entre nous

Entre-nous : ça se passe à Chalon !

Vous êtes ici :

3ème assemblée des assemblées des Gilets Jaunes 29/30 juin

6 juin 2019 - Les gilets jaunes du Magny

Après Commercy, St-Nazaire, c’est à Montceau-les-Mines que se tiendra L'Assemblée des Assemblées des Gilets Jaunes les 29 et 30 juin 2019

Venu de toutes la France nous nous rassemblerons autour de tables de travail et dans des assemblées pour échanger nos expériences, enrichir notre réflexion et nos actions futures.


On sera là, pour l’honneur des travailleurs, pour un monde meilleur, on sera là! Dans la joie, le calme et la bonne humeur!

Prenons soin de nous, ensemble!

Voilà six mois que nous avons planté notre cabane sur le rond-point du Magny à Montceau-les-Mines. Six mois que nous exprimons notre colère, notre indignation face à un pouvoir qui n'a de cesse de prendre soin des intérêts d'une oligarchie financière minoritaire dont le seul souci est de s'enrichir encore plus au détriment d'une majorité de nos concitoyens qui souffre de plus en plus de l'aggravation de leurs conditions de vie. Des vies saignées dans leur pouvoir d'achat constamment réduit, blessées dans leurs pouvoir de vivre en tant qu'êtres humains dignes et responsables d'eux et de leurs semblables.

Cette cabane, que nous nous sommes, presque instinctivement, empressé de construire et pour nous tous un symbole. Lieu de chaleur humaine, de fraternité et d'échange, elle est aussi un lieu de réflexion, de création où chacun apporte la pierre de son expérience. Cette cabane comme toutes celles de nos ami(e)s Gilets Jaunes de toute la France est insupportable pour le pouvoir qui s'empresse de les détruire. Détruire aussi ce que nous représentons, ce que nous sommes en voulant nous faire passer pour des factieux irresponsables, des hors la loi juste bon à être matraqués, gazés et verbalisés par des «forces de l'ordre» de plus en plus militarisées Où sont passé la police secours et les gardiens de la paix?

“Tant que les lapins n’auront pas d’historien, l’histoire sera racontée par les chasseurs” Howard Zinn, historien américain. Une histoire populaire américaine

Voilà des milliers d'années, que cet ordre brutal et destructeur règne sans partage. Des siècles et des siècles que le bruit des saigneurs toujours minoritaires couvrent le silence de la souffrance de la grande majorité de bâtisseurs et de travailleurs. Des siècles et des siècles, que leurs histoires de seigneurs, de roi, de dieux, de stars, de présidents providentiels, piétinent et étouffent les histoires de millions de vies singulières qui encore aujourd'hui aux yeux de Macron sont des vies de riens. C'est à partir du silence de ces riens auxquelles nous rendons hommage, que nous Gilets Jaunes nous traçons notre voie.

Ils veulent nous imposer un coût de la vie de plus en plus cher, alors que c'est la vie et son goût qui nous est de plus en plus chère.

Les multinationales travaillent à détruire la saveur et le goût de la vie, pour nous imposer un monde dévitalisé où seuls la valeur et le coût seront cotés en bourse. Elles sont passé maître dans l’art de blesser, d’handicaper la vie sous toutes ses formes afin de nous rendre dépendant de ces prothèses que sont le prêt à consommer ou le prêt à penser élaborées sur leurs chaînes de montage où dans leurs salles de rédactions.

L'agriculture et la culture nous nourrissent le corps et l'esprit. Toutes deux ne sont pour le libéralisme financier hégémonique et prédateur à ne considérer exclusivement que comme des sources de profits. Pour ce faire ils polluent sans scrupule nos champs et nos têtes, pour nous imposer une vie «canada dry»: ça ressemble à la vie, mais ce n'est pas la vie.

Face à une minorité de SAIGNEURS, une majorité de SOIGNEURS doit se dresser!

La fin de mois et la fin du monde ne sont pas une fatalité. Ils voudraient tant nous imposer une fin par la force. Mais c’est sans compter sur l’appétit de vie que nous avons retrouvé dans la lutte. A cette fin souhaité par eux, nous opposons calmement mais fermement notre faim de vie. Face au rictus de leurs violences, le sourire de la joie d'être et d’œuvrer ensemble pour un monde meilleur. Un mode de fraternité, d’égalité dans lequel la liberté de nuire à l'épanouissement de la vie des hommes et de la nature sera proscrite par tous. Notre devise républicaine prendra alors tout son sens.

 


Fermer
  • Web Collaboratif

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.


 
468 page pub
LE FIL INFO EN DIRECT

EN UNE - SORTIR
NOUS CONTACTER

agenda FOCUS 

HUMEURS, & DÉBATS 
Lettre d'info

Nos billets
PHOTOS  BD
CINÉMAS
 
TV Portraits FAQ
LIRE Travaux Musique  GAGNEZ



PROPOSEZ VOS INFOS

 

 

Nos partenaires : Votre site internet Communication événementielle