politique - chalon sur saone

Les élections locales en chalonnais

Vous êtes ici :

EN CE MOMENT...

 

Législatives : Échos de Droite...Échos de Gauche....et d'ailleurs

Sur l'agenda :

CINQUIÈME CIRCONSCRIPTION :
RÉUNIONS DE CE LUNDI
- Christophe Sirugue : ( PS-PRG)
Lundi 29 mai à Torcy, Salle communale- 20 H
- Gilles Platret ( LR-UDI) : 19 H 30-Saint Rémy-Salle de la Taverne
- Alain Duriaux ( Parti Ouvrier Indépendant Démocratique) – Epervans- Permanence de 17 H à 19 H .
ALAIN DURIAUX ( Parti Ouvrier Indépendant Démocratique )
Alain Duriaux ( P.O.I.D ) : Mardi 30 Mai : Saint Marcel-Salle municipale des Chavannes-Salle Duteil, 35, rue des Chavannes : 17 H -19 H 30-
Jeudi 1er Juin : Lans -Salle municipale , 17 H- 19 H 30

-CHRISTOPHE SIRUGUE ( PS-PRG)
- Mercredi 31 mai à Saint-Marcel,
- Jeudi 1er juin à Chalon-sur-Saône, -Petite Salle Marcel Sembat
- GILLES PLATRET ( LR-UDI ) :
- Jeudi Ier Juin : Chatenoy le Royal : 19 H 30-Salle des fêtes
- NATHALIE VERMOREL ( P.C.F -FRONT DE GAUCHE)
Vendredi 2 Juin : Après midi – Quartier des Aubépins-Rue Théodore de Foudras- Marché Solidaire- Débat sur l'agriculture, revenu des paysans, circuits courts et qualité alimentaire.
QUATRIEME CIRCONSCRIPTION
- STEPHANE GROS ( LR ) : Ce lundi à Tournus : 20 H-Salle du palais de Justice-Réunion publique


PROCHAINES REUNIONS DE CECILE UNTERMAIER
INITIATIVE DE CECILE UNTERMAIER ( PS-PRG)
Mardi 30 mai : Facebook live de 18H30 à 19H30 sur la moralisation de la vie publique en première partie suivi de questions diverses. Tous les citoyens sont invités à déposer leurs questions en "commentaires" sur facebook ou bien à l'adresse
Jeudi 1er juin à 20 h : réunion publique à Ouroux-sur-Saône, Salle Henri Dard à Colombey 
- Vendredi 2 juin à 20 h: réunion publique à Chalon-sur-Saône, Espace Jean Zay

CATHERINE GABRELLE ( R.E.M )
- Réunion publique à Sennecey le Grand-19 H-Maison pour tous, ce lundi
- Réunion publique à Chalon, Jeudi 1er Juin à 19 Espace associatif Jean Zay
TROISIÈME CIRCONSCRIPTION
- REMY REBEYROTTE ( République en Marche ) : Ce lundi à 19 H ; salle des fêtes de Givry. Autres réunions, cette semaine dans le chalonnais et nord chalonnais :
- Mercredi 31 Mai : à Chagny- 19 H, salle des fêtes avec François Patriat
- Jeudi 1er Juin : Saint Léger sur Dheune-à 19 H-Salle des mariages-Mairie
Vendredi 2 Juin ; Verdun sur le Doubs- 19 H-Salle des mariages-Mairie
CHARLES LANDRE  ( LR -UDI ) : Ce lundi à Chagny- 19 H 30-Maison du peuple.
- Mercredi 31 Mai : Cheilly les Maranges-19 H -Salle des Fêtes
Jeudi 1er Juin : Verdun sur le Doubs : 19 H 30 -Salle des Fêtes.

- SAMEDI 3 JUIN : 8éme JOURNÉE RÉPUBLICAINE A CORMATIN
A l'initiative des sections socialistes de Givry, Buxy, St Gengoux et Cluny, en présence des candidats PS-PRG et en présence de Laurence Rossignol, ancienne Secrétaire d'Etat en charge de la Famille, des Personnes âgées, de l'Autonomie et de l'Enfance, et Ministre des Familles, de l'Enfance et des Droits des femmes , rassemblement départemental.

 


FLORIAN PHILIPPOT ET DISTRIBUTION DE ROSES SUR LE MARCHE
Ce dimanche matin Distribution de roses par Gilles Platret et présence de Florian Philippot aux côtés de Maxime Thiébaut (Candidat dans la 4é&me circonscription ) et de Corinne Bobard ( Les patriotes-FN) sur le marché chalonnais

 
- par Daniel DERIOT - 28 mai 2017 - Réagir

4éme circonscription : Cécile Untermaier, à Sassenay... Bilan et perspectives »Répondre aux oubliés de la République ».

Devant une trentaine de participants, la députée sortante, Cécile Untermaier, candidate à sa succession a dressé un bilan de la mandature et évoqué les cinq années à venir. Dans l'assistance avaient pris place notamment, Didier Réty, maire de la commune, René Guyennot, maire de Champforgeuil ainsi que les conseillers départementaux Violaine Gillet et Raymond Gonthier. Guy Fracheboud, ancien maire de la commune, Albert Bourgogne, ancien maire d'Allériot, étaient également présent.


ATELIERS LÉGISLATIFS ET JURY CITOYENS : UNE MARQUE DE FABRIQUE
Dans un premier temps, la députée sortante a rappelé qu'elle n'avait pas d'autre mandat que celui de député et a évoqué ses actions à l'Assemblée Nationale, un travail au sein de la commission des lois. Parmi les initiatives impulsées à l'échelon de la circonscription, la mise en place d'ateliers législatifs ( 22 durant la mandature) afin d'informer et d'associer les citoyens à l'élaboration de la loi ou encore l'instauration d'un jury citoyen permettant dans un souci de transparence la répartition de la dotation parlementaire..

 

 

ASSURER LE SUCCES DU QUINQUENAT- »REPONDRE AUX OUBLIES DE LA REPUBLIQUE »
Cécile Untermaier a rappelé le maintien des services publics en milieu rural : Sous-Préfecture à Louhans, scolarisation des enfants de moins de 3 ans, développement des maisons de santé face à la désertification médicale ( mise en place d'un observatoire de santé) sans oublier les questions de sécurité ( présence de la gendarmerie, projet de construction de nouvelle caserne à Tournus)..


« Le prochain quinquennat doit être celui qui permettre de répondre aussi aux oubliés de la république » a lancé la député sortante avant de répondre aux questions des participants.

 
 
- par Daniel DERIOT - 27 mai 2017 - Réagir

5éme Circonscription : R. Gauvain ( R.E.M) « La transparence politique de plus en plus indispensable »

 

Premier « café-débat », vendredi en fin d'après midi, pour Raphaël Gauvain, candidat à la députation, pour le mouvement « République En Marche », en présence d'une trentaine de participants. «  En cas d'élection, j'envisage de tenir régulièrement ce genre de rencontres dans la circonscription », relève M.Gauvain en précisant « je vais mettre ma carrière d'avocat, entre parenthèse, si je suis élu ».

 


LA LOI DE MORALISATION DE LA VIE POLITIQUE
Le débat s'engage autour de la « moralisation de la vie politique », pour l'heure seul le rapport d'une douzaine de propositions du député (Divers gauche de l'Aisne), René Dosière est connu. La question de la rémunération des assistants parlementaires et de l'embauche fait l'objet de discussions. « Surtout pas de statut, il faut être prudent sur le sujet, ce n'est pas un travail comme un autre », lance l'ancien assistant parlementaire de François Patriat, « j'étais vigneron, avec un statut, je n'aurai pu accéder à une telle fonction ». « Les embauches familiales seront exclues » remarque M. Gauvain. Ce dernier, à propos de la réserve financière destinée aux communes et associations, souhaite « plus de transparence, c'est ce que veulent les citoyens , pourquoi ne pas attribuer cette dotations aux communautés de communes ? ».

 


 

SANS OUBLIER LES DOSSIERS DE LA CIRCONSCRIPTION
Quelques uns des thèmes sont évoqués, le financement de la R.C.E.A, le devenir de l'hôpital de Montceau , le tissu industriel et artisanal des deux villes ou encore le projet de prison à Chatenoy le Royal. Un membre du collectif des riverains de Chatenoy le Royal, a noté «  Notre pétition, c'est 600 signatures, nous sollicitons un entretien pour exprimer nos doléances, nous faisons de même avec M.Platret et M. Sirugue » a confié le porte parole du collectif de riverains. «  Sur ce dossier, il faut de la concertation  et de la transparence » a lancé M. Gauvain.

 


 

LA SUPPLEANTE : UNE MONTCELLIENNE
M°Gauvain était accompagné de Caroline Ghulam-Nabi. Agée de 50 ans, cette maman de cinq enfants d’assistante familiale de profession est suppléante. Elle se revendique tout comme Raphaël Gauvain, de la "société civile" .


Nos photos : Raphaël Gauvain- Sa suppléante avec un habitant de Chatenoy, représentant le collectif contre l'implantation de la prison...Un véhicule pour promouvoir En Marche....

- par Daniel DERIOT - 26 mai 2017 - Réagir

Législatives : La caravane de « la France Insoumise » sillonne la Côte Chalonnaise et le nord-chalonnais

La 3éme circonscription est l'une des plus étendue du département, pas facile en quelques semaines de se rendre dans toutes les communes, c'est le pourquoi de l'idée d'une caravane sillonnant ce vaste territoire s'étendant du Morvan à la vallée de la Saône, en passant par les villes d'Autun, Le Creusot, Givry, Verdun sur le Doubs, Epinac ou encore Chagny....Un militant, Pierre, l'un des militants a relevé les bras, et confectionné « Une caravane » pour promouvoir les idées du mouvement de Jean Luc Mélenchon.

 


« PAS DE PLEINS POUVOIRS A M. MACRON »
Vendredi matin, la caravane de la « France Insoumise » a fait étape, près de la poste à Chagny. « Ce n'est pas le cas dans toutes les communes » relève , Pierre Aceituno, candidat avec Christine Baillard. «  Dans bien des localités, la fermeture du bureau de poste est une triste réalité » déplore l'enseignant en Sciences Économiques et sociales dans un lycée chalonnais. « Nous souhaitons une assemblée nationale pluraliste dans laquelle nous siégerons » poursuit, l'un des plus jeunes candidats aux fonctions de député. A ces côtés, des militants, circulaires en mains, vont à la rencontre des habitants de Chagny. « Nous ne voulons pas donner les pleins pouvoirs au Président » remarque un militant. Ce denier souligne « nous avons plutôt un bon accueil, Jean Luc Mélenchon, était en seconde position dans le secteur.


« NON AU DETRICOTAGE DU CODE DU TRAVAIL »
Pierre Aceituno et Christine Baillard, animent aussi des réunions et rencontres publiques, afin d'exposer le programme de « La France Insoumise ». « Nous ne souhaitons pas le dé tricotage du code du travail » lance le candidat. Ce dernier,à propos de la campagne , évoque « une bonne mobilisation des militants, la réunion d'Autun, a été positive » complète, Richard André, syndicaliste bien connu.
La mise en œuvre d'une 6éme république, contribuer à mettre fin à la précarité, lutter pour le partage des richesse ou encore la défense de la sécurité sociale, la sauvegarde des 35 heures, le développement d'une agriculture paysanne et biologique sont quelques uns des thèmes évoqués. La transition écologique, fera l'objet d'un forum débat, programmé pour le vendredi 2 Juin à 19 H , salle de la mouillelongue, au Creusot.


PROCHAINS RENDEZ-VOUS
PRESENCE DE LA CARAVANE : DANS LE NORD CHALONNAIS ET COTE CHALONNAISE

- Samedi 27 mai : Givry avec la camionnette insoumise de 10h à 12, Place d’Armes-
Fontaines avec la camionnette insoumise de 16h à 18h, Place de la mairie
-Dimanche 28 mai : Tractage sur le marché de Chagny- Mercurey avec la camionnette insoumise de 16h à 18h, place de la Croix Rousse
- Lundi 29 Mai : 10 H -12 H : Verdun sur le Doubs- 16 H -18 H : Ciel
- Mardi 30 Mai : 10 H-12 H : Gergy-16 H -18 H : Mellecey
- Jeudi 1er Juin : 10 H-12 H : Saint Désert- 16 H-18 H : Dracy le Fort
- Samedi 3 Juin : 10 H -12 H : St Loup-Géanges- 16 H -18 H : Demigny
- Dimanche 4 Juin : Brocante de Givry.

 
- par Daniel DERIOT - 26 mai 2017 - Réagir

Législatives : Échos de Droite.. Échos de Gauche... et d'ailleurs

PERMANENCE DE GILLES PLATRET
La permanence de campagne chalonnaise du candidat ( L.R-UDI) est ouverte depuis mardi soir.
Elle se situe au 38, rue General-Leclerc et sera ouverte au public du lundi au vendredi de 10h à 12h et 14h30 à 17h30 et le samedi de 10h à 12h. 


AFFICHES DE LA 5éme DANS LA 4éme
La ville de Chalon, compte deux circonscriptions depuis le nouveau découpage, pour les législatives de 2012. La 5éme, secteurs ville-St Jean des Vignes-St Laurent, bellevue, Boucicaut, les Charreaux et la 4éme avec le stade, clairs lopgis, fontaine au loup, près Saint Jean et Plateau Saint Jean. C'est dans ce quartier, près du groupe scolaire, Pablo Neruda, des affiches de Nathalie Vermorel ( P.C.F) et de Gilles Platret ( L.R) ont été collées sur le panneau officiel,candidats dans la 5éme alors que le quartier se trouve dans la 4éme circonscription.

DANS LA 4éme : MOYENS DE COMMUNICATION ET DE PROMOTION
Pour sa 3éme campagne, Eric Michoux,maire d'Epervans, multiplie les initiatives : tee shirt, journal de campagne et même une voiture sans oublier les réseaux sociaux...



QUATRIÈME CIRCONSCRIPTION
Vendredi 26 Mai : à Tournus, Salle du palais de justice, réunion de Catherine Gabrelle, la «  République en Marche »


Vendredi matin : Présence de la « France Insoumise » sur les marchés de Sennecey le Grand et Mervans.
Samedi 27 Mai : à Sassenay, à 10 H, salle Lamartine, réunion de Cécile Untermaier, en présence de Pierre Joxe.
Samedi matin, présence de la « France Insoumise » sur les marchés de Saint Germain du Bois et de Tournus

CINQUIÈME CIRCONSCRIPTION :
- Ce Vendredi, entre 17h30 et 19h30, jRaphaël Gauvain ( République en Marche) sera à Saint-Rémy (bar "Le Bon accueil" - 2 rue des Charreaux) pour échanger convivialement autour de la loi de moralisation de la vie publique souhaitée par le président de la République -
Chalon, ce vendredi, de 20 H 30 à 22 H 30, place Saint Vincent : Danse Hip Pop, événement organisé par « Les jeunes avec Gilles Platret ».

 

 

TROISIÈME CIRCONSCRIPTION
- Ce vendredi 26 mai : Chagny avec la camionnette insoumise de 10h à 12h, place Marcel Charollais
Rully avec la camionnette insoumise de 16h à 18h, place du Champ de Foire
Apéro insoumis à Chagny à partir de 18h au port sur le thème de l’Agriculture
- Samedi 27 mai :
Givry avec la camionnette insoumise de 10h à 12, Place d’Armes
Fontaines avec la camionnette insoumise de 16h à 18h, Place de la mairie
- Dimanche 28 mai :
Tractage sur le marché de Chagny
Mercurey avec la camionnette insoumise de 16h à 18h, place de la Croix Rousse


Nos photos : Catherine Gabrelle et Rachel Liu ( Republique En Marche) elles animeront leur première réunion puiblique à Tournus ce Vendredi.

- par Daniel DERIOT - 26 mai 2017 - Réagir

4éme Circonscription : Des candidats en campagne ce matin, au marché du stade

Un espace de cinq mètres seulement a séparé ce jeudi matin, les équipes de la « République en Marche » et de la « France Insoumise », au marché du stade. Les équipes des candidates Catherine Gabrelle et de Michèle Chambon, ont distribué circulaires et flyers.


Candidate de la « République en Marche », Catherine Gabrelle, maire de Royer, présidente de la communauté de communes de Tournus de 2008 à 2014, était accompagné de sa suppléante Rachel Liu. Ces deux candidates animeront une réunion publique, le jeudi 1er Juin à 19 H, à l'espace associatif Jean Zay.


Candidate de la « France Insoumise », Michèle Chambon, est retraitée, elle habite Mervans, au cœur de la Bresse. Elle fait équipe avec un chalonnais de naissance, Alexandre Guéchi, maraîcher, cigneron, habitant Lacrost. Le tandem privilégie les marchés, entrées d'usine, lotissements, quartiers résidentiels et populaires de cette 4éme circonscription regroupant notamment les communes du nord chalonnais ainsi que les Près Saint Jean, Plateau Saint Jean, Clairs logis, Fontaine au loup et Stade.
Nos photos : Les candidats de la "France Insoumise" et de la "République En Marche", ce matin, lors du marché hebdomadaire du stade.

 
 
- par Daniel DERIOT - 25 mai 2017 - Réagir

Bernard Cazeneuve (PS) : « Des députés sentinelles... plutôt qu'un rassemblement de recalés des différents partis »

 

A Blanzy, devant un auditoire de 330 personnes, tour à tour l'ancien premier ministre, Bernard Cazeneuve puis Matthias Fekl, ancien ministre de l'intérieur ont apporté un soutien sans réserve aux cinq candidats PS-PRG en lice pour les prochaines législatives. Ils n'ont pas manqué d'adresser des éloges en particulier à Christophe Sirugue, en le qualifiant de « travailleur, formidable, compétent, dynamique, expérimenté, remarquable  »...

 

Bernard Cazeneuve a égratigné le maire de Chalon, sur le sujet de la suppression du plat de substitution dans les cantines scolaires... L'un et l'autre, ont mis en avant dans leurs interventions, les valeurs de gauche.


 

DES SALLES MALRAUX... A BRASSENS... PORTER HAUT LES VALEURS DE GAUCHE
Un meeting, qui n'était pas sans rappeler celui d'une certaine Ségolène Royal, entre les tours des législatives, de Juin 2007...Il y a bientôt dix ans, à Saint Rémy...


Ferveur, mobilisation, enthousiasme étaient au rendez-vous mercredi soir à la salle Malraux à Blanzy, autour des cinq candidats PS-PRG tout comme un certain 13 Juin 2007, à la salle Brassens à Saint Rémy. Deux villes périphériques pour une même mobilisation , pour des rappels identiques aussi. Mercredi soir, c'est un ancien Premier ministre, devenu chef de file des socialistes qui est donc venu soutenir les candidats à la députation. Le contexte politique est certes bien différent, mais l'avenir du parti socialiste est un enjeu que n'ont pas esquivé Bernard Cazeneuve et Matthias Fekl...

 

 

Le premier a évoqué tout à la fois l'héritage en faisant référence non seulement à François Mitterrand mais aussi aux socialistes utopistes du 19éme, à ceux déjà présents lors des événements de la Commune de Paris ou encore à ceux présents en 1936, dans la Résistance tout comme ceux qui ont « la main dans le cambouis » gérant des communes, départements et régions... La gauche, c'est aussi l'abolition de la peine de mort, la semaine des 35 heures ou encore la retraite à 60 ans et les lois de décentralisation a énuméré, Bernard Cazeneuve.


LE BILAN DU QUINQUENNAT POUR SOCLE- « LA GAUCHE ET LA DROITE,C'EST DIFFÉRENT »
« Faites attention à la modernité, garder votre lucidité » a lancé Bernard Cazeneuve, ce dernier a remarqué : « Je suis fier du bilan du quinquennat » avec la création de 60 000 emplois crées dans l’Éducation Nationale ( rétablissement de formation des maîtres, supprimée sous le quinquennat de Nicolas Sarkozy ; dispositif plus de maîtres que de classes)...Création de postes dans la police et la gendarmerie sans oublier la Cop 21, la transition énergétique, réduction des déficits...
« La gauche et la droite, ce n'est pas la même chose » a prévenu l'ancien premier ministre évoquant l'existence « d'un rassemblement des recalés des différents partis » ou encore « Il faut une grande confiance et une petite méfiance »...Autre petite phrase, destinée non seulement à réconforter les militants mais bien au delà , «  Ce n'est pas les soldes au Parti Socialiste »..Des propos complétant l'intervention de la maconnaise Catherine N'Diaye : «  la rose n'est pas fanée, elle a besoin d'un peu d'eau »....En guise de conclusion, l'ancien Premier Ministre a noté « la gauche, c'est l'ambition du progrès ».

« LES SOCIALISTES ONT L’EXPÉRIENCE MAIS AUSSI UNE PHILOSOPHIE DE L'ACTION »
Arrivé avec un peu de retard, celui qui est également en campagne dans le Lot et Garonne, pour une réélection de député, Matthias Fekl, partage non seulement avec Christophe Sirugue, une expérience gouvernementale mais aussi défend l'avenir d'un PS. « Nous devons écrire une nouvelle page d'histoire politique »a lancé  l'ancien ministre de l'intérieur. Nul doute, que Matthias Felk, redeviendra un « certain agitateur d'idées » conciliant lui aussi un certain pragmatisme sur les thèmes d'actualité comme sur la loi pour la moralisation de la vie politique et un ancrage d'une gauche susceptible de gouverner sans renier son histoire. Citant la suppression du R.S.I, M. Felkl a remarqué «  Il faut des réformes pragmatiques pour l'amélioration de la vie quotidienne »...complétant , « il faut aussi fixer des lignes rouges, l'élection présidentielle, ce n'est pas un chèque en blanc »...Matthias Fekl a lui aussi prévenu et mis en avant des inquiétudes sur l'augmentation de la C.S.G, sur le droit au travail , »nous ne validerons pas tout, il faut coller aux besoins du terrain et rester toujours dans le camp du progrès »...Un avertissement sous forme de carton rose....

 


 

ECHOS...ECHOS...ECHOS
ACCUEIL A LA GARE DE MONTCHANIN :

Cécile Untermaier, députée sortante de la 4éme circonscription n'a pas manqué d'accueillir l'ancien premier ministre à la gare de Montchanin. La députée de la Bresse et du Val de Saône avait accueilli Bernard Cazeneuve, à Louhans et Mervans, alors qu'il était ministre de l'intérieur. M.Fekl, n'a pas manqué de rendre lui aussi hommage à la député de la bresse qui mercredi soir animait une réunion publique à Tournus.


LES CANDIDATS A LA DEPUTATION
Catherine N'Diaye avec Patrick Richard ( Macon Cluny) ; Dominique Lotte ( Charolais-Brionnais),
Philippe Baumel avec Marie Claude Barnay ( Le Creusot-Autun-Verdun-Chagny-Givry) et Christophe Sirugue et Catherine Goepfer, ont été accueillis par le maire de Blanzy, Hervé Mazureck et par le premier secrétaire de la fédération du PS, Stéphane Guiguet.


D'ANCIENS ELUS PRESENTS... ET UNE ABSENCE REMARQUEE
Didier Mathus, ancien président de la Communauté Urbaine a connu Bernard Cazeneuve, lorsqu'il était lui aussi président de la Communauté urbaine de Cherbourg. Tout deux ont aussi fréquentés les réseaux de Laurent Fabius. L'ancien maire de Macon, Michel Antoine Rognard, était présent tout comme Albert Boudot, ex élu du Creusot, un temps conseiller régional.

 

Par contre, André Billardon, lui aussi ancien président de la communauté urbaine, n'était pas là. Il soutient Rémy Rebeyrotte, candidat de la «République en Marche » dans la 3éme circonscription, celle de Philippe Baumel, député PS sortant...L'ancien sénateur socialiste, Bernard Desbrière, ancien conseiller général du canton de Buxy, était lui aussi présent.

 
DES ELUS NOMBREUX
POUR LE CHALONNAIS : Le sénateur Jérome Durain, les conseillers départementaux : Violaine Gillet, Françoise Verjux, Christine Louvel, Jean Paul Diconne; Nathalie Leblanc, Francine Chopard , Nisrine Zaïbi, conseillères régionales ; les maires de Gergy ( Philippe Fournier), Lans ( Gilles Desbois) ; Oslon ( Yvan Noël) ou encore Noémie Danjour, Christian Villeboeuf, conseillers municipaux de Chalon ; les anciens maires, Pierre Jacob ( Saint Rémy), Jean Noël Despocq ( Saint Marcel)...
PRESENCE EGALEMENT : Christian Gillot ( conseiller départemental), de Jean Paul Meunier, ancien conseiller général et ancien maire de Génelard, Laurent Selvez, ancien conseiller général de Montceau,,Bernard Durand, Conseiller Départemental , Jean Yves Vernochet, élu du canton et maire de Montchanin ; Laetitia Martinez et Jean Claude Lagrange, conseillers régionaux, .

 

SUR L'AGENDA : D'AUTRES RASSEMBLEMENT DÉPARTEMENTAUX
- Samedi 27 Mai : à Sassenay ; réunion publique de Cécile Untermaier avec la présence de Pierre Joxe, ancien ministre.
- Samedi 3 Juin : à Cormatin : 8éme Journée républicaine à l'initiative des sections PS de St Gengoux, Buxy, Givry, Cluny et de la fédération... Animée en 2016, par un certain Matthias Fekl...

 Nos photos : Mercredi soir à Blanzy, meeting départemental du PS

- par Daniel DERIOT - 25 mai 2017 - Réagir

5éme Circonscription : candidats en campagne : Alain Duriaux ( P.O.I.D) « La voix des travailleurs »

Première législative pour le tandem composé d'Alain Duriaux et de Stéphanie Pitaud. Lui, instituteur retraité de Verjux, a déjà été candidat lors des municipales dans cette localité du val de Saône . Monitrice éducatrice, Stéphanie Pitaud, réside à Allerey . Le duo, milite au sein du Parti Ouvrier Indépendant Démocratique ( P.O.I.D ). La campagne, c'est ,plutôt avec des moyens traditionnels : circulaires, tracts, diffusions à la porte des entreprises, à la sortie des commerces, sur les marchés ou encore des rencontres, lors de cinq permanences déjà programmées.

 


Mardi, en fin d'après Midi, Alain Duriaux, a tenu une permanence dans une salle municipale, à Oslon, entre 17 H et 19 H 30, André Denisot, militant syndical et également engagé au sein du P.O.I.D, assistait le candidat, dont il est le mandataire financier.

 


PORTER LA VOIX DES TRAVAILLEURS

Une certitude, le P.O.I.D ne sera pas présent au second tour, tout comme il était absent de l'élection présidentielle. Le Parti Ouvrier Indépendant Démocratique, présente 64 candidats dans 35 départements. Cette organisation politique, fondée en 2015, œuvre aussi au rassemblement des militants syndicaux ( surtout C.G.T et F.O), à la base. Des militants dénonçant tout à la fois la 5éme république et les institutions européennes.

Ils dénoncent également les fermetures d'usines, les suppressions d'emplois, les fermetures de classes et d'écoles, la suppressions de lits d'hôpitaux ou encore la fermeture de bureaux de poste, les difficultés pour avoir un rendez vous médical...

 


Pour ces élections, ils souhaitent porter « La voix des travailleurs »...Alors sur la même longueur d'onde que le P.C.F ou que Lutte Ouvrière, « Pas du tout », répondent les militants du P.O.I.D rappelant que le P.C.F a gouverné avec le P.S , «  a parfois trahi le monde ouvrier »...Quant à L.O, pas la même approche...


UNE CAMPAGNE A L'ECONOMIE
Ces élections permettent au P.O.I.D de faire connaître ses idées et d'avoir un accès aux médias. Elles permettent aussi d'organiser des rencontres et permanences, sur la cinquième circonscription, cinq rendez-vous sont déjà programmés sur la région chalonnaise. « C'est une campagne à l'économie », confie André Denisot. Ce dernier, veille scrupuleusement aux comptes de campagne.

 


PROCHAINES PERMANENCES

- Lundi 29 Mai : Epervans- Salle municipale – 17 H – 19 H 30
- Mardi 30 Mai : Saint Marcel-Salle municipale des Chavannes-Salle Duteil, 35, rue des Chavannes- 17 H-19 H 30
- Jeudi 1er Juin : Lans -Salle municipale , 17 H- 19 H 30
- Mardi 6 Juin : Varennes le Grand- Salle de la cure, 17, rue de l'église- 17 H 19 H 30
- Jeudi 8 Juin : Chalon- Fontaine au loup- Salle municipale, rue A Chénier – 18 H : Réunion publique.


Nos photos : Alain Duriaux, candidat du P.O.I.D a Oslon et sur le marché chalonnais

- par Daniel DERIOT - 24 mai 2017 - Réagir

Législatives : Bernard Cazeneuve et Matthias Fekl, à Blanzy, pour soutenir les candidats PS-PRG

Grand rassemblement, mercredi en début de soirée, aux côtés des cinq tandems bénéficiant du soutien du Parti Socialiste et du Parti Radical de Gauche, à Blanzy. «  C'est un des rendez-vous de notre dispositif » pour les législatives a précisé, Stéphane Guiguet, premier secrétaire de la fédération socialiste de Saône et Loire. L'ancien premier ministre, Bernard Cazeneuve et l'ancien Ministre de l'intérieur, Matthias Fekl, animeront cette rencontre.

 


"UN AXE DU GOUVERNEMENT A DROITE QU'IL FAUT CONTREBALANCER AUX LÉGISLATIVES"
Ce meeting départemental, aura lieu à 20 H, salle Malraux. « Certains de nos électeurs ont voté dès le premier tour pour Emmanuel Macron et pour Jean Luc Mélechon, au nom d'un vote utile . Ils devraient revenir sur nos candidats le 11 juin prochain, pour la premier tour des législatives » a indiqué, Stéphane Guiget. Ce dernier a constate « Un nouveau contexte politique commence ». avec la nomination d'Edouard Philippe, aux fonctions de premier ministre, mais aussi un axe économique avec Bruno Le Maire et M. gérald darmanin( ce dernier cumulant les attributions de ministère du budget, de la fonction publique et la Réforme de l'Etat). « N'était il pas un soutien affiché très à droite de Nicolas Satkozy, puis de François Fillon » a remarqué M. Guiguet.


« LE CASTING D'EN MARCHE, C'EST CURIEUX... MAIS DES DÉPUTÉS SANS EXPÉRIENCE, CE N'EST PAS IDÉAL » 
« Je comprends la volonté de renouvellement et celle de la rénovation des pratiques politiques mais s'inscrire par internet pour devenir député me paraît étrange et surprenant. Nos candidats ont une volonté, ils ont été désignés par les militants dans les circonscriptions, ils possèdent des expériences électives...Ceux du nouveau parti En Marche, s'ils sont élus devront apprendre durant les trois premières années. Les candidats n'ont eu qu'une seule journée de formation, c'est un peu court ».
M.Guiguet n'a pas manqué d'égratigner, au cours de ce point presse, M.Rémy Rebeyrotte : « En décembre dernier, le maire d'Autun, sollicitait encore une adhésion au P .S...depuis , il a rejoint En Marche ».

 

 

Nos photos : Stéphane Guiguet, premier fédéral du P.S, durant une rencontre avec la presse, ce mardi en début d'après midi

 
 
 
- par Daniel DERIOT - 23 mai 2017 - Réagir

Gilles Platret (LR-UDI) : « Un député ancré sur les réalités du territoire, plutôt qu'un député hors sol »

 

A Buxy, lundi soir, devant 130 personnes, Gilles Platret a dégainé en ciblant la « République en marche », tout en présentant le programme qu'il défend.

 

L'ancien élève du collège du chef lieu de canton, se consacrant à la politique « à plein temps seulement depuis trois ans » s'est fait tantôt procureur « des parachutages et de la Politique d'Emmanuel Macron », tantôt avocat, qu'il entend être de la circonscription en cas d'élection, du territoire de la 5éme circonscription composé des secteurs du Chalonnais, du bassin minier et de la Côte Chalonnaise, trait d'union entre les deux villes de Chalon et Montceau.


« A PARIS L'ON NE CONNAIT PAS LES SOUFFRANCES DES GENS DU PAYS »
Gilles Platret a reçu des soutiens plutôt élogieux en début de réunion, ceux de Dominique Lanoiselet, Maire de Buxy- Conseillère Départementale, « nous avons besoin d'un député qui connaît bien le territoire », ceux de Sébastien Martin, Président du Grand Chalon: « Il faut un homme ancré dans le territoire. Il faut une assemblée nationale possédant une diversité des profils, des députés ancrés dans la glaise et la terre.On ne peut avoir des députés parisiens. La France ,c'est la diversité des territoires ».

 

Le président du Conseil Départemental, André Accary, a lui dénoncé « La campagne touristique » menée par certains candidats du parti de M. Macron ... Avec humour, il a remarqué « Certains candidats découvrent le charolais-Brionnais et ses vaches blanches, Digoin et les activités liées au Canal, c'est sympathique, mais cela ne contribue pas au débat ».

 

Poursuivant, André Accary a souligné « Les relations étroites basées sur la confiance mais aussi les coopérations nécessaires, rétablies entre le président du conseil départemental et le maire de la première ville du département. Le rôle d'un parlementaire, c'est de porter à Paris, dans les ministères, les problèmatiques du territoire ».

Gilles Platret, a lui aussi dénoncé « L'ubérisation de la vie politique » et mettant en avant «nous avons besoin de personnels (politiques) éprouvés par le terrain et lançant «  Ce n'est pas à Paris, en fréquentant les avocats que l'on connaît les souffrances des gens du pays ».


« IL A ETE ELU PAR DEFAUT... LA CO-EXISTENCE PLUTOT QUE LA COHABITATION »
Gilles Platret, tout en présentant les orientations pour la 5éme circonscription : un député avec trois permanences installées à Montceau, Chalon et Buxy ; des rencontres annuelles avec les conseils municipaux et la population ou encore « Le député en direct » n'a pas manqué de rappeler « Le Président Macron a été élu par défaut » en mentionnant « Prenons avant tout comme référence les résultats du premier tour avec quatre forces politiques pas si éloignées en nombre de suffrages ».

Le maire de Chalon, a plaidé pour une « Co-existence plutôt qu'une cohabitation » au cour de laquelle «la droite avec François Baroin appliquera le programme ». Le candidat dénonçant les « silences du Président et du Premier Ministre, sur la sécurité » a martelé « Nous sommes en guerre contre le terrorisme ». Il a égratigné le parti socialiste constatant « Les cadres du PS sont désormais à En Marche ». Puis le candidat a lancé : « Le programme de M. Macron est antinomique avec les idées de la droite et du centre ». « Il faut réformer avec un dialogue social » a plaidé Gilles Platret, en se référant au dialogue qu'il pratique avec les organisations syndicales à la mairie de Chalon, « Plutôt les syndicats, que les coordinations » a avancé M.Platret.


« Nous voulons redonner du pouvoir d'achat, une baisse des impôts de 10 % pour l'ensemble des tranches afin de contribuer à la relance de l'économie sans oublier un soutien à une politique familiale forte ou encore la revalorisation des petites retraites ».

Autre idée forte avancéé, la création d'une Agence de Rénovation Rurale pour vivifier les territoires ruraux, abandonnés au profit des métropoles et des grandes agglomérations.

Le maire de Chalon, en lice pour la députation, fait campagne avec Christiane Therry, pour suppléante. Elle a pris la parole, en début de réunion pour dénoncer « l'absence de politique familiale durant le dernier quinquennat et les absences de ministres en charge de la famille, de la jeunesse au sein du nouveau gouvernement ».


CHRISTIANE THERRY : ENGAGEE DE LONGUE DATE POUR LA FAMILLE
Cette habitante du bassin minier, conseillère municipale tout d'abord de Blanzy de 1983 à 1989, puis de Montceau les mines de 2008 à 2014, est avant tout une citoyenne pleinement engagée pour la famille, de longue date. Présidente d'association familiale, vice-présidente, puis présidente de la Caisse des Allocations Familiales, Christiane Therry a siégé également au sein du Conseil Économique Social et Environnemental en qualité de représentante des associations familiales. Outre les questions familiales, elle évoque comme priorité « l’Éducation ». « J'ai accepté tout naturellement d'accompagner Gilles Platret, sur de nombreux sujets, (Famille, Education, Ruralité), nos convictions sont identiques ».

 

Dans l'assistance, avaient pris place, plusieurs élus de la côte Chalonnaise avec Daniel Duplessis, Président de la Communauté de Communes Sud , Amelle Chouit, conseillère départementale, Christine Bourgeon-Sébastien Ragot.... Bernard Tremeau, ancien député.


Nos photos : Une assistance nombreuse, hier soir, à la salle des fêtes de Buxy pour écouter Gilles Platret.

- par Daniel DERIOT - 23 mai 2017 - 1 commentaire - Réagir

Législatives : R Gauvain : le promoteur et défenseur des idées du Président Macron

Ces derniers jours, Raphaël Gauvain, est entré dans une phase plus active d'une campagne qu'il entend dynamique, apaisée et faites de propositions axées sur le renouvellement des pratiques et des visages politiques, sur la refondation en dépassant les clivages partisans et sur l'indispensable volonté de rassemblement pour réformer le pays...

Avocat de formation, installé à Paris depuis une quinzaine d'années, s'il est «élu Raphaël Gauvain suspendra ses activités professionnelles pour se consacrer au territoire, celui de la cinquième circonscription mais aussi au travail législatif à l'Assemblée Nationale. Il entend être à la fois le promoteur et le défenseur des idées du Président Emmanuel Macron et aussi le procureur d'un système politique binaire, arrivé « à bout de souffle »...


« J'INCARNE LA NOUVEAUTÉ FACE A MRS PLATRET ET SIRUGUE »....
Bénéficiant de l'investiture de la « République En Marche », la formation politique d'Emmanuel Macron, Raphaël Gauvain souligne «  je n'ai jamais eu de mandat électif, je ne suis pas un professionnel de la vie politique. J'ai rejoint le mouvement d'Emmanuel Macron en novembre dernier. Pour les législatives, tout comme mes collègues, j'ai été entendu par la commission d'investiture ». Chalonnais de naissance, issue d'une famille implantée de longue date dans le Chalonnais, Raphaël Gauvain, remarque : « contrairement à Mrs Platret et Sirugue, je suis le nouveau...Eux sont dans le système politique depuis longtemps, trop longtemps même. J'étais en seconde lorsque le député actuel était embauché comme permanent du PS... ».

 

« EN COHÉRENCE AVEC LE SECOND TOUR DE LA PRÉSIDENTIELLE  »
Voilà une douzaine d'années déjà, le futur avocat parisien, se classait en tête du célèbre concours annuel d'éloquence de la conférence des avocats...tout comme un certain Arnaud Montebourg, signe du destin....Raphaël Gauvain, est bien sûr tantôt procureur d'un certain système politique tantôt avocat. «  l'élection de M. Macron, c'est une respiration démocratique. Les clivages gauche-droite sont alimentés par les gens en place, mais ils sont dépassés »... Poursuivant, M.Gauvain complète « 
La rénovation nationale en marche, doit se décliner localement en cohérence avec le second tour de la présidentielle »'....


A notre interrogation : « Et en cas de non élection ? ». « Je serai encore là ,après  pour soutenir le Président ( être un relais local ...NDR).. »Je continuerai mon travail d'avocat »...Pour la petite histoire, le cabinet professionnel de M.Gauvain est situé dans la même rue...qu'une entrée de l'Elysée..Deux coïncidences , l'actuelle permanence chalonnaise de M.Gauvain se situe à une centaine de mètres de celle d'un certain Dominique Perben , à son arrivée dans notre ville dans la perspective des municipales de mars 1983...Autre hasard, les deux entrées portent le même numéro 14. !


UNE EQUIPE MONTCEAU-CHALON
La suppléante de Raphaël Gauvain, Caroline Ghulam Nabi, est une habitante de Montceau les Mines, elle exerce la profession d' assistante familiale , mère de 5enfants, âgée de 50 ans. Philippe Exertier, coordinateur des équipes « En Marche » du chalonnais pour la présidentielle est le directeur de campagne du candidat à la députation. Le maire de Farges, Sylvain Dumas, est le mandataire financier du candidat, Raphaël Gauvain, ce dernier n'entend pas faire de la « simple figuration » mais entend être élu « dans le sillage et la vague qui a déjà porté Emmanuel Macron à l’Élysée »...


Nos photos : Raphaël Gauvain , candidat de la "France en Marche"...Après le marché de Montceau, samedi ,celui de Chalon, dimanche matin.

 
 
- par Daniel DERIOT - 22 mai 2017 - 3 commentaires - Réagir

Législatives : Échos de Droite... Échos de Gauche... et d'ailleurs

SUR L' AGENDA DE CE LUNDI :

  • QUATRIEME CIRCONSCRIPTION : A 19 H : à Crissey- Salle des fêtes , réunion publique d'Eric Michoux ( Divers Droite)
  • CINQUIEME CIRCONSCRIPTION : A 19 H 30 : à BUXY-Salle des fêtes, réunion publique de Gilles Platret ( Les Républicains).


PROCHAINES REUNIONS DE LA SEMAINE

  • QUATRIEME CIRCONSCRIPTION
  •   Samedi 27 Mai : à Sassenay, à 10 H, salle Lamartine, réunion de Cécile Untermaier, en présence de Pierre Joxe.
  • CINQUIEME CIRCONSCRIPTION :
  • Mardi 23 Mai : Oslon : 17 H 30 à 19 H 30 : Permanence d'Alain Duriaux,candidat du Parti Ouvrier Indépendant Démocratique ( P.O.I.D).
  • Mercredi 24 Mai : Montchanin- Espace Tuilerie : à 19 H 30, réunion publique de Gilles Platret ( Les Républicains )
  • Mercredi 24 Mai : Blanzy , Salle Malraux à 20 H, réunion publique avec les candidats PS du département dont Christophe Sirugue ( Parti Socialiste) en présence de Bernard Cazeneuve.

JOURNAUX ET LETTRE DE CAMPAGNE

Le N°4 du journal d'Eric Michoux, candidat dans la 4éme circonscription vient de paraître. Il ne s'agit plus d'un journal grand format, mais d'un huit page au format 21-29,7

 

 

Celui de Nathalie Vermorel, candidate dans la 5éme circonscription a été diffusé sur le marché dimanche, à Chalon. De format 21-29,7, c'est un quatre pages...

 


Gilles Platret ( Les Républicains), s'est adressé aux habitants de Chalon pour expliquer sa candidature.



DANS LA 4éme, CAP 21 ( DE CORINNE LEPAGE) APPORTE UN SOUTIEN A C.UNTERMAIER
La délégation Bourguignonne du mouvement C.A.P. 21 a publié un communiqué de soutien à la député Cécile Untermaier, dans la 4éme circonscription. Cap 21, constate le « peu d'empressement de la candidate en lice ( Modem), Catherine Gabrelle, maire de Royer, cette dernière a néanmoins pour suppléante une membre de CAP 21 pour suppléante, .Rachel Liu Cheneva Déléguée départementale de Cap 21, depuis mars dernier.

 

- par Daniel DERIOT - 22 mai 2017 - Réagir

5éme circonscription : Cinq candidats ont effectué leur marché ce dimanche matin

Nathalie Vermorel ( P.C.F-Front de Gauche) tout comme Alain Duriaux (Parti Ouvrier Indépendant Démocratique), Raphaël Gauvain ( République En Marche) ainsi que Gilles Platret (Les Républicains) et Christophe Sirugue (Parti Socialiste) souvent entourés de leurs équipes de campagne ont distribué leurs circulaires, ce dimanche, lors du marché.


Place Saint vincent, difficile de leur échapper, il est vrai qu'il ne reste plus que 3 dimanches avant le premier tour et certains candidats possédant un mandat électif sont susceptibles compte tenu de leur charge respective d'être retenu ces deux dimanches prochains.


Les candidats n'ont pas manqué de se saluer, leurs équipes se connaissent, il n'y a pas si longtemps, elles étaient déjà fortement impliquées pour la campagne de la présidentielle.

 

- Christophe Sirugue ( PS) : " L'avenir ensemble pour la France et lav 5éme circonscription"

 

 - Gilles Platret ( Les Républicains ) : "La force de la volonté pour le changement national et local".

 

- Raphaël Gauvain ( République en Marche) " En marche pour la rénovation, le renouveau et la refondation en France comme à l'échelon, local"...

 

- Alain Duriaux ( Parti Ouvrier Indépendant Démocratique ) "Une présence pour la 6éme, pour la parole des travailleurs avant tout"...

 

 

- Nathalie Vermorel ( P.C.F-Front de Gauche) : "La gauche debout pour l'humain d'abord"....

 

 

 

- par Daniel DERIOT - 21 mai 2017 - Réagir

Florian Philippot (FN) «  Après Maxime Thiébaut, pourquoi pas Arnaud Montebourg, dans nos rangs ! »

Pas sûr que l'ex député de la Bresse, Arnaud Montebourg, apprécie...

Jeudi, à Allerey, l'ancien ministre du redressement productif avait qualifié « Le Front National comme dangereux »...Vendredi, à Branges, près de Louhans, le numéro 2 du Front National Florian Philippot, n'a pas manqué de remarquer « Arnaud Montebourg défend bon nombre de nos valeurs, le made in France, la défense de la Nation, il devrait nous rejoindre comme l'a fait Maxime Thiébaut »...

 

L'ex secrétaire départemental de «  Debout La France » (Nicolas Dupont Aignan), Maxime Thiébaut a eu droit à beaucoup d'égards, de la part de Sophie Montel mais aussi de la cinquantaine de militants du F.N rassemblés pour la présentation des cinq tandems en lice pour les prochaines législatives.

 

« Face à l'UMPS de M. Macron, il existe une seule opposition, celle des patriotes » a lancé Florian Philippot. Ce dernier n'a pas manqué de promouvoir la toute jeune association « Les Patriotes », qu'il préside. Maxime Thiébaut a noté « Je suis cohérent dans le droit fil de l'alliance scellée par Nicolas Dupont Aignan avec Marine Le Pen à l'issue du premier tour de la présidentielle »...Des propos tenus, aussi en présence de Christian Launay, ancien secrétaire départemental du FN, (responsable du service sécurité du FN 71) et dont l'épouse Gyslaine ( élue chalonnaise ) est candidate sous l'étiquette « Union des Patriotes » dans la 5éme circonscription, dans laquelle concourent également Nathalie Szych et Lilian Noirot pour le Front National....


Nos photos : Vendredi, en début de soirée, à Branges, lors de la présentation des candidats aux législatives.

- par Daniel DERIOT - 20 mai 2017 - Réagir

4éme Circonscription : Maxime Thiébaut-Emmanuel Paganotto (Front National-Les patriotes)

 

Le fils de Virey le Grand, Maxime Thiébaut, a donc été investi par le Front National, dans la 4éme Circonscription.

 

L'ex élève du collège Jacques Prévert (ex collège Nord), va donc parcourir à nouveau les quartiers nord du Stade, de la Fontaine au loup, des près et du plateau St Jean, les Clairs logis tout comme les communes de Bresse, du Tournugeois et du val de Saône. Pour cette nouvelle campagne des législatives, l'ex secrétaire départemental de « Debout la France » sera accompagné d'Emmanuel Paganotto.

 

Ce professeur d'histoire-géographie au lycée Emiland Gauthey, habitant d'Ouroux sur Saône, est tout comme Maxime Thiébaut, réserviste de la gendarmerie. Durant la campagne qui s'ouvre, le duo entend s'adresser aux « plus démunis, à celles et ceux abandonnés par les partis traditionnels »...Outre les idées du « Front National « , le tandem compte aborder les problèmes liés aux sous effectifs dans la gendarmerie, dans la police tout comme ils s'adresseront aux agriculteurs, artisans et commerçants. Ils n'oublient pas la désertification médicale et citent la commune d' Ouroux Sur Saône comme 'exemplaire dans le domaine ».

 
 
- par Daniel DERIOT - 20 mai 2017 - Réagir

5éme circonscription : Nathalie Szych -Lilian Noirot (Front National -Les Patriotes)



A l'arrivée, la san rémoise Nathalie Szych sera candidate dans la 5éme circonscription, elle devait l'être dans la 4éme, mais l'investiture accordée à Maxime Thiébaut, a quelque peu bouleversé la donne...Aux côtés de l'habitante de Saint Rémy, le jeune montcellien, Lilian Noirot, conseiller municipal de Montceau les Mines, depuis mars 2014. Vendredi à Branges, le tandem a enregistré les soutiens de Florian Philippot et de Sophie Montel, députés européen.


« Nous souhaitons évoquer les problèmes de sécurité sanitaire » a relevé Nathalie Szych en évoquant  « l'absence de radiologues, de la disparition des médecins dans les campagnes comme dans les villes ». Les candidats entendent également développer les grands axes du programme du Front National lors d'une campagne ponctuée de tractages sur les marchés, de distributions de tracts lors des opérations porte à parte. « Nous voulons aussi interpeller les électeurs sur les choix du sortant et sur les promesses du candidat maire de Chalon » a remarqué M. Noirot.


Notre photo : Les candidats Nathalie Szych et Lilian Noirot aux côtés de Sophie Montel et de Florian Philippot

 
- par Daniel DERIOT - 20 mai 2017 - Réagir

4éme circonscription : M.C Colin-Cordier -M Loués pour porter la voix des écologistes

 

« Nous entendons porter les idées des écologistes, relayer la voix des associations qu'elles soient environnementales, sociales ou encore culturelles et de défense du patrimoine » ont expliqué, Marie Claude Colin et Mourad Laoués.. Engagés de longue date au sein des  «  verts » , ces deux enseignants du val de Saône et chalonnais sont donc les candidats d' »Europe Ecologie-Les verts » ( E.E.L.V) dans la 4éme circonscription. Vendredi en fin d'après midi, avec leurs collègues, ils ont donné le coup d'envoi de leur campagne, à Louhans, dans une brasserie très fréquentée en cette période par plusieurs candidats aux législatives.

 


DANS LA FOULÉE DES PRÉSIDENTIELLES...AVEC LES MÊMES IDÉES
A deux pas de l'hôtel de ville, de la cité des arcades, Marie Claude Colin et Mourad Laoués, ont rappelé « cette année, pour la présidentielle, nous n'avions pas de candidat, pour la première fois depuis 1974 ( René Dumont) mais nous avons soutenu Benoit Hamon qui portaient un grand nombre de nos thèmes : sortie progressive du nucléaire, revenu minimum universel ou encore une démocratie participative plus forte, la 6éme République, le recours aux énergies nouvelles..etc »...

 

 

 

C'est donc, comme en 2012, sous leurs propres bannières, qu'Europe Écologie-Les Verts abordent ces législatives dans un nouveau contexte politique, avec un Front National très fort mais aussi avec la présence au gouvernement de Nicolas Hulot, ce dernier voilà déjà six ans était en lice pour l'investiture par ces mêmes écologistes pour la présidentielle de 2012...Au final, c'est l'ex magistrate, Eva Joly qui l'emporta dans une compétition serrée et qui en sans doute laissée des traces auxquelles il convient de citer la présence de plusieurs ministres issus d'E.E.L.V au sein du récent quinquennat...
Ajouter à ce passé pas si éloigné, la présence des verts au parlement européen, leur désormais absence à la région ou encore une présence au sein du conseil municipal et communautaire de l'agglomération de la première ville du département.(avec Mourad Laoués), même avec des scores électoraux faibles, la voix de l'écologie a progressé....


DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE...AUX PARADIS FISCAUX
Dans cette 4éme circonscription, les écologistes entendent évoquer l'indispensable transition énergique, avec la sortie progressive du nucléaire ; la vie quotidienne avec les problèmes d'alimentation, d’agriculture ou encore ceux des transports collectifs sans oublier les économies énergétiques ( créatrices d'emplois ) et en réaffirmant des priorités sociétales comme les 32 heures par semaine, la « chasse aux paradis fiscaux » ( portée par le député de Besançon Eric Alauzet mais freiné sous l'influence du Medef ) en passant par la voiture électrique ou encore le maintien de la voie ferroviaire Bourg en Bresse-Dijon...Les écologistes porteront durant ces prochaines semaines, leurs propositions aussi bien dans les quartiers populaires du nord Chalonnais que dans les villages de Bresse, du Tournugeois et du Val de Saône...

C'est d'ailleurs, dans ce territoire, qu'ils ont enregistré une victoire, celle de l'abandon d'une centrale nucléaire au début des années 80 (annoncée en Septembre 1975 ) ...Depuis, les idées écologistes et environnementale ont progressé, imprégnées bien des politiques publiques, sous l'influence des écologistes, néanmoins écartelés, mais avec un bon nombre se reconnaissant aux côtés d'une gauche sociale et progressiste. Contrairement à la situation Jurassienne, en Saône et Loire, E.E.L.V n'ont pu sceller d'accord départemental avec le PS ou encore avec le P.C.F et la France Insoumise, qui jeudi soir à Chalon avait organisé un atelier législatif sur ...l'eau...

Dans cette circonscription, d'autres écologistes, ceux de la mouvance de Mme Lepage sont eux mêmes divisés entre un soutien à la Député sortante ( Cécile Untermaier ) et une présence aux côtés de celle de la candidate Macronniste, «  République En Marche » ( Catherine Gabrelle...et même avec un tandem de l'écologie indépendante...


LES CANDIDATS : Marie Claude Colin-Cordier : professeur de mathématiques en retraite, investie de longue date dans les luttes environnementales, féministes et de solidarité,après avoir débuté au sein des foyers ruraux.Elle a siégé au conseil régional de 2004 à 2010.
. Mourad Laoués, professeur de Mathématiques, conseiller municipal de Chalon ( Chalon autrement), depuis 2014, conseiller communautaire au Grand Chalon , ce père d'un enfant a été président de la section chalonnaise de la ligue des droits de l'homme. Il est également investi dans différentes associations.
Nos photos : les candidats, à Louhans, vendredi en fin d'après midi.

 
 
- par Daniel DERIOT - 20 mai 2017 - Réagir

Politique : M.Thiébaut et C Bobard de Debout La France au Front National

 

Maxime Thiébaut et Corinne Bobard, ont quitté leurs fonctions de secrétaire départemental du mouvement "Debout la France", pour les départements de Saône et Loire et Côte d'Or. Ce vendredi, ils ont accompagné, le député européen, Florian Philippot, de Beaune à Branges, près de Louhans.


Aux abords de la salle polyvalente "du marais", en présence de Sophie Montel, Députée européenne et présidente du groupe "Les patriotes" au conseil régional, le secrétaire du FN, Lilian Noirot, a présenté les cinq tandems en lice pour les prochaines législatives. Le jeune élu de Montceau sera candidat suppléant dans la 5éme circonscription, alors que Maxime Thiébaut, est candidat dans la 4éme. Nous reviendrons sur cette soirée ponctuée des interventions de Florian Philippot, Maxime Thiébaut et de Lilian Noirot.


DÉCLARATION DE CORINNE BOBARD ( EX. D.L.F COTE D'OR )
A l'issue du dernier Conseil National, Nicolas DUPONT- AIGNAN a pris acte de mon désaccord profond qui existe dans la stratégie à suivre pour les prochaines années.
Il entend conduire DEBOUT LA FRANCE dans une impasse politique.


 

Je ne peux cautionner une telle orientation qui aboutira encore une fois à faire perdre nos idées souverainistes et patriotiques.
C'est pourquoi à compter de ce jour je démissionne de mon poste de Secrétaire Départementale et prends l'initiative de retirer ma candidature DLF dans la 5éme circonscription de la Côte d'Or.


J'entends continuer à défendre les valeurs auxquelles je crois au sein de l'Association « LES PATRIOTES » de Florian PHILIPPOT véritable carrefour de talents dont la FRANCE aura besoin demain pour proposer une véritable alternative à la politique du Président MACRON qui après quelques jours d'état de grâce tombera le masque de l'angelot en actionnant ses premières mesures de dérégulation du marché du travail et ainsi faire payer très cher aux classes moyennes sa soumission à Angela MERKEL".
Nos photos : Vendredi en début de soirée à Branges, avec Corinne Bobard ( ex Secrétaire de D.L.F 21 )....

 
 
 
- par Daniel DERIOT - 19 mai 2017 - Réagir

Arnaud Montebourg sur «ses ex terres électorales» à Allerey en soutien à Philippe Baumel

Parmi les siens, en désormais lisière de la 4éme circonscription détenue par Cécile Untermaier, Arnaud Montebourg, a rompu , jeudi à Allerey , un quasi silence depuis les primaires citoyennes . Devant près d''une centaine de participants, l'ex ministre de l'économie, a apporté un soutien au tandem composé de Philippe Baumel, ( député sortant ) et à Marie Claude Barnay ( suppléante).


« LA CONSÉQUENCES DES POLITIQUES LIBÉRALES »
« Philippe, est ami de longue date, nous avons mené bien des combats » a rappelé Arnaud Montebourg , relevant « sa trajectoire est rectiligne, il a la bonne rigidité nécessaire pour les débats parlementaires...Il a toujours été du bon côté sur la loi travail, sur le refus de la déchéance de la nationalité, c’est un homme du concret ».

 

Poursuivant, Arnaud Montebourg, a évoqué la présidentielle en constatant, « il y a la France des Métropoles et la France des délaissés, il ne faut pas laisser la France à Le Pen, elle va transformer le pays en pays raciste »... »Les résultats ( de la présidentielle) c'est aussi le résultats des politiques économiques libérales et de choix depuis plus de 20 ans avec les désindustrialisations »... Arnaud Montebourg, ne s'est pas prononcé sur le devenir du Parti Socialiste, ni même sur la manière dont il interviendra lui même dans le débat public. « Je vais soutenir tout d'abord, mes proches » a confié l'ancien député de la Bresse.


UN FRONT NATIONAL BIEN HAUT... ET POURTANT !
Le maire d'Allerey, Jean Paul Diconne, également conseiller départemental ,en accueillant l'assistance avait fait par de son incompréhension à l'égard du score élevé du Front National, dans le canton et dans la commune «  L'ensemble des services publics, les services médicaux existent ou encore le taux de chômage est inférieur à la moyenne nationale ». . Violaine Gillet, également élue départementale a apporté un soutien sans réserve à Philippe Baumel . Christian Gillot et Christophe Descieux ( Conseillers départementaux), Ghislaine Colombo, François Bonnot, maire de Verdun , l'ancien suppléant Jean Luc Vernay , des élus du secteur, d'anciens maires ( Daniel Galland,Gergy, Guy Fracheboud ) sans oublier des militants socialistes du chalonnais et bressans ont assisté à cette rencontre.


Nos photos : Jeudi en début de soirée, lors de la réunion de soutien au tandem Philippe Baumel -Marie Claude Barnay ( PS ) à Allerey, réunion animée par Arnaud MOntebourg, ancien ministre.

- par Daniel DERIOT - 19 mai 2017 - Réagir

Législatives : Un atelier législatif sur la thème de l'eau à l'initiative de la «France Insoumise»

« L'eau doit demeurer un service public et non permettre à des groupes financiers, à leurs actionnaires de s'enrichir. Il est possible de revenir à des gestions publiques lorsque des structures intercommunales, communes ont confié cette gestion au privé » a souligné, Alexis David.

 


Ce militant de la défense de l'eau dans le Jura voisin, a animé jeudi soir, une rencontre publique sur les enjeux politiques de ce dossier, au clos Bourguignon, à l'invitation des groupes d'appui de la « France Insoumise ».

 


 

Alexis David, animateur de la soirée, s'est inspiré des ateliers de réflexion initiés par les mouvements d'éducation populaire, afin de faire « phosphorer » la cinquantaine de participants. Ces derniers ont évoqué pèle mêle, la nécessité d'une « réelle politique européenne », ou encore l'indispensable volonté d'impliquer les citoyens et les consommateurs dans les choix à l'échelon local et intercommunal des modes de gestion, la nécessité lors des audits d'associer les citoyens.


Les problèmes liés à l'industrie, à une agriculture intensive ont été également évoqués lors des échanges auxquels ont participé également les candidats de la « France Insoumise » , Patricia Baci ( Macon), ainsi que les tandems composés d'Eric Riboulet et Laura Léger ( 5éme circonscription )et le duo de la bresse et du Tournugeois, Michèle Chambon et Alexandre Guéchi ( 4éme circonscription ). « Nous évoquons aussi ce sujet lors de notre rencontres sur les marchés » a relevé Michèle Chambon, thème s’inscrivant dans un objectif de la 6éme République.


Nos photos : Lors des ateliers de "France Insoumise "jeudi soir au clos bourguignon, avec le jurassien Alexis David.

- par Daniel DERIOT - 19 mai 2017 - Réagir

5éme circonscription : Christophe Sirugue (PS) : «Le gouvernement doit réussir, sinon dans 5 ans, c'est le F.N »


Devant près d'une cinquantaine de personnes, mercredi soir à Buxy, Christophe Sirugue et Catherine Goepfer, ont exposé les orientations qu'ils défendent dans le cadre des élections législatives.


 

Ancien secrétaire d’État à l'industrie, Christophe Sirugue a esquissé le profil d'un député conciliant, le rôle de législateur et de représentant d'un territoire en se référant tout d'abord au travail accompli mais aussi en évoquant un rôle plus politique.

« Je n'irai pas faire la guérilla au gouvernement » a prévenu Christophe Sirugue.
« Socialiste, je le suis, ce sont mes valeurs, mais dans un pays divisé par des fractures profondes, le gouvernement doit réussir » a remarqué celui qui a été élu voilà bientôt dix années.

LE BILAN ... POUR ALLER PLUS LOIN
Candidat à sa succession, Christophe Sirugue s'est fait à la fois pédagogue en expliquant les missions du député et avocat en évoquant la nouvelle situation politique. « Le président Emmanuel Macron a été élu dans des conditions particulières » a constaté M.Sirugue.

Ce dernier, dans un premier temps, a rappelé le travail du parlementaire : rédaction de différents rapports : sur l'accessibilité pour les handicapés, la mise en place du compte pénibilité ou encore la loi travail. « Un texte difficile, nécessaire et indispensable au regard des changements du monde du travail avec par exemple la clarification sur le droit à la connexion».


 

DES ORIENTATIONS NATIONALES DÉCLINÉES A L’ÉCHELON DE LA CIRCONSCRIPTION
Christophe Sirugue a présenté les axes prioritaires d'un programme qu'il décline à l'échelon de la région chalonnaise, de la côte chalonnaise et du bassin minier.

 

 

Les enjeux environnementaux, l'alimentation, la mobilité des citoyens tout comme l'emploi, la formation, l'apprentissage sont des axes prioritaires ainsi que la prise en compte du vieillissement, de la dépendance ainsi que des enjeux sanitaires avec la couverture hospitalière sur le secteur (le député a rappelé le combat pour l'obtention d'un hélicoptère, le soutien à l'hopital de Montceau, la création d'un nouveau service au centre hospitalier de Chalon).

 

UN TANDEM CHALONNAIS ET MONTCELLIEN
Elui chalonnais, Christophe Sirugue est accompagné de Catherine Goepfer, en qualité de suppléante.

Cette mère de 3 enfants, est directrice du Centre d'Information et d'Orientation de Montceau. Elle est responsable d'une plate-forme en charge des décrocheurs. Elle œuvre donc sur les dossiers d’insertion, sur la place des femmes dans le travail ou encore sur la parité.

Elle a été élue municipale à Génelard, puis à Saint Vallier, elle est âgée de 58 ans. Elle « entend être le relais du député sur le territoire », en cas d'élection.


Article : Daniel Dériot et Christiane Chapé
Photos : Christiane Chapé

- par christiane chapé et daniel dériot - 18 mai 2017 - Réagir

5éme Circonscription : les militants du P.O.I.D autour d'Alain Duriaux et de Stéphanie Pitaud


Afin de porter leurs idées liées aux refus de licenciements, à la défense de la sécurité sociale, des services publics, à la reconquête de la démocratie pour l'assemblée constituante, pour une rupture avec l'union européenne et la 5éme République, les militants du Parti Ouvrier Indépendant et Démocratique (P.O.I.D) présentent une candidature dans la circonscription de Chalon-Montceau.


 

Le duo est composé d'Alain Duriaux (enseignant retraité) et de Stéphanie Pitaud.

LE TRACTAGE AVANT TOUT
Afin de promouvoir leurs idées, les militants du P.O.I.D, ont mis en place un comité de campagne en charge de coordonner les initiatives que sont les distributions des différentes circulaires rédigées par l'équipe.

Mercredi en début de soirée, ils ont fait le point également sur les aspects financiers et sur les prochains rendez-vous avec notamment des distributions programmées sur les marchés chalonnais, à Montceau sans oublier les sorties des entreprises.

Une réunion publique devrait avoir lieu le jeudi 8 juin à Chalon.

Le mandataire financier André Noël Denizot, de Gergy, a la charge de recueillir les chèques et les dons.

Les militants du P.O.I.D, entendent mettre à profit cette campagne électorale pour faire connaître cette organisation dans laquelle se retrouvent des militants syndicaux engagés au sein de différentes organisations comme à la C.G.T et à F.O principalement et prônant des actions de ripostes unitaires.

Contact : poid71@gmail.com et téléphone : 06 88 40 36 64.


Article : Daniel Dériot et Christiane Chapé
Photo : Christiane Chapé

 
- par christiane chapé et daniel dériot - 18 mai 2017 - Réagir

Politique : Echos de droite...de gauche....et d'ailleurs .!

CE JEUDI- SALLE DU CLOS BOURGUIGNON- A PARTIR DE 19 H 30 :

« Faites a loi vous même », sujet l'eau, en présence des équipes de « La France Insoumise » du Chalonnais, Tournugeois, Bresse, Chagny... Débat-élaboration sur la loi ( Un député, c'est déjà un législateur), rencontre animée par Alexis David.

 


 

TROISIÈME CIRCONSCRIPTION :
- A Allerey : 19 H : salle des fêtes , réunion publique, avec Arnaud Montebourg, soutien à Philippe Baumel ( PS)
-A Givry : 19 H 30 : salle des fêtes, réunion publique de Charles Landre ( LR)

 

 

 

QUATRIÈME CIRCONSCRIPTION :

Ouroux sur Saône, 19 H, salle Roger Rochet, réunion publique, d'Eric Michoux-Jean Claude Becousse ( Divers Droite)

"Tout vient à point à qui sait attendre"...Les candidats du mouvement " La République en Marche" ont préparé mercredi et coordonné à l'échelon du département leur campagne. (photo transmise par comité de campagne)
De gauche à Droite :
Rémy Rebeyrotte - 3ème circonscription
Vincent Chauvet - 2ème circonscription
Catherine Gabrelle - 4ème circonscription
Benjamin Dirx - 1ère circonscription
Raphael Gauvain - 5ème circonscription – à Le Creusot.

 

 
- par Daniel DERIOT - 18 mai 2017 - Réagir

Politique : Echos de droite...de gauche....et d'ailleurs .!

SUR L'AGENDA DES LÉGISLATIVES

RÉUNIONS DE CE MERCREDI

QUATRIÈME CIRCONSCRIPTION :VAL DE SAÔNE-TOURUNGEOIS-BRESSE-NORD CHALONNAIS

Virey le grand, à 18 H , café des chasseurs, rencontre avec éric michoux (DD)
Sagy : 20 H, salle des fêtes, réunion publique, Cécile Untermaier ( PS)


CINQUIÈME CIRCONSCRIPTION : CHALON-MONTCEAU 

  • 18 H : Salle Saint Cosme , réunion d'Alain Duriaux ( Parti Ouvrier Indépendant Ouvrier ).
  • 19 H 30- Saiut Loup de Vareennes : réunion publique de Gilles Platret ( LR-UDI)
  • à 20 H.Buxy, réunion de Christophe Sirugue ( PS)
  • JEUDI- SALLE DU CLOS BOURGUIGNON- A PARTIR DE 19 H 30 : « Faites a loi vous même », sujet l'eau, en présence des équipes de « La France Insoumise » du Chalonnais, Tournugeois, Bresse, Chagny...Débat-élaboration sur la loi ( Un député, c'est déjà un législateur), rencontre animée par Alexis David.


TROISIEME CIRCONSCRIPTION :

  • A Allerey : 19 H : salle des fêtes , réunion publique, avec Arnaud Montebourg, soutien à Philippe Baumel ( PS)
  • A Givry : 19 H 30 : salle des fêtes, réunion publique de Charles Landre ( LR)

QUATRIEME CIRCONSCRIPTION :

Ouroux sur Saône, 19 H, salle Roger Rochet, réunion publique, d'Eric Michoux-Jean Claude Becousse ( Divers Droite)



LES LÉGISLATIVES C'EST AUSSI :

- JOURNAL DE CAMPAGNE D'ERIC MICHOUX
Le numéro 3 , vient de paraître. Le maire d'Epervans candidat déclaré dans la 4éme circonscription évoque la ruralité avec un retour dédiée à la Saône et Loire au salon de l'agriculture. Il affiche aussi ses soutiens notamment avec les maires de Boyer ( Jean Paul Bontemps) et Crissey ( Eric Mermet) et avoue préféré « Mon pays à mon parti »...



BEAUCOUP DE RESERVES :

  • Du côté du Front National sur la création par Florian Philippot, sur la création de l'association « les patriotes »,des réserves de Louis Alliot ou encore de M.Collard.
  • Du côté de la « République en Marche », sur les investitures, y compris en Saône et Loire, pour les 4éme et 5éme circonscriptions, certains « marcheurs » reconnaissent l'intense travail des candidats Cécile Untermaier et Christophe Sirugue.
  • Dans la circonscription voisine, d'autres marcheurs relèvent le « dynamisme » de Charles Landre.


ESPOIRS SECRETS : A Droite, certains souhaitent encore une candidature unique dans la 4éme, « pour éviter une élimination dès le premier tour, comme à la présidentielle.


ENCORE POSSIBLE : également jusqu'à vendredi, des accords entre le P.C.F et « La France Insoumise », un accord départemental avance, Bernard Cois, secrétaire fédéral du P.C.F. 



La Présidence du parti... plutôt qu’un portefeuille ministériel pour B. Griveaux
Apparaissant régulièrement à la télévision, au nom du mouvement la « République En Marche, en qualité de porte parole, Benjamin Griveaux est susceptible de devenir président du parti politique.
L'ex élu chalonnais, présent aux côtés d'Emmanuel Macron, depuis le lancement à Amiens du mouvement « En Marche », il y a plus d'une année devrait donc continuer d'être l'une « des pièces maîtresse « du dispositif autour du Président de la République.

Benjamin Griveaux, s'est engagé voilà plus d'une quinzaine d'années en politique, au parti socialiste, dans la galaxie des clubs proches de Dominique Strauss Kahn.

- par Daniel DERIOT - 17 mai 2017 - Réagir

Sandrine Bernadat et Elina Pirat (P.C.F), candidats dans la 4éme circonscription

 

Ex salariée du groupe Daucy à Ciel, Sandrine Bernadat fait équipe avec Elina Pirat, étudiante et habitante de Cuisery, pour les prochaines législatives.


Elles constituent un tandem, soutenu par le Parti Communiste Français, « afin de faire entendre la voix des travailleurs, des plus démunis mais aussi des commerçants, artisans, retraités » a indiqué Bernard Cois, premier secrétaire féderal, en présentant les deux candidates.


En reconversion professionnelle, Sandrine Bernadat, demeurant à Saint Martin en Bresse, a déjà eux des expériences électives, pas seulement professionnelles, (elle est également conseillère prud’homales C.G.T, depuis 2002), elle a été candidate à divers élections ( régionales de décembre 2015, liste du Front de Gauche conduite oar Nathalie Vermorel).


UN ACCORD AVEC F.I DANS LA 2éME CIRCONSCRIPTION
« Il n'y pas eu d'accord possible avec nos camarades de la France Insoumise, en Bresse, ni dans le chalonnais » déplore Bernard Cois. « Nous le regrettons vivement, car le Front National est très haut en Bresse et dans le val de Saône » ont complété les candidates qui débutent une campagne avec des réunions publiques programmées à Louhans et Chalon. Elles seront aussi présentes sur les marchés, sorties d'entreprises de la 4éme circonscription regroupant notamment une partie du nord Chalonnais, ; Tournus et la Bresse.

 
- par Daniel DERIOT - 16 mai 2017 - Réagir



Rechercher dans cette rubrique  




  



 

LE FIL INFO EN DIRECT

EN UNE - SORTIR
NOUS CONTACTER

 agenda FOCUS 

HUMEURS, & DÉBATS 
Lettre d'information

Nos billets
PHOTOS  BD
CINÉMAS
 
TV Portraits FAQ  LIRE Revue de web



RÉGIE PUB : Contact ici

 
Nos partenaires : Votre site internet Communication événementielle