politique - chalon sur saone

Les élections locales en chalonnais

Vous êtes ici :

EN CE MOMENT...

 

C.Sirugue, accuse G. Platret «Il n'a cessé de mentir aux chalonnais et ses comportements sont inacceptables»

Après le rapport de la chambre régionale des comptes sur la situation financière de la ville de Chalon entre 2010 et 2015, l'ancien maire, Christophe Sirugue, président du groupe « Chalon-Autrement » n'a pas manqué de riposter lundi en début de soirée. « Jeudi soir, le débat contradictoire n'a pas eu lieu » a déploré, M. Sirugue constatant et s'étonnant de la disparition de la vidéo du conseil municipal de ce même jeudi, du site de la ville »...Poursuivant, l'ancien maire en évoquant les changements apportés en 2008 et 2014 a porté des accusations contre Gilles Platret, « Il n'a cessé de mentir aux chalonnais sur la situation financière de la ville, sur des comportements inacceptables ».


« UNE SITUATION FINANCIERE TENDUE DEPUIS PRES DE 15 ANS »
Au cours d'un point presse, Christophe Sirugue, a développé « des éléments complémentaires » suite à la présentation du rapport de la Chambre Régionale des Comptes, présenté jeudi soir, lors de la séance du conseil municipal. « Depuis près de 15 ans, la situation financière de la ville de Chalon, est tendue. Les taux d'impositions sont plus haut à Chalon, depuis de longues années, c'est lié à l'histoire de la ville, qui était bien au delà des 50 000 habitants alors «  a précisé celui qu a occupé les fonctions de maire, entre 2008 et 2014.


UNE ANALYSE INDISPENSABLE, LOIN D'ETRE FAVORABLE AU MAIRE ACTUEL
« Ce n'est pas le rapport qu'attendait le maire » a relevé M. Sirugue. « C'est une analyse indispensable, indépendante réellement contrairement à l'audit effectué en tout début de mandat » aa complété , l'ancien maire de Chalon, plutôt offensif et bien décidé à porter à la fois la défense du bilan de l'ancienne majorité municipale et à poursuivre un investissement important sur les dossiers chalonnais.


« AUGMENTATION DE LA DETTE AU DEBUT DU MANDAT ET ENSUITE,ELLE BAISSE REGULIEREMENT  ENTRE 2011 ET 2014 »
« La situation financière de la ville s'est dégradée entre 2001 et 2008 » a rappelé M. Sirugue, notant qu'il a « augmenté la dette, au début du mandat, elle a ensuite baissée régulièrement entre 2010 et 2014 ». M.Sirugue, fait également référence au rapport de la Chambre Régional, rédigé en 2011.


DES INVESTISSEMENTS NOMBREUX ENTRE 2008 ET 2014
L'ancien maire n'a pas manqué de dresser la liste des réalisations qui ont permis de «transformer la ville », en citant la disparition de l'autopont ( toboggan ), la réalisation des voies pour l'arrivée du Bus à Haut Niveau de Service ( valorisé dans les documents actuels du Plan Local d'Urbanisme Intercommunal, présenté aux élus du Grand-Chalon), les travaux d'accessibilité à la mairie, la requalification des Près Saint Jean avec construction de la maison de santé, de la construction d'un nouveau centre commercial, de l'ouverture de la maison des associations (dans l'ex collège Jean Zay), les travaux d'accessibilité à la mairie, maison de retraite (Chemin de la Coudre), travaux au Colisée, au stade Léo-lagrange, requalification des rues piétonnes après les travaux ( reportés par l'ancienne équipe en fonction jusqu'en 2008) des branchements....etc.

LES CRITIQUES SONT EXCESSIVES, ALORS QUE LA DETTE AUGMENTE ET QUE LES INVESTISSEMENTS EXPLOSENT
« Contrairement à ce qu'a déclaré M.Platret, à l'approche des municipales de 2014, la situation financière de la ville de Chalon, n'était pas si dégradée. Nous ne pouvions être mis sous tutelle par le Préfet et le budget que j'ai présenté n'était pas insincère ». Par contre « j'observe une augmentation de la dette en 2015 alors qu'il y a baisse des recettes et que les investissements augmentent »...D'autre part, certains travaux comme la réfection de la place de l’hôtel de ville sont en panne ! « 


ILE SAINT LAURENT : LA ENCORE, M. PLATRET, MENT » ... LE J'ACCUSE DE C SIRUGUE »
« J'accuse M. Platret d'avoir sciemment menti à propos des 2 millions d'euros faisant défaut pour le site de l'ex hôpital. Il manque deux millions de l’État, car nous avions un projet de construction d'une nouvelle maison de retraite publique sur ce site;il y avait une lettre de la ministre Marisol Touraine ...C'est un mensonge de plus qui s'ajoute à celle du maire à 100 % » ,par exemple à lancé  M. Sirugue, regrettant les attitudes du maire qui ne laisse pas les élus de la minorité s'exprimer sur les dossiers et enjeux importants pour la ville. Il est le maire du centre ville, pas des quartiers », devait poursuivre, Christophe Sirugue.

Nos photos : Christophe Sirugue, maire de 2008 à 2014, il est actuellement président du groupe "Chalon Autrement", regroupant les élus de gauche du conseil municipal.

 
 
 
- par Daniel DERIOT - 21 nov 2017

Politique : Échos de Gauche... Échos de Droite.... et d'ailleurs

CONGRES LA REPUBLIQUE EN MARCHE ( L.R.E.M ) :
La délégation du département de Saône et Loire, au congrès qui s'est déroulé samedi à Lyon, était conduite par Philippe Exertier, référent départemental et comprenait notamment les trois députés élus en juikn dernier : Raphaël Gauvain, Rému Rebeyrotte, Benjamin Dirx ainsi que le maire de Bey, Philippe Decroocq. Ils n'ont pas manqué de saluer, le secrétaire d'Etat, Benjamin Griveaux,un temps donné « partant » a la fonction de délégué général du parti présidentiel « La République En Marche », mais au final, Christophe Castaner, a été « préféré » par le président Emmanuel Macron. Le sénateur de Côte d'Or, François Patriat, ancien président du conseil régional était également présent à ce rassemblement.

 

DEVENIR DES TERRITOIRES : INQUITUDES DES ELUS
Denis Lamard, conseiller régional ( PS) de Bourgogne Franche-Comté , élu municipal de Pierre de Bresse est l'un des 150 élus de la pétition initiée notamment par le conseiller régional de François Kalfon, ( personnage politique très sollicité lors de certaines fêtes de la rose à Frangy en Bresse). Cette pétition entend alerter le gouvernement sur le devenir des terrritoires, à quelques jours, du congrès de l'association des maires de France.

GILLES PLATRET, AU COEUR DE LA JEUNE GARDE DE LAURENT WAUQUIEZ
« Je vais continuer à m'investir y compris nationalement au sein de ma formation politique » avait indiqué, le maire de Chalon, le soir du second tour des élections législatives. Gilles Platret, n'est autre que l'un des deux porte-parole du candidat à la présidence de « Les Républicains », Laurent Wauquiez.
L’Hebdomadaire « Paris Match » dans sa dernière livraison, consacre, une page à « la jeune garde » du candidat M.Wauquiez.

 

RAPHAEL GAUVAIN : INQIETUDES SUR LES PRISONS
Après la dernière loi anti-terrorisme dont il a été rapporteur, le député de Montceau-les-Mines, Raphaël Gauvain pourrait étre chargé d'une nouvelle mission sur les prisons. Il est vrai que celui qui avant d'être élu, a été avocat, parfois commis d'office et qu'il connaît certaines facettes du monde carcéral. Par ailleurs, le candidat à la députation, dans la 5éme circonscription avait été sensibilisé à la création d'une nouvelle prison à Chatenoy le Royal, par le collectif des riverains opposés à la construction d'une nouvelle prison sur le territoire de cette commune. Le député s'est entretenu avec deux de ses collègues de la situation des personnels le 6 novembre dernier en se rendant au centre pénitentiaire de Varennes le Grand.

DEBAT « LA PENSEE MARXISTE »
Vendredi 24 Novembre, à 19 H 30, projection du film « Le jeune Karl Marx » au ciné Axel. Jean Quétier, professeur de philosophie à l'université de Strasbourg, co-auteur du livre « Découvrir Marx »évoquera « La pensée marxiste est-elle toujours d'actualité « . Cette rencontre est organisée par la section du P.C.F du Grand-Chalon.

TRILOGIE REPUBLICAINE A LA MAIRIE DE PIERE DE BRESSE
Suite aux attentats perpétrés en Janvier 2015, contre la rédaction de hebdomadaire satirique « Charlie Hebdo », les trois conseillers municipaux de Pierre de Bresse, ont sollicité l'inscription de la trilogie républicaine sur la mairie de Pierre de Bresse. « C'est chose faite depuis quelques jours » a indiqué , Gilbert Fournier, l'un des conseillers municipaux de cette commune.

- par Daniel DERIOT - 19 nov 2017

Vie cantonale Chalon 1 : Une réunion à Jean Zay, mardi à 18 H avec les conseillers départementaux

 

Après Farges en 2016, Françoise Verjux Pelletier et Raymond Gonthier , Conseillers Départementaux Chalon 1 organisent une seconde réunion publique à Chalon sur Saône quartier Prés St Jean maison des associations espace Jean Zay « salle polyvalente » mardi 14 novembre à 18 h.

 Cette réunion publique concerne l’ensemble des habitants du Canton Chalon 1 à savoir : Champforgeuil – Crissey – Farges les Chalon – Fragnes-La Loyère – Virey le Grand ainsi que les quartiers chalonnais Clair Logis – Stade – Fontaine aux loups – Plateau St Jean et Prés St Jean.
Cet échange permettra de faire le point sur les dossiers du département et établir le bilan des deux Conseillers Départementaux à l’issue de la deuxième année depuis l’élection en mars 2015.
Nos photos : Françoise Pelletier-Verjux et Raymond Gonthier, ils sont depuis mars 2015, conseillers départementaux de Chalon 1 ( ex Chalon Nord). Photos conseil départemental

 
 
- par Daniel DERIOT - 13 nov 2017

Communauté de Communes Maconnais-Tournugeois : Trois vice-présidence pour la ville de Tournus

Équilibre entre les deux communautés de communes fusionnées au 1er Janvier et représentativité de la ville de Tournus ont été respectés jeudi soir, lors de l'élection des sept vice présidents de la communauté de communes Maconnais-Tournugeois. Le conseil communautaire s'est retrouvé à Lacrost, pour une séance de 140 minutes sous la présidence de Catherine Gabrelle, maire de Royer, élue, il y a deux semaines.


DANS L'ASSISTANCE : PLUSIEURS EX ELUS DE TOURNUS
Bertrand Veau, maire de Tournus était excusé ( pouvoir à Julien Farama) ainsi que Claude Roche ( ancien maire, pouvoir à Paul Ferré, maire de Chardonnay) . Philippe Betencourt ( Au cœur de Tournus) a remplacé, Christian Bernard, démissionnaire, ce dernier avait été salué par des applaudissements en fin de réunion, lors de la mise en place du nouveau conseil communautaire. M.Bernard, tout comme plusieurs anciens élus notamment de Tournus ( Catherine Mardelle, Anh Desgeorges, Monique Monnot,Hervé Bosio) ainsi que Gérard Colli, actuel élu majoritaire ont assisté à cette séance.
M; Gérard Thielland, maire a présenté la commune de Lacrost.


UN SEUL TOUR POUR ELIRE LES SIX PREMIERS VICE-PRESIDENTS
Un seul tour a suffit pour élire les six premiers vice-présidents. Par contre, lors du dernier vote à bulletin secret, deux tours ont été nécessaires pour départager Marie Thérèse Drevet ( Maire de Montbellet ) et Pierre Michel Delpeuch ( Martailly les Brançion) . Au premier tour, onze bulletins portaient le nom de Bertrand Veau, non candidat, histoire de rappeler que l'actuelle présidente n'avait pas fait acte de candidature.Mme Drevet avec 20 suffrages a été proclamé élue, elle a devancé M.Delpeuch de cinq suffrages.

COMPOSITION DU BUREAU DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES
Présidente : Catherine Gabrelle : Maire de Royer
Premier Vice Président : Christophe Ravot ( Adjoint Tournus ), en charge du développement économique- Seul candidat en lice. M.Ravot 37 voix- 3 Blancs
Deuxiéme Vice président : Paul Dailly (Elu de Viré en maconais )  : en charge des finances- Deux candidats en présence.31 Voix pour M.Dailly
Troisième Vice Président : Julien Farama ( Adjoint Tournus) : en charge du tourisme, des animations et de la communication- Un seul candidat en lice. 37 Voix -3 Blancs
Quatrième Vice Président : François Rougeot ( Premier adjoint de Lugny ) : Équipements sportifs et bâtiments. Deux candidats en présence. 34 Voix pour M.Rougeot.
Cinquième Vice Président : Philippe Béligné ( Maire de la Truchère) : Environnement-Déchets- Mutualisation – Trois candidats en présence- 25 Voix pour M. Béligné.
Sixième Vice Président : Viviane Martins- Baltard (Adjointe Tournus)-Action sociale-Petite enfance- Deux candidats en présence- 26 voix pour Mme Viviane Martins-Baltard
Septième Vice-Président : Marie Thérèse Drevet ( Maire de Montbellet)-P.L.U.I-Urbanisme.
Deux candidats déclarés. - 2 Tours.


LE PLAT DE RESISTANCE A LA PROCHAINE REUNION
Les maires non vice président, sont membres du bureau de la communauté de communes. La prochaine réunion du conseil communautaire statuera notamment sur le devenir de la zone nord de Tournus. Le conseil municipal de cette ville abandonnant le projet de zone commerciale ayant suscité de vives oppositions ayant entraînées les récentes élections et changements. Cette séance se déroulera, à Royer, commune dont le maire n'est autre que la présidente de la communauté de communes.

 
- par Daniel DERIOT - 5 nov 2017

Tournus : Philippe Betencourt, va siéger à nouveau au conseil municipal

Lundi, en début de soirée, au début de la séance du conseil municipal, le nouveau maire, Bertrand Veau, va procéder à l'installation d'un nouveau conseiller municipal.


ADJOINT A DEUX REPRISES : EN 1995 ET 2014
Philippe Betencourt, remplacera donc Christian Bernard, démissionnaire mais non en retrait de la vie municipale tournusienne. Le nouveau conseiller municipal connaît bien l’hôtel de ville. Élu une première fois en juin 1995, candidat aux côtés de Christian Bernard, pour le premier tour, il rejoint lui aussi la liste d'Henri Lévêque, devenant majoritaire le dimanche 18 Juin. La semaine suivante, M. Betencourt, accède aux fonctions d'adjoint en charge des finances. L'une de ses premières missions n'est autre que de suivre l'audit financier.


En retrait de la vie municipale entre 2001 et 2014, il redevient élu et adjoint en charge de l'économie et des sports, à l'issue des municipales de mars 2014. Tout comme, Christian Bernard, également maconnais de naissance, Philippe Betencourt, est un adjoint frondeur qui n'a plus confiance à Claude Roche, dont il se désolidarise également.


CONSEILLER MUNICIPAL ET CONSEILLER COMMUNAUTAIRE
Dans la perspective des municipales de ce mois d'octobre, il accompagne tout naturellement, Christian Bernard, tête de liste « Au Coeur de Tournus », qu'il remplacera au conseil municipal, lundi et jeudi au conseil communautaire. Deux instances, dans lesquelles, l'élu de Tournus pourra continuer d'apporter ses expériences.Dans le prolongement de ses mandats, celui qui est aussi un dirigeant sportif, devrait œuvrer au sein de l'association « Au cœur de Tournus » qui entend préparer les prochaines élections municipales.

 
- par Daniel DERIOT - 27 oct 2017

Politique : Echos de Gauche... Echos de Droite... et d'ailleurs

CE JEUDI A 18 H 30 A TOURNUS : Atelier législatif citoyen, animé par Cécile Untermaier, députée de la 4éme circonscription, autour du thème : « La démocratie numérique et les nouvelles formes de participation citoyenne ». Salle N°15, du Palais de Justice.


MARIE MERCIER : RAPPORTEUR D'UN GROUPE DE TRAVAIL AU SENAT
Réunie le mercredi 25 octobre 2017, sous la présidence de M. Philippe Bas (Les Républicains – Manche), la commission des lois du Sénat a désigné Mme Marie Mercier (Les Républicains – Saône-et-Loire) rapporteur du groupe de travail sur les infractions sexuelles commises à l’encontre des mineurs.


NOS SENATEURS AU SENAT
Marie Mercier ( Les Républicains) tout comme Jérome Durain ( Socialiste) siègent à la commission des lois, alors que Jean Paul Emorine ( Les Républicains) est membre de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées.


LES EX COLLABORATRICES DE PIERRE JOXE ADRESSENT UNE LETTRE OUVERTE
"Nous, collaboratrices de Pierre Joxe au cours des cinq dernières décennies tant à l’Assemblée nationale que dans différents ministères, à la Cour des Comptes, au Conseil Constitutionnel ou autres organismes. Sommes entièrement solidaires de toutes les victimes de harcèlement et de leur combat pour faire reconnaître et faire cesser leur humiliation et leurs souffrances. Affirmons que les femmes sont l’égale des hommes, qu’elles ont droit au respect en toute circonstance et que tout geste, tout propos, tout écrit qui vise à les humilier est fondamentalement et définitivement condamnable.
Nous opposons avec la dernière vigueur à tout ce qui pourrait constituer un recul des droits acquis par les femmes depuis plusieurs décennies. Exigeons que les relations intimes entre deux personnes ne soient admises que sous le timbre du consentement mutuel. Approuvons tout ce qui combat et prévient les préjugés et les stéréotypes.
Exprimons notre indignation face aux accusations qui portent atteinte à l’honneur de Pierre Joxe. Disons qu’aucune d’entre nous n’a jamais eu à connaître la moindre attitude déplacée de sa part. Disons et affirmons en toute liberté et mues par la seule volonté de rétablir la vérité.
Qu’outre sa dimension d’homme d’État, de républicain intransigeant, de responsable politique n’ayant jamais admis de compromis avec l’éthique et la morale. Qu’au-delà de ses décisions de nommer, à l’encontre des usages alors en vigueur, des femmes dans des postes de haute responsabilité dans la police, de nommer la première générale de l’armée de l’air.
Qu’indépendamment de son engagement dans une fondation créée par une résistante qui n’aurait jamais admis avoir à ses côtés un personnage irrespectueux envers les femmes et de sa décision de devenir avocat bénévole des mineurs et des enfants en perdition. Qu’aucune d’entre nous ne serait restée à ses côtés aussi longtemps s’il n’avait pas toujours manifesté un strict respect vis à vis des femmes. Que nous lui renouvelons sans réserve la confiance qu’il nous a de tout temps inspirée. Et aspirons à ce que son honneur lui soit rendu sans délai et sans réserve."
Le collectif : Solange Apik, Claude Baraf, Josine Bitton, Myriam Coret, Fabienne Costa, Catherine de Kersauson, Valentine de Pontbriand, Chantal Jourdan, Annette Labat, Lise Lentignac, Josiane Loubiere, Elisabeth Marillier, Béatrice Marre, Myriam Mazouzi, Colette Popard, Danièle Poux, Liliane Renaud, Marianne Seropian-Van Weel, Annie Snanoudj-Verber, Arlette Souchet.


N.D.R : Pierre Joxe a été député de Saône et Loire,élu en 1973 ; conseiller général de Chalon Périphérie de 1973à 1979, conseiller municipal de Chalon de 1977 à 1989, président du conseil régional de Bourgogne entre 1979 et 1982, puis plusieurs fois ministre de l'intérieur et de la défense....


Nos photos : Les trois sénateurs de Saône et Loire : Jean Paul Emorine, Marie Mercier et Jérôme Durain

 
 
 
- par Daniel DERIOT - 26 oct 2017

Chatenoy le Royal : Vincent Bergeret succède à Marie Mercier

Stabilité et continuité, pour les conseillers municipaux chatenoyens, qui ont élu, lundi soir, Vincent Bergeret. Depuis 1945, M. Bergeret est le second maire, élu en cours de mandat. 

 

En 1991, les conseillers municipaux avaient élu, Bernard Andriot pour succéder à Bernard Dondon. A L'époque , l'actuel nouveau maire était alors conseiller municipal de la ville de Chalon, quant au Docteur, Marie Mercier, elle s'implantait professionnellement dans la commune en qualité de médecin généraliste....

 

Ce n'est que dix ans plus tard, en mars 2001, que Marie Mercier accepte de conduire une liste aux municipales, une équipe dénommée « Chatenoy-Gagnant » triomphante de la liste « Chatenoy 2001 », conduite par le premier adjoint sortant socialiste , Jean Truc, porte parole de l'opposition de gauche au sein du conseil municipal de Chalon de 1983 à 1995 et conseiller général de Chalon-Ouest, de 1988 à 2001.

 

M.Truc avait succédé à Dominique Perben, au conseil général. Pour la petite histoire politique locale, Jean Truc, est adjoint au maire, depuis 2008, du 4éme arrondissement, de la ville de Lyon...Un ville visée par Dominique Perben, en 2008 .L'ancien maire de Chalon a été salué tout d'abord par Marie Mercier, elle s'est remémoré de ses « conseils avisés » puis par le nouveau maire, Vincent Bergeret, « c'est mon maître, il m'a mis le pied à l'étrier, m'a transmis le virus de la politique ».


UNE SEANCE « HISTORIQUE »... LA 122éME POUR MARIE MERCIER
« Je déclare cette séance un peu particulière, ouverte, sept points figurent à l'ordre du jour » a mentionné, Marie Mercier, en procédant tout d'abord à l'installation d'un nouveau conseiller municipal. « C'est ma 122 éme séance » a précisé Mme Mercier en remerciant la population, les élus,,les agents municipaux ayant une pensée pour Madeleine Mazière, saluant ses collègues des cuvées 2001-2008 et 2014. « Vous êtes mes repères et un miroir » lança avec émotion, Marie Mercier en énumérant les réalisations impulsées qui ont « changées Chatenoy ».


« Nous avons oeuvré avec équité et humanité » a noté le sénateur-Maire avant de céder la parole au doyen d'âge, Pierre Grepin. Ce dernier, a remercié sa collègue dont « les conseils et les expériences sont précieux » pour la gestion et l'administration de la ville.

Le Doyen d'âge, Pierre Grepin, préside l'élection du nouveau maire. M. Grepin a déjà présidé le conseil municipal en mars 2008 et mars 2014

VINCENT BERGERET : ELU AVEC 25 SUFFRAGES
Au nom de la majorité municipale, Marie Mercier a présenté la candidature de Vincent Bergeret, élu dans la foulée avec 25 suffrages. M. Bergeret a déclaré : « Nous partageons un grand regret, celui de ne pas voir un parlementaire occuper les fonctions de maire ».

 

M.Bergeret exprima des inquiétudes sur le devenir des dotations de l'Etat, « Nous serons vigilants » a lancé le nouveau maire qui a évoqué quelques unes des multiples réalisations impulsées par Marie Mercier : Aménagement de l'Etang Chaumont, obtention de la 4éme fleur, la rénovation de la chapelle,réaménagement de la salle des fêtes ou encore la récente ouverture de la maison pluridisciplinaire de santé... »des aménagements contribuant au vivre ensemble ». « Nous allons continuer dans le même sens » indiqua , M. Bergeret. Sous sa présidence le nombre d'adjoints a été porté à huit, la liste présentée par Roland Bertin a été proclamée élue avec 27 Suffrages et 2 blancs.


LES HUIT ADJOINTS ELUS AVEC 27 VOIX
Premier adjoint : Roland Bertin : En charge de la voirie, des espaces verts et de l'environnement
Deuxième adjoint : Patricia Fauchez : en charge des affaires scolaires et culturelles
Troisième adjoint : Pierre Grepin,  Adjoint au maire chargé, du patrimoine, des bâtimentset de l’urbanisme
Quatrième adjointe : Pascale Lepers : En charge de la vie associative
Cinquième adjoint : Henri Lombard, en charge des Sports
Sixième adjoint : Jeanne Marie Martin, en charge de l'actin sociale
Septième Adjoint : Fabrice Rignon : chargé des gestion financières et économiques
Huitième adjointe : Marie Thérèse Boisot : Chargée de la de la vie des quartiers et de la communication.
Deux conseillers délégués seront désignés lors de la prochaine séance du conseil municipal.


UN NOUVEAU CONSEILLER MUNICIPAL POUR LA MINORITE DE GAUCHE
Damien Sermonat, de la liste « Chatenoy pour vous, avec vous » succède donc à Eric Riboulet, conseiller municipal démissionnaire. Le nouveau conseiller municipal est agent S.N.C.F


UNE MOTION POUR L'ANGIOPLASTIE
A l'unanimité une motion présentée par Marie Mercier, après avoir mentionné qu'elle a rencontré, jeudi dernier dernier, le directeur de l'AGence Régionale de Santé ( A.R.S ) avec les députés Raphaël Gauvain et Rémy Rebeyrotte, sur ce même sujet, a été approuvée à l'unanimité.


Dans l'assistance : avaient pris place : Sébastien Martin, président du Grand-Chalon, Amelle Chouit et Isabelle Dechaume, conseillères départementale, Christian Marmillon et Joël Lefevre, élus chalonnais, Maurice Moreau, ancien maire de Givry ; d'anciens élus chatenoyens : Arlette Buvot, Henri Schmuck, Jean Gagnard, Françoise Reynaud, Jean Pauyl Guyennot, Armand Desroches,

 
- par Daniel DERIOT - 24 oct 2017

Chatenoy le Royal : Vincent Bergeret, succède à Marie Mercier aux fonctions de maire

Sans surprise, ce lundi en début de soirée, Vincent Bergeret, a été élu maire de Chatenoy le Royal. Il succède à Marie Mercier, sénateur, maire en fonction depuis mars 2001. M. Bergeret a obtenu 25 voix , il y eu 4 bulletins blancs.


C'est le doyen d'âge, Pierre Grepin, qui a présidé pour la 3éme fois l'élection du maire.
La surprise est le score obtenu par la liste des adjoints, présentée par le premier adjoint sortant, elle a été proclamée élue avec 27 suffrages sur 29.


Un nouveau conseiller municipal, Damien Sermonat, (minorité Chatenoy pour vous avec vous) a été installé en début de séance. Il succède à Eric Riboulet, démissionnaire.
Dominique Perben, ancien ministre-maire de Chalon, ainsi que les conseillers départementaux, Sébastien Martin (Président du Grand-Chalon) Amelle Chouit et Isabelle Dechaume tout comme Christian Marmillon et Joël Lefevre adjoint au maire de Chalon, ont assisté à cette séance.

 


Le nouveau maire, est également conseiller départemental depuis mars 2015, il a été conseiller municipal de Chalon de mars 1989 à mars 2014, a occupé les fonctions d'adjoint au maire en charge du logement sous les mandats de Dominique Perben et de Michel Allex.. L'ancien maire de Givry, Maurice Moreau et d'anciens élus de Chatenoy ont assisté également à cette réunion pas tout à fait ordinaire.

 


Nos photos : Le nouveau maire, Vincent Bergeret reçoit l'écharpe des mains de la sénateur, Marie Mercier.

- par Daniel DERIOT - 23 oct 2017

Après les élections à Tournus : "La République en Marche" désavoue Catherine Gabrelle, en saluant B. Veau

Philippe EXERTIER Référent départemental LaRem , vient de réagir après les municipales de Tournus et l'élection de Catherine Gabrelle, à la présidence de la communauté de communes du Tournugeois et Maconnais :


« La République En Marche, salue la démarche Tournus Citoyen et l'élection de son nouveau maire, Bertrand Veau, qui a dépassé tous les clivages partisans et a su rassembler autour d'un projet commun tous ses citoyens...( voici notre position sans récupération politique évidemment car nous n'avons pas participé ) ... c'est un modèle inspirant pour toutes les villes et communes pour 2020.

 

Nous saluons Bertrand Veau et son équipe. Deux choses en ce qui concerne Catherine Gabrelle, vainqueur sans se présenter ...

1 elle n'est pas plus En Marche maintenant qu'avant les élections législatives...
2. Son élection aujourd'hui, même si elle est démocratique, est le fruit d'une pratique ancienne et dépassée que nous ne cautionnons absolument pas. Nous n'avons , à ce jour, aucun contact avec Madame Gabrelle. Nous lui adressons néanmoins nos félicitations républicaines ».


 

Note De la rédaction : Rappelons que Catherine Gabrelle, alors sympathisante du MODEM a été investie par « En Marche » lors des législatives de juin dernier .Elle a été candidate dans la 4éme circonscription face notamment à la députée socialiste sortante, Cécile Untermaier,


Nos photos : Bertrand Veau, nouveau maire de Tournus- Catherine Gabrelle, maire de Royer, Présidente de la communauté de commune, élue sans être candidate-Philippe Exertier, référent départemental du mouvement "La République En Marche"

 
 
- par Daniel DERIOT - 23 oct 2017

Coup de théâtre «démocratique" : Catherine Gabrelle, élue Présidente de la Communauté de Communes du Tournugeois-Maconnais, sans être candidate...

Le score est sans appel, avec 24 voix, Catherine Gabrelle, ex présidente de la communauté de communes du Tournugeois entre 2008 et 2014, battue à deux reprises par Claude Roche, alors maire de Tournus a devancé le nouveau maire de Tournus, Bertrand Veau.

 

 

 

A Viré, au foyer rural, en obtenant 15 suffrages, M.Veau et ses collègues de la nouvelle majorité de Tournus n'ont pas réussi à convaincre leurs collègues maires des communes rurales...

 

Ces derniers, à l'unisson dans leurs diversités, ont stoppé le «souffle nouveau » que voulaient impulser les élus de la ville à la Communauté de Communes.


LES ELUS DE LA MAJORITE MUNICIPALE DE TOURNUS QUITTENT LA SEANCE
C'est le premier constat, de cette soirée, au cours de laquelle la séance du conseil communautaire a été suspendue, suite au départ des élus de la majorité ( 12 , conseillers Tournus Citoyens ) des élus de Tournus, conduit par Bertrand Veau.

Seuls , Christian Bernard et Claude Roche, élus minoritaires de la ville restent aux côtés de leurs collègues.

 

Le départ de l'équipe majoritaire de Tournus est alors mal perçu par certains maires, l'un d'eux laisse échapper « Ils nous parlent de démocratie quand cela les arrange, mais lorsque le vote ne convient pas, ils s'en vont » (sic) . Il est 20 H 30. . Les élus de Viré, attendent le « feu vert » de leur maire pour servir le « verre de l'amitié ».


« LA DÉMOCRATIE COMME UNE PIECE DE THÉÂTRE EN 4 ACTES »
- 1° Acte : Élu conseiller municipal et maire, Bertrand Veau se porte publiquement candidat, il sera le seul à le faire encore ce jeudi soir Au moins trois autres maires sans être déclaré officiellement ont laissé entendre, à des moments différents qu'il était intéressé par la fonction, dont l'un avant le premier tour des municipales de Tournus.
- 2° Acte : Une réunion a eu lieu mardi soir avec la majorité des élus de Tournus et des autres communes, les élus de « Tournus citoyens »exposent leu projet, concertent, proposent...
- 3° Acte : Mercredi soi se déroule une réunion des maires des communes rurales, ceux de Tournus n'assissent pas à cette rencontre. Certains élaborent la stratégie de ce jeudi, qui se termine peu avant la réunion, lors d'échanges sur le parking du foyer rural de Viré.
- 4° Acte : Dans la journée de jeudi, de nombreux échanges téléphoniques se déroulent, Catherine Gabrelle, laisse entendre qu'elle accepte une première vice présidence...A l'écoute du dépouillement, l'un de ses voisins lui glisse à l'oreille : « C'est fait, tu sera élue présidente ».

 


Catherine Gabrelle, avec le maire de Bey, Philippe Decrocq,président de la communauté de commune "Saône-Doubs-Bresse"...En avril 2014, ce maire de gauche avait obtenu des voix de droite...pour accéder à la présidence de cette com com...Il est l'un des représentants de "La République En Marche" au conseil national de cette formation politique.
 

 


UN ENTRACTE D'UNE SOIXANTAINE DE MINUTES
Le visage de la nouvelle présidente se fige, elle demande à se retirer de la salle, une suspension d'une heure permet à Mme Gabrelle à la fois de prendre l'air, puis
d'analyser la situation, de se concerter avec ses collègues. Pendant, ce temps, les élus de « Tournois citoyens »se concertent et décident de quitter la séance. Claude Roche tout comme Christian Bernard, restent dans la salle, dans laquelle sont présents, les conseillers départementaux, Colette Beltjens ( Tournus-Sennecey ) et André Peulet ( Hurigny-Lugny) ont pris place dans le public.


DES ACTEURS ONT PREPARE LA SEANCE: LA CONJONCTION DE DEUX FAITS
Ce n'est ni un hasard, ni une coïncidence si 24 suffrages se sont portés sur le seul nom de Catherine Gabrelle, dès le premier tour. Le maire de Royer ( 130 Habitants ) a exercé déjà la fonction entre 2008 et 2014. Catherine Gabrelle, a été battue en janvier dernier,. Ce jeudi soir
sans être candidate, elle a bénéficié à la fois des voix des maires de communes rurales mais aussi des soutiens de l'équipe de celui qui a présidé la com com, Claude Roche. Ces élus, ont appelé publiquement lors des municipales de Tournus, à voter Claude Roche.


CHRISTIAN BERNARD ANNONCE SA DÉMISSION..
APPLAUDISSEMENTS UNANIMES
Alors que les élus de « Tournus Citoyens » regagnent leur ville, Christian Bernard, ex tête de liste » Au cœur de Tournus » confirme sa démission de conseiller municipal et donc de conseiller communautaire. «  J'ai été heureux de travailler avec vous. Au delà des divergences et des appréciations différentes, nous avons fait du bon boulot  » lance M. Bernard en annonçant «  Philippe Betencourt, me remplace au conseil municipal de Tournus et au sein du conseil communautaire ».


 

REACTIONS-REACTIONS-REACTIONS
- BERTAND VEAU : « UNE FRONDE CONTRE L'ESPRIT CITOYEN DE TOURNUS »

Avant de quitter la séance, Bertrand Veau a relevé : «  L'esprit citoyen porté par les électeurs de Tournus, n'a pas été respecté. C'est une occasion ratée. Nous ne cherchons pas de poste ( C'est à dire de Vice présidence N.D.R ), certains n'ont pas eu le courage de se présenter. Les arrangements d'arrières- salles l'ont emporté. C'est un affront pour Tournus, une fronde (organisée NDR ) contre Tournus .


CATHERINE GABRELLE : « LEUR DEPART, C'EST UN AFFRONT CONTRE LA DEMOCRATIE »
Les élus de « Tournus citoyens » viennent de quitter la salle, lorsque Catherine Gabrelle, à la place de présidente, lance : « C'est un choix démocratique qui s'est exprimé ce soir. Leur départ, c'est un affront contre les autres communes. De 2008 à 2014, Tournus a profité de nombreux équipdements grâce à la communauté de communes. Ils nous font un faux procès. Certaines personnes veulent le pouvoir, Tout le pouvoir. Ce n'est pas un exemple de quitter la salle »


PROPOS DE BERNARD ROBELIN, MAIRE DE SAINT GENGOUX LE SCISSE
«  Les élus de Tournus ( majoritaires) n'auraient pas dû quitter la séance. Nous ne connaissons pas ou peu M. Veau , est élu seulement depuis maire depuis 7 jours, c'est pas beaucoup » ...Nous connaissons notre collègue maire de Royer...


UN AUTRE MAIRE : « Dans le passé, cela a bien fonctionné avec Mme Gabrelle ».


NOUVELLE REACTION DE BERTRAND VEAU ( PEU AVANT MINUIT)
«  Félicitions républicaines à madame Gabrelle, vainqueur sans se présenter à la Communauté de communes du Mâconnais-Tournugeois, à l'aide d'une coalition étonnante (avec l'ex-équipe Roche).
J'accepte ma défaite, qui est surtout et malheureusement celle des tournusiens.


Rappelons que les contribuables tournusiens sont les principaux contributeurs de cette collectivité, victimes ce soir d'une fronde des communes rurales menée secrètement contre sa ville-centre.
L'élan démocratique qui nous a portés à Tournus avec 62% des suffrages au premier tour de l'élection municipale s'est échoué sur les écueils des vieilles habitudes politiciennes.
Néanmoins, je souhaite beaucoup de réussite et de courage à Madame Gabrelle dans la conduite de ses projets, dans ce climat qui ça continuer à être si particulier.
Je comprends les électeurs qui se détournent des urnes. Je leur dis de continuer à se battre à nos côtés pour faire un jour triompher les valeurs démocratiques saines qui sont les nôtres. Ce n'est qu'une question de temps.
En attendant, un nouvel horizon s'offre à Tournus ».


DEROULEMENT DE LA SOIREE
19 H : Accueil des élus par Patrick Desroche,, maire de Viré- Le président sortant Claude Roche, exprime des remerciements à l'égard des personnels de la communauté de communes et à l'égard des élus communautaires.

 

La secrétaire de séance est la nouvelle adjointe au développement durable à Tournus ,Marjorie Doudet. Le président du début de séance, le doyen d'âge : Paul Talmard, maire d'Uchizy. Ce dernier a fait appel à candidature, seul le nouveau maire de Tournus ( Bertrand Veau) s'est déclaré candidat.
19 H 20 : Dépouillement . Proclamation des résultats : 2 blancs, Catherine Gabrelle : 24 voix- Bertrand Veau 15. Suspension de séances. Certains Les maires ruraux se retrouvent avec Catherine Gabrelle, dans une salle du foyer rural, à l'opposé, les élus de « Tournus Citoyens » se concertent dans une autre salle, près de la scène du foyer rural.
20 H 30 Après une séance de 60 minutes, reprise des travaux qui sont suspendus jusqu'à jeudi prochain. La réunion aura à Lacrost avec élection des vice présidents.


UN RETOUR DE CATHERINE GABRELLE A LA PRESIDENCE DE LA COM COM...
Secrétaire de mairie en fonction, maire de Royer, Catherine Gabrelle a exercé la présidence de la communauté de communes du Tournugeois ( C.C.T) entre Avril 2008 et Avril 2014.
Lors des cantonales de mars 2008, elle est candidate suppléante du socialiste, Gérard Buatois. En mars 2015, elle est candidate aux départementales avec Hervé Bosio...Aux régionales de décembre 2014, elle figure sur la liste du Modem, qui la sollicite pour porter les couleurs d' « En Marche » pour les législatives de juin dernier. Elle devance, la députée sortante, Cécile Untermaier au soir du premier tour, Claude Roche, alors maire de Tournus, apporte un soutien public...à la députée sortante qui est réélue.


DES PROLONGATIONS...JEUDI PROCHAIN
La séance a donc été suspendue, jusqu’à jeudi prochain , par Catherine Gabrelle, présidente. Elle devra sans doute très vite tenté de renouer le dialogue avec la majorité municipale de Tournus. Reste à savoir, si les élus de Tournus accepteront de siéger au bureau communautaire, en cas de refus de leur part, peut-être que la minorité municipale hériterait d'une ou deux vice présidence ? L'hypothèse, n'est pas à exclure. Réponse, jeudi à Lacrost....

 
 
 
- par Daniel DERIOT - 20 oct 2017

CCMT : Bertrand Veau battu par Catherine Gabrelle

Bertrand Veau, nouveau maire de Tournus a été nettement battu à l'élection de la Communauté de Communes Mâconnais-Tournugeois.


Avec seulement 15 voix il s'incline devant Catherine Gabrelle, 24 voix, actuelle maire de Royer et qui a déjà été à la tête de la CCMT avant 2014.

 
- par D'après Daniel Deriot - 19 oct 2017

Chatenoy le Royal : le futur maire, Vincent Bergeret...un élu municipal de longue date.

Vincent Bergeret, actuel conseiller municipal, succédera donc à Marie Mercier, lundi prochain est un élu de longue date, même s'il n'est élu qu'à Chatenoy, depuis mars 2014,. Il a été un jeune élu de notre ville alors qu'il n'avait pas encore 25 ans.


LE 3éme MAIRE DE LA CUVÉE PERBEN 1989
Vincent Bergeret, entre tout d'abord au conseil municipal de Chalon, le dimanche 12 Mars 1989. il est le benjamin des 15 nouveaux élus de la majorité de Dominique Perben. Parmi les nouveaux élus d'alors, Jacques Simon a été maire de Jugy entre mars 2008 et 2014. En 2014, Bernard Paillard accède à la mairie de Verjux. M.Bergeret entre au conseil municipal de Chalon en même temps que les regrettés Bernard Vernaton, Anne Marie Desmaris, ou encore que Claude Villeboeuf, père de Christian, actuel élu de « Chalon-Autrement ». Ghislaine Fauvet tout comme Claude Braillon, Jacques Greset, Madeleine Icard, Pierre Dubail, Paul Meunier accèdent aussi au conseil municipal de Chalon, alors que la gauche compte dans ses rangs, Jean Truc...futur élu de Chatenoy ( à partir de Juin 1995 ) , également conseiller général de Chalon Ouest. Il sera distancé en mars 2001, par Frédérique Molay, alors que Marie Mercier, gagne la mairie avec la liste « Chatenoy Gagnant ».


CONSEILLER DÉPARTEMENTAL ET ÉLU D'EXPERIENCE E MAIS AUSSI APPRÉCIE
Reconduit en 1995, puis en 2001, occupant des fonctions d'adjoint aux cotés de Dominique Perben et de Michel Allex. Vincent Bergeret accompagne en mars 2008, Gilles Platret, dans l'oppopsition municipale face à Christophe Sirugue. En mars 2014, il devient conseiller municipal de Chatenoy et en mars 2015, en tandem avec Isabelle Dechaume, Vincent Bergeret, est élu conseiller départemental. Membre du R.P.R, il a occupé des responsabilités au sein de cette formation politique tout comme au sein de « Les Républicains ». Il s'est occupé activement de l'organisation des primaires de la droite et du centre, dans la 5éme circonscription.
Figure joviale, de nature réservée, Vincent Bergeret est un personnage attentif au monde des sports, il a régulièrement travaillé d'une manière collective.
Il y a quelques jours, un élu de l'autre camp confiait : « M. Bergeret, possède l'expérience nécessaire pour devenir maire d'une ville comme Chatenoy »...Dans l'univers familial, et plus personnel , le futur maire de Chatenoy, a également goutté aux délices de l'engagement au service de la collectivité.


MARIE MERCIER...MAIRE DEPUIS MARS 2001
Vincent Bergeret, un temps responsable d'exploitation au port fluvial de Chalon, succédera donc au Docteur, Marie Mercier. Médecin généraliste, élue en mars 2001, en devançant la liste de gauche conduite par le premier adjoint, Jean Truc, également, conseiller général. Marie Mercier, sénateur depuis deux années, a siégé au conseil régional de Bourgogne, de mars 2004 à 2010, tout comme son voisin socialiste, Pierre Jacob, alors maire de Saint Rémy. Marie Mercier, demeure bien sûr, conseillère municipale de Chatenoy. Quelques figures du chalonnais comme Michel Azy, Roger Perrin, Jean Gagnard ou encore Henri Schumck et Jean Claude Rousseau (actuel élu chalonnais et Vice président du Grand Chalon), accompagnent alors, Marie Mercier, reconduite avec des scores supérieurs en 2008 et 2014.


En choisissant, Vincent Bergeret, les élus de la majorité de Chatenoy ont opté pour un élu de longue date qui devra s'imposer dans de nouvelles fonctions en conciliant travail collectif et responsabilités individuelles.


Nos photos : Marie Mercier, demeure conseillère municipale de Chatenoy. Le futur maire avec à ses côtés, Marie Mercier et ses collègues conseillère départementales, Isabelle Dechaume et Amelle Chouit.

 
 
- par Daniel DERIOT - 18 oct 2017

Tournus : Bertrand Veau, nouveau maire - Huit adjoints élus également ce samedi matin

Le maire de la ville jumelle de Germesheim,Marcus Schalie, a pris la parole pour adresser ses félicitations au nouveau maire, Bertrand Veau, élu samedi matin, sans surprise avec 24 suffrages et cinq bulletins blancs. Une prise de parole survenue avant que ne s'achève ce premier conseil municipal. Tout un symbole, Bertrand Veau, ayant déclaré vouloir « donner la parole aux citoyens de la ville , en fin de conseil »...lors des prochaines séances.


LA LISTE DES ADJOINTS AVEC 26 SUFFRAGES
Cette première séance d'une durée de quarante sept minutes, n'a pas été ponctuée de déclaration des nouveaux conseillers d'opposition. Claude Roche, ancien maire, après avoir installé le conseil a pris place aux côtés de ses collègues Catherine Mardelle et Baptiste Seneillon ( Ensemble, Tournus Avance) . Pas très loin de Catherine Favier et Christian Bernard, (Au cœur de Tournus),

 

La liste d'adjoints, présentée par le nouveau maire avec 26 suffrages, a été élue, elle obtient deux suffrages de plus que l'ensemble des voix de « Tournus Citoyens ». Probablement un signe s'adressant tout à la fois au nouveau maire et à l'ancien.

 


LES ADJOINTS ET LEURS ATTRIBUTIONS
Premier adjoint : Julien Farama : Développement économique
Deuxième adjointe : Line Pageaud:;Culture, Animation et Patrimoine
Troisième adjoint : Frédéric Staub : Utbanisme-Cadre de vie
Quatrième adjoint : Viviane Martins-Baltar : Affaires sociales
Cinquième adjoint : Christophe Ravot- Finances
Sixième adjointe : Anne Mermet : Sports
Septième adjoint : François Cochet : Emploi-insertion
Huitième adjoint : Marjorie Doudet : Développement Durable.
Deux élus de « Tournus Solidaires » ont donné leur pouvoir pour cette réunion d'installation.
Le nouveau maire, Bertrand Veau, s'est installé comme pharmacien dans la ville, il y a une quinzaine d'années. Il est père de trois garçons.


 

A Suivre...
Nos photos, Lors de l'élection du maire et des adjoints, en présence d'une assistance très nombreuse.

 
 
 
 
- par Daniel DERIOT - 14 oct 2017

Politique : Echos de Gauche...Echos de Droite ....et d'ailleurs

COMITE LA REPUBLIQUE EN MARCHE BASSIN MINIER
Après le lancement d'un comité  sur le bassin chalonnais, une réunion aura lieu ce vendredi à Blanzy, pour le lancement du comité du bassin minier, en présence du Député de la circonscription Raphaël Gauvain, à l' Espace de vie et d'animation -à 19 H.

MUNICIPALES TOURNUS : DES REACTIONS
CECILE UNTERMAIER, DEPUTEE DE LA 4éme CIRCONSCRIPTION
« Je tiens à féliciter Bertrand Veau, ses colistiers et mes amis qui siégeaient jusque-là dans l'opposition, pour leur nette victoire dès le premier tour de l’élection municipale à Tournus. Ce résultat donne toute sa légitimité  à l’équipe de la liste « Tournus citoyens »
et doit être l'occasion pour la ville  de travailler à nouveau dans la sérénité, pour et avec l’ensemble des Tournusiens.
Par ce vote, les électeurs ont dit non à la suppression du cinéma la Palette, non à l’hypermarché en sortie nord de Tournus, ils ont dit oui à la revitalisation du centre-ville, oui à la création d’une salle polyvalente au Pas Fleury, oui à l'ambitieux projet de classement
au patrimoine mondial de l'Unesco de l'abbaye Saint Philibert.
Je tiens également à adresser un salut républicain aux deux autres listes en présence. Il n'est jamais facile de perdre, on pense sincèrement être dans le vrai, mais c'est l'électeur qui détient la vérité au final.
Après cet épisode démocratique mouvementé, place aux actions concrètes, en lien étroit avec la population. Comme par le passé, je serai au côté de Tournus pour la soutenir dans les projets utiles à ce territoire auquel je suis particulièrement attachée. »

CLAUDE ROCHE : LISTE « ENSEMBLE, TOURNUS AVANCE » « NOTRE BLAN, AVANT TOUT »
« Je remercie très chaleureusement celles et ceux qui, ce dimanche 8 octobre ont porté leur choix sur notre équipe "Ensemble, Tournus Avance", montrant ainsi la confiance dont ils m'honorent, leurs convictions, leur volonté de donner à notre ville toute la place qu'elle mérite..
Mes profonds remerciements s'adressent aussi à tous les membres de mon équipe, qui fidèlement, avec détermination et résolution, jour après jour de la campagne, m'ont accompagné et soutenu malgré les violentes attaques, les dénigrements mensongers, les diffamations éhontées que n'ont eu de cesse de propager ceux-là même qui aujourd'hui se disent "pas déçus du résultat" qu'ils ont obtenu... ceux qui méconnaissent le sens du mot "équipe" puisqu'ils ont œuvré pour saboter celle à laquelle ils appartenaient.
Nous laissons à ceux qui ont gagné l'élection des finances communales très saines.
Je ne citerai que deux chiffres importants :
- le taux d'endettement qui est passé de 5,5  millions d'euros en 2010 à 3,6 millions d'euros en 2016 ;
- la capacité d'autofinancement est quant à elle en augmentation puisqu'elle est passée de 328 € par habitant en 2014 à 360 €/habitant en 2016.
Nous resterons particulièrement attentifs et vigilants aux actions qui seront entreprises, n'ayant pour but et objectif que la seule réussite de Tournus »

SUR L'AGENDA :
PARAY LE MONIAL : " c'est viril!" DES ASSOCIATIONS CATHOLIQUES ET LA LIGUE DES DROITS DE L'HOMME CONTRE LES DISCRIMINATIONS DE GENRE".
Réunion publique au Centre de Culture et de Congrès de Paray-le-Monial le 25 octobre 2017 à 19 heures.
avec:
Caroline Amberger, militante section LDH de Paray-le-Monial.
Anne Soupa, Présidente du Comité de la Jupe.
Anthony Favier, vice-Président de l’association LGBT David et Jonathan.
Daniel Boitier, co-responsable du groupe de travail "Laïcité" à la Ligue des Droits de l’Homme.
Depuis sa fondation, en avril 2014, la section de Paray-le-Monial n'a eu de cesse de dénoncer les discriminations de genre, homophobie et antiféminisme, promues par les "Parcours homosexualité" et les "Camps optimum". Activement soutenus par Solidarité laïque 71, les Femmes solidaires du Creusot, Rainbow Chalon/Saône, la CGT Paray, et depuis l'an dernier, par le Comité de la Jupe et David et Jonathan, nous lançons le débat sur une idéologie et des pratiques peu connues mais influentes.

SAMEDI 28 OCTOBRE : CAFE-CITOYEN A GUEGNON : « L'union européenne-construction institutionnelle-:l'euro-Le Brexit », principaux enjeux actuels, contradictions et conflits, animé par Christian Celdra, président de section chalonnaise de la Ligue des Droits de l'homme, à 17 Heures, au 17, Rue Jean Bouveri.
- par Daniel DERIOT - 13 oct 2017

Après les municipales de Tournus, élection du maire samedi... et jeudi prochain du président de la Communauté de Communes

Samedi matin, à 11 Heures, se déroulera l'installation du conseil municipal avec notamment à l'ordre du jour, l'élection du maire et des adjoints. Le premier magistrat tout comme les adjoints seront issus de la liste « Tournus Citoyens » conduite par Bertrand Veau.


UNE SURPRISE POUR L'ELECTION DU PRESIDENT... A NE PAS EXCLURE
Les conseillers communautaires, ils sont 39 , se réuniront eux, le jeudi 19 Octobre, salle du foyer rural à Viré, à 19 H. A l'ordre du jour figurent naturellement les élection du président et des vices présidents. L'élection du président peut réserver des surprises...La reconduite du président sortant, Claude Roche, conseiller municipal et conseiller communautaire est une hypothèse à ne pas exclure

Dans la communauté voisine, celle du clunysois , par exemple, le président n'est autre que M. Delpeuch, élu minoritaire à Cluny, depuis les dernières municipales. En avril 2O14, Jean Luc Delpeuch, avait été reconduit à la présidence face au nouveau maire de Cluny, Henri Bonniau.
Pour l'heure, aucun candidat ne s'est publiquement déclaré , peut-être que des intentions se manifesteront samedi, lors de la première réunion du nouveau conseil municipal....


Nos photos : L'Hôtel de ville de Tournus, une réalisation de l'architecte et ingénieur chalonnais, Emiland Gauthey( 1732-1806).

 
 
- par Daniel DERIOT - 11 oct 2017

Tournus, les visages des 29 conseillers municipaux, élus dimanche

Dans quelques jours, les 29 conseillers municipaux élus dimanche, se réuniront pour élire le maire et les adjoints.

 

 

 


Au moins, un élu, Christian Bernard ne devrait pas siéger, l'ex adjoint démissionnaire a annoncé qu'il se retire de la vie municipale. Tête de liste "au cœur de Tournus", ex chef d'entreprise, était l'un des élus frondeurs de la municipalité de Claude Roche. Dans le passé, M. Bernard, avait siégé au sein de l'assemblée municipale entre 1995 et 1997, à l'époque la liste qu'il conduisait avait fait équipe avec M. Henri Lévêque, devenu maire en juin 1995.


Le benjamin du conseil se nomme Alexandre Negrus alors que le doyen est François Cochet, issus de la liste conduite "Tournus Citoyens" conduite par le futur maire, Bertrand Veau.

 
 
- par Daniel DERIOT - 10 oct 2017

Municipales Tournus : large victoire de « Tournus Citoyens ». Vers un jumelage avec Saillans dans la Drome ?

 

« Dans ce village suspendu aux pentes du Vercors, l’histoire commence comme une fable. Un projet de supermarché menaçait le « bien vivre au pays ». Le maire était pour, les habitants contre. Des citoyens se sont présentés aux élections municipales. Leur liste a gagné... »


Remplacer le terme « village » par ville et « pentes du Vercors » par « Val de Saône » et vous obtiendrez ce qui s'est passé à Tournus, ce dimanche.

 


L'extrait d'un reportage du site « Reporterre » coïncide avec la situation de Tournus, mais elle est aussi confortée par les propos de Bertrand Veau.

 

 

Mardi soir, à la fin de la dernière réunion publique de « Tournus Citoyens », celui qui sera dans quelques jours maire de la cité de Jean Baptiste Greuze, a remercié publiquement celui qui avait encouragé l'animateur de « Tournugeois Vivant » à se lancer dans l'aventure des municipales, l'actuel maire de Saillans , Vincent Beillard, maire de commune, du canton de Die, dans la Drome. En mars 2014, la liste « collégiale » de M.Beillard avait « dégommé » celle du maire sortant se nommant (autre rapprochement avec la situation de Tournus) «  Continuons ensemble »...presque le titre de la liste conduite par Claude Roche, maire sortant...Saillant, c'est un peu moins de 1500 habitants, Tournus, près de 6000...Il n'y avait que deux listes à Saillant, trois à Tournus. Les notions de « démocratie participative », de « développement local et durable » portées par « Tournus Citoyens » ressemblent de près à ce qui s'est passé à Saillant, voilà trois ans déjà.

DES DEFIS : REPONDRE AU DEFICIT DEMOCRATIQUE ET A L'ELOIGNEMENT DU POUVOIR DE DECISION
L'équipe désormais majoritaire à Tournus, devra répondre aux exigences non seulement de celles et ceux qui ont marqué « la confiance », mais aussi tenté de combler le « déficit démocratique » qui s'accroît...Dimanche, même pour une élection municipale, les électeurs ( sollicités pour la 5éme fois cette année) ont été moins nombreux à se rendre aux urnes qu'en mars 2014 ( moins 448) . Ils devront aussi chercher à combler un autre déficit qui semble à Tournus comme ailleurs à se creuser, celui de « l'éloignement du pouvoir de décision » pour les dossiers économique et tourisme notamment, désormais portés par la communauté de communes. Une communauté de commune dans laquelle l'équipe de Bertrand Veau, comptera douze délégués. L'aspect intercommunalité est apparu en fin de campagne avec la présence d'élus soutenant publiquement Claude Roche...Dimanche, plusieurs maires ( La Truchère, Lacrost, Fleurville La Chapelle Sous Brancion, Chardonnay...) ont assisté au dépouillement se déroulant à l'ancien palais de Justice et ont observé le changement souhaité à plus de 60 % par les électeurs de la ville abbatiale...


 

LES CONSEILLERS COMMUNAUTAIRES ELUS HIER
LISTE « TOURNUS CITOYENS » : 12 sièges : Bertand Veau-Line Pageaud-Julien Farama-Anne Mermet-Christophe Ravot-Vivivane Martins-Baltar-François Cochet-Anja Martens-Frédéric Staub-Laurence Fontrouge-Tardieu-René Varin-Marjorie Doudet.
LISTE : ENSEMBLE TOURNUS AVANCE : 1 Siège : Claude Roche
LISTE : AU COEUR DE TOURNUS : 1 Siège : Christian Bernard

RESULTATS DU IER TOUR
Inscrits 4332 voix - Votants 22 67, exprimés 2189 Blancs et nuls 78-
- Liste « Ensemble, Tournus avance 505 voix- trois élus
- Liste : « Au cœur de Tournus « : 335 voix : Deux élus
- Liste « Tournus Citoyens » : 1349 voix : 24 élus


 

DES REACTIONS...DES REACTIONS...DES FELICITATIONS (AUSSI)


- CLAUDE ROCHE : LISTE ENSEMBLE, TOURNUS AVANCE : « Il y a eu une ambiance délétère durant la campagne électorale marquée par la calomnie ( Cela ne vient pas de M. Veau a précisé le maire sortant). J'ai été surpris aussi par la diffusion du reportage « pièces à conviction » sur France 3, en début de semaine dernière.Je suis avant tout un républicain, les élections elle se gagnent parfois et se perdent aussi. Je respecte les personnes. »


- CHRISTIAN BERNARD : LISTE AU COEUR DE TOURNUS « 
« La démocratie s'est exprimée. Avec mes collègues adjoints dont Colette Beltjens, nous avons pris nos responsabilités en démissionnant et provoquant cette élection. Malgré notre faible score, nous avons fait la moitié de notre job, en procédant à l'éviction de Claude Roche ». 

 


- BERTRAND VEAU : « TOURNUS CITOYENS :
« Il faut rétablir le dialogue et la confiance avec les habitants et avec les élus » a déclaré le futur maire, surpris par l'ampleur de la victoire en soulignant « avec plus de 60 % des votants, nous avons une réelle légitimité et une grande responsabilité pour réaliser notre programme ».

 


- PHILIPPE EXTERIER ( Référent Départemental La République en Marche) : « Bravo et félicitations à l'équipe Tournus Citoyens qui vont en fin redonner à la ville de Tournus de l'apaisement et une image à la hauteur de sa gastronomie ».


- JEAN PAUL MEULIEN : TETE DE LISTE « TOURNUS EN MARCHE » 1er Tour des municipales de mars 2014-liste fusionnée avec celle de Jean Legros : Ce que j'avais initié en 2014, se concrétise ce dimanche soir » a déclaré le conseiller municipal sortant, non candidat.


- PIERRE MARIE DELPEUCH : MAIRE DE LA CHAPELLE SOUS BRANCION : « Nous allons pouvoir écrire une nouvelle page pour le territoire dans un autre climat »...

 

 

 

 

 

 

Le futur maire, Bertrand Veau et ses colistiers ont reçu les félicitations et les encouragements des anciens maire, Jean Legros et Gérard Buatois.

 
 
 
 
 
- par Daniel DERIOT - 9 oct 2017

Tournus Municipales : 3 sièges pour Ensemble Tournus Avance

LISTE : « ENSEMBLE, TOURNUS AVANCE »

23.07% des voix - 3 sièges

 

La Liste :

1°Claude Roche : 65 ans, Chef d'entreprise, maire sortant 2°Cathy Mardelle : 51 ans, Gérante de société, élue sortante 3° Baptiste Seneillon : 31 ans, Responsable de secteur 4° Anh Desgeorges : 38 ans, Fonctionnaire territoriale, élue sortante 5° Didier Colin : 59 ans : Employé Administratif6° Nicole Vernex : 60 ans : Formatrice auto entrepreneur libéral7° Emmanuel Bouvet : 51 ans : Chef comptable
8° Catherine Bon : 57 ans : Employée commerciale. Élue sortante
9° Clotaire Royer : 33 ans : Cadre commercial 10° Agnès Clerc : 46 ans : Gérante de société. Elue sortante 11° Jean Louis Janinet : 66 ans-Chef d’entreprise. Elu sortant 12° Annick Donet : 62 ans : Secrétaire comptable 13° Bernard Perrin:67 ans : Gérant de sortant
14° Josy Amiens : 58 ans : Commerçante 15° Christophe Colin : Cadre Comercial 16° Anne Laure Salvi : 28 ans , Kinésithérapeute libéral 17° Georges Coutecuisse : 77 ans, retraité du ministère de l'intérieur 18° Huguette Courdier : 74 ans, retraitée commerçante. Elue Sortante 19 Christophe Prudent : 51 ans, Préparateur de commandes 20° Brigitte Oun 59 ans, Gérante de commerce
21° Emmanuel Puig : 36 ans : Informaticien développeur
22° Christiane Mazoyer : 77 ans : Retraitée commerçante. Elue sortante 23° Chokri Abouelala : 36 ans, Serveur en restaurant
24° Gabrielle Farris : 26 ans : Assistante maternelle en recherche d'emploi 25° Jean Pierre Laurent : 72 ans : retraité de l'armée de l'air
26° Laurie Thevenard : 21 ans : Etudiante en architecture d'intérieur
27° Julien Buiret : 29 ans : Saisonnier 28° Jacqueline Crepaud : 78 ans, retraitée hospitalière 29 ° Ludovic Chagnard : 35 ans Agent de maîtrise

 

- par Daniel DERIOT - 8 oct 2017

Tournus Municipales : 24 sièges pour TOURNUS CITOYENS

LISTE « TOURNUS CITOYEN »


61.63% des voix - 24 sièges

1° Bertrand Veau2° Line Pageaud3° Julien Farama ( élu sortant)
4° Anne Mermet5° Christophe Ravot6° Viviane Martins-Balltar ( élue sortante)7° François Cochet8° Anja Martens9° Frédéric Staub ( élu sortant)10° Laurence Fontrouge-Tardieu (élue sortante)11° René Varun12° Marjorie Doudet13° Alexandre Negrus 14° Ingrid Raynaud15° Laurent Comte16° Maud Dailler (élue démissionnaire)
17° Slimane Bounoua18° Prisca Gardin19° Gérard Colin20 Dominique Gaudillère21° Jean François Dherin22° Christine Simoulin23° Jean Paul Pin24° Isabelle Hudry25° Daniel Cau26° Corinne Fenoy
27° Marc Vessiller28° Nathalie Coeur29° Teddy Carry

- par Daniel DERIOT - 8 oct 2017

Tournus Municipales : 2 sièges pour la liste "Au Coeur de Tournus"

LISTE « AU COEUR DE TOURNUS »


15.30%des voix - 2 sièges

 

La liste :

1° Christian Bernard ( Adjoint Sortant Démissionnaire) 2° Catherine Favier3° Philippe Betencourt (Adjoint sortant démissionnaire)
4°Valérie Bourgeois-Quétant 5° Victor Da Silva (Adjoint sortant démissionnaire) 6° Sandrine Page7° Raphaël Pichon -(Adjoint sortant démissionnaire)8° Dominique Eynard9° Fabien Cler (élu sortant démissionnaire) 10° Laetitia Conry11° Bernard Précheur 12° Nathalie Louis 13° Pietro Comin 14° Sylvie Manissier 15° Jean Michel Coulon
16° Samia Boudinar 17° Michel Domy (conseiller démissionnaire) 18° Sylvie Perret 19° Denis Pourcher 20° Carole Guillemin 21° Françis Mayet-Dartois 22° Dounia Meziani23° Anthony Millet24° Rosine Mayet-Dartois 25° Dominique Mussy 26° Sonia Mouroz 27° Michael Bresset
28° Sylvie Loudot 29° Dominique Gemma

- par Daniel DERIOT - 8 oct 2017

Tournus : Bertrand Veau pour Tournus Citoyens en tête

Aux premières estimations lors du dépouillement en cours la liste Tournus Citoyens conduite par Bertrand Veau est en tête.
- par D'après Daniel Deriot - 8 oct 2017

Tournus : Bertrand Veau pour Tournus Citoyens en tête

Aux premières estimations lors du dépouillement en cours la liste Tournus Citoyen consuite par Bertrand Veau est en tête
- par D'après Daniel Deriot - 8 oct 2017

Dimanche électoral à Tournus et Moroges avec des élections de conseillers municipaux

TROIS LISTES EN PRESENCE A TOURNUS
Les électeurs (environ 4300) ont le choix entre trois listes afin d'élire le conseil municipal comptant 29 conseillers municipaux.

 
A Moroges, bureau de vote avec Marie Hélène Porot ( maire), Pierre Bourgeon et Vincent Villaret

Le deuxième enjeux de ces municipales, n'est autre que la présidence de la communauté de communes. Les électeurs de Tournus désignant également seize conseillers communautaires qui sont pour les trois listes les seize premiers candidats. Le dépouillement de ce dimanche soir, ne sera sans doute pas suivi par les seuls habitants de la cite de Jean Baptiste Greuze.


SUSPENS SUR LA PARTICIPATION A MOROGES
Une seule liste de sept candidats, afin de compléter l'assemblée municipale comptant quinze conseillers municipaux, brigue les suffrages des 500 électeurs de cette commune de la côte chalonnaise. Le scrutin dans cette localité est uninominal, le seul suspens réside dans la participation, il est nécessaire d'avoir la majorité absolue des votants mais aussi le quart des inscrits pour être élu ce dimanche soir. Suite à l'élection, de Marie Hélène Porot, aux fonctions de maire, sept conseillers ont démissionné, en juillet dernier.

 

Le scrutin de ce dimanche et l'éventuel second tour n'aura pas de conséquence pour la majorité municipale.

- par Daniel DERIOT - 8 oct 2017

Vie parlementaire : Cécile Untermaier lance un conseil citoyen dans la 4éme circonscription

Durant le premier mandat de députée, Cécile Untermaier avait mis en place les ateliers législatifs afin de faire rencontrer autour des différents projets de lois, acteurs et habitants...Réélue en juin dernier, elle lance un conseil citoyen, ouvert aux habitants de la 4éme circonscription, regroupant le nord chalonnais, le val de Saône, la Bresse et le Tournugeois.


PRAGMATISME ET REFUS DU PROJET DE LOI DE FINANCES
« Nous ne sommes pas opposés à toutes les lois présentées par le gouvernement » précise d'entrée de jeu, Cécile Untermaier, l'une des députées socialistes rescapées des dernières législatives et membre du groupe « Nouvelle Gauche » à l' Assemblée Nationale. Cécile Untermaier, a donc voté la dernière loi sur l'Etat d'urgence. Elle s'apprête également à voter un texte texte sur les hydrocarbures, « une loi importante dans le prolongement du travail amorcé par la majorité socialiste sur la transition énergétique » souligne, Cécile Untermaier en complétant « cela aura pour conséquence l'interdiction des gaz de schistes »...Par contre , la loi de finances pour 2018, dans la présentation actuelle ne convient pas à la députée de la 4éme circonscription du département. Avec ses collègues du groupe « Nouvelle Gauche », un contre projet a été présenté. « Les baisses d’impôts pour les plus riches, ce n'est pas un bon signe » note Mme Untermaier en dénonçant le remplacement de l'I.S.F ( Impôt sur la Forturne) par l'IF.I qui s’élèvera en 2018 à 5600 euros en moyenne au lieu de 14 000 euros pour l'ISF en 2016....
Autres critiques, la baisse des A.P.L de 5 euros, la hausse de la fiscalité sur les P.E.L ou encore la gausse du forfait hospitalier, la hausse de la C.S G, pour les retraites ( 300 euros de moins par an pour une retraite mensuelle de 1500 euros)...
« Les inégalités vont se creuser » remarque, Cécile Untermaier.


CONSEIL CITOYEN OUVERT AUX HABITANTS DE LA 4éme CIRCONSCRIPTION
La députée, invite les habitants de la 4éme circonscription à participer à un conseil citoyen qui aura en charge de
réfléchir sur la démocratie numérique au regard des institutions
De s'exprimer, de débattre pour amender les projets de loi
De s'informer et contribuer au travail législatif de leur députée
De s'engager sur des dossiers et enjeux locaux.
La mise en place de ce conseil citoyen aura lieu le samedi 18 Novembre, les inscriptions sont reçues jusqu'au 30 Octobre ( à la permanence, au 03 85 75 76 77-site internet cecileuntermaier.fr).Ce conseil comptera trente membres.


PARMI LES DOSSIERS LOCAUX : DES « SOUS » POUR LE COMMISSARIAT DE CHALON
Au printemps dernier, la députée s'est rendue à l'Hôtel de police de Chalon, «nous avons réussi à obtenir des moyens pour des travaux de rénovation à l'intérieur des locaux du commissariat et au remplacement de matériel » a commenté, Cécile Untermaier. Côté sécurité, elle a mentionné les projets de gendarmerie à Tournus ( En bonne voix pour 2018 ) et celle de Cuisery. Autres dossiers abordés, l'installation d'un centre de recherche sur l'identification des maladies professionnelles à Louhans et la possibilité de découper la volaille de bresse, un dossier a été déposé en ce sens auprès de l'IN.A.O.

 

Nos photos : Cécile Untermaoer aux côtés de Frédéric Cannard, suppléant et assistant parlementaire ( à mi temps ) de la députée de la 4éme circonscription de Saône et Loire ( Nord Chalonnais-Bresse-Val de Saône-Tournugeois).

- par Daniel DERIOT - 7 oct 2017

Tournus : Echos de campagne...Echos de Campagne

DIMANCHE : PREMIER TOUR DES MUNICIPALES de 8 H A 18 H.
Trois listes en présence. Par ordre du tirage au sort de la Préfecture, ce sont
«  Ensemble, Tournus Avance », conduite par Claude Roche, maire sortant

 


« Tournus, au coeur » , conduite par Christian Bernard, adjoint démissionnaire


« Tournus Citoyens » conduite par Bertrand Veau


 


 


DEUX ELECTIONS EN UNE :
Il s'agira aussi d'élire des délégués à la communauté de communes, dont le siège se trouve au Pas Fleury. Il arrive même, qu'un conseiller municipal minoritaire de la ville centre préside une communauté de communes, c'est le cas par exemple à Cluny.

CIRCULAIRE DE SIX HABITANTS :
Dans une lettre adressée à la population, six habitants mettent en avant cinq principes en rejetant l'équipe sortante : le respect de l'argent public, le refus de la vidéo-surveillance ( sauf dans les quartiers excentrés et isolés ) en privilégiant une présence humaine, une information municipale plus démocratique avec des réunions au Musée Greuze, par exemple, l'arrêt de la communication officielle tapageuse et coûteuse, une synergie dans l'utilisation des bâtiments communaux. Cette lettre est signée par Hervé Bosio, Philippe Colin, Thierry Cottineau, Christine Flatot, Stéphane Grondin, Lakdar Guerbaa.

Publicité

 

- par Daniel DERIOT - 6 oct 2017



Rechercher dans cette rubrique  


 
  pub
LE FIL INFO EN DIRECT

EN UNE - SORTIR
NOUS CONTACTER

 agenda FOCUS 

HUMEURS, & DÉBATS 
Lettre d'information

Nos billets
PHOTOS  BD
CINÉMAS
 
TV Portraits FAQ  LIRE Revue de web



RÉGIE PUB : Contact ici

 
Nos partenaires : Votre site internet Communication événementielle