entre nous

Entre-nous : parlons livres

Vous êtes ici :

L'été c'est fait pour lire (avec un bon pull) des romans ésotériques !

16 sept 2017 - Michel Bonnet

L’été s’étire, la météo devient moins favorable et la température finit même par descendre en-dessous des normes… il n’en demeure pas moins que l’été c’est fait pour lire et que nous allons continuer cette chronique jusqu’au bout, jusqu’à l’arrivée de l’automne, belle saison d’ailleurs pour les livres ! Aujourd’hui, je vous propose de fureter du côté des thrillers ésotériques avec la belle série des enquêtes d’Antoine Marcas, policier franc-maçon…

 

C’est vrai qu’il aura fallu quelques années pour que cette série me tombe dans les mains. En fait, c’est principalement son adaptation en bande dessinée qui m’a motivé. Puisque le premier roman de la série arrivait en bédé, autant aller le lire en roman aussi et mesurer la qualité intrinsèque de cette histoire, la solidité de l’intrigue et de la construction de ce thriller, enfin, de prendre le temps de rencontrer cet Antoine Marcas, policier et franc-maçon…


Que l’on soit bien clair entre nous. Je ne suis pas franc-maçon et je n’ai pas d’à priori. Je ne connais pas la Franc-Maçonnerie, je n’en ai pas été victime, et je regarde cette organisation humaine comme j’en regarde d’autres auxquelles je n’appartiens pas comme la Société protectrice des animaux, la Confrérie des Chevaliers du Tastevin, les sauveteurs en Mer… Je ne suis donc pas venu chercher dans ce roman des secrets francs-maçons pour mieux les comprendre, les aimer ou les combattre. Non, il y avait inscrit thriller sur la couverture et c’est bien ce que j’avais l’intention de lire : un thriller.

Il ne m’importe guère au départ de juger les personnages en fonction de leurs croyances. Il y a donc des Francs-Maçons, des Nazis, des membres de la société Thulé, des Palestiniens, des Croates, des nostalgiques des Templiers… certains sont plus pragmatiques et opposés à tout cela… Et alors ? Et bien comme dans tous les thrillers, il y a des bons et des méchants, un suspense terrible et un happy end… Et c’est ainsi que je suis entré dans la série et que j’y suis resté…

 

J’ai donc lu sans aucune lassitude Le rituel de l’ombre, Conjuration Casanova, Le frère de sang, La croix des assassins, Apocalypse, Lux tenebrae et nous voilà maintenant avec Le septième Templier. Oui, il date de 2011, j’ai un peu de retard mais que voulez-vous, je ne lis pas que cette série… D’ailleurs, je suis déjà dans le suivant, Le Temple noir… Donc, série que j’aime et dont je viendrai à bout, un jour, c’est sûr !

 

Pour ceux qui ne connaissent pas encore cette série, précisons qu’il s’agit de gros romans, avec beaucoup de chapitres et de personnages et dont une partie se déroule dans l’histoire lointaine – là nous sommes au moment où le roi Philippe le bel tente de mettre la main sur le trésor des Templiers – et une autre contemporaine, celle où agit Antoine Marcas. Notre héros est bien franc-maçon mais pour autant les auteurs ne proposent pas une vision idyllique de la Franc-maçonnerie. Non, je les trouve assez équilibrés, paisibles, factuels et objectifs. Par contre, ils osent nous montrer quelques détraqués qui ont perdu de vue depuis bien longtemps les objectifs de la franc-maçonnerie…

 

Cette fois-ci, tout va commencer par une terrible trahison. Une sorte de cellule de sept Templiers contemporains va disparaitre, six frères seront bien assassinés car le septième a trahi… L’une des victimes a pu appeler Antoine Marcas juste avant sa mort ce qui permet à notre enquêteur de se mettre en chasse… Difficile de vous en dire plus car, d’une part un thriller fonctionne sur le suspense donc il faut vous le laisser entier et, d’autre part le roman se prolonge avec le suivant donc il y a encore plus à protéger… 

 

Nous sommes donc dans un thriller historique, ésotérique, spirituel, politique, contemporain et profondément humain. C’est probablement pour cela que je n’ai pas vu passer le temps de lecture, que je suis déjà dans le tome suivant – Le temple noir – et que je ne peux que vous encourager à découvrir cette série même si j’ai bien conscience que pour aimer cela il faut une bonne dose de passion pour l’histoire, pour le mystère et pour les polars en général… La lecture d’un tel roman s’appuie sur des liens entre passé – plus ou moins lointain – et monde contemporain et cela nécessite pour le lecteur de solides compétences sur la Préhistoire, le monde juif et chrétien, le Moyen-Age, le dix-huitième siècle, le dix-neuvième siècle… bref sur toute l’histoire de l’humanité ! Pour ceux qui n’ont pas ces connaissances – donc les lecteurs les plus nombreux – vous serez obligés de faire confiance aux auteurs et parfois vous serez dépassés… Franchement, ne vous en faites pas, il y a tellement d’autres polars, thrillers, et autres policiers que vous devriez bien trouver chaussure à votre pied en faisant l’impasse sur les Marcas. Pour les autres, puisque l’été c’est fait pour lire, bonne lecture !

 
 


Fermer
  • Web Collaboratif

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.


 
LE FIL INFO EN DIRECT

EN UNE - SORTIR
NOUS CONTACTER

agenda FOCUS 

HUMEURS, & DÉBATS 
Lettre d'info

Nos billets
PHOTOS  BD
CINÉMAS
 
TV Portraits FAQ
LIRE Travaux Musique  GAGNEZ



PROPOSEZ VOS INFOS

 

 

Nos partenaires : Votre site internet Communication événementielle