Communiqués | vivre-a-chalon : Une autre info à Chalon et dans le Grand Chalon

Le portail local de chalon sur saone, pour les chalonnais ... par les chalonnais

jeudi 12 décembre 2019

Bonne Fête Jeanne-Françoise de Chantal

Photo de Chalon

entre nous

Entre-nous : ça se passe à Chalon !

Vous êtes ici :

Monsieur Platret : A quand une vision d'avenir pour le centre-ville ?

4 déc 2019 - Alain Rousselot Pailley « Ensemble Chalon »
Le projet Place du Général de Gaulle est l’objet depuis plusieurs mois de l’obstination de M. Platret, qui, n’écoutant aucune opposition, défend des postures dogmatiques au lieu de prendre en compte l’intérêt supérieur du centre-ville.



Le point culminant de cette gestion uniquement politicienne est le chantage de Monsieur le Maire au dernier conseil municipal qui consisterait à laisser sous-entendre que si son projet n’aboutit pas, il donnerait la préférence à la zone commerciale Chalon Sud plutôt que de retravailler le dossier. Le centre-ville ne peut être la victime de l’inconséquence de la majorité actuelle.

Le constat est simple et partagé de tous : ce dernier doit afficher plus d’attractivité et doit présenter une offre singulière par rapport aux zones commerciales périurbaines. Il existe une réelle problématique de vacances des locaux commerciaux dont le dernier conseil municipal a approuvé un droit de préemption permettant d’acheter des baux commerciaux, des fonds artisanaux ou de commerce (loi Dutreil du 02/08/2005)

Se soucier de cette vacance commerciale 4 mois avant les prochaines échéances municipales nous indique qu’un réel projet ambitieux concerté n’a jamais été mis en place !

Fort de ce constat, Ensemble Chalon est favorable à toute installation de commerces rendant unique l’offre du centre-ville mais s’oppose à la construction d’une nouvelle surface commerciale sur la place de Gaulle. La priorité doit être donnée à la recherche de bâtis existants vides, et qui sont désormais en friches et à proximité de la place de Gaulle. Finalement, un projet ambitieux, bénéfique pour Chalon, n’aurait pas été de travailler de concert pour ouvrir un commerce type H&M en rénovant le VOX ?

Le même constat peut aussi être fait sur les sommes conséquentes consacrées dans les divers chantiers de rénovation purement esthétiques de la ville. Bien que nécessaire à l’entretien obligé des espaces publics, de nouveaux enrobés ou de nouveaux trottoirs n’ont jamais donné à eux seuls un renouveau à une ville. Ces travaux auraient dû être intégrés dans un vaste programme de revitalisation du centre-ville en incorporant les problématiques de stationnement, d’accessibilité des commerces, de transport doux à faible émission carbonée.

L’équipe municipale actuelle a eu 6 ans pour donner sa vision d’un nouveau Chalon, et fort de constater qu’elle n’est pas au rendez-vous des enjeux de demain. Le changement qu’Ensemble Chalon porte est plus que nécessaire pour que Chalon en tant que première ville de Saône et Loire retrouve son rang et ne regarde pas ses voisines comme Beaune, Dijon, Mâcon prendre le train de la modernité sans elle.


Alain Rousselot-Pailley,
 
 



 
Nos partenaires : Votre site internet Communication événementielle