entre nous

Actus, Infos, News... parlons du chalonnais et de Chalon !

Vous êtes ici :

Deuxième édition "Festival des histoires vraies"....Des succès et un échec décrypté

14 juil 2018 - DANIEL DERIOT

La première édition autunoise du festival "des histoires vraies" avait été marquée par l'annonce du lancement de l' "Ebdo". Un lancement sur lequel est revenu avec émotion, Patrick De Saint Exupéry,, vendredi , lors de la première journée de la deuxième édition "Les Rendez vous de Juillet", regroupant
à Autun, un public nombreux surtout composé de jeunes, des acteurs de "Debout les bourgs" et des journalistes en nombre.


UN ANNIVERSAIRE...DES SUCCÈS
Ce festival porté par les revues de grands portages XX1 et 6 mois,en étroite coopération avec un certain nombre d'institutions dont la ville d'Autun, coïncide cette année avec le dixième anniversaire de l'excellente revue XX1. Lancée
en 2008, par Patrick De Saint Exupéry et par Laurent Beccaria, la revue XX1 a été reprise, il y a peu par par une nouvelle équipe, suite à une liquidation judiciaire. Désormais, "6 Mois", "XX1" appartiennent à un groupe composé des Éditions du Seuil et de "la Revue dessinée" qui poursuit avec la même
équipe rédactionnelle l'aventure commencée dans un contexte difficile, il y a une décennie, "celui d'une revue de papier, vendue en librairie, sans publicité et préservant une haute idée qu'ils se faisaient du journalisme".

 

 

UN ÉCHEC VIOLENT CELUI DE L'"EBDO"...SANS OUBLIER LES KIOSQUES
Dans la salle archi comble de la salle du Colonel Lévêque, Patrick de Saint Exupéry, a rendu compte de l'expérience de l "Hebdo". Il a lu un texte, portant un regard lucide sur l'aventure du feu hebdomadaire, qualifiant" d'échec violent" l'arrêt en mars dernier, de cette publication. Patrick De Saint Exupéry, seul a reconnu un certain nombre de faiblesses en soulignant "Le cheval a été fougueux mais pas maîtrisé". .."Les qualités individuelles des équipes ne sont pas additionnées", "L'ebdo en kiosque, cela a été difficile, les kiosques sont moins nombreux, les journaux plus rapidement consommables", "dans toutes les histoires, il y a des bâtons dans les roues"..."Nous voulions une presse indépendante, d'éducation populaire" ou encore "Il y avait sans doute un fossé profond entre les acteurs ayant contribué au lancement participatif et nos lecteurs potentiels" a relevé Patrick Saint Exupéry, lors d'une intervention ponctuée de longs applaudissements...Il a évoqué brièvement "L'affaire Hulot"en remarquant "Il y avait une information"...


AU FIL DE LA PREMIÈRE JOURNÉE DE VENDREDI
"GRANDE-SYNTHE"...UNE AVANT PREMIÈRE...

Au cinéma, "L'arletty", venant d'être entièrement rénové, a eu lieu la projection du film "Grande Synthe" réalisé par , Béatrice Camurat-Jaud. Ce film, présente cette ville du Nord confrontée à bien des crises : économiques, sociales, écologiques, migratoires et aux réponses apportées par l'équipe municipale animée et présidée par le maire Damien Carême, en fonction depuis 2001. Le film est à la fois un documentaire sur des expériences sociales, novatrices et une vitrine. Damien Carême et le maire d'Autun, Vincent Chauvet ont participé au débat.

 

Le  premier magistrat d'Autun a relevé " A la demande d'un Préfet, notre ville accueille une cinquantaine de syriens, ils participent aux cérémonies patriotiques, il y a eu un accueil républicain.


Dans le département, d'autres maires, de différentes sensibilités contribuent à l'accueil de réfugiés, souvent sans communication".
Vice Présidente de l'association "Emmaüs France,la chalonnaise,Annick Berthier, , était présente à cette
projection, le film a bénéficié d'une dotation du mouvement fondé par l'Abbé Pierre.
Présents aussi, plusieurs élus écologistes de la communauté urbaine, notamment, Carole Bonin, élue de Montceau les mines.


CO-EXISTER..DES ATHÉES ET DES CROYANTS A L’UNISSON POUR AGIR
Au pied de la cathédrale, sous le tympan du célèbre Gislebertus , Samuel Grzybowski, a retracé l'histoire de l'association "Co-Exister" regroupant des jeunes croyants et
non croyants e encourageant le dialogue entre jeunes de différentes croyances, depuis bientôt une dizaine d'années déjà.
Cette association a rencontré des lycéens dans notre ville.


SOURCES CHAUDES..."LES EXCLUSIVITÉS EN SONT RAREMENT"
Salle comble, également salle du colonel Lévêque, pour écouter le témoignage du journaliste, Matthieu Suc, de Médiapart. Il a évoqué les relations sensibles du journaliste avec les services de police, des liens individuels
tissés dans un contexte de terrorisme...

 


UNE WEB TV 71 : PRÉSENTE AU CHAMP DE MARS
Crée, il y a peu par l Observatoire des Initiatives Locales ( O.D.I.L), nos confrères de la nouvelle Web T.V Saône et Loire, ont effectué des enregistrements de différents participants, place du champ de Mars...pas très loin des dijonnais
de "Radio-Campus" qui avaient eux pris place sur le kiosque...

 


DES ALTERNATIVES POUR LA FORET MORVANDELLE
Lucienne Haèse, fondatrice du groupement forestier de sauvegarde des feuillus du Morvan, a présenté les actions portées depuis une quinzaine d'années par cette association en réaction à l'exploitation du sapin de Douglas. Une intervention se déroulant dans le cadre du nouveau thème "Debout les Bourgs", pour cette deuxième édition, qui s’achèvera dimanche à Autun, après la journée de samedi à Bibracte....

 


Fermer
  • Web Collaboratif

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.


 
LE FIL INFO EN DIRECT

EN UNE - SORTIR
NOUS CONTACTER

agenda FOCUS 

HUMEURS, & DÉBATS 
Lettre d'info

Nos billets
PHOTOS  BD
CINÉMAS
 
TV Portraits FAQ
LIRE Travaux musique



PROPOSEZ VOS INFOS

 

 

Nos partenaires : Votre site internet Communication événementielle