politique

DOSSIERS de vivre-a-chalon.com : Élections municipales et cantonales

Les orientations budgétaires 2009 au coeur du Conseil municipal

20 déc 2008 - par @La rédaction

En rendant compte du Conseil municipal du 20 novembre dernier, nous indiquions que si celui ci était encore assez technique, le prochain, qui serait l'occasion du débat d'orientation budgétaire, risquait d'être plus animé car ce premier budget reflétera les options politiques de la nouvelle équipe municipale.

Jeudi soir, la séance n'a pas manqué ses promesses ! Débutant à 18 h, les travaux du Conseil se sont achevés à plus de 21h30. Plus de deux heures ont été consacrées au débat sur le budget.

Et si au Grand Chalon, les débats budgétaires se sont déroulés dans une atmosphère consensuelle et constructive, cela n'a pas été le cas à Chalon où Gilles Platret, leader du groupe d'opposition municipale, a lancé une attaque frontale contre le budget proposé, défendu la politique de l'Etat et fait le procès de la politique du député-maire lorsqu'il était président du Conseil général. Ces longs développements lui ont valu des réponses cinglantes venant de Benjamin Griveaux, lui-même conseiller général, puis de Christophe Sirugue.

Comment rendre compte de ces débats qui sont au coeur de la vie municipale ? Cette question interpelle l'équipe de vivre-a-chalon.com car c'est une véritable gageure d'autant que nous souhaitons également profiter des avantages offerts par le support numérique.
Nous avons fait le choix  de joindre à ce compte-rendu succint un certain nombre d'éléments que le public a pu entendre ou visualiser. Les documents audios et visuels sont de médiocre qualité faute de moyens adaptés mais leur intérêt nous parait justifier leur diffusion. Nous serons attentifs à vos remarques et suggestions. N'hésitez pas à nous en faire part !

Éléments multimédia à consulter :

Photo vivre-a-chalon.comLe débat d'orientations budgétaires
Ce rapport a été présenté conjointement par la première adjointe, Françoise Verjux-Pelletier, qui a dressé un tableau de la situation économique au plan national, international et de la situation financière de la ville à la lumière de l'audit réalisé [voir sa présentation par le maire en octobre 2008 ]. Reprenant la parole, le député-maire indiquait que 2009 marquerait le vrai début de la mandature - "2009 année 0" - puisque ce budget est le premier qui reflétera les choix politiques faits par les chalonnais en mars dernier. Il notait le recul des recettes de la collectivité qui va perdre 2,7 millions d'€uros de recettes.

"Augmenter la fiscalité pour financer des mesures nouvelles"

Compte tenu de la faiblesse du produit fiscal chalonnais, de la faiblesse des bases, des 10% de diminution des recettes , le maire indiquait que pour maintenir des finances saines et se laisser la possibilité d'engager de nouveaux projets il fallait recourir à une augmentation maîtrisée de la fiscalité comme le laissait entrendre l'audit. "Nous avons décidé de la limiter à une moyenne de 3€ par mois et par ménage" indiquait le maire en précisant que Chalon est une ville qualifiée de pauvre par l'INSEE et qu'un ménage chalonnais sur deux n'est pas assujetti à l'impôt. Il précisait également qu'il souhaitait que ces 3€ supplémentaires soient intégralement consacrés à des mesures nouvelles souhaitées par les électeurs.

Les mesures nouvelles

Insistant sur le fait que 85% du budget était "impératif" (personnel, charges, contingens obligatoires, remboursement de la dette) et des faibles marges disponibles, le maire présentait ces nouveaux projets autour de quatre thèmes qui, sans surprise, reflètent ceux qui étaient au coeur des engagements de la liste  "Conjuguons Chalon au futur" et sont déclinés en quatre chapitres : Humain, Attractivité, Aménagement et Renforcement du service public.

Plutôt que de résumer en trois lignes chacun de ces points (on les trouvera sous cette forme dans le diaporama), nous mettons à votre disposition leur intégralité dans le rapport présenté par la maire. Parmi ces mesures, les projets d'investissements lourds avec des autorisations de programmes importantes : l'aménagement du carrefour de la Colombière (4 M€ sur 4 ans), la construction de la médiathèque (25 M€ sur 6 ans), le plan de renouvellement urbain (15 M€ sur 15 ans).

 

Photo vivre-a-chalon.comInterventions des conseillers

A la suite de la présentation des orientations budgétaires, le Maire donnait la parole aux conseillers qui le souhaitaient. A commencer par Gilles Platret pour l'opposition. Jacky Dubois pour le groupe Communiste et apparentés, Christian Geleta pour les Radicaux de gauche et Benjamin Griveaux pour le groupe Socialistes et Apparentés, intervenaient eux pour soutenir le projet de budget exposé par Christophe Sirugue ainsi que que Gilles Manière, conseiller sans étiquette.


Fichiers audio des interventions de :

Gilles Platret
Chalon pour tous

Benjamin Griveaux
Socialistes et apparentés
Gilles Manière
conseiller non inscrit
 


 Réponse de Christophe SIRUGUE
A l'issue de ces interventions, Christophe Sirugue concluait le débat avec une réponse à Gilles Platret dont on peut consulter ici un large extrait en images  [ pour voir la vidéo cliquez ici ] et terminait par ces mots : "Conjuguer Chalon au futur ; c'est maintenant, le construire au quotidien ! Avec un pôle humain affirmé, un pôle d'attractivité dynamisé, un pôle de développement soutenu et un pôle de service public renforcé, j'ai l'intime conviction que les orientations budgétaires portées pour 2009 donnent à la Ville de Chalon sur Saône et à ses habitants les moyens nécessaires pour atteindre ces objectifs et respecter les engagements de la Majorité municipale."

 

Les autres sujets abordés au Conseil municipal

A côté du débat d'orientations budgétaires, 46 autres points étaient inscrits à l'ordre du jour. Et certains d'entre eux ont été aussi l'occasion de passes-d'armes entre la majorité et l'opposition.

Le point 14 proposait une nouvelle tarification simplifiée pour la bibliothèque municipale et la gratuité pour les moins de 18 ans. Le point 16 le versement de la subvention à l'Elan : 410 000 € pour la deuxième partie de saison 2008/09 en contrepartie d'un certain nombre d'engagements en terme de missions d'intérêt général.

Le point 28 rapporté par Françoise Verjux-Pelletier, concernait la création d'un Schéma Directeur Municipal de Développement Urbain. Cette importante étude permettra de d'établir un diagnotisc du territoire et d'explorer les futurs développement à 10 et 20 ans. En plus de ce bilan, l'agence retenue devra imaginer trois scénarios assez différents puis travailler sur la mise en oeuvre de celui qui sera retenu. "Il faut attendre l'étude de développement territorial du Grand Chalon (SCOT)" indiquait Gilles Platret. "Au contraire, pour nous inscrire dans ce shéma territorial il est nécessaire que la ville centre sache d'abord comment elle veut évoluer !" répondait le maire.
Le groupe Chalon pour tous s'abstenait lors du vote sur ce point ainsi que les deux suivants (29 et 30) qui concernaient de nouvelles études à réaliser pour la réhabilitation du quartier des Prés-Saint-Jean. "Tout avait été fait et on repart à zéro... " reproche Gilles Platret. "Pas du tout, rétorquait Christophe Sirugue le projet de rénovation actuel ne prenait pas en compte la disparition du collège Jean Zay qui sera affecté à de nouveaux équipements collectifs ni - et c'est incroyable - le centre commercial. Par ailleurs l'ANRU (Agence Nationale de Rénovation Urbaine) a fait évoluer ses positions sur les démolitions. Cela va permettre de sauver la tour H à laquelle sont attachés les habitants. Nous allons d'ailleurs les associer à toute cette concertation à travers trois groupes d'habitants qui participeront à des réunions et des ateliers, notamment dans une Maison du projet régulièrement ouverte en présence d'un animateur de la concertation et des élus".

Le point 34 concernant la SEM du Parc des expositions, bien que pûrement technique, était encore l'occasion d'intervenir pour le leader de Chalon pour Tous en redisant son opposition à la municipalisation de la SEM et de l'office de Tourisme. "Vous voulez tout collectiviser !"  s'enflammait-il. "La ville paye et doit  combler les déficits... Nous avons effectivement une vision différente du libéralisme que vous professez. Nous voulons quant à nous une politique publique ambitieuse et la maîtrisée" répondait le maire.

Après un point concernant le réaménagement de l'entrée du Musée Niépce devenu urgent, le point 41 permettait une nouvelle intervention du groupe Chalon pour tous. Il s'agissait de voter pour autoriser le lancement d'une étude pour la réalisation de la médiathèque dans les locaux de l'actuel collège Camille Chevalier. "Le Conseil général disait que rénover le collège était trop cher et qu'il fallait en construire un nouveau et maintenant on nous dit que c'est possible de le rénover pour installer la médiathèque" déclarait Valérie Maurer, conseillère municipale d'opposition. "Qui parle de rénover ? s'étonnait Christophe Sirugue, il n'en a jamais été question. Nous aimerions pouvoir garder la façade du bâtiment qui est belle et emblématique. Mais ce sont les architectes qui nous diront si c'est possible... Il n'a jamais été question de conserver les bâtiments du collège. On dirait que vous le découvrez !".
Manifestement c'était le cas... et l'opposition, qui a fait de l'affaire des collèges son cheval de bataille, a du mal à en faire son deuil au moment où leur disparition est actée par tous les partenaires. En toute logique elle votait contre une nouvelle fois.

Les deux derniers points de l'ordre du jour concernaient la prise en compte de la mutualisation des directions générales avec la communauté d'agglomération qui a déjà acté ce partage pour moitié pour générer des économies non négligeables et initier les synergies souhaitées entre la ville centre et les autres communes.

L'adoption du budget figurera à l'ordre du jour du prochain Conseil municipal en février 2008.

Photo vivre-a-chalon.com
Photos vivre-a-chalon.com
 



 
468 page pub
LE FIL INFO EN DIRECT

EN UNE - SORTIR
NOUS CONTACTER

agenda FOCUS 

HUMEURS, & DÉBATS 
Lettre d'info

Nos billets
PHOTOS  BD
CINÉMAS
 
TV Portraits FAQ
LIRE Travaux Musique  GAGNEZ



PROPOSEZ VOS INFOS

 

 

Nos partenaires : Votre site internet Communication événementielle