entre nous

Actus, Infos, News... parlons du chalonnais et de Chalon !

Vous êtes ici :

Violences envers les policiers : un rassemblement devant le commissariat, ce mardi midi

9 jan 2018 - Daniel DERIOT

Des policiers chalonnais ont exprimé leur solidarité avec leurs collègues de Saint Dié et d'Argenteuil, victimes d'agressions. Ce rassemblement, s'est déroulé ce mardi midi devant l'hôtel de police.


« Ce que nous souhaitons, c'est des sanctions réelles, que les peines soient réellement dissuasives pour les auteurs des actes » a commenté, Laurent Chauvenet. Le responsable chalonnais du syndicat Unité S.G.P-Police relève « les outrages, violences, menaces, rebellions contre les forces de l'ordre, parfois contre leurs familles doivent être  sanctionnés »... Poursuivant le policier -syndicaliste souligne « Nous ne voulons pas de nouvelles lois, mais l'application de celles existantes et l'exécution réelle des peines ».
Le commandant Lionel Gauthier était présent aux côtés de ses collègues.

Communiqué du syndicat « Unité-SGP Police »
"Après Champigny-sur-Marne, Aulnay-Sous-Bois, Saint-Dié-des-Vosges, c’est aujourd’hui à Argenteuil que d’autres policiers ont été violemment agressés lors du contrôle d’un véhicule.
Alors qu’ils procédaient au contrôle d’un véhicule, les occupants de ce dernier se sont rebellés et ont appelés leurs connaissances présentes dans le quartier.
Ce ne sont pas moins de trente personnes qui se sont jetées sur les quatre policiers et leurs ont assénés de nombreux coups.
Malgré l’utilisation de leurs moyens de défense, deux fonctionnaires étaient gravement blessés dont un Adjoint de Sécurité avec 30 jours d’ITT pour l’un et 10 jours pour l’autre.


UNITE SGP POLICE – FO ne peut que condamner, une nouvelle fois, cette nouvelle et lâche agression.
En moins de cinq jours en cette année 2018, ce sont des dizaines de policiers qui ont été agressés et blessés pour assurer la sécurité de nos concitoyens et des diverses festivités.
Malgré la violence de cette agression sauvage et leurs blessures, les policiers parvenaient à interpeller certains des agresseurs.


UNITE SGP POLICE – FO demande au Ministre de l’Intérieur et au Garde des Sceaux de prendre toute l’ampleur de ces agressions et de la colère policière, n’en déplaise à certains magistrats.
Non, messieurs les Magistrats, l’agression des policiers n’est pas le fruit d’une quelconque récupération syndicale parisienne mais bien le quotidien de ce que vivent les policiers au quotidien.


UNITE SGP POLICE – FO ne manquera pas d’en faire part au Ministre de l’Intérieur qu’il rencontre lundi matin avant le rassemblement organisé devant TOUS les commissariats de France "
Nos photos : Les policiers chalonnais devant le commissariat-Laurent Chauvenet , délégué Syndicat Unité S.G.P ( affilié à F.O)

 


Fermer
  • Web Collaboratif

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.


 
LE FIL INFO EN DIRECT

EN UNE - SORTIR
NOUS CONTACTER

 agenda FOCUS 

HUMEURS, & DÉBATS 
Lettre d'information
PROPOSEZ VOS INFOS

Nos billets
PHOTOS  BD
CINÉMAS
 
TV Portraits FAQ  LIRE Revue de web



RÉGIE PUB : Contact ici

 
Nos partenaires : Votre site internet Communication événementielle