entre nous

Entre-nous : ça se passe à Chalon !

Vous êtes ici :

Le rejet du dossier d'angioplastie de Chalon en mai 2017 n'a toujours pas reçu d'explications claires.

14 mai 2018 - Coronarographie-angioplastie au Centre Hospitalier de Chalon-sur-Saône

Coronarographie-angioplastie au Centre Hospitalier de Chalon-sur-Saône


Communiqué de presse du 14 mai 2018


La Commission Médicale d’Etablissement communique :


Le rejet du dossier d’angioplastie de Chalon en mai 2017 n’a toujours pas reçu d’explications claires.
Après le silence du Ministère sur le recours hiérarchique, l’établissement a déposé un recours
contentieux au Tribunal Administratif contre cette décision de rejet.


Le projet de Plan Régional de Santé (PRS) pour les cinq années à venir est l’objet d’avis défavorables
de nombreuses collectivités : communes, conseils départementaux, conseil régional.


En accord avec les instances du Centre Hospitalier, une nouvelle proposition de coopération a été
adressée le 6 avril 2018 à l’Agence Régionale de Santé (ARS). Cette contre-proposition n’a pas reçu
de soutien de l’ARS et a été refusée par le CHU de Dijon. Alors que le besoin est jugé comme
indéniable par de nombreux observateurs extérieurs à la Région Bourgogne-Franche-Comté, il paraît
impossible de trouver un accord négocié entre les parties, sous le contrôle d’une ARS impartiale et
garante de l’intérêt général. Considérant que le rejet du besoin d’angioplastie coronaire dans le
territoire Nord Saône-et-Loire lors de la publication du PRS fera courir dorénavant des risques
psychosociaux graves au personnel médical et paramédical des services de Soins Intensifs
Cardiologiques et de Cardiologie, fortement mobilisés depuis un an dont l’avenir professionnel va
très rapidement être remis en cause, il a été décidé de solliciter officiellement le 16 avril 2018
Monsieur Edouard Couty, médiateur national du Ministère des solidarités et de la Santé. Il n’a pas
répondu à cette date.


Ces risques psychosociaux vont s’ajouter aux risques sanitaires liés à l’effondrement du système
cardiologique hospitalier dans le Nord de la Saône-et-Loire, l’indécision constituant un véritable
repoussoir pour tous les cardiologues candidats éventuellement intéressés, à Chalon comme dans les
autres hôpitaux du Groupement Hospitalier de Territoire Nord Saône-et-Loire Bresse Morvan.
Il faut maintenant trancher dans le Plan Régional de Santé sur les missions exactes des services de
Soins Intensifs Cardiologiques et de Cardiologie du Centre Hospitalier William Morey.

 

 
 


Fermer
  • Web Collaboratif

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.


 
468 page pub
LE FIL INFO EN DIRECT

EN UNE - SORTIR
NOUS CONTACTER

agenda FOCUS 

HUMEURS, & DÉBATS 
Lettre d'info

Nos billets
PHOTOS  BD
CINÉMAS
 
TV Portraits FAQ
LIRE Travaux Musique  GAGNEZ



PROPOSEZ VOS INFOS

 

 

Nos partenaires : Votre site internet Communication événementielle