entre nous

Actus, Infos, News... parlons du chalonnais et de Chalon !

Vous êtes ici :

Germaine Lemétayer (L.D.H) : «  Accueillir, c'est agir en solidarité et œuvrer pour la fraternité »...

5 août 2017 - Daniel DERIOT

Avec des citoyens également engagés dans le Charolais-Brionnais, Germaine Lemétayer, a participé au rassemblement samedi en fin de matinée, devant l'hôtel de ville. Militante de la ligue des Droits de l'homme (L.D.H), elle est présidente de la section de Paray le Monial et siège au comité central de cette organisation à vocation généraliste, depuis juin dernier. Elle a accepté de faire le point sur plusieurs dossiers mobilisant les défenseurs des droits de l'homme du département et bien au delà...


  Vous participez ce samedi à un rassemblement, qui n'est autre qu'à une contre manifestation en riposte à l'appel du Parti de la France et des « identitaires », quelle est votre position sur le dossier des réfugiés ?
  « Nous souhaitons le respect des lois. Les préfets ont des consignes qui doivent être appliquées. Il faut rappeler : 1°) Le droit d'asile existe en France, depuis longtemps, c'est un droit qu'il faut appliquer, faire appliquer. 2°) Il convient de rappeler le caractère démocratique dans le sud de l'Europe , L'union Européenne se mobilise et ses pays se répartissent les tâches dans le domaine de l'accueil, de l'hébergement et de l'accompagnement des réfugiés. Nous nous réjouissons aux côtés des membres d'autres associations que l'Adoma puisse concrétiser ses actions.


  Aujourd'hui à Chalon comme en octobre 2016 à Digoin, vous manifestez tout en interpellant les pouvoirs publics, au delà de ces manifestations, concrètement cela se passe comment pour vous dans le Charolais-Brionnais ?
  Que cela soit à Paray le Monial mais aussi à Macon, Chalon et dans bien d'autres villes, les militants de la L.D.H prennent en charge les demandeurs d'asile.Pour nous, c'est être le relais des amis du C.A.D.A de Digoin, en coopération avec la CIMADE et l'association « Le Pont » . Cette dernière association bénéficie d'ailleurs d'une dotation du conseil départemental. Nous apportons notre regard de citoyens, accompagnons les familles lors de l'élaboration des dossiers, nous les accompagnons dans leurs démarches : sociales, médicales et administratives.


  Comme à Chalon, il y a quelques années déjà, la ville de Paray le Monial, vient de prendre un arrêté anti-mendicité, quelle est votre position sur ce dossier ?
  Nous demandons au maire, Jean Marc Nesme, le retrait de cet arrêté qui vise en tout et pour tout 4 S.D.F.


  Il semble, qu'il existe un certain contexte dans la ville de Paray, avec la présence de la communauté l'« Emmanuel » qui organise des sessions pour les homosexuels, ces derniers jours, vous avez distribuez des circulaires et vous interpellez là encore le maire de votre ville ?

 Nous demandons l'interdiction de "Parcours homosexualité" discriminants sur « le Moulin Liron. » Après des discussions souvent animées, les Parodiens ont été nombreux à témoigner leur soutien à ces actions tandis que les débats avec la Communauté de l'Emmanuel qui défend les positions traditionnelles de l’Église catholique tournaient au dialogue de sourds...Mais l'essentiel, avec eux, est de rappeler que les catholiques sont des citoyens comme les autres et que la République leur donne des droits et les protège des discriminations. Eux mettent en avant le droit des homosexuels de s'impliquer dans un engagement à la chasteté qu'ils estiment libre par delà la stigmatisation véhiculée encore par le Catéchisme de l'Eglise catholique . D'autres associations comme « David et Jonathan » partagent notre position sur ce sujet.

  Autre dossier sur lequel se mobilise la L.D.H, celui de Jérôme Laronze, agriculteur abattu par un gendarme le 20 Mai dernier, au sud de Cluny ?
  Les ligueurs œuvrent aux côté de la famille de cet agriculteur-éleveur afin que la justice puisse faire toute la lumière sur ce dossier. Un rassemblement est d'ailleurs prévu à Macon, le 20 Août prochain, d'ici là, le comité de soutien sera créé...


Nos photos : Germaine Lemétayer, présidente de la section L.D.H du Charolais-Brionais, membre du comité central de cette organisation.

 

commentaires

  • Voilà un excellent article. Vivre à Chalon, ne se contente pas de relater mais aussi de donner un prolongement aux lecteurs.
    par Bérengère Mathy ( Chalon ) le 08 août 2017
  • à Perron: Et demain, au nom de la justice, vous allez réclamer la peine de mort ? En nommant clandestins des migrants fuyant la guerre - vous voyez de qui on parle là, la mort, la violence, la faim, l'abjection, tout ce dont nous nous protégeons au mieux - les fascistes confirment leur appartenance au monde du mensonge et du yakafocon à 2 balles...
    par Rob le 06 août 2017
  • Ce n'est pas le tout de faire un rassemblement d'une centaine de personnes.Il faut faire un référendum .Je discute avec mes voisins et amis personne ne se rend aux manifs mais toutes celles que je rencontre sont contre la venue des réfugiés.La raison c'est que notre pays n'arrive déjà pas à loger correctement tous les français.Il y a des milliers de pauvres en france qui sont délaissés.Notre gouvernement actuel fait payer plus les pauvres que les riches.Aidons nos français est la priorité.
    par NomPerron le 06 août 2017

Réagissez / Donnez votre avis





Fermer
  • Web Collaboratif

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.


 

LE FIL INFO EN DIRECT

EN UNE - SORTIR
NOUS CONTACTER

 agenda FOCUS 

HUMEURS, & DÉBATS 
Lettre d'information

Nos billets
PHOTOS  BD
CINÉMAS
 
TV Portraits FAQ  LIRE Revue de web



RÉGIE PUB : Contact ici

 
Nos partenaires : Votre site internet Communication événementielle