thema

Théma, théma, thématiques

Vous êtes ici :

Fin de mon bilan des lectures BD de 2018...

4 jan 2019 - par Michel, enseignant en TAIS à l'IUT de Chalon

Voilà, pour clore ces souvenirs de lectures BD de 2018, quelques albums qui m’ont marqué… Pour certains, j’ai déjà écrit des chroniques conséquentes, pour d’autres pas encore… Mais voilà quelques éléments…

Clinch, parce que ce fut une belle surprise ! Zelba nous offre un texte fort, une narration graphique tonique, une histoire profondément humaine…

Le chant des Stryges, parce que c’est la fin de la série de Corbeyran et Guérineau que j’ai suivie depuis le premier volume… Parce que j’aime ce genre de fantastique et cette apothéose graphique du dernier volume…

En attendant Bojangles, car j’ai beaucoup aimé cette histoire coincée entre folie et amour… Je n’avais pas lu le roman et donc je ne porte pas de jugement sur l’adaptation de Carole Maurel et Ingrid Chabbert, elles m’ont juste emporté et j’ai beaucoup apprécié cette lecture…

Elma une vie d’ours, parce que dès le départ je me suis senti un gros ours refuge… Une très belle bande dessinée pour jeune lecteur… mais aussi pour tous les autres !

Le Fulgur, parce que dès le départ et durant trois volumes j’ai retrouvé l’ambiance de mes lectures de Jules Verne. Christophe Bec et Dejan Nenanov réalisent là une très belle bande dessinée pour tous ceux qui aiment l’aventure pure et dure…

Sous les bouclettes, parce que j’ai tellement apprécié Gudule que ce fut une petite bulle douce que de dialoguer avec sa fille en évoquant cette autrice de qualité… Mélaka signe là un très beau roman graphique…

Algériennes, parce que Meralli et Deloupy font revivre la guerre d’Algérie par les femmes montrant là leur rôle essentiel dans l’évènement ce qui a aussi pour effet de redonner de l’humain dans cette période… Après tout, les femmes sont bien les seules capables de rétablir du lien humain même après une guerre… non ?


L’homme gribouillé, parce que ce fut un choc de lecture, le premier de 2018 et que Serge Lehman et Frederik Peeters proposent là un ouvrage atypique, mythique, féminin, pétri d’humanisme… J’ai adoré !


Voilà, une sélection, c’est toujours frustrant et, en plus, j’ai un peu triché car certains auteurs seront présents à travers quelques expositions dont je viendrai parler prochainement… Heureusement, je garde tout cela en mémoire et je vous remercie, vous les auteurs, de nous offrir tant de belles bandes dessinées…

 


 

 

Et, maintenant, direction Angoulême 2019 !

 


Fermer
  • Web Collaboratif

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.


 
Tipi.net
LE FIL INFO EN DIRECT

EN UNE - SORTIR
NOUS CONTACTER

agenda FOCUS 

HUMEURS, & DÉBATS 
Lettre d'info

Nos billets
PHOTOS  BD
CINÉMAS
 
TV Portraits FAQ
LIRE Travaux musique



PROPOSEZ VOS INFOS

 

 

Nos partenaires : Votre site internet Communication événementielle