entre nous

Actus, Infos, News... parlons du chalonnais et de Chalon !

Vous êtes ici :

Virey le Grand... deux rassemblements devant le monument aux morts ce matin

8 mai 2017 - christiane chapé et daniel dériot


Au lendemain du second tour de l'élection présidentielle, la cérémonie en mémoire des anciens combattants et résistants, a pris une tournure particulière, dans la commune dont le maire (D.L.R) a soutenu Nicolas Dupont-Aignan.


 

RECUEILLEMENT ET « MARSEILLAISE » AVEC LES ENFANTS DES ECOLES
« Le peuple souverain a élu hier, le Président de la République, il sera garant de la démocratie.

Il sera garant d'une France Libre » a déclaré Guillaume Thiébaut, maire, en préambule de la cérémonie patriotique en mémoire des combattants de la seconde guerre mondiale.

 

 

A ces côtés se trouvaient les maires de Fragnes-La Loyère (Alain Gaudray), de Lessard le National, (Michel Lefer), une délégation de la FNACA de Chalon Nord, conduite par André Bourbon, André Renaud, ancien maire de Lessard,  l'adjudant chef de gendarmerie Maxime Beau ainsi qu'une partie du conseil municipal, les enfants des écoles.

Ces derniers ont interprété l'hymne national, alors que le premier magistrat a lu le message du secrétaire d’État aux anciens Combattants.

L'assistance s'est recueillie.

Les propos du maire n'ont pas été entendus par les « initiateurs » du rassemblement citoyen.

Ces derniers, sont arrivés une quinzaine de minutes à l'issue de la cérémonie patriotique, pour déposer une gerbe.

« VIREY N'EST LE FIEF D'AUCUN PARTI »
Aux côtés de Pascal Boissard, ancien maire, se trouvaient les trois élus de l'opposition : André Commun, Michel Bouvret et Annick Bret.

L'ancien maire, a lu une déclaration « Nous sommes ici en réaction à deux événements locaux qui sont intervenus, il y a peu de temps. Le premier est le soutien de notre maire après le ralliement de Nicolas Dupont-Aignan au Front National.

"Si elle était restée discrète, cette prise de position n'aurait eu que notre dédain" ...

Poursuivant, Pascal Boissard a remarqué  « Le deuxième événement s'est accompagné d'un reportage télévisé montrant le leader de Debout La France en Saône et Loire, faisant sa propagande sur la la place, devant la mairie ...

Nous voulons dénoncer cela, Virey n'est le fief d'aucun parti, d'aucun leader politique ...

L'espace communal que nous construisons ensemble, mérite mieux que ces gesticulations politiciennes. Il attend avec sa population, un engagement constant très éloigné de celui que nous dénonçons aujourd'hui » ...

« L'image de la commune est ternie, peut-être pour longtemps » a commenté André Commun.

« Nous souhaitons une réaction du maire » s'est exclamé l'élu municipal, n'excluant pas une démission collective ...

 
 


Article : Daniel Dériot et Christiane Chapé
Photos : Christiane Chapé

 

commentaires

  • Un comble que les alliés d'un parti dont les fondateurs chantaient "Maréchal nous voilà!", dénonçait les forces "judéo-maçonniques" & les envoyait en camp de la mort donne des leçons de républicanisme à des gosses de CM2!
    Y'aurait de quoi faire une leçon d'histoire en situation...
    Et dire que le fils a été investi FN dans la 4ème circonscription! alors que le (petit) CHEF , en Essonne, a un fn en concurrence: non seulement il a perdu son âme, mais le peu de respectabilité qu'il avait encore avant de se faire couillonner.
    Ben, oui, en 1933, les SA ont subi la nuit des longs couteaux...
    par Front social le 16 mai 2017

Réagissez / Donnez votre avis





Fermer
  • Web Collaboratif

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.




 
 



 

LE FIL INFO EN DIRECT

EN UNE - SORTIR
NOUS CONTACTER

 agenda FOCUS 

HUMEURS, & DÉBATS 
Lettre d'information

Nos billets
PHOTOS  BD
CINÉMAS
 
TV Portraits FAQ  LIRE Revue de web



RÉGIE PUB : Contact ici

 
Nos partenaires : Votre site internet Communication événementielle