vivre-a-chalon : Une autre info à Chalon et dans le Grand Chalon

Le portail local de chalon sur saone, pour les chalonnais ... par les chalonnais

mercredi 20 juin 2018

Bonne Fête Silvère

Photo de Chalon

thema

Théma, théma, thématiques

Vous êtes ici :

Et toujours Golden City pour le plus grand plaisir des lecteurs...

10 jan 2018 - par Michel, enseignant en TAIS à l'IUT de Chalon

Voilà, l’univers de Golden City continue de se découvrir devant vous mais, franchement, si vous avez envie de lire cette série, il est conseillé de cesser la lecture de ces chroniques… Préservez le suspense même si je tente de ne jamais vous en dire trop… D’ailleurs, ce qui est bien avec Golden City c’est que les thèmes abordés sont presque plus importants que les circonstances de l’histoire… Enfin, presque car le scénariste Daniel Pecqueur a quand même construit un scénario étonnant qui de page en page, de séquence en séquence, d’album en album vous surprend toujours… Les rebondissements sont permanents, les personnages attachants et, pour certains, imprévisibles… Du coup, le lecteur ne relâche pas son album en cours… Jamais !

Commençons par une petite révision. Prenez une feuille, inscrivez votre nom en haut à gauche, le pseudo peut faire l’affaire mais écrivez très lisiblement, s’il vous plait ! ! ! Non, je vais vous éviter cette petite épreuve, mais pour que vous compreniez ce qui va se passer, maintenant, dans le tome 5 de cette série Golden City, je vais, quand même, tant pis pour ceux qui suivent ou/et lisent depuis le départ, vous rappeler quelques éléments…

Notre ami Harrison dirigeait la ville de Golden City depuis la mort de sa mère qui était aussi la fondatrice de cette cité un peu particulière. Golden City est une île flottante pour riches qui veulent vivre à l’abri de la violence, de la pollution, de la pauvreté… Tout aurait pu continuer pour Harrison junior s’il n’avait été trahi par une des personnes qui l’entouraient, une de ses proches… et, du jour au lendemain, le voilà sans identité, criminel, condamné à la prison à vie, exclu et obligé de vivre avec les marginaux, ces enfants sans avenir qu’il découvre… mais qui l’accueillent et lui donnent l’aide dont il avait besoin… Mais, maintenant, il faut qu’il retourne sur Golden City pour faire triompher la vérité, trouver qui sont les traîtres et reprendre sa place… avec, peut-être, un regard différent sur la vie…

C’est au moment où Harrison va se lancer vers Golden City que commence ce tome 5, Le dossier Harrison. Il réussit à pénétrer dans la ville, puis chez lui, en se faisant passer pour un dépanneur lave-vaisselle… mais dans cette ville sécuritaire il est difficile de passer inaperçu et il va devoir travailler à sa mission avec toutes les forces de l’ordre à ses trousses…

Il arrive à aller jusqu’à son bureau et il se met à la recherche du passage secret qui devrait pouvoir le conduire à la vérité… Mais je vois que vous comptez sur moi pour vous y conduire aussi, et, là, je crois que vous rêvez un peu, ce sera à vous de lire les détails surprenants et passionnants de cette énigme… Mais on peut, quand même, vous préciser quelques éléments…

Car, sous ce bureau… il y a un laboratoire, celui du professeur Seed, une amie de sa mère, une femme qui s’est lancée dans l’aventure du clonage humain… Si, rien que ça ! Mais alors… Oui, vous commencez à comprendre… Je n’en dis pas plus…

Pour le reste, non, c’est sûr, je ne peux pas vous en dire plus… C’est un très bel album, plein de suspense, jusqu’à la dernière page car une amie fidèle de Harrison, le vrai, est en danger de mort…

C’est toujours aussi bien dessiné, aussi dynamique dans le récit… Non, vraiment, Golden City est une très belle bande dessinée de science fiction…

Mais, quand se referme cet épisode, l’affaire n’est pas encore close… Harrison n’a pas repris sa place et il est encore en danger… Mais on sent bien que l’issue est proche… Allez, encore un volume et on y sera… du moins c’est ce que je pensais à l’époque où je découvrais cet album… On imaginait que la fin serait là au sixième album… Mais, en fait, ce fut plus long que prévu… et tant mieux !

Pour ceux qui ne connaissent pas ce scénariste, précisons que Daniel Pecqueur est né en Normandie, qu’il a 69 ans et qu’on lui doit aussi les série Thomas Noland et Arctica ainsi qu’un magnifique one-shot, Marée basse…

 


 Lire aussi :

Et toujours Golden City pour le plus grand plaisir des lecteurs... 10 jan 2018

Golden City... encore à relire et redécouvrir... ou à lire tout simplement ! 9 jan 2018

Golden City... toujours à découvrir ou redécouvrir ! 8 jan 2018

Une série à redécouvrir... Golden City 7 jan 2018

 

 

 
 


Fermer
  • Web Collaboratif

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.


 
LE FIL INFO EN DIRECT

EN UNE - SORTIR
NOUS CONTACTER

 agenda FOCUS 

HUMEURS, & DÉBATS 
Lettre d'info

Nos billets
PHOTOS  BD
CINÉMAS
 
TV Portraits FAQ  LIRE



PROPOSEZ VOS INFOS

 
Nos partenaires : Votre site internet Communication événementielle