politique

Les élections locales en chalonnais

Vous êtes ici :

Cormartin : Sous le signe des « débats » mais aussi de « Détente » pour les socialistes de la Côte Chalonnaise

16 juin 2019 - par Daniel DERIOT

 

Environ 70 participants pour ce rendez-vous annuel, organisé par les sections socialistes de la côte chalonnaise ( Givry-Buxy- saint Gengoux le National), en coopération avec le Mouvement de la Jeunesses et l'appui de la fédération départementale.


DE MILITANTS, DES ELUS , DES RESPONSABLES
Il y avait bien sur des militants avec les responsables de sections ( Alain Eckel- Nicolas Masuéz-Jean Michel Boivin et Marc Béchet ) , des élus avec l'ancien ministre Christophe Sirugue, le sénateur Jérôme Durain , Les conseillères régionales, Nathalie Leblanc et Lætitia Martinez, les responsables fédéraux : Violaine Gillet, Joëlle Marzio, Nicolas Masuez, Emilien Bonnetain
Présents également ; Le député européen ; Eric Andrieu , la numéro 2 du PS ..Corinne Narassiguin , ; le nivernais Fabien Bazin , maire de Lormes, initiateur du « Bouclier rural » depuis bientôt dix ans . La présidente de la section du Charolais -Brionnais de la Ligue des Droit de l'Homme, Germaine Lemétayer, a assisté aux débats.


DEUX DÉBATS – TERRITOIRES ET UNION DES GAUCHES
Un atelier autour de la redynamisation des territoires et de nos communes rurales, périurbaines et urbaines devait permettre aux élus présents d'apporter leurs expériences à partir de leur vécu à Lormes mais aussi à l'échelon Européen.
Autres échanges sur l'union des gauches incluant l’ensemble de partenaires traditionnel ( P.C.F-P.R.G) mai aussi les mouvements « Place Publique », « Nouvelle Donne » et sans doute les collectifs citoyens fleurissant et désormais nombreux dans certaines villes.


L'UNION PAS CETTE ANNÉE- DEMEURENT FENÊTRES   ET PORTES OUVERTES
L'an dernier, les écologiste étaient présents à ce rendez vous, pas cette année. « Nos portes et fenêtres sont toujours ouvertes » a indiqué Violaine Gillet, première secrétaire fédérale en positivant «  Pour l'initiative référendaire contre la privatisation de l'aéroport de Paris, il  existe une volonté commune de nos parlementaires de faire échec à ce projet ». « Nos militants et nos élus ont un réel ancrage territorial , ce n’est pas le cas de toutes le formations politiques » a précisé, Violaine Gillet.

 

 


Fermer
  • Web Collaboratif

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.


 
468 page pub
LE FIL INFO EN DIRECT

EN UNE - SORTIR
NOUS CONTACTER

agenda FOCUS 

HUMEURS, & DÉBATS 
Lettre d'info

Nos billets
PHOTOS  BD
CINÉMAS
 
TV Portraits FAQ
LIRE Travaux Musique  GAGNEZ


 

 

Nos partenaires : Votre site internet Communication événementielle