vivre-a-chalon : Une autre info à Chalon et dans le Grand Chalon

Le portail local de chalon sur saone, pour les chalonnais ... par les chalonnais

vendredi 21 septembre 2018

Bonne Fête Matthieu

Photo de Chalon

thema - chalon sur saone

Théma, théma, thématiques

Vous êtes ici :

Cette rubrique reçoit des contenus liés à la vie économique: chiffres, développement, nouvelles installations, nouveaux commerces, etc. 

Si vous êtes un acteur économique, n'hésitez pas à envoyer vos informations !

 
Publicité

 

 

Ouverture de La Vie Claire à Chalon-sur-Saône le 27 septembre

La Vie Claire, acteurs pionnier dans la distribution de produits biologiques, annonce l'ouverture d'un nouveau point de vente de 350m2, le jeudi 27 septembre à Chalon-sur-Saône (au 9 rue Paul Sabatier).

Moderne et chaleureux, éco-conçu, le dernier concept magasin La Vie Claire mise sur de nouveaux aménagements et des espaces repensés, en adéquation avec une démarche écoresponsable.

 
Imprimer - - par MA

Plan vélo : des mesures ambitieuses à même de dynamiser la filière

Le Plan Vélo, intégré dans la loi d’orientation pour les mobilités, a été présenté cet après-midi par le Premier ministre, Edouard Philippe, les ministres François de Rugy en charge de la Transition écologique et Elisabeth Borne, ministre des Transports.

Jean VIENT - Président CPME 71 - se réjouit de l’annonce d’une stratégie nationale pour le vélo qui s'inscrit dans le long terme ; « la CPME, précise-t-il, compte au nombre de ses adhérents l’Union sport & cycle, première organisation professionnelle des entreprises de la filière économique du sport, des loisirs, du cycle et de la mobilité active ».

« Ces mesures, explique Jean VIENT, en faveur de la promotion de son utilisation comme moyen de déplacement au quotidien sont de nature à augmenter notablement la part du vélo dans les déplacements des Français ».

Pour François Asselin, président de la CPME : "la mise en œuvre concrète de ce plan ne manquera pas de dynamiser une filière déjà très fortement engagée pour le développement de la petite reine".
 
Imprimer - - par CPME 71

CHALON : défilé de mode 2

reportage photos : Christiane Chapé : 2/3
Imprimer - - par christiane chapé

CHALON : défilé de mode organisé par l‘association CHALON CENTRE COMMERCE et la boutique NOCES BLANCHES



Ce vendredi soir, la rue du Châtelet à Chalon était noire de monde, pour assister au défilé de mode « automne-hiver », organisé par l’association Chalon Centre Commerces (3C).



Une association de commerçants dynamique qui égaye et anime les rues piétonnes tout au long de l’année : braderie, vide-maison pour les enfants, pots de fleurs colorés, parapluies roses suspendus pour octobre rose, orchestres …

Les mannequins ont présenté, sur le tapis rouge : vêtements, chaussures, bijoux, lunettes, lingerie, robes de soirée et de mariée …

Janine Huguet, une belle dame de 86 ans, bien connue des chalonnais, a proposé plusieurs tenues dont une magnifique robe longue noire et toute en dentelle choisie par Sébastien Pelletier de la boutique Noces Blanches, installée sur les quais de Saône.

Eden Park, Rouge-gorge, Lulu Berlu, San Marina, les Opticiens mutualistes, Gérald coiffeur, Cocoon, Superdry, bijouteries … et plusieurs autres boutiques, ont participé au défilé.

 

 
 

Article et reportage photos : Christiane Chapé

----------------------------------

Reportage photos : 1/3 Suite :

 

Imprimer - - par christiane chapé

CHALON : défilé de mode 3

reportage photos : Christiane Chapé : 3/3
Imprimer - - par christiane chapé

IUT : les nouvelles promotions parrainées par des professionnels !

Nouveauté dans le département Gestion Logistique et Transport :
les nouvelles promotions parrainées par des professionnels !
IUT Chalon-sur-Saône

Ce lundi 3 septembre et pour la première année, les étudiants en 1e année du DUT Gestion Logistique et
Transport (GLT) de l’IUT de Chalon-sur-Saône ont pu découvrir leur marraine de promotion : Marilyn
Perraud, ancienne étudiante du département.


Marilyn Perraud a ainsi pu faire profiter aux jeunes étudiants de son parcours plein de réussite puisqu’elle est
aujourd’hui à la tête de la société MULTILOX (www.multilox.fr), basée à Sennecey-le-Grand, plateforme de
transport et de logistique permettant à des fabricants, industriels, importateurs de distribuer leurs produits en
France et en Europe. Elle emploie une vingtaine de personnes dont trois anciens étudiants du département
Gestion Logistique et Transport de l’IUT de Chalon-sur-Saône et accueille régulièrement en stage des étudiants
de cette formation.


Elle est également revenue sur l’importance de son choix d’études et a insisté sur le panel de compétences
acquises grâce à la diversité des enseignements proposés.
Le même jour, les apprentis 1e année du DUT Gestion Logistique et Transport, ont reçu leur parrain de
promotion, également ancien étudiant GLT : Pierre Marlot, Directeur de la plateforme logistique Wine and
Log Services, spécialisée dans la logistique du vin pour plusieurs coopératives de bourgogne et exportant dans
le monde entier (plus de 50 pays). Pierre Marlot est venu se présenter et conseiller ces alternants sur le rythme
entreprise/études.
Cette initiative a pour objectif un partage d’expérience entre un professionnel et les étudiants de l’IUT, de
nombreux échanges, la création d’actions communes durant cette formation en lien avec cette entreprise. En
effet, ces parrains accompagneront les étudiants tout au long de leur formation jusqu'à la remise des diplômes.
Les étudiants auront d’ailleurs l’occasion de visiter les sociétés respectives de ces invités afin de découvrir les
métiers du milieu de la logistique et du transport.


Une rentrée universitaire placée sous le signe de la nouveauté et des rencontres !

 
 
Imprimer - - par IUT Chalon

Pour la CPME, le prélèvement à la source (PAS) était, et reste, une mauvaise idée

Le Premier Ministre l’a confirmé : entrepreneur rimera avec percepteur.

« De notre côté, persiste et signe Jean VIENT – Président CPME 71- confier le prélèvement à la source aux chefs d’entreprise était, et reste aujourd’hui, une mauvaise idée. Les tergiversations de ces derniers jours n’ont finalement rien changé.

Au-delà de la complexité administrative et des problèmes techniques qui restent posés quoi qu’on en dise, explique-t-il, ce dispositif aura un coût direct et indirect pour les entreprises. Il risque également d’entrainer une dégradation du climat social ».

« Nous (CPME) ne nous expliquons toujours pas cet acharnement à vouloir faire jouer aux entreprises un rôle qui n’est pas le leur, précise Jean VIENT, qui plus est sans aucune compensation. Le PAS aurait pu être mis en œuvre via la mensualisation, ce qui aurait évité un grand nombre d’inconvénients.

Quoi qu’il en soit, insiste-t-il, nous continuerons, comme nous le faisons déjà, à accompagner les entreprises en leur communiquant toutes les informations nécessaires, notamment au travers de nos rencontres hebdomadaires ».

« D’ores et déjà, interpelle Jean VIENT, nous invitons les entreprises à éditer des bulletins de paie "à blanc" dès que possible pour s’assurer de leur conformité et corriger les éventuels dysfonctionnements avant le 1er janvier 2019 ».
 
Imprimer - - par CPME 71

CPME 71 : "Prélèvement à la source : si report il y a, il doit être utile "


Alors que le Président de la République lui-même vient de faire part de ses doutes, la CPME confirme ses craintes concernant les conséquences de la mise en place du dispositif actuellement prévu pour prélever l’impôt sur le revenu à la source.

« Indépendamment du fait que l’entrepreneur n’a pas vocation à devenir percepteur, rappelle Jean VIENT – Président CPME 71 -, il est maintenant avéré que nos entreprises se verront facturer des coûts supplémentaires par les différents prestataires appelés à intervenir (logiciels de paie, experts comptables…)».

« De surcroit, poursuit-il, il est manifeste que la plupart des salariés et, disons-le, bon nombre de chefs d’entreprise, malgré les campagnes gouvernementales et les efforts d’information de notre Confédération, restent encore hésitants sur les modalités d’application du PAS.

Il est donc certain, précise Jean VIENT, que les chefs d’entreprise seront largement sollicités par leurs salariés pour expliquer ce que beaucoup risquent de percevoir, certes à tort, insiste-t-il, comme une diminution de leur pouvoir d’achat.

Plus grave encore, déplore le président VIENT, il est à craindre que ces hésitations ne se traduisent par un attentisme préjudiciable à la consommation et susceptible de briser une croissance trop fragile ».

Le président des TPE-PME de Saône et Loire de conclure : « Un éventuel report du prélèvement à la source n’aurait de sens que si cela devait sortir l’entrepreneur du rôle de collecteur d’impôt ».
 
Imprimer - - par CPME 71

Place de l'hôtel de ville : R Intérim, nouvelle agence, première d'un réseau national dans notre département

 

Le logo « R Intérim » vient d'être apposé au dessus de la vitrine, de cette nouvelle agence, ouverte fin mars, au 13, Place de l’hôtel de Ville.


« NOUS SOMMES DES GENERALISTES » 
Stéphane Roy, responsable de cette nouvelle agence, possède une longue expérience dans ce qui était jadis, le travail temporaire. Voilà près d'une vingtaine d'année déjà, qu'il travaille dans ce secteur. Il est assisté par Laetitia. Cette dernière, assistante d'agence, possède elle aussi une longue expérience dans le secteur de l'intérim.« Nous sommes des généralistes «  a confié, Stéphane Roy.


UNE PRESENCE RÉGIONALE
R.Intérim, s'est implanté tout d'abord en Bretagne, dirigé par Marc Poulain, depuis une trentaine d'année, le réseau s'est développé tout en se voulant réactif et disponible. Dans notre région, le R Intérim, dispose d'agence dans l'Yonne, dans les villes d'Avallon, Saint Florentin Migennes, Sens et Auxerre.
L'agence chalonnaise se trouve dans les locaux précédemment occupés par un fleuriste, un groupe d'assurances ou encore dans les années quatre vingt par un boucher, Univers Turet.
-Contact : R intérim 13,place de l'hotel de ville- ouvert de 8 H 30 à 12 H et de 14 H à 17 H 30.
Tél : 03-85-42-09-09- Email : agence.chalonsursaone@interim.fr

 

Nos photos : Stéphane Roy, responsable d'agence et Laetitia, assistante d'agence.

Imprimer - - par Daniel DERIOT

BFC : Les logements vacants toujours plus nombreux occupent 10 % du parc

Les logements vacants toujours plus nombreux occupent 10 % du parc
Xavier Tribout, Hélène Ville, Insee

La Bourgogne-Franche-Comté gagne 53 500 logements entre 2010 et 2015.

Le nombre de résidences principales progresse sous l’effet des comportements de décohabitation. En effet, malgré une population stable sur la période, les besoins en logements se sont renforcés sous l’effet de la réduction de la taille des ménages.

Parallèlement, les logements vacants sont aussi de plus en plus nombreux. Dans la Nièvre et l’Yonne, en baisse démographique, le parc est ancien et la vacance particulièrement importante, notamment dans les villes-centre des agglomérations. Dans le Doubs, la Côte-d’Or et le Territoire de Belfort, qui gagnent des habitants, la vacance est moindre.

Sommaire
  1. De plus en plus de résidences principales pour presque autant d’habitants
  2. La région avec la plus forte part de logements vacants
  3. Une vacance particulièrement élevée dans les villes-centre
  4. La Nièvre et l’Yonne : forte vacance et déprise démographique
  5. Moins de vacance dans les trois départements les plus urbanisés et en croissance démographique

Source et savoir plus : https://www.insee.fr/fr/statistiques/3571133
 
Imprimer - - par INSEE BFC





Rechercher dans cette rubrique  


 
getfluence.com
LE FIL INFO EN DIRECT

EN UNE - SORTIR
NOUS CONTACTER

agenda FOCUS 

HUMEURS, & DÉBATS 
Lettre d'info

Nos billets
PHOTOS  BD
CINÉMAS
 
TV Portraits FAQ
LIRE Travaux musique



PROPOSEZ VOS INFOS

 

 

Nos partenaires : Votre site internet Communication événementielle