vivre-a-chalon : Une autre info à Chalon et dans le Grand Chalon

Le portail local de chalon sur saone, pour les chalonnais ... par les chalonnais

mercredi 20 novembre 2019

Bonne Fête Edmond

Photo de Chalon

photos

DITES-LE EN PHOTOS


Promenade dans la région Chalonnaise :CLUNY étape 2

25 juil 2014 - par Josserand Pascale

 


L’étape du jour nous mène à Culles les Roches par le viaduc de Crainseny, Sercy, Saint Gengoux le National

 


• Culles les Roches et le viaduc de Crainseny
Village aux maisons bourguignonnes dont les anciennes carrières abritent un site d’escalade.

 

 


Les nombreux sentiers de randonnées guideront peut-être les pas du promeneur au viaduc de Crainseny et ses 16 arches –long de 246 mètres pour une hauteur de 23 mètres. Cette ancienne ligne SNCF reliait Saint-Gengoux à Montchanin de 1889 à 1969.

 


 


• Sercy et son château
Le petit village de Sercy est traversé par la Grosne. Les vieilles maisons des vignerons en pierre entourent un château-fort de plaine des XIIe au XVe siècle.

 


Bordé d’un étang, le château comprend une tour circulaire surmontée d’un hourd (galerie de bois) au nord et une tour carrée au sud-est. La chapelle est d’époque romane.

 

Classé au monument historique en 1974.
Mentionnée dans une charte de 1027, la famille Sercy s’éteint en 1540 avec Philibert.

• Saint Gengoux le National
Est une cité médiévale de caractère, siège de la paroisse Saint-Louis entre Grosne et Guye.


La ville se situe sur la route des vins du Maconnais-Beaujolais mais aussi sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle.

Les premiers vestiges de la cité datent de l’époque mérovingienne.
En 925, les Bénédictins de Cluny placent l’église sous le nom de Saint-Gengoul.
Une charte royale de 1246 nomme la ville Saint-Gengoux le Royal.
Le nom définitif de Saint Gengoux le National n’est attribué qu’en 1870.


Une promenade dans la vieille ville permet de découvrir l’ancien poste de garde napoléonien (office du tourisme), le musée des Tonneliers à la Crémaillère, l’escalier en encorbellement et l’échauguette pour le veilleur de nuit sur la maison typique du XVe qui fut la résidence du baillis, le pontet qui permet de traverser au-dessus de la rue sans être vu, la maison de bois, la tour carrée (ancien poste d’observation au sud de la ville) dans le vert pâturage, la place du pilori, la maison des concurrés (presbytère).

 

 


La tour de lierre appelée aussi tour François 1ER sur le haut de la ville était le lieu d’entraînement des archers.
Les ruelles sont en andouilles comme l’indique le panneau « rue pavée d’andouilles » -pavés de grès non conformes donc invendables offerts par les carriers du Vernay et de Culles.

 

 


Le lavoir construit en 1857 recueille les eaux de la fontaine de Jouvence. Les habitants se nomment d’ailleurs les jouvenceaux et les jouvencelles en référence au nom ancien de Saint Gengoux le Royal à Jouvence.

L’église construite en 1120 par les Bénédictins de Cluny . Le chemin de croix en plâtre attire l’attention du visiteur à l’intérieur de l’édifice.
Le Mont Saint Roch domine la vallée. Une chapelle dédiée à Saint Roch, protecteur de la peste fut édifiée au sommet mais aujourd’hui ne subsiste que la statue de la Vierge érigée en 1868.

 

 


Fermer
  • Web Collaboratif

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.


 
Parrainage d'enfants
Nos partenaires : Votre site internet Communication événementielle