vivre-a-chalon : Une autre info à Chalon et dans le Grand Chalon

Le portail local de chalon sur saone, pour les chalonnais ... par les chalonnais

jeudi 14 décembre 2017

Bonne Fête Odile

Photo de Chalon

thema

Théma, théma, thématiques

Vous êtes ici :

Une autre bande dessinée de Bastien Vivès avec La goût du Chlore

10 août 2017 - par Michel Bonnet

Et voici, enfin, un petit complément du jour sur les bandes dessinées de Bastien Vivès… On a l’impression que c’était il y a très longtemps, mais en fait c’était en 2008 et c’était en janvier 2009 que je l’ai interviewé pour la première fois… C’était hier en quelque sorte, Le goût du chlore sortait et marquait fortement les esprits… De tous ! Des lecteurs, des critiques, des libraires, des nageurs aussi !

 

 

Ceux qui ont fréquenté un cabinet de kiné savent que l’on demande toujours, à un moment propice, quand la réparation semble consolidée, de prendre de bonnes résolutions. Oui, il faudra se mettre à aller à la piscine tous les jours, marcher plus, faire sa gymnastique matin et soir… Le patient, qui commence à voir sa galère se terminer est prêt à tout promettre du moment que ce soit fini, qu’il n’ait plus mal, qu’il puisse reprendre sa vie comme avant… Le pauvre kinésithérapeute ne se fait pas trop d’illusions car il en a vu passer de nombreux avant lui, qui ont tout promis et sont revenus, trop vite, se faire soigner… Après tout, ça le fait vivre !

 


Cet interlude aquatique, on pourrait ainsi définir cet album atypique, va raconter l’histoire d’un jeune homme atteint d’une scoliose qui décide de transformer une promesse à un kiné en réalité : oui, c’est dit, il ira à la piscine. Cela va transformer sa vie, ça va peut-être même lui donner un sens, qui sait ?
Une narration coulante, minimaliste, qui nous immerge, c’est le moins qu’elle pouvait nous offrir dans une piscine, dans le bassin, nous y fait croiser des personnages peu costumés mais qui laissent des sensations, des impressions fortes…


Au départ, on se dit que ça ne va pas marcher, puis on se dit, au contraire, que c’est très fort, qu’il fallait oser le faire. Quant à faire naitre une histoire d’amitié… D’amour ? Dans un bassin chloré et presque sans paroles ! Quelle force ! Bastien Vivès, pour son troisième album, démontrait qu’il arrivait à maîtriser son art et qu’il était devenu un auteur à part entière avec qui, sur qui il faudrait compter à l’avenir !

 

 

Et l’avenir n’a fait que confirmer cela, il est bien un grand auteur que j’apprécie beaucoup et sa dernière bande dessinée, Une sœur, le confirme entièrement !

 
 
 
 


Fermer
  • Web Collaboratif

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.


 
Tipi.net
LE FIL INFO EN DIRECT

EN UNE - SORTIR
NOUS CONTACTER

 agenda FOCUS 

HUMEURS, & DÉBATS 
Lettre d'information
PROPOSEZ VOS INFOS

Nos billets
PHOTOS  BD
CINÉMAS
 
TV Portraits FAQ  LIRE Revue de web



RÉGIE PUB : Contact ici

 
Nos partenaires : Votre site internet Communication événementielle