politique

Les élections locales en chalonnais

Vous êtes ici :

Grand Débat National : « Rechercher la participation des citoyens en s'inspirant de nos voisins Helvètes »....

10 mars 2019 - par Daniel DERIOT

...

« Nous sommes dans le grand et vrai débat » a mentionné, la députée Cécile Untermaier, en guise d'introduction d'une matinée regroupant à la fois des sympathisants des gilets jaunes, des citoyens dont certains sont investis au sein du conseil des citoyens ( mis en place par la députée de la Bresse et du Chalonnais), des élus mais aussi avec des socialistes et des marcheurs du chalonnais .


DE L'IMMIGRATION A L’EN-CORNAGE DES BŒUFS...LA VOTATION SUISSE TRIMESTRIELLE
Dans un premier temps, Manuel Tornare, ex maire de Genève a présenté « la démocratie semi directe » appliquée en Suisse avec en moyenne un référendum chaque trimestre. « C'est un système un peu complexe, nous sommes en campagne constante, cela nourri le débat, de l'immigration à l’en-cornage des boeufs » a relevé l'intervenant en relevant « La Suisse est un pays très décentralisé, avec les communes, les cantons et la confédération possédant les fonctions (régaliennes) dans les domaines des affaires étrangères, des finances et de la défense ».

 

Le député Suisse a noté à propos des référendums et initiatives populaires : « ce sont des systèmes lents , sûrs mais cela coûte cher », il a précisé « Les élus tout comme les ministres ( ils sont seulement 7 ) ne sont pas révocables »...


« IL FAUT RESPECTER LA VOLONTÉ POPULAIRE »
Manuel Tornare, a éclairer l'assistance composée d'une centaine de participants sur un système existant depuis plusieurs centaines d'années chez nos voisins. « Il faut respecter la volonté populaire » a indiqué le parlementaire, en guise de réponse à un intervenant rappelant « la victoire du non lors du référendum en mai 2005 ».


ABAISSER LES SEUILS POUR LE REFERENDUM D'INITIATIVE PARTAGE ET LE DROIT DE PETITION
« Le mouvement des Gilets Jaunes a débuté par une pétition en ligne, il s'est fait entendre ensuite dans la rue car il n'a pas été entendu » a mis en avant la députée ( LREM), Paula Forteza.

 

Cette dernière, œuvrant au sein d'un groupe de travail sur « la démocratie numérique » aux côtés de Cécile Untermaier a avancé des propositions sur l’institutionnalisation du conseil local citoyen, la pérennisation du grand débat ou encore sur l’évaluation des lois. L’abaissement du seuil de parlementaires pour l'instauration d'un référendum d’initiative parlementaire est envisagé mais pas d'inscription dans la constitution. Le droit de pétition tout comme le développement des budgets participatifs ont été évoqués.


QUELQUES PROPOS ...QUELQUES ECHOS
UN INTERVENANT CHALONNAIS : « Le Président a méprisé les maires, désormais nous sommes dans l'image, c'est question pour un champion. J'espère que vous serez intelligents collectivement pour répondre aux citoyens » a lancé un participant, notamment en direction des deux députés de la République En Marche assistants aux débats .


ALAIN ( SYMPATHISANT GILET JAUNE -CRECHES SUR SAONE) : « Je participe régulièrement au débats, à Macon, à Tournus et à Chalon. Je suis sympathisant du mouvement qui n'a rien à voir avec les casseurs mais qui est une expression légitime et forte de celles et ceux que l'on n'entend pas ».


CATHERINE ( MEMBRE D'AT.D QUART-MONDE CHALON ) : «  Il y a les visibles, celles et ceux qui étaient sur l es ronds points, mais surtout n'oubliez pas celles et ceux du quart monde, celles et ceux qui ne participent peu ou pas aux réunions, il faut aussi les écouter »...

 


LE MAIRE DE SASSENAY (PS ) ENCERCLE PAR EN MARCHE
Aux côtés de Didier Réty, maire de Sassenay, avaient pris place notamment le député Raphaël Gauvain, Philippe Exertier, référent départemental de la République En Marche mais aussi deux autres « marcheuses » dont Monique Exertier, conseillère municipale de Sassenay...


DEUX TELES POUR SUIVRE LE DEBAT : Il y avait une équipe de « Chalon TV » retransmettant sur le réseau social facebook, la rencontre mais aussi une équipe de la Radio Télé Suisse ( R.T.S ) venue suivre le Grand Débat National. .
Nos photos : lors du débat samedi matin au clos bourguignon...Durant les interventions de l'assistance- Paula Forteza, députée de la 2éme circonscription des Français de l’Étranger- Le maire de Sassenay encerclé par les marcheurs- une équipe de la télé Suisse.

 

 


Fermer
  • Web Collaboratif

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.


 
LE FIL INFO EN DIRECT

EN UNE - SORTIR
NOUS CONTACTER

agenda FOCUS 

HUMEURS, & DÉBATS 
Lettre d'info

Nos billets
PHOTOS  BD
CINÉMAS
 
TV Portraits FAQ
LIRE Travaux Musique  GAGNEZ



PROPOSEZ VOS INFOS

 

 

Nos partenaires : Votre site internet Communication événementielle