entre nous

Actus, Infos, News... parlons du chalonnais et de Chalon !

Vous êtes ici :

Bey, commémoration de la tragédie du 2 Juillet 1944, Ferveur pour le devoir de mémoire

30 juin 2019 - Daniel DERIOT

Voilà 75 ans, alors que les forces alliées ont débarqué en Normandie, la répression à l'égard des maquisards par les Allemands est active. C'est dans ce contexte, que la journée du 2 Juillet 1944 sera sanglante à Bey.


DEUX VICTIMES, LA POPULATION TERRORISÉE
Samedi après midi, Philippe Decroocq, maire du village, a rappelé lors ela cérémonie commémorative annuelle , les faits vécus voilà 75 ans . : « Arrivant de De la direction de Dole, les Allemands entrent dans le village pour mener une opération de représailles, suite au mitraillage d'un véhicule d'officiers ennemis, par un groupe de résistants, quelques jours plutôt le 29 Juin...
La population est brutalement rassemblée sur la place de l'église, les maisons sont pillées, une dizaine de bâtiments incendiés et en quittant le village vers 18 Heures, les Allemands laissent errière eux une population terrorisée et 2 Victimes que nous honorons en ce jour de mémoire : Louis Janier et François Guillot »...

 


L'EUROPE POUR BOUCLIER DE PAIX
Le maire de Bey, a évoqué en présence d'une assistance nombreuse, « les 62 ans du traité de Rome qui est lui même l'aboutissement de la déclaration de Robert Schuman déclarant le 9 Juin 1950 « L'Europe ne s'est pas faite, nous avons eu la guerre. L'Europe ne se fera pas d'un coup, ni dans une construction d'ensemble : elle se fera par des réalisations concrétés créant d'abord une solidarité de fait. Le rassemblement des nations européennes exige que l'opposition séculaire de la France et de l'Allemagne soit éliminée. L'Europe tiraillée aujourd'hui entre nationalisme et progressisme. L'Europe que Robert Schumann, le Général De Gaulle et la Chancelier Kora Adenauer ont voulu construire sur les bases de la réconciliation Franco-Allemande, comme une promesse formidable d'un vaste espace de paix et de prospérité pour les 500 millions de citoyens européens...Je crois possible le retour de conflits sur le sol européen et si nous ne comprenons pas rapidement qu'en protégeant l'Europe, en la rendant plus proche des citoyens, nous protégeons la France, nous protégeons la paix » devait déclarer M. Decroocq.

 


DES ELUS- DES REPRÉSENTANTS D'ASSOCIATIONS PATRIOTIQUES
Philippe Decropcq, maire et président de la communauté de communes Saone-Doubs-Bresse, du capitaine Fabien Farrugia, commandant la compagnie de gendarmerie de Chalon, de Violaine Gillet, conseillère départementale, des maires des communes environnantes : Didier Vernay ( Saint Martin en Bresse), Philippe Fournier ( Gergy), François Bonnot ( Verdun sur le Doubs), Daniel Ratte ( Ciel), Olivier Mélé ( Montcoy),Alain Bonin ( adjoint à Allériot) , des représentants des associations patriotiques du val de Saône, de Bresse et du chalonnais : Jean François Drillien ( F.N.A.C.A Chalon Ville), Jean Andréutti ( F.N.A.C.A Chalon Sud), Claude Marchal ( Verdun sur le Doubs), Robert Boyer ( Pierre de Bresse) Denis Delaborde ( U.N.P.R.G) une délégation des médaillés militaires, des « diables bleus »..., les élus et responsables associatifs de la commune.


Nos photos : Durant la cérémonie à laquelle 26 porte drapeaux étaient présents ainsi qu'une délégation de la Clique-fanfare de Saint Martin en Bresse.

 
 
 
 


Fermer
  • Web Collaboratif

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.


 
468 page pub
LE FIL INFO EN DIRECT

EN UNE - SORTIR
NOUS CONTACTER

agenda FOCUS 

HUMEURS, & DÉBATS 
Lettre d'info

Nos billets
PHOTOS  BD
CINÉMAS
 
TV Portraits FAQ
LIRE Travaux Musique  GAGNEZ


 

 

Nos partenaires : Votre site internet Communication événementielle