entre nous

Entre-nous : parlons livres

Vous êtes ici :

J'ai lu pour vous : « ELDORADO » de Laurent Gaudé

8 août 2017 - christiane chapé

Laurent Gaudé, dramaturge et romancier, est notamment l’auteur de « La mort du roi Tsongor », prix Goncourt des lycées 2002, « Le soleil des Scorta », prix Goncourt 2005, « Dans la nuit Mozambique », « Ouragan », « Les oliviers du Négus », « Pour seul cortège » ou encore « Danser les ombres ».

D’après l’Express, ce livre « ELDORADO » est un voyage initiatique, sacrifice, vengeance, rédemption : le romancier au lyrisme aride, manie les thèmes de la tragédie antique avec un souffle toujours épique ».

La quatrième de "couv." nous dit : « pour fuir leur misère et rejoindre l’Eldorado, les émigrants risquent leur vie sur les bateaux de fortune … avant d’être impitoyablement repoussés par les gardes-côtes, quand ils ne sont pas victimes de passeurs sans scrupules.
Le commandant Piracci fait partie de ceux qui sillonnent les mers à la recherche de clandestins, les sauvant parfois de la noyade.
Mais la mort est-elle pire que le rêve brisé ?
En recueillant une jeune survivante, Salvatore laisse la compassion et l’humanité l’emporter sur ses certitude ».

D’après moi : le travail du commandant Salvatore Piracci est lourd à supporter : il intercepte les migrants qui arrivent en bateau en Sicile.
Il est partagé entre sa mission de « sauveteur » et le résultat minime à l’arrivée.

Il est notamment remis en question par l’arrivée d’une femme qui a perdu son bébé lors d’une traversée en bateau, et qui lui confie le récit de sa vie, au retour sur l’ile, et son obsession de tuer le passeur malhonnête responsable de la mort de son enfant.

Ce livre, que j’ai mis longtemps à finir, non pas parce qu’il ne m’a pas passionnée, mais parce que je lis moins, à mon grand regret, depuis que mes doigts sont scotchés à l’ordinateur … m’a bouleversée.

Certes, l’immense problème que les immigrants rencontrent et qui attendent TOUT de leur nouvelle vie, me touche au plus haut point, me démuni souvent, mais le lire, le sentir, le ressentir de plus près au travers du récit de Laurent Gaudé, m’a ébranlée ...

… Et la remise en question du commandant Piracci, qui semble devenir plus « humain » que « sauveur », avec la compassion comme compagne, lui qui passé sa vie à naviguer pour arrêter les clandestins, m’a confortée dans le fait que l’on peut toujours, à n’importe quel âge et dans l’importe quelle circonstance, réfléchir et fonctionner autrement.

Mieux … souvent.


Christiane Chapé

Merci à Carole.
 
 

commentaires

  • Laurent Gaudé est souvent fort intéressant et instructif à lire, notamment lorsqu'il revisite l'histoire. J'avais adoré les Scorta... Mais Eldorado est un coup de poing. Une évidence. De lecture facile il nous met devant nos responsabilités face à cet abandon de tous ces migrants qu'actuellement un bateau de fascistes tente de dissuader d'aller vers la lumière - leur lumière ! Ce livre devrait être de lecture obligatoire pour certaines têtes un peu trop droites. Il nous pose quand à nous face à un problème bien réel et pour lequel nous avons tous une partie de la réponse peut-être.
    par Rosetta PRICK le 08 août 2017

Réagissez / Donnez votre avis





Fermer
  • Web Collaboratif

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.


 

LE FIL INFO EN DIRECT

EN UNE - SORTIR
NOUS CONTACTER

 agenda FOCUS 

HUMEURS, & DÉBATS 
Lettre d'information

Nos billets
PHOTOS  BD
CINÉMAS
 
TV Portraits FAQ  LIRE Revue de web



RÉGIE PUB : Contact ici

 
Nos partenaires : Votre site internet Communication événementielle