vivre-a-chalon.com : Une autre info à Chalon et dans le Grand Chalon

Le portail local de chalon sur saone, pour les chalonnais ... par les chalonnais

vendredi 28 avril 2017

Bonne Fête Valérie

Photo de Chalon

photos

DITES-LE EN PHOTOS


Balade amicale en "Orbandale" ... suivez-le guide

17 fév 2017 - par christiane chapé


« Le temps d’une escale, d’une étape, découvrez Chalon-sur-Saône au travers de ses multiples facettes patrimoniales. Baladez-vous, flânez, découvrez le plaisir de l’exploration, goûtez aux trésors que l’histoire et les hommes ont inscrits dans la pierre, l’architecture, les parcs et les jardins d’une cité chaleureuse et accueillante ... » nous dit le dépliant disponible à l’office du tourisme de la ville.

 

 

C’est ce que nous avons fait entre amis -de Chalon et d’un peu plus loin- ce matin, sous un ciel bleu sans nuage et un soleil d’hiver déjà chaud.

La visite part du port Villiers, constitué de marches et installé vers 1849 que la statue de Nicéphore Niepce domine. La sculpture, datant de 1885, est l’oeuvre d’Eugène Guillaume qui l’a travaillée gratuitement en l’honneur de l’inventeur de la photographie.

L’Office du Tourisme est un ancien bâtiment de Coches et Diligences construit entre 1675 et 1710. Sur le même trottoir, le musée Nicéphore Niepce : c’est un ancien hôtel des Messageries Royales. Il est destiné, bien sûr, à la photographie et propose de nombreuses expositions en permanence.

L’hôtel Colmont Fusselet a été édifié en 1773 face à la rivière. Il abrite à ce jour l’Espace Patrimoine.
La tour « Coco Louvrier », était une tour de guet qui rappelle l’existence de fortifications côté Saône, au Moyen Age. Son nom lui vient d’un prêteur qui l’habitait vers 1800 et dont le portrait est visible au musée Denon.

Le pont Saint-Laurent a été édifié par les romains dès 30 avant J.-C., puis reconstruit deux fois. Il a été fortifié au XIVè et libéré de toute construction au XVIIIè et orné d’obélisques. Il a été détruit par les allemands en 1944 et réédifié par la suite en béton et placage de pierre.


Au 9 et 11 rue St. Vincent, la Maison de la Mothe date des Xvè et XVIè. Elle était constituée d’un corps de logis à pans de bois et d’un autre en pierre. Un escalier à vis était installé dans une tourelle, encore visible à ce jour.

La Maison dite « des Trois Greniers » au 7 rue Vincent date de 1500 ; elle doit son nom à sa façade à pans de bois, surmontée de hauts toits percés de trois niveaux de lucarnes. Elle a appartenu à une famille de bourgeois et marchands de Chalon.

La maison dite « des Lombards » est une maison « tour » aux fenêtres étroites. Elle date du XIIIè et aurait appartenu à l’un des notables des lombards, « changeurs » lors des grandes foires du Moyen-Age. L’église réprouvait cette activité pour les chrétiens.

Place Saint-Vincent et sa cathédrale éponyme : érigée de 1080 au XVIè suivant les styles roman et gothique. Sa façade dans le style « néo gothique » a été reconstruite à partir de 1827 car elle avait été détruite à la Révolution.

Le théâtre Piccolo situé rue aux Fèvres date de 1776 n’a plus que sa façade d’époque. Le reste du théâtre « à l’italienne » fut reconstruit en 1886.

Au 40 rue St. Georges se trouve « une folie » du milieu du XIXè, mêlant un orient rêvé et l’univers du Moyen-Age. Elle est bâtie sur une partie de l’ancienne commanderie de Saint-Antoine, élevée au XIIIè par des religieux hospitaliers (dont certains demeuraient dans un immeuble de la même rue).
L’Hôtel de Sassenay situé au 38 rue St. Georges, est un ancien hôtel particulier entre cour et jardin. Il date du XVIIè et fut transformé au XVIIIè.

L’Hôtel de Virey, actuelle sous-préfecture, était la propriété d’Enoch de Virey, maire de Chalon. Il a été édifié dès 1612 et attribué à l’architecte lorrain Gentillâtre.

Au fond de l’impasse amorcée rue Gl. Leclerc, la Villa Denon fut la demeure des parents de Vivant Denon, artiste, diplomate et administrateur français. Il fut le 1er directeur du musée du Louvre à Paris.

Dans la cour dite « la cour Citroën » domine la Tour Saudon. C’est un vestige de l’enceinte gallo-romaine. Elle fit partie de la maison forte du Sieu Saudon, vassal du Conte de Chalon vers l’an 1000.

Au 15 rue de l’Oratoire se trouve la maison natale de Nicéphore Niepce.


 

Rue des Tonneliers, dans une enclave, se trouve la Tour du Beffroi de l’Hôtel de Ville, les échevins en font l’acquisition l’acquisition d’une maison pour y installer en 1407 un hôtel de ville.

Au 8 rue des Tonneliers se trouve l’Hôtel Noirot ; c’est un hôtel particulier construit vers 1710 pour un ancien maire de la ville, dans ce quartier qui abritait la noblesse de la cour.

L’Hôtel Chiquet situé au 5 rue des Tonneliers, fut construit à la demande de Mme Chiquet vers 1770. Cette bâtisse entoure une cour intérieure et l’entrée comprend une majestueuse envolée d’escaliers. L’on peut encore voir dans son entrée, de petits galets arrondis et la marque des roues de carrosses ou charrettes.


 

La visite se termine -pour aujourd’hui- par la Maison des 4 Saisons située au 37 rue Châtelet. Cette demeure date de 1657 pour Barthélemy Magnien, avocat au parlement. Ses bas-reliefs en plâtre romain, représentent quatre visages et quatre angelots portant fleurs, gerbe de blé, fruit ou fagot représentant les 4 saisons.

De nombreuses portes se sont ouvertes au centre ville permettant de découvrir de magnifiques cours et de très beaux escaliers, peints pour la plupart chapeautes par des verrières.

La distance fléchée du parcours de l’Orbandale est de 4 460 mètres.

La visite s’est déroulée sur deux heures, tranquillement ... le parcours de l’Orbandale propose d’autres merveilles à visiter, notamment sur  l’Ile Saint Laurent -dite l’Ile d’Amour- : l’ancien hôpital, la Tour du Doyenné qui a connu bien des péripéties avant de se poser vers le massif fleuri -en été-, le pont de la Genise, le Quai de la Monnaie et les pompes élévatoires place Thévenin … mais aussi au centre ville : la rue de Lyon, l’Hôtel de ville, le Musée Denon, l’église St. Pierre, la chapelle des Hospitaliers, le couvent des Lancharre, etc …

Affaire à suivre, donc …

 
 
 
 

Article et photos : Christiane Chapé
(avec l’aide du dépliant de l’Office du Tourisme et le partage des connaissances de tout un chacun)


reportage photos : 1/3


Suite :

Balade amicale en "Orbandale" ... suivez-le guide 2
Balade amicale en "Orbandale" ... suivez-le guide 3
- christiane chapé
 

-------------------------

1infos pratiques :
* Office du Tourisme du Grand Chalon
* 4 place du Port Villiers – 71100 Chalon-sur-Saône

 



Fermer
  • Web Collaboratif

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.


 
 



 

LE FIL INFO EN DIRECT

EN UNE - SORTIR
NOUS CONTACTER

 agenda FOCUS 

HUMEURS, & DÉBATS 
Lettre d'information

Nos billets
PHOTOS  BD
CINÉMAS
 
TV Portraits FAQ  LIRE Revue de web



RÉGIE PUB : Contact ici

 
Nos partenaires : Votre site internet Communication événementielle