entre nous

Actus, Infos, News... parlons du chalonnais et de Chalon !

Vous êtes ici :

Contre la corruption et pour l'éthique en politique : Anticor s'implante en Saône et Loire

2 déc 2019 - Daniel DERIOT

Association fondée en 2002 dont le président d'honneur est Eric Halphen, ex magistrat, s'implante dans notre département, avec deux référents. Elle organisera une première réunion publique à Chalon, à la maison des syndicats, le mercredi 11 Décembre à 19 H. Cette association avait remis le prix « casserole » au député chalonnais Raphaël Gauvain, en janvier dernier.


UNE REUNION DANS NOTRE VILLE
« Nous ne sommes pas instrumentalisés et au sein de l'association comptant actuellement 3600 adhérents et 73 groupes, il y a toutes les sensibilisés »a déclaré, Jérôme Michelet. Cet artisan maçon d'Autun, est co-référent de l'association Anticor, avec le san rémois, Christian Céldran. Ce dernier, ancien haut fonctionnaire, un temps directeur régional des affaires sanitaires et sociales d'Auvergne et élu municipal. Ils animeront une première réunion publique ( 1) le mercredi 11 Décembre, à la maison des syndicats. Animateur du groupe de l'Yonne et administrateur national, Laurent Dublet, sera présent à cette rencontre publique.


VIGILANCE ET ALERTE CITOYENNE
Les groupes locaux travaillent sur différents sujets liés à la corruption, par exemple elle a porté plainte suite à l'affaire des mutuelles de Bretagne dans laquelle est liée l'actuel président de l'assemblée nationale tout comme elle a obtenue la condamnation du premier adjoint au maire de Nice.
Comme en 2014, l'association suggère à l'approche des municipales, une trentaine de propositions pour des communes plus éthiques, « durant le mandat, nous suivons les engagements » a relevé M.Michelet. « Nous ne sommes ni naïf, ni ingénu » a remarqué M.Celdran en invitant les citoyens à s'impliquer davantage. Dans la vie publique en faisant référence à l'ouvrage de François Sureau ( 2)


LE DEPUTE GAUVAIN CIBLE DE L'ASSOCIATION EN DEBUT D'ANNEE
Chaque année,, l'association décerne des prix éthiques et des « casseroles » lors d'une rencontre dans le grand amphithéâtre de la Sorbonne Lors de la dernière initiative en janvier dernier, elle avait notamment critiqué, le député chalonnais Raphaël Gauvain 
Il lui était alors reproché d'avoir été à l'origine de la proposition de loi sur le secret des affaires... "Il a, en défendant une transposition servile de la directive, fait de l'opacité la règle et de la transparence l'exception", avait alors noté Anticor.


( 1) Jean-Christophe Picard, président d’Anticor, avait participé en Août 2017 ,à la fête des socialistes à Frangy, à un débat sur le thème « Rétablir la confiance 
( 2 ) «  Sans la liberté » , Paris, Éditions Gallimard - coll. Tracts (n° 8),

 


Fermer
  • Web Collaboratif

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.


 
Parrainage d'enfants
Nos partenaires : Votre site internet Communication événementielle