politique

Les élections locales en chalonnais

Vous êtes ici :

Politique : Maxime Thiébaut, un parcours ponctué de Rendez-Vous manqués !

6 juin 2018 - par Daniel DERIOT

En stoppant ses engagements politiques, le patriote-souverainiste, Maxime Thiébaut ne rejoindra donc pas le club des Saône et Loiriens qui ont débuté une carrière politique commencée alors qu'ils venaient d'entrer dans la majorité civique. Ce club pour l'heure compte : Christophe Sirugue, Gilles Platret, l'ancien et l'actuel maire de Chalon engagés au PS et à droite ont été élus à 28 ans et à 22 ans, conseiller municipaux, ce peloton compte aussi Rémy Rebeyrotte, l'actuel député de la 3éme circonscription, entré au conseil municipal d'Autun en 1989,à l'âge de 23 ans et l'actuel maire de Digoin, un temps conseiller régional, Fabien Genet, élu,lui aussi à l'âge de 23 ans.


SECRETAIRE DE D.L.R... PUIS DE D.L.F...
Le jeune habitant de Virey le Grand, entre donc à Debout la République (D.L.R) , la formation présidée par Nicolas Dupont Aignan en 2009. Très vite, il s'impose et succède à Eric Morin, alors conseiller municipal de Saint Marcel, aux fonctions de secrétaire départemental. L'ex collégien de Jacques Prévert, passe ses week end et bien des soirées à coller, distribuer et de rencontres en réunions en passant par les meetings mais aussi par des réunions plus intimes. Il rassemble... des gaullistes -des patriotes, des ex socialistes orphelins de Jean Pierre Chevenement, des ex FN...

 


ORGANISATEUR ET JEUNE LEADER- LA DROITE DÉPARTEMENTALE PENSE A LUI MAIS FAIT MARCHE ARRIÉRE...
Organisateur, il devient leader, remarqué par Nicolas Dupont Aignan dont il sera un proche, puis un collaborateur, fidèle et zélé...
Il n’enchaîne ne pas seulement les réunions mais aussi les responsabilités au sein de Debout La France (D.L.F) , il tente une candidature à la présidence de Debout la France Jeunes, il est battu.


IL soutien son père Guillaume, aux cantonales en 2010, à Chalon Nord... En mars 2015, rate de peu la sélection pour le second tour, réussi néanmoins à éliminer l'équipe investie par la droite départementale qui un temps avait pensé à investir Maxime Thiébaut, qualifié par certains comme « incontrôlable », par d'autre comme « trop jeune », susceptible de gêner à moyen terme les ambitions politiques du tout nouveau maire de Chalon.

 

DES FIANCAILLES A DEUX REPRISES,SANS SUCCES ..POUR LES MUNICIPALES DE MARS 2014
Dans la perspective des municipales de mars 2014, Maxime Thiébaut s'affiche aux côtés de Gilles Platret, le 14 Juillet 2013... L'aventure ne se poursuivra pas... Il fait alors un bout de chemin aux côtés de Marie Claude Jarrot, qui elle, postule alors à la mairie de Montceau... nouveau retrait... Il soutien activement Florence Plissonnier à Saint Rémy, et apporte conseils et à soitiens à son père dont la liste s'impose à Virey le Grand, dès le premier tour, mettant fin à 37 ans de municipalité de gauche dans cette commune périphérique et résidentielle du chalonnais.


Maxime Thiébaut postule donc aux cantonales en mars 2015 dans le nouveau canton, de Chalon 1, il dépasse les 15 %, malgré un beau score, ce n'est pas suffisant pour affronter le quartet socialiste mais cela élimine une nouvelle fois la droite républicaine composée d'élus chalonnais et du nouveau maire de La Loyère, dans ce canton populaire et résidentiel. Il conduit une liste aux régionales, par fidélité, il ne fusionne ni avec la droite républicaine, ni avec le FN, lors des élections de décembre 2015...


PRÉSIDENTIELLE DE 2017... UN RALLIEMENT, UN NOUVEAU DEPART... ET ENCORE UN 3 EME RDV MANQUÉ
Maxime Thiébaut s'engage pour Nicolas Dupont Aignan, une nouvelle fois, pour la présidentielle. Il est dans le staff de campagne, il quitte M.Dupont Aignan... qui lui a abandonné Marine Le Pen, après la présidentielle du printemps 2017. Candidat aux législatives, il avait refusé de faire tandem avec Elisabeth Roblot, la conseillère départementale d'Ouroux sur Saône, pour la droite républicaine qui se divise et permet à la députée sortante Cécile Untermaier d'affronter la candidate du Modem- EN Marche. 

La campagne de M. Thiébaut , se limite à quelques déplacements, sans plus. Il ne peut se maintenir au second tour, alors que se profile un nouveau départ, aux côtés de « Les Patriotes », le mouvement fondé et présidé par l'ex numéro 2 du FN , Florian Philippot dont Maxime Thiébaut est proche en qualité de vice président de ce nouveau mouvement...


Outre ces RDV manqués, notons également le lancement d'une association censée rayonner sur le Chalonnais dénommée «  Agir pour le renouveau du territoire » en Février 2016, par contre à l'actif de Maxime Thiébaut, un réseau solide de militants du mouvement « Les Patriotes » sur la région, notamment en Côte d'Or... qui se sentent sans doute orphelins avec le retrait, peut-être provisoire de celui qui pouvait encore il y a peu de temps figurer en bonne place sur la liste des européennes, de M. Philippot....


- Maxime Thiébaut, est né en 1991, il est le fils de Colette et de Guillaume Thiébaut, actuel maire de Virey le Grand.

 


Fermer
  • Web Collaboratif

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.


 
Tipi.net
LE FIL INFO EN DIRECT

EN UNE - SORTIR
NOUS CONTACTER

agenda FOCUS 

HUMEURS, & DÉBATS 
Lettre d'info

Nos billets
PHOTOS  BD
CINÉMAS
 
TV Portraits FAQ
LIRE Travaux musique



PROPOSEZ VOS INFOS

 

 

Nos partenaires : Votre site internet Communication événementielle