entre nous

Entre-nous : C'est vous qui le dîtes !

Billets d'humour, d'amour... d'oiseaux pas mazoutés ...

11 août 2017 - christiane chapé

Parce que mes « nuits sont plus belles que vos jours » ... pendant, que, vous, braves gens, dormez ... je les partage avec les feuilletons télé ... d'aujourd'hui, mais surtout d'antan !!


C'est comme ça, que lors d'une nuit, chargée d'étoiles dans un ciel bleu Klein immaculé, propice à la création d'une toile d'artiste aquarelliste ... (wouahou) ... je suis « tombée », enfin, affalée dans mon fauteuil ... face à une rediffusion de : « Les oiseaux se cachent pour mourir » ...

Les amis z'et amies ... un scoop ... ils ont 35 ans d'âge les piafs et ... même pas morts.

Sont tenaces et ont le moral ... et l'envie de nous chier dessus pendant longtemps, encore ...

Doivent être quand même bien cramés des ailes les zoziaux à ce jour.
Depuis l'temps.

Et plutôt pâles de teint tellement ils se sont cachés.

Et n'ont même pas gagné l'Eurovision.

Mais ils ont -renait, rené, renais- de leurs cendres ... fortiches les vertébrés tétrapodes ailés ...

Pour vivre longtemps, vivons cachés ... a dit Lao Tseu !!!

Qui parlait l'oiseau comme qui rigole dans le texte et volait au-dessus d'un nid de coucous.

N'empêche qu'à l'époque, où la télé était un gros poste d'un mètre au carré, grésillant, posé au milieu du salon sur un meuble en teck multi-service, où l'on croyait que Catherine Langeais était cachée dedans, où l'on n'avait même pas imaginé le minitel et sa messagerie rose dans chaque nid, où l'ordinateur n'avait pas de nom et où le téléphone portable était encore dans le ventre du gros dring dring à écran à roulettes et où il suffisait de demander le 36 à Asnières pour joindre son interlocuteur ... (ouf, je essouffle toute seule) ... des midinettes comme moi rêvaient leur vie devant un feuilleton où un prêtre tombait amoureux d'une jeunette !!

Et se prenait pour l'héroïne ... et se pâmait devant ce bellâtre à la gueule d'ange ...

Casting d'enfer !!

Une jeunette qui l'avait bien chauffé le prêtre ... pour qu'il craque !!!
Il avait résisté, résisté, s'était flagellé, flagellé, s'était confessé, confessé ...

Et avait craqué ... craqué !!

A l'époque, moi je n'y voyais qu'une histoire d'amour, d'amour pur ...
Une histoire où des petits oiseaux voletaient au-dessus des cœurs des jeunes filles, portant des branches de lauriers roses dans leurs becs ... en chantant "alléluia, alléluia" ... bonheur sur toi.

Ben quoi ??

J'suis une bécasse ??

Voir une gourdasse !!

35 ans après, avec l'évolution de la société, de ses mœurs et des scandales dévoilés au sein de l'église plus ou moins cachés (comme les oiseaux) ... ce feuilleton peut paraître désuet, démodé ... voir naïf ... où irréaliste !!

A moi, non ...

Cette nuit-là j'ai juste rajeuni parce que je n'y ai pas jeté mon œil de vieux faucon usé par les années et qui ne vit plus l'amour fou ... j'ai vécu l'histoire à donf ...

Comme au premier jour de la vie d'un prêtre et d'un oiseau.

Ah ! Bon ... je n'ai pas tout compris ??

Et le premier qui me traite de vieille con ... romantique ... je lui picore le trognon ...

Chamberlain, quand même, c'était pas de la roupie de sansonnet !!!

Bonne journée les amis ... moi je vais me coucher !!


Christiane.

 
 


Fermer
  • Web Collaboratif

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.


 
Tipi.net
LE FIL INFO EN DIRECT

EN UNE - SORTIR
NOUS CONTACTER

 agenda FOCUS 

HUMEURS, & DÉBATS 
Lettre d'information
PROPOSEZ VOS INFOS

Nos billets
PHOTOS  BD
CINÉMAS
 
TV Portraits FAQ  LIRE Revue de web



RÉGIE PUB : Contact ici

 
Nos partenaires : Votre site internet Communication événementielle