A la une

Vous êtes ici :

REGIONALES 2010 - 2ème tour Communiqué de Christophe SIRUGUE

REGIONALES 2010 – 2ème tour
Communiqué de
Christophe SIRUGUE
Député Maire de Chalon-sur-Saône


Le constat d’une mobilisation accrue des électeurs est un élément dont nous ne pouvons que nous féliciter et les en remercier.
Cette mobilisation électorale du 2ème tour est la démonstration de l’esprit démocratique et du sens civique de nos concitoyens. Elle prouve si besoin en était combien nos concitoyens et notamment les Bourguignons n’ont pas souhaité que les résultats de ce soir ne soient ni mal interprétés, ni niés, ni encore moins anodins dans leur portée politique.

Fondée sur une participation accrue et un rebond citoyen incontestable, la victoire de la liste conduite par François PATRIAT marque l’adhésion effective de la majorité des Bourguignons au projet de l’alliance nouvelle des gauches solidaires PS – PRG – PCF – EE ainsi que la confirmation amplifiée du message d’avertissement du premier tour adressé à la majorité nationale comme à l’exécutif.

A Chalon, le score du premier tour est amplifié avec une participation en hausse de 6 points et un score de près de 56 % pour la liste de gauche conduite par François PATRIAT laissant loin derrière à plus de 13 points celle de l’UMP. Je me réjouis de ce résultat et accueillerai avec plaisir deux nouveaux conseillers régionaux : Nisrine ZAIBI et Jérome DURAIN au sein du Conseil municipal comme du Conseil communataire.

Si la participation est meilleure au soir de ce deuxième tour, cependant son taux trop faible encore ne saurait pour ce qui me concerne me satisfaire.
Les élections régionales sont le quatrième scrutin consécutif depuis l’élection présidentielle 2007 à présenter une abstention record toujours plus élevée : législatives 2007, municipales 2008, européennes 2009, régionales 2010.
Il devient urgent pour notre système démocratique et notre pacte social que des réponses soient apportées à ce mal qui nous ronge.
Il importe que les partis politiques notamment ceux de gauche se préoccupent de comportement électoraux au travers desquels le suffrage direct de plus en plus censitaire s’apparente comme un exercice réservé aux catégories sociales les plus incluses et actives.
L’absence des jeunes électeurs de toutes catégories de 18 à 25 ans, la disparition des électeurs les plus fragiles des quartiers les plus démunis, la désagrégation de la participation des retraités sont des signatures fortes du mal de vivre, de la lassitude et du désintérêt de notre population pour les enjeux politiques. Cette démarche doit être appréciée, entendue et intégrée dans nos façons d’agir.

La dureté des temps, la rigueur de la crise que beaucoup encaissent au quotidien deviennent insupportables car perçues comme inéquitables et injustes.

La nouvelle majorité conduite en Bourgogne par François PATRIAT devra rechercher avec les autres collectivités proches les moyens d’apporter des réponses tangibles et immédiates à nos concitoyens. Elles devront s’adresser aux plus démunis mais aussi aux classes moyennes largement éprouvées en cette période.
Mais surtout le Gouvernement et le Président de la République ont reçu ce soir un lourd et profond avertissement qui doit conduire la majorité nationale à faire mieux que le déni de la semaine dernière et à engager une politique différente de celle initiée jusqu’alors au risque de noircir notre avenir collectif.
 


Fermer
  • Web Collaboratif

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.


 
468 page pub
LE FIL INFO EN DIRECT

EN UNE - SORTIR
NOUS CONTACTER

agenda FOCUS 

HUMEURS, & DÉBATS 
Lettre d'info

Nos billets
PHOTOS  BD
CINÉMAS
 
TV Portraits FAQ
LIRE Travaux Musique  GAGNEZ


 

 

Nos partenaires : Votre site internet Communication événementielle