Nos billets | vivre-a-chalon : Une autre info à Chalon et dans le Grand Chalon

Le portail local de chalon sur saone, pour les chalonnais ... par les chalonnais

mercredi 20 février 2019

Bonne Fête Aimée

Photo de Chalon

entre nous

Une autre info à Chalon et dans le Grand Chalon

Vous êtes ici :

Le billet de V@C : Le prix des mots

8 fév 2019 - @La rédaction

Est ce la faute à internet ? A l'explosion de la possibilité de communiquer ? A force de tous pouvoir s'exprimer sur tout (?) beaucoup ne respectent plus grand chose. Beaucoup en jouent aussi. On se moque de tout. Égoistemement. Méchamment. Largement au delà d'une saine dérision.

Il fut un temps pas si éloigné où l'âge, la fonction, la représentativité ou tout simplement le respect, mot des minorités, du à autrui permettait de vivre en bonne intelligence la plupart du temps. D'échanger poliment avec peut-être un peu d'hypocrisie, de converser avec courtoisie même, d'utiliser des termes corrects et justes, et... de savoir se taire surtout lorsque la qualité d'autrui s'imposait. Aujourd'hui, sans doute parce qu'on l'a aussi trop longtemps confisqué la parole explose. Dans toutes ses composantes

 

 

Source

Aujourd'hui, à de rares et belles exceptions près, il y a surtout place que pour le chacun pour soi. Il faut s'imposer, faire parler de soi, de ses idées, de son produit. Il faut ne rien céder et surtout ne pas perdre de temps en pratiques... non rentables. Le temps est devenu inabordable. 

C'est évident ces jours en politique, et il ne convient pas de compter les points entre les grands... communicants. En économie, certaines pratiques au service du profit, peu scrupuleuses d'autrui, de la planète ou des lendemains sont légion. Et l'argent, plus que les honneurs de la reconnaissance et du respect, récompense ces attitudes. Corruption ?

Il n'y a guère plus que dans le monde associatif, où, égos quelquefois surdimensionnés mis à part, il est de plus en plus courant d'avoir affaire à des relations de qualité,  des gestes gratuits, du temps offert et partagé. 

En ces périodes liberticides mais de "grands débats" initiés par la rue mêlant dans un gigantesque capharnaüm limitations de vitesse imposables, référendums d'initiative populaire, mariage pour tous, etc. et une indéniable envie de plus de justice sociale, on ne fait pas pourtant de l'égalité la priorité.

Il y a alors fort à craindre que la fraternité, autre valeur républicaine, ne persiste à passer, au milieu de tout ce bruit, pour décidément ringardissime mon frère.

Si on  tape le mot "devise" dans google on connait vite le prix des mots.

Merci de nous lire,

La rédaction
A bientôt sur www.vivre-a-chalon.com
 
PS : Rejoignez nous sur notre page Facebook   :-) Dites j'aime
 


Fermer
  • Web Collaboratif

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.


 
LE FIL INFO EN DIRECT

EN UNE - SORTIR
NOUS CONTACTER

agenda FOCUS 

HUMEURS, & DÉBATS 
Lettre d'info

Nos billets
PHOTOS  BD
CINÉMAS
 
TV Portraits FAQ
LIRE Travaux Musique  GAGNEZ



PROPOSEZ VOS INFOS

 

 

Nos partenaires : Votre site internet Communication événementielle