politique

Les DOSSIERS de vivre-a-chalon.com : les élections locales

Vous êtes ici :

MUNICIPALES CHALON : INTERVIEW DE FARID GHEHIOUECHE (30/01/08)

30 jan 2008 - par @La rédaction

Municipales Chalon 2008 : Farid GHEHIOUECHEFarid GHEHIOUECHE représente la liste Chalon Oxygène, liste écolo-citoyenne. " qui  si elle se veut avant tout verte, reste ouverte à tous et à toutes les sensibilités.

 

Qui êtes-vous M. Farid GHEHIOUECHE ?

Je vis avec ma compagne depuis 12 ans et depuis le 2 novembre 2006, nous sommes parents de jumeaux. Mon métier c'est animateur. J'ai travaillé dans une maison de quartier à Evry, en centre de loisirs à Paris, et pendant huit ans j'ai dirigé une association de solidarité internationale, Info Birmanie. Cela m'a permis de vivre des expériences uniques, comme de rencontrer le Dalaï Lama avec Danielle Mitterrand, de participer au Forum Social Mondial à Bombay et Porto Alegre, de connaître Evo Moralès ou José Ramos Horta bien avant qu'ils deviennent Président de la Bolivie et du Timor Leste, de collaborer avec l'équipe de journalistes de Lundi Investigation, d'organiser le concert de clôture du contre sommet du G8 d'Evian avec Manu Chao et Tiken Jah Fakoly, de débattre avec Maurice Rajsfus, d'interviewer Lucie Aubrac... Le milieu associatif génère parfois des moments extraordinaires, souvent avec des personnes inconnues du grand public et des médias mais dont le mérite est immense.

 

J'ai adhéré en mai 1997 au parti Les Verts – Confédération écologiste. Sans emploi entre 2002 et 2005, j'ai choisi de quitter la sphère militante associative, pour m'impliquer dans un groupe politique (en travaillant pour le compte du groupe municipal Verts à Chalon) et dans le même temps abandonner la vie parisienne pour revenir là où sont mes racines.

 

Je n'ai aucun mandat politique externe, c'est ma première candidature officielle. Je conserve de multiples engagements associatifs. Je continue de suivre la situation en Birmanie, et je soutiens un projet d'université pour les réfugiés birmans en Thaïlande ; Je suis membre de la coordination internationale pour l'organisation de la Marche Mondiale du Cannabis et je demeure le porte-parole en France des campagnes d'ENCOD (Coalition européenne des ONG pour des politiques justes et efficaces en matière de drogues – www.encod.org). Enfin, je participe à de nombreuses autres actions (Sans papiers, anti-nucléaire, etc.)

 

Les élections municipales approchent avec des enjeux importants. Comment voyez-vous les choses à Chalon et êtes vous candidat ?

Je suis candidat. Je souhaite vivifier le débat démocratique. Avec « Chalon Oxygène », je me suis engagé pour que la voix des écologistes soit encore présente dans les conseils municipaux, dans les commissions... où les décisions qui y seront prises devront répondre aux souhaits des Chalonnais pour la protection de l'environnement et l'amélioration du cadre de vie.

 

Mon constat, c'est que la ville est sur le déclin et qu'elle a besoin de respirer.

 

Chalon dispose de richesses, mais pour le moment elles sont étouffées ou ont été gaspillées par la gestion Perben. Les enjeux sont autant ceux de la participation citoyenne à la vie de la cité que ceux liés à la situation économique, à la dégradation du climat social, à l'appauvrissement des liens sociaux et du contact humain... Cette réalité du pays n'épargne pas notre ville.

 

« Chalon Oxygène » veut porter des solutions collectivement, de manière constructive, en faisant appel au sens des responsabilités du plus grand nombre. C'est une autre manière d'envisager la politique, que de se gargariser en promesses derrière un homme providentiel. 

 

A qui pensez-vous pour la constitution de votre liste écolo-citoyenne, Chalon Oxygène ? Avez vous déjà eu des contacts avec les autres listes ?

Pour le moment, la liste en constitution regroupe principalement des individus aux parcours militants chevronnés, des gens de terrain reconnus, des personnes de conviction, d'engagement. Il nous faut trouver les commerçants, les artisans, les entrepreneurs, les professions libérales qui partagent des convictions écologistes, démocrates, libertaires, altermondistes... Ils existent, à eux de se manifester, à nous de composer une liste aux savants dosages de compétences et de motivations, avec une juste répartition par quartier, et bien entendu paritaire.

 

Oui, des contacts existent avec les autres listes, mais pour le moment aucune de ces rencontres n'est officielle et ne donne lieu à une communication. Disons que nous sommes sur le registre de la discussion informelle.

 

« Chalon Oxygène » proposera d'organiser, au lendemain de la réception du récépissé du dépôt des listes, un débat public réunissant 5 candidats de chaque liste, pour une confrontation projet contre projet, équipe contre équipe. L'objectif pourrait être de dégager les points qui font consensus, et ce qui fait dissensus. Cet échange permettrait aussi de constater les motivations profondes et de révéler le caractère véritable des candidats. Aux chalonnais d'arbitrer et d'équilibrer les rapports de force le 9 mars 2008.

 

 

Pour vous quelles sont les priorités pour Chalon ?

Le problème, c'est le travail, non ? Tout le monde s'accordera à dire que les dossiers importants sont le chômage, l'insertion professionnelle, la formation, mais aussi les relations multi-culturelles, une politique d'accès à la culture et aux activités de loisirs pour certaines catégories sociales... Tout cela sonne creux quand on n'est pas dans le concret pour améliorer la vie des gens au quotidien.

 

Je prends un exemple : La mobilité.

Pensez-vous que notre ville permette aux personnes à mobilité réduite de circuler facilement et de manière sécurisée ? Non, cela veut donc dire que notre ville doit s'adapter à ces changements car les personnes agées (qui seront encore plus nombreuses dans dix ans), sont les premières victimes de cette réalité.

Autre exemple : Constatez-vous, comme nous, que la sécurité des cyclistes est garantie ? Non, donc comment peut-on vouloir améliorer la qualité de l'air si tout est fait pour empêcher les modes de transports écologiques ?  

 

En terme de priorités pour la ville, elles sont nombreuses. Tout d'abord, impulser plusieurs chantiers : Celui évident de la mise en place de l'Agenda 21 afin d'avoir une politique globale et cohérente sur le plan environnemental, celui de l'économie sociale et solidaire (une économie au service de l'humain et pas l'inverse), celui des transports et d'une manière générale de l'accès aux services publics.

 

Cependant, il ne faut pas se voiler la face, la ville de Chalon-sur-Saône ne peut rien sans la CACVB (Grand Chalon). Les enjeux sont aussi à ce niveau, tout comme les élections cantonales impacteront sur le niveau départemental.

 

La priorité c'est que la capitale sud de la Bourgogne relève les défis du 21ème siècle... et que la prochaine mandature marque réellement le changement.

 

Allez-vous jouer "l'ouverture" dans la composition de votre liste ?

Avec « Chalon Oxygène », nous n'allons pas « jouer » cette posture, nous la créons, nous la faisons. C'est le sous titre de « chalon Oxygène » : Liste verte et ouverte. Bien entendu, que « l'ouverture » est la marque de fabrique de cette liste écolo-citoyenne. Ouverture dans sa composition, mais aussi ouverture d'esprit. Mais cette ouverture a ses limites, celles de la cohérence de la démarche et des propositions politiques. Nous ne ferons pas du « Sarkozy à l'envers », notre but n'est pas de débaucher, ni d'associer par des calculs politiciens des forces qui conduiraient au mariage de la carpe et du lapin.

 

N'oublions pas que cette élection se joue sur deux tours, et que les scores du premier tour donneront lieu à de rudes négociations et donc à l'élaboration éventuelle de nouvelles listes, s'il y a accord. Il faudra bien s'ouvrir au dialogue, au partage des ambitions des uns et des autres.

 

« Chalon oxygène » espère bien rendre tout cela transparent. A condition d'obtenir un score qui nous le permette, et dans l'immédiat que notre liste puisse être finalisée.

 

Quelle place donnerez-vous aux nouveaux médias dans votre campagne ? Blog ? Site Internet, etc. ?

Une place importante. Non parce qu'il faut avoir un site ouèbe « vitrine », mais parce qu'internet est un outil qui renforce et « protège » la démocratie. J'ai déjà plusieurs blogs perso, sur différents portails :
http://www.myspace.com/farid71100 http://www.facebook.com/people/Farid_Ghehioueche/729018648 http://www.dailymotion.com/farid71100

http://farid71100.hautetfort.com/

http://fr.netlog.com/FARId71100/blog http://s210.photobucket.com/albums/bb18/FARId71100/

 

Pour le moment, je n'ai pas encore de site internet personnel pour tout regrouper. Il suffit de taper mon nom sur un moteur de recherche (comme www.hooseek.com) pour suivre la trace de mes actions politiques, militantes, associatives.

 

J'espère que prochainement le site « Chalon Oxygène » contribuera au développement de la vie citoyenne au même titre que www.vivre-à-chalon.com, mais sur un autre registre.

 

A l'opposé d'Internet, il y a le travail de terrain, le tissage de liens directs,  humains, différents de ceux qu'on se crée derrière un écran. J'espère surtout que notre liste convaincra et que nous pourrons faire une priorité du développement de l'accès aux NTIC à Chalon, et notamment grâce au monde du « libre » dans le cadre de l'économie sociale et solidaire.

 

A quelle question auriez-vous aimé répondre ?

Je me pose beaucoup de questions, alors si vous me demandez d'en formuler une seule, je crains de ne pas y arriver. Je ne suis pas un robot, je ne sais pas répondre de manière binaire. « Je doute donc je suis » pensait Descartes. J'ai l'impression au travers de votre question d'être ce Président bling-bling exigeant de la presse qu'elle publie ses interviews en formulant les questions en fonction de ses réponses. Si je devais vous suggérer la question à laquelle je souhaiterais répondre, disons qu'il y en a deux : Pourquoi souhaitez-vous devenir Maire et pensez-vous que vous réussirez à déposer la liste « Chalon Oxygène » ?  

A la première question, je répondrai brièvement que je souhaite devenir Maire pour que cette ville change vraiment, et qu'en tant que technicien de la relation je sois celui qui dynamise les projets et redonne l'envie d'aller de l'avant à ceux et celles qui n'y croient plus.

A la seconde question, je réponds que j'ai bon espoir. J'espère que nos propositions enthousiasmeront le plus grand nombre, donc que nous serons en mesure de déposer la liste « Chalon Oxygène » et de mener la campagne à son terme.

 

Pour conclure, en quelques mots, quel est le message que vous souhaitez

adresser aux chalonnais ?
L'initiative que je coordonne « Chalon Oxygène » veut être utile aux citoyenNEs en leur permettant de s’impliquer concrètement dans la mise en place des politiques qui régissent leur vie, en mettant à leur disposition tous les outils adéquats afin d’amener notre ville et la communauté d'agglomération (Grand Chalon) à adopter des politiques justes et durables.
Enfin, si nous réussissons à obtenir un score qui nous permette d'avoir des élus issus de la liste « Chalon Oxygène », ils auront pour mission principale d’obtenir pour les citoyens toutes les facilités possibles, et d'accéder aux informations sur tous les sujets qui affectent leur vie, pour faire pression sur les pouvoirs publics afin de construire un monde écologique.

 



 
468 page pub
LE FIL INFO EN DIRECT

EN UNE - SORTIR
NOUS CONTACTER

agenda FOCUS 

HUMEURS, & DÉBATS 
Lettre d'info

Nos billets
PHOTOS  BD
CINÉMAS
 
TV Portraits FAQ
LIRE Travaux Musique  GAGNEZ


 

 

Nos partenaires : Votre site internet Communication événementielle