entre nous

Actus, Infos, News... parlons du chalonnais et de Chalon !

Vous êtes ici :

Manifestation pour le climat : Près de 1500 personnes, ambiance familiale et festive, ce samedi après midi

16 mars 2019 - Daniel DERIOT

 

Devant la cathédrale Saint Vincent, puis lors de la dislocation place de Beaune, la fanfare de l'arrosoir a donné le ton à cette troisième marche chalonnaise pour le climat. Une manifestation dans laquelle se trouvaient une trentaine de gilets jaunes aux côtés d'agriculteurs de la confédération paysanne , venus du chalonnais, de Bresse et du Tournugeois.


« UNE EXIGENCE CITOYENNE : LA PRESERVATION DE LA PLANÈTE »
Au nom des organisateurs, Mickaël , Président de l'association Chalonnaise pour la Transition Ecologique, et Sabine Blondeau ont pris la parole pour rappeler le contexte de cette nouvelle manifestation. « Les plus vulnérable d'entre nous sont les premiers souffrir de la détérioration de notre planète » a évoqué la porte porte parole du collectif Citoyen Bien Vivre à Chalon. L'intervenante n'a pas manqué d'évoquer l’indispensable justice sociale, climatique et environnementales qui sont indissociables. Il est normal que l'association « Notre Affaire à Tous » attaque l'Etat en Justice.Il est normal que Damien Carème, maire de Grande Synthe, attaque lui aussi l'Etat en Justice ».
Porteur d'un gilet jaune depuis le 17 Novembre, Daniel Faivre a lui noté « L'urgence écologique et l'urgence sociale ne font qu'un. ». Il a aussi dénoncé « les violences policières » dont «  sont victimes aussi des militants du monde du travail et écologistes »...

 


MANQUE DE PISTES CYCLABLES, AMÉNAGEMENT DE LA PLACE DE GAULLE
Plusieurs dossiers locaux ont abordés également lors des prises de parole, devant la cathédrale
Frédéric Guiraud ( Espace Pama) a regretté le manque de pistes cyclables sur le territoire de la ville de Chalon, constatant que « Chalon ne bouge pas, sur ce sujet, elle est même classé F dans sa catégorie». Martine et Catherine, du collectif pour un urbanisme responsable, ont rappelé «:les mobilisations contre le projet de construction d'une halle commerciale, place Général De Gaulle. Elles ont exprimé des inquiétudes à l'égard de l'aménagement du quai Gambetta, avec notamment des menaces pour les arbres. « Les Chalonnais ne veulent plus être mis devant le fait accompli.
Nous devons pouvoir choisir nos aménagements urbains et conserver nos arbres.Les différents aménagements méritent des consultations et de véritables débats publics » ont lancé, les deux porte parole de ce collectif crée voilà deux années déjà.


Président de la Capen 71, Thierry Grosjean, présent Place de Beaune , a relevé le succès croissant de marches pour le Climat, « Les candidats aux prochaines échéances électorales » devront en tenir compte.
Des militants socialistes, écologistes, communistes, de la France Insoumises mais aussi des syndicalistes de la confédération paysanne se trouvaient dans le cortège ainsi que les élus chalonnais, Nathalie Leblanc et Mourad Laoués.
a propos des comptages : 1375 – et 1454 effectuaient par Sylviane (ex gilet jaune) et transmis à notre rédaction Rue aux fèvres à 14 H 50 et grande Rue aux environs de 15 H 30.

 
 
 

 

Lire aussi sur V@C :

Pour le climat : Environ 600 élèves chalonnais, dans les rues du centre ville, ce vendredi après midi 

 


Fermer
  • Web Collaboratif

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.


 
468 page pub
LE FIL INFO EN DIRECT

EN UNE - SORTIR
NOUS CONTACTER

agenda FOCUS 

HUMEURS, & DÉBATS 
Lettre d'info

Nos billets
PHOTOS  BD
CINÉMAS
 
TV Portraits FAQ
LIRE Travaux Musique  GAGNEZ


 

 

Nos partenaires : Votre site internet Communication événementielle