entre nous

Actus, Infos, News... parlons du chalonnais et de Chalon !

Vous êtes ici :

Parcours de la biodiversité « Parc de Bellevue » à Chalon

10 juin 2017 - christiane chapé


* Pourquoi un parcours de la biodiversité ?

La création d’un parcours de la biodiversité à Chalon sur Saône, répond à deux enjeux complémentaires.
Ce projet répond à une forte attente de préservation de la biodiversité.


 

Conçu en lien avec des associations actives sur ce sujet, le projet doit fournir aux visiteurs, un aperçu complet du patrimoine naturel, ainsi que des clés pour contribuer à sa préservation.
Ce parcours est un moyen ludique de découvrir la richesse de la biodiversité de la cité.

Le parcours vient contribuer à l’embellissement de Chalon, tout en fournissant aux habitants, un lieu de vie et de rencontres renouvelé.
Cet espace vient s’ajouter aux multiples projets d’amélioration du cadre de vie à Chalon.


 

Le site de Bellevue a été choisi de par sa situation géographique, la proximité avec la rocade qui est un axe privilégié pour apprécie le futur aménagement, mais aussi par sa proximité avec la zone humide de la Thalie qui fait l’objet actuellement, d’un aménagement spécifique propice à la découverte.

La proximité, le quartier Bellevue et le lycée Ponthus de Thiard, en font un lieu déjà très fréquenté par le public.

Investie dans la démarche d’obtention d’une quatrième fleur du label des villes et villages fleuris, la ville favorise les projets de développement durable qui contribuent également à l’embellissement de Chalon.

 

 

* Présentation du parcours :

Les 7,3 ha du parc de Bellevuue, ont été aménagés autour du thème de la biodiversité dans son ensemble, tant au niveau de la faune que de la flore.
Au fil des 850 m de sentiers, les visiteurs pourront découvrir de façon ludique, l’ensemble des éléments composant la biodiversité chalonnaise.
Conçu comme une porte d’entrée sur le patrimoine naturel de la ville, le parcours invitera les visiteurs à prendre le temps de l’observation au sol, dans les arbres et dans les airs.


 

* 33 points d’intérêt à découvrir :

En immersion dans les différents espaces prévus, les visiteurs iront à la rencontre de la faune et de la flore de notre territoire.
33 panneaux d’information vont être posés pour faire connaissance avec les zones humides et les batraciens, les plante sous toutes leurs formes, le village des insectes, les oiseaux, la forêt des champignons, le jardin des abeilles ou encore, le labyrinthe des bêtes sauvages.

Les visiteurs pourront également être sensibilisés au compostage, au paillage, aux techniques appliquées pour désherbage ou aux matériaux utilisés pour la fabrication de mobilier.
La question de l’élevage et des filières courtes est également abordée.

Conçu comme une invitation à aller plus loin, le parcours incitera les promeneurs à partir à la rencontre de la biodiversité sur le territoire communal : prairies, bords de Saône, mares ou forêts.


 

* Un parcours immersif :

Pour les différents thèmes du parcours, il s’agit de proposer une visite active et ludique.
Ainsi, pour le dentier de odeurs et des couleurs, le but est d’inviter les usagers à serpenter au milieu de la double haie de végétaux.
Pour approcher les insectes, il faudra se rendre sur les buttes prévues à cet effet.
Pour voir les oiseaux et les cabanes et nichoirs, il faudra également entrer dans leur environnement.

Les promeneurs devront pénétrer dans un cirque fermé par des végétaux mellifères pour apercevoir l’apiculteur.

Des carrés remplis des matériaux présentés (noyaux de pêches, bois broyé, brique concassée, ardoise pilée, coque de cacao …) sur lesquels les visiteurs pourront marcher pour découvrir les différentes textures et paillages.

* Création de structures :

Pour illustrer les différents thèmes et les aborder de façon ludique, des structures ont été installées.
Elles ne sont pas toutes sur le même modèle ou type de matériaux, car chaque thème a sa propre identité.
Pour les champignons et les bêtes sauvages, les visiteurs découvriront des structures en 3D, faites de fibre de verre étirée, tandis que les insectes et les animaux élevés, sont proposés de profil, en métal ou en bois.
Les cabanes suspendues sont en fibres bois, mélangées à du béton. Elle ont une durée de vie de 25 ans.

Le mobilier et et les jeux sur l’aire sont en acacia.
Les bêtes dans le labyrinthe « évoluent » aux cœur des charmilles.

* Point sur les travaux :

L’aménagement du site est entrée dans sa dernière phase. Les panneaux seront implantés de façon à ce qu’ils puissent être lisibles par tout le monde, y compris par les enfants ou les personnes en fauteuils roulants. L’implantation de la signalétique en bord de chemin et la mise en place de nombreux bancs au fil du parcours permettront aux personnes à mobilité réduite de profiter de cet aménagement.

* Petit plus :

Pour que les associations puissent davantage se faire connaître et continuer de faire vivre le site de Bellevue, il est prévu sur les panneaux d’insérer de QR code qui, en fonction de la nature des stations, vont renvoyer sur les sites internet des associations concernées. Cela permettra aux promeneurs d’avoir davantage de renseignements relatifs à la station où ils sont (champignons, abeilles, compost …) mais aussi d’adhérer aux associations s’ils veulent en savoir plus.
De la même manière, sur le jardin de l’air un QR code pourra aussi renvoyer vers le bulletin pollinique par exemple ou sur le plan des pistes cyclables.

* Le parking de la pépinière :

Au nord du site, côté voie ferrée, la ville a acquis un terrain de 1 100 m² qui sera dédié au stationnement. Une quarantaine de places est prévue pour les véhicules.
Ce parking sera accessible par la rue de la Pépinière débouchant sur la rue du lieutenant Rompion (quartier Bellevue).
Ce parking vient en complément de celui déjà existant côté sud, accessible par la rue des Gaillardons (en bas du lycée Ponthus).

* Une maison de la biodiversité :

La réalisation d’un local permettant l’accueil de groupes notamment scolaires est à l’étude.
Sa réalisation est envisagée dans le second semestre 2017.

* Calendrier du projet :

- novembre 2014 : prise de contacts avec différents acteurs pour avis (association ornithologique et mammologique de Saône et Loire, société d’horticulture de Chalon et ses environs, sociétés des sciences naturelles et mycologiques de Chalon, syndicat apicole de Saône et Loire, service environnement du grand Chalon)
- début 2015 : visite sur le site
- 2ème semestre 2015 : réalisation d’études et chiffrage des aménagements
- début 2016 : demande de subvention et début des travaux de plantation
- fin 2016 : après accord suite au dépôt de dossier de subvention, les structures ont été mises en fabrication pour une installation du parking rue de la Pépinière
- juillet 2017 : création et pose de la signalétique
- 2ème semestre 2017 : création du local d’accueil de groupes


 

* Budget :

Le budget alloué à la réalisation du projet est de 373 323,33 € TTC, incluant la création des différents espaces de visite, l’aménagement du parking et d’un local d’accueil.
Une demande de subvention de 80 000 €, a été déposée au titre du programme LEADER du chalonnais 2014/2020, auprès du Groupe d’Action Locale porté par le Syndicat mixte du chalonnais.

 
 
 
 
 

 

Article et photos : Christiane Chapé

Suite : 

Parcours de la biodiversité « Parc de Bellevue » à Chalon

 

 


Fermer
  • Web Collaboratif

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.


 
Tipi.net
LE FIL INFO EN DIRECT

EN UNE - SORTIR
NOUS CONTACTER

 agenda FOCUS 

HUMEURS, & DÉBATS 
Lettre d'info

Nos billets
PHOTOS  BD
CINÉMAS
 
TV Portraits FAQ  LIRE



PROPOSEZ VOS INFOS

 
Nos partenaires : Votre site internet Communication événementielle