politique

Les élections locales en chalonnais

Vous êtes ici :

Vie politique : Un premier bilan et des projets pour le député ( LREM), Raphaël Gauvain, aux près Saint Jean

6 juil 2018 - par Daniel DERIOT

 

Élu député voilà une année déjà, Raphaël Gauvain, a dressé un premier bilan de ses actions parlementaires, jeudi en début de soirée.


LES ORIENTATIONS GOUVERNEMENTALES DÉCLINÉES LOCALEMENT
En évoquant les projets autour du thème « Mon quartier de demain », le député a décliné des orientations gouvernementales qui auront des répercussions locales dans les domaines de l'emploi, de l’éducation, de la sécurité, discrimination et mobilité. Le choix du secteur des Près Saint Jean, pour une telle initiative, a été une occasion pour des membres de « La République En Marche » de rencontrer des habitants, des policiers,  des travailleurs sociaux, des acteurs de terrain...sans doute aussi dans la perspective des prochaines municipales.


« TRAVAILLONS ENSEMBLE » LA SÉCURITÉ...UNE PRIORITÉ
« Je m'adresse aux progressistes de gauche et aux modérés de droite », régulièrement, Raphaël Gauvain, a recours à cette phrase. Jeudi en début de soirée, devant une quarantaine de participants, avec à ses côtés Philippe Exertier, référent Départemental de la République En Marche, le député de la 5éme circonscription a utilisé une nouvelle fois la formule résumant la démarche initiée par Emmanuel Macron. Raphaël Gauvain , a expliqué , «  très vite, je me suis immergé dans les dossiers du terrorisme, de la police et de la justice ; néanmoins je n'ai pas réponse à tout » ...a précisé le député.


MOINS DE POLICIERS PRESENTS
.Le député a écouté avec attention des habitants des Près Saint Jean, confrontés à des actes d'incivilités et à une certaine impuissance des pouvoirs publics. Il a aussi entendu les doléances des représentants des syndicats de policiers. Laurent Chauvenet et Stéphane Gates ( du syndicat unité SHP Police ) ont rappelé : « A Chalon, il manque une soixantaine de fonctionnaires de police, il est difficile d'être à des endroits différents en même temps »...Autres constats, l'absence d'un poste de police de proximité, l'absence aussi d'une mairie annexe même si des efforts ont été déployés en matière de vidéosurveillance ( par la majorité municipale actuelle NDR).


JUSTICE... REVENIR AUX PEINES DE PRISON DES 1 AN DE CONDAMNATION
Autre volet évoqué, celui des sanctions ( sans oublier l'autre pilier qu'est la prévention ), « il faut revenir aux peines de prison dès un an de condamnation ( au lieu de plus 2 actuellement) a indiqué , Raphaël Gauvain. Ce dernier, n'a pas manqué d'aborder les peines alternatives avec les travaux d 'intérêt généraux ( T.I.G ). M. Gauvain a précisé « Nous porterons aussi un projet de construction de places de prison, et je suis plutôt favorable à la construction d'une nouvelle prison sur le site de Varennes le Grand, qu'à Chatenoy le Royal ».


« LA RENOVOTION MORALE, APRES LA RENOVATION URBAINE »
La formation avec l'implantation de centre formation d'apprentis près des quartiers, les discriminations par l'adresse ou encore la présence de tuteurs de résilience ont été évoqués. « Il faut non seulement une rénovation urbaine mais aussi une rénovation morale dans les quartiers populaire » a noté Philippe Exertier. Ahmed Bouchaïr, a présenté les cinq grands axes qui seront déclinés par le gouvernement dans les mois à venir. La suppléante du député, la montcellienne Caroline Ghulam-Nabi a abordé la question des discriminations.


Nos photos, lors de la réunion de jeudi soir. Lors des interventions de Raphaël Gauvain avec à ses côtés Philippe Exertier et Ahmed Bouchaïr , Caroline Ghulam-Nabi, suppléante du député.

 


Fermer
  • Web Collaboratif

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.


 
Tipi.net
LE FIL INFO EN DIRECT

EN UNE - SORTIR
NOUS CONTACTER

agenda FOCUS 

HUMEURS, & DÉBATS 
Lettre d'info

Nos billets
PHOTOS  BD
CINÉMAS
 
TV Portraits FAQ
LIRE Travaux musique



PROPOSEZ VOS INFOS

 

 

Nos partenaires : Votre site internet Communication événementielle