politique

Les élections locales en chalonnais

Vous êtes ici :

Européennes : Jean Pierre Raffin, l'associatif « Protection de La Nature » devenu député Européen

23 mai 2019 - par Daniel DERIOT

 

Cet universitaire dont les racines familiales se trouvent dans le clunysois et le brionnais, a longtemps enseigné dans le universités de la capitale . Il s'est engagé au contact de ses collègue aux problèmes de protection de la nature, en faveur de la protection de la Vanoise dans le années 70 et avant de devenir député européen entre 1991 et 1994, Jean Pierre Raffin, a été président de la Fédération Française des sociétés de Protection de la Nature ( F.F.S.P.N) devenue France Nature Environnement (F.N.E) , dont le siège se trouvait alors, rue cuvier au Jardin de Plantes.


« NE PAS EN FAIRE UN METIER »
Il a été l'un de conseiller technique de Dominique Voynet, lorsque cette dernière était ministre de l'environnement , Jean Pierre Raffin a toujours poursuivi sa carrière d'enseignant-chercheur. « La politique, doit permettre à de citoyen de 'engager concrètement, mai il faut éviter d'en faire un professionnel »' relève celui qui a été élu sur la liste d'Antoine Waechter et qui comptait (entre autre ) le docteur Max Siméoni, pour l'Union du Peuple Corse et la lyonnaise
Djida Tazdaït, organisatrice de la « Marche des beurs »..


« UNE EXPERIENCE INTERESSANTE »
M.Raffin, relève que beaucoup de vote au parlement européen sont le fruit de compromis mai aussi le fruit d'alliance à géométrie variable, à l'époque, précise t'il. « J'ai beaucoup travaillé avec Jacques Vernier, alors maire de Douai, qui 'investissait aussi sur les problèmes d'environnement. Jean Pierre Raffin, a siégé au sein de la Commission de l'environnement, de la santé publique et de la protection des consommateurs . Il a travaillé  aussi avec des élus Suédois, notamment. Autre dossier uivi, ceux liés à la directive habitat des milieux naturels.


« LE NI DROITE-NI GAUCHE, TOUJOURS POUR FAIRE PROGRESSER LES IDÉES ÉCOLOGISTES »
« Il y a une réelle urgence écologiste » relève M.Raffin en constatant « M.Macron a réduit la transition écologique à la seule urgence climatique ». La diversité biologique a été oubliée poursuit celui qui demeure pleinement engagé au sein du mouvement associatif ( 1) . « L'actuelle majorité continue de détricoter le dispositifs permettant d'évaluer les conséquences d'opération concernant la diversité biologique »....Il apporte an exclusive un soutien à la liste « Urgence Écologie » ( 2) sur laquelle figurent notamment , l'ancienne ministre Delphine Batho, le député (ex LREM ), Sébastien Nadot, Antoine Waechter et conduite par le philosophe, Dominique Bourg. « L’Europe nouvelle doit être l'héritière de Konrad Adenauer, Jean Monnet, Robert Schuman, il faut des personnalité qui ne soient pas marquées par le clivage des idéologies de partis traditionnels »....complète, M. Raffin.


( 1) M.Raffin, est impliqué au sein du Centre d’Études du Patrimoine et de l’association « Mémoire du Brionnais »
( 2) Pour voter pour cette liste, il faut télé-décharger le bulletin de vote.


Prochain volet : Michel Raymond...élu de Chasse Pêche Nature et Traditions.

 


Tous les portraits :
Européennes : un peu d'histoire locale, portraits

 

 
 


Fermer
  • Web Collaboratif

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.


 
Nos partenaires : Votre site internet Communication événementielle