entre nous - chalon sur saone

Ca se passe à Chalon ou dans les environs !


Communiqués officiels

Cette rubrique recueille les communiqués diffusés par nos élus et collectivités locales auprès des médias.

 
Publicité.

 

 

Fermeture exceptionnelle des services de l'État le vendredi 16 août 2019

L’accueil physique des services suivants sera fermé exceptionnellement le vendredi 16 août 2019 :


- La préfecture et les sous-préfectures
- La direction départementale des territoires
- La direction départementale des finances publiques et ses services infra-départementaux
- La direction départementale de la cohésion sociale
- La direction départementale de la protection des populations
- La direction des services départementaux de l'éducation nationale de Saône-et-Loire
- Le service départemental de l’office national des anciens combattants et victimes de guerre
- L’unité territoriale de la direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la
consommation, du travail et de l'emploi
- L’unité territoriale de la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement
- La délégation départementale de l’agence régionale de santé
- L’unité départementale de l’architecture et du patrimoine

Par ailleurs :
- le point numérique de la sous-préfecture de Charolles sera fermé du lundi 26 août au vendredi 30 août inclus
- le point numérique de la sous-préfecture de Louhans sera fermé du mercredi 14 août au vendredi 23 août inclus.

La préfecture est joignable 24/24h au 03 85 21 81 00 en cas de situations exceptionnelles et
pour les astreintes de sécurité.
Le site internet des services de l’État donne des informations utiles aux
usagers des services publics : www.saone-et-loire.gouv.fr
Imprimer - - par Préfecture - 12 août 2019

Persistance de la sécheresse en Saône-et-Loire Dégradation de la situation sur la Saône

Le cinquième observatoire sécheresse de la saison s’est réuni en préfecture ce vendredi 9 août
2019.


Une sécheresse sévère perdure sur l’ensemble du département, avec une aggravation de la
situation sur la Saône.


Les épisodes pluvieux de ces derniers jours ont bénéficié à la végétation, mais ont eu très peu
d’effets sur les débits des cours d’eau qui restent extrêmement bas, sans doute les plus bas
observés depuis 2003. Les situations de cours d’eau en assec se multiplient.


Sur le mois de juillet 2019, la pluviométrie est restée déficitaire, plus particulièrement sur la
partie ouest du département


Le préfet a donc décidé de prendre un nouvel arrêté sécheresse qui :
• place en alerte renforcée les secteurs « Saône Doubs et côtes viticoles» et « Dheune»,
• maintient en alerte, le secteur « Val de Loire »,
• maintient en crise, les secteurs « Arroux Morvan », « Arconce et Sornin »,
« Bourbince », « Grosne ». et Seille et Guyotte ».
Pour rappel, en crise restent seuls autorisés les usages de l’eau prioritaires répondant à la
santé, la salubrité publique, la sécurité civile, l’alimentation en eau potable de la
population et la préservation des milieux naturels.
Sont notamment interdits :
. l'arrosage des pelouses, espaces verts, massifs fleuris ; seul l'arrosage des jardins
potagers, en dehors des prélèvements réalisés en cours d’eau et nappe d’accompagnement,
reste possible de 20h00 à 8h00,
. l’irrigation agricole; des dérogations peuvent toutefois être accordées au cas par cas pour
les cultures maraichères et les pépinières,
Le tableau récapitulatif des mesures de restriction est annexé au présent communiqué.
Le préfet rappelle à tous les citoyens que l’économie d’eau doit être un souci quotidien pour
l’ensemble des usagers du département. Ainsi, chacun peut mettre en œuvre tout au long de
l’année des mesures d'économie, par exemple limiter les arrosages des pelouses, le lavage des
véhicules, privilégier les douches aux bains, remplir sa piscine avant l'été, réparer les fuites d'eau
même minimes...
En situation de crise, il est d’autant plus essentiel de préserver nos ressources en eau pour les
besoins prioritaires, en faisant évoluer nos pratiques quotidiennes pour réduire nos
consommations d’eau, éviter les gaspillages, et en respectant strictement les mesures de
restriction prévues.Le présent arrêté ainsi que les évolutions à venir sont consultables sur le site Internet des services
de l’État de Saône-et-Loire http://www.saone-et-loire.gouv.fr/
L’ensemble des arrêtés de restriction d’eau au niveau national est mis à disposition sur le site
internet PROPLUVIA http://propluvia.developpement-durable.gouv.fr
Par ailleurs, la très forte sécheresse aggrave les risques de départs de feu, avec de nombreuses
interventions des pompiers ces dernières semaines, sur des feux de végétation.
Le Préfet rappelle les règles élémentaires de prudence vis-à-vis de ce risque incendie :
• ne pas jeter de mégots de cigarette dans la nature, au bord des routes, ne pas fumer en
milieu boisé
• ne pas allumer de feu, ou barbecue dans la nature
• en cas de chantier agricole ou de travaux publics, prévoir les dispositifs de précaution
nécessaires pour intervenir rapidement et éviter la propagation d’un feu éventuel.

Carte de la situation et tableau des restrictions annexés

 
 CP08_tableaux niveaux de restrictions_MAJ2019_V3.pdf [ 67.23 Ko ]
 CP08carte mesures restriction AP 9 août 2019.pdf [ 3114.66 Ko ]
Imprimer - - par Préfecture de Saône-et-Loire - 9 août 2019

Sécheresse 2018 : Reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle

Sécheresse 2018 :
Reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle
par arrêté ministérielle publié le 9 août 2019


L’année 2018 a été marquée par de fortes chaleurs en été et de fortes précipitations en automne, ce qui a pu entraîner des désordres qui ont déstabilisé la structure des bâtis.

Ces variations extrêmes ont ainsi provoqué l’apparition de fissures dans les habitations des administrés provoquant des dommages à l’extérieur et à l’intérieur du bâti. Pour d’autres, les dégâts sont plus conséquents et cela touche à la stabilité même de l’habitation. Il y a ainsi une mise en danger manifeste des administrés.

Sur le Grand Chalon, plus de 400 foyers ont sollicité auprès de leur commune la reconnaissance en état de catastrophe naturelle. Les services du Grand Chalon ont ensuite transmis ces demandes de reconnaissance à la Préfecture de Saône-et-Loire afin qu'elles soient présentées devant la commission interministérielle compétente.

Le 16 juillet dernier, l'arrêté de la commission a été rendu et la liste des communes reconnues en état de catastrophe naturelle pour la sécheresse 2018 a été publiée ce jour au Journal Officiel. Les communes du Grand Chalon concernées sont les suivantes :
Mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols du 1er juillet 2018 au 31 décembre 2018 :
Barizey , Chamilly , Charrecey , Dennevy , Dracy-le-Fort, Fontaines , Givry, Jambles, Mellecey , Mercurey , Rully , Saint-Denis-de-Vaux, Saint-Désert , Saint-Jean-de-Vaux, Saint-Léger-sur-Dheune, Saint-Loup-Géanges, Saint-Mard-de-Vaux , Saint-Martin-sous-Montaigu.

Mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols du 1er octobre 2018 au 31 décembre 2018 :
Chalon-sur-Saône, Champforgeuil, Charmée (La), Châtenoy-le-Royal , Crissey, Demigny, Farges-lès-Chalon, Fragnes-La Loyère, Gergy, Lux, Saint-Loup-de-Varennes, Saint-Marcel, Saint-Rémy, Sassenay, Sevrey, Varennes-le-Grand, Virey-le-Grand.
A partir de ce 9 août 2019, les administrés de la commune ont un délai de 10 jours pour prendre attache avec leur compagnie d’assurance afin que cette dernière leur donne la marche à suivre de manière à procéder à la réalisation des travaux dans leurs habitations.
 
Imprimer - - par Grand Chalon - 9 août 2019

Inauguration des trois structures petite enfance de la communauté de communes Saône Doubs Bresse - samedi 7 septembre à 11h à Verdun sur le Doubs (71)

La Communauté de communes Saône Doubs Bresse va inaugurer les trois structures petite enfance de la communauté de communes Saône Doubs Bresse, crèche 24 places à Allériot, crèche 15 places à Verdun sur le Doubs et micro-crèche 10 places à Clux-Villeneuve, le samedi 7 septembre à 11h à Verdun sur le Doubs (71) à la crèche située au 24 Rue de Beaune.

Ce projet avait été primé aux trophées des maires de Saône et Loire en tant que lauréat du trophée "Solidarités" en 2018.

Ont confirmé leur présence à l'inauguration Monsieur le Sous-Préfet de Chalon sur Saône Jean-Jacques Boyer, Madame la députée Cécile Untermaier, Monsieur le député Rémy Rebeyrotte, Madame la sénatrice Marie Mercier, Monsieur le Président du Conseil Départemental de Saône et Loire Monsieur André Accary et Madame la Présidente du Conseil d'Administration de la CAF de Saône et Loire Madame Isabelle Jost.

La Communauté de communes Saône Doubs Bresse a construit simultanément trois structures d'accueil de la petite enfance sur son territoire, dépourvu jusqu'alors des crèches.
Les implantations ont été définies après une étude de territoire et placées sur les axes domicile-travail des familles. Le coût total est de 3 millions d'euros HT, subventionnés à près de 76 % par l'Etat, la Région, la CAF, le CD71 et la MSA.
 
Imprimer - - par Communauté de communes Saône Doubs Bresse - 6 août 2019

Dérogations PAC / sécheresse pour le département de Saône-et-Loire

Compte tenu de la sécheresse qui continue de s'accentuer sur une grande partie de la France, Didier Guillaume, ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, a annoncé plusieurs mesures en faveur des agriculteurs pour 60 départements dont la Saône-et-Loire.

La dérogation pour cas de force majeure est accordée aux éleveurs concernés par un manque de fourrage afin de leur permettre de valoriser leurs jachères. Après des échanges avec la Commission européenne, cette dérogation sera étendue aux céréaliers.

Chaque agriculteur souhaitant valoriser ses jachères déclarées en tant que surfaces d'intérêt écologique (SIE) doit impérativement adresser une demande de dérogation étayée pour « force majeure et circonstances exceptionnelles » à la Direction Départementale des Territoires (DDT) en précisant les parcelles et les surfaces concernées.

Par ailleurs, au regard des conditions climatiques difficiles, le ministre a décidé le 29 juillet de permettre uniquement aux exploitants qui font la demande de dérogation « force majeure et circonstances exceptionnelles », par courrier adressé à la DDT , de décaler au 20 août la date de début de présence obligatoire des cultures dérobées. Le semis des cultures dérobées reste obligatoire et le temps de présence reste de 8 semaines à compter de la date d’implantation.

Chaque exploitant dont les cultures dérobées n’auraient pas levé ou partiellement levé du fait des conditions climatiques doit déposer une demande de dérogation « force majeure et circonstances exceptionnelles » pour non levée auprès de la DDT, en précisant les parcelles et les surfaces concernées.

Le ministre souhaite également que les agriculteurs fassent preuve de solidarité entre eux et que des flux entre départements disposant de fourrages et ceux en pénurie ou guettés par la pénurie se mettent en place.

Contacts :
DDT de Saône et Loire, Unité des aides directes : ddt-telepac@saone-et-loire.gouv.fr, tel : 03.85.21.86.86

Vous pouvez télécharger les formulaires de demande de dérogation jachère et de dérogation pour toutes les cultures dérobées de l’exploitation, pour un décalage de la date de semis du 10 août au 20 août : http://www.saone-et-loire.gouv.fr/teledeclaration-des-demandes-d-aides-pac-r578.html
 
Imprimer - - par Préfecture de Saône-et-Loire - 3 août 2019

SAÔNE-ET-LOIRE : audit énergétique gratuit de l'Anah

L'Anah lance, à titre expérimental en Saône-et-Loire en 2019, la gratuité de l'audit préalable au montage des dossiers Habiter Mieux.

Depuis près de 50 ans, l’Agence nationale de l'habitat (Anah) encourage les travaux de rénovation en accordant, sous conditions, des aides financières aux propriétaires de logement en mauvais état, difficile à chauffer ou mal adapté au handicap ou au vieillissement.

Pour obtenir les aides de l’Anah, un opérateur agréé doit au préalable effectuer une visite à domicile afin de réaliser un diagnostic, des préconisations de travaux et le plan de financement correspondant.

Afin que les demandeurs n’aient plus à avancer le coût de cette prestation, l'Anah peut désormais verser directement son aide à l’opérateur.

Cette nouvelle offre est destinée uniquement aux propriétaires occupants très modestes ayant un projet de rénovation énergétique. Un ménage est considéré comme très modeste si, par exemple, composé de 4 personnes, son revenu fiscal de référence (RFR) annuel est inférieur à 30 389 €.

Au-delà de cette nouvelle aide pour les ménages aux plus faibles revenus, les ménages restent éligibles aux aides de l’Anah en dessous d’un RFR annuel inférieur à 38 958 € pour un ménage composé de 4 personnes, ou de 27 729 € pour 2 personnes.

Pour obtenir de plus amples renseignements, les coordonnées des points rénovation info service de l’Anah sont le 03 85 39 96 38 et le 03 58 09 20 45 sur le territoire du Grand Chalon.
Le site Internet national est www.faire.fr ou 0 808 800 700.
 
Imprimer - - par Préfecture de Saône-et-Loire - 29 juil 2019

Nouvelle aggravation de la sécheresse en Saône-et-Loire

Le quatrième observatoire sécheresse de la saison s’est réuni en préfecture le vendredi 26 juillet
2019.


La persistance des fortes chaleurs, avec une canicule plus courte mais plus intense qu’en 2003,
conjuguée au déficit pluviométrique accumulé depuis de nombreux mois, ont très fortement
dégradé le niveau des cours d’eau et des nappes superficielles.


Les sols sont extrêmement secs, surtout dans la partie ouest du département.


Cette situation exceptionnelle risque encore de se prolonger au cours des prochains jours. En
effet, après une baisse significative des températures samedi 27 juillet, Méteo France prévoit le
retour d’un temps sec et chaud le lundi suivant.


Le préfet a donc décidé de prendre un quatrième arrêté sécheresse qui :
• place en alerte, les secteurs « Loire », « Saône Doubs et côtes viticoles» et « Dheune»,
avec des mesures de restriction visant à limiter les prélèvements en cours d’eau et en
nappe d’accompagnement et à prioriser les usages (cf. tableau ci-joint).
Sont notamment interdits en alerte :
. de 8 heures à 20 heures, l'arrosage des pelouses, des espaces verts et sportifs, des massifs
fleuris et des jardins potagers,
. de 8 heures à 20 heures, l'irrigation agricole,
. la vidange des plans d'eau à l’exception de ceux gérés par des pisciculteurs
professionnels.
• Place en crise, les secteurs « Bourbince », « Seille et Guyotte » et maintient en crise
les secteurs « Arroux Morvan », « Arconce et Sornin », et « Grosne », avec des
mesures de restrictions renforcées, afin de satisfaire les usages prioritaires (cf. tableau cijoint).
Sont notamment interdits en crise :
. l'arrosage des pelouses, espaces verts, massifs fleuris ; seul l'arrosage des jardins
potagers, en dehors des prélèvements réalisés en cours d’eau et nappe d’accompagnement,
reste possible de 20h00 à 8h00,
. l’irrigation des cultures; des dérogations peuvent être accordées au cas par cas pour les
cultures maraîchères et les pépinières,
. le lavage des véhicules hors des stations professionnelles équipées d’un système de
recyclage des eaux,
. le lavage des voiries,
. la vidange des plans d'eau,. Les activités industrielles et commerciales doivent réduire leur consommation au strict
nécessaire.
Aucune amélioration météorologique n’étant attendue au cours des prochains jours,
l’observatoire sécheresse se réunira de nouveau avant la mi-août pour proposer d’éventuelles
mesures complémentaires.
Le préfet rappelle à tous les citoyens que l’économie d’eau doit être un souci quotidien pour
l’ensemble des usagers du département. Ainsi, chacun peut mettre en œuvre tout au long de
l’année des mesures d'économie, par exemple limiter les arrosages des pelouses, le lavage des
véhicules, privilégier les douches aux bains, remplir sa piscine avant l'été, réparer les fuites d'eau
même minimes...
En situation de crise, il est d’autant plus essentiel de préserver nos ressources en eau pour les
besoins prioritaires, en faisant évoluer nos pratiques quotidiennes pour réduire nos
consommations d’eau, éviter les gaspillages, et en respectant strictement les mesures de
restriction prévues.
Le présent arrêté ainsi que les évolutions à venir sont consultables sur le site Internet des services
de l’État de Saône-et-Loire http://www.saone-et-loire.gouv.fr/
L’ensemble des arrêtés de restriction d’eau au niveau national est mis à disposition sur le site
internet PROPLUVIA http://propluvia.developpement-durable.gouv.fr
Par ailleurs, la très forte sécheresse aggrave les risques de départs de feu, avec de nombreuses
interventions des pompiers ces dernières semaines, sur des feux de végétation.
Le Préfet rappelle les règles élémentaires de prudence vis-à-vis de ce risque incendie :
• ne pas jeter de mégots de cigarette dans la nature, au bord des routes, ne pas fumer en
milieu boisé
• ne pas allumer de feu, ou barbecue dans la nature
• en cas de chantier agricole ou de travaux publics, prévoir les dispositifs de précaution
nécessaires pour intervenir rapidement et éviter la propagation d’un feu éventuel.

Imprimer - - par Préfecture de Saône-et-Loire - 26 juil 2019

1 heure de stationnement gratuite aux usagers des parkings Q-Park du samedi 20 juillet au samedi 26 octobre


À compter de ce samedi 20 juillet, - et tous les samedis jusqu’au 26 octobre – les usagers des parkings Q-Park bénéficient d’1 heure de stationnement gratuite valable dans les trois parkings du centre-ville.

À partir de ce samedi 20 juillet, les usagers des parkings Q-Park bénéficieront d’une heure de stationnement gratuite, en plus des 30 minutes déjà en place, soit 1 h 30 de stationnement offerte dans l’un des trois parkings souterrains suivants :

- Q-Park Motte
- Q-Park Hôtel-de-Ville
- Q-Park Banque



L’opération est menée par la Ville de Chalon-sur-Saône et se déroule tous les samedis, du 20 juillet au 26 octobre, en dehors du week-end accueillant le festival Chalon dans la Rue (samedi 27 juillet) :

- Samedi 20 juillet
- Samedi 3 août
- Samedi 10 août
- Samedi 17 août
- Samedi 24 août
- Samedi 31 août
- Samedi 7 septembre
- Samedi 14 septembre
- Samedi 21 septembre
- Samedi 28 septembre
- Samedi 5 octobre
- Samedi 12 octobre
- Samedi 19 octobre
- Samedi 26 octobre

Suivant l’écoulement des tickets et dans la limite des stocks disponibles, l’opération peut être reconduite les samedis suivants.
Adopté par le Conseil municipal du 23 janvier 2019, le dispositif entrant dans le cadre des mesures prises par le maire pour redonner du pouvoir d’achat aux Chalonnais entend dynamiser le centre-ville de Chalon-sur-Saône et faire bénéficier les nombreux commerces présents autour de ces trois lieux de stationnement souterrains.

Comment bénéficier de l’offre ?

Pour profiter de cette opération, le client de l’un des trois parkings Q-Park mentionnés plus haut devra prendre normalement un ticket en borne d’entrée des véhicules pour permettre l’ouverture de la barrière de péage.

À l’issu de son passage dans le centre-ville, il devra récupérer un chèque-parc les jours de l’opération à l’accueil de la mairie, située au 3 place de l’Hôtel-de-Ville, de 8 h 45 à 18 h 30.

Aux caisses automatiques, le client devra passer son ticket d’entrée avant de scanner celui délivré par la mairie. Automatiquement, il sera décompté 1 h 30 de stationnement offerte. Dans le cas d’un dépassement de cet horaire, le complément sera à régler par l’usager.

Les tickets distribués sont utilisables jusqu’au 31 janvier 2020. Un seul ticket par personne est valable. En cas de besoin, un bouton d’appel est situé sur chaque équipement Q-Park.

 
Imprimer - - par Ville de Chalon - 21 juil 2019

Faïencerie de Digoin : Reprise de l'activité

Le 19 juillet 2019, le Tribunal de Commerce de Mâcon a accordé la reprise de la faïencerie SARREGUEMINES de Digoin à l’unique porteur d’une offre de reprise, à compter du 19 juillet à 11h00. Elle comprend le maintien de 43 emplois et permet la sauvegarde de l’outil industriel et des savoir-faire.

L’État et les collectivités territoriales, notamment la ville de Digoin et le conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, se sont fortement mobilisés pour appuyer ce projet de reprise.

Jusqu’à 150 000 euros sont mobilisés dans le cadre de conventions de revitalisation. Pour sa part, le conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté engage jusqu’à 329 000 euros sous forme d’avances remboursables au titre de ses outils d’appui à la reprise et à la création d’entreprises.

Quatre établissements bancaires (Banque populaire Bourgogne Franche-Comté, Caisse d’Épargne de Bourgogne Franche-Comté, Crédit agricole Centre-est, Société générale) accompagnent financièrement cette reprise en accordant des prêts d’un montant total de 400 000 euros au titre de 2019. Des garanties sont apportées par la Banque publique d’investissement BPI France ainsi qu’à travers l’outil de la région « BFC garantie ».

Installée depuis 1871 en Saône-et-Loire, la faïencerie SARREGUEMINES est un employeur déterminant à Digoin et un emblème d’un secteur historique d’activités du Charolais-Brionnais.1
Imprimer - - par Préfecture de Saône-et-Loire - 20 juil 2019

Interdiction temporaire de la baignade à La Chapelle-Saint-Sauveur

La baignade sur la commune de La Chapelle-Saint-Sauveur est, au sens de la réglementation applicable, une baignade aménagée (article D.1332-39 du code de la santé publique).

Cela entraîne notamment :
• une obligation de surveillance par un personnel titulaire du titre de maître nageur sauveteur ou du brevet national de sécurité et sauvetage aquatique (articles D.322-11 et A.322.8 du code du sport) ;
• la nécessité de disposer d’un poste de secours (article D.1332-41 du code de la santé publique).

Plusieurs réunions en présence du maire, de la direction départementale de la cohésion sociale et de la sous-préfète de Louhans ont été organisées en 2017 et 2018 pour rappeler au maire ses obligations en matière de police des baignades et l’amener à mettre en œuvre une surveillance.

Un courrier de mise en demeure d’implanter un poste de secours et de faire surveiller la baignade durant la saison estivale 2019 a été adressé le 18 février 2019 à la commune par la sous-préfète.

Un contrôle sur site a été réalisé le 26 juin 2019 à 14 heures par la direction départementale de la cohésion sociale en vue de vérifier le respect des prescriptions de cette mise en demeure. Il a toutefois été constaté que la baignade était ouverte au public, n’était pas surveillée et ne disposait pas d’un poste de secours.

Ainsi que le prévoyait la mise en demeure du 18 février 2019 et en application des dispositions des articles L.2213-23 et L .2215-1 du code général des collectivités territoriales, le préfet de Saône-et-Loire a procédé à l’interdiction temporaire de baignade sur ce site par un arrêté en date du 4 juillet 2019. Elle restera en vigueur jusqu’à la mise en conformité du site.
Imprimer - - par Préfecture de Saône-et-Loire - 19 juil 2019

Permanence gratuite du Relais Particulier Emploi Tous les lundis après-midis

Les lundis après-midis, la Maison des Seniors de Chalon-sur-Saône accueille le Relais Particulier Emploi de Bourgogne-Franche-Comté dans ses locaux. À travers cette permanence gratuite, une animatrice régionale propose un accompagnement de proximité aux personnes qui emploient à domicile ainsi qu’à leurs salariés.

Chaque lundi, de 13h30 à 17h30, une animatrice du Relais Particulier Emploi de Bourgogne-Franche-Comté accueille, dans les locaux de la Maison des Seniors de Chalon-sur-Saône située au 36 rue du général Leclerc, toute personne qui est à la recherche d’informations et de conseils dans le domaine de l’emploi à domicile. Les (futurs) particuliers employeurs, les (futurs) salariés, les retraités du secteur ou encore les partenaires peuvent être orientés par une animatrice régionale du Relais Particulier Emploi.


Elle répondra ainsi aux différentes questions concernant l’emploi à domicile entre particuliers :

- Comment embaucher ?
- Comment adhérer au CESU/PAJEMPLOI et déclarer les salaires ?
- Quelles sont les exonérations de charges auxquelles j’ai droit ?
- Quelles déductions fiscales ?
- Comment gérer la relation de travail avec mon salarié ?
- Quels sont mes droits à la protection sociale en tant que salarié ?
- Quels sont mes droits à la retraite ?
- Quelles formations disponibles ?
- Etc.

Au total, le Chalonnais comptabilise 9 000 particuliers-employeurs.

Contacts pour plus d’informations

Relais Particulier Emploi : bfc@particulieremploi.fr et 03 59 61 17 09
Maison des Seniors : maisondesseniors@chalonsursaone.fr et 03 85 93 85 20

Il est recommandé de prendre rendez-vous avant de se rendre à la permanence.

 
Imprimer - - par Maison des Séniors - 19 juil 2019

Nouvelles mesures de restriction des usages de l'eau en Saône-et-Loire

La sécheresse s’accentue dans le département de Saône-et-Loire : nouvelles mesures de
restriction des usages de l’eau.


Trois secteurs hydrographiques atteignent le niveau de crise
Le préfet de Saône-et-Loire a réuni le vendredi 12 juillet 2019 le troisième observatoire
sécheresse de la saison.


La période caniculaire du 25 juin au 1er juillet et l’absence de pluies significatives ont conduit à
une dégradation rapide de la situation hydrologique des cours d’eau de Saône-et-Loire.
D’autre part, les prévisions météorologiques saisonnières annoncent pour les dix prochains jours des conditions anticycloniques dominantes avec des températures toujours estivales et peu de précipitations.


La plupart des nappes sont orientées à la baisse. Les niveaux des nappes de Saint-Yan et SaintCyr sont, quant à elles, stables mais inférieurs au niveau minimum historique.
Les conditions semblent donc réunies pour que la sécheresse actuellement observée perdure et
s’accentue au cours de ce mois.


C’est pourquoi, le préfet a décidé de prendre un troisième arrêté sécheresse qui place :
• en alerte renforcée, les secteurs « Bourbince » et « Seille et Guyotte », avec des
mesures de restriction visant à limiter les prélèvements en cours d’eau et en nappe
d’accompagnement et à prioriser les usages (cf. tableau ci-joint).


Sont notamment interdits en alerte renforcée :
. l'arrosage des pelouses et des espaces verts,
l'arrosage des jardins potagers à partir de prélèvement en cours d’eau et nappe
d’accompagnement,
. l'irrigation entre 8h00 et 20h00, sauf pour les cultures sensibles (interdiction de 17h00 à
12h00),
. le lavage des véhicules hors des stations professionnelles équipées d’un système de
recyclage des eaux,
. le lavage des voiries,
. la vidange des plans d'eau.


• en crise, les secteurs « Arroux Morvan », « Arconce et Sornin » et « Grosne », avec
des mesures de restrictions renforcées, afin de satisfaire les usages prioritaires (cf. tableau
ci-joint).
Sont notamment interdits en crise :. l'arrosage des pelouses, espaces verts, massifs fleuris ; seul l'arrosage des jardins
potagers, en dehors des prélèvements réalisés en cours d’eau et nappe d’accompagnement,
reste possible de 20h00 à 8h00,
. l’irrigation des cultures; des dérogations peuvent être accordées au cas par cas pour les
cultures maraichères et les pépinières,
. le lavage des véhicules hors des stations professionnelles équipées d’un système de
recyclage des eaux,
. le lavage des voiries,
. la vidange des plans d'eau,


Les activités industrielles et commerciales doivent réduire leur consommation au strict
nécessaire.


• et en vigilance tout le reste du département, à savoir les secteurs « Vallée de la Loire »,
« Dheune » et « Saône, Doubs et côtes viticoles », sans mesures de restriction à ce stade.
Aucune amélioration météorologique n’étant attendue au cours des prochains jours, un
renforcement des mesures de restriction avant la fin du mois de juillet paraît inévitable.
Monsieur le préfet rappelle à tous les citoyens que l’économie d’eau doit être un souci quotidien
pour l’ensemble des usagers du département. Ainsi, chacun peut mettre en œuvre dès à présent
des mesures d'économie d'eau, par exemple limiter les arrosages des pelouses, le lavage des
véhicules, privilégier les douches aux bains, remplir sa piscine avant l'été, réparer les fuites d'eau
même minimes...


Il est essentiel de préserver nos ressources en eau, dans la perspective du changement climatique
en cours, en faisant évoluer nos pratiques quotidiennes, nos modes de fonctionnement, pour
réduire nos consommations d’eau, notamment celles non indispensables, et éviter les gaspillages.
Le présent arrêté ainsi que les évolutions à venir sont consultables sur le site Internet des services
de l’État de Saône-et-Loire http://www.saone-et-loire.gouv.fr/


L’ensemble des arrêtés de restriction d’eau au niveau national est mis à disposition sur le site
internet PROPLUVIA http://propluvia.developpement-durable.gouv.fr

 
Imprimer - - par Préfecture de Saône-et-Loire - 16 juil 2019

Tour de France 2 x 7.1km pour 71 licenciés de Saône-et-Loire!

71 cyclistes de Saône-et-Loire rouleront dans les traces des coureurs duTour de France sur 7.1 km à Chalon-sur-Saône et Mâcon


Dans le cadre du Tour de France 2019, le Département de Saône-et-Loire, en partenariat avec le Comité Départemental de Cyclisme présidé par Joël Millard (4 participations au Tour de France), organise deux courses départementales dans les deux villes étapes avec 71 licenciés chacune issus des clubs cyclistes du département.

71 maillots jaunes prendront le départ des deux courses départementales de 7.1 km organisées en parallèle du passage du Tour de France à Chalon-sur-Saône et Mâcon. Cette grande fête populaire devant profiter à l’ensemble des licenciés du département, c’est ici une manière de donner l’occasion aux jeunes, seniors, bénévoles, dirigeants, éducateurs, hommes, femmes adeptes du cyclisme de rouler sur le tracé des deux étapes du Tour.

 A Chalon-sur-Saône le vendredi 12 juillet
• 12h30 : Remise des maillots jaunes aux coureurs par le Président du Département André Accary et le Président du Comité départemental de cyclisme Joël Millard, en présence du Président du Grand Chalon Sébastien Martin et du maire de Chalon-sur-Saône Sébastien Martin – patio de la maison des sports / Espace des Arts
• 13h30 : Départ du Pont de Bourgogne
• 14h : Arrivée Quai Saint-Cosme

 A Mâcon le samedi 13 juillet
• 10h12 : Départ Quai Lamartine
• 10h45 : Arrivée Maison départementale du logement et de l’habitat/ église Saint-Clément 94 rue de Lyon
 
Imprimer - - par CD 71 - 12 juil 2019

Unanimité pour le SCoT du Chalonnais

Anticiper, encadrer, accompagner le développement du Chalonnais pour les 15 à 20 prochaines années, tels étaient les enjeux pour les élus du Syndicat mixte du Chalonnais. Pari réussi avec un vote à l’unanimité du Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT) du Chalonnais.



Sébastien Martin, Président du Syndicat mixte, a fait part de sa très grande satisfaction de voir aboutir cette longue procédure qui intéresse 137 communes et 150 000 habitants, soit plus de 20% de la population du département : « C’est la première fois que le Chalonnais se dote d’un document d’urbanisme de ce type. A mon arrivée en 2014, nous étions très loin d’un accord. J’ai voulu rompre avec l’idée que le Grand Chalon devait imposer sa vision aux autres intercommunalités. Il a fallu chercher des points d’équilibre et des consensus sur les grands thèmes qui intéressent au plus près nos populations : lutte contre l’étalement urbain, préservation des paysages, de l’environnement, d’une agriculture de proximité, développement des mobilités alternatives, économie… »


Sébastien Martin ajoute que ce document est le fruit d’un travail collectif qui a pu aboutir grâce à l’implication de tous, et particulièrement de Daniel Duplessis, vice-président en charge du SCoT. Ce dernier souligne que « l’enjeu du SCoT était de penser le territoire sans opposer urbain et rural, en misant sur les complémentarités et les atouts des intercommunalités. L’approbation du SCoT est une étape importante car désormais le Chalonnais dispose d’un cadre qui pourra être décliné dans les plans locaux d’urbanisme intercommunaux (PLUi), avec notamment la définition des règles de constructibilité à la parcelle. »

Imprimer - - par Syndicat mixte du Chalonnais - 11 juil 2019

Faïencerie de DIGOIN : Mobilisation de l'État et des collectivités territoriales pour faciliter la reprise de cet emblème industriel du Charolais-Brionnais

 

Le 9 juillet 2019, une réunion de travail s’est tenue en préfecture pour évoquer l’unique projet de
reprise de la faïencerie SARREGUEMINES de Digoin que le tribunal de commerce de Mâcon doit
réexaminer vendredi 12 juillet.


Sous la présidence de Jérôme GUTTON, préfet de Saône-et-Loire, elle a réuni Hélène GERONIMI,
sous-préfète de Charolles, Fabien GENET, maire de Digoin et président de la Communauté de
communes Le Grand Charolais, Jean-Yves HINTERLANG, Commissaire au redressement
productif, Gwenaël FRONTIN, chef de l’unité départementale de la Direction régionale des
entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (DIRECCTE), un
représentant des services du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté et les partenaires
financiers. Deux banques étaient présentes, d’autres n’ont pu y assister mais ont demandé à être
tenues informées des conclusions de la réunion.
Cette réunion de travail a été l’occasion pour l’unique porteur d’une offre de reprise, accompagné de
son avocat, de présenter sa stratégie et son plan de financement.
Les services de l’État et les collectivités territoriales ont présenté aux établissements bancaires et
éventuels partenaires financiers, les mesures d’accompagnement qui pourraient être actionnées en
cas de reprise. En contrepartie, le porteur s’est engagé à augmenter son apport en fonds propres pour
le financement de son projet de prise.
A travers deux contrats de revitalisation, un apport jusqu’à 150 000 euros a été confirmé. Pour sa
part, la région Bourgogne-Franche-Comté pourrait engager jusqu’à 329 000 euros au titre de ses
outils d’appui à la reprise et à la création d’entreprises.
Le maire de Digoin a, en outre, fait part de la mobilisation des entrepreneurs locaux pour lever des
fonds afin de contribuer à cette reprise jugée cruciale pour le bassin d’emploi du CharolaisBrionnais.

Les services de l’État et les collectivités territoriales ont unanimement convenu qu’ils devaient
s’efforcer de faciliter cet unique projet de reprise qui permettrait, non seulement, de sauvegarder 43
emplois mais également de sauver le savoir-faire et l’outil industriel.
Les services de la préfecture ont fait parvenir ces éléments actualisés à d’autres établissements
bancaires.
Installée depuis 150 ans en Saône-et-Loire, la faïencerie SARREGUEMINES est un employeur
emblématique de Digoin et un emblème d’un secteur historique d’activités du Charolais-Brionnais.


Site internet des services de l’État de Saône-et-Loire : http://www.saone-et-loire.gouv.fr

 
Imprimer - - par Préfecture de Saône-et-Loire - 11 juil 2019

Des rendez-vous pour le Plan local d'urbanisme intercommunal (PLUi) du Grand Chalon

REVISION GENERALE DU PLAN LOCAL D’URBANISME INTERCOMMUNAL (PLUi) –
ELABORATION DU REGLEMENT LOCAL DE PUBLICITE INTERCOMMUNAL (RLPi)
EXTENSION AUX COMMUNES DE LA VALLEE DE LA DHEUNE :
ORGANISATION DE REUNIONS PUBLIQUES


Le Plan local d’urbanisme intercommunal (PLUi) du Grand Chalon est entré en vigueur le 1er décembre 2018 sur 37 de ses communes membres.



Le Grand Chalon a engagé la révision générale du PLUi par délibération du 13 février 2019, afin d’étendre ce document d’urbanisme aux 51 communes de l’agglomération. Depuis lors, un travail particulier a été engagé avec les 14 communes rejoignant la démarche : rencontres individuelles avec les Maires et réunions du secteur de la Vallée de la Dheune.

Le PLUi est l’occasion de réfléchir à l’avenir du territoire pour les 10 à 15 années à venir, avec l’établissement du Projet d’aménagement et de développement durables (PADD). Il définit les grands objectifs en matière d’urbanisme, d’habitat, de déplacements, d’environnement et d’économie. Ce document concerne directement les habitants de l’agglomération puisqu’il fixe les règles générales de construction et d’occupation des sols.

De plus, le Grand Chalon a étendu aux 51 communes membres l’élaboration du Règlement local de publicité intercommunal (RLPi), lancé initialement sur 37 communes. Cet outil réglemente les dispositifs publicitaires, les enseignes et les préenseignes.

Les orientations générales de ces deux projets ont été débattues par les conseillers communautaires en avril et juin derniers. Le calendrier prévisionnel prévoit de terminer la révision du PLUi et l’élaboration du RLPi fin 2020, pour une entrée en vigueur fin 2021 après enquête publique.

Afin d’informer particulièrement les habitants du secteur de la Vallée de la Dheune et de la commune de Saint-Loup-Géanges et d’échanger avec le public, deux réunions publiques sont organisées :
• mercredi 10 juillet 2019 à SAINT-LÉGER-SUR-DHEUNE (salle polyvalente Pierre Chamagne) ;
• lundi 15 juillet 2019 à SAINT-LOUP-DE-GÉANGES (salle polyvalente).

Elles se dérouleront en soirée, de 19 heures à 21 heures. Lors de ces réunions sera présenté l’avancement des projets de PLUi et de RLPi (diagnostic du secteur de la Vallée de la Dheune et orientations générales).

 
Imprimer - - par Grand Chalon - 10 juil 2019

Faïencerie de DIGOIN : La préfecture informe

Faïencerie de DIGOIN


Une réunion de travail s’est tenue aujourd’hui sous la présidence de Jérôme GUTTON, préfet de Saône-et-Loire, concernant le devenir de la faïencerie de Digoin.

Cette entreprise a été placée vendredi 28 juin 2019, en liquidation avec poursuite d’activité par le Tribunal de commerce de Mâcon.

Les services de l’État et les collectivités territoriales ont souhaité présenter aux établissements bancaires et éventuels partenaires financiers, les mesures d’accompagnement qui pourraient être mobilisées en cas de reprise.

Il appartient aux juges consulaires d’examiner à nouveau l’offre de l’unique candidat à la reprise de l’activité, vendredi 12 juillet 2019.
 
Imprimer - - par Préfecture de Saône-et-Loire - 10 juil 2019

Tour de France 2019 en Saône-et-Loire Vendredi 12 juillet à Chalon-sur-Saône Samedi 13 juillet à Mâcon

Le Tour de France, c’est pour bientôt !
Le Tour de France traverse la Saône-et-Loire les 12 et 13 juillet 2019. Sur les deux jours, la course
passera par 24 communes lors de son parcours de 65 km dans le département.


La 7ème étape de la grande boucle s’effectuera le vendredi 12 juillet entre Belfort et Chalon-surSaône, tandis que la 8ème étape s’effectuera le samedi 13 juillet entre Mâcon et Saint-Étienne.


Des perturbations de la circulation sont à prévoir notamment à Chalon-sur-Saône et Mâcon. Pour se
tenir informé des restrictions de circulation et des déviations, des plans de circulation et de
stationnement, consultez notre page dédiée ici :
http://www.saone-et-loire.gouv.fr/le-tour-de-france-les-12-et-13-juillet-2019-en-a11648.html


Quelques conseils afin de garantir la sécurité de tous et de profiter de ces moments :
- Suivez les déviations mises en place
- Respectez les restrictions de circulation et de stationnement
- A l’approche de la caravane et des coureurs, ne changez pas de place
- Restez derrière les barrières de sécurité
- Écartez-vous le plus possible de la chaussée
- Ne vous installez pas à la sortie d’un virage
- N’aspergez pas les coureurs et ne courez pas à côté d’eux
- Buvez régulièrement de l’eau et faites boire les enfants
- Tenez les chiens en laisse et loin de la chaussée
- Il est strictement interdit de faire usage de fumigènes

Imprimer - - par Préfecture de Saône-et-Loire - 9 juil 2019

Inquiétude des Chambres consulaires face à la possible ouverture d'une grande surface à Branges

Les chambres consulaires (la Chambre de Métiers et de l’Artisanat, la Chambre de Commerce et
d’Industrie, et la Chambre d’Agriculture) alertent et mettent en garde concernant les risques liés à
l’ouverture d’un ensemble commercial à dominance alimentaire sur la commune de Branges.
En effet, tout un pan de l’économie locale du centre bourg de Branges serait impacté par cette
ouverture parmi lesquelles 36 entreprises artisanales alimentaires. Elles risquent d’être fragilisées, ce
qui peut se traduire par une diminution de l’offre de proximité pour la population locale.
Le 23 juillet, la Commission Départementale d’Aménagement Commercial (CDAC) va statuer sur la
demande d’extension d’Intermarché d’un ensemble commercial par création d’un magasin
d’alimentation et d’une cellule non alimentaire dont l’activité reste encore inconnue.
Depuis 2009, le groupe Intermarché souhaite implanter un magasin sur la commune de Branges en
Saône-et-Loire. Le projet, d’abord accepté en instance départementale en 2011, avait été bloqué au
niveau national avant de revenir au niveau départemental.


C’est le quatrième dossier que le groupe Intermarché essaye de faire passer devant la Commission
Départementale d’Aménagement Commercial. Cette dernière s’est prononcée contre le projet
d’implantation en 2010 et 2012. En 2011 et 2013, elle avait d’abord accepté le dossier avant de faire
machine arrière, suite à des recours de concurrents. La CDAC a également refusé le 24 août 2017,
une demande de création d’une autre enseigne à prédominance alimentaire car elle ne participait pas
à l’animation de la vie locale. La zone d’implantation étant excentrée de plus de 2,5 Km des centresvilles de Branges et Louhans. Deux ans plus tard, les arguments de refus de la CDAC restent les
mêmes concernant la demande d’Intermarché.


Les analyses réalisées par les consulaires démontrent que la vitalité commerciale de la zone repose
sur une densification des commerces sur un périmètre restreint. Si le projet d’Intermarché venait à
passer devant la CDAC, une nouvelle zone de consommation serait créée en dehors du centre Bourg
de Branges, ce qui redirigerait à terme le flux de consommateurs vers la zone Intermarché pour
procéder aux achats alimentaires quotidiens.
Les chambres consulaires comptent sur la sagesse des élus qui vont siéger à la CDAC le 23 juillet
prochain et réaffirment l’importance de l’économie de proximité du territoire qui propose une offre de
service complète à la population, représente des emplois pérennes et participe sur la durée à la
formation des jeunes par le biais de l’apprentissage. Il ne faut pas oublier l’importance des entreprises
artisanales et du commerce qui répondent concrètement tous les jours aux préoccupations sociales,
économiques et environnementales de la population.

 
Imprimer - - par CCI - 8 juil 2019

Campagne d'effarouchement des étourneaux place de Beaune Du lundi 8 au jeudi 11 juillet

Une campagne d’effarouchement des étourneaux situés sur la place de Beaune débutera à partir de ce lundi 8 juillet au soir et se terminera le jeudi 11 juillet au matin au plus tard.



La campagne d’effarouchement des étourneaux se déroulera du lundi 8 juillet à la tombée de la nuit (autour de 20 h) jusqu’au jeudi 11 juillet à la levée du jour. Comme chaque année à la même époque, elle est assurée par le service des Espaces Verts de la Ville qui opère en début et en fin de journée.

À l’aide de tirs de fusées lumineuses et détonantes inoffensives pour les étourneaux, l’objectif est d’éviter la sédentarisation des oiseaux sur la place de Beaune et de les pousser à poursuivre leur migration habituelle en direction du Sud. Le dispositif s’accompagne d’un effaroucheur sonneur qui émet le cri du geai, prédateur redouté des étourneaux.

Chaque année, l’arrêt d’étourneaux occasionne des nuisances diverses dont un nombre important de déjections sur la voierie et les véhicules des usagers de la place de Beaune.

Des panneaux d’information relatifs à cette campagne seront mis en place dès ce lundi 8 juillet au matin afin d’informer les riverains.
Imprimer - - par Ville de Chalon - 5 juil 2019

SAÔNE ET LOIRE : renforcement des mesures restriction d'eau

CP05_Arrêté restriction eau n°2 by vivre-a-chalon on Scribd

Imprimer - - par Préfecture de Saône-et-Loire - 4 juil 2019

ÉPISODE DE POLLUTION : OZONE Dépassement du Seuil d'information et recommandation (niveaux >180 µg/m3/h)

Par arrêté n°SIDPC/2017/214 du 28/07/17 – Département de la SAÔNE ET LOIRE

ÉPISODE DE POLLUTION : OZONE
Dépassement du Seuil d’information et recommandation
(niveaux >180 µg/m3/h)

L’épisode de canicule en cours sur le territoire gagne actuellement de l’ampleur.
Les fortes chaleurs et l’ensoleillement étant favorables à la production et à l’accumulation de
l’ozone, des niveaux croissants de ce polluant ont été observés sur le département. A l’heure
actuelle, nous prévoyons un risque de dépassement du seuil d’information et de
recommandation des personnes sensibles (seuil fixé à 180µg/m3), pour les journées
d’aujourd’hui (jeudi 27 juin 2019), et demain (vendredi 28/06/2019).
En conséquence, la procédure d’information et de recommandation est enclenchée ce jour,
pour le département de la Saône et Loire.
La situation sera réévaluée demain, et un nouveau point d’information sera alors effectué.

Concentrations maximales constatées ou prévues
Secteur Hier Aujourd’hui Demain
Département 173 µg/m3/h > 180 µg/m3/h > 180 µg/m³/h

Evolution de la qualité de l’air en région




RECOMMANDATIONS SANITAIRES
Population générale
- Privilégiez les sorties courtes, ou demandant le moins
d’effort.
- Limitez les activités physiques et sportives intenses (dont
les compétitions) en plein air. Celles à l'intérieur peuvent
être maintenues.

Populations vulnérables
- Limitez les sorties durant l'après-midi, lorsque
l’ensoleillement est à son maximum.
- En cas de gêne inhabituelle : fatigue, mal de gorge, nez
bouché, toux, essoufflement, sifflements, palpitations ;
prenez conseil auprès de votre médecin ou pharmacien.

RECOMMANDATIONS COMPORTEMENTALES
Pour tous :
- Il est rappelé que le brûlage des déchets à l’air libre est interdit, y compris les végétaux.
- Limitez les émissions de polluants :
 Limitez l’usage des engins à moteur thermique (tondeuse à gazon, groupes électrogènes, …) ;
 Sur la route, adaptez une conduite apaisée, coupez le moteur des véhicules à l’arrêt, limiter
l’utilisation de la climatisation ;
 Privilégiez les modes de déplacement non polluants ou en commun (bus, train, covoiturage) ;
 Différez les déplacements non indispensables, y compris professionnels ;
 Réduisez votre vitesse hors agglomération ;
 Limitez les travaux nécessitant l’usage de solvants.

Pour les industriels :
- Réduisez vos émissions de composés organiques volatils et d’oxydes d’azote.
- Assurez-vous du bon fonctionnement des dispositifs de dépollution, et, le cas échéant, mettre en place les
dispositions prévues en cas de pollution de l’air dans les arrêtés d’exploitation
- Reportez la remise en route des installations à l’arrêt.

Exploitations agricoles :
- Evitez tout brûlage à l’air libre, ou action d’écobuage
- Reportez les épandages.

Populations vulnérables :
- femmes enceintes,
- nourrissons et jeunes enfants,
- personnes de plus de 65 ans,
- personnes souffrant de pathologies
cardiovasculaires,
- insuffisants cardiaque ou respiratoire,
- personnes asthmatiques,
- toutes personnes se reconnaissant
comme sensibles lors des pics de
pollution.
Risque allergo-pollinique élevé
 
 
Imprimer - - par Préfecture de Saône-et-Loire - 27 juin 2019

CANICULE : ANNULATION du grand spectacle des enfants des écoles

Au vue des fortes chaleurs prévues aujourd'hui, la Ville vous informe qu'il a été convenu, en accord avec l'Inspection d'Académie, d'annuler les représentations du Grand Spectacle des écoliers initialement prévu ce jeudi 27 juin à 17 h 30 salle Marcel-Sembat.
Imprimer - - par Ville de Chalon - 27 juin 2019

Canicule : les écoles de Chalon sous surveillance

Chalon: Les écoles chalonnaises placées sous surveillance
Après l’avis de l’Inspection d’Academie, aucune école chalonnaise ne sera fermée demain jeudi. Toutes les écoles seront cependant placées sous surveillance.
 
Imprimer - - par Ville de Chalon - 26 juin 2019

Fortes chaleurs dans le département de Saône-et-Loire Déclenchement du niveau 3 - alerte canicule

Fortes chaleurs dans le département de Saône-et-Loire
Déclenchement du niveau 3 - alerte canicule
à compter de ce jour

Météo France prévoit dans le département de la Saône-et-Loire plusieurs jours consécutifs de fortes chaleurs. Selon les prévisions météorologiques, les températures diurnes seront supérieures à 34°C et les températures nocturnes dépasseront 20° C.

Jérôme Gutton, préfet de Saône-et-Loire, active le niveau 3 (alerte canicule) du plan national canicule à compter de ce mardi 25 juin 2019.

Dans le cadre de ce plan, plusieurs dispositions sont prises localement :

Cette activation implique une mobilisation des services de l’État, des collectivités territoriales, des opérateurs nationaux et régionaux, des établissements sanitaires et hospitaliers, des associations de soins et d’aides à domicile qui se traduit par :

- renforcer les actions de communication afin de rappeler aux publics les messages de prévention et les recommandations pour lutter contre les effets de la canicule,
- recenser les personnes âgées ou handicapées à risque, isolées en les incitant à s’inscrire sur les registres communaux et assurer des visites régulières desdites personnes,
- veiller aux autres publics sensibles, dont les enfants et les salariés exposés,
- cibler certaines populations, notamment les personnes dans la rue,
- mettre à la connaissance du public les lieux de rafraîchissement accessibles à tous gratuitement (ex : gymnase, bibliothèque…)
- alerter les organisateurs de manifestations sportives ou en plein air sur la nécessité d’adapter leur programme pour prendre en compte les risques liés à la canicule,
- mobiliser les associations de solidarité, de sécurité civile et celles s’occupant des personnes âgées dépendantes,
- assurer une surveillance sanitaire en vue de garantir la permanence des soins et le bon fonctionnement des établissements de santé et d’accueil pour les personnes âgées et handicapées.

Les décisions mises en œuvre par le préfet pourront être révisées en fonction de l’évolution des conditions météorologiques et des indicateurs de l’activité sanitaire locale.

Les conseils de prévention :

La préfecture de Saône-et-Loire et les services de l’Agence Régionale de Santé (ARS) souhaitent rappeler, notamment aux personnes fragiles (personnes âgées de plus de 65 ans, personnes handicapées ou malades à domicile, personnes dépendantes, femmes enceintes…), les quelques conseils clés utiles en cas de fortes chaleurs :

- Buvez régulièrement de l’eau sans attendre d’avoir soif ;
- Rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps (au moins le visage et les avants bras) plusieurs fois par jour ;
- Mangez en quantité suffisante et ne buvez pas d’alcool ;
- Évitez de sortir aux heures les plus chaudes et passez plusieurs heures par jour dans un lieu frais (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché...) ;
- Évitez les efforts physiques ;
- Maintenez votre logement frais (fermez fenêtres et volets la journée, ouvrez-les le soir et la nuit s’il fait plus frais) ;
- Pensez à donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches et, dès que nécessaire, osez demander de l’aide.


Petit mémo des signes d’alerte de déshydratation, notamment chez la personne âgée :

• Modification du comportement habituel, grande faiblesse, grande fatigue, difficulté inhabituelle à se déplacer.
• Maux de tête, étourdissements, vertiges, troubles de la conscience, voire convulsions.
• Nausées, vomissements, diarrhée, soif.
• Crampes musculaires.
• Température corporelle élevée (supérieure à 38,5°C).
• Agitation nocturne inhabituelle.


Les nourrissons, les jeunes enfants et les adultes (notamment les travailleurs exposés à la chaleur) s’exposent aussi au risque de la déshydratation, car ils transpirent beaucoup pour maintenir leur corps à la bonne température. Pour y remédier, ils doivent boire abondamment, surtout de l’eau ou des boissons non alcoolisées.

Les personnes isolées peuvent appeler le centre communal d’action sociale ou la mairie pour s’inscrire sur un fichier « personnes vulnérables » leur permettant d’être contactées et prises en charge.

Par ailleurs, un numéro national gratuit 0 800 06 66 66 (depuis un poste fixe en France) permet d’obtenir des conseils pour aider à supporter les fortes chaleurs et des informations utiles en cas de situation particulière.
 
Imprimer - - par Préfecture de Saône-et-Loire - 25 juin 2019





Rechercher dans cette rubrique  


 
468 page pub
LE FIL INFO EN DIRECT

EN UNE - SORTIR
NOUS CONTACTER

agenda FOCUS 

HUMEURS, & DÉBATS 
Lettre d'info

Nos billets
PHOTOS  BD
CINÉMAS
 
TV Portraits FAQ
LIRE Travaux Musique  GAGNEZ


 

 

Nos partenaires : Votre site internet Communication événementielle