politique

Les DOSSIERS de vivre-a-chalon.com : les élections locales

Vous êtes ici :

INTERVIEW DE JEAN-BAPTISTE BALDI (26/11/07)

26 nov 2007 - par @La rédaction
Lorsqu'il a indiqué qu'il ne briguerait pas la mairie de Chalon, Dominique JUILLOT avait annoncé qu'il souhaitait un renouvellement des hommes et un candidat surprenant pour prendre la tête de la liste UMP. Effectivement quelques jours plus tard il apportait son soutien au Directeur de la communication du Grand Chalon. Cette candidature de Jean-Baptiste BALDI est une surprise pour de nombreux chalonnais. Nous allons voulu en savoir plus.

 
JB BALDIM. Jean Baptiste BALDI, qui êtes-vous ?  
J'ai 37 ans et je suis originaire de Troyes. J'ai choisi de venir à Chalon il y a cinq ans pour diriger les services communication de la Ville de Chalon et du Grand Chalon. Lorsque Dominique PERBEN est parti pour Lyon, j'ai rejoint à plein temps la Communauté d'Agglomération où je dirige aujourd'hui notamment un magazine que les habitants commencent à bien connaître et à apprécier. Auparavant j'ai été conseiller du Président d'EDF, attaché parlementaire de l'ancien Ministre Robert GALLEY et journaliste. J'ai alors beaucoup travaillé pour la radio et la télévision. 
       
Les élections municipales approchent avec des enjeux importants. Comment voyez-vous les choses à Chalon et êtes vous candidat ?
Les Chalonnais n'ont pas voté à droite depuis 2001. Ségolène ROYAL est, chez nous, Présidente de la République. C'est dire l'ampleur de la tâche qui attend le candidat investi par l'UMP. Pour gagner, il faudra donc plus qu'un bon projet. Il faudra une vraie vision pour la Ville et un éléctrochoc politique avec des gens nouveaux, des jeunes et une véritable ouverture. A ces conditions et seulement à ces conditions, j'y crois dur comme fer et je suis candidat.

Si les instances de l'UMP désignent un autre candidat quelle sera votre position ?
Je le soutiendrai de toutes mes forces. La division ne fait pas partie de ma culture et je place au dessus de toutes mes priorités, l'intérêt général.

Pour vous, quelles sont les priorités pour Chalon ?
La vraie question n'est en fait pas de savoir si Chalon est une ville de droite ou de gauche mais dans quelle ville on souhaite vivre demain. Si c'est une ville qui a de fortes ambitions, y compris au niveau national, une ville où il fait bon vivre, où chacun trouve sa place, une ville qui rayonne, alors j'ai envie d'être candidat et de porter ces valeurs. Je ne veux pas être le Maire d'un camp mais celui de tous les chalonnais, de tous les quartiers, de toutes les générations. J'ai beaucoup d'ambitions pour les chalonnais. 

A quelle question auriez-vous aimé répondre ?
"Que pensez-vous des autres candidats à l'investiture ?" Je ne vous en aurais dit que du bien mais le débat n'est pas de savoir qui a fait le plus de choses ou qui a le plus de qualités mais qui a le plus de chance de gagner, de renouveller les équipes en places et d'incarner un maire capable de défendre sa ville au plus haut niveau.

Pour conclure, en quelques mots, quel est le message que vous souhaitez adresser aux Chalonnais ?
Un vrai message d'espoir car je suis particulièrement optimiste pour l'avenir de Chalon. La tâche sera rude, il faudra se remonter les manches, inventer, créer, partager, rassembler mais notre ville le mérite mille fois.

 



 
468 page pub
LE FIL INFO EN DIRECT

EN UNE - SORTIR
NOUS CONTACTER

agenda FOCUS 

HUMEURS, & DÉBATS 
Lettre d'info

Nos billets
PHOTOS  BD
CINÉMAS
 
TV Portraits FAQ
LIRE Travaux Musique  GAGNEZ



PROPOSEZ VOS INFOS

 

 

Nos partenaires : Votre site internet Communication événementielle