entre nous

Entre-nous : ça se passe à Chalon !

Vous êtes ici :

La CGT Éduc'Action mobilise le 6 février

4 fév 2019 - CGT Éduc'Action

Depuis plusieurs semaines, le gouvernement mène une opération appelée “concertation nationale sur l’École inclusive” et doit rendre ses conclusions le 11 février 2019. Le ministère prétend vouloir “rendre attractif le métier d’AESH, lui donner des perspectives d’avenir” mais ne propose aucune mesure concrète pour y arriver. Au contraire, le gouvernement semble s’orienter vers davantage de dégradation des conditions d’emploi des AESH. Quant à la concertation, celle-ci n’est en fait que de l’affichage, il n’y a aucun dialogue social: les AESH restent les oublié·es du système éducatif.

La CGT Éduc’Action et son collectif national AESH appellent les personnels à entrer dans la mobilisation le 6 février pour faire avancer leurs droits, améliorer leurs salaires et leurs conditions de travail.
Pour ce faire nous organisons une réunion ce Mercredi 6 février, à 14h30, dans la grande salle de l'Union Locale CGT, à la Maison des Syndicats de Chalon sur Saône. Tous les personnels AESH sont invités à participer pour échanger.


Le texte unitaire AESH

Métier et reconnaissance professionnelle des AESH, c’est tout de suite !

Le ministère de l’Éducation nationale et le secrétariat d’État chargé des personnes handicapées ont
lancé en octobre une concertation sur l’école inclusive dont un pan concerne l’avenir du métier
d’accompagnant.

Les premières pistes lancées pour les accompagnants des élèves en situation de handicap sont loin
de correspondre aux attentes de milliers de ces personnels précaires qui subissent de plein fouet
des conditions de travail dégradées, des temps incomplets imposés, des salaires bas, une absence
de reconnaissance professionnelle, qui les conduisent souvent à renoncer à leur emploi.
C’est pourquoi nous sommes dans l’attente de mesures fortes qui bénéficieraient à la fois aux
personnels concernés, aux élèves accompagnés et à l’ensemble de l’école.
Cela passe par :
 une revalorisation immédiate des salaires ;
 le versement de l’indemnité REP-REP+ pour les AESH exerçant en éducation prioritaire ;
 la création d’un véritable statut pour les AESH ;
 des emplois stables, pérennes et reconnus ;
 la création du nombre d’emplois nécessaire pour couvrir tous les besoins ;
 le droit de pouvoir travailler à temps complet ;
 une formation professionnelle de qualité sur le temps de travail.
Nous appelons d’ores et déjà à une mobilisation nationale unitaire le mercredi 6 février
avant les arbitrages ministériels.


Localement nous appelons les AESH à se réunir pour débattre ensemble et à se
rassembler devant les DSDEN, rectorats et préfectures pour porter leurs légitimes
revendications.

Paris, le 23 janvier 2019

Pour en savoir plus :
https://www.facebook.com/Collectif-AESH-National-CGT-Educaction-348736765674393/

 
 tract_cgt_ 6_fev AESH.pdf [ 233.26 Ko ]
 


Fermer
  • Web Collaboratif

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.


 
468 page pub
LE FIL INFO EN DIRECT

EN UNE - SORTIR
NOUS CONTACTER

agenda FOCUS 

HUMEURS, & DÉBATS 
Lettre d'info

Nos billets
PHOTOS  BD
CINÉMAS
 
TV Portraits FAQ
LIRE Travaux Musique  GAGNEZ



PROPOSEZ VOS INFOS

 

 

Nos partenaires : Votre site internet Communication événementielle