C. dans la rue

Chalon dans la rue

Vous êtes ici :

L'amour, chapître 2 : ça va valser avec Mastoc Production

27 juil 2017 - par Michel Bonnet

Chapitre 2 (enfin diront certains !) : la valse revue et corrigée par la compagnie Mastoc Production !

 

Cette compagnie est née en 2001 et certains habitués de Chalon dans la rue la connaissent bien. Il l’ont vu évoluer sur le parvis de l’hôtel de ville, sur celui de la gare ou dans la cour de récréation de l’école primaire de la Citadelle… Presque une grande habituée de chalon dans la rue !

 

Mais, à chaque passage, à chaque spectacle, on nous propose quelque chose de nouveau, une déclinaison originale de la vie, de l’amour, de la danse… Cette fois-ci, sept interprètes pour encore nous parler d’amour… mais l’amour est toujours autre, différent et surprenant ! Non ?

 

Pour moi, le premier coup de cœur de ce spectacle Ҫa va valser ! réside dans la chanteuse, une présence forte que j’ai adorée. En plus, la chanteuse, sans devenir une danseuse de haut niveau, sait se mouvoir avec grâce et délicatesse, avec poésie et harmonie avec les danseurs. C’est un choc artistique, une voix pure et agréable et cela semblait indispensable pour faire revivre le grand mythe de Carmen…

 

Les clins d’œil aux autres créations amoureuses sont claires : Roméo et Juliette, Carmen, Merci la vie et le tout avec une dose d’autobiographie de la chorégraphe… peut-être, peut-être pas mais comme toutes les grandes histoires d’amour se ressemblent par l’humanité, on dira que oui !

 

Texte solide, musique de qualité… et la danse me direz-vous ? Oui, les danseurs sont bien là et le spectacle est rythmé et dynamique, les danseurs se donnent sans compter et le public se régale… Bien sûr, il y aura toujours ceux qui reprochent les petits instants de « pause » dans le spectacle mais d’une part, il faut bien reprendre son souffle et, d’autre part, ils portent un instant de poésie paisible et j’aime cela, aussi !

 

Est-ce que j’en sais plus sur l’amour en sortant du spectacle ? Probablement pas mais l’on mesure que l’amour est toujours fragile et instable, fort et destructeur, droit et tendre… Quant à la danse, elle porte la vie, le rêve, l’amour… et elle est toujours aussi belle quand elle est conçue par Carine Kermin !

 
 
 
 



Fermer
  • Web Collaboratif

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.


 
Tipi.net
LE FIL INFO EN DIRECT

EN UNE - SORTIR
NOUS CONTACTER

agenda FOCUS 

HUMEURS, & DÉBATS 
Lettre d'info

Nos billets
PHOTOS  BD
CINÉMAS
 
TV Portraits FAQ
LIRE Travaux Musique  GAGNEZ


 

 

Nos partenaires : Votre site internet Communication événementielle