entre nous

Entre-nous : C'est vous qui le dîtes !

Et si on parlait FNAC ?

11 août 2017 - Michel Bonnet

Certains diront encore que je suis un rabat-joie indécrottable ! Peut-être, mais comment voulez-vous que je puisse être heureux de voir arriver à Chalon-sur-Saône l’enseigne de la FNAC ?

 

Attention, que l’on ne vienne pas me dire que cela va dynamiser la ville de Chalon par ses conférences et ses séances de dédicaces ! Il y a dans Chalon et le Grand Chalon plus de conférences que les habitants du territoire ne peuvent en écouter ! Certaines conférences, pourtant avec des pointures reconnues dans toute la France, se déroulent devant un public restreint… ce n’est d’ailleurs pas une spécificité chalonnaise car j’ai moi-même animé, à la FNAC de Nancy pour être précis, des rencontres avec artistes où il n’y avait que 4 ou 5 personnes… même quand il s’agissait d’un lauréat du prix Goncourt qui finalement allait vendre à 450 000 exemplaires !

 

Quant aux dédicaces, que je fréquente très régulièrement, elles existent bien à Chalon avec des libraires qui se battent, qui mettent toute leur énergie pour faire vivre leurs librairies ! Le public répond-il présent ? Oui mais de façon irrégulière et je ne suis pas certain qu’il y ait tant de place pour des activités nouvelles dans ce domaine !

 

Alors, oui, cette arrivée va plaire à quelques personnes, c’est une certitude. Probablement que l’espace High-tech recevra de la visite – je dis bien visite car on sait maintenant que les achats peuvent être effectués par la suite via Internet – mais je crains par contre que l’espace dit multi culturel  ne fasse tomber quelques autres acteurs… Je pense, entre autres, à ceux qui ont repris l’ancienne maison de la presse pour en faire une librairie digne de ce nom et au libraire spécialisé en bande dessinée qui a même créé cette année un emploi, encore à temps partiel certes, mais emploi quand même !

 

N’en déplaise donc à certains je ne suis ni heureux de cette venue ni confiant dans l’avenir… Comme tout le monde, j’espère voir H&M et la FNAC réussir car cela serait bon pour le territoire mais je pense que malheureusement cela n’a pas été assez pensé et travaillé avec les acteurs actuels du Centre-ville de Chalon… Et je me suis limité, volontairement, aux questions culturelles et économiques, pas à l’aspect de l’urbanisme !

 

Quant aux comportements des jeunes vis-à-vis de la lecture, de la musique et du cinéma… ce n’est pas la présence de la FNAC qui les fera évoluer, ils continueront à télécharger gratuitement chaque fois que ce sera possible… ne rêvons pas ! Les achats culturels seront limités mais partagés avec un acteur de plus…

 

Donc rendez-vous dans deux ans pour voir qui tombera en premier !

 
 


Fermer
  • Web Collaboratif

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.


 
Tipi.net
LE FIL INFO EN DIRECT

EN UNE - SORTIR
NOUS CONTACTER

 agenda FOCUS 

HUMEURS, & DÉBATS 
Lettre d'information
PROPOSEZ VOS INFOS

Nos billets
PHOTOS  BD
CINÉMAS
 
TV Portraits FAQ  LIRE Revue de web



RÉGIE PUB : Contact ici

 
Nos partenaires : Votre site internet Communication événementielle