politique - chalon sur saone

Les élections locales en chalonnais

Vous êtes ici :

EN CE MOMENT...

 

Municipales 2020 : « La démocratie participative » thème d'une soirée débat, vendredi prochain au Clos Bourguignon

La démocratie participative, la transition écologique indissociable de l'urgence sociale sont les trois thèmes qu'évoqueront Damien Carême et Fernand Karagiannis, élus municipaux à Grande Synthe et à Saillant, dans la Drome, vendredi prochain à 19H, au Clos Bourguignon. 

«  A partir de leurs témoignages, nous voulons susciter le débat dans notre ville » ont annoncé les animateurs et membres du groupe « Atelier citoyen 2020 », réunissant des chalonnais (encartés ou non) de gauche.


TRANSITION ÉCOLOGIQUE ET URGENCE SOCIALE
« Certaines méthodes sont transposables à l'échelon de la ville et pourquoi pas à l'échelon de l'agglomération »a relevé Yvan Maréchal en avançant l'actuelle consultation en cours sur le Plan local d’Urbanisme ( P..L.U) à Saillant. L'ex maire de Grande Synthe n'a t'il pas concilié « l'urgence écologique et l'urgence sociale » a complété le premier intervenant. « Nous souhaitons nous inspirer de la méthode » a complété, l'élue municipale, Nathalie Leblanc en mettant l'accent sur « les quartiers oubliés au profit du centre ville » ( la présentation de cette réunion a eu lieu dans un café, rue du pont de fer aux aubépins ) « Nous voulons associer, élaborer et évaluer les politiques publiques » n'a pas manqué de renchérir Francine Chopard, également élue municipale. « Dans la perspective des municipales mais également après ( en cas de victoire), nous voulons associer la population » a noté, ,Lucien Matron, conseiller municipal.


RASSEMBLER A GAUCHE
« Une municipalité ne peut-être indifférente aux mouvements sociaux, à ce qui se passe dans les choix pour l'éducation » a souligné, Jean Michel De Almeida, également syndicaliste enseignant. Non encarté, mais se reconnaissant dans les valeurs de gauche, le responsable associatif,Patrick Leclere, s'est prononcé pour un « rassemblement sur des bases communes, nous devons être une force aussi d’interpellation et contribuer à porter es formes liées à l'éducation populaire » ont mis en avant les membres du collectif, dans lequel se retrouvent également Michel Clerc et Jean Pierre Amiot.

 

 

 
- par Daniel DERIOT - 11 oct 2019

Municipales 2020 : Damien Carême, invité de «  l'Atelier Citoyen Chalon 2020 » le 18 Octobre

L'ancien maire de Grande Synthe, Damien Carême animera une réunion publique avec Fernand Karagiannis, adjoint au maire de la commune de Saillans ( Drome ).La venue du député européen ( E.E.L.V) avait été annoncée mercredi dernier lors de la présentation de liste écologique et citoyenne, elle a été confirmée et complétée par l'équipe d'animation de Atelier Citoyen Chalon 2020.

 

Ces deux élus, animeront donc une réunion publique sur les thèmes de l'urgence sociale , de la transition écologique et de la démocratie participative le vendredi 18 0ctobre à 19 H au Clos Bourguignon. En présentant cette soirée, les promoteurs de cette rencontre publique, ont souhaité « un rassemblement d'une liste de gauche » dans la perspective des prochaines municipales.


Notre photo : Damien Carême à Autun en 2017
A Suivre

 
- par Daniel DERIOT - 10 oct 2019

Verdunois : Alain Duriaux, élu adjoint au maire de Verjux. Il assistera J.C .Menand, maire

 

Nouveau conseiller municipal, Alain Duriaux a été élu adjoint au maire avec sept voix et sept suffrages blancs, lors de la dernière séance du conseil municipal . « Nous allons expédier les affaires courantes jusqu'aux élections municipales de mars prochain » ont confié les élus. Un seul adjoint a donc été élu dans une atmosphère qualifiée de « tendue ».


Agé de 72 ans, le nouvel adjoint est un instituteur retraité. Lors de l'élection complémentaire, Alain Duriaux n'avait pas dissimulé ses engagements politiques et syndicaux à la population, souhaitant aussi qu'un conseil municipal soit une « caisse de résonance » notamment pour le soutien à la défense es services publics et hospitaliers notamment .

- par Daniel DERIOT - 10 oct 2019

Municipales 2020 : Alain Philibert (P.C.F), maire de Saint Vallier ne se représentera pas

Conseiller départemental depuis mars 2001, maire de Saint Vallier depuis janvier 2000, Alain Philibert ne se représentera pas en mars prochain.


UNE VILLE COMMUNISTE DEPUIS 1947
Cet ancien professeur de technologie au collège Copernic, est entré au conseil municipal de cette ville voisine de Montceau les mines en mars 1989.
Après avoir succédé à Jean Marcel Bouteloup à la mairie, il succède à André Faivre au conseil général en mars 2001.
La commune de Saint Vallier, a un maire communiste, depuis 1947. A l'issue des municipales d’octobre 1947, le premier adjoint , Jean Marie Chalot, retraité des P.T.T est élu maire. Le P.C.F alors perd des sièges de conseillers municipaux à Blanzy, Sanvignes et Montchanin notamment renforçant sa position à Saint Vallier, qui 72 ans est un "fief" du communisme municipal dans le département.


UN EX CHALONNAIS DÉJÀ SUR LES RANGS
Lors des municipales de 2008 comme en 2014, trois listes étaient en présence. Celle conduite par Alain Philibert, s'impose régulièrement. En mars 2014, les socialistes étaient opposés à M.Philibert.
C'est sans doute un adjoint de M. Philibert qui conduira une liste en mars prochain. Depuis quelques mois déjà, Samuel Brandily s'active dans la perspective du prochain rendez-vous électoral. M. Brandily avait été candidat en mars 2001, sur la liste de gauche conduite par Bettina Laville dans notre ville..

 
- par Daniel DERIOT - 8 oct 2019

Municipales 2020 : Les résultats des législatives de 2017 donnent raison à C. Sirugue pour plaider un rassemblement à gauche

Alors que les écologistes font référence aux européennes de Juin dernier, pour justifier à Chalon comme dans un grand nombre de villes, une liste à dominante écologiste et citoyenne, D'autre voix à gauche dont celle de l'ancien maire, Christophe Sirugue ont observé les résultats des législatives de Juin 2017 pour plaider en faveur d'une liste de rassemblement des forces de gauche, dès le premier tour des prochaines municipales. eux aussi candidats dans la 5éme et 4éme circonscription


GAUCHE DIVISÉE...MAIS EN TETE A CHALON
Nous avons repris les résultats des différents candidats en présence au premier tour sur la ville de Chalon, comptant deux circonscriptions. En additionnant les résultats obtenus par Christophe Sirugue, Cécile Untermaier ( PS ), Eric Riboulet- Michèle Chambon ( F.I), Nathalie Vermorel - Sandrine Bernardat ( P.C.F ) ainsi que les candidats écologistes François Lotteau et Marie Claude Collin-Cordier, le total est de 3777 Suffrages, devançant d'une centaine de voix les suffrages de Raphaël Gauvain et de Catherine Gabrelle,  eux aussi candidats dans la 5éme et 4éme circonscription , ils ont 3650.voix ...distançant les candidats de droite qui s'élèvent avec Gilles Platret ( L.R ) , Eric Michoux et Stéphane Gros respectivement candidats dans la 5éme et 4éme circonscription qui ont totalisé au soir du premier tour 3000 voix, uniquement sur le territoire chalonnais.


A TEMPORISER TOUTEFOIS...MAIS UNE INDICATION POUVANT FAIRE REFERENCE
Ces résultats sont à temporiser néanmoins.Les électeurs se précipitent beaucoup plus aux urnes pour les municipales, néanmoins ils sont à prendre en considération. Aux municipales, la dynamique et les compositions des listes sont en prendre en compte tout comme le bilan et les projets des différentes équipes. Contrairement aux dernières municipales de 2008 et 2014, la situation politique nationale ne devrait pas jouer en défaveur de la droite puis de la gauche mais risque d'impacter les listes qui se réclameront de la L.R.E.M .

 
- par Daniel DERIOT - 7 oct 2019

Municipales 2020 : Les responsables de L'U.D.E aux côtés de Laurent Delrieu.. « L.R.E.M ne doit pas oublier ses partenaires »

 

Mathieu Cuip et la lyonnaise , Anne Sophie Condemine ( 1) , respectivement secrétaire général et porte parole de l’Union des Démocrates et des Écologistes ( U.D.E ) ont apporté leurs soutiens ce dimanche matin à Laurent Delrieu, candidat déclaré à la mairie de Chalon . A leurs côtés, l'élue régionale Jacqueline Ferrari et Yoan Pimentel, responsables de l'U.D.E ont plaidé pour « un large rassemblement incluant le centre droit, le centre gauche, des écologistes et des socialistes »....Une candidature et es soutiens en provenance de l'un des partenaires de La République En Marche...

 

 

« PROPOSER UNE ALTERNATIVE CREDIBLE »...A UNE CENTAINE DE MÉTRES DU SIEGE DE L.R.E.M 71
Laurent Delrieu, sillonne donc lui aussi la ville, comme chaque dimanche, et comme d'autres postulants à des fonctions municipales. Ce matin, il était rue aux févres avec les états majors national et régional de l'U.D.E. A une centaine de mètres du siège départemental de « La République En Marche »', les différents intervenants ont tenu à rappeler qu'ils existaient. A L'échelon de Chalon, Laurent Delrieu souhaite proposer « Une alternative crédible ». Il évoque « une écologie du quotidien, les enjeux de la mobilité avec un Chalon à 30 Kilomètres heures ou encore manger sain dans les cantines scolaires avec pourquoi pas l'installation de maraîchers dans les environs de Chalon ». Prochainement, le candiat déclinera une vingtaine de propositions pour « Changer Chalon ».

 

 

L.R.E.M NE DOIT PAS OUBLIER L'U.D.E, LE MODEM....VOIR L'U.D.I !
Anne Sophie Condemine tout comme Mathieu Cuip, ont mis en avant « les valeurs défendues par l'U.D.E qui se situe sans ambiguité dans la majorité présentielle et parlementaire »....Autres arguments développés, « notre candidat est Chalonnais, il a enclenché une démarche avant la désignation d'Alain Rousselot-Pailley  uniquement par les instances de L.R.E.M ». »Après les européennes j'ai sollicité Philippe Exertier ( Référent départemental de LREM) et Vincent Chauvet ( Président du Modem) pour une initiative départementale » complète Yoan Pimentel, délégué de l'U.D.E. « J'attends une réponse, pourtant la différence côté programme, c'est une feuille de papier à cigarette » » note l'élu de Savigny en Revermont...

 

DES DISCUSSIONS A L'ECHELON NATIONAL
Les responsables de l'U.D.E ne désespèrent pas, des discussions à l'échelon national sont programmées. Ils souhaitent naturellement que la situation chalonnaise y soit évoquée. Le retrait de Christophe Sirugue, la présence de la couleur rouge au sein de la liste écologiste, peuvent laisser entrevoir un espace au centre gauche susceptible de se fondre avec un centre droit déçu des orientations portées par le maire sortant, tel est du moins aussi l'analyse de l'U.D.E.


( 1) Adjointe au maire de Lyon et conseillère régionale de Rhone Alpes Auvergne.

- par Daniel DERIOT - 6 oct 2019

Christophe Sirugue, lance un appel : « Seule la gauche rassemblée peut reconquérir la ville »

Maire entre 2008 et 2014, Christophe Sirugue ne sera pas candidat aux fonctions de maire, celui qui s'est engagé de longue date au parti socialiste a appelé ce samedi matin « au rassemblement des forces progressistes ».


Travaillant et associé à un cabinet de conseil de stratégie aux entreprises à Paris, l'ancien secrétaire d' État, demeure un militant socialiste et un chalonnais à part entière. Il sera attentif et ne manquera pas d'intervenir dans le cadre de la prochaine campagne électorale. Il souhaite voir, Nathalie Leblanc, désignée «  première des socialistes » dans la perspective des prochaines municipales.


N.D.R ( Note du rédacteur) : Nous développerons ce sujet plus tard.

 
- par Daniel DERIOT - 5 oct 2019

Municipales 2020 : Un café Philosophique, samedi soir et des échos

Candidat investi par l'Union des Démocrates Écologistes ( U.D.E), Laurent Delrieu mène campagne. Avec des soutiens, ses premières affiches ont été apposées du côté de la place Saint Vincent et dans le centre ville. Des affichettes qui ont disparu rapidement.


Par ailleurs, M. Delrieu organise un café philo, samedi à 19 H 30. Dimanche il recevra le soutien des états majors national et régional de l'U.D.E .

 
- par DANIEL DERIOT - 3 oct 2019

Municipales 2020 : « Nous voulons une ville apaisée, avec plus de mobilités douces et respirer sainement » ont déclaré les candidats écologistes

 

Après un appel lancé aux citoyens chalonnais sur les marches de l'hôtel de ville le 6 septembre dernier, les écologistes ( E..E.L.V- Collectif Bien Vivre à Chalon ) ont présenté mercredi en début de soirées, leur tête de liste : Mourad Laoués ; leurs portes-paroles : Sabine Blondeau et Eric Riboulet ainsi que des grandes orientations.

 

 

EN PRE-CAMPAGNE AUSSI SUR LE TERRAIN ..QUI SONT ILS ? QUE FONT ILS ?
Depuis quelques semaines déjà, l'ossature de la future liste est présente aux différents événements chalonnais (tout comme le challengers de La République En Marche, de Chalon Autrement et de élus de la majorité municipale 1). Les membres de l'actuelle équipe regroupée autour de Mourad Laoués se retrouvent notamment impliqués lors des marches pour le climat ( coordonnées par les associations A.C.T.E et CAPEN 71), des rassemblements « Nous Voulons des coquelicots », ( chaque premier vendredi de chaque mois devant l’hôtel de ville) ) et pour d'autres au sein du collectif « solidarité migrants ». Mourad Laoués tout comme Sabine Blondeau et Eric Riboulet ont des expériences électorale. Lors des dernières élections départementales ( Chalon 1) pour Sabine Blondeau et Mourad Laoués) et lors des législatives. Eric Riboulet, a été conseiller municipal à Chatenoy le Royal et candidat pour la « France Insoumise » en Juin 2017 face aux candidats d'En Marche, de LR et du PS dans la 5éme circonscription de Chalon-Montceau.

L'URGENCE ÉCOLOGIQUE EN PREMIER LIEU ET « DÉMOCRATIE EN CONTINUE »
« Nous voulons ancrer l'écologie sur les territoires, désormais nous avons non seulement notre excellent score lors des dernières élections européennes mais aussi des bilans avec les équipes d'Eric Piolle à Grenoble et Damien Carême ( 2) à Grande Synthe » avance, Julien Bayou. Porte parole national d'E.E.L.V , élu d'Île de France, M. Bayou évoque « l'urgence écologique, la nécessité d'une transition » renvoyant le terme « de gauche » à un passé antérieur ( 3). Julien Bayou a plaidé pour une « démocratie en continue » permettant aux citoyens de contribuer à la vie municipale.

 

 

PREMIERES ORIENTATIONS POUR UNE VILLE APAISÉE ET SOLIDAIRE
« Notre vision, c'est une ville apaisée ans laquelle nous respirerons sainement avec de la nourriture locale pour les enfants dans les cantines scolaires. Une ville dans laquelle nous pourrons nous déplacer avec des mobilités douces, avec une accessibilité plus facile au quartier de la gare » a déclaré Mouad Laoués.L'élu n'a pas oublié « la réhabilitation des bâtiments publics » ou encore « une meilleure qualité de vie ».Il souhaite « une ville végétalisée plutôt que minéralisée »... Ses collègues, Sabine Blondeau a évoqué «  la politique , c'est aussi l'habitat et la contribution de chacun, nous sommes tous des experts». Eric Riboulet a mentionné «  Des solidarités multiples pour des cas uniques  ». Les intervenants ont mis en avant les idées promues localement notamment par «l'association Chalonnaise pour la transition écologique (A.C.T.E) et par « Vélo sur Saône ».

 

UN PROGRAMME A DÉFINIR AVEC LES CHALONNAIS
Un premier rendez vous public a été fixé au samedi 26 Octobre à 14 H, pour « une agora citoyenne » permettant de recueillir les idée et propositions des chalonnais. Autre initiative, elle a été développée pat Eric Riboulet, une « agora internet » permettant également de recueillir suggestions, propositions et idées qui sera mis en place prochainement.

 

 

MOURAD LAOUES : « JE SUIS FIER DU TRAVAIL ACCOMPLI AU SEIN DE « CHALON-AUTREMENT »
Élu , depuis mars 2014 au conseil municipal, Mourad Laoués, âgé de 56 ans, professeur au lycée Carnot à Dijon, après avoir enseigné au lycée Niépce, siège au sein du groupe des élus de gauche « Chalon Autrement » et au sein du groupe « Convergence » au conseil communautaire du Grand-Chalon. « Je suis fier du travail accompli » a répondu la tête de liste rappelant « la diversité des engagements politiques «  de ses collègues élus municipaux aux côtés desquels il siégera ce jeudi soir. Le jugement à l'égard du maire a été plus sévère notamment sur l'absence de concertation,avec la suppression du plat de substitution ( 4) et sur le manque de vision écologique...

( 1) A noter toutefois une absence lors des rassemblements patriotiques -Notre choix rédactionnel en attendant le lancement de campagne est de ne citer que les élus et les premiers des listes déclarés.
( 2) Apporte un soutien à l'équipe de Mourad Laoués.
( 3) Analyse du rédacteur-observateur
( 4 ) A cette occasion Mourad Laoués avait émis un vœu pour un repas végétarien...Vœu lu par le maire et rejeté par la majorité municipale. Le maire au moment de la suppression du repas avait reçu les soutiens des philosophes Henri Pena- Ruiz ( spécialiste reconnu de la laïcité) et de Michel Onfray

 
 
 
- par Daniel DERIOT - 3 oct 2019

Municipales 2020 : Mourad Laoués ( E.E.L.V) , tête de liste «  Écologie, Citoyenneté et Solidarité »

Conseiller municipal sortant, Mourad Laoués , conduira une liste à dominante écologiste, citoyenne et promouvant des solidarités, pour les prochaines municipales.


MIEUX VIVRE A CHALON...UN COLLECTIF MAIS AUSSI UN OBJECTIF
Pour l'heure, il bénéficie non seulement du soutien d'Europe Écologie Les Verts ( E.E.L.V) mais aussi du soutien du collectif « Bien vivre à Chalon » fondé en 2018. En début de soirée, ce mercredi, Julien Bayou, porte parole national d'E.E.L.V, conseiller régional d’île de France a apporté un soutien appuyé à l'équipe conduite par Mourad Loués. Ce dernier compte aussi parmi ses soutiens, ceux d'Eric Piolle, maire de Grenoble et du député Européen, Damien Carême, ancien maire de Grande Synthe. Les réalisations impulsées à l'échelon des solidarités ( et de l'accueil des réfugiés) , de la démocratie participative portées dans cette ville ne manquent pas d'être reprises par les écologistes chalonnais qui mettent en avant « le dérèglement climatique » et « l'urgence de la transition écologique » comme axes forts.

 


LE COLLECTIF ET CO-CONSTRUIRE AVEC LES HABITANTS
« Nous souhaitons associer largement les habitants pour construire notre programme » a mentionné ;, Eric Riboulet. Ce dernier est l'un de deux portes paroles de l'équipe avec Sabine Blondeau. Engagée dan plusieurs associations chalonnaises, Sabine Blondeau a eu une expérience au sein du conseil de citoyens des aubépins durant trois ans. «  Nous n'avons pas besoin d'expert, chacun à une expertise citoyenne, nous allons promouvoir l' intelligence collective avec les petits apports de chacun » a remarqué, Sabine Blondeau.
« Je suis fier du travail accompli avec mes collègues de la minorité de Chalon Autrement » a relevé Mourad Laoués en soulignant « la diversité » composante la principale force d’opposition municipale.


Nos photos ; Aux copté de Mourad Laoués, Julien Bayou ,Sabine Blondeau et Eric Riboulet- Julien Bayou et Mourad Loués.
A Suivre.

 
 
- par Daniel DERIOT - 2 oct 2019

Vie parlementaire : Jean Paul Emorine, sénateur interroge le ministre de l'agriculture

Ce mercredi après midi, lors des questions orales au Sénat, Jean Paul Emorine , Sénateur a interrogé le ministre de l'agriculture sur le devenir des agriculteurs et du du monde agricole.

 

Le Ministre chargé des Relations avec le Parlement, Marc Fesneau ( remplaçant le ministre de l'agriculture retenu ) a répondu à M. Emorine qui ne 'est pas déclaré satisfait de la réponse ministérielle.

Le sénateur de Saône et Loire a évoqué notamment la baise de revenu, le suicide de agriculteurs...

 
- par Daniel DERIOT - 2 oct 2019

« Un campus des territoires » à Tournus, pour « La République En Marche » avec pour objectif, les municipales de mars 2020

Un forum avec des élus locaux, des interventions d'un secrétaire d’État, Olivier Dusssopt et des quatre parlementaires ont ponctué le « Campus des territoires » regroupant samedi matin, les marcheurs du département. ( près de 150 ). Un objectif pour les participants , les prochaines municipales de mars 2020 mais aussi accompagner et soutenir les réformes impulsées par la majorité gouvernementale.

 


 

« TOUS CITOYENS-TOUS POLITIQUES »
Dans un premier temps, ce sont les responsables départementaux avec Philippe Exertier ( référent), Jean Thomas Désiré ( responsable jeunes) et Armelle Portelli, qui ont développé les aspects thématiques portés par L.R.E.M en Saône et Loire.


« LA STABILISATION DES DOTATIONS POUR LES COMMUNES »
Le secrétaire d’État, Olivier Dussopt, auprès du ministre de l'action et des comptes publics a évoqué les dossiers concernant « les dotations » pour les communes ou encore les réformes concernant les fonctionnaires territoriaux notamment. Il a rappelé « les simplifications indispensables, la réorganisation es services publics avec une déconcentration et des redéploiements ».


« RENDEZ VOUS EN TERRE INCONNUE »
Cathy Nicolao, adjointe au maire d'Autun a animé une table ronde regroupant de élus locaux avec le président de l'association des maires ruraux, Jean françois Farenc ( Maire de Blanot), Phlippe Decroocq, maire de Bey et Président de communauté de communes et Olivier Ciavaldini, maire de Palleau. Ce dernier élu depuis 14 mois a souligné, « Je suis tombé en terre inconnue, lorsque h'ai accédé aux fonctions de maire ». . M.decroocq, a mentionné la notion « D'altruisme » pour imager la fonction de maire.


« NE PAS OUBLIER LE SUICIDE DES AGRICULTEURS » POUR JEREMY DECERCLE
Le nouveau député Européen, Jeremy Decerle a plaidé pour «  une politique cohérente, apportant de la rationalité' ». Il a invité la prudence à l'égard de coup médiatiques en notant « Yann Arthur Bertrand est excellent photographe mais n'est pas un scientifique pour parler des pesticides ».


Le député Remy Rebeyrotte et ses collègues, Benjamin Dirx et Raphaël Gauvain sont intervenus sur différents dossiers. Le député Chalonnais M.Gauvain, a rappelé « Notre volonté : c'e't d'être dans l'action, d'est de réformer »...


UNE COMMISSION DÉPARTEMENTALE D'INVESTITURE POUR LES MUNICIPALES
A été crée, dans la perspective des municipales elle compte 14 membres.

 
- par Daniel DERIOT - 28 sept 2019

Politique : Visite ministérielle à Tournus, Bertrand Veau , maire a accueilli Olivier Dussopt, secrétaire d'État

 

Samedi matin, devant le Palais de Justice, le maire , Bertrand Veau a accueilli, Olivier Dussopt, secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'action et des comptes publics. M. Dussopt, est venu assister au campus des territoires départemental de « La République En Marche ».

 


«  FAIRE TRAVAILLER DES GENS ENSEMBLE »
M.Dussopt, ancien élu socialiste a retrouvé notamment les députés : Raphaël Gauvain, Benjamin Dirx et Rémy Rebeyrotte. Avec ce dernier, il a travaillé au sein de l'association des petites villes, dont il a été le président. Élu depuis deux ans, Bertrand Veau a indiqué «  je suis sans étiquette, nous travaillons et débattons au sein de notre équipe. Ce qui est important, c'est de faire travailler des gens ensemble ».


Le maire de Tournus, a salué les actions du gouvernement en faveur des « Petites villes Villes de Demain », sujet évoqué par le secrétaire d’État, devant les marcheurs.

 
- par Daniel DERIOT - 28 sept 2019

Municipales 2020 : Alex Solomonyam, nommé responsable du secteur jeunesse pour « La République En Marche » pour notre ville

 

Lors du campus, regroupant « Les marcheurs » du département à Tournus, samedi matin, les responsables de « La République En Marche » ont annoncé la nomination de trois chargés de la jeunesse dans les villes de Chalon, Autun et Macon. Aux côtés de Jean Thomas Désiré, responsable départemental jeune du mouvement « L.R.EM »,ces trois responsables ont pour mission de fédérer les jeunes dans la perspective des prochaines municipales.

 

Pour Chalon, c'est Alex Solomonyan, qui a été nommé. Étudiant en 3éme année de droit à Dijon, Alex Solononyam entend donc développer un secteur jeunesse et des les inciter à s'engager activement aux côtés de la tête de liste Alain Rousselot-Pailley.

 
- par Daniel DERIOT - 28 sept 2019

Municipales 2020 : Des réunions à Chatenoy le Royal et à Saint Rémy, le jeudi 26 Septembre

 

« MON ENFANT DANS LA VILLE ET L'AGGLOMERATION » : tel sera le thème d'une conférence débat qui aura lieu le jeudi September à 20 H. Cette conférence est organisée par les élus du Groupe « Saint Rémy Avenir », salle de la taverne, rue Auguste Martin. Les intervenants sont : Isabelle Chaveneau, psychiatre au C.H.S de Sevrey et Jonathan Bocquet, adjoint au maire de Villeurbanne, délégué à la jeunesse et à la vie étudiante.

LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE : sera évoquée le Jeudi 26 Septembre à 20 H, salle Rameau à Chatenoy le Royal. C’est l'association « Mascaret » qui organise cette initiative.

- par Daniel DERIOT - 18 sept 2019

Politique : «  Face aux urgences sociales, écologiques et démocratiques »...le rassemblement à gauche...sans exclusive mais sans hégémonie, à La Balme, à coté de Frangy 

 

L'un des terrains sur lesquels se déroulent la traditionnelle « Foire de la Balme » a été , dimanche, à l'heure de l'apéritif, celui des échanges à l’initiative d'ex militants socialistes, désormais membres actifs de la « Gauche Républicaine et Socialiste » (G.R.S) .


PRESQUE TOUTES LES FORCES DE GAUCHE
.Des membres d'Europe Ecologie-Les Verts ( E.E.L.V) , de « Génération's » et de « La France Insoumise » ( L.F.I) . « Pas question de concurrence «  a expliqué, l'élu régional, Denis Lamard, « mais de complémentarité » avec la fête socialiste de Frangy. Le maître des cérémonies a réaffirmé   « une volonté unitaire sur des fondements de gauche ».Il a rallié à lui , sa collègue vice présidente du conseil régional la chalonnaise, Laurence Fluttaz ; l'écologiste bressan, Alain Cordier ; Arnaud Marlata ( France Insoumise 21 ), Jérome Tournier ( Génération's 39) , Bastien Faudot ( G.R.S ). Marion et Bruno, parents d'élèves à Bellevevre, ont expliqué  le combat conduit dans cette localité du canton de Pierre de Bresse, contre la fermeture d'une école car « une école qui ferme, c'est le début de la mort au village »...

 


- DENIS LAMARD  ( G.R.S ) : « NOUS PRODUISONS DES IDÉES »
« Sur la question des retraites, les classes modestes et populaire vont passer à la caisse. Les dossiers que sont l’École, la crise des urgences et de l’hôpital, sont prioritaires. Notre adversaire, c'est le macronisme, les socialistes mes amis. A Frangy, les socialistes se parlent entre eux, nous devons parler à tous. Le problème, c'est la redistribution des richesses, s'unir est un début »...
- JEROME TOURNIER ( GENERATION'S -JURA REVERMONT) : « DES PROJETS DE TERRITOIRES »
« Nous devons trouver des convergences et porter des projets de territoires, comme la gestion publique de l'eau ».
- ARNAUD GUVENATAM ( LA FRANCE INSOUMISE-21) : « UNE FEDERATION POPULAIRE »
Pour les municipales : « Tentons une fédération populaire, la tentation hégémonique ( sous la bannière du PS) n'a pas fonctionné tout comme l'addition des logos. Le quinquennat de François Hollande a été celui des trahisons ».
- LAURENCE FLUTTAZ ( EX PS- G.RS ) : « JE RESTE UNE ÉLUE DE GAUCHE »
« En 2002 , j'ai adhéré au P.S ...J'ai vécue une vie au Parti Socialiste, je reste une élue de gauche. Je rêve d'aider les plus fragiles, les opprimés, je rêve d'un humanisme éclairé . Le P.S a enfanté Macron. J'ai quitté le PS pour ne pas trahir les idéaux de gauche, ils doivent demeurer au 21 éme siècle... »
- BASTIEN FAUDOT ( G.R.S-CONSEILLER DÉPARTEMENTAL BELFORT) : « LES G.A.M DE 1965...RESSEMBLAIENT A CE QUE NOUS SOMMES »
L'élu de Belfort, a évoqué le dossier Altsom-Général Electric en dénonçant la présence d'Emmanuel Macron. Poursuivant, l'élu ( présent l'an dernier à Frangy au nom du M.R.C ) a souligné « La crise du politique, c'est aussi la crise de la pensée. Il n'y a plus de projet, une absence de vision. Il faut une matrice idéologique. En 1965, ce qui a fonctionné à Grenoble, c'est le Groupe d'Action Municipale ( G.A.M), regroupant des militants du P.S.U, des socialistes, des citoyens non encartés, alors pourquoi pas imiter ce qui a fonctionné »....


Nos photos : Les intervenants- Denis Lamard- L'assistance- Les parents d'élèves de Bellevevre.

 
- par Daniel DERIOT - 15 sept 2019

Politique : Patrick Balkany ...avait été candidat aux législatives , dans l'Yonne en Mars 1978

Le maire de Levallois-Perret, qui vient d'être condamné à 4 ans de prison et incarcéré ce vendredi après midi, avait été candidat aux législatives en mars 1978 dans notre région.


Il avait été candidat au premier tour, dans la première circonscription de l'Yonne, dont le sortant n'était autre que Jean Pierre Soisson (U.D.F ) . C'est à la demande de Jacques Chirac, que M. Balkany avait postulé aux fonctions de député, pour le R.P.R face à celui qui était alors secrétaire national de l'U.D.F et proche de Giscard D'Etaing . Le suppléant de M. Balkany n'était autre que le Docteur Jean Louis Hussonois, créateur du SAMU dans l'Yonne, qui a été par la suite vice président du conseil régional de Bourgogne.

- par Daniel DERIOT - 13 sept 2019

La députée socialiste, Cécile Untermaier, fait point sur l'actualité nationale et locale

Après un séminaire des parlementaires socialistes à Avignon et avant de retrouver ses collègues Allemands pour un travail commun, la seule députée socialiste du département , a fait le point sur différents sujets.

 


LE RASSEMBLEMENT ET LE DÉPASSEMENT DES FRONTIÈRES.... POUR LE FUTUR PARC NATUREL REGIONAL
Côté vie politique, elle considère comme important de comprendre ce qui s'est passé durant le quinquennat écoulé et c'est à ce titre que le discours de l'ancien premier ministre Bernard Cazeneuve ( que certains à gauche considèrent comme un possible candidat pour la prochaine élection présidentielle) est qualifié « d'enrichissant ». Comme d'autres, elles observe l'élaboration des listes aux prochaines municipales, sans se prononcer pour l'heure. Elle évoque le rassemblement et le rassemblement indispensable pour la constitution d'un parc naturel régional, pour lequel naîtra prochainement une association dénommée « les amis du parc ».

 


POURQUOI PAS UN JURY CITOYEN AUX COTES DU PRÉFET
C'est une proposition de la députée, ce jury pourrait regrouper des citoyens et plancher sur l'attribution des crédits pour les associations qui historiquement bénéficiaient de dotations sur l'enveloppe ( supprimée) des députés.

 
FORTES INQUIÉTUDES A LOUHANS
La députée a fait part d'inquiétudes de l'éventuelle suppression de 14 postes à la direction des finances sur Louhans. Elle n'avait pas manqué de recevoir les syndicalistes, sur ce sujet.

 


ATELIER LEGISLATIF A SENNECEY LUNDI PROCHAIN
Il débutera à 18 H 30, salle bauffremont, thème «  engagement et proximité ».
Ce texte législatif a pour objectif de revaloriser la commune et de la remettre au cœur de notre démocratie. Il sera examiné en première lecture au Sénat du 7 au 14 octobre 2019 et à l’Assemblée nationale en fin d’année.

Cet atelier nous permettra de faire le point sur ce projet de loi, d’entendre vos observations et de recueillir le cas échéant vos propositions. Il s'agira du 28ème Atelier législatif citoyen organisé en Saône-et-Loire.
Le texte de loi est consultable à l'adresse suivante:
https://www.senat.fr/dossier-legislatif/pjl18-677.html

- par Daniel DERIOT - 12 sept 2019

Municipales 2020 : Une charte pour un projet démocratique, solidaire et écologique pour aborder le rendez-vous de mars

 

« Nous voulons rendre le pouvoir de décisions aux citoyens, les associer en trouvant de nouvelles formes comme le tirage au sort  » ont déclaré à l’unisson, les probables futurs candidats d'une liste en cours de gestation dans laquelle devraient se retrouver des élues sortantes Nathalie Leblanc, Francine Chopard ou encore Nathalie Vermorel ( ex conseillère régionale), bénéficiant du soutien de Lucien Matron, de Françoise Verjux-Pelletier, de Nisrine Zaïbi ( entre autre) .


ENJEUX GLOBAUX ET LOCAUX
Lundi en début de soirée, à l'invitation de l'atelier « citoyen Chalon 2020 », une « charte » a été présentée. Tout en faisant référence aux valeurs républicaines, ce document prend en compte les questions globales et grands défis que sont l'explosion des inégalités, le dérèglement climatique, le recul des acquis sociaux et des services publics. La démocratie locale tout comme les enjeux de solidarité et de transition écologique constituent les trois piliers d'un programme futur en cours de rédaction à partir des différents apports de groupes thématique sur des sujets bien souvent transversaux.


LOGEMENT-SÉCURITÉ -SOLIDARITÉ

L'un des intervenants a suggérer la présence d'éducateurs (ou de médiateurs) dans certains quartiers pour aller à la rencontre de celles et ceux perturbant la vie quotidienne. Un autre a évoqué une nouvelle politique du logement en favorisant la rénovation de logements au centre ville . L'amélioration et le développement des mobilités douces avec un « Chalon Durable en reprenant le pouvoir sur les biens communs » (énergie, eau, alimentation) sont cités dans ce texte préambule d'un programme qui sera élaboré « dans un esprit d'ouverture, de bienveillance et 'action »...

 

Contact : ateliercitoyenchalon2020@gmail.com/// Facebook -Ateliercitoyenchalon2020

- par Daniel DERIOT - 10 sept 2019

Municipales 2020 : Des échos...Des échos...Des échos...

CHANGEONS CHALON (PORTE PAROLE LAURENT DELRIEU) : vient d'écrire au maire à propos de la transition écologique en l'invitant à agir localement en lui suggérant un plan ambitieux de reboisement et de reverdissement... »Je n'ai aucun doute sur votre prise de conscience de l'importance des enjeux écologique sur votre volonté relève M.Delrieu.

CHALON ITINERAIRE BIS : PROCHAINE RENCONTRE
Après les rendez-vous des 30 avril et 4 juin, les membres de l’association Chalon Itinéraire(s) Bis ont le plaisir de vous convier à un nouveau temps de propositions et d’échanges, le troisième, jeudi 26 septembre, à partir de 19 h 00, à l’Espace Jean Zay, 4 rue Jules Ferry à Chalon-sur-Saône.
Ce sera notamment l’occasion de présenter nos propositions concernant la vie associative et économique ainsi que la gouvernance.
Dans un souci d’organisation, vous pouvez dès à présent vous inscrire à cette adresse : contact@chalon-ib.org

Président(e)s d’association, responsables associatifs, notre questionnaire à destination du monde associatif est toujours accessible :
Vidéo de présentation : https://urlz.fr/aty3
Le questionnaire en ligne : https://urlz.fr/ase7
Parce que la démocratie locale s’exerce aussi avant les élections municipales.


UNE LISTE GILETS JAUNES EN LICE ?

Ce n'est pas à exclure...Dimanche, quelques ex piliers de certains ronds points du chalonnais ont évoqué le sujet avec les documents pré-électoraux sous la main, lors d’une rencontre dans une brasserie de la place Saint Vincent.

 

 
- par Daniel DERIOT - 9 sept 2019

Municipales 2020 : Au lendemain du forum de la vie associative et sportive , les futurs têtes de lites s'expriment....

  Quelles relations entre les associations et la ville ? Ce sujet et l'un des dossiers animant l'assemblée municipale entre 2008 et 2014, lors de la mandature de Christophe Sirugue, il y eu des débats passionnés à propos de la suppression de l'Office de la Culture et de la vie associative ( un temps organisateur de la foire aux associations ) .

Plus récemment, la baisse des subventions de 25 % a agité le conseil municipal, l'une des dernières interventions du regretté Christian Villeboeuf ( Chalon Autrement ) était dédiée à cette réduction.


Un conseil néanmoins à l'unisson poursuivant le développement de l'Espace Associatif Jean Zay, une structure impulsant, soutenant la vie associative chalonnaise. Gaél Peron ( Chalon Itinéraire Bis )- Nathalie Leblanc ( porte parole - Chalon Autrement) et Laurent Delrieu ( changeons Chalon) 'expriment sur ce premier sujet. Volontairement, pour ce premier thème nous n'avons pa sollicité la 'E.E.L.V dont le conseiller municipal Mourad Laoués, demeure membre du groupe d'opposition et ayant réaffirmé publiquement vendredi : «  Nous désirons permettre à chaque habitant de 'épanouir en étant acteur, créateur »...

 

GAEL PERON ( Chalon Itinéraire Bi s)
En ces temps où il serait si facile de céder au repli individuel ou communautaire, la vitalité et la diversité des associations chalonnaises fait du bien. Nous croyons que faire association c'est regrouper des compétences et des énergies pour développer des projets d'abord au service des autres. En somme une association garantit l'action collective de manière organisée.
 


Une municipalité se doit d'aider, d'accompagner les associations, œuvrant sur son territoire au service de la population. Celles-ci effectuent au quotidien - et en toute indépendance - un travail indispensable dans les domaines du sport, de la culture, de l'action sociale, sociétale, environnementale et dans bien d'autres domaines encore. Les associations sont donc essentielles à la bonne marche de notre ville.
 
En plus du lien social, le milieu associatif est générateur d'emplois, porteur d'innovations quand il ne remplace pas purement et simplement des services de l'État ou des collectivités territoriales... Cette dimension économique est d'ailleurs très importante pour nous. À Chalon des centaines de professionnels diplômés travaillent pour le milieu associatif.
 
Tandis que certains citoyens se regroupent en collectifs et hésitent à « faire association », nous croyons au bien-fondé de la structure associative type loi 1901 qui, certes, demande un engagement et une prise de responsabilité mais qui a fait ses preuves. Nous avons fait le choix de ce modèle afin de réfléchir à des propositions concrètes pour Chalon-sur-Saône.
 
Après avoir lancé, le 26 août 2019, un questionnaire en ligne à l'attention du monde associatif (https://urlz.fr/ase7) et être allé à la rencontre des associations lors du Forum du 7 septembre, notre troisième temps de rencontre et d'échanges qui se tiendra le jeudi 26 septembre à partir de 19 h 00 à l'Espace Jean Zay, sera très largement consacré à la vie associative et économique.
 
Parce que la démocratie locale s'exerce aussi avant les élections municipales.
 
Chalon Itinéraire(s) Bis, association type loi 1901

 

 




Laurent Delrieu ( Changeons Chalon )

 

Laurent Delrieu ( Changeons Chalon )

 
- par Daniel DERIOT - 8 sept 2019

Municipales 2020 : « Faisons Chalon »...Un appel pour une ville écologique, avec une citoyenneté active et avec plus de solidarités....

 

L'appel a été lancé vendredi, à l'issue du rassemblement mensuel de « Nous voulons des coquelicots » et sur les marches de l'hôtel de ville, afin de constituer une liste « pour construire Chalon Écologique, Citoyenne et Solidaire ».

 


DÉJÀ UNE VINGTAINE...SIX ORIENTATIONS...
Pour l'heure, ils sont une vingtaine, ils désigneront prochainement celle ou celui qui sera leur tête de liste, l'un de leur porte parole n'est autre que Mourad Laoués, actuel conseiller municipal ( élu en 2014 avec Christophe Sirugue au sein de l'équipe Chalon-Autrement-E.E.L.V-). En attendant un programme co-construit avec le plus grand nombre de chalonnais, six orientations ont été développées et une dizaine de probables futurs candidats ont explicité leurs motivations.


A L'UNISSON POUR PLUS DE SOLIDARITÉS ET D’ÉCOLOGIE-CHALON VILLE VERTE
« Les marches pour le climat tout comme les mouvements citoyens « de nous voulons des coquelicots » sans oublier ceux liés à « l'affaire du siècle », aux « gilets jaunes » démontrent une volonté d'une prise de conscience que certains appellent généreusement « d'un autre monde » ou plus modestement « d'autres orientations »...La dizaine de chalonnais qui se sont exprimés publiquement, hier en début de soirée sur les marches de l'hôtel de ville aspirent tout à la fois à plus de démocratie participative, à une ville avec plus de solidarités ou encore à des mobilités douces, à ce que les enfants soient protégés en cas de canicule dans des écoles impulsant entraide, reconnaissance, protection de l'environnement. Ils se déclarent favorables à une alimentation plus saine, au développement du biologique susceptible de se retrouver dans la restauration scolaire et veulent aussi promouvoir une éducation citoyenne en promouvant la culture et le sport.Ils ont évoqué aussi un « territoire créateur d'emplois dans les filières d'avenir écologiques etde l'économie sociale et solidaire »....


 

UNE BASE :  LE RESULTAT DES EUROPENNES
Aux dernières européennes , le score de la liste conduite par Yannick Jadot a regroupé dans notre ville quelques 1536 voix le nom du député européen n'a pas été cité, par contre les réalisations de Damien Carême, ( alors maire de Grande Synthe 59) semblent plus en phase avec les objectifs des écologistes chalonnais et constituent des exemples susceptibles d'être repris et déclinés à l'échelon d'une ville et d'une agglomération. Non cité ( ou oublié ) le faible score d'une précédente liste écologique aux municipale en 2008 dans notre ville ( 1) , mais il est vrai , douze années se sont presque écoulées et « l'urgence climatique » est plus d'actualité aujourd’hui ...qu'à l'époque (2)


EXTRAITS DE PROPOS DE PROBABLES CANDIDATS..ET DE SOUTIENS D'ORES ET DÉJÀ ACQUIS
- Véronique ( Institutrice-Centre ville) « Après avoir écouté Christian Proust, je me suis engagée au sein du collectif bien vivre à Chalon.  »

 

- Eric ( Ex conseiller municipal à Chatenoy le Royal) : « Priorité à l'écologie, aux solidarités et à l'importance de la citoyenneté »

 

- David ( En charge de développement de réseaux informatique) « Je m'engage pour mes enfants avant tout ».
- Wadie El Asri ( C'est l'actuel remplaçant de Raymond Gonthier au conseil général PS-DG) : « Il faut que les quartiers soient une réelle priorité, c'est le sens de mon soutien à cette liste »...affirme qui est aussi responsable associatif.


 

( 1) L'actuel conseiller municipal chalonnais Mourad Laoués était candidat à Crissey- la liste «  Chalon-Oxygène » ( présentée par les verts ) avait rassemblé un peu moins de 500 suffrages. Charlotte Seitz, Martine Courbon et Claude Bourgade ont été conseillers municipaux écologistes, élus sur des listes de gauche mais sur le contingent des écologistes.
( 2)Période coïncidente avec le transfert des compétences liées à la maison de l'environnement au Grand Chalon.

 
- par Daniel DERIOT - 7 sept 2019

Municipales 2020 : Philippe Exertier se lance pour la mairie de Sassenay

 

Ce week end, les habitants de Sassenay, vont découvrir dans leur boite au lettre une circulaire dans la perspective des prochaines municipales.


LA CUISINE ET LA POLITIQUE
Cette lettre est signée de Philippe Exertier annonçant sa candidature pour le rendez vous de mars. Celui qui s'est fait connaître en remportant voilà dix ans déjà la célèbre émission télévisée « Un dîner presque parfait », se lance donc dans une autre compétition. Politiquement, ; M.. Exertier a été l'un de premiers marcheurs du Chalonnais à soutenir Emmanuel Macron, directeur de campagne de Raphaël Gauvain durant les législatives de 2017, M. Exertier n’est autre que le référent départemental de la République En Marche ( L.R.E.M ). « Dans les communes, il faut savoir aller au delà des étiquettes » ,cette phrase est souvent utilisée par les postulants à un mandat municipal, Philippe Exertier, là reprend aussi et voulant rejeter les extrêmes.


SASSENAY AVANT TOUT : DES ENERGIES NOUVELLES ET ES COMPETENCES
M.Exertier entend avant tout « rassembler des énergies nouvelles et compétences diverses pour donner un nouveau dynamisme « à cette commune du chalonnais ». M.Exertier sera le challenger de, Didier Réty maire sortant, siégeant au conseil communautaire au sein du groupe « Convergences ». M. Réty, élu conseiller municipal, depuis mars 2001 a succédé à Daniel De Bauve ( P.S ) aux fonctions de maire en septembre 2009, voilà dix ans. Monique Exertier, a succédé à M. De Bauve au conseil municipal suite au décès de l'ancien maire.


Dans cette localité de 1600 Habitants environ, chaque liste devra compter 19 candidats et le scrutin comme en 2014, sera à la proportionnel. Depuis mars 1977, il y a au moins deux listes en présence pour les élections municipales, c'est une constance.

- par Daniel DERIOT - 31 août 2019

Municipales 2020 : Un objectif de rassemblement citoyen avant tout pour les Écologistes. Claire Mallard (Co- secrétaire régionale d'E.E.L.V) s'exprime...

 

L’université d 'été de votre formation politique vient de se dérouler, quel bilan à la fois de ces rencontre et des européennes ?
- Avec 3,5 millions de voix aux élections européennes, la responsabilité des écologistes est forte. Agir maintenant et pas 10 ans, c'est que les citoyennes et les citoyens demandent. Et c'est particulièrement vrai pour la jeunesse qui attend des actes pour un avenir meilleur.
- Le signal est clair : on attend de nous qu'on change les choses en prenant à bras le corps la lutte contre le dérèglement climatique, la disparition des espèces, la préservation de notre santé et que la solidarité soit au cœur de nos sociétés.


Il y a tout juste an, j'expliquais dans un entretien à vivre à chalon que l'écologie est une alternative, la voie de la réconciliation face à la haine nationaliste et au rouleur compresseur libérale. Je crois qu'avec ce vote, c'est aussi le signal donné par les électeurs.

- Enfin, il y a deux choses importantes qui représentent une vraie rupture avec le contexte des européennes de 2009 :
Les conséquences de la crise climatique se sont installées dans le quotidien des français ( sécheresse, canicule, problème d'approvisionnement en eau, coût des carburants pour se déplacer)… et les solutions écologistes sont aujourd'hui encore plus crédibles qu'il y a 10 ans. L'agriculture bio crée de nombreux emplois et rémunère mieux les paysans, les énergies renouvelables sont désormais plus compétitives que les fossiles ou le nucléaire… On a aussi des retours d'expérience de maires comme à Grande Synthe, Grenoble, Loos-En-Gohelle, Bègles et d'élus écologistes dans des exécutifs locaux qui ont su mener des politiques écologistes courageuses pour améliorer la vie quotidienne des habitants.

 


Nous restons donc modestes mais convaincus que l'écologie politique est prête à assumer ses responsabilités et à accompagner les citoyens dans la transition des modes de vie.


Un débat agite certains des vôtres sur le positionnement politique à Gauche ? et avec dans la perspective des prochaines municipales de mars 2020, quels seront vos partenaires ?
- L’écologie que nous défendons n’est pas un supplément d’âme. Elle est le fil conducteur de toutes les politiques publiques. C'est le pivot d'un projet de société qui repense la solidarité en réduisant les fractures sociales, qui redonne du sens à l’économie, qui créer des emplois locaux, qui offre une protection aux travailleurs et aux chômeurs, qui aménage durablement notre territoire, nos villes, nos quartiers, nos campagnes, nos villages, pour que plus personne ne se sente exilé dans son propre pays. L’écologie est une cohérence. Elle est forcément radicale sur l’ampleur des changements à mener et pragmatique dans l’action. Elle est sociale : pas un citoyen, pas un salarié ne doit être laissé au bord de la route. Elle est là pour redonner du pouvoir de vivre aux habitants.


C'est pourquoi, nous participerons et/ou soutiendrons toutes les dynamiques électorales qui mettront l'adaptation climatique, l'innovation démocratique et la création de nouvelles solidarités comme priorité de leur projet municipal.


 Quelles ambitions de la grande région en dehors de Besançon avec une sociologie disons favorable historiquement ( Gauche autogestionnaire symbolisée avec le combat pour lip, une cfdt bien implantée )ce qui n'est pas la situation à Dijon et à Chalon notamment ?
Notre ambition est que l'ensemble des citoyennes et des citoyennes qui veulent agir en faveur d'un projet écologiste s'engagent dans une dynamique municipale. Notre priorité est de voir éclore des dynamiques municipales écologistes et d'accompagner toutes les bonnes volontés qui aujourd'hui défendent une société plus vivable, plus respirable pour construire eux-même leur destin.


Au Creusot , LREM fera sans doute alliance avec un maire, et une équipe socialiste, cela vous inspire quel commentaire ?
 Aucun. Ma priorité est d'appuyer l'écologie politique partout où se développent des dynamiques, et bien évidemment celle-ci est incompatible avec l'écologie du renoncement de La République en Marche.  

- Dans le rétro : E.E.L.V pour les municipales de 2014 avait conclu des accord locaux à Chalon, Macon, Montceau le mines, des candidats figuraient alors sur des listes de gauche, ce qui n'était pas le cas au Creusot. La liste conduite par Pierre Etienne Graffard au 1er tour a fusionné au second avec celle de André Billardon ( alors socialiste ).

- par Daniel DERIOT - 30 août 2019

Verdunois : Municipale complémentaire, deux candidats à Verjux, il 'agit de remplacer Bernard Paillard

 

Les électeurs de Verjux devront départager deux candidats, le dimanche 8 Septembre entre 8 H et 18 Heures afin de compléter le conseil municipal. Ce dernier, doit être au complet pour désigner ensuite le maire et les adjoints.

Depuis le décès de Bernard Paillard, l' assemblée municipale ne compte que 14 conseillers, élu en mars 2014.

 

Deux candidats ont déposé la semaine dernière leur candidature à la sous Préfecture de Chalon, il s' 'agit d'Alain Duriaux et de Marion Févre.

 
- par Daniel DERIOT - 27 août 2019



Rechercher dans cette rubrique  


 
Tipi.net
LE FIL INFO EN DIRECT

EN UNE - SORTIR
NOUS CONTACTER

agenda FOCUS 

HUMEURS, & DÉBATS 
Lettre d'info

Nos billets
PHOTOS  BD
CINÉMAS
 
TV Portraits FAQ
LIRE Travaux Musique  GAGNEZ


 

 

Nos partenaires : Votre site internet Communication événementielle