vivre-a-chalon : Une autre info à Chalon et dans le Grand Chalon

Le portail local de chalon sur saone, pour les chalonnais ... par les chalonnais

jeudi 19 octobre 2017

Bonne Fête René

Photo de Chalon

thema - chalon sur saone

Théma, théma, thématiques

Vous êtes ici :

Cette rubrique reçoit des contenus liés à la vie économique: chiffres, développement, nouvelles installations, nouveaux commerces, etc. 

Si vous êtes un acteur économique, n'hésitez pas à envoyer vos informations !

 
Publicité.

 

 

Assurance chomage 2017 : de nouvelles règles d'indemnisation

À partir du 1er novembre, de nouvelles règles entrent en vigueur pour s’adapter aux réalités du marché du travail et renforcer l’équité de l’indemnisation entre tous les demandeurs d’emploi. Elles s’appliquent aux personnes perdant leur emploi à compter de cette date.

UN CALCUL DE L’ALLOCATION CORRIGE POUR PLUS D’EQUITE
Les personnes reprenant régulièrement des emplois de moins d’une semaine recevaient une indemnisation plus favorable que celles perdant des emplois longs. Avec le développement des contrats courts sur le marché du travail, il était donc nécessaire de revoir les règles.
À partir du 1er novembre, un nouveau mode de calcul entre en vigueur, basé sur un nombre de jours travaillés. Cette évolution n’a pas d’effet pour la majorité des bénéficiaires de l’Assurance chômage. En revanche, les personnes travaillant régulièrement sur des périodes très courtes recevront désormais une allocation équivalente aux autres, en montant comme en durée, dans un souci d’équité.

UN ACCES A L’INDEMNISATION FACILITÉ
Pour avoir droit à une allocation chômage, il faut avoir travaillé l’équivalent d’au moins 4 mois, soit 610 heures ou 88 jours travaillés. Les salariés qui travaillent beaucoup dans une journée atteignent plus rapidement 610 heures que 88 jours travaillés. C’est l’inverse pour ceux qui travaillent peu chaque jour. Avec cette double façon de compter, les salariés ayant perdu leur emploi accèdent plus facilement à l’indemnisation.

DES MESURES SPÉCIFIQUES POUR LES PLUS DE 50 ANS
Pour s’adapter à la réalité du marché du travail, les durées maximales d’indemnisation ont été modifiées pour les demandeurs d’emploi de plus de 50 ans. Elles sont désormais de :
2 ans (24 mois) avant 53 ans
2 ans et demi (30 mois) de 53 à 54 ans inclus
3 ans (36 mois) à partir de 55 ans

Pour les aider à retrouver un emploi et à actualiser leurs compétences les chômeurs de 53 et 54 ans qui suivent une formation peuvent voir leur durée d’indemnisation allongée jusqu’à 6 mois supplémentaires. D’autre part, les demandeurs d’emploi de 50 à 54 ans inclus auront bientôt la possibilité de bénéficier d’heures supplémentaires sur leur compte personnel de formation (CPF).

LES GRANDS PRINCIPES RESTENT INCHANGÉS
Le demandeur d’emploi qui perd involontairement son emploi (ou dans certains cas de démission), reçoit un revenu de remplacement proportionnel aux salaires et aux durées des emplois perdus. Il est encouragé à se former, à reprendre un emploi même temporaire ou à lancer son activité.
Retrouvez toutes les informations sur les montants, les durées et conditions d’accès à l’indemnisation sur unedic.fr
 
Imprimer - - par UNEDIC

Chalon : salon EVOLUVIES au parc des expositions les 27 et 28 octobre


Les 27 et 28 octobre prochains, EVOLUVIES, le salon des solutions techniques et humaines pour plus d’autonomie, en partenariat avec la CCI de Chalon, s’installera au parc des expositions.



Ce matin sur le marché hebdomadaire de l’hôtel de ville, Nejma et Noëlle, en mission ponctuelle au Conseil Départemental, distribuaient des flayers pour sensibiliser et inviter les passants.

L’inauguration du salon aura lieu le vendredi 27 octobre à 11h en présence de Michaël Jeremiasz, médaillé paralympique français de tennis et Nelson Monfort, animateur, journaliste et commentateur sportif.

Un beau programme : de nombreux exposants, des démonstrations et des animations.


Article et photo : Christiane Chapé

–---------------

Info pratique :
* www.evoluvies.com

 
Imprimer - - par christiane chapé

Finançons l'innovation en Bourgogne-Franche-Comté le 05/10 à Nicéphore Cité

Finançons l'innovation
en Bourgogne-Franche-Comté
Jeudi 5 octobre 2017 de 9h00 à 16h30
A Nicéphore Cité // Chalon sur Saône

 

 

 

Dans le cadre du mois de l'innovation, Nicéphore Cité, l'ARDIE et Premice organisent une matinée, sous forme de tables rondes, permettant de présenter l’ensemble des acteurs et des dispositifs de financement mis en place pour l’innovation, en fonction de la phase de maturation du projet ou de la société. L'évènement sera suivi d'un après-midi de rencontres avec des experts du financement de l'innovation.

Programme

> 9h00 : accueil café

> 9h15-9h30 : introduction de la journée

> 9h30-10h30 : table ronde ante-création / faisabilité / développement
Avec l'intervention de l'ARDIE, de BPI France, du Conseil Régional Bourgogne Franche Comté, du Crédit Agricole Centre Est, du Réseau Entreprendre Bourgogne et d'Initiative Saône-et-Loire

> 10h45-11h45 : table ronde industrialisation / commercialisation / croissance
Avec l'intervention de Cap Innovest, d'Invest PME - groupe Siparex, de Bourgogne Angels, d'Entreprise Europe Network CCI Bourgogne Franche-Comté et de La Poste

> 11h45-12h15 : témoignages de sociétés passées par ces différentes étapes
Avec l'intervention d'ID Roto Solution, WAMCAR et d'autres sociétés

> 12h15-12h30 : conclusion de la matinée

> 12h30-13h30 : panier repas

> 13h30-16h30 :
> Présentation de l'après-midi de rencontres en séance plénière
> Rendez-vous individuel avec les experts financement de l'innovation (20 min par rendez-vous)
Les experts présents : ADEME - ARDIE/AER BFC - Bourgogne Angels - BPI France - CCI EEN - Conseil Régional Bourgogne-Franche-Comté - Invest PME - Réseau Entreprendre - Banque Populaire - Société Générale
Lien pour s'inscrire aux rendez-vous individuels : http://bit.ly/2wYAX9j

 
Imprimer - - par Nicéphore Cité

Rhenus Logistics recrute massivement à Chalon-sur-Saône

Pour faire face à la montée en puissance de l'activité dans son entrepôt de Sevrey, près de Chalon-sur-Saône (71), Rhenus Logistics va recruter, d'ici la fin du mois d'octobre, cinquante préparateurs de commande en CDI et en CDD.

Depuis 2015, Rhenus Logistics gère un entrepôt à Sevrey, au sud de Chalon-sur-Saône, pour le compte d'un e-commerçant international qui connaît une forte croissance de son activité en France et en Europe. Pour accompagner la demande de son client, Rhenus Logistics va donc recruter cinquante préparateurs de commande pour des emplois durables. Les postes sont à pourvoir dès maintenant. Ils sont ouverts aussi bien aux hommes qu'aux femmes et n'exigent aucun pré‑requis. Les candidats intéressés peuvent s'adresser directement et immédiatement au site de Rhenus Logistics à Sevrey, par téléphone ou par mail.

Un responsable maintenance est également en cours de recrutement sur ce site.

« Nous sommes ravis de pouvoir proposer des emplois stables et pérennes sur notre site logistique de Sevrey. Nous allons ainsi contribuer à l'amélioration de la situation économique du bassin d'emploi du Grand Chalon. Notre implantation en Bourgogne est un réel succès, aussi bien pour notre client que pour l'économie locale », se réjouit Christian Favier, Directeur du site de Rhenus Logistics à Sevrey.
 
Imprimer - - par Rhenus Logistique

Grand Chalon : le pays Basque invité d'honneur de la 83éme foire-exposition inaugurée ce vendredi



Pas moins de 155 exposants participent cette année à la foire.

Durant dix jours, des animations vont se succéder pour cette 83éme édition dont l'inauguration a eu lieu vendredi matin.


 

« Vitrine du savoir faire » en chalonnais, elle permet avec le « village » basque, de découvrir la gastronomie, les produits locaux et les traditions que sont la pelote Basque, la musique et le rugby d'une région bien éloignée de notre Bourgogne.

Aux côtés du maire Gilles Platret, Marie Mercier et Jean Paul Emorine, sénateurs ainsi que Nathalie Leblanc, conseillère régionale, Sébastien Martin, président du Grand Chalon et Jean Jacques Boyer, Sous Préfet, ont répondu à l'invitation de Christian Wagener, président du comité des foires et salons.

* AMBIANCE BASQUE CETTE ANNEE
Avec à l'intérieur un « village « basque mais aussi le groupe musical « Aruzcun » assurant l'animation pour l'inauguration mais aussi durant ce week end.

 

 

* AMEUBLEMENT TOUJOURS
Ils sont fidèles les exposants du meuble, ce sont peut-être les exposants les plus anciens témoignant eux aussi d'un savoir faire et d'une certaine tradition.

* ANIMATIONS ET ATTRACTIONS
Elles sont nombreuses durant ces dix jours avec ce vendredi un groupe basque mais aussi un ensemble folklorique durant les deux week end. Demain, les variétés françaises avec « Hello Duo » seront aussi présentes à ce rendez-vous annuel.

* CHAMPIGNONS … UNE PRESENTATION AVANT LE SALON
La société des sciences naturelles et mycologiques de Chalon, présente des herbes mais aussi des champignons, une répétition avant le salon du champignon qui se déroulera les 14 et 15 Octobre, à la maison des syndicats. Les identificateurs, Jean Paul Lebeurier et Rémi Dubois, ont déjà recensé 150 espèces de champignons...

* ARTISANS D'ARTS ET POESIE
Une première pour le scupteur ( Art Métal ) Alain Longet, dont le rugbyman se trouve à l'entrée, une deuxiéme pour « Véro Création » de Volesvres … près d'une vingtaine pour le dinandier Paul Michon, également poète.

Au total, une quinzaine d'exposants, créateurs, concepteurs artistiques.

* A L'EXTERIEUR
Une exposition vente- de Playmobil, avec quatre espaces dioramas. Une exposition déjà présentée à Chatenoy le Royal, attirant petits et grands.

* BANDES DESSINEES
Pas moins d'une vingtaines d'ouvrages présentés par l'association « Un avion, Un enfant, un rêve »,présidée par Benoit Leduc qui organisera une vente aux enchères caritative, Jeudi 5 Octobre, au Grand Salon du Colisée à partir de 19 H 15.

* BIEN ETRE :
Un vaste espace présente les spécialistes du « bien être » sous toutes ses formes : thérapies holistiques, massages des pieds, naturopathie, yoga, soins reiki ou encore massages aryuvédiques et tibétains.

Un salon des Z'Arts Zen et du bien être aura lieu à Sennecey le Grand les 21 et 22 Octobre.

* CONSOMMATEURS
Chaque visiteur est également un consommateur, c'est à ces derniers que s'adressent les associations de consommateurs présents sur la foire. Régis Ponsot, délégué régional de « Consommation Logement et Cadre de Vie » distillé déjà ses premières recommandations à l'heure de l'inauguration.

* ETUDIANTS ACTIFS
Ils sont une trentaine d'élèves scolarisés au lycée Emiland Gauthey. Durant les deux week end, ces élèves de première année de B.T.S N.R.C ( comprendre Négociations-Relations-Clients ) assurent l'accueil des visiteurs, y compris sur certains stands.  »Depuis une vingtaine d'années, nous avons établi un partenariat avec le comité des foires et salons » a confié Marie Christine Dubois, Professeur de Relations Clients.

* GRAND CHALON
Partenaire de ce rendez vous, la collectivité « Grand Chalon » dispose d'un stand présentant les travaux menés par cette collectivité sur le territoire du chalonnais.

* HORLOGER FRANC COMTOIS
C'est la trentième participation pour Guy Stenegrie, artisan horloger Franc Comtois, installé depuis de longues années à Louhans.

* INAUGURATION :
Outre les personnalités déjà citées, étaient également présentes les maires et adjoints des communes : Juliette Dupont-Metenier ( Givry) , Epervans ( Eric Michoux), Lans ( Gilles Desbois), Oslon ( Yvan Noël), Saint Marcel ( Karine Plissonnier ), Verjux ( Bernard Pailard ), Lessard le National ( Michel Lefer ), Dracy le Fort ( Olivier Grosjean ), Michel Isaie ( Saint Jean de Vaux), Montceau les Mines ( Guy Souvigny, adjoint), Sermesse ( Michel Petit ), les vices présidents du Grand Chalon : Jean Claude Rousseaux, Landry Léonard, les adjoints chalonnais : Elisabeth Vitton, John Guigue, le conseiller départemental, Raymond Gonthier, les représentants de la fédération du bâtiment, de la chambre d'agriculture, de la C.C.I et de la Chambre des métiers.

* RESTAURATION
L'espace restauration est ouvert tout les jours de 10 H 30 à minuit et compte 8 restaurants bien différents. Il est situé au boulodrome.

* SENIORS
Mardi sera dédié aux seniors, entrée gratuite pour les plus de 60 ans.

* SEPTENNAT :
Voilà 7 ans déjà que Christian Wagener, (il est également premier adjoint au maire de Dracy le Fort), préside le comité des foires et salons. Il a repris la succession du regretté Gilbert Monvoisin, disparu trop tôt en 2010.

* SUPERFICIE
Au total 13 000 métres carrés d’exposition extérieure et intérieure

* SOLIDARITE
Pour la deuxiéme année, les membres des deux clubs Kixwanis Côte Chalonnaise et Chalon Doyen proposent des huitres, vendues aux profit des actions de solidarité en faveur des enfants.

T* ARIFS 
:Entrée : 4,50 € par visiteur, entrée gratuite de 10 H 30 à 13,  sauf dimanches et après 20 H, sauf nocturnes commerciales.

* VOYANCE
Avec Gisel qui consulte et prédit l'avenir … absente ce vendredi matin, mais le stand était bien là.

 
 

 


Article : Daniel Dériot et Christiane Chapé
Photos : Christiane Chapé

Imprimer - - par christiane chapé et daniel dériot

Saint Marcel : Une succession plutôt réussie au « Potager de la Varenne »

Depuis deux ans déjà, Madeleine-Sophie et Emmanuel ont repris l'exploitation de maraîchage de Guy Gonnot, au 37, Bis rue de la Varenne. Samedi, lors d'une opération « portes ouvertes », les jeunes maraîchers ont qualifié la succession « de positive ». « Le potager de la Varenne », contribue à promouvoir les productions du terroir, avec les A.M.A.P mais aussi lors des marchés dans la région chalonnaise.


 

UNE EXPLOITATION DE DEUX HECTARES
Emmanuel est ingénieur agricole, Madeleine-Sophie a un passé dans le monde de l'éducation de la petite enfance, depuis deux ans déjà, ils exploitent « Le potager de la Varenne ». Près de deux hectares, des serres, des terres maraîchères permettant la production de légumes, tomates, pommes de terre ou encore carottes, choux fleurs. Ils ont repris l'exploitation de Guy Gonnot, la transmission s'est passée en douceur, tout naturellement.

Madeleine-Sophie et Emmanuel, ils ont repris, il y a 2 ans l'exploitation de Guy Gonnot


DU PRODUCTEUR AU CONSOMMATEUR
Samedi, Madeleine-Sophie et Emmanuel, ont convié leurs collègues de Bresse comme Caroline Jacquot, exploitante une petite ferme, « La basse-cour » de Caro à Baudrières. La jeune femme propose ses volailles élevées de façon traditionnelle ( sans O.G.M ).

 

Audrey et Sylvain, apiculteurs à Savigny en Revermont

 

Caroline Jacquot, fermière à Baudrières ( La basse cour de Caro)

Participants aussi à cet événement, Audrey et Sylvain, ils sont apiculteurs, depuis deux années, à Savigny en Revermont. Ils voisinaient avec les éleveurs de moutons mais aussi apiculteurs et arboriculteurs, Françoise et Denis Colson, de Bouhans, près de Saint Germain du Bois. Thierry Gauthey et Claire Lise Mindler, proposaient de la viande charolaise, ils sont éleveurs à Borgy, près de la montagne des trois croix, à Dezize les maranges.

  Françoise Colson, apicultrice, arboricultrice à Bouhans

 

Stéphane Dufief, "La folie des Papilles", installé depuis 18 mois à Buxy

 

Claire Lise Mundler et Thierry Gauthey, éleveurs à Borgy, près de la Montagne des Trois Croix, à Dezize les Maranges.

Marie et Stéphane, de « La folie des Papilles » de Buxy, confectionnent et travaillent à partir du caramel. Ils élaborent à partir de sept variétés de caramel, des croquants et autres produits à déguster...


VENTE DIRECTE AU POTAGER
Samedi, Madeleine-Sophie et Emmanuel, ont accueilli de nombreux visiteurs, parmi eux, le maire, Raymond Burdin, a salué les maraîchers et leurs collègues participants à une vente directe. Cette dernière se déroule le mercredi de 14 H 30 à 18 H30, le vendredi à partir de 16 H à 18 H 30 et le samedi de 9 H à 12H.


Contacts

« Le potager de la Varenne » -37, Bis, rue de la Varenne- Tél : 06-70-76-51-95 ou encore 06-63-46-87-90- page facebook : le potagerdela varenne- site:www. Lepotagerdelavarenne.fr

 
 
Imprimer - - par Daniel DERIOT

Circuits courts : Un projet de "Locavor" dans notre ville

"Nous souhaitons donner toutes les chances aux producteurs, artisans du chalonnais avec locavor afin de pouvoir proposer des produits locaux accessibles pour tous.


Une importance toute particulière est donnée au principe "gagnant-gagnant" dont voici la définition "Un accord gagnant-gagnant (win-win en anglais) est un accord par lequel chaque partenaire se préoccupe aussi de l'intérêt de l'autre, d'une façon également favorable à son propre intérêt"


Le projet est porté par un habitant de la région, Frédéric Rose, pour l'heure, il prospecte, déjà une vingtaine de producteurs de produits locaux frais, maraichers, agriculteurs et éleveurs ont donné un accord de principe pour ce marché.
Ce dernier devrait se tenir les vendredis entre 18 H et 20 H, à proximité du bowling, avenue Pierre Nugue.
Le concept "Locavor" existe dans différentes villes de l'hexagone, il en existe cinq sur la région dijonnaise,
explique Frédéric Rose, porteur du projet chalonnais. Il peut être contacté au 06 60 71 71 43, pour renseignements
complémentaires et inscriptions éventuelles.

 
 
Imprimer - - par Daniel Dériot

Comparez les opérateurs téléphoniques sur une carte avec l'ARCEP


L'Arcep publie ce jour de nouvelles cartes de couverture mobile à quatre niveaux d'évaluation, testées en Nouvelle-Aquitaine au premier semestre et désormais disponibles pour toute la France métropolitaine. Elle intègre également ces cartes dans son application, lancée en mars : monreseaumobile.fr. Alors que la connectivité mobile est aujourd'hui un enjeu majeur pour les territoires, cet outil, en permettant de poser un diagnostic, peut ainsi contribuer à l'élaboration de politiques publiques ciblées.


 

Un choc de transparence au service de la couverture mobile en France

A la suite d'une décision de l'Arcep, les opérateurs mobiles sont dorénavant tenus de publier des cartes de couverture qui différencieront les zones de très bonne couverture, de bonne couverture, de couverture limitée, et celles où il n'y a pas de couverture, pour les services de voix et de SMS. Cet enrichissement des cartes de couverture permettra de mieux refléter la réalité vécue par les utilisateurs.

Avec ces nouvelles cartes, l'Arcep entend stimuler les opérateurs pour doper encore la couverture mobile. Il s'agit de provoquer un choc de transparence, pour réorienter la concurrence que se livrent les opérateurs, afin que celle-ci porte non seulement sur les prix mais aussi sur les performances des réseaux.

Ces cartes de couverture enrichies constituent aussi un point de départ : en identifiant les zones de couverture limitée, un diagnostic est posé, permettant de cibler précisément les besoins de couverture à l'avenir.

L'objectif : valoriser et encourager les investissements des opérateurs mobiles au service de la connectivité des territoires.

Des cartes rassemblées dans l'outil cartographique monreseaumobile.fr

Cet outil vise à apporter une information sur mesure aux décideurs et aux utilisateurs, afin de les aider à comparer entre eux les opérateurs. Monreseaumobile.fr rassemble deux types d'informations complémentaires :

- d'une part, les cartes de couverture des opérateurs. Réalisées à partir de simulations numériques, ces cartes donnent une information concernant l'ensemble du territoire mais présentent des visions nécessairement simplifiées et donc encore imparfaites de la réalité ;

- d'autre part, des mesures de qualité de service réalisées en conditions réelles. Ces données représentent parfaitement la réalité du terrain, mais ne permettent pas, par nature, d'avoir une vision exhaustive du territoire.

Les utilisateurs peuvent ainsi comparer les performances des opérateurs. Cette approche de " régulation par la data " entend enclencher un cercle vertueux : les choix éclairés des utilisateurs inciteront les opérateurs à investir dans la couverture du territoire ; les opérateurs faisant le plus d'efforts seront récompensés par les utilisateurs, ce qui permettra de rentabiliser ces investissements.

Toutes les données en " open data ", pour une réappropriation des cartes par tous

Grâce à la loi pour une République numérique de 2016, qui promet l'ouverture des données publiques et a introduit une disposition spécifique concernant les cartes de couverture, l'Arcep met également à disposition ces cartes en open data, ainsi que toutes les données de monreseaumobile.fr.

Cette mise à disposition publique des données permettra ainsi à tout un chacun de les utiliser, d'en évaluer la fiabilité, et de créer de nouveaux comparateurs de la couverture des opérateurs mobiles. L'Arcep appelle les organismes et entreprises intéressés à se saisir de ces nouvelles données pour développer des applications.

Un nouveau dispositif fondé sur de nouveaux pouvoirs conférés à l'Arcep en 2015 et 2016

Deux lois successives ont accru les pouvoirs de l'Arcep, et permis la définition de ce nouveau dispositif. En effet, la loi pour la croissance, l'activité et l'égalité des chances économiques d'août 2015 et la loi pour une République numérique d'octobre 2016 ont respectivement permis la définition par l'Arcep des cartes de couverture enrichies ainsi que leur publication en open data. L'Arcep s'est saisie de ces nouveaux pouvoirs dès 2015, a conduit les différents travaux afférents, et a adopté, en décembre 2016, une décision visant à donner aux utilisateurs de téléphone portable les moyens de mieux appréhender, pour chaque opérateur, les lieux où la couverture mobile est de bonne qualité et les lieux où celle-ci est de moins bonne qualité.


Prochaines étapes : courant 2018, l'Arcep publiera également les données en Outre-mer. L'Arcep a également pour objectif d'enrichir, d'ici 2018, les cartes de couverture des services data, et notamment les cartes 4G.

 
Imprimer - - par Arcep

Chalon Coworking, journée portes ouvertes vendredi 15 septembre

Chalon Coworking est un nouvel espace destiné aux professionnels et aux particuliers ayant besoin, de manière ponctuelle ou récurrente, d'un espace pour travailler, recevoir des clients, faire une interview ou dispenser une formation.

Situé 4 impasse de la Cloche à Chalon-sur-Saône, doté de deux accès Internet (fibre SFR), d'une dizaine de bureaux, de grandes tables, de matériel de projection, d'un salon privatif très cosi, d'une kitchenette et d'une bonne machine à café, l'espace peut accueillir entre trente et quarante personnes sur 170 m2.

Pour découvrir le concept, les tarifs et le local, profitez des journées portes ouvertes vendredi 15 septembre de 9h à 19h.

La journée se terminera par un petit concert d'un duo formé pour l'occasion (à partir de 19h) :
"Melanie nous raconte un peu de sa vie, de ses sentiments, de ses voyages, dans des chansons douces et folk, en anglais et en allemand. Avec Eric Bijon à l’accordéon."

Vous pouvez découvrir l'espace sur http://chalon-coworking.fr/ et sur notre page Facebook https://www.facebook.com/chalon.coworking/

Dans l'espoir de vous compter parmi nous !
 
 
Imprimer - - par Pierre Canthelou

A Gigny sur Saône : Le jeudi, c'est marché et ça marche plutôt bien

Au 2, de la grande rue, au bourg, chaque jeudi, à partir de 18 H 30 jusqu'à 20 H 30, des producteurs locaux s'installent pour le marché hebdomadaire...Ils sont près d'une dizaine à se retrouver, chaque semaine, depuis 15 mois déjà. Une initiative portée par l'association « Art de Lier », présidée par David Rougerie, un habitant de la localité.

 

CELA REMPLACE L’ÉPICERIE
« Chaque jeudi, je viens acheter du pain, des légumes, de la viande, parfois du fromage » confie Michèle, une habitante de Gigny. « Autrefois, il y à avait le café-épicerie, de l'autre côté de la rue, mais c'est du passé », poursuit Michèle en précisant, c'est aussi l'occasion de prendre des nouvelles des amis et connaissances qui habitent à Lampagny, ou encore à l’épervière, deux autres hameaux du village.

 


UN LIEU DE RENCONTRES CONVIVILALES MAIS AUSSI CULTURELLES
« Nous accueillons des habitants du village mais pas seulement » relève David Rougerie en notant « il y a des habitants des communes voisines mais aussi des chalonnais ». Le marché avec les maraichers, producteurs d'Ouroux sur Saône, d'Etrigny ( la ferme Malo) , de Baudrières ou encore de Montret, semble posséder une certaine « vitesse de croisière ». .Il est possible de déguster des vins bios, d'acquérir des rillettes, confis, terrines confectionnés par un producteur de Saint Bonnet en Bresse, ou encore des tisanes de Mancey, des bières artisanales de Chagny et Tournus.


PROLONGATION EN SOIRÉE
Portée par des bénévoles, l'initiative ne se limite pas au seul rendez vous hebdomadaire, ce dernier se prolonge aussi autour d'une bonne table, parfois avec des rencontres culturelles, comme par exemple, un dîner spectacle programmé pour le jeudi 21 Octobre avec « Fanch », un groupe qui interprétera des chansons françaises.


 
 
 

Nos photos : Lors du marché, jeudi en début de soirée, au centre bourg du village. David Rougerie, président de l'association "Art de Lier".

Imprimer - - par Daniel DERIOT





Rechercher dans cette rubrique  


 
LE FIL INFO EN DIRECT

EN UNE - SORTIR
NOUS CONTACTER

 agenda FOCUS 

HUMEURS, & DÉBATS 
Lettre d'information

Nos billets
PHOTOS  BD
CINÉMAS
 
TV Portraits FAQ  LIRE Revue de web



RÉGIE PUB : Contact ici

 
Nos partenaires : Votre site internet Communication événementielle