CHALON INFOS | vivre-a-chalon : Une autre info à Chalon et dans le Grand Chalon

Le portail local de chalon sur saone, pour les chalonnais ... par les chalonnais

jeudi 24 août 2017

Bonne Fête Barthélémy

Photo de Chalon

entre nous

Actus, Infos, News... parlons du chalonnais et de Chalon !

Vous êtes ici :

Une histoire de plus de 65 ans va se tourner avec la fermeture de Nordéon-Marvell

13 avr 2017 - Daniel DERIOT

L'heure était donc à la mobilisation pour les 144 salariés des entreprises Nordéon et Marwell, ce jeudi matin. « Une triste fin » a commenté sobrement le directeur général des deux entités, juste avant le début des deux audiences, un directeur sifflé par les salariés, à la sortie du tribunal, en fin de matinée.


- Jean Pierre Baudrand : Secrétaire du CE de Nordéon " C'est grâce à notre travail, que les actionnaires peuvent encore investir en Espagne"

 

 

LA FIN D'UNE HISTOIRE DE PLUS DE 60 ANS
Les salariés n'ont pas manqué de recevoir des soutiens des retraités, parmi eux, certains ont connu une entreprise plutôt dynamique avec Philips Eclairage ou encore avec F.R.L.E. « A une certaine époque nous étions environ 800 sur le site » ont confié certains manifestants. Ces derniers regroupés sur le site sont « descendus » en ville, devant le tribunal devant statuer sur la liquidation judiciaire des deux entités crées en 2012, lors de la fermeture de Philips.


Jean Pierre : 56 ans, je suis rentré en 1986, comme régleur


Philippe : 58 ans : Je suis rentré à FRLE, en 1977


Serge : 34 Ans de présence ( régleur )


L'entreprise ouvre ses portes en 1951, sous la dénomination F.R.L.E , fabriques réunies de lampes électriques.
Les deux audiences programmées au tribunal, à huit clos se sont déroulées en présence de M° Thierry, mandataire judiciaire, du directeur commun aux deux entités, des délégués syndicaux : Jean Pierre Baudrant, Roger Faure ( pour Nordéon) et de Fabrice Leleux ( Pour Marvell) et d'avocats pour les deux parties.


Fabrice Leleux : Délégué pour Marvell : "Que d'espoirs déçus"


Le comité d'entreprise de Nordéon a émis un avis défavorable à la liquidation judiciaire, estimant notamment des doutes sur la recherche d'un repreneur pour la poursuite des activités. Autre point évoqué « l'actionnaire Varovia investi des millions d'euros pour l'achat d'entreprise en ESpagne ».

 

Roger Faure ( Délégué Syndical C.G.T ) "Il y a un sauveur...devenu fossoyeur".

 

SUR LE CARREAU... UN SENTIMENT D'ABANDON
Les salariés dont beaucoup ont dépassé la cinquantaine, ont évoqué un sentiment de gâchis et ne manquent pas d'égratigner certains élus. Plusieurs ont remarqué : « Combien sont ils, à nos côtés, ce matin ?, alors qu'ils venaient régulièrement pour les portes ouvertes, à l'invitation de notre direction ».

 
Arrivée du Directeur général des deux entités et de ses conseillers juridiques.

Le secrétaire du C.E ne décolère pas, M. Baudrand a remarqué « La fin était organisée. C'est une véritable machination. C'est avec le fruit de notre travail, celui des salariés dont les compétences sont appréciées, reconnues que les actionnaires de Varovia investissent en Espagne. Philips avait grâce à nous, une belle image... elle est bien ternie désormais ».

 

commentaires

  • C.Sirugue secrétaire d'état à l'industrie s'est mis un bandeau sur les yeux: on ne l'entend pas lorsqu'il s'agit de sauver des emplois, il est plus prompt à augmenter le chomage qu'à le régler
    par SOSO le 15 avril 2017

Réagissez / Donnez votre avis





Fermer
  • Web Collaboratif

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.


 

LE FIL INFO EN DIRECT

EN UNE - SORTIR
NOUS CONTACTER

 agenda FOCUS 

HUMEURS, & DÉBATS 
Lettre d'information

Nos billets
PHOTOS  BD
CINÉMAS
 
TV Portraits FAQ  LIRE Revue de web



RÉGIE PUB : Contact ici

 
Nos partenaires : Votre site internet Communication événementielle