entre nous

Actus, Infos, News... parlons du chalonnais et de Chalon !

Vous êtes ici :

Festival des solidarités : Des croyants témoignent sur la loi de 1905, la laïcité et l'organisation des cultes

24 nov 2018 - Daniel DERIOT

 

André Guimet, prêtre à Macon, philosophe et Ahmed Belghazi, imam dans notre ville ont évoqué devant une assistance nombreuse de la perception de l'organisation des cultes issue de la loi de 1905 et de la laïcité. Organisée par l'association « Open Café » contribuant à l'organisation d'événements inter-culturel, cette rencontre a eu lieu vendredi en début de soirée, à la maison de quartier du Stade-Fontaine au loup.


1905...APRES LA CÉLÉBRE LOI ASSOCIATIVE DE 1901
Le Père Guimet, a évoqué le contexte historique ayant contribué quatre années après la célèbre loi de 1901, à l'adoption de la loi de 1905 contribuant à « la séparation de L’état et des religions » . La loi d'alors permettait non seulement l'inventaire dans les églises mais aussi à l'organisation des cultes dans les « milieux clos » que sont les hôpitaux, les prisons, les internats avec notamment la reconnaissance des aumôneries. Ce n'est que quelques années plus tard, que furent organisées les aumôneries dans les armées.


« NI DES ANGES...NI DES DEMONS »
« La religion catholique était majoritaire à l'époque » a souligné le Père Guimet. Ce dernier a rappelé « Les cléricaux et les laïcards n'étaient pas des anges, ni des démons ». Il a évoqué « l'athéisme, comme une religion », la question de l'enseignement religieux ou encore l'existence d'associations diocésaine pour la gestion des affaires relevant du diocèse.
«  En 1905, a eu lieu l'inauguration d'une première mosquée sur l’Île de la Réunion » a remarqué l'Imam Ahmed Belgahzi. Ce dernier s'est remémoré de l'aide des églises pour les musulmans dans les années 70. La question de l'organisation du culte musulman a été portée par différents ministres de l'Intérieur ( Pierre Joxe, Charles Pasqua, Jean Pierre Chevenement, Nicolas Sarkozy)...


« NEUTRALITE...ET IMPARTIALITE »
« La croyance est un choix, une conviction , une pratique individuelle, la loi de 1905 favorise avant tout l’organisation. L’état est garant de toutes les religions ».
le père Guimet a relevé « La défense de la laïcité a souvent penché du côté de la neutralité ». Le philosophe préfère mettre en avant « L'impartialité » et a lancé quelques éléments de réflexions en notant «  La foi demande à être vécue avec radicalité en respectant autrui » tout en assimilant pas l’intégrisme religieux au terrorisme.

 


« Le festival des solidarités », se poursuit avec des rencontres : ce samedi matin, à la salle du sacré cœur, autour des difficultés d'accès aux ressources vitales- Dimanche à la salle des fêtes de Virey, 7éme Marché autour du monde de 10 H à 18 H- Lundi à 20 H : Espace Jean Zay : projection d'un film documentaire d'Idriss Diabaté « Éloge des mils, l'héritage Africain ». (Festival Alimenterre).
-Nos photos : Lors de la rencontre de vendredi soir.

 


Fermer
  • Web Collaboratif

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.


 
LE FIL INFO EN DIRECT

EN UNE - SORTIR
NOUS CONTACTER

agenda FOCUS 

HUMEURS, & DÉBATS 
Lettre d'info

Nos billets
PHOTOS  BD
CINÉMAS
 
TV Portraits FAQ
LIRE Travaux musique



PROPOSEZ VOS INFOS

 

 

Nos partenaires : Votre site internet Communication événementielle