entre nous

Sorties à Chalon et dans le Grand Chalon

Vous êtes ici :

EDA : Caroline vous fait revivre My ladies Rock

19 oct 2018 - Caroline, étudiante en TAIS à l'IUT de Chalon-sur-Saône

Rien qu'au titre on a envie de danser ! My ladies rock est un spectacle de Jean-Claude Gallotta, créé en 2017, dont la représentation à Chalon-sur-Saône s'est faite en ouverture officielle de la saison le 5 octobre 2018.

La salle affichait complet et nous étions, tous, les yeux et les oreilles grands ouverts au rock et à son histoire. C'est avec des danses et un discours en voix off que Jean-Claude Gallotta parle des chanteuses de rock dans les années 60/70. Il reconnaît en tant qu'homme la force de ces femmes à s'être imposées dans un monde « machiste » (dit-il) qu’est le rock.


Wanda Jackson, Aretha Franklin, Nico, Janis Joplin, Nina Hagen, Tina Turner et bien d'autres ont su bouleverser les codes sociaux et musicaux et, ainsi marquer le monde de la musique et plus… Le spectacle leur rend hommage, les soutient, les défend, nous raconte leurs histoires, qu'elles soient jugées provocantes, mal-vues, car droguées, sensationnelles, hors normes ou exceptionnelles… Jean-Claude Gallotta nous les montre libres et féminines. Toutes décrites à travers leurs musiques, il dresse un portrait de femmes fortes qui, la tête haute, font face au monde !

Amenés dans le monde musical des années 60, les danseurs transmettent leur plaisir de danser avec le sourire aux lèvres. Leurs visages étaient expressifs, allant du provocateur au sensuel passant par la joie dégagée par ces musiques. Jean-Claude Gallotta à su trouver les mots et les chorégraphies pour traduire les musiques et ces musiciennes de talents en mouvement. Il y avait des danses sensuelles, provocantes, et d'autres plus romantiques.

Le discours sans tabou et sans jugement moral, mais pour autant juste, montre que la danse et la musique (et qui plus est les Arts en général) n'ont pas de sexe, de couleur, d’appartenance religieuse ou autres. Qu'ils soient hommes ou femmes, les danseurs portaient des robes, les autres avaient la place de la femme, les genres étaient mélangés et la libération sexuelle fût ressentie. Dans tout les cas ils dansaient tous le rock jusque dans leurs yeux.

Il y avait des trios, des quatuors, des duos et des solos, nous pouvons ainsi dire qu'ils ont tous portés ces modèles féminins en eux et ont ravivé davantage leurs âmes à nous yeux.

C'est avec nostalgie que je suis sortie de ce spectacle, car aujourd'hui il n'y a plus de modèle féminin aussi symbolique qu'elles, qui, avec leurs voix, plaçaient les femmes à l'égal de l'homme ! Une belle soirée !

[photo de Stéphanie Para]

 


D ans le cadre d'un partenariat entre le site vivre-a-chalon, l’IUT de Chalon et de nombreuses structures culturelles chalonnaises les étudiants de la licence professionnelle TAIS (techniques et activités de l’image et du son) proposent leurs reportages, leurs critiques de spectacles, leurs ressentis de lectures, leurs idées de cadeaux, leurs recettes…

 

 
 


Fermer
  • Web Collaboratif

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.


 
LE FIL INFO EN DIRECT

EN UNE - SORTIR
NOUS CONTACTER

agenda FOCUS 

HUMEURS, & DÉBATS 
Lettre d'info

Nos billets
PHOTOS  BD
CINÉMAS
 
TV Portraits FAQ
LIRE Travaux Musique  GAGNEZ



PROPOSEZ VOS INFOS

 

 

Nos partenaires : Votre site internet Communication événementielle