entre nous

Actus, Infos, News... parlons du chalonnais et de Chalon !

Vous êtes ici :

Disparition : André Pourny, sénateur de 1986 à 2004, n'est plus..Une figure de la vie politique départementale

12 juin 2018 - Daniel DERIOT

Surnommé affectueusement « dédé », André Pourny, âgé de 90 ans n'est plus. Ce commerçant de Toulon sur Arroux, avait fait « sciences po », a été durant 45 ans, un élu du terroir. Conseiller général du canton d'Issy l'Evêque, de 1960 à 2004 , André Pourny, a toujours été élu au premier tour dans ce (petit) canton limitrophe de la Nièvre, trait d'union entre Morvan et Charolais.

André Pourny, a tenté aussi à sa manière d'être un trait d'union entre la droite et un centre gauche, un temps force politique importante du département.


NON INSCRIT AU CONSEIL GENERAL
Ce personnage de la vie politique départementale, accède à la place de premier vice président du conseil général, alors que René Beaumont occupe la présidence.


Après avoir été élu à Toulon sur arroux, premier adjoint de cette commune, durant de longues années, de 1995 à 2001, il est maire du village de Sainte Radegonde. M.Pourny, a été élu sénateur en septembre 1986, lui le non inscrit à l'Assemblée départementale est élu avec celui qui est maire d'Autun, Marcel Lucotte, alors sénateur UDF qui avait résisté aux assaut de la gauche dans la foulée des municipales de mars 1977. Le troisième sénateur, élu en 1986, n'est autre que le gaulliste, André Jarrot.


André Pourny , est reconduit aux fonctions de sénateur en Septembre 1995, il demeurera sénateur jusqu'en 2004. Cette même année, c'est le regretté, Jean Luc Thibaudin, agriculteur à Cussy, qui lui succède au conseil général.


UN PERSONNAGE ATTACHANT ET DES RECORDS
Avec André Pourny, disparaît non seulement une figure de la vie politique départementale mais aussi un personnage attachant. Cet homme de grande culture, ne manquait jamais d'avoir une note d'humour, taquinant ses «challengers politiques » ou encore les observateurs de la vie locale. Au fil de ses années de mandats électifs, il avait tissé de nombreux liens d'estime et souvent d'amitié.


André Pourny, toujours ré-élu, a souvent obtenu des scores importants lors des cantonales : 77% des suffrages en mars 1985, le PS avait investi M. Larue, 67 % en mars 1992, lors d'une quadrangulaire. Le FN avait présenté, le givrotin M. Labarre. André Pourny avait battu le record du Docteur Pleindoux, conseiller général du canton de Cluny, durant 37 ans.
En mars 1998, lors des cantonales, le parti socialiste avait désigné pour cette élection dans un canton « difficile » pour la gauche , Philippe Baumel, devenu par la suite, Maire du Breuil et Député de la troisième circonscription.


Les obsèques d'André Pourny, se dérouleront mercredi après midi, à Toulon sur Arroux.

 
 


Fermer
  • Web Collaboratif

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.


 
Chalon en mode Guinguettes
LE FIL INFO EN DIRECT

EN UNE - SORTIR
NOUS CONTACTER

 agenda FOCUS 

HUMEURS, & DÉBATS 
Lettre d'info

Nos billets
PHOTOS  BD
CINÉMAS
 
TV Portraits FAQ  LIRE



PROPOSEZ VOS INFOS

 
Nos partenaires : Votre site internet Communication événementielle