politique - chalon sur saone

Les DOSSIERS de vivre-a-chalon.com : les élections locales

Élections européennes : On vote le 7 juin 2009

 Elles ne déclenchent pas un enthousiasme démesuré dans le grand public... c'est le moins que l'on puisse dire.

Et pourtant le 7 juin prochain ce sont nos représentants européens que nous allons désigner dans un scrutin un seul tour.

Dans cette rubrique, nous allons regrouper tous les articles et communiqués concernant ce scrutin qui sont actuellement dispersés dans vivre-a-chalon.com.
En attendant... les contributions déjà publiées sur ce thème sont regroupées dans une fiche : cliquez ici !

 

 

Européennes : mourir dans la dignité sur le marché

A l'approche, des prochaines échéances électorales, que sont les élections européennes, il n'est pas rare de rencontrer des militants des différentes formations politiques sur les marchés chalonnais.


Vendredi matin, place Saint Vincent, ce sont les adhérents chalonnais de l'association mourir dans la dignité (A.D.M.D) qui ont tenu un stand afin de rencontrer les citoyennes et citoyens s'interrogeant sur les notions de fin de vie, de respect de la liberté individuelle et de la mort.


UNE REUNION PUBLIQUE : VENDREDI 29 MAI
Présidée par Jean luc Romero à l'échelon national, l'A.D.M.D dispose dans notre département d'une structure animée par M.Stéphane BERNOUD. Ce dernier, aux côtés des responsables du secteur chalonnais, animera une réunion publique le vendredi 29 mai prochain à partir de 16 heures, à la maison des syndicats. Cette réunion est ouverte à tous.

Vendredi matin, les adhérents de l'ADMD ont répondu aux interrogations des chalonnais. ILs relèvent que la législation différe d'un pays à l'autre et souhaitent des avançées à l'échelon de l'Europe. ILs reconnaissent de "petites avançées en France, notamment avec la Loi Léonetti, développant les soins palliatifs mais ils demeurent opposés à l'acharnement thérapeuthique". Ils souhaitent également que "les volontés exprimées de son vivant par la personne soient respectées".

Ces sujets seront developpés le 29 mai prochain.


Une permanence mensuelle se déroule à la maison des associations, la prochaine est fixée au mercredi 27 Mai, de 16 h à 18 heures, rue saint Georges.

- par DERIOT Daniel - 15 mai 2009

Européennes et Chalon : quatre bourguignons sur la liste de M.Gollnisch (front national)

Premières listes déposées au ministère de l'intérieur, lundi dernier, celles du Front National. Pour la région du grand-Est, c'est M.Bruno Gollnisch qui conduit la liste des amis de M.le Pen. Ancien vice-président du Front National, professeur de langues orientales à l'université de Lyon 3, M.Gollnisch occupe une place un peu à part au sein des structures du Front-National. 

Règuliérement le nom de M.Gollnisch est avancé pour la succession de M.le Pen à la tête du F.N. Néanmoins "cela n'est pas à l'ordre du jour et nous sommes unis avec Marine" note M.Gollnisch.Ce dernier ne commente pas non plus les départs intervenus au sein de cette formation politique, dont ceux d'une figure régionale M.Pierre Jaboulet-Verchère et de Christine Bignon, Maire et conseillère générale de Chauffailles.

M.Gollnisch est député européen sortant. Il est élu depuis 2O ans au parlement européen et conduit une campagne de terrain. "Nous menons une campagne de proximité et d'ailleurs, il m'arrive de croiser M.Jean François Kahn ( tête de liste du modem), régulièrement " confie le député européen sortant en relevant "j'ai d'ailleurs débatu courtoisement avec lui dernièrement à Douchy dans le département des Ardennes".

QUATRE CANDIDATS BOURGUIGNONS
A plusieurs reprises déjà, M.Gollnisch est venu ces derniers temps en Saône et Loire. Avec les équipes de militants, il a visité les marchés de Louhans, Tournus, Montchanin, le Creusot mais il a également visité une exploitation viticole à Solutré "sur les terres de François Mitterrand" note le délégué général du F.N.

M.Edouard Ferrand, conseiller régional, occupe la 7éme place sur cette liste en qualité de représentant du département de l'Yonne. Mme Anne Marie Dumont, potière, demeurant dans la Niévre occupe la dixiéme place. Egalement conseiller régional, M.Christian Launay, responsable du F.N en Saône et Loire occupe la 13éme position, alors que M.rémi Boursot,viticulteur à Chambolles-Musigny ( Côte d'or) est en 15éme place.


M.Christian Launay, a conduit en mars 2008, une liste aux municipales de Chalon. Intitulée "Chalon-Emploi et sécurité", cette liste a rassemblé 673 suffrages soit 4,03%.
M.Gollnisch, contacté, n'excluait pas de revenir dans le département, mais "l'agenda est serré et la région avec cinq régions et dix sept département est très étendue".
Pour la petite histoire politique départementale, M.Michel Collinot, a été l'un des premiers députés européens élus avec M.le Pen en 1979. M.Collinot, a été également conseiller régional de Bourgogne et proche du président du F.N, il résidait près de Saint Léger sur Dheune.

- par DERIOT Daniel - 13 mai 2009

Communiqué Cannabis Sans Frontières N°7

Elections européennes
Région Ile-de-France
Cannabis Sans Frontières

(Alternative écologique)

Liste conduite par Farid Ghehiouèche

Mardi 12 mai 2009

COMMUNIQUÉ DE PRESSE N°7

Flagrant délit de désinformation : Faut-il croire que la présence de Cannabis sans frontières aux élections européennes ne fait pas plaisir à tout le monde ?


La liste Cannabis sans frontières aux élections européennes proteste contre la diffusion intentionnelle de fausse information dont s’est rendu coupable l’Agence France Presse au sujet du rassemblement traditionnel de la « Marche Mondiale du Cannabis », à Paris ce 9 mai.

Rappelons que depuis dix ans, les partisans de la légalisation du cannabis « prennent la Bastille » à l’occasion de la Marche mondiale du cannabis, début mai. Cette manifestation se déroule dans de nombreux pays simultanément – dans 263 villes pour cette édition 2009…

A Paris, cette année, une bonne centaine de personnes se sont retrouvées sous la pluie, devant les marches de l’Opéra. Grâce à un sound system diffusant musique et discours politiques, on aura pu entendre les interventions de Farid Ghehiouèche, tête de liste pour la campagne Cannabis sans frontières en Île de France ; Anne Coppel, sociologue, présente sur la liste Europe-écologie au sein de laquelle elle exprime la question des drogues ; Michel Sitbon, porte-parole de la liste Cannabis sans frontières ; et Jean-Pierre Galland, représentant le Collectif d’information et de recherche cannabique.

Les organisateurs ont pu s’étonner de la présence au même moment et au même endroit d’une deuxième manifestation – de partisans de la démocratie à Madagascar–, autorisée par la Préfecture de police. Depuis dix ans, la Préfecture de Paris n’est pas sans savoir que les partisans de la légalisation du cannabis se réunissent à cet endroit le premier week-end de mai. Cette manifestation a même été l’occasion de débats très vifs du fait de tentatives réitérées de l’interdire. Plusieurs années de suite, la Ligue des droits de l’Homme aura eu à intervenir pour dénoncer ces velléités d’empêcher toute manifestation publique sur les drogues comme relevant de la « police de la pensée ».

Cette année, il semble que la Préfecture ait choisi de combattre cette manifestation par des moyens plus détournés, en invitant d’autres manifestants, munis d’une puissante sono, à la même heure, au même endroit…

En dépit de cette manœuvre grossière, les deux rassemblement ont pu coexister sans trop de difficultés, les partisans de la démocratie à Madagascar ayant accepté de ne mettre leurs haut-parleurs en action qu’après que la manifestation cannabique ait pu se tenir.

Divers représentants de la presse audiovisuelle étaient présents, et les manifestants de la Marche mondiale du cannabis ont été copieusement interviewés et filmés.

Les organisateurs seront d’autant plus surpris de voir diffusée, à la suite de cette manifestation, une dépêche de l’Agence France Presse intitulée : « Annulation à Paris de la "Marche mondiale du cannabis", faute de participants »…!

Ainsi, selon l’AFP, la « Marche mondiale du cannabis » aurait été « annulée ». Et ceci aurait été « constaté » par « une journaliste de l’AFP ».

Les organisateurs de la manifestation se sont aussitôt émus de cette erreur, demandant à l’agence un rectificatif. Et ceci sans le moindre succès, le rédacteur en chef de service à ce moment-là, Jean-Luc Bardet, considérant qu’il n’y avait pas lieu à rectifier quoi que ce soit. Ultérieurement, Farid Ghehiouèche, tête de liste pour la campagne Cannabis sans frontières, recevait un message « texto » sur son téléphone, en provenance de la journaliste qui avait couvert la manifestation pour l’Afp : «La dépêche a été modifiée sans m’avertir. Je vais protester auprès de mon chef. »

On peut aussi relever que le film réalisé par cette journaliste contredit manifestement le titre de la dépêche qui l’accompagne… De même que le reportage audio réalisé par France-info. Et d’autres…

Notons que la campagne Cannabis sans frontières se développe non seulement sans argent, mais en dehors de la campagne audio-visuelle officielle – suite au refus du ministère de l’Intérieur. En dépit de ces handicaps, il semblerait que l’AFP comme la Préfecture de police préfèrent prendre deux précautions plutôt qu’une pour réduire autant que faire se peut l’écho de cette campagne de remise en cause de la prohibition des drogues… Auraient-ils quelque chose à craindre ?


Contacts : 0614815679 ou 0952738153

http://cannabissansfrontieres.org
- par Cannabis Sans Frontières - 13 mai 2009

REUNION PUBLIQUE D'EUROPE ECOLOGIE - jeudi 14 mai

communique de presse

REUNION PUBLIQUE D'EUROPE ECOLOGIE
JEUDI 14 MAI - à partir de 20H - Salle de la Citadelle
CHALON SUR SAÔNE

Cette réunion publique régionale sera animée par T.GROSJEAN, un des 3 candidats bourguignons de la liste conduite par Sandrine BELIER .
Le thème central en sera :
CRISES : POUR UNE EUROPE SOCIALE et SOLIDAIRE

Au cœur de la crise économique et sociale, les mobilisations dans l'unité syndicale retrouvée seront-elles suffisantes ? Face à l'ampleur des souffrances, des inquiétudes, que SARKOZY et son gouvernement ne veulent pas entendre, nous avons besoin d'autres perspectives, d'autres modes d'action pour assurer notre protection sociale et le développement d'une économie sociale et solidaire.
Imposons au niveau européen une Constitution où les élus des citoyens décident des lois qui s'appliquent dans tous les pays d'Europe, et empêchent les patrons d'y jouer avec le chantage à la délocalisation. Battons nous ensemble, syndicats, associations et ONG, mutuelles...pour des politiques européennes de services publics, de réglementations sociales ( un bouclier social européen, un revenu minimum d'existence), de relance de l'emploi par une conversion écologique et sociale de l'économie ( 10 millions d'emplois verts..) améliorant les conditions d'existence des plus fragiles. L'échelon européen est pertinent au regard des défis qui dépassent la compétence des Etats-Nations.
La France est en train de rater ce tournant d'une « relance verte ». Son gouvernement répond aux mobilisations par une répression accrue, un fichage généralisé. Aujourd'hui, dans notre pays, il est devenu criminel d'aider des gens en difficulté : la solidarité devient un délit ! Les jeunes des cités n'ont rien vu venir depuis 2005 mais la délation s'inscrit dans les lois : un nouveau pacte social pour la jeunesse est urgent !

Julien COUPAT, prisonnier politique, est en prison depuis 6 mois : nous demandons sa libération.

« Les idées se répandent comme des pollens, mais ne germent que sur un terrain fertile » ( Edgar MORIN )

Venez en débattre et APPORTER VOS TEMOIGNAGES

Europe Ecologie Grand Est : 9 rue J.PEIROTES 67000 STRASBOURG - Attachée de presse : Christophe NONNENMACHER - pressebelier@europeecologie.fr
Thierry GROSJEAN : 7 rue de la Reppe 71370 OUROUX S/Saône - Tél : 09 71 38 89 64
Courriel : thierry.grosjean5@wanadoo.fr
- par Communiqué Europe Ecologie - 11 mai 2009

Farid Ghehioueche tête de liste en Ile de France pour "cannabis sans frontiere"

 Réélu, président de l'association "Chalon oxygéne", il y a une quinzaine de jours, le militant écologiste Farid Ghehioueche a annoncé qu'il conduirait une liste "Cannabis sans frontière" en Ile de France.


Un éclairage sur le cannabis
Acquis à la légalisation du cannabis,ardent promoteur d'une réelle politique de prévention, Farid Ghehioueche entend donc prolonger politiquement et électoralement, un combat qu'il mène depuis de longues années déjà. Mais, ce combat se menait au sein du parti écologiste "vert" dont M.Ghehioueche est un adhérent. Depuis plusieurs années, il préside d'ailleurs une commission thématique sur les drogues au sein du mouvement des verts.


Tête de liste aux dernières municipales
Farid Ghehioueche, a conduit la liste "Chalon oxygène" aux dérnières éléctions municipales de mars 2008. Particuliérement déçu de l'absence d'un accord entre le parti socialiste et les verts locaux, celui qui a été chargé de mission du groupe vert au conseil municipal de Chalon avait réussi un pari risqué, celui de trouver 45 candidats pour une liste écologiste dans notre ville. La liste "chalon-oxygéne" a glané 436 voix soit 2,61 % ne permettant pas néanmoins d'obtenir une représentation dans le conseil municipal.


Détermination
L'annonce de la candidature du chalonnais aux prochaines européennes a été faite samedi dernier lors de la marche mondiale pour la dépénalisation du cannabis qui a eu lieu, place de la bastille. Plusieurs inconnues néanmoins demeurent pour les candidatures, il faudra en quelques jours trouver pas moins de 26 candidats.

Autre inconnue, la campagne elle même, même si la région Ile de France est l'une des régions plus petite mais la plus peuplée, il faudra faire passer des messages. Et cette candidature annonçée le 9 mai, lors d'un long week end, constitue peut-être un effet qui a valu à ses promotteurs, un coup de projecteur de la part des médias nationaux.


Enfin, autre inconnue, quelle sera l'attitude du parti vert qui soutient, en fournissant des candidats issus de ses propres rangs aux listes "Europe Ecologie", à l'égard de l'un de ses militants qui sera en concurrence ! Une situation qui dans le passé, à déjà existée, lorsque des militants écologistes ont pris position contre le référendum en mai 2004 alors que la direction était plutôt favorable au OUI... Ou encore, lorsque des militants ont appelé à voter aux présidentielles de 2007 pour José Bové !


Le positionnement national de Farid Ghehioueche pourrait avoir des retombées locales au sein des verts en Saône et Loire !

- par DERIOT Daniel - 11 mai 2009

Humeurs- Europe : une journée presque oubliée !

Samedi 9 Mai est depuis quelques années déjà, la journée de l'Europe. Une occasion de fête, de rassemblement, de découverte d'autres cultures.


Oubliant le quotidien local, en panne d'internet, j'ai arpenté la ville, cherchant un lieu d'exposition me permettant de me familiariser avec les différents pays constituant cette idée promue, il y a bien longtemps déjà, par notre grand Victor Hugo, des états unis d'Europe : rien... Bon,je suis allé rodé du côté de l'espace des Arts, à la recherche d'un concert rassemblant les chorales de nos villes jumelles , là encore rien... Bon, je suis allé voir à la maison des sports puis au stade Lo-Lagrange, puis à la piscine ou encore au colisée, voir s'il n'y avait pas des compétitions internationales de hand, de natation ou encore d'aviron.... , là encore le vide... Idem au parc des expositions ou encore à la salle Marcel Sembat, pas l'ombre d'un rassemblement de groupes folkloriques venus de Grèce, de Yougoslavie ou encore d'Espagne.

Dans l'ex-commune de Saint Jean des Vignes, la rosière était à l'honneur, mais aux strictes couleurs locales. A La maison des vins, les crus des pays de l'Est, d'Autriche et de Malte n'ont pas encore détronés nos prestigieuses productions de la côte chalonnaise. Enfin je suis allé, sur les berges de la saône, en attendant l'édition d'un éventuel chalon-plages, voir si nos amis pêcheurs venus des pays nordiques étaient présents, ils viennent de temps à autre,taquiner la carpe. Là encore, seuls les pêcheurs locaux faisaient la fête aux carnassiers...

.Décidément, triste 9 mai...ou presque. Il est vrai que cette journée se trouve au milieu d'un "pont" de 3 journées, que l'Europe, a été évoquée lors des cérémonies du souvenir le 8 mai...Etc...etc...


Enfin, je me suis rendu place de l'Hôtel de Ville, ouf, l'honneur est sauvé, le drapeau européen flotte et j'ai pu offrir un cocktail dans une brasserie aux couleurs de l'arc en ciel, aux jeunes adultes voisins, ils venaient, tout juste de recevoir des mains de Madame la première adjointe, la carte d'élécteur pour se rendre aux urnes. Une carte en guise de passeport pour participer aux éléctions. Dans moins d'un mois, le dimanche 7 juin, les bureaux de vote, seront ouverts de 8 h à 18 H, pour l'unique tour des éléctions européennes, et attention, pas de second tour...Il faudra attendre 2014.


Le printemps de l'Europe s'annonce...en attendant la sans doute très forte participation pour cette éléction, dont les députés sont élus pour cinq années, le Conseil régional se mobilise .Un colloque européen, se déroulera vendredi 15 mai, autour du thème de l'innovation dans notre ville.

- par DERIOT Daniel - 10 mai 2009

Européennes : Arnaud DANJEAN en troisième position sur la liste UMP

 L'UMP a publié ses listes de candidats pour l'élection européenne du 7 juin prochain.


Pour la région 'EST' qui concerne Chalon, le seul Saône et Loirien qui y figure est Arnaud DANJEAN, candidat malheureux aux Législatives face à Arnaud MONTEBOURG. Il est en bonne position puisqu'il figure en troisième place.

Le titre officiel de la liste est : « quand l’Europe veut, l’Europe peut » - Majorité présidentielle UMP - Nouveau Centre - La Gauche Moderne – Progressistes

Voici la composition de la liste "EST" (Alsace - Bourgogne - Champagne-Ardenne - Franche-Comté - Lorraine)

1 - Joseph DAUL (Bas-Rhin) – Député européen, Président du Groupe PPE-DE au Parlement européen. Investi le 24 janvier 2009.

2 - Véronique MATHIEU (Vosges) – Député européen. Investie le 24 janvier 2009.

3 - Arnaud DANJEAN (Saône-et-Loire)

4 - Michèle STRIFFLER (Haut-Rhin) - Adjointe au Maire de Mulhouse, en charge de l’Attractivité commerciale et artisanale. Candidate de la Gauche Moderne.

5 - Benjamin DEVELEY (Marne) - Conseiller municipal de Reims.

6 - Nathalie COLIN-OESTERLE (Moselle) - Conseillère municipale de Metz. Candidate du Nouveau Centre.

7 - Sylvain MARMIER (Doubs) - Président du Centre européen des jeunes agriculteurs, Président des jeunes agriculteurs de Bourgogne et de Franche-Comté.

8 - Annabelle FERRY (Meurthe et Moselle) - Présidente nationale des Jeunes Radicaux.

9 - Guillaume GERMAIN (Haut-Rhin)

10 - Malika GAUTHIE (Côte d’Or) - Conseillère municipale de Dijon. Candidate de la Gauche Moderne.

11 - Patrick REVILLOUD (Jura) - Ancien Conseiller municipal de Dôle.

12 - Martine LAEMLIN-DELMOTTE (Haut-Rhin) - Maire de Chalempe. Candidate du Nouveau Centre.

13 - Airy CAZIN (Meuse) - Chef de cabinet du Président du Conseil général de la Meuse.

14 - Else JOSEPH (Ardennes) - Conseillère municipale de Charleville-Mézières, Secrétaire départementale de l’UMP des Ardennes.

15 - Marc SEBEYRAN (Aube) - Conseiller régional de Champagne-Ardenne, 1er Adjoint au Maire de Troyes. Candidat du Nouveau Centre.

16 - Pascale KREBS (Haute-Marne) - Conseillère régionale, Adjointe au Maire de Saint-Dizier.

17 - Didier VALLVERDU (Territoire de Belfort) - Conseiller général du Territoire de Belfort, Conseiller municipal de Rougemont-le-Château.

18 - Laetitia MOUQUOT (Yonne) - Conseillère municipale de Bléneau

- par Lucette D. - 9 mai 2009

Europe Ecologie : Candidature élections européennes

élections européennes, 7 juin 2009 – www.europeecologie

COMITE LOCAL Saône & Loire
Claude BOURGADE mandataire
Thierry GROSJEAN – Candidat (suppléant) Grand Est, en 10e position sur la liste conduite par Sandrine BELIER

Présentation

Né le 25/11/1949 à BERLIN - Retraité de la Protection Judiciaire de la Jeunesse ( éducateur ) - Marié, 2 enfants -

Demeurant à OUROUX S/SAÔNE ( 71370 )

Responsable associatif ( protection de l'environnement et de la nature ; économie sociale et solidaire )

 

« Pour une convergence des luttes écologiques et sociales.. »

 

PARCOURS POLITIQUE ET MILITANT

Militant et responsable associatif bourguignon depuis 1974 : antinucléaire et protection de l’environnement et de la nature – Fondateur du collectif « Saône & Doubs vivants – Sundgau vivant » ( liaison fluviale Rhin Rhône et alternatives pour des transports écologiquement soutenables ) – Adhérent aux verts depuis 1984 -Conseiller régional vert de 1992 à 1998 – Syndiqué au SNPES/PJJ-FSU et animateur d’un collectif des travailleurs sociaux – Fondateur et responsable actuel de la CAPEN 71 ( Confédération des associations pour la protection de l’environnement et de la nature en Saône et Loire ) en 2004 – Membre du Conseil Economique et Social de Bourgogne depuis 2006 –

« ..et une complémentarité efficace de l’engagement politique, syndical et associatif »
L’ISSUE AUX CRISES EST EUROPEENNE ET ECOLOGIQUE
___________________________________________________________________
Europe Ecologie Grand Est : 9 rue J.PEIROTES 67000 STRASBOURG –
Attaché de presse : Christophe NONNENMACHER – pressebelier@europeecologie.fr

Thierry GROSJEAN – 7 rue de la Reppe 71370 OUROUX S/SAÔNE – Tél / 03 85 96 84 51
Courriel : thierry.grosjean5@wanadoo.fr
Claude BOURGADE – mandataire : claude.bourgade@wanadoo.fr – 03 85 93 18 42

- par Europe Ecologie - 4 mai 2009

Europe Ecologie : Réunion le 14 mai

REUNION PUBLIQUE D’EUROPE ECOLOGIE
JEUDI 14 MAI – à partir de 20H – Salle de la Citadelle
CHALON SUR SAÔNE

Cette réunion publique régionale sera animée par T.GROSJEAN, un des 3 candidats bourguignons de la liste conduite par Sandrine BELIER .

Le thème central en sera :
CRISES : POUR UNE EUROPE SOCIALE et SOLIDAIRE


Au cœur de la crise économique et sociale, les mobilisations dans l’unité syndicale retrouvée seront-elles suffisantes ? Face à l’ampleur des souffrances, des inquiétudes, que SARKOZY et son gouvernement ne veulent pas entendre, nous avons besoin d’autres perspectives, d’autres modes d’action pour assurer notre protection sociale et le développement d’une économie sociale et solidaire.
Imposons au niveau européen une Constitution où les élus des citoyens décident des lois qui s’appliquent dans tous les pays d’Europe, et empêchent les patrons d’y jouer avec le chantage à la délocalisation. Battons nous ensemble, syndicats, associations et ONG, mutuelles…pour des politiques européennes de services publics, de réglementations sociales ( un bouclier social européen, un revenu minimum d’existence), de relance de l’emploi par une conversion écologique et sociale de l’économie ( 10 millions d’emplois verts..) améliorant les conditions d’existence des plus fragiles. L’échelon européen est pertinent au regard des défis qui dépassent la compétence des Etats-Nations.

La France est en train de rater ce tournant d’une « relance verte ». Son gouvernement répond aux mobilisations par une répression accrue, un fichage généralisé. Aujourd’hui, dans notre pays, il est devenu criminel d’aider des gens en difficulté : la solidarité devient un délit ! Les jeunes des cités n’ont rien vu venir depuis 2005 mais la délation s’inscrit dans les lois : un nouveau pacte social pour la jeunesse est urgent !

Julien COUPAT, prisonnier politique, est en prison depuis 6 mois : nous demandons sa libération.

« Les idées se répandent comme des pollens, mais ne germent que sur un terrain fertile » ( Edgar MORIN )

Venez en débattre et APPORTER VOS TEMOIGNAGES


Europe Ecologie Grand Est : 9 rue J.PEIROTES 67000 STRASBOURG – Attachée de presse : Christophe NONNENMACHER – pressebelier@europeecologie.fr
Thierry GROSJEAN : 7 rue de la Reppe 71370 OUROUX S/Saône – Tél : 09 71 38 89 64
Courriel : thierry.grosjean5@wanadoo.fr
- par Europe Ecologie - 4 mai 2009

Européennes : Le PS chalonnais lance sa campagne à Châtenoy-en-Bresse

Chaque année, l'après-midi du 1er mai le Parti socialiste réunit ses militants et sympathisants du Chalonnais pour une fête champêtre qui se déroule dans le superbe parc de Châtenoy-en-Bresse.
(c) photo www.vivre-a-chalon.com [ contact agence : 03 85 900 910 ]
Mais au-delà du banquet et de l'aspect festif, c'était pour le Parti Socialiste l'occasion cette année de donner le coup d'envoi de la campagne des élections européennes avec la présence de Catherine Trautmann tête de liste pour la région Est à laquelle la région Bourgogne est rattachée.
Elle était accompagnée de Mustapha Sadni Jalab, jeune économiste mâconnais qui figure en quatrième position et de Françoise TENENBAUM, élue dijonnaise, vice-présidente du Conseil Régional  (en 7ème position sur la liste).

(c) photo www.vivre-a-chalon.com [ contact agence : 03 85 900 910 ]
Pendant le discours d'Alain ROUSSELOT-PAILLEY, maire de Châtenoy-en-Bresse, de gauche à droite : Jérôme DURAIN (secrétaire de la Fédération PS de Saône-et-Loire), Catherine TRAUTMANN, Arnaud MONTEBOURG, Mustapha SADNI JALAB (4ème sur la liste socialiste), Françoise TENENBAUM (adjointe au maire de Dijon, 7ème sur la liste), Christophe SIRUGUE, Michel NEUGNOT (secrétaire Fédération PS 21), Philippe BAUMEL (VP Conseil régional, Maire du Breuil, Président de l'Union des Élus Socialistes et Républicains).

(c) photo www.vivre-a-chalon.com [ contact agence : 03 85 900 910 ]

Lors de la conférence de presse, l'élue européenne et strasbourgeoise, plusieurs fois ministre, se disait prête à épuiser ses adversaires même si "pour l'instant nous sommes un peu seuls à faire campagne !" et présentait les grands axes de la campagne du Parti Socialiste pour ces élections européennes du 7 juin prochain.

Son intervention en vidéo :


Liens Internet :

Le site du Parti Socialiste pour les élections européennes

Blog de Mustapha Sadni Jalab

Fil Twitter de Catherine Trautmann

- par @La rédaction - 4 mai 2009

Européennes : une chalonnaise tête de liste du Front de Gauche

Marie-Christine VergiatMme Marie-Christine Vergiat est tête de liste pour les prochaines élections européennes, dans la région sud-est.

Bien que née à Roanne, Marie-Christine Vergiat, a habité dans notre ville dès 1965, dans le quartier des charreaux.

Elle réside actuellement dans la région parisienne.

Militante engagée en faveur des droits de l'homme, Marie-Christine Vergiat a occupé différentes fonctions au sein du ministère de l'emploi, notamment auprès de Martine Aubry.

Rappelons que le front de gauche se compose du Parti Communiste, du Parti de Gauche (amis de M. Jean-Luc Mélenchon) et de la gauche alternative.

Pour notre région, le quatrième adjoint au maire de notre ville, Jacky Dubois, également conseiller régional depuis 2004, occupe la seconde place sur la liste du Front de Gauche.

 

Site Front de Gauche

- par DERIOT Daniel - 1 mai 2009

Européennes : Catherine Trautmann invitee des socialistes Chalonnais

Députée européenne sortante, tête de liste des socialistes pour le grand est, Mme Catherine Trautmann sera l'invitée d'honneur de la onziéme fête des socialistes des chalonnais.


Cette manifestation, se déroulera au parc municipal de Chatenoy en bresse, le vendredi Ier Mai prochain en présence des élus du secteur, et notamment des députés Christophe Sirugue, Arnaud Montebourg qui prendront la parole, tout comme le premier secrétaire fédéral Jérôme Durain.


Les discours devraient intervenir aux environs de 16 H.
Dès 13 Heures, un buffet républicain, aura lieu à la salle des fêtes de Chatenoy.

- par DERIOT Daniel - 7 avr 2009

Front de Gauche - Meeting le 8 avril

Le Front de Gauche ( composé du Parti Communiste Français,du Parti de Gauche et de la Gauche Unitaire) tiendra son meeting de lancement de campagne des élections européennes du 07 juin 2009 à Chalon sur Saône le 8 avril à 20h30 à la salle du clos bourguignon (12 avenue Monnot)

MEETING de lancement de campagne
Mercredi 08 AVRIL 2009 à 20h30
CHALON sur SAÔNE
Salle du Clos Bourguignon
12 avenue Monnot

Christine MENDELHSON
Représentante du PCF au Parti de la Gauche Européenne

Jacky DUBOIS conseiller régional de Bourgogne,2nd adjoint au maire de Chalon sur Saône
Candidat PCF sur la liste du Front de Gauche

Brigitte BLANG
Candidate du Parti de Gauche sur la liste du Front de gauche

Vincent ASSANTE
Candidat PG sur la liste du Front de Gauche
 Meeting.doc [ 207.00 Ko ]
- par Front de Gauche - 1 avr 2009

Élections européennes : Thierry Grosjean sur la liste d'Europe écologie

Fondateur des verts, premier élu régional pour cette formation politique en 1992, actuel président de la Confédération des Associations de Protection de la Nature en Saône et Loire (Capen 71) et membre du conseil economique et social de la région Bourgogne Thierry Grosjean sera probablement candidat sur la liste Europe Ecologie conduite par Sandrine Bélier pour la zone grand-est. Trois bourguignons devraient figuer sur cette liste en cours de finition.

LE JOSE BOVE BOURGUIGNON
Thierry Grosjean n'est pas seulement un personnage de la vie chalonnaise. Ce militant de longue date est aussi un citoyen engagé dans la vie politique, associative et syndicale. Bénéficiant depuis peu d'une retraite, cet ex-éducateur de la protection judiciaire est un pilier du mouvement écologiste en général et des verts en particulier. Déjà engagé dans des combats pour l'obtention de l'objection de conscience, alors qu'il était étudiant, il fonde et anime le Mouvement Régional Anti Nucléaire (M.R.A.N) en 1975. A l'époque, un projet de centrale existe dans le val de Saône entre Tournus et Verdun sur le doubs. Après cette bataille gagnée en 1977, Thierry Grosjean rejoint le Comité Départemental de Protection de la Nature en Saône et Loire et les Verts dont il sera l'un des fondateurs. IL participe à la fondation du Comité de Liaison Anti Canal (Clac) qui s'oppose à la mise au grand gabarit de la Saône. Candidat aux cantonales dans le canton de Sennecey en mars 1985, il porte plusieurs fois l'étiquette des verts dans différentes campagnes électorales. Quelques uns de ses amis le surnomme "le josé Bové Bourguignon". Sa carrure, sa voix et ses moustaches mais aussi un long itinéraire ne sont pas sans rappeler l'homme du Larzac avec qui il possède de nombreux combats communs.


UN MILITANT ET HOMME DE DOSSIERS
Tête de liste pour les "verts" aux régionales de 1992 en Saône et Loire, il est élu conseiller régional et les "verts" scellent alors une alliance pour la première fois régionalement avec les élus de gauche, une union permettant d'élire M.Jean Pierre Soisson à la présidence de région.Cette fonction était alors convoitée par M.Dominique Perben, alors député-maire de Chalon. Thierry Grosjean s'impose non seulement alors dans les débats de l'enceinte régionale mais aussi de part sa connaissance des dossiers. Il affectionne les dossiers liés à l'environnement : rhin-rhône, agriculture, aménagement du territoire mais aussi ceux liés à l'économie sociale. Elu, il demeure avant tout un militant très actif et ne déserte pas les réunions politiques et s'oppose avec virulence au Front National en installant un "cordon sanitaire"entre les élus du Front et ceux de l'arc républicain dans lequel les "verts" ont joué un rôle important.
L'ELU ASSOCIATIF
En 1998, il est remplacé par M.Alain Cordier, candidat sur la liste de la gauche plurielle conduite par la socialiste Mme Bettina Laville. Il continue a milité au sein des associations de protection de la nature et participe à la fondation de la Confédération des Associations de Protection de la Nature en Saône et Loire en 2003. Cette confédération regroupe actuellement une trentaine d'associations locales dans tout le département.Il plaide pour "une convergence des luttes environnementales et sociales" sans négliger bien entendu les combats contre les Ogm, contre la ligne sud est du Tgv, pour une forte présence des services publics en milieu rural, pour une autre politique énergétique ou encore pour une politique agricole associant producteurs et consommateurs.


Le département de Saône et loire a été parcouru dans tous les sens par Thierry Grosjean qui en 2005 retrouve un siége au conseil régional en qualité de Conseiller Economique et Social( C.E.S.R.). Dans cette instance méconnue, regroupant les partenaires sociaux que sont les syndicats, le medef et le tissu associatif, Thierry Grosjean est désigné par les associations d'environnement de la région Bourgogne. Seul représentant des associations de la protection de la nature, la voix de M.grosjean est une voix qui compte, forte et qui porte.Il s'empare à ce titre de nombreux dossiers : environnementaux, énergétique et sociaux. Sa présence sur la liste d'Europe Ecologie n'est pas une surprise, elle symbolise le fruit d'un long engagement à la fois politique au sein des verts mais aussi associatif et social.Nul doute qu'il articule ces trois secteurs constituant des chantiers importants et pour lesquels l'Europe apparâit désormais comme incontournable.


Daniel DERIOT

- par DERIOT Daniel - 27 mars 2009

Etape chalonnaise pour une Europe différente

Mardi en fin d'après midi, une caravane aux couleurs du mouvement "Debout la république" a silloné les artères principales du centre ville. Puis, les responsables régionaux et départementaux ont accueilli M.Jean Pierre Gérard, tête de liste de "Debout la République", pour les prochaines élections européennes dans le grand est. A ces côtés, présents plusieurs gaullistes saône et Loiriens qui ont rejoint la formation que préside Nicolas Dupont Aignan, en rupture avec l'UMP...

 

 


RESPECT DU SUFFRAGE UNIVERSEL

L'un des messages que délivre le bisontin Jean Pierre Gérard est une fidélité non seulement aux idées de Nicolas Dupont Aignan, le fondateur du club "Debout la République" qui avant de voler de ses propres ailes a été une structure tout d'abord du RPR à la fin des années quatre vingt dix, puis de l'UMP. Cet ancien chef d'entreprise, qui siégea dans un comité d'orientation économique à la demande de Philippe Seguin se veut intransigeant. Pas question d'abandonner "les valeurs fondatrices de la république" ou encore "le respect du suffrage universel" comme par exemple "la non prise en compte du référundum de mai 2005 " à propos du traité constitutionnel européen.

 


 


UN SECRETARIAT PERMANENT AU LIEU DE LA COMMISSION
Jean Pierre Gérard a developpé les grands axes de la campagne des amis de Nicolas Dupont-Aignan. "Il faut créer un secrétariat permanent au lieu de la commission européenne" relève t'il en suggérant de créer des agences thématiques à l'image de l'agence spatiale européenne, "pourquoi pas une agence européenne de l'armement" note le polytechnicien de formation.
L'aménagement du territoire, le maintien des services publics sont des sujets qui ne manqueront pas d'étre évoqués lors de la campagne de M.Gérard. Ce dernier est opposé à l'adhésion de la Turquie à l'union Européenne et dénonce "le double langage de l'actuel Président de la république" sur ce sujet.
"Trop de fiscalité, trop d'administration,trop de technocratie ce sont aussi des incohérences au détriment des citoyens" souligne M.Gérard qui entend jouer une autre partitition pour ces élections.

UNE EQUIPE RENFORCEE
Aux côtés de Jean Pierre Gérard, vice président national du mouvement "Debout la République" se trouvaient les responsables régionaux Corinne Bobard (pour la Niévre) Pascal Moriau et frédéric Bobard ( Côte d'Or) et Serge Gaulias pour la Saône et Loire. Ancien maire-adjoint de Charnay, durant trois mandats, M.Gaulias a quitté l'ump pour le mouvement Debout la République. Formation politique qui s'implante dans le chalonnais, autour d' M.Eric Morin, conseiller Municipal de Saint Marcel. Ce dernier a lui aussi quitté les rangs de l'Ump pour "retrouver les racines d'un gaullisme social, républicain et pour la participation " !

DanieL DERIOT

 
 
- par Daniel Deriot - 24 mars 2009

Européennes : Des républicains à l'assaut de Strasbourg

Mardi prochain, sera lancée à Chalon, la campagne pour les prochaines élections européennes du Député Nicolas Dupont Aignan. Ce dernier, présente des listes dans les différentes circoncriptions, la tête de liste du grand Est a été confiée à M.Jean Pierre Gérard. Ce dernier, polytechnicien de formation est un chef d'entreprise dans le Doubs.


DEUX BOURGUIGNONS SUR LA LISTE
Le mouvement de M.Dupont Aignan: "Debout la République"( D.L.R) regroupe des partisans du non à la constitution européenne soumise au référundum de mai 2005 et s'inscrit dans un courant "gaulliste et républicains sociaux". M.dupont Aignan, Député-Maire de Yerres (Essonne) a pris depuis quelques temps déjà des distances avec l'Ump.Il est l'un des dix députés de l'actuelle majorité parlementaire a s'étre opposé avec une certaine force à l'adhésion de la France à l'Otan.
Deux bourguignons devraient figurer sur la liste de M.Jean Pierre Gérard. Le dijonnais Pascal Moriou, secrétaire départemental de Côte d'Or du mouvement "Debout la République " en cinquiéme position et Corinne Bobard,déléguée pour lle département de la Niévre du mouvement D.L.R en huitiéme position.

IDEES REPUBLICAINES : EN CONCURRENCE
Quatre annnées, après le référundum de mai 2005, les votes du "Non à la constitution" seront très courtisées. Outre le mouvement de M.Dupont Nicolas Aignan, M.De Villiers qui a scellé une alliance avec le mouvement Chasse Pêche Nature et traditions (C.P.N.T) chassent sur les mêmes terres d'un Non....que souhaitent également récupérer le front de gauche que conduisent l'ex socialiste Jean Luc Melenchon et la communiste Marie-George Buffet. Samedi dernier, Michélle Vianés, élue de la périphérie de Lyon et tête de liste dans le grand sud relevait "vous savez les idées républicaines fortes tout comme la laïcité et le féminisme sont portées transcendent les clivages politiques traditionnels".


Autre point commun entre ces adversaires déclarés et actifs contre une centaine europe, le rejet des idées développées par le front National.
M. Nicolas Dupont Aignan animera un meeting à Besançon le 27 mars prochain aux côtés de Jean Pierre Gérard dont la liste devrait s'intituler "Changeons d'Europe" ! Les différents thèmes de campagne seront donc présentés par M.gérard et ses colistiers bourguignons mardi 24 mars à 18 H, dans les locaux du Saint Régis.

Daniel DERIOT

- par DERIOT Daniel - 19 mars 2009

ET A GAUCHE DE LA GAUCHE...CA BOUGE AUSSI !

Alors que la première force politique de gauche se remet du congrès de Reims et des dernières désignations internes pour les européennes, les autres forces de gauche se cherchent également. Les verts sont à l'unisson prêt pour la bataille des européennes et regroupés derrière Daniel Cohn- Bendit entraînant dans son sillage des proches de Nicolas Hulot et José Bové . Ce dernier semble faire des orphelins qui surfent sur les résultats du référundum de mai 2005.


Revue des troupes :
les communistes associés à des minoritaires de l'ex-ligue communiste révolutionnaire, feront un bout de chemin pour les européennes avec le P.D.G comprendre Parti de gauche,force regroupant les amis de l'ex-socialiste Jean luc Mélenchon (qui a débuté politique sa carriére dans le département voisin du Jura) et du Député Marc Dolez qui ont quitté le PS un peu avant le congrès de Reims.Candidat à deux reprises aux présidentielles,l'ancien secrétaire général Robert Hue vient de quitter le P.C.F et lance un "nouvel espace progressiste".Le Nouveau Parti Anticapitaliste (N.P.A) avec pour géniteur la Ligue Communiste Révolutionnaire d'Alain Krivine et du médiatique Olivier Besancenot feront cavalier seul pour les prochaines Européennes.A moins d'un accord avec les comités Unitaires Anti libéraux (C.U.A.L).


Des appels pour un Front de gauche uni :
Ces derniers, nés dans la foulée du non au référundum précité, se structurent sous forme de fédérations dans les départements et se coordonnent à l'échelon national et des grandes régions et viennent de relancer un appel à des candidatures unitaires des anti libéraux comme pour les Présidentielles. En Saône et Loire, le N.P.A apparaît désormais, la C.U.A.L s'est également structurée en fédération et organisera samedi prochain une rencontre à Chalon (1) .Des passerelles avec le P.C.F apparaissent localement à partir des luttes sur le terrain pour la sauvegarde des services publics,comme par exemple le soutien pour la sauvegarde des services hospitaliers à Montceau les mines,des services publics (la poste,les écoles) mais aussi dans la foulée des initiatives impulsées autour du 29 Mai 2005 (date du référundum).
Un appel unitaire pour le 19 Mars
Les initiatives en faveur de rassemblement de " et d'une autre gauche "ou encore d'une" gauche autrement" fleurissent.Mais l'expérience des présidentielles demeure comme un échec pour beaucoup de militants non encartés et plutôt désorientés avec pas moins de trois candidatures Marie george Buffet,Olivier Besancenot et José Bové sur un crénau quasi- identique.José Bové,l'un des voisins des tribunes du non en 2005 a donc scellé une alliance avec Daniel Cohn Bendit partisan du oui à ce même référundum,ce qui suscite un certain pessimisme dans la mouvance anti-libérale,voir chez certains écologistes qui n'acceptent pas tous l'alliance avec l'actuel député européen écologiste.


Toutefois,à l'heure actuelle,dans notre département en dehors de la C.U.A.L , du futur N.P.A et le Refondations 71( présent surtout dans le maconnais et au Breuil ) possédent une implantation,les amis de M.Mélenchon viennent de se structurer à Autun et dans le bassin minier et comme d'autres organisations appelent pour les européennes à un Front de gauche mais aussi au succés des manifestations du 19 mars prochain afin de faire échec à la "politique anti sociale" du gouvernement aux côtés des orghanisations syndicales.


Daniel DERIOT

Une réunion à Chalon : autour du thème Ecologie et europe se déroulera le samedi 21 mars à 19 H 3O à la salle du cloître. Avec comme invité M.Gilles Lemaire,responsable de la commission Ogm d'Attac. M.gilles Lemaire est l'ancien secrétaire national des verts.
Cette réunion est organisée avecles groupes attac de Chalon et Macon.

 

Télécharger le tract du colectif Unitaire 71

- par DERIOTDaniel - 14 mars 2009

Elections europennes : grogne au p.s...des elus de saone et loire protestent

La semaine dernière,le conseil national du Parti Socialiste, a adopté les listes pour les élections européennes qui se dérouleront dans 3 mois,le Dimanche 7 juin.
L'élaboration de ces listes a été le fruit de négociations entre les différentes composantes et sensibilités du P.S. La proposition de la liste pour le grand est tout comme celle du sud ou encore celles du centre suscite de vives oppositions et de multiples réactions.


CHRISTOPHE SIRUGUE DERRIERE GERARD COLOMB
Le maire de Lyon, M.Gérard Collomb est lui aussi mécontent de se voir imposer par exemple l'actuel euro-député M.Vincent Peillon dont les terres d'élection se situent en...Picardie !


M.Collomb a lancé jeudi une pétition signée par plusieurs élus parmi lesquelles le député-Maire de Chalon mais aussi par le Maire du Creusot M.André BILLARDON ou encore par le président du conseil régional ,M.François Patriat. Ce dernier tout comme le sénateur maire de Dijon, M.François Rebsamen ont appelé à ne pas voter pour la liste qui sera soumise aux militants.
En effet, c'est le jeudi 12 Mars prochain, que les militants socialistes seront appelés pour avaliser ou non les listes retenues par les instances nationales. Des listes qui pour M.Arnaud Montebourg,Député de Saône et Loire,président du conseil général répondent à "la rénovation",secteur dont le député de la bresse est chargé au sein du secrétariat national du P.S !


Daniel DERIOT

- par DERIOT Daniel - 5 mars 2009

EUROPEENNES : Catherine TRAUTMANN pour le P.S

Elue pour la première fois en 1989, au parlement européen, MMe Catherine TRAUTMANN conduira la liste pour le parti socialiste pour la région grand-est.


L'ex maire de Strasbourg a été désigné par les instances nationales du Parti Socialiste samedi à Paris.Cette désignation n'est pas une surprise du fait de l'implantation de l'ex ministre de culture et de la communication de Lionel Jospin mais aussi de part une présence et parfaite connaissance des rouages des institutions europénnes que possédent MMe Trautemann.
La région Alsace est bien représentée avec déjà pas moins de trois têtes de liste sur la ligne de départ pour les élection qui se dérouleront le 7 juin : une écologiste pour les verts (Sandrine Bélier),un agriculteur pour l'Ump ( Joseph Daul ) et enfin MMe Catherine Trautmann qui se situe dans la mouvance de Dominique Strauss-Kahn au sein du P.S.

 Derrière cartherine Trautmann,figure l'économiste Liem HOANG-GNOC en numéro deux, la députée Aurélie Fillipetti en numéro trois et le maconnais Mustapha Sadni. Les dijonnais Pierre Pribetich (Député européen sortant) et Françoise Tennebaum respectivement en 5éme et 6éme position. La vice présidente du conseil régional, chargée des sports,Safia Ottokoré en neuviéme position.
Nul doute que quelques uns de ses candidats et peut-étre un leader national seront les invités de la fête des socialistes chalonnais qui aura lieu le 1er mai à CHatenoy en Bresse.


Daniel DERIOT

- par DERIOT Daniel - 28 fév 2009

Européennes : Arnaud Montebourg sort de sa discrétion au P.S.

Chargé de la rénovation au Parti Socialiste, Arnaud Montebourg, député de la Bresse et Président du conseil général paraissaît plutôt discret ces derniers temps. Sans doute accaparé par ses fonctions d'élu mais aussi conduisant un travail en profondeur au sein du P.S. le "Parisien" de ce dimanche mais aussi l'édition nationale "Aujourd'hui en France" publient une note confidentielle signée d'Arnaud MONTEBOURG. Celui ci entend dès les prochaines élections européennes changer le P.S en s'inspirant de ce qui se passe en Angleterre et en Allemagne.

Il souhaite que les parlementaires qui siégeront dès le mois de juin au parlement européen " ne soient plus des recalés"(sic) du suffrage universel.Dans ses voeux également il prône la diversité des candidats et la possibilité de voir élus des socialistes allemands.Tout comme il souhaite que les députés, une fois élu, rendent compte de leur mandat lors de rencontres avec les électeurs.Ce qui compte tenu de la circoncription élective n'est pas commode malgré tout.
Rappelons par exemple qu'actuellement notre région la Bourgogne est rattachée au secteur Grand Est et comptera en juin prochain 9 députés.Un mode de scurtin qui a changé en 2004, alors que les députés européen depuis 1979 étaient alors élus sur des listes nationales à la proportionnelle.

Actuellement, seul Pierre PIEBRITCH (PS) élu municipal de Dijon siége au parlement européen.
Une conseillèré régionale,Sofia OKKTORE (PS) fait campagne pour être candidate, cette ex-élue d'Auxerre avait déserté l'Yonne lors des dernières législatives et des municipales de mars 2008 pour être candidate à Elancourt .....dans les Yvelines. Elu lui dans le Grand-Est il y a cinq ans, Benoit Hamon postule sur une candidature en Ile de France.
Enfin, demeure au delà du Parti Socialiste le poids des élus Français au Parlement Européen mais aussi la participation en recul constant depuis bientôt 30 années pour cette éléction.
A Suivre.

- par DERIOT Daniel - 1 fév 2009

Sandrine Bélier candidate des verts aux Européennes

Le « Green deal » des Verts et Sandrine Bélier candidate à l’élection européenne

La crise tout le monde en parle. Dans le monde politique national et local plus qu’ailleurs chaque parti y va de sa version, de ses explications et tente de convaincre. A Chalon, mercredi soir, les « Verts » sous la houlette d’Alain Cordier et Marie-Claude Colin, ont devant malheureusement une poignée restreinte de militants et sympathisants exprimés comment ils voyaient « cette » crise et dans quelles directions devraient se faire les choix économiques et surtout politiques pour s’en sortir.

« Il faut justement profiter de cette crise pour ne plus faire comme avant », devait dire l’élu vert du Conseil régional de Bourgogne et de poursuivre « inutile de relancer la machine par une relance idiote de la consommation. Il faut axer sur des productions nouvelles ». Il faut arrêter selon l’élu bressan de s’obnubiler sur le PIB comme seul paramètre de la croissance et il faut s’occuper des problèmes environnementaux même en pleine crise. Marie-Claude Colin et Alain Cordier y sont allés en chœur pour dire que les emplois verts « cela marche » à condition que l’on sache valoriser ce type de travail. Un exemple, celui du bois et de ses filières devait être mis à l’index. « Nous possédons un potentiel de forêts susceptibles de fournir un volume (renouvelable) de bois particulièrement pour la construction de l’habitat en haute qualité environnementale. Pour nous en Bourgogne nous avons, entre autres, le Morvan. Mais nous ne savons pas créer les emplois adéquats ». A Paris, un immeuble ministériel a été construit en « HQE » avec ossature bois. Ce dernier a été importé d’Autriche. En France nous exportons le bois brut et importons le bois traité ce qui fait dire aux responsables « Verts » « nous ne savons pas le valoriser et créer des emplois sur place ». Thierry Grosjean, président de la CAPEN-71, devait intervenir pour attirer l’attention sur différents points comme l’anarchie dans l’implantation d’antennes de téléphonie augmentant ainsi les risques liés aux ondes électromagnétiques, l’eau avec le risque « PCB », le dossier de la branche sud du TVG Rhin-Rhône, etc. ».

Sandrine Bélier, candidate d’«Europe écologie » dans la région Nord-Est

Le « Green deal » pour les « Verts » cela doit marcher et ils espèrent que les élections européennes leur donneront raison. Les cinq points de ce « Green deal » seront défendus au niveau du grand-est par Sandrine Bélier candidate écologiste, ancienne directrice régionale d’Alsace Nature lors des élections européennes du 7 Juin prochain. Un comité local « europe écologie » se met en place dans le chalonnais-Bresse et prochainement un calendrier des réunions sera diffusé.


Le Comte de Chalon

- par Le Comte de Chalon - 27 jan 2009



Rechercher dans cette rubrique  


 
468 page pub
LE FIL INFO EN DIRECT

EN UNE - SORTIR
NOUS CONTACTER

agenda FOCUS 

HUMEURS, & DÉBATS 
Lettre d'info

Nos billets
PHOTOS  BD
CINÉMAS
 
TV Portraits FAQ
LIRE Travaux Musique  GAGNEZ


 

 

Nos partenaires : Votre site internet Communication événementielle