entre nous

Entre-nous : C'est vous qui le dîtes !

CHALON Journée de la Femme: Mme Valérie Le Dain (PS ) des projets aussi pour le canton

8 mars 2011 - DERIOT Daniel
Avant d'être maire adjointe de Givry depuis 2008, et engagée au sein d'une association de Parents d'élèves, quels sont les motifs peut-être plus féminisme de vos engagements ?
Les femmes représentant plus de la moitié de notre population, il me semble déjà évident qu’elles devraient être des élues, des dirigeantes d’entreprises ou d’hôpitaux, des ingénieurs, … à part égale des hommes. Mais ce n’est pas le cas, il est inadmissible que l’appartenance à un sexe prédétermine ainsi leur parcours professionnel ou sociétal.

D’autant que les femmes, de part les missions qu’on leur a donné, ont développé des qualités parfois différentes de celles des hommes, nous rendant ainsi complémentaires les unes des autres. Sans stéréotyper les genres, le côté pragmatique des femmes qui ont à gérer, dans une large majorité des cas, la vie dans le foyer au quotidien est un atout à développer.

Les termes socialisme et féminisme riment, quels sont les personnages qui vous ont marqué (femmes politiques, écrivains, sportives etc...) ?
Marie Curie devrait donner de l’ambition à toutes les jeunes filles qui ont le goût des sciences pour briller dans ce domaine mais nous voyons bien que ce sont les hommes qui dominent cette filière. Louise Michel, Lucie Aubrac ou encore Cléopâtre ou la reine Elisabeth nous montrent que les femmes peuvent lutter pour leur pays et le diriger. Pour ma part, plus modestement, c’est l’histoire de ma grand-mère qui m’a appris que les femmes sont fortes et doivent choisir librement leur vie. Fille-mère, comme on disait à l’époque, paysanne sans moyen, elle a su donner à sa fille, ma mère, une éducation, l’a poussée à passer le Bac (la seule dans le village) et à devenir institutrice. C’est sans doute de là qu’est venue ma conviction que l’éducation est à la base de tout et que les femmes sont tout aussi capables que les hommes. Je veux aussi montrer à mes filles que tout leur est ouvert du moment qu’elles sont motivées et c’est ainsi que l’une d’elle veut devenir pompier professionnelle.

En qualité d'élue quels sont les projets que vous souhaitez voir se concrétiser à l'échelon cantonal ou intercommunal ?
Je viens d’un milieu modeste avec un père qui s’est retrouvé au chômage, je sais ce qu’est la vie de ceux qui doivent gérer un budget serré. Mon action politique est d’abord orientée vers eux, pour les aider dans leur quotidien. Dans notre canton de Givry, je veux avant-tout porter un projet d’Ehpad (Etablissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) mais en y intégrant des services d’accueils temporaires, de jour, voire de nuit, pour que tous nos anciens puissent choisir dans la dignité entre rester à domicile ou entrer en établissement quand la perte d’autonomie arrive. Il existe des établissements mais ils sont chers et toutes les familles ne peuvent offrir à leur ainé(e) des places à 2500€ et plus par mois.

Alors que notre population prend de l’âge, c’est un devoir pour les femmes et hommes politiques de lui donner les moyens de bien vieillir.

Propos recueillis par Daniel DERIOT
 


Fermer
  • Web Collaboratif

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.


 
468 page pub
LE FIL INFO EN DIRECT

EN UNE - SORTIR
NOUS CONTACTER

agenda FOCUS 

HUMEURS, & DÉBATS 
Lettre d'info

Nos billets
PHOTOS  BD
CINÉMAS
 
TV Portraits FAQ
LIRE Travaux Musique  GAGNEZ


 

 

Nos partenaires : Votre site internet Communication événementielle