entre nous - chalon sur saone

Ca se passe à Chalon ou dans les environs !


Communiqués officiels

Cette rubrique recueille les communiqués diffusés par nos élus et collectivités locales auprès des médias.

 
Publicité.

 

 

SAÔNE-ET-LOIRE : Les contrats de ruralité

 

En Saône-et-Loire, six contrats de ruralité suivants ont été signés en 2017, couvrant ainsi l’ensemble du département :


-Contrat de ruralité de la communauté de communes du Grand Autunois Morvan
-Contrat de ruralité de la Bresse Bourguignonne
-Contrat de ruralité du Chalonnais
-Contrat de ruralité du Pays Charolais-Brionnais
-Contrat de ruralité de la communauté urbaine Creusot Montceau
-Contrat de ruralité du Pays Sud Bourgogne.


Ces contrats, véritables documents intégrateurs de l’ensemble des dispositifs de soutien aux
projets de développement local sur un territoire donné ont pu bénéficier cette année encore du
soutien renforcé de l’État notamment au travers de la Dotation d’Équipement des Territoires
Ruraux (DETR) et de la Dotation de soutien à l’Investissement Local (DSIL).
Ainsi, sur les 2 années 2017 et 2018, un montant total de crédits d’État de 24 millions d’euros a
été mobilisé en faveur des 6 contrats de ruralité de Saône-et-Loire.
Quelques exemples de projets financés en 2017 et 2018 par axe d’intervention


Favoriser l’attractivité du territoire
La communauté de communes du Grand Autunois Morvan conduit la restauration des remparts
à Autun pour un coût prévisionnel de 455 250 €, avec un soutien financier de l’État de 136 575
€ dans le cadre de la DETR.
La communauté urbaine Le Creusot Montceau gère l’aménagement touristique du port de
Montceau-les-Mines pour un coût prévisionnel de 769 222 €. Le soutien financier de l’État est
de 289 612 € au titre de la DSIL.


Favoriser la cohésion sociale du territoire
La communauté de communes Bresse Louhannaise Intercom’ gère les travaux de réhabilitation
de la piscine de plein air de Cuiseaux pour un coût prévisionnel de 2 539 980 €. Le soutien
financier de l’État de 607 996 € (au titre de la DETR à hauteur de 507 996 € et de la DSIL à
hauteur de 100 000 €).La communauté de communes Saône Doubs Bresse participe à la création de structures d'accueil
de la petite enfance à Allériot et Clux-Villeneuve dont le coût prévisionnel est de 1 456 822 €.
Le soutien financier de l’État est de 437 047 € (DETR de 362 047 € et DSIL de 75 000 €),


Maintenir l’attractivité des centres bourgs
A Digoin, le Pont des Perruts est aménagé pour un coût prévisionnel de 1 028 000 €. avec un
soutien financier de l’État de 385 600 € (DETR de 180 000 € et DSIL de 205 600 €).
Améliorer et faciliter l'accès aux soins
A Matour, une maison de santé sera créée pour un coût prévisionnel de 1 646 056 €. Le soutien
financier de l’État est de 479 248 € (DETR de180 000 € et DSILde 299 248 €).

 


www.saone-et-loire.gouv.fr
Suivez-nous sur Twitter et Facebook @Prefet71

 
Imprimer - - par Préfecture de Saône-et-Loire - 21 jan 2019

La construction de logement en Bourgogne-Franche-Comté à fin novembre 2018

La construction de logement en Bourgogne-Franche-Comté à fin novembre 2018

Logements Composition 2018 by on Scribd

 
Imprimer - - par DREAL (Direction régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement) - 17 jan 2019

Gilets jaunes : La préfecture communique sur les installations illégales

Mâcon, le 16 janvier 2019
DÉCLARATION
___________________________________

Depuis plusieurs semaines, des campements ont été construits en toute illégalité au bord de  certaines routes nationales ou départementales sur le domaine public de l’État, mais également sur des terrains privés, le plus souvent, sans l’accord du propriétaire.


Ces installations se sont de surcroît, au fil du temps, transformées en de véritables constructions au mépris des plans locaux d’urbanisme et en infraction avec le code de l’urbanisme. Lorsque ces constructions sont érigées sur le domaine public routier (abords des voies de circulation ou rondspoints), elles contreviennent aussi au code de la voirie routière qui interdit la moindre installation et le dépôt de tous matériaux sur ces espaces. Dans tous les cas, ces constructions sont réalisées avec des matériaux assimilables à des déchets (pneus usagés, palettes en bois, bâches plastiques, vieux
meubles,...) déposés en infraction avec le code de l’environnement. Ces installations créent, de
façon volontaire, des risques majeurs d’incendie et d’atteinte à la sécurité des personnes, usagers de
la voirie comme des services de sécurité et de secours dont l’intervention pourrait être rendue
nécessaire.


A Montceau-les-Mines, au lieu-dit Le Magny, au bord de la deux fois deux voies de la Route Centre
Europe Atlantique (RCEA), l’enceinte du camp d’environ 200 m² est ceinturée par un mur
d’environ un millier de pneus qui constituent une barrière de 1,2 mètre de hauteur. La plupart sont
maintenus par des piquets fichés en terre. L’accès principal se fait par une ouverture dans le mur
située au milieu de l’enceinte en franchissant un fossé. Un autre accès est ouvert près de la route, on
y pénètre après avoir emprunté un couloir de pneus ou deux personnes ne peuvent pas passer de
front. A noter la présence particulièrement dangereuse de plusieurs fûts contenant de l’huile de
vidange ou des solvants placés tous les deux mètres le long du mur d’enceinte. En outre des pieds
de tables sciés pouvant servir de matraques sont installés à portée de main tous les mètres. C’est
tout près de ce campement que au cours de la journée de samedi 12 janvier dernier, les
automobilistes de passage pouvaient observer parmi les gilets jaunes sur place des porteurs de
cagoules intégrales noires.


Ces agissements sont dangereux, contraires aux lois de la République, pénalement répréhensibles.
Le préfet de Saône-et-Loire a demandé à des agents assermentés de la Direction départementale des
territoires (DDT) et à des officiers de police judiciaires (OPJ) de la police et de la gendarmerie
d’établir les procès-verbaux constatant les infractions e. Les procès-verbaux sont ensuite adressés au
procureur de la République du lieu d’infraction.Parallèlement, il est demandé aux personnes présentes sur le lieu d’infraction dont les identités ont été relevées par les OPJ, de procéder au retrait des installations illégales. Si ce retrait n’est pas
réalisé dans les délais impartis, la procédure judiciaire devant le tribunal de grande instance suit son
cours.


Dans ce cadre, un procès-verbal a été établi le 4 janvier 2019 pour le campement situé à Sennecé-
les-Mâcon (parcelle privée à proximité du rond-point d’Eger) et transmis au procureur de la
République près le tribunal de grande instance de Mâcon. Les contrevenants mis en demeure de
retirer les constructions illégales ont procédé au démantèlement de leur campement le 16 janvier.
De nouveaux procès-verbaux ont été établis dans les mêmes conditions encadrées par la loi le 15
janvier pour le campement situé sur le domaine public routier de l’État à Montceau-les-Mines (à
hauteur de l’échangeur du Magny) et le 16 janvier pour le campement situé sur un terrain privé à
Lux (en bordure de la RD 906). La procédure judiciaire en lien avec le procureur de la République
près le tribunal de Chalon-sur-Saône est en cours. Par ailleurs, des démarches vont être engagées à
l’encontre des entreprises qui ont procédé aux dépôts de déchets (pneus notamment).


Pour rappel, le 31 décembre 2018, le tribunal de grande instance de Mâcon, saisi par des particuliers
victimes des nuisances occasionnées par la présence d’un campement de « gilets jaunes », avait
demandé par ordonnance en référé au propriétaire du terrain privé de faire cesser les troubles. Cette
décision de justice était applicable sous un délai de 7 jours sous peine d’une amende de 500 euros
par jour de retard. Le campement a été démantelé et les matériaux évacués par les auteurs de ce
campement.


Le préfet invite toutes personnes concernées par ces installations illégales de se mettre en
conformité avec la loi en procédant au démantèlement des campements et à l’évacuation des déchets
dans le respect des règles de protection des personnes et de l’environnement, en prévenant toute
pollution des sols et de l’air.

 
Imprimer - - par Préfecture de Saône-et-Loire - 16 jan 2019

Bourgogne-Franche-Comté : une baisse du prix du foncier en trompe l'oeil en 2016

Bourgogne-Franche-Comté : une baisse du prix du foncier en trompe l’oeil en 2016

Bourgogne-Franche-Comté : u... by on Scribd

 
Imprimer - - par DREAL (Direction régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement) - 16 jan 2019

CD71: L'apprentissage, la voie de la réussite !

Les jeunes sont l’avenir de nos territoires, le Département de Saône-et-Loire a donc fait de leur insertion professionnelle un axe prioritaire, notamment avec la formation en alternance qui peut être pour eux une vraie opportunité de réussite professionnelle.


Avec 110 métiers dans la collectivité, le Président Accary souhaite que le Département montre l’exemple : 24 postes d’apprentis sont ouverts à ce jour (6 fois plus en 4 ans).

En parallèle, la communication positive en faveur de l’apprentissage se poursuit, notamment avec le bus de l’apprentissage dans les collèges, qui permet aux jeunes et à leurs familles de se renseigner et de se rendre compte que cette voie peut ouvrir sur l’obtention d’un CAP au même titre qu’un diplôme d’ingénieur ou d’école de commerce.

Les équipes du bus de l’apprentissage sont là pour l’expliquer.

La tournée des collèges commencera le lundi 21 janvier à Montceau-les-Mines, et sera lancée par le Président Accary.



Passer un CAP ou envisager un diplôme d’ingénieur en
apprentissage, c’est possible ! L’apprentissage est résolument
une voie de réussite qui permet de se former à un métier en
alliant théorie et pratique, tout en étant rémunéré. Choisir cette
flière, c’est s’assurer un passeport pour l’emploi !


Cette année encore, à l’initiative du Département de Saôneet-Loire et de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat
Interdépartementale, délégation Saône-et-Loire, un Bus de
l’Apprentissage itinérant se rend dans les collèges de Saône-et-Loire pour promouvoir cette formation en alternance.
Une information complète est proposée aux élèves sur toutes
les perspectives d’orientation après la 3e, du CAP au diplôme
d’ingénieur.


Des professionnels, des représentants des centres de formation
et des chambres consulaires vont à la rencontre des jeunes
pour leur expliquer l’apprentissage, les parcours existants et les
démarches à réaliser.


À un âge où les jeunes se posent mille questions sur leur avenir,
le Bus de l’Apprentissage renseigne sur les nombreuses
formations qui débouchent sur des métiers porteurs d’emploi.


Choisir la voie de l’apprentissage, c’est s’engager sur la route de
la réussite !

 
 
Imprimer - - par CD 71 - 16 jan 2019

Sécurité routière : renforcement des contrôles Équipements et signalisation Du 18 au 20 janvier 2019

 

Comme chaque mois, un thème de sécurité routière est mis en avant par la préfecture et les forces de
l’ordre en Saône-et-Loire afin de conjuguer prévention et répression des comportements à risques et
accidentogènes.


Pour le mois de janvier, marqué par l’arrivée de la période hivernale et la dégradation des conditions
climatiques, le renforcement des contrôles est placé sous le thème « équipements et signalisation ».
Sans délaisser les contrôles habituels, les contrôles sur les usagers de la route cibleront essentiellement les défauts d’éclairage, l’utilisation des avertisseurs de changement de direction ou encore la
conformité des plaques d’immatriculation.


Afin de lutter contre les comportements inadaptés des conducteurs et d’éviter de nouveaux drames
humains, les services de police et de gendarmerie vont donc renforcer les contrôles en Saône-et-Loire
du 18 au 20 janvier 2019.

Imprimer - - par Préfecture de Saône-et-Loire - 16 jan 2019

190 700 logements dans le parc locatif social en Bourgogne-Franche-Comté au 1 er janvier 2018

 

En Bourgogne-Franche-Comté, le parc locatif social compte près de 190 700 logements au 1er janvier 2018. Le nombre de logements sociaux reste quasiment stable sur un an (+0,2 %) dans la région, contre une hausse de 1,8 % en moyenne en Métropole.

 

 

90 700 logements dans le pa... by on Scribd

 


 

 

Imprimer - - par DREAL (Direction régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement) - 16 jan 2019

Les Maires ruraux de Saône-et-Loire au sujet des cahiers de doléances et du Grand Débat national

 

Communiqué des Maires ruraux de Saône-et-Loire au sujet des cahiers de doléances et du Grand Débat national


U.M.C.R.71
UNION DES MAIRES DES COMMUNES RURALES DE SAÔNE-ET-LOIRE
( 07.81.86.25.55 | e-mail : umcr71@orange.fr | www.mairesruraux71.fr
14 Janvier 2019
Communiqué de Presse


Grand Débat national : Les Maires ruraux facilitateurs


De nombreuses Mairies ont accueilli ces dernières semaines leurs habitants, une centaine de
communes dans notre département ont mis en place des cahiers de doléances et de
propositions, répondant ainsi à l’action animée au plan national par l’Association des Maires
ruraux de France (AMRF) et l’Association des Petites Villes de France (APVF).
Une délégation de l’AMRF a remis ce lundi 14 janvier au Président de la République
l’intégralité du contenu des cahiers de doléances.


Cette remise marque la clôture de cette phase même si des communes ont récemment rejoint
cette action inédite permettant de répondre au besoin d’expression des habitants du monde
rural.


Cette expression témoigne de l’exigence de la population rurale à être entendue par les
pouvoirs nationaux, afin que des décisions majeures soient prises pour répondre à l’urgence
d’un rééquilibrage dans l’aménagement du territoire.


Les Maires ruraux tiennent l’engagement de transmettre l’intégralité des doléances et
propositions afin qu’elles soient toutes connues de l’exécutif et du législateur, sans tri, ni
hiérarchisation. En Saône-et-Loire, les dernières contributions reçues en ce moment par notre
association seront transmises au Préfet et au siège national de l’A.M.R.F. le 21 Janvier.
Les Maires ont donc assuré ce rôle de passeurs et l’assument jusqu’au bout.


Désormais, et avec l’arrivée du Grand Débat national, c’est au Président de la République et
au gouvernement de ne pas manquer l'occasion historique de redonner de la crédibilité à
l’action publique et politique.


Le débat doit impérativement se dérouler dans un climat serein.
Les Maires faciliteront la poursuite de la prise de parole des citoyens dans un nouveau cadre,
en permettant le déroulement de débats notamment par la mise à disposition de salles, sans
être généralement les animateurs d’une démarche gouvernementale.


JF Farenc et le Bureau de l’U.M.C.R. 71

 

 


Lire sur V@C :

Synthèse des cahiers de doléances établie au plan national par l’A.M.R.F. (32 pages) 15 jan 2019

 

 
Imprimer - - par JF Farenc et le Bureau de l'U.M.C.R. 71 - 15 jan 2019

SAÔNE-ET-LOIRE : Fermeture de la DDT le 15 janvier

La Direction Départementale des Territoires de Saône-et-Loire (DDT) sera exceptionnellement fermée au public le mardi 15 janvier 2019 après-midi.


La DDT remercie les usagers de leur compréhension.

 
Imprimer - - par DDT - 14 jan 2019

Signature du protocole relatif à la sécurisation des professionnels de santé en Saône-et-Loire

Le protocole relatif à la sécurisation des professionnels de santé a été signé le 3 janvier 2019 en Saône-et-Loire. Il vise à renforcer la coopération entre les professionnels de santé et les services de l’État compétents en matière de prévention de la violence et de traitement de la délinquance afin d’améliorer la sécurité de ces professionnels.

Ce protocole a été signé par le préfet de Saône-et-Loire, les procureurs de la République près les tribunaux de grande instance de Mâcon et Chalon-sur-Saône, la déléguée départementale de l’Agence régionale de santé, les présidents des Conseils départementaux de l’ordre des médecins, des chirurgiens-dentistes, des sages femmes, des masseurs-kinésithérapeutes, les présidents des Conseils régionaux de l’ordre des pharmaciens, des infirmiers et des pédicures podologues.

Ce protocole national, décliné en Saône-et-Loire, permet d’assurer une prévention de la malveillance avec des conseils de sûreté dispensés par la police ou la gendarmerie aux professionnels de santé afin qu’ils puissent renforcer la sécurisation de leurs cabinets, de leurs déplacements et avoir les bons réflexes en cas d’agression (procédure de dépôt de plainte...).
Tout doit être mis en œuvre pour que les professionnels de santé puissent remplir au mieux leur mission en faveur de nos concitoyens, particulièrement de ceux en situation de vulnérabilité.
En 2017, en Saône-et-Loire, 9 faits (menaces, injures et violences) à l’encontre de professionnels de santé ont été recensés.
 
Imprimer - - par Préfecture de Saône-et-Loire - 11 jan 2019

TELEPAC : la procédure de télédéclaration des aides animales est ouverte

 

 La procédure de télédéclaration 2019 est ouverte depuis le 1er janvier 2019 pour les aides ani-males : aides ovines, aides caprines, aides aux bovins laitiers, aides aux veaux sous la mère et aux veaux issus de l'agriculture biologique et aides aux bovins allaitants.


La télédéclaration sur le site telepac est obligatoire pour bénéficier de ces aides. Le site telepac permet de déposer sa demande d'aide et le cas échéant de modifier celle-ci. L'adresse est la sui-vante : https://www1.telepac.agriculture.gouv.fr/telepac/auth/accueil.action


Pour les aides ovines et caprines, la télédéclaration restera ouverte jusqu'au 31 janvier 2019.
Pour les aides aux bovins allaitants et laitiers et les aides aux veaux sous la mère et aux veaux issus de l'agriculture biologique, la télédéclaration restera ouverte jusqu'au 15 mai 2019.

À ce titre, en 2018, la DDT de Saône-et-Loire a instruit 3 081 dossiers pour un montant d'aides
attribuées de 24,1 millions d'euros.

 

 

 
Imprimer - - par Préfecture de Saône-et-Loire - 11 jan 2019

BFC : Suivez en direct les voeux de Marie Guite Dufay le 14 janvier sur Facebook

Suivez en direct les voeux de la présidente !
Imprimer - - par Bourgogne-Franche-Comté - 10 jan 2019

Gilets Jaunes : Déclaration de M.le préfet de Saône-et-Loire - 05/01/19

Hier, vendredi 4 janvier, après s’être rassemblé à Lux, un groupe d'une soixantaine de « gilets
jaunes » s'est rendu à 18h45 à proximité de la plateforme logistique Amazon sur la commune de
Sevrey avec pour objectif de bloquer les accès à cette plateforme.


Après intervention de cinquante gendarmes du groupement de gendarmerie départementale, les
gilets jaunes ont quitté les lieux. Ils ont alors commencé à entraver et bloquer la circulation sur la
D906 (anciennement nationale 6) entre Sevrey et Lux.


Ils ont insulté les forces de l'ordre et jeté des pierres, blessant au pied un officier de gendarmerie.
Lors des différentes phases d’intervention des gendarmes pour débloquer la circulation, il a été
procédé à des interpellations pour entrave à la circulation et refus de se soumettre aux sommations
de se disperser.


Au total, 18 personnes (dont une mineure de 15 ans) ont été interpellées et placées en garde à vue.
L'opération s'est déroulée en liaison avec le procureur de la République près le tribunal de grande
instance de Chalon-sur-Saône et a pris fin vers 21h30.
Le préfet félicite les gendarmes pour leur intervention qui a permis de faire droit au principe de libre
circulation et pour leur engagement indéfectible pour assurer la protection de nos concitoyens.

Imprimer - - par Préfecture de Saône-et-Loire - 5 jan 2019

Les voeux du Sénateur Marie Mercier

Je tiens à vous adresser mes vœux les plus sincères de santé et de bonheur. Que 2019 soit pour tous une année d’apaisement et d’espérance retrouvée.

« Rien ne s’est fait de grand qui ne soit une espérance exagérée. »
Jules Verne


Cette année qui commence est source d’interrogations voire d’inquiétudes.

Les tensions actuelles de notre société naissent en grande partie du refus des grandes inégalités sociales, du poids des charges et de la baisse constante du pouvoir d’achat.

La contestation qui s’exprime est révélatrice d’un futur aux contours flous, à l’évolution incertaine, dont le socle commun s’effrite malgré l’efficacité de notre système de solidarité et tous les atouts de notre pays.

Cette crise sociétale s’enracine aussi dans la persistance des menaces les plus graves qui pèsent sur l’humanité : le terrorisme, les changements climatiques et les mutations économiques, avec pour conséquence une augmentation des flux migratoires.



Dans notre département, la crise agricole entraîne des revenus catastrophiques dans presque toutes les filières alors même que l’agriculture se situe au cœur d’une alimentation durable et d’une transition écologique nécessaire. Notre système de santé aussi est mis à mal par les déserts médicaux et l’organisation hospitalière. Les élus, représentants de la Nation, relaient ces difficultés locales, symboles d’un mal-être profond. Ils exercent au mieux leur mandat pour répondre aux besoins de leurs concitoyens malgré un sentiment croissant d’impuissance.

Les discours prononcés et les solutions avancées par les pouvoirs publics ne semblent pas à la hauteur des enjeux. Pour autant, il faut que le dialogue l’emporte sur l’affrontement et que les slogans véhiculés par les réseaux sociaux et les médias cèdent la place à un débat public respectueux et constructif.

L’année 2019 appelle à restaurer notre pacte républicain afin de renouer avec la confiance. Ensemble, nous devons retrouver le chemin d’une espérance exagérée, celle d’un monde uni et pacifique à construire chaque jour.
Imprimer - - par Marie Mercier Sénateur de Saône-et-Loire - 4 jan 2019

Réouverture de la bibliothèque Jeunesse le mardi 5 février

La bibliothèque Jeunesse est actuellement fermée en raison de la rénovation d'une partie de ses locaux.
La réouverture aura définitivement lieu le mardi 5 février aux horaires habituels.

 


L’équipe sera ravie de retrouver les lecteurs dans des lieux remis à neuf et aux normes d'accueil :

- en termes d’accessibilité, une rampe est désormais installée dans l’espace documentaire qui permettra aux personnes à mobilité réduite de circuler dans l'ensemble des espaces intérieurs de la bibliothèque depuis l'entrée de l'espace enfants jusqu'aux espaces jeunes, et inversement. De ce fait, l’espace Documentaire est réaménagé. Des toilettes adaptées aux personnes à mobilité réduite seront fonctionnelles dès l’ouverture.

- l'accueil des tout-petits est amélioré avec l'installation d'une table à langer.

- enfin, vous attendent une nouvelle banque d’accueil et un espace BD repeint. Une sélection de livres ayant reçu des prix littéraires sera proposée pour les enfants comme pour les adolescents à l'occasion de la réouverture.

 

 
Imprimer - - par Bibliothèque municipale - 4 jan 2019

Signature du contrat Cap territoire du Chalonnais ce vendredi

Monsieur Jérôme DURAIN pour la Région Bourgogne-Franche-Comté et Monsieur Sébastien MARTIN pour le Syndicat mixte du Chalonnais, signeront le contrat Cap territoire du Chalonnais ce Vendredi 4 janvier 2019 à Chalon.

Ce contrat, doté d’une enveloppe de 3 733 750 €, permettra de soutenir les projets structurants du territoire au cours de la période 2018-2020.

Cette réunion permettra de présenter les grandes lignes du contrat du Chalonnais, de préciser les principales opérations soutenues et de signer officiellement ce document cadre.


 
Imprimer - - par Syndicat mixte du Chalonnais - 3 jan 2019

Gilets jaunes : déclaration de la Préfecture de Saône et Loire

Depuis hier soir, des actions ont été organisées en différents points du département par des
attroupements de “gilets jaunes”.


Vendredi 28 décembre au soir, un groupe de soixante à cent gilets jaunes a dans un premier temps
bloqué l’accès à la plateforme logistique Amazon empêchant la sortie des camions comme des
salariés, avant de se rendre à la gare de péage de Chalon-sud bloquant ainsi le trafic routier. Ces
actions ont nécessité l’intervention des gendarmes de Saône-et-Loire qui ont dû faire usage de gaz
lacrymogènes pour disperser l’attroupement devant la plateforme Amazon. Les gendarmes ont subi
des jets de pierres lors de leurs interventions au péage de Chalon-sud. L’un d’eux a été blessé; il est
en incapacité totale de travail pour une durée de cinq jours. Huit gilets jaunes ont été interpellés lors
de cette opération pour attroupement avec violence à l’encontre des forces de l’ordre. Ils ont été
placés en garde à vue jusqu’à samedi après-midi.


Aujourd’hui, samedi 29 décembre, des gilets jaunes étaient présents en effectifs inférieurs à ceux de
la semaine dernière, notamment à Montceau-les-Mines, Montchanin, Lux, Paray le Monial et
Crèches-sur-Saône. Une nouvelle fois à Montceau-les-Mines, pendant une grande partie de la
journée, des gilets jaunes ont bloqué la RN 70 (Route Centre Europe Atlantique) à hauteur de
l’échangeur du Magny. Les véhicules ont été déviés par les bretelles de sortie créant ainsi des
bouchons en amont et en aval de l’échangeur. Alors que les voies avaient été libérées et que la nuit
était déjà tombée, vers 17h30, elles ont à nouveau été occupées par un groupe d’une trentaine de
gilets jaunes au mépris des règles les plus élémentaires de prudence et de sécurité des usagers de la
route. Dans ce même secteur, vers 17h45, une voiture a été accidentée en raison de palettes et de
pneus déposés et abandonnés sur la voie par des gilets jaunes en pleine nuit.


L’attitude de certains gilets jaunes constatée ces deux derniers jours tant à l’égard des forces de
l’ordre que des usagers de la route est inacceptable en raison d’actions qui volontairement portent
atteinte à l’intégrité physique et mettent en danger autrui. La sécurité de tous les usagers de la route,
des manifestants, des personnels de sécurité et de secours ainsi que des personnels chargés de
l’entretien des réseaux doit être une priorité absolue.


Le préfet salue à nouveau l’action des forces de l’ordre engagées pour assurer la sécurité des
personnes et des biens et rétablir la liberté de circulation. Il remercie également l’engagement des
sapeurs-pompiers, des personnels de la direction interdépartementale des routes et de la préfecture
mobilisés aujourd’hui.

 
Imprimer - - par Préfecture de Saône-et-Loire - 29 déc 2018

Fermeture exceptionnelle des services de l'État le lundi 31 décembre 2018

L’accueil physique des services suivants sera fermé exceptionnellement le lundi 31 décembre
2018 :
- La préfecture et les sous-préfectures ;
- La direction départementale des territoires
- La direction départementale des finances publiques et ses services infra-départementaux
- La direction départementale de la cohésion sociale
- La direction départementale de la protection des populations
- Le service départemental de l’office national des anciens combattants et victimes de guerre
- L’unité territoriale de la direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la
consommation, du travail et de l'emploi
- L’unité départementale de l’agence régionale de santé
- L’unité départementale de l’architecture et du patrimoine


La préfecture est joignable 24/24h au 03 85 21 81 00 en cas de situations exceptionnelles et
pour les astreintes de sécurité.


Par ailleurs, le site internet des services de l’État donne des informations utiles aux
usagers des services publics : www.saone-et-loire.gouv.fr.

 
Imprimer - - par Préfecture de Saône-et-Loire - 27 déc 2018

Collecte de sapins 15 parcs mis à disposition du 26 décembre au 27 janvier


La Ville de Chalon donne une seconde vie au sapin en les récupérant pour les revaloriser. Des parcs à sapin situés dans quinze endroits de la ville sont mis à la disposition des Chalonnais du 26 décembre au 27 janvier.


Après la magie de Noël, les rois des forêts qui ont enchanté les fêtes vont perdre aiguilles et parures pour redevenir de simples végétaux. Afin de valoriser ces déchets verts, la Ville favorise une démarche environnementale en mettant gratuitement à disposition des Chalonnais des parcs à sapin situés dans quinze endroits de la ville du 26 décembre au 27 janvier*. Ces sapins sont à déposer sans sacs plastiques (hormis les biodégradables) ni décorations.
Pour leur donner une seconde vie, les sapins seront broyés et revalorisés en paillage ou en compost en mélange avec d'autres déchets végétaux.

* Rues : André Gide, François Mansard, des Près Devant, Elsa Triolet, Liberté.
* Places : Jean Damichel, Abbé Moreaux, Thévenin, Albert Thomas, Général de Gaulle, du Châtelet.
* Avenues : Mathias, Boucicaut.
* Quai Gambetta et Square Chabas.

 
Imprimer - - par Ville de Chalon - 27 déc 2018

SAÔNE-ET-LOIRE : Après l'assemblée départementale des 20 et 21 décembre 2018

 

ASSEMBLÉE DÉPARTEMENTALE
JEUDI 20 ET VENDREDI 21 DÉCEMBRE 2018

 

 

Assemblee Departementale DEC18 by on Scribd

 

 

 
 Assemblee Departementale DEC18.pdf [ 1682.10 Ko ]
 
Imprimer - - par CD 71 - 21 déc 2018

SAÔNE-ET-LOIRE BUDGET 2019 : PROJETS SUR LES TERRITOIRES : LE CHALONNAIS

BUDGET 2019 : LES PROJETS SUR LES TERRITOIRES

LE CHALONNAIS :
Tous les territores :
 AssembleeDepartementale DEC18p89.pdf [ 234.16 Ko ]
Imprimer - - par CD 71 - 21 déc 2018

Fermeture exceptionnelle des services de l'État Le lundi 24 décembre

L’accueil physique des services suivants sera fermé exceptionnellement le lundi 24 décembre 2018 :
- La préfecture et les sous-préfectures ;
- La direction départementale des territoires
- La direction départementale des finances publiques et ses services infra-départementaux
- La direction départementale de la cohésion sociale
- La direction départementale de la protection des populations
- Le service départemental de l’office national des anciens combattants et victimes de guerre (fermeture du 21 au
31 décembre)
- L’unité territoriale de la direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail
et de l'emploi
- L’unité départementale de l’agence régionale de santé
- L’unité départementale de l’architecture et du patrimoine
La préfecture est joignable 24/24h au 03 85 21 81 00 en cas de situations exceptionnelles et pour
les astreintes de sécurité.
Par ailleurs, le site internet des services de l’État donne des informations utiles aux usagers des
services publics : www.saone-et-loire.gouv.fr.
 
Imprimer - - par Préfecture de Saône-et-Loire - 18 déc 2018

SAÔNE-ET-LOIRE :reconnaissance de calamité agricole au titre de la sécheresse



Le département de Saône-et-Loire a été touché durant l’été et l’automne 2018 par une période de sécheresse exceptionnelle, qui a particulièrement impacté les exploitations agricoles. Beaucoup

d’entre elles sont confrontées à des difficultés pour assurer les besoins en fourrages sur la saison
hivernale qui commence. Au terme de la campagne de récolte de fourrage, la Direction
Départementale des Territoires (DDT) a organisé des enquêtes sur l’ensemble du département pour
effectuer des bilans fourragers, avec le concours de la Chambre d’agriculture. Ces enquêtes ont
permis le dépôt auprès du Comité national de gestion des risques (CNGRA) d’un dossier de
demande de reconnaissance de calamité agricole au titre de la sécheresse, pour pertes de récoltes sur
prairies.


Le CNGRA, réuni le mercredi 12 décembre, a validé cette demande de reconnaissance sur une
grande zone ouest du département qui concerne 388 communes (voir la carte jointe), avec un taux
unique de 38 % de pertes de récoltes. Une enveloppe de plus de 12 millions d’euros est réservée par
le CNGRA pour le département et sera complétée si nécessaire au fil de l’instruction des demandes
d’indemnisation.
Les agriculteurs des communes concernées seront informés de l’ouverture de la téléprocédure
(TéléCalam) qui leur permettra de déposer leur demande d’indemnisation. Cette ouverture aura lieu
au plus tard début février. Ils pourront également se renseigner sur le site internet de la Préfecture de
Saône-et-Loire, sous la rubrique agriculture (http://www.saone-et-loire.gouv.fr).
Cette indemnisation viendra compléter les autres mesures prises par l’État pour soulager les trésoreries des agriculteurs durement touchés par cet épisode climatique majeur, notamment le versement
par le Ministère de l’agriculture d’un acompte des aides PAC augmenté de 20 % au 15 octobre dernier, ainsi que les dégrèvements de taxe sur le foncier non bâti opérés début novembre par la Direction départementale des finances publiques.

 
Imprimer - - par Préfecture de Saône-et-Loire - 18 déc 2018

CHALON :Marchés durant les fêtes de fin d'année

Au-delà de vos marchés habituels du vendredi 21 et du dimanche 23 décembre place Saint-Vincent et rue aux Fèvres et des vendredis 21 et 28 décembre place de Beaune et place Général de Gaulle :

Vous pourrez également retrouver certains de vos commerçants place Saint-Vincent et rue aux Fèvres les lundis 24 et 31 décembre.
Imprimer - - par Ville de Chalon - 18 déc 2018

Pour les sénateurs Marie Mercier et Jean Paul Emorine, l'ouverture d'un 4ème département à l'IUT de Chalon-sur-Saône est une bonne nouvelle

L’ouverture d’un 4ème département « Carrières juridiques » à l’IUT de Chalon-sur-Saône est une excellente nouvelle pour notre territoire. Interpellés à plusieurs reprises pour soutenir ce dossier, nous sommes intervenus, et c’est notre travail, auprès de madame le ministre de l’Enseignement supérieur, et sommes demeurés en lien avec son cabinet. Ce nouveau département vient renforcer l’offre d’études supérieures à destination de notre jeunesse.


Fidèles à notre méthode de travail, nous savons que c’est en mobilisant l’ensemble des acteurs d’un territoire que les projets structurants se réalisent. A l’heure où la lisibilité de l’action publique interroge nos concitoyens, ce succès est un bel exemple de la mobilisation conjointe des élus et des corps intermédiaires dont notre territoire a besoin.

 
Imprimer - - par Marie MERCIER Sénateur de Châtenoy-le-Royal - 18 déc 2018





Rechercher dans cette rubrique  


 
LE FIL INFO EN DIRECT

EN UNE - SORTIR
NOUS CONTACTER

agenda FOCUS 

HUMEURS, & DÉBATS 
Lettre d'info

Nos billets
PHOTOS  BD
CINÉMAS
 
TV Portraits FAQ
LIRE Travaux Musique  GAGNEZ



PROPOSEZ VOS INFOS

 

 

Nos partenaires : Votre site internet Communication événementielle