politique

Les élections locales en chalonnais

Vous êtes ici :

Européennes : Débat à gauche, Lettre ouverte d'un militant du P.S de Gueugnon

10 mai 2019 - par Tra,smis par Deriot Daniel

Lettre à Benoit, Emmanuel, Denis, Jean-Luc et les autres 1
D’abord qui est celui qui vous adresse cette lettre à l’approche des élections européennes ?


Membre du Parti Socialiste depuis 1963 (à 18 ans, à l’époque de la SFIO de Guy Mollet avec liste unique), toujours à son aile gauche depuis le CERES avec Jean-Pierre Chevènement, ayant vécu de l’intérieur le Congrès d’Epinay que je pourrais vous raconter, je n’ai, tout au long de ma vie militante, eu de cesse que de prôner l’unité réalisée à Epinay où un grand parti est né du rassemblement de toutes les chapelles d’une gauche éparpillée à l’époque, chapelles qui , en dépassant leurs prés carrés, ont permis l’édifice de cette cathédrale du socialisme qui conquit l’Elysée le 10 mai 1981.


Et vous, Benoit, Emmanuel, Denis, Jean-Luc et bien d’autres, vous fûtes, par la suite, durablement de ce combat au niveau des entreprises, des territoires voire des fêtes de la rose comme celle de Frangy en Bresse, des collectivités comme à Massy avec Claude Germon (n’est-ce pas Jean-Luc !) malgré les différences voire les divergences reconnues statutairement, notre socle commun les dépassant pour vivifier le peuple de gauche.
Et vous étiez conseiller général, conseiller régional, député, sénateur, nos sections vous ayant fait confiance, le PS vous ayant fait confiance.
Bien sûr, nous avons connu des défaites, des défaillances, des erreurs.


Cependant, à chaque fois, nous les avons solutionnées car l’intérêt supérieur de la classe ouvrière nous obligeait à mettre nos égos sous le boisseau car il y avait, au bout du chemin souvent semé d’obstacles toujours surmontés, des avancées sociétales et sociales maintenant pérennes.

Puis, patatras, serions-nous revenus à l’année 1969 où le PS, avec Gaston Defferre à la présidentielle, était grosso-modo à la situation d’aujourd’hui !
Puis, patatras, les vieux démons des chapelles, des égos resurgissent, chacun pensant que la sienne est plus belle, plus forte, mieux lotie que les autres.
Et vous qui avez vécu à vos postes électifs, de tous niveaux, grâce au PS, vous l’avez quitté ou vous le quittez parce que vous n’avez pas la mainmise sur lui, que vous voulez être votre propre chef sans vous soucier des autres alors que l’unité mérite de surmonter différences d’opinion et divisions dans la démarche pour une aventure collective.


Cette attitude s’apparente, pour moi, à une forme de trahison par rapport aux figures tutélaires du Parti Socialiste que furent Jean Jaurès, Léon Blum, François Mitterrand ; par rapport aux avancées sociales et sociétales que furent les premiers congés payés en 1936 et l’abolition de la peine de mort en 1981 pour ne citer que ces deux exemples emblématiques de notre politique.
C’est au Parti Socialiste et à lui seul que nous les devons car il était bouillonnant de divergences mais uni pour les travailleurs, pour leur bien et leurs droits comme les « Lois Auroux » de démocratie dans l’entreprise.
Et, maintenant, en le quittant alors qu’il vous a permis d’être un élu, vous niez, d’une manière ou d’une autre, toute notre histoire.
Et vous continuez à agir, dans le sens de la division pour ces élections européennes. Alors que la somme globale de vos prénoms tous issus aux ¾ du Parti Socialiste, avec Olivier et Raphaël, oscille entre 25 et 28%, autrement dit la première place avec un puissant impact politique et médiatique, sans compter Ian ; votre éclatement vous situe entre 2% et 10% pour chaque liste.
Quelle honte ! Quelle galère !

Surtout pour ces électeurs de gauche perdus devant cette absurdité.
L’unité dépassant naturellement les idées, les programmes qui d’ailleurs ont d’évidentes similitudes.
Benoit, Emmanuel, Denis, Jean-Luc, Yannick, il existait un espoir que vous n’avez pas voulu saisir parce qu’il venait du Parti Socialiste qui souhaitait ardemment l’union de la gauche et de l’écologie dans l’élection européenne, sans sélection de tête ; à tel point qu’il a laissé, à juste titre, la première place à une personnalité qui n’était pas issue de ses rangs ; liste d’ouverture pour laquelle je voterai parce qu’elle permet aux gens de gauche de s’exprimer pour l’unité, d’autant que Raphaël a signé avec Paul (Paul Magnette, tête de liste PS en Belgique, en 2016 opposé au CETA avec sa région de Wallonie) l’Appel à une autre Europe cosigné également par la Confédération Européenne des Syndicats.

Cela m’a rappelé le Congrès de l’Unité des Socialistes d’Epinay en 1971 auquel, pour mémoire, j’ai participé au titre du Cérès, congrès qui a abouti à l’élection comme 1er Secrétaire de François Mitterrand issu de la Convention des Institutions Républicaines, l’équivalent de Place Publique aujourd’hui !
Voilà ce que je voulais vous dire, voilà mon « coup de gueule » en ce 1er mai 2019 d’un militant qui compte 56 années de carte au Parti Socialiste, parti auquel je suis plus fidèle que jamais même s’il se trouve en zone de très fortes turbulences, comme en 1969 !


Vu tout ce que j’ai vécu, tous les congrès départementaux et nationaux que j’ai fait, cela n’effraie ni ne décourage l’élu municipal que je fus de 1977 à 2001 à Gueugnon.
Pour conclure : pourquoi ne pas imaginer, comme il y eut Vatican 2, un Epinay 2, congrès de l’Unité des Socialistes de ce siècle ; le nouvel aggiornamento d’une belle idée depuis 1905, cinquante ans après le 1er !

Jean-François Forest

Précisions ( 1) :
Benoit pour Benoit Hamon, Emmanuel pour Emmanuel Maurel, Denis pour Denis Lamard, Jean-Luc pour Jean-Luc Mélenchon qui militèrent longtemps au PS et dont j’ai signé les motions de Congrès depuis les années 80, ma dernière signature étant allée à Emmanuel Maurel qu’accompagnait Denis Lamard.

Transmis par Daniel Dériot

 


Fermer
  • Web Collaboratif

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.


 
LE FIL INFO EN DIRECT

EN UNE - SORTIR
NOUS CONTACTER

agenda FOCUS 

HUMEURS, & DÉBATS 
Lettre d'info

Nos billets
PHOTOS  BD
CINÉMAS
 
TV Portraits FAQ
LIRE Travaux Musique  GAGNEZ



PROPOSEZ VOS INFOS

 

 

Nos partenaires : Votre site internet Communication événementielle