entre nous - chalon sur saone

Entre-nous : ça se passe à Chalon !

Vous êtes ici :

Communiqués politiques et syndicaux

Cette rubrique recueille les communiqués diffusés par les partis politiques et les syndicats auprès des médias.
Pour ménager notre lisibilité, ces nombreux communiqués ne sont pas repris dans notre fil RSS sauf lorsque notre rédaction le juge utile car ils dépassent la simple expression de prises de position.

 
 

3ème assemblée des assemblées des Gilets Jaunes 29/30 juin

Les gilets jaunes du Magny à Montceau les Mines (71) organisent la 3ème assemblée des assemblés les 29 et 30 juin 2019. Les précédentes assemblées se sont respectivement déroulées à Commercy (55) avec 600 participants élus de leurs ronds-points puis à Saint Nazaire (44) avec 800 participants. Cette troisième édition devrait rassembler entre 1000 et 1300 personnes.

C’est à ce jour l’évènement majeur qui fédère et organise le mieux le mouvement. Cette réunion de matière grise des ronds-points pourrait bien être à terme la seule solution de construction d’un dialogue avec nos dirigeants politiques.

Nous vous proposons de bloquer ces dates dans vos agendas et de nous confirmer votre présence avant le 16 juin par un simple E-mail à l’adresse mail suivante : pressemagny@gmail.com

Nous vous proposerons sur place un espace de travail avec électricité – Wifi – Café croissant. Nous aurons également à votre disposition des gilets jaunes volontaires pour se prêter aux interviews, mais également une équipe disponible pour vous guider tout au long de cet évènement. Pour d’autres modalités organisationnelles nous serons à votre disposition au moment de préparer votre déplacement.

Le Pôle Média du Magny
Alain Segaud
Alain Berland
Pierre-Gaël Laveder
Imprimer - - par Les gilets jaunes du Magny - 16 mai 2019

Expérimentation Voie Dédiée Covoiturage sur l'autoroute A6, au nord de Mâcon

Acteur engagé de la mobilité du quotidien, APRR a la volonté de dédier une voie aux véhicules à
Nombre d’Occupants Élevés (NOÉ) sur certains axes périurbains. Pour qu’elle fonctionne, il faut
être capable de vérifier que les véhicules présents sur ces voies sont bien autorisés à y circuler.
C’est l’objet de l’expérimentation en cours sur l’autoroute A6, au nord de Mâcon : mettre au point
une solution permettant de compter automatiquement le nombre d’occupants dans les véhicules.

 

A6, terrain d’expérimentation de l’intelligence artificielle au service du covoiturage
Sur l’autoroute A6 au niveau de Mâcon Nord, dans le sens Paris-Lyon, une expérimentation est menée
par le groupe APRR, en collaboration avec la société Pryntec, pour tester une solution innovante
permettant le comptage automatique du nombre d’occupants dans les véhicules.


Concrètement, depuis le 10 mai 2019, une solution intelligente installée sur le terre-plein central, permet d’analyser le taux d’occupation des véhicules roulant à grande vitesse (130 km/h).


Cette expérimentation vise également à évaluer ce système innovant de jour comme de nuit et dans différentes conditions climatiques.


Cette nouvelle solution s’appuie sur la technologie dite de « deep learning » ou auto-apprentissage, qui enrichit la performance du logiciel au fur et à mesure de son utilisation.


Vers une autoroute toujours plus partagée
Si l’expérimentation sur l’A6 est concluante, le système sera déployé sur les voies réservées que le groupe APRR devrait expérimenter dès 2020.


L’objectif est de sensibiliser les automobilistes à la bonne utilisation de la voie dédiée au covoiturage, par le biais de messages pédagogiques affichés sur les panneaux à messages variables. Solution de comptage automatique testé sur l’A6, au niveau de Mâcon Nord



plus d’infos sur le site aprr.fr

 
 
Imprimer - - par APRR - 13 mai 2019

Mobilisation intersyndicale pour les personnels AESH à Mâcon le 15 mai

Loi Blanquer : toujours ni statut, ni reconnaissance en vue,
Les AESH en colère poursuivent leur mobilisation !


Depuis plusieurs semaines, les personnels de l’éducation nationale se mobilisent contre la loi Blanquer
dite de l’École de la “confiance” et contre la loi de transformation de la Fonction Publique.
Pour les accompagnant·es d’élèves en situation de handicap (AESH) aussi, suite à la “concertation”
ministérielle sur l’école inclusive lancée en octobre, ce projet de loi adopté en première instance à
l’Assemblée et étudié mi-mai au Sénat, présage des dégradations des conditions de travail des AESH.
Si la généralisation de contrats CDD de 3 ans à la rentrée est une maigre avancée obtenue par les
interventions syndicales et la mobilisation des AESH, les 6 années de CDD pour obtenir un CDI persistent.
Les 60 heures de formation d’adaptation à l’emploi existaient déjà dans les textes. Ces contrats restent
toujours aussi précaires avec de très faibles salaires, des conditions de travail dégradées, des temps
incomplets imposés et une absence de reconnaissance professionnelle.


Les pôles inclusifs prévoient la mutualisation des aides humaines et matérielles au détriment de l’aide
individuelle. L’expérimentation en cours semble bien loin des objectifs vertueux annoncés par le
ministère. Nous dénonçons notamment le fait que ceux-ci se traduisent par une accentuation des
inégalités et par la dégradation des conditions de travail des AESH : employeurs multiples, multiplication
du nombre d’élèves suivis sur des lieux différents...


Face aux propositions du Ministère, nous exigeons pour les AESH :
● une revalorisation immédiate des salaires ;
● l’arrêt immédiat de l’expérimentation et de la généralisation prévue des PIALs et le maintien des
accompagnements individuels dans le cadre d'un dispositif permettant de répondre aux besoins des
élèves et des familles et respectueux des conditions de travail des AESH ;
● le versement des indemnités REP-REP+ pour les AESH exerçant en éducation prioritaire ;
● la création d’un véritable statut de la Fonction Publique pour les AESH ; des emplois stables,
pérennes et reconnus ;
● la prise en compte du travail invisible (réunions / concertation / régulation / adaptation des
apprentissages) et de la pénibilité
● la possibilité d’une quotité de travail choisie à temps plein ;
● la création du nombre d’emplois nécessaire pour couvrir tous les besoins ;
● une formation professionnelle de qualité sur le temps de travail, initiale, continue, spécifique et
qualifiante.


Nous invitons les AESH à participer aux initiatives de mobilisation et la grève du 9 mai dans l’éducation
contre la loi Blanquer et contre le projet de loi dit de transformation de la fonction publique.
Et après la mobilisation des AESH du 6 février, nous appelons à une nouvelle
mobilisation nationale intersyndicale pour les revendications des AESH, le mercredi 15
mai à l’occasion de l’examen du projet de loi au Sénat.


Localement, les AESH se réuniront en AG pour débattre ensemble et se rassembleront devant les
DSDEN, rectorats et préfectures pour porter leurs légitimes revendications. En région parisienne, un
rassemblement aura lieu devant le Sénat

 
Imprimer - - par CGT Éduc'Action - 13 mai 2019

Distribution d'eau : retour à la normale à Chalon-sur-Saône

Cette nuit, les équipes SUEZ et DBTP sous le pilotage et la coordination du Grand Chalon, ont œuvré jusqu’à 1h du matin pour effectuer la 2ème  intervention de fiabilisation de la canalisation qui s’est rompue dimanche matin. Des moyens importants ont été mobilisés pour assurer une nouvelle fois le retour de l’eau au réveil des Chalonnais ce mardi matin.


Cette intervention a nécessité jusqu’à 25 personnes de front sur les travaux, leur gestion et leur accompagnement : communication et distribution d’eau en bouteilles auprès des riverains.


La casse de canalisation de diamètre 400 mm survenue dimanche matin a pu être totalement
réparée et l’alimentation en eau potable des rues d’Autun, du rempart Saint-Pierre et de la Place
de la République a été rétablie vers minuit, ce lundi.
Au total, près de 25 personnes se sont relayées sur le terrain pour réaliser les opérations de
fermeture de réseau, puis de terrassement - partie la plus complexe compte tenu de la présence
de multiples réseaux de gaz et d’électricité aux abords de la conduite - et enfin le remplacement
de 7 mètres de canalisation en fonte, cette dernière étant fissurée sur plus de 4 mètres.
Les moyens lourds de l’entreprise DBTP (pelle, pompe) ont permis une intervention en toute
sécurité du personnel au fond d’une fouille d’environ 2,5 mètres de profondeur. Les travaux de
remblaiement de la fouille sont en cours et se termineront jeudi. Puis, dans la foulée, les équipes
effectueront les travaux de réfection de la chaussée.
Environ 3000 bouteilles d’eau ont été distribuées pour faire face aux premiers besoins entre
dimanche et lundi. Nous remercions les Chalonnais pour leur patience et leur compréhension
pendant le laps de temps nécessaire aux réparations.

 
Imprimer - - par Suez - 7 mai 2019

Fonction publique : grève nationale unitaire le 9 mai

 

Les organisations syndicales CFDT, CFTC, CFE-CGC, CGT, FAFP, FO, FSU, Solidaires et UNSA de la Fonction publique affirment de nouveau leur attachement aux valeurs du service public et à une Fonction publique au service de toutes et tous, porteuse de l’intérêt général.


Depuis de nombreux mois, en dépit de leurs revendications et propositions, elles constatent que le pouvoir exécutif poursuit une politique contraire aux intérêts de la population, néfaste pour les missions publiques et pour les agent·es, alors même qu’il ne revalorise pas leur rémunération, qu’il supprime des postes, engendrant une forte dégradation des conditions de travail, et veut affaiblir leurs droits et garanties.


Les personnels, avec leurs organisations syndicales, revendiquent l’augmentation de la valeur du point d’indice afin d’améliorer leur pouvoir d’achat, la suppression du jour de carence et rappellent leur opposition aux 120 000 nouvelles suppressions de postes annoncées.


A de multiples reprises, nos organisations se sont opposées à ces mesures et ont mis sur la table des propositions alternatives.
Poursuivant leur politique, toujours sans tenir grand compte des organisations syndicales représentatives, le Président de la République et le gouvernement comptent faire adopter au Parlement, d’ici au début de l’été, une loi dite de transformation de la fonction publique dont nombre de dispositions ont une portée très grave tant pour les agent·es et les citoyen·nes que pour l’avenir de la Fonction publique.


Il en est ainsi, par exemple, de la mise en place d’une instance unique en lieu et place des comités techniques et CHSCT, instance qui risque de diluer et amoindrir les actions dans des domaines essentiels de la sécurité, de la santé et de la vie au travail. C’est aussi le cas avec la suppression des compétences des CAP en matière de promotion et de mobilité, mesure qui va favoriser une gestion opaque et priver les personnels de recours contre l’arbitraire.


Avec le recours au recrutement accru à tous les niveaux de contractuel·les, la précarité sera encore aggravée particulièrement avec des contrats de mission à durée déterminée pouvant être rompu à tout moment. Par ailleurs, aucune amélioration substantielle des garanties collectives ni sécurisation des parcours professionnels n’est envisagé pour les contractuel·les pas plus qu’un encadrement plus strict des conditions de recrutement et de formation. De plus, c’est l’égalité d’accès aux emplois publics et les garanties de neutralité de l’agent·e qui sont menacés.


Après des communiqués unitaires, après des délais de consultation des instances supérieures de la Fonction publique peu respectueuses d’un dialogue social de qualité, après que toutes les organisations représentatives de la Fonction publique aient donné un avis défavorable au projet de loi dit de transformation de la fonction publique, les organisations syndicales CFDT, CFTC, CFE-CGC, CGT, FAFP, FO, FSU, Solidaires et UNSA réaffirment leur volonté de mettre en œuvre un processus de mobilisation inscrit dans la durée.
Pour dire non au projet de loi de transformation de la fonction publique et pour demander au gouvernement qu’il ouvre enfin des négociations sur de nouvelles bases, elles appellent d’ores et déjà tou·tes les agent·tes de la Fonction publique à se mettre en grève le jeudi 9 mai, étape forte du processus de mobilisation.


DANS NOTRE DEPARTEMENT
Assemblée générale des agent·es des Fonctions publiques
13h, Maison des syndicats, Chalon sur Saône
MANIFESTATION DEPARTEMENTALE
départ 14h30 Maison des Syndicats
Possibilité de rejoindre des initiatives locales
(se renseigner auprès des organisations syndicales)

 
Imprimer - - par Intersyndicale - 6 mai 2019

Suez : rupture d'alimentation en eau ce matin sur Chalon sur Saône

A Chalon-sur-Saône ce dimanche matin à 5h00, les équipes Suez en lien avec le Grand Chalon, sont intervenues suite à une casse de grosse canalisation rue du rempart Saint Pierre, qui aura pu générer sur quelques secteurs de la ville, de l’eau colorée et quelques manques d'eau pendant 1 à 2 heures.

A 7h30 ce matin, toute l'alimentation en eau a été rétablie par la réouverture de vannes de sécurité à l'exception des habitations de la rue du rempart Saint Pierre, place de la République, et début de la rue D'Autun, qui resteront en manque d'eau pour la journée le temps de la réparation.

Suez met tous les moyens nécessaires en œuvre pour réparer la fuite ce dimanche, et distribue pendant ce temps de l’eau en bouteilles place de la République, au coin de la rue Jean Moulin.

»
 
Imprimer - - par Suez - 5 mai 2019

EELV : La Caravane des oubliés à Chalon-sur-Saône ce 3 mai

Handicap :Exigeons une Europe qui fasse que les droits de chacun soient une réalité pour tous


Plus de 12 millions de français vivent avec un handicap. Oubliés des politiques publiques, ils
subissent le plus souvent la double peine en matière de scolarité, d'emploi et d'accessibilité.
Pour leur donner une visibilité, rappeler l'inquiétante régression de leurs droits et évoquer le projet européen d'égalité des droits, l'association APF - France handicap organise l’événement
la caravane des oubliés, qui s'arrêtera à Chalon sur Saône le vendredi 3 mai 2019.


EELV soutient cette initiative et sera présent place de l'obélisque à 10h30 ce vendredi 3 mai
Nous sommes tous concernés. Les aménagements pour les personnes en situation de handicap
profitent à tous.

Marie-Claude Colin-Cordier, porte-parole EELV 71
Mourad Laoues, conseiller municipal Chalon-sur-Saône,
porte-parole EELV Bourgogne

 
Imprimer - - par EELV Bourgogne - 29 avr 2019

MISS PETITE DE BOURGOGNE FRANCHE COMTE 2019

APPEL A CANDIDATURES POUR LA PREMIERE ELECTION DE :
« MISS PETITE DE BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE 2019 »
SAMEDI 15 JUIN 2019 à CLUNY (SAÔNE ET LOIRE).


Le « Comité des Miss Nationales » présente pour la première fois en Région l’élection officielle de « MISS PETITE DE BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE 2019 » qualificative pour « MISS PETITE DE FRANCE 2020 »


C’est au cours d’une soirée exceptionnelle à l’Espace des GRIOTTONS à CLUNY (Saône et Loire) le SAMEDI 15 JUIN 2019 à 20 heures 30 que sera élue pour la première fois « MISS PETITE DE BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE 2019 »
Depuis plusieurs années ce concours réservé aux jeunes filles et jeunes femmes âgées de 16 à 29 ans mesurant moins de 1m70 ne cesse de prendre de l'ampleur.


Cette élection permet à celles qui ne peuvent accéder aux concours menant à « MISS FRANCE » car « trop petite » de prendre leur revanche sur les « grandes » aussi bien dans le domaine des mannequins-modèles ou des concours de beauté.
Et c'est plus de 90 % de la population féminine qui n'atteint pas les « 1m70 » !
Aussi nous avons décidé d’organiser les élections régionales directement qualificatives pour la finale annuelle télévisée « MISS PETITE DE FRANCE ».
L’élection de « MISS PETITE DE BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE 2019 » sera présentée en première partie de l’élection « MADAME BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE 2019 »
Pour participer à l’élection du SAMEDI 15 JUIN 2019 il faut résider ou être originaire de l’un des départements suivants :
SAÔNE ET LOIRE, NIEVRE, YONNE, CÔTE D’OR, JURA, HAUTE SAÔNE, DOUBS ou TERRITOIRE DE BELFORT.


Les candidates doivent envoyer leurs coordonnées et photos par email à : contact@comitemissnationale.com
Informations au service des relations publiques du Comité : 01 77 17 91 72

 
Imprimer - - par MAWART Elsa - 29 avr 2019

CHALON : Bulletin Pollinique du 27 avril 2019

BULLETIN BULLETIN POLLINIQUE POLLINIQUE
SOURCE DU POLLEN
RISQUE ALLERGIQUE

 

Bouleau moyen

Chêne faible

Graminées faible

Après une période très difficile, les personnes allergiques aux pollens de bouleau voient leurs symptômes d’allergie diminuer. La pollinisation des bouleaux touche à sa fin.

Les graminées commencent timidement leur pollinisation qui risque de s’accentuer avec l’alternance pluie-soleil. Quant aux pollens de chêne et de platane, ceux-ci ne présentent pas de risque allergique notable.

 

Si vous êtes allergiques aux pollens, éviter de sortir immédiatement après l’orage, car les pollens fragmentés sont plus allergisants.

 


Partenaires de la rubrique :
- L'association des allergologues de Bourgogne – Franche-Comté
- Le Grand Chalon

 

 
Imprimer - - par Association des Allergologues de Bourgogne - Franche-Comté - 27 avr 2019

CGT : Le 1er mai 2019, ensemble, résolus et engagés dans les mobilisations

Le 1er mai 2019, ensemble, résolus et engagés dans les mobilisations
Le 1er mai est une journée d’action et de mobilisation internationale pour les droits des travailleur-se-s,
le progrès social, la paix et la solidarité.

Les différentes initiatives organisées par les Unions Locales pour la journée du 1er mai 2019
Autun : 10h rassemblement Maison des Syndicats rue du Clos Jouvet
Chalon : 10h rassemblement Place de Beaune au kiosque à musique
Le Creusot : 8h fête toute la journée Esplanade Duchêne (Parc de la Verrerie)
Gueugnon : 10h rassemblement Arbre de la Paix - Parc du Château d’Aux
Louhans : 9h30 rassemblement devant la Gare
Mâcon : 11h rassemblement Maison des Syndicats Place des Cordeliers puis repas et concert jardin du 1er Mai
Montceau les Mines : 9h30 rassemblement au Syndicat des Mineurs
Tournus : 9h30 rassemblement devant l’Hôtel de ville


 

Dans la continuité des nombreuses luttes menées, il s’agit de poursuivre et amplifier les batailles pour
que les urgences sociales et climatiques soient enfin prises en compte par le gouvernement et le
patronat.

Aujourd’hui, 9 millions de personnes vivent avec des revenus en dessous du seuil de pauvreté dont 6
millions sont privé-e-s d’emploi, et de nombreux-ses jeunes sont en situation de précarité. Dans le
même temps des dividendes de plus en plus importants sont versés aux actionnaires. C’est une autre
répartition des richesses qu’il faut mettre en œuvre ainsi qu’une fiscalité plus juste et plus progressive.

A l’inverse des choix politiques actuels, il est urgent de revaloriser les salaires du privé et du public,
les minimas sociaux et les pensions, développer des services publics de qualité sur tout le territoire,
gages de cohésion sociale et de plus d’égalité, d’établir une protection sociale de haut niveau, socle de
notre modèle social basé sur la solidarité, créer des emplois de qualité dans le privé comme dans le
public et assurer l’égalité professionnelle, permettre la réussite de tous les jeunes et l’accès à un haut
niveau de qualification à toutes et tous ainsi que l’autonomie de la jeunesse, une éducation
émancipatrice, gratuite sans restriction de nationalité.

Les injustices sociales explosent et sont étroitement liées aux risques environnementaux que personne
ne peut plus ignorer et qu’il faut prendre en compte. Réchauffement climatique, perte considérable de
la biodiversité, épuisement des ressources naturelles, pollutions des océans, usage immodéré de
produits phytosanitaires, dissémination de perturbateurs endocriniens… Les dégradations sont
nombreuses et atteignent souvent des seuils d’irréversibilité à court terme. Les conséquences pour les
populations sont de plus en plus dramatiques. Il est urgent de prendre les mesures nécessaires pour
permettre une transition environnementale juste socialement.
Le gouvernement doit agir sans délai et à grande échelle pour permettre la construction d’une société
plus juste, plus solidaire, non discriminante qui réponde aux questions environnementales, sociales et
de santé sans les dissocier.

Les organisations s’engagent à lutter, avec la même force, au renforcement des libertés publiques et
contre toute restriction du droit à manifester, à s’exprimer et à s’organiser. Elles condamnent les
répressions syndicales envers les salarié-e-s et les jeunes organisées par le patronat et le
gouvernement. Elles dénoncent fortement les mesures répressives et parfois violentes déployées par le
gouvernement dans le but de faire taire le fort mécontentement et la grande exaspération du plus grand
nombre.

Décidées à construire les mobilisations unitaires afin d’obtenir des avancées et cesser toutes les
régressions sociales et environnementales, lutter contre la montée de l’extrême droite, ensemble et
dans l’unité, les organisations CGT, FSU, SOLIDAIRES, UNEF et UNL appellent à une forte journée
de mobilisation ce 1er mai sur l’ensemble du territoire, pour l’amélioration des droits des travailleurse-s, pour le progrès social, la paix et la solidarité internationale.

Les Lilas, 10 avril 2019

 
Imprimer - - par CGT - 26 avr 2019

Les gilets jaunes à l'assaut de la roche de Solutré ce 27 avril

Ce samedi 27 avril à 14h00, les gilets jaunes de Saône et Loire, de France et de Navarre se rendront à la roche de Solutré. Toujours dans un esprit d’actions pacifiques et fortes de symboliques, c’est ce monument naturel qui, cette fois, a retenu l’attention des gilets jaunes. Dans le même esprit qui a poussé des hommes politiques à gravir des hauteurs, les gilets jaunes qui se veulent aussi être un symbole du changement de la politique en France se lanceront à l’assaut de la roche de Solutré à côté de Macon.


Pour marquer leur journée, ils projettent de déployer un gilet jaune géant sur le sommet de la roche, de créer des « cordées » pour rappeler à notre gouvernement que le premier de cordée est bloqué si les derniers de cordé ne peuvent avancer, et de clore la journée autour du verre de l’amitié qui sera servi avec des vins et des jus de fruit de production locale.
 
Imprimer - - par Les gilets jaunes du Magny - 25 avr 2019

Orange lance le déploiement de la fibre optique à Lans

Mardi 23 avril, Véronique Morlighem, Déléguée Régional Orange en Bourgogne et
Gilles Desbois, Maire de Lans, ont dévoilé le plan de déploiement de la Fibre Optique
dans la commune de Lans.


En Saône-et-Loire, Orange a démarré le déploiement de la fibre optique dans 18 communes
et compte déjà 45 000 foyers éligibles.

Un déploiement progressif
La fibre optique se déploie progressivement dans le Grand Chalon. Elle est aujourd’hui une
réalité pour plus 32 000 foyers et entreprises du territoire.
Orange a lancé ce déploiement sur ses fonds propres, à Lans, pour ses 370 foyers. Les
deux armoires optiques présentées mardi 23 avril permettront l’accès au Très Haut Débit à
la totalité des foyers de la commune.
Les premiers logements seront éligibles à la fibre optique à l’automne 2019. Les habitants
pourront alors choisir leur opérateur.
Le déploiement de la fibre comporte plusieurs phases : les études, en coordination avec
l’équipe municipale, l’installation de l’armoire et le tirage de la fibre dans les fourreaux de
génie civil existants.
Afin de suivre les étapes du déploiement, Orange est le premier opérateur à mettre en ligne
sur le site reseaux.orange.fr, une carte de couverture compatible sur ordinateur, tablette et
smartphone.
Elle permet de s’informer de l’éligibilité à la fibre de son logement ou local ainsi que de
suivre l’avancement du déploiement de la fibre dans sa commune ou encore dans sa rue.

Ces logements pourront accéder à de nombreux usages
Ce réseau 100% Fibre garantit la performance de la technologie jusqu’au logement.
La Fibre d’Orange, c’est la possibilité de profiter de tous les usages en simultané sur tous
les écrans du foyer. C’est donc pouvoir accéder à une nouvelle dimension de partage de
données, de divertissements comme le streaming vidéo, les contenus Ultra Haute
Définition, le stockage sur le cloud, le son haute définition, la caméra 360°…

Orange, leader sur la fibre optique
Dans le cadre du plan stratégique Essentiels 2020, Orange poursuit son investissement sur
la fibre optique sur le territoire français.
Afin de répondre aux enjeux du Gouvernement et de son Plan France Très Haut Débit,
l’ambition d’Orange est de raccorder 20 millions de logements en 2021. Au 30 septembre
2018, Orange comptait 2, 406 millions de clients Fibre en France.
Orange, déjà présent dans 1 764 communes, prévoit de déployer la Fibre Orange à l’horizon
2022 dans 3 600 communes. Cela inclut l’ensemble des grandes villes et des villes
moyennes, soit près de 60% des foyers français.

 
Imprimer - - par Communiqué Orange - 25 avr 2019

Quel graff pour le skate-parc ? Votez jusqu'au 25 avril

Vous pouvez voter jusqu’au 25 avril pour désigner le nouveau graff qui habillera le skate-parc.
Depuis le mois de février, la maison de quartier des Prés Saint-Jean coordonne le projet de rénovation du skate-parc.

 

Trois graffeurs, Snare, 2nets et Tchak, passionnés de couleurs urbaines, ont animé des ateliers pour apprendre aux habitants à graffer et produire deux propositions de graff.

Jusqu’au 25 avril, vous pouvez voter pour le graff que vous préférez. Le visuel gagnant sera dévoilé lors du festival Origin’Art, qui se déroulera sur le site de l’Abattoir du 3 au 5 mai.

Bulletin de vote : aller sur le site de la Ville à l’adresse
https://www.chalon.fr/graffs-630.html

 
Imprimer - - par Ville de Chalon - 19 avr 2019

Bourgogne Franche Comté : la qualité de l'air sera médiocre

Le soleil favorise la formation d'ozone, la qualité de l'air prévue pour aujourd'hui sera moyenne sur l'ensemble du territoire. Pour demain, le réseau prévoit une stabilité des concentrations.

 

Imprimer - - par Atmos'fair Bourgogne - 19 avr 2019

SAÔNE-ET-LOIRE : One Voice obtient l'abrogation de l'arrêté préfectoral de Saône-et-Loire sur les chiens errants

Suite à la publication de l'arrêté préfectoral ordonnant le tir à vue sur les chiens errants dans les environs de FRONTENAUD en SAÔNE-ET-LOIRE, l'association de défense des animaux ONE VOICE avait déposé un référé suspension dans le cadre de son recours pour excès de pouvoir, au tribunal administratif de Dijon pour suspendre cet arrêté.

Nous venons d'apprendre ce jour, le 18 avril 2019 l'abrogation de cet arrêté par la préfecture à la veille de l'audience, et qu'il n'avait pas été exécuté. L'audience prévue initialement vendredi 19 avril à 11h est donc sans objet, il devrait y avoir un non-lieu sur ce recours.

Pour Muriel Arnal, présidente et fondatrice de One Voice:

« C'est une victoire pour les chiens des environs, qui, avec ou sans famille et foyer, auraient pu se faire abattre sans justification, ce n’était pas une réponse adaptée au drame qui est survenu. Les causes du décès de cet homme et de son chien doivent être clairement identifiées. Tuer les chiens errants au hasard n’était en aucun cas une solution. Nous nous réjouissons de l’abrogation de l’arrêté qui était illégal, mais regrettons de devoir souvent attaquer en justice, quand il serait si simple de se mettre autour d’une table pour trouver des réponses alliant cohérence et compassion. »

 



Le communiqué initial
 

Non à l'abattage de chiens errants 

Jeudi 21 mars, à Frontenaud en Saône-et-Loire, la gendarmerie découvre les corps sans vie d'un homme et de son chien. Tous deux présentaient des traces de morsures. Mais rien n'indique que les morsures aient été causées avant leur mort ou pire, en aient été la cause. Pourtant, la préfecture décide alors de publier un arrêté autorisant l'abattage des chiens errants. La porte ouverte à un abattage massif de chiens sans abri...

One Voice dépose un recours au tribunal administratif de Dijon et demande la suspension de cet arrêté !

Considérant que ce drame est le fait d'un chien errant dans le secteur, la préfecture de Saône-et-Loire publie un arrêté radical autorisant les tirs à vue sur tout chien sans foyer et « potentiellement dangereux ».


Tous les chiens livrés à eux-mêmes, abandonnés, sans famille, souffrant de la faim, du froid, sont susceptibles de se faire tirer dessus. Quel est le crime de ces individus ? Ne sont-ils pas déjà assez vulnérables, luttant seuls pour leur survie sans la chaleur réconfortante d'un foyer ? L'abandon est déjà un si profond traumatisme. Quelle angoisse, chaque jour, de trouver la force de tenir jusqu'au lendemain! Pourquoi ne pas les secourir plutôt que de les tuer par balle ? La mise à mort sera-t-elle encore longtemps la solution privilégiée des autorités ?

Qui plus est, le Code rural prévoit que la capture est obligatoire pour les chiens sans famille. Tuer un individu errant ne doit être qu'une solution par défaut, envisagée après avoir tout essayé pour le sauver ou par nécessité si l'on doit se défendre... Aujourd'hui, s'ils sont devenus craintifs, il est possible de socialiser ces chiens petit à petit avec l'aide de professionnels sérieux.

Sous couvert de traquer un seul animal - ce qui est déjà scandaleux -, la préfecture autorise purement et simplement l'abattage massif de tous les chiens abandonnés dans la rue ! Une vision cruelle (et inefficace) de la gestion de l'errance qui n'est pas sans rappeler d'autres scandales dans un autre département français ou ailleurs dans le monde.

One Voice dépose un recours pour excès de pouvoir contre l'arrêté de la Préfecture de Saône-et-Loire ainsi qu'un référé-suspension.
L'association de défense des animaux prône un meilleur statut juridique pour nos compagnons chiens et chats, membres à part entière de notre famille.


En savoir plus :
https://one-voice.fr/fr/blog/non-a-labattage-de-chiens-errants-a-frontenaud.html

 
Imprimer - - par Communiqué One Voice - 18 avr 2019

Nouveauté 2019 : l'application Voie Verte 71 !

L’application Smartphone Voie Verte 71, lancée en avril 2018 s’enrichit de 21 points d’intérêt touristique et de bien d’autres nouveautés ! Téléchargez-la pour parcourir autrement les 145 km de la Grande Boucle de Bourgogne du Sud !

A l’initiative de l’Agence Touristique Destination Saône & Loire, l’application Voie Verte 71, permet aux résidents locaux et touristes à vélo de découvrir le patrimoine naturel et culturel :
 ENTRE MACON ET CHALON-SUR-SAONE, le long de la Voie Verte emblématique de Saône-et-Loire, depuis le 26 avril 2018 sur près de 73 km avec la valorisation de 24 points d’intérêt touristique,
ENTRE CHALON-SUR-SAONE ET MACON, suivant l’Echappée Bleue le long de la Saône, lancée le 13 avril 2019 sur un parcours de 67 km avec la valorisation de 21 points d’intérêt touristique.

En parallèle, des améliorations sont apportées sur les 2 parcours avec intégration de la distance kilométrique entre les différents points d’intérêt touristique et des filtres qui peuvent être activés à tout moment sur le parcours (parkings, points d’eau, toilettes, aires de pique-nique, location/réparation cycles et points de recharge VAE, offices de tourisme, sites touristiques, hébergements et restaurants labellisés Accueil vélo).
Une version anglaise de l’application sera également disponible en mai 2019 !

L’application Voie Verte 71 fonctionne par le biais d'une carte géo localisée et interactive. A l’approche de points d’intérêt touristique, une alerte est envoyée à l’utilisateur et lui donne accès à un descriptif des lieux agrémenté de photos, de vidéos, de panoramas et de liens vers des sites internet.
L’application Voie Verte 71 est née de la volonté de proposer aux usagers une véritable visite guidée des territoires traversés : châteaux, patrimoine roman, villages de caractère, vignobles et paysages typiques, le Val de Saône ou encore le patrimoine ferroviaire et industriel.

Destination Saône & Loire a travaillé avec la société Atelier Nature, basée à La Roche Vineuse, pour développer et mettre en service cette application. Quatre mois de travail ont été nécessaires pour alimenter l’outil en partenariat avec les Offices de Tourisme situés le long de l’itinéraire.

Disponible gratuitement sur les plateformes de téléchargement !

Les 21 nouveaux points d’intérêt touristique : La ville de Chalon-sur-Saône / Le Réservoir à Saint-Marcel / la Voie bressane à Ouroux-sur-Saône / Marnay / Le port de Gigny-sur-Saône / La forêt de Gigny-sur-Saône / Les passages canadiens / Le moulin des Gaudes à Boyer / Tournus, capitale du vélo en Bourgogne / la ville de Tournus / les bords de Saône / le nid de cigogne à Uchizy / la lône d’Uchizy / le jardin pédagogique de Fleurville / le plan d’eau de Fleurville / l’estuaire de la Mouge / le bac à traille de La Salle / le port de plaisance de Mâcon / la ville de Mâcon / 2 boucles vélo pour une échappée vers Cuisery pour l’une et à travers les vignobles pour l’autre.
 
Imprimer - - par Agence Touristique Destination Saône & Loire - 18 avr 2019

Soutien solidaire au syndicat Cgt Framatome le 16 avril au TGI de Chalon/Saône

 

En lien avec le Syndicat CGT FRAMATOME Saint-Marcel et l’Union Locale de Chalon-sur-Saône, l'UD CGT de Saône et Loire appelle au rassemblement revendicatif le mardi 16 avril à 10h00 devant le tribunal de Chalon-sur-Saône contre l'abaissement des droits syndicaux que la mise en place des CSE impose dans les entreprises et pour imposer au Patronat des négociations sérieuses et loyales pour des protocoles pré-électoraux et règlements intérieurs qui apportent plus de droits syndicaux pour la défense des intérêts des salarié-e-s.

Dans ce cadre, toute la CGT apporte son soutien au Syndicat CGT Framatome Saint Marcel dans leur action juridique (audience ce 16 avril à 11h15) pour maintenir un deuxième Délégué Syndical suite aux élections CSE.

Imprimer - - par L'union locale CGT Chalon - 15 avr 2019

SAÔNE-ET-LOIRE : One Voice défend les chiens errants contre la préfecture le 19/04

Suite à la publication de l'arrêté préfectoral ordonnant le tir à vue sur les chiens errants dans les environs de Frontenaud en Saône-et-Loire, et au dépôt d'un référé suspension dans le cadre du recours pour excès de pouvoir de l'association One Voice au tribunal administratif de Dijon pour suspendre cet arrêté, l'audience aura lieu le vendredi 19 avril à 11h en salle des audiences.

Notre avocate, Maître Arielle Moreau sera sur place et pourra répondre à vos questions.


L'article de One Voice présentant les arguments contre cet arrêté préfectoral est accessible en ligne (et sur le site de VAC ).

Adresse du tribunal administratif de Dijon: 22 rue d'Assas à Dijon.


En savoir plus :
https://one-voice.fr/fr/blog/non-a-labattage-de-chiens-errants-a-frontenaud.html

 
Imprimer - - par Communiqué One Voice - 15 avr 2019

Vélo Sur Saône alerte : "Le Code de la route jugé dangereux par la ville de Chalon-sur-Saône."

Communiqué

Le Code de la route jugé dangereux par la ville de Chalon-sur-Saône.

Double sens cyclable (DSC), cédez le passage cyclistes aux feux (CPF), vous connaissez?
Inconnus à Chalon! ....Zone de rencontre, sas cycliste, zone 30, ….? Inexistants ou presque; et bien peu
respectés lorsqu'ils ont le mérite d’exister.

Ces dispositifs sont pourtant légaux depuis 2012. Ils figurent dans le code de la route, pour faciliter les mobilités actives et permettre la cohabitation entre tous les usagers de la chaussée. A Mâcon, à Dijon, à Bourg en Bresse, à Dole, à Lons le Saunier, toutes ces villes ont testé puis validé une circulation partagée en centre ville.

Mais à Chalon, la municipalité est plus encline à créer des places de parkings pour les voitures sur la voirie et
ignore délibérément tous les aménagements facilitant la circulation des cyclistes. Elle les ignore alors que
VélosurSaône, n’a cessé d’interpeller la Commission de circulation sur les aménagements réalisables.
VélosurSaône est allé jusqu’à présenter des solutions issue du code de la route. Et cela n’a pas suffit. Ces
dispositifs du code de la route ont été jugés comme dangereux pour ne pas devoir les appliquer!

L'enquête nationale, intitulée "baromètre de villes cyclables", réalisée fin 2017 a classé Chalon "défavorable à la
circulation cycliste". Un comble vu la position géographique de Chalon-sur-Saône qui est à la croisée de plusieurs voies vertes importantes.

Le centre ville de Chalon-sur-Saône, devient le “point noir” de renommée nationale, malheureusement, quand on
écoute les cyclotouristes qui y sont passés ou y ont séjourné dernièrement. Car voyez-vous un cyclotouriste pense d’abord à sa sécurité et à celle de ceux qui l’accompagnent avant de s’engager vers un gîte, un hôtel, un
restaurant ou tout autre commerce. Il en va de même pour l’écolier, le collégien et le lycéen. Et aussi pour tous les autres cyclistes au quotidien. La sécurité des déplacements des plus vulnérables (PMR, piétons, cyclistes) devrait être une priorité en matière de circulation et de partage de l’espace public.

La mairie reste sourde aux demandes d'aménagements, sollicitées par VéloSurSaône et d’autres associations.
Pire, elle supprime des bandes cyclables quitte à mettre les cyclistes en difficulté ou à leur demander de
descendre de vélo..!
Situation inacceptable, inadaptée à l'époque et aux enjeux actuels. Il serait temps de changer d'état d'esprit.

Mais à Chalon, on préfère faire la fête au Tour de France et laisser en difficultés les cyclistes au quotidien.

VéloSurSaône association affiliée à la FUB et à l'AF3V – Reconnue d'intérêt général
Espace Jean Zay - Maison des associations – 4, rue Jules Ferry – 71100 Chalon-sur- Saône

Infos : http://velosursaone.blogspot.com/
 
Imprimer - - par Vélo Sur Saône - 10 avr 2019

Présentation du BPS et des différents moyens nautiques - jeudi 11 avril

Présentation du BPS et des différents moyens nautiques - jeudi 11 avril 2019 à 16 h 30 à CHALON-SUR-SAÔNE
 
Imprimer - - par SDIS71 - 10 avr 2019

Samedi : A 10 H, un rassemblement devant la Sous Préfecture à l'appel de la L.D.H

La Ligue des Droits de l'Homme a signé avec une cinquantaine d'organisations un appel national à manifester contre la loi dite "anti-casseurs".


Même si le conseil constitutionnel a rejeté deux articles de cette loi votée à l'assemblée, de nombreux points subsistent qui sont autant de menaces pour la liberté de manifester
C'est pourquoi avec d'autres organisations, la section de Chalon appelle à un rassemblement :

SAMEDI 13 AVRIL à 10h00
devant la sous préfecture de Chalon sur Saône

Imprimer - - par Daniel DERIOT - 9 avr 2019

RETRAITES : rassemblement à Chalon-sur-Saône le 11 avril

Le jeudi 11 avril 2019, les organisations de retraités (CGT, FO, CFE-CGC, FSU, Solidaires, FGR-FP et LSR) appellent toutes les retraitées et tous les retraités à rejoindre le rassemblement à Chalon-sur-Saône : 14 h 30 maison des Syndicats

L'inflexibilité du gouvernement a provoqué une crise sociale profonde, à l'origine de l'irruption des Gilets Jaunes dont de nombreux retraités font partie. Toutes ces mobilisations ont contraint le gouvernement à tenter de calmer la colère en acceptant d'annuler l'augmentation de la CSG pour une partie d'entre eux.

Le mécontentement persistant, incite le gouvernement à envisager de respecter le code de la Sécurité sociale, de revaloriser les pensions 2019 du montant de l'inflation mais seulement pour les basses pensions. L'augmentation de la CSG reste pour l'autre partie des retraités. Le gouvernement tente de diviser les retraités en ne les traitant pas de la même façon. Ce qui est perçu comme une remise en cause du système de retraite solidaire par répartition.

La revalorisation de 0,3% au 1er janvier 2019 est loin de compenser l'augmentation du coût de la vie estimé à 1,7% cette année. De son côté, le Conseil d'orientation des retraités prévoit une baisse de 20% à 30% du montant des pensions dans les prochaines années.

Nous assistons également à un bradage de biens publics à des investisseurs privés, après les autoroutes, voilà les aéroports.

Ces exonérations de cotisations sociales (famille, maladie, vieillesse, etc.) provoquent des difficultés financières à la Sécurité Sociale, qui poussent à des reculs de la couverture maladie, la politique familiale, les pensions ou encore, l'augmentation des mutuelles et du forfait hospitalier….

Exigeant l'annulation de la hausse de la CSG et ses exonérations de cotisations sociales, la revalorisation de leurs pensions à la hauteur de l'inflation, le retour de l'indexation sur les salaires, le maintien de la pension de réversion et de la retraite selon les modes de calculs actuels, la prise en charge de la perte d'autonomie à 100% par la Sécurité Sociale et l'ouverture d'un droit universel dans le cadre d'un grand service public de l'aide à l'autonomie, l’intersyndicale des retraités du Chalonnais en appellent donc à une journée d'action nationale et intersyndicale (CGT, FO, CFE-CGC, FSU, Solidaires, FGR, LSR ) jeudi 11 avril, 14h30, à la Maison des Syndicats de Chalon-sur-Saône, avec manifestation.
 
Imprimer - - par Intersyndicale des retraités de Chalon - 5 avr 2019

INSEE : La parité progresse dans les conseils municipaux de Bourgogne-Franche-Comté

Xavier Tribout, David Brion, Insee

En Bourgogne-Franche-Comté, 36 % des élus des conseils municipaux en 2018 sont des femmes. Cette part a progressé depuis les élections de 2008, notamment sous l’impulsion des lois en faveur de l’égalité hommes-femmes en politique. La parité est presque atteinte dans les conseils des communes de 1 000 habitants et plus où la loi l’impose sur les listes. Ce n’est pas le cas pour les autres communes où 33 % de femmes siègent dans les conseils municipaux. Les élues sont plus jeunes que leurs homologues masculins. Il y a relativement peu de femmes à la tête des municipalités, moins d’un maire sur cinq, et en particulier dans les grandes communes.




Source INSEE :
En savoir plus : https://www.insee.fr/fr/statistiques/3735169
 
Imprimer - - par INSEE BFC - 1 avr 2019

Du 5 au 28 avril, grand concours de dessins chez les artisans bouchers en Saône-et-Loire

Du 5 au 28 avril, grand concours de dessins chez les artisans bouchers en Saône-et-Loire

Chaque année, les fêtes pascales sont l’occasion pour les Compagnons du Goût, réseau de 520 artisans bouchers charcutiers traiteurs sélectionnés parmi les meilleurs de France, d’animer leurs commerces et de vous régaler avec des spécialités de saison.



Du 5 au 28 avril,non seulement ils vont éveiller vos papilles, mais ils créent surtout la surprise en lançant un grand concours de dessins en boutique.Voilà qui devrait plaire aux petits comme aux grands gourmands!Dessiné, c’est gagné!Après Noël, Pâques est la fête des enfants par excellence. Les Compagnons du Goût ont donc imaginé une opération ludique qui promet de faire plaisir à toute la famille: un concours de dessins. Graines d’artistes, à vos crayons!Du 5 au 28 avril, chaque client se verra remettre une page de bloc de dessin à faire compléter par un enfant de son entourage.
Les auteurs des 50 premiers dessins ramenés en magasin repartiront avec une drôle de bonbonnière à l’effigie d’Hector, le lapin de Pâques, remplie de mini saucissons.

Rendez-vous chez les Compagnons du Goût: Boucherie Lombard:4 rue du Général Giraud à Chalon-sur-Saône
Boucherie Balon:11 Grande Rue à Salornay-sur-Guye

En parallèle, venez tenter votre chance au tirage au sort:un appareil photos instantané à gagner chaque semaine, soit 3 appareils photos mis en jeu. Doublez vos chances sur www.compagnonsdugout.fr

Du 5 au 28 avril, tentez aussi le concours sur le site www.compagnonsdugout.fr, pour gagner l’un des 50 appareils photos instantanés mis en jeu. Le principe est simple: retrouvez les 4 petits sujets cachés dans le site (le lapin et les 3 autres membres de sa famille), mettez dans l’ordre chaque sujet pour reconstituer la phrase mystère, remplissez le formulaire et validez.
Bonne chance!Pâques 20
19

 
Imprimer - - par compagnonsdugout.fr - 30 mars 2019

PRINTEMPS DES COQUELICOTS EN S&L - 5 AVRIL

LES COQUELICOTS VONT ENFIN FLEURIR

...devant les mairies de BLANZY -CHAGNY -CHALON - CLUNY - LA CLAYETTE - LOUHANS - MACON - MONTCEAU - NANTON - ST GENGOUX -
 EDITO SITE coqAVRIL2019.pdf [ 158.22 Ko ]
Imprimer - - par GROSJEAN Thierry - 29 mars 2019



Rechercher dans cette rubrique  


 
Tipi.net
LE FIL INFO EN DIRECT

EN UNE - SORTIR
NOUS CONTACTER

agenda FOCUS 

HUMEURS, & DÉBATS 
Lettre d'info

Nos billets
PHOTOS  BD
CINÉMAS
 
TV Portraits FAQ
LIRE Travaux Musique  GAGNEZ



PROPOSEZ VOS INFOS

 

 

Nos partenaires : Votre site internet Communication événementielle