entre nous - chalon sur saone

Ca se passe à Chalon ou dans les environs !


Communiqués officiels

Cette rubrique recueille les communiqués diffusés par nos élus et collectivités locales auprès des médias.

 
Publicité.

 

 

CHALON : Enlèvement de deux tilleuls

Le service des espaces verts de la ville de Chalon-sur-Saône a sollicité l’Office National des Forêts pour un diagnostic physiologique, sanitaire et mécanique de deux tilleuls situés à proximité de la Tour du Doyenné.


L’état d’un arbre est assujetti à trois types d’anomalies recherchées lors du diagnostic : les
dysfonctionnements physiologiques, les altérations des parties vivantes et les défauts mécaniques. L’appréciation de l’état d’un arbre est faite à partir des observations et analyses effectuées dans ces trois domaines.


Le rapport de diagnostic rendu en début de semaine par l’ONF a établi une forte dégradation du bois due à un champignon lignivore entrainant des dysfonctionnements physiologiques perturbant le développement de l’un des arbres et mettant en péril la stabilité de l’autre. L’ONF préconisant l’abattage en urgence des tilleuls, la Ville a donc décidé de procéder au plus vite à l’enlèvement des arbres qui aura lieu aujourd’hui. Suivant la politique systématique suivie par la Ville d’ « 1 arbre abattu, 2 replantés », 4 arbres seront prochainement plantés dans le même quartier.

 
Imprimer - - par Ville de Chalon - 14 sept 2018

Condoléances et tristesse à la Région

COMMUNIQUE DE PRESSE


de Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté et d’André Accary, président du Département de Saône-et-Loire

« Nous sommes profondément choqués et attristés par le dramatique accident survenu ce matin entre un car régional et une voiture affrétée par le Département pour le transport d’élèves handicapés.

Nous nous associons à la tristesse des proches et nous leur adressons, au nom du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté et du Département de Saône-et-Loire, nos sincères condoléances.

Nous adressons également nos remerciements aux services de secours et de l’éducation nationale qui se sont mobilisés pour prendre en charge les victimes et apporter le soutien nécessaire aux élèves du collège Guillaume des Autels de Charolles.

 
Imprimer - - par Communiqué de presse commun Région BFC Département S&L. - 13 sept 2018

SAÔNE-ET-LOIRE : Grave accident ce matin sur la RCEA

Ce matin, vers 7h 30,un accident s’est produit sur la RN 79 (RCEA) au PR 23, à hauteur de la
commune de Champlecy, entre Charolles et Paray-le-Monial dans une zone de travaux.
Un véhicule de marque Renault clio appartenant à la société Girardot est entré en collision avec un
bus MOVIGO de la SNCF circulant en face.

Le véhicule léger comprenait la conductrice âgée de 45 ans ainsi que deux passagers adolescents.
La conductrice ainsi que l’un des passagers sont décédés. Le second passager a été héliporté dans un
état grave sur un centre hospitalier de l’agglomération lyonnaise.
Dans le bus appartenant à la SNCF et transportant 3 adultes et 7 enfants, on relève 5 blessés très
légers transportés au CH de PARAY LE MONIAL, notamment pour une prise en charge
psychologique.

Les services de secours et les forces de l’ordre ont été fortement mobilisés sur cet accident : 27
pompiers, 2 équipes du service mobile d’urgence et de réanimation et un hélicoptère de SAMU de
Chalon/Saône , ainsi que 22 gendarmes

La RCEA a été d’abord provisoirement coupée. Des mesures de gestion du trafic ont été adoptées pour
dévier le trafic par la RD980 en direction de Montceau-les-Mines puis par la RN 80. Depuis la
circulation a repris en alternance jusqu’à l’évacuation prévue du bus. Elle vient d’être rétablie dans les
deux sens.

Le bus effectuait des transports scolaires pour le compte du conseil régional et le véhicule léger des
transports GIRARDOT assurait le transport d’élèves en situation de handicap pour le compte du
conseil départemental.

La sous-préfète, directrice de cabinet du préfet de Saône-et-Loire , Madame Dominque YANI, ainsi
que le Colonel commandant le groupement départemental de gendarmerie se sont rendus
personnellement sur place. Le directeur départemental des services de l’éducation nationale, Monsieur
Fabien BEN, se rend pour sa part, dans l’établissement scolaire concerné.

Site internet des services de l'Etat de Saône-et-Loire :http://www.saone-et-loire.gouv.fr/
Imprimer - - par Préfecture de Saône-et-Loire - 12 sept 2018

CD71 : Après la commission permanente de septembre

Les sujets majeurs de la commission permanente qui s’est tenue vendredi sous la présidence d’André Accary.

Commission Permanente SEPT18 by vivre-a-chalon on Scribd

Imprimer - - par CD 71 - 10 sept 2018

SAÔNE-ET-LOIRE : Renforcement des mesures de restriction des usages de l'eau

Depuis l’arrêté préfectoral n° 71-2018-08-10-002 du 10 août 2018 portant restriction de
certains usages de l’eau, la situation de sécheresse s’est aggravée.


L’absence de précipitations significatives depuis le 16 août conduit à une dégradation des
débits sur la plupart des cours d’eau du département.


Toutefois la situation des ressources en eau exploitées pour l’eau potable reste satisfaisante, les
consommations sont désormais en baisse, et les quelques difficultés rencontrées début août
sont résolues.
Au vu de ces éléments, M. le préfet a décidé, par arrêté préfectoral n°71-2018-09-06-002
du 6 septembre 2018, de renforcer les mesures de restrictions des usages de l’eau
correspondant aux niveaux de débits constatés sur les différentes zones hydrographiques :
• niveau de crise sur les bassins de l’Arroux Morvan, de la Dheune, de la Grosne, et de
la Seille et Guyotte ;
• niveau d’alerte renforcée pour les secteurs « Arconce et Sornin », et « Saône, Doubs
et Côtes viticoles » ;
• niveau d’alerte pour la zone hydrographique « Bourbince ».
L’objectif de ces mesures est de limiter les consommations non indispensables afin de
préserver la ressource en eau et particulièrement les débits des cours d’eau. Le détail de ces
dispositions est précisé dans le tableau joint.
Ces mesures sont applicables jusqu’au 15 octobre 2018. Elles pourront être ajustées, le cas
échéant, en fonction de l’évolution de la situation des nappes et cours d’eau.
En cette période de vendanges, il est rappelé qu’une attention particulière doit être portée à la
gestion des effluents viticoles en raison de la fragilité des milieux aquatiques, tous rejets de
pollution dans les cours d’eau directement ou via les réseaux d’eaux pluviales est à éviter.
M. le préfet rappelle à tous les citoyens que l’économie d’eau doit être un souci quotidien pour
l’ensemble des usagers du département. Quelques gestes simples permettent de réduire notre
consommation d’eau.


Carte de la situation et tableau des restrictions annexés.

 
 carte AP.pdf [ 1774.08 Ko ]
Imprimer - - par Préfecture de Saône-et-Loire - 7 sept 2018

Ma Commune Ma Santé Une bonne mutuelle, ce n'est pas réservé qu'aux autres !

La Ville de Chalon accompagne les Chalonnais dans la recherche d’une complémentaire santé adaptée à leurs besoins. Dès ce lundi 10 septembre, de nouvelles journées de permanences vous aideront à faire votre choix.


En partenariat avec l’association Actiom, la Ville de Chalon s’engageait il y a deux ans à réduire le nombre de Chalonnais privés de complémentaire santé (20% des habitants affiliés à la CPAM en 2016). Piloté par Actiom, le dispositif « Ma Commune Ma Santé » (MCMS) permet de négocier directement auprès des assureurs pour proposer ensuite aux habitants des communes partenaires une solution de mutuelle ciblée et, souvent, plus attractive financièrement.
Dès le lancement du dispositif à Chalon, la forte affluence aux permanences assurées par le référent de l’association a confirmé le besoin d’un tel dispositif sur notre territoire. Depuis 2016, près de 400 personnes ont ainsi été concernées par ces rendez-vous. Gratuits, ils offrent un entretien individualisé permettant de cibler au plus juste les besoins réels de chaque administré. Sans sélection médicale, sans limite d’âge et, bien évidemment, sans condition de ressources, le dispositif est accessible à tous les Chalonnais.
A partir de cette rentrée 2018, il y aura une nouvelle mutuelle MCMS proposée soit cinq mutuelles partenaires potentielles, ce qui permettre d’offrir douze niveaux de garantie.
Toutes ces mutuelles sont éligibles aux actifs et seniors mais deux d'entre elles proposent des allocations décès. Ces offres sont sans limite d’âge, ni questionnaire de santé.

Dès ce lundi 10 septembre et jusqu’au 3 décembre, de nouvelles permanences sont organisées chaque lundi à l’espace Jeanne-Parent de 9 h à 12 h et à la Maison des Seniors de 13 h 30 à 17 h 30. Sans aucune obligation de souscription, cet entretien gratuit peut vous permettre de trouver votre mutuelle sur mesure.


Ma Commune Ma Santé
Permanences hebdomadaires sur rendez-vous au 03.85.93.85.41
Plus d’informations sur le dispositif au 05.64.10.00.48

 
 
Imprimer - - par Ville de Chalon - 7 sept 2018

SAÔNE-ET-LOIRE : Formation des jeunes en service civique

Réunion de formation des jeunes en service civique
pour « La promotion d’un sport citoyen et la défense de l’éthique sportive »
Jeudi 6 septembre 2018 à 14h

Les incivilités et violences dans le sport peuvent revêtir plusieurs formes et sont nombreuses :
sexisme, homophobie, violence envers les arbitres, racisme… mais ce n’est pas une fatalité. Le sport est avant tout vecteur d’éducation, de respect, de citoyenneté et de partage.


C’est pourquoi, la direction départementale de la cohésion sociale et le mouvement sportif
s’associent dans un projet citoyen fort et proposent à des jeunes de s’engager dans une mission de
service civique.


Ce projet entend permettre à une trentaine de jeunes de suivre une mission d’intérêt général portant
sur deux axes principaux :
– sensibiliser les plus jeunes des clubs et des écoles au respect des valeurs humaines, à l’acceptation
de la différence et au respect des règles de vie ;
– mettre en œuvre des actions concrètes, de terrains, issues des programmes fédéraux des disciplines
engagées dans le dispositif.
La direction départementale de la cohésion sociale (DDCS) coordonne ce dispositif qui entre en
vigueur en cette rentrée 2018.

La première réunion de formation des jeunes « ambassadeurs » en service civique se tiendra le jeudi
6 septembre 2018 à 14h à la Ligue du football, à Montchanin.

 
Imprimer - - par Préfecture de Saône-et-Loire - 5 sept 2018

Sébastien Martin annonce une première pour le Conservatoire du Grand Chalon

Sébastien Martin annonce que le Conservatoire du Grand Chalon est le premier établissement de France agréé pour la préparation à l’entrée dans les établissements supérieurs de la création artistique

En février 2018, le Conservatoire à rayonnement régional (CRR) du Grand Chalon avait adressé au Ministère de la Culture une demande d’agrément pour pouvoir proposer, dés la rentrée 2018-2019, le nouveau cursus des classes de préparation à l’entrée dans les établissements supérieurs de la création artistique.
Par un arrêté du 29 juillet 2018, le Ministère a décerné l’agrément au CRR du Grand Chalon qui devient le 1er établissement en France habilité à ouvrir une classe préparatoire aux établissements d’enseignement supérieur de la création artistique dans la spécialité « Musique ».

Un cursus unique en France pour compléter l’offre d’enseignement du CRR du Grand Chalon

Depuis plus de 10 ans, le Conservatoire de danse, musique et théâtre du Grand Chalon a développé des Cycles d’Enseignement Professionnel Initial (CEPI) pour l’ensemble des disciplines proposées, à l’exception du théâtre. Une offre pédagogique complète et qualitative au succès marqué et croissant, grâce à laquelle le nombre d’élèves du Conservatoire du Grand Chalon est passé en 5 ans de 1 200 à 1 900 (dont plus de 150 en CEPI).
En cohérence avec sa tradition d’innovation et d’exigence artistique, le Grand Chalon a déposé en février dernier un dossier auprès du Ministère de la Culture, en vue d’obtenir un agrément pour l’ouverture dés la rentrée de septembre 2018 de classes de préparation à l’entrée dans les établissements supérieurs de la création artistique dans le domaine du spectacle vivant.

Le Conservatoire du Grand Chalon parmi les établissements de référence au niveau national pour la formation des professionnels de la création musicale

Une candidature à laquelle le Ministère vient d’apporter une réponse positive, en délivrant au CRR un agrément portant sur 31 domaines de la spécialité « Musique » (flûte traversière, hautbois, clarinette, basson, saxophone, cor, trompette, trombone, tuba, violon, alto, violoncelle, contrebasse, percussion, guitare, harpe, accordéon, orgue, piano, accompagnement au piano, chant, direction de chœur, direction d’orchestre, jazz, musiques actuelles, formation musicale, culture musicale, écriture musicale, composition, composition électroacoustique, technique du son).
Cette décision, qui confirme l’excellence et la richesse de l’offre d’enseignement du Conservatoire du Grand Chalon, positionne durablement cet établissement communautaire parmi les références nationales pour la formation de tous les futurs professionnels de la création musicale.
 
Imprimer - - par Le Grand Chalon - 31 août 2018

SAÔNE-ET-LOIRE : La rentrée dans les collèges

Suite à la conférence de presse du Président Accary hier au collège Louis Aragon à Chatenoy-le-Royal, voici le dossier complet détaillant le programme 2018-2019 du Département pour les collèges de Saône-et-Loire.

Saone Et Loire Collèges Rentrée by vivre-a-chalon on Scribd

 

 

Imprimer - - par CD 71 - 30 août 2018

SAÔNE-ET-LOIRE : Sécurité routière : renforcement des contrôles Ceinture et vitesse

Du 31 août au 3 septembre 2018
Prudence sur les routes de Saône-et-Loire


Comme chaque mois, un thème de sécurité routière est mis en avant par la préfecture et les forces de
l’ordre du département de Saône-et-Loire afin de conjuguer prévention et répression des
comportements à risques et accidentogènes.

Sans délaisser les contrôles habituels, les contrôles cibleront essentiellement les usagers de la route
qui conduiront en excès de vitesse ou sans ceinture de sécurité.
Concernant le non-port de la ceinture de sécurité, il demeure l’un des principaux facteurs de mortalité
sur la route.

Afin de lutter contre les comportements inadaptés des conducteurs et d’éviter de nouveaux drames
humains, les services de police et de gendarmerie de Saône-et-Loire vont renforcer les contrôles dans
le département du 31 août au 3 septembre 2018.

 
Imprimer - - par Préfecture de Saône-et-Loire - 30 août 2018

Reprise du « Maire en direct » vendredi 7 septembre de 12 h à 17 h en mairie

Reprise du « Maire en direct » vendredi 7 septembre de 12 h à 17 h en mairie


C’est la rentrée pour « Le Maire en direct ». Chaque vendredi, de 12 h à 17 h, Gilles Platret, Maire de Chalon, reçoit les habitants sans rendez-vous dans son bureau. Les personnes seront reçues dans l’ordre de leur arrivée : prochain rendez-vous le vendredi 7 septembre de 12 h à 17 h.


Mais aussi
 « Le Maire, en direct près de chez vous »
Et une fois par mois, « Le Maire en direct » se déplace au cœur des quartiers de notre ville.

Au terme d’une matinée consacrée aux échanges avec les commerçants et responsables associatifs, le Maire reçoit de 13 h 30 à 15 h, sans rendez-vous et dans une salle dédiée, les habitants désireux de le rencontrer. Pour aller encore plus loin dans la concertation et la discussion avec les administrés, une réunion publique est également organisée le même jour, à 19 h, dans le secteur concerné.  

Prochain rendez-vous
Jeudi 13 septembre 2018 : Bellevue

13 h 30-15 h : Entretien sans rendez-vous – Salle municipale Gazelle (4 rue du Lieutenant Rompion)

19 h : Réunion publique – École Jean Lurçat (13 rue des Prés Devant)
Imprimer - - par Ville de Chalon - 30 août 2018

Label « Villes et Villages Fleuris » 2018 en Saône-et-Loire

Tous les 2 ans, Destination Saône & Loire, en collaboration avec les membres du jury départemental, organise des visites au sein des communes labellisées « Villes et Villages Fleuris ». Ces visites permettent de garantir le bon niveau de qualification de ces communes, et le cas échéant, de les accompagner vers le label supérieur.

Les visites de contrôle des communes labellisées 2 et 3 fleurs auront lieu du mardi 4 septembre au mardi 25 septembre 2018.


1. L’esprit du label « Villes et Villages Fleuris » :
Le label « Villes et Villages Fleuris » s’inscrit dans le cadre d’un véritable phénomène de société et s’appuie sur 3 axes forts : la préservation de l’environnement, la cohésion sociale ainsi que la qualité de vie. Aujourd’hui plus de 4 700 communes françaises sont labellisées de 1 à 4 fleurs dont 56 au coeur du département.
L’édition 2018 des « Villes et Villages Fleuris » en Saône-et-Loire incite les collectivités à poursuivre la valorisation de leur attractivité territoriale auprès des touristes, des administrés et des entreprises à travers un travail mené sur la qualité de vie, le paysage, et l’environnement.


Le label transmet les outils essentiels pour :
- Améliorer la qualité de vie
- Promouvoir leur image, leur attractivité et leur accueil
- Développer l’économie locale
- Placer l’humain au coeur des projets
- Agir en faveur de l’environnement


2. Les critères d’évaluation et le jury départemental :
Les communes contrôlées doivent répondre aux 60 critères de la grille nationale établie par le Conseil National des Villes et Villages Fleuris. Ils sont répartis au sein de 6 grands thèmes :
- Stratégie d’aménagement et modes de gestion
- Animation et promotion touristique
- Actions pédagogiques envers les habitants
- Patrimoine végétal et fleurissement
- Gestion environnementale
- Qualité de l’espace public


Le jury départemental sillonnera la Saône-et-Loire en septembre pour apprécier les efforts réalisés au sein des communes et jugera du bon respect de ces critères afin qu’elles continuent d’arborer ce label.
La cérémonie de remise des prix, qui récompense les communes, aura lieu début 2019, sous la Présidence de M. André ACCARY, Président du Conseil Départemental de Saône-et-Loire, en présence d'Arnaud DURIX, Président de Destination Saône & Loire et d’Élisabeth ROBLOT, Vice-Présidente du Conseil Départemental en charge du tourisme et de l'attractivité du territoire.

 

 Itinéraires contrôle 2 et 3 fleurs.pdf [ 599.48 Ko ]

Imprimer - - par MA - 29 août 2018

Informations concernant la fermeture de la bibliothèque des Prés Saint-Jean et du Bibliobus

Du 28 août au 22 septembre, la bibliothèque des Prés Saint-Jean et le Bibliobus seront fermés en raison d’un déménagement des collections du Bibliobus.

En revanche, les rendez-vous culturels sont maintenus. Nous vous attendons nombreux pour les prochains : « Club des papoteurs littéraires », « Instant numérique », et « apprendre à conter » avec Anne Prost Cossio à la bibliothèque des Prés Saint-Jean !

Côté pratique :
La Bibliothèque vous invite à conserver vos livres et autres documents empruntés jusqu’à la date de réouverture. Il n’y aura bien sûr aucune pénalité de retard.

Nous serons très heureux de vous retrouver pour la réouverture le mardi 25 septembre.
 
Imprimer - - par Ville de Chalon - 22 août 2018

SAÔNE-ET-LOIRE : Renforcement des mesures de restriction des usages de l'eau

certains usages de l’eau, la situation de sécheresse se renforce. En effet, le département a
connu un épisode caniculaire important, associé à un déficit de précipitations. Les débits des
cours d’eau ont chuté fortement, menant à une situation plus tendue.


Les pluies orageuses de ces derniers jours sont insuffisantes pour remonter de façon durable
les débits des cours d’eau, elles permettent toutefois de limiter leur dégradation.
La situation des ressources en eau exploitées pour l’eau potable reste satisfaisante malgré
l’apparition de premières difficultés.


Au vu de ces éléments, M. le préfet a décidé de renforcer les mesures de restrictions des
usages de l’eau adaptées au niveau de débits constatés sur les différentes zones
hydrographiques :
• niveau de crise sur le bassin de la Grosne ;
• niveau d’alerte renforcée pour les secteurs « Arroux-Morvan », « Bourbince »,
« Arconce et Sornin », « Dheune » et « Seille et Guyotte » ;
• niveau d’alerte pour les zones hydrographiques « Saône, Doubs et Côtes viticoles » et
« Vallée de la Loire ».
L’objectif de ces mesures est de limiter les consommations non indispensables afin de
préserver la ressource en eau et particulièrement les débits des cours d’eau.
Le détail de ces mesures de restriction est précisé dans le tableau joint.
Il est rappelé qu’en situation de crise les prélèvements d’eau sont réservés aux usages
prioritaires que sont la santé, la salubrité publique, la sécurité civile, l’alimentation en eau
potable et la préservation des milieux naturels.
Ces mesures sont applicables jusqu’au 15 septembre 2018. Elles pourront être ajustées, le cas
échéant, en fonction de l’évolution de la situation des nappes et cours d’eau.
Par ailleurs, indépendamment de l’état des ressources, les périodes de chaleur qui se succèdent
conduisent à une augmentation des consommations d’eau potable et peuvent mettre certains
réseaux de distribution en situation tendue.
C’est pourquoi, M. le préfet rappelle à tous les citoyens que l’économie d’eau doit être un
souci quotidien pour l’ensemble des usagers du département. Quelques gestes simples
permettent de réduire notre consommation d’eau.

Imprimer - - par Préfecture de Saône-et-Loire - 15 août 2018

Lettre adressée à M. COLLOMB par le maire de Chalon, Gilles Platret

Gérard Collomb Ministre Pour Rodéos 03 Août 2018 by vivre-a-chalon on Scribd

 
 
Imprimer - - par Gilles Platret, - 10 août 2018

Levée du niveau 3 - alerte canicule du plan national canicule en Saône-et-Loire

Compte tenu de la baisse des températures communiquées par Météo France, Jérôme Gutton, préfet
de Saône-et-Loire, annonce aujourd’hui la levée de l’alerte canicule de niveau 3 du plan national
canicule en Saône-et-Loire.
L’Agence Régionale de Santé reste en vigilance active pour détecter et prendre en charge
d’éventuelles conséquences sanitaires tardives de la vague de chaleur.
Imprimer - - par Préfecture de Saône-et-Loire - 9 août 2018

SAÔNE-ET-LOIRE : Alerte vigilance orange « orages »


Le département de Saône-et-Loire est placé en vigilance orange orage, situation qui s’ajoute à la vigilance
orange canicule en cours.

 

Cet après-midi, des orages se forment d’abord de manière isolée, avant de devenir plus étendus en début de
soirée.
C’est surtout le vent qui sera l’élément notable de ces orages. Les rafales de vent sur le département
pourront atteindre des vitesses de l’ordre de 80 à 100 km/h, localement jusqu’ à 110 km/h.
On pourra observer de gros grêlons localement, et ponctuellement les cumuls de pluie pourront aller jusqu’à
30 millimètres en 1 heure.
La préfecture de Saône-et-Loire met en oeuvre l’ensemble de son dispositif de vigilance et a alerté les
communes et l’ensemble des acteurs concernés afin que toutes les dispositions soient prises pour assurer la
sécurité de tous.

Le Préfet engage chacun à être extrêmement vigilant et à respecter les consignes de sécurité :
Ces conditions météorologiques appellent une vigilance accrue de la part de tous, et en particulier
des usagers de la route. Le Préfet de Saône-et-Loire rappelle les principales consignes de sécurité
afin d’éviter les accidents :
 Éviter toutes les activités extérieures de loisir ;
 À l’approche d’un orage, s’abriter en évitant les zones boisées et mettre ses biens en sécurité ;
 Dans la mesure du possible, éviter les déplacements ;
 En cas d’obligation de déplacement :
- Se renseigner sur l’état des réseaux routiers ;
- Être prudents et vigilants : les conditions de circulation pouvant devenir
soudainement très dangereuses : 110 km/h sur autoroute, 100 km/h sur voies rapides,
80 km/h sur route. Allumer les feux de croisement. Respecter les distances de
sécurité ;
- Sur la route, s’arrêter en sécurité en évitant les zones boisées. S’il n’y a pas de
danger immédiat, ne pas quitter son véhicule ;
- Respecter les interdictions ou consignes qui sont données par les forces de l’ordre.
 Pour protéger l’intégrité des personnes et leur environnement proche :
- Éviter d’utiliser le téléphone et les appareils électriques ;
- Ranger ou fixez les objets sensibles aux effets du vent ou susceptibles d’être
endommagés ;
- Dans un camping, vérifier qu’aucun danger ne vous menace en cas de très fortes
rafales de vent ou d’inondations soudaines. En cas de doute, se réfugier dans un
endroit plus sûr ;
- Signalez sans attendre les départs de feux le cas échéant ;
- Dans une zone sensible aux crues, prendre toutes les précautions nécessaires à la
sauvegarde des biens face à la montée des eaux ;
- S’éloigner de tout cours d’eau ;
- Ne stationner pas sur les ponts et autres ouvrages d’art comme les digues et levées de
terre.
 Éviter de :
- Téléphoner et d’utiliser les appareils électriques ;
- Se déplacer avec du matériel métallique sur l’épaule ;
- Rester à l’orée des bois ;
- Rester près de pylônes haute tension ;
- Rester près d’une grue ;
- De vous approcher des piscines et plans d’eau ;
- D’être près d’une voiture.
Attention : la foudre peut tomber plusieurs fois au même endroit ; se tenir informé en
consultant le site Internet de Météo-France : www.meteo.fr .

 
Imprimer - - par Préfecture de Saône-et-Loire - 7 août 2018

Protéger les eaux contre la pollution par les nitrates d'origine agricole

La région Bourgogne-Franche-Comté se dote d’un nouveau programme d’actions en vue de la protection des eaux contre la pollution par les nitrates d’origine agricole


 

Pour lutter contre la pollution des eaux par les nitrates d'origine agricole, la directive
européenne, dite « Directive Nitrates » demande aux États Membres d'établir des
programmes d'actions applicables dans les zones vulnérables.


La région est particulièrement concernée par ce sujet avec plus d’un quart des communes
classées en zone vulnérable, principalement dans les secteurs de grandes cultures où la
pression azotée est la plus forte.


Ainsi, le projet s’est construit autour d'une phase de concertation, qui s’est tenue lors du
dernier trimestre 2017 avec les acteurs concernés, et une phase de consultation
institutionnelle et du public, lors du 1er semestre 2018.


Le sixième programme d'actions « Nitrates » qui en résulte s'applique dès maintenant à tout
exploitant agricole dont une partie des terres ou un bâtiment d’élevage (au moins) est situé
dans les zones vulnérables de Bourgogne-Franche-Comté.


Il est constitué :
• d’un programme d’actions national, comprenant huit mesures obligatoires sur
l’ensemble des zones vulnérables françaises,
• d’un programme d’actions régional qui adapte et renforce certaines mesures du
programme national et fixe des actions supplémentaires nécessaires à l'atteinte des
objectifs de qualité des eaux vis-à-vis de la pollution par les nitrates.
Une déclaration publique accompagne ce programme
d’actions. Elle explique les différentes phases de sa
construction, les motifs qui ont fondé les choix opérés par ce
programme et la manière dont ont été pris en compte les
retours des différentes consultations réalisées (avis de
l’autorité environnementale, consultation institutionnelle et
du public).


Les textes officiels sont disponibles (NDLR ci dessous) sur les sites internet :
- de la DREAL :
http://www.bourgogne-franche-comte.developpementdurable.
gouv.fr/eau-et-milieux-aquatiques-r2749.html
- de la DRAAF :
http://draaf.bourgogne-franche-comte.agriculture.gouv.fr/


Ces derniers apportent également des informations complémentaires pour faciliter la mise en
oeuvre, par les exploitants agricoles, des mesures obligatoires pour répondre à l'enjeu de
préservation de la qualité de la ressource en eau.

Parmi ces documents figure une plaquette de communication qui illustre (NDLR : ci dessous), en 16 pages, les
principales dispositions applicables pour la région Bourgogne-Franche-Comté.

Pour tout renseignement complémentaire, les services de l’État (DRAAF, DREAL, DDT)
sont à la disposition des agriculteurs qui le souhaitent.

 

 

Protection des eaux contre la pollution par les nitrates d'origine agricole by vivre-a-chalon on Scribd

 

 

 

 20180718_plaquette_com_nitrates_compressee.pdf [ 559.25 Ko ]
 20180629_declarationPublique_PARBFC_VF.pdf [ 790.59 Ko ]
 20180709_PAR_BFC_valide.pdf [ 1075.06 Ko ]
Imprimer - - par DREAL (Direction régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement) - 7 août 2018

Alerte Qualité de l'air - Saône et Loire

Alerte Qualité de l'air - Saône et Loire

 

 

Alerte Qualité de l'air - Saône et Loire by vivre-a-chalon on Scribd

Imprimer - - par Atmos'fair Bourgogne - 6 août 2018

Marie Mercier : Affaire Benalla "« L'objectif de cette commission d'enquête n'est pas de s'ériger en tribunal »

Communiqué de presse sénateur de Saône-et-Loire Marie Mercier,
Membre de la commission d’enquête parlementaire sur l’affaire Benalla

« L’objectif de cette commission d’enquête n’est pas de s’ériger en tribunal »

Suite aux révélations du journal « Le Monde » le 18 juillet dernier, la commission des lois du Sénat a créé une mission d’information pluraliste sur les conditions dans lesquelles des personnes n’appartenant pas aux forces de sécurité intérieure ont pu ou peuvent être associées à l’exercice de leurs missions de maintien de l’ordre et de protection de hautes personnalités et le régime des sanctions applicables en cas de manquements.

Dans un souci d’efficacité, le Sénat a doté cette mission des prérogatives d’une commission d’enquête pour une durée de 6 mois. Ces prérogatives lui permettent d’entendre sous serment toute personne qu’elle jugera utile d’auditionner, et d’obtenir communication de tous renseignements et documents de service.

L’objectif de cette commission d’enquête n’est pas de s’ériger en tribunal. Le Sénat a à cœur le principe de séparation des pouvoirs et ne saurait se substituer à l’autorité judiciaire. Son travail n’est jamais dicté par l’emballement, ni par la pulsion. Il s’agit simplement de mettre à jour les dysfonctionnements institutionnels et administratifs qui créent une confusion entre les missions constitutionnelles du président de la République et celles du Gouvernement, seul responsable devant le Parlement.

Les auditions de 19 personnalités qui ont été menées sur 6 jours, dans un climat respectueux, mesuré et avec la pondération nécessaire, ont permis d’appréhender les conditions dans lesquelles MM. Alexandre Benalla et Vincent Crase ont pu participer aux opérations de maintien de l’ordre lors des manifestations du 1er mai. Elles ont aussi fait émerger un questionnement sur l’articulation des relations entre les services de la présidence de la République, du ministère de l’Intérieur et de la préfecture de police de Paris. Néanmoins, la commission n’est pas encore en mesure de lever les doutes sur les missions réelles de M. Benalla au sein du cabinet du chef de l’Etat, ni de répondre aux interrogations sur les conditions de l’organisation de la sécurité du Président de la République dans la période récente.

Aussi, la commission des lois reprendra ses travaux en septembre. L’avis qu’elle rendra ne revêtira en aucune façon les caractères d’une décision de justice. Il devra permettre d’améliorer le fonctionnement des services concernés dans l’objectif d’éviter que de tels incidents se renouvellent à l’avenir.


Marie Mercier
Sénateur de Saône-et-Loire
Imprimer - - par Marie Mercier, Sénateur de Saône-et-Loire - 1 août 2018

Communiqué de Raphaël Gauvain, Député ( LREM)

Le gouvernement vient de confirmer la réalisation du demi-diffuseur de Chalon-Champforgeuil

Élisabeth Borne, ministre chargée des Transports, auprès du ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, vient de confirmer la réalisation de plusieurs opérations en région Bourgogne-Franche-Comté dans le cadre de la mise en œuvre du plan d’investissement autoroutier (PIA).

Parmi les projets très attendus - qui vont désormais pouvoir se réaliser - figure le « Demi-diffuseur de Chalon-Champforgeuil ». Depuis un an, aux côtés du Président du Grand Chalon, je me suis mobilisé auprès du gouvernement et des administrations centrales pour rendre réalisable ce projet de demi-diffuseur, annoncé par le passé sans toutefois être mis en œuvre. C’est un atout majeur pour le développement de notre territoire. Il répond à une demande forte des élus locaux, qui sont à l’origine de ce projet et qui le porte depuis des années.
Imprimer - - par Daniel DERIOT - 1 août 2018

MISE EN ŒUVRE DE MESURES DE RESTRICTION DES USAGES DE L'EAU

MISE EN ŒUVRE DE MESURES DE RESTRICTION
DES USAGES DE L’EAU

La situation de sécheresse s’installe sur la majeure partie du département, malgré les quelques pluies orageuses en début de mois. Le préfet de Saône-et-Loire a réuni le mercredi 25 juillet le premier observatoire sécheresse de la saison afin de faire le point sur la situation de la ressource en eau dans le département.
Après des précipitations excédentaires sur le premier trimestre, la pluviométrie relevée depuis le mois de juin est déficitaire. La situation des principales nappes phréatiques est satisfaisante grâce à une bonne recharge hivernale en eau et la situation des ressources en eau exploitées pour l’eau potable reste encore satisfaisante.


Toutefois, la situation des cours d’eau est plus difficile, en particulier dans l'est (Seille) et le centre-sud du département (Grosne, Arconce), les épisodes orageux n’ayant pas apporté de pluies significatives pour remonter les débits des cours d’eau.


Au 23 juillet 2018, sur les 8 bassins hydrographiques suivis, 3 secteurs ont franchi le seuil d’alerte renforcée, 2 ont passé le seuil d’alerte, et 3 se situent sous le seuil de vigilance.


Au vu de ces éléments, M. le préfet a décidé de prendre des mesures de restrictions des usages de l’eau adaptées au niveau de débits constatés sur les différentes zones hydrographiques :
niveau d’alerte renforcée pour les secteurs « Seille et Guyotte », « Grosne », et « Arconce et Sornin »,
niveau d’alerte pour les zones hydrographiques : « Bourbince » et « Arroux-Morvan »,
niveau de vigilance pour les secteurs « Saône, Doubs et Côtes viticoles », « Dheune » et « Vallée de la Loire ».
L'objectif de ces mesures est de limiter les consommations non indispensables afin de préserver la ressource en eau et particulièrement les débits des cours d’eau.


Les principales mesures à appliquer dans les bassins en situation d’alerte renforcée sont :
L’interdiction, pour les particuliers, associations et collectivités, de laver les allées, terrasses, toitures, voiries, trottoirs, et les véhicules en dehors des stations de lavage ; d’arroser les pelouses, espaces, verts publics ou privés, golfs ; de remplir les piscines supérieures à 5m3,


Reste autorisé, de 20h00 à 8h00, l’arrosage des jardins potagers, massifs fleuris, bacs et jardinières et espaces sportifs publics, en dehors des prélèvements en cours d’eau et nappes d’accompagnement.


L’interdiction de 8h00 à 20h00, d’irriguer les cultures agricoles et prairies à partir de rivières, nappe souterraine ou plan d’eau alimenté par un cours d’eau. Néanmoins, cette interdiction est réduite à la période de 12h00 à 17h00 pour les cultures les plus sensibles au stress hydrique (pépinières, cultures maraîchères, maïs semence…).


Ces mesures sont applicables jusqu’au 15 septembre 2018. Elles pourront être ajustées, le cas échéant, en fonction de l’évolution de la situation des nappes et cours d’eau.

Par ailleurs, indépendamment de l’état des ressources, les périodes de chaleur qui se succèdent conduisent à une augmentation des consommations d’eau potable et peuvent mettre certains réseaux de distribution en situation tendue.
C’est pourquoi, M. le préfet rappelle à tous les citoyens que l'économie d'eau doit être un souci quotidien pour l’ensemble des usagers du département. Quelques gestes simples permettent de réduire notre consommation d'eau.

Le présent arrêté sera affiché dans les mairies des communes concernées, publié au recueil des actes administratifs de la préfecture et consultable sur le site Internet des services de l’État en Saône-et-Loire (http://www.saone-et-loire.gouv.fr/).

 
Imprimer - - par Préfecture de Saône et Loire - 1 août 2018

Fortes chaleurs dans le département de Saône-et-Loire Déclenchement du niveau 3 - alerte canicule

Fortes chaleurs dans le département de Saône-et-Loire
Déclenchement du niveau 3 - alerte canicule
à compter de ce jour


Météo France prévoit dans le département de la Saône-et-Loire plusieurs jours consécutifs de fortes chaleurs. Selon les prévisions météorologiques, en Saône-et-Loire, ces prochains jours, les températures diurnes seront supérieures à 34°C et les températures nocturnes seront supérieures à 20° C.

Jérôme Gutton, préfet de Saône-et-Loire, active le niveau 3 (alerte canicule) du plan national canicule à compter de ce mardi 31 juillet 2018.

Dans le cadre de ce plan, plusieurs dispositions sont prises localement :

L’ensemble des services sanitaires du département ont été mobilisés et les mesures de prévention prévues dans le plan national canicule, adaptées au niveau local, ont immédiatement été mises en œuvre. Il s’agit notamment :
- d’assurer la permanence des soins auprès des médecins de ville et la bonne réponse du système de santé ;
- de mobiliser les établissements accueillant des personnes âgées et en situation de handicap pour prévenir les risques sanitaires liés à la chaleur ;
- de mobiliser les associations et services publics locaux pour permettre l’assistance aux personnes isolées et/ou à risque ;
- de mettre en œuvre des actions locales d’information sur les mesures préventives à destination des publics.

Les décisions mises en œuvre par le préfet pourront être révisées en fonction de l’évolution des conditions météorologiques et des indicateurs de l’activité sanitaire locale.

Les conseils de prévention :

La préfecture de Saône-et-Loire et les services de l’Agence Régionale de Santé (ARS) souhaitent rappeler, notamment aux personnes fragiles (personnes âgées de plus de 65 ans, personnes handicapées ou malades à domicile, personnes dépendantes, femmes enceintes…), les quelques conseils clés utiles en cas de fortes chaleurs :

- Buvez régulièrement de l’eau sans attendre d’avoir soif ;
- Rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps (au moins le visage et les avants bras) plusieurs fois par jour ;
- Mangez en quantité suffisante et ne buvez pas d’alcool ;
- Évitez de sortir aux heures les plus chaudes et passez plusieurs heures par jour dans un lieu frais (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché...) ;
- Évitez les efforts physiques ;
- Maintenez votre logement frais (fermez fenêtres et volets la journée, ouvrez-les le soir et la nuit s’il fait plus frais) ;
- Pensez à donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches et, dès que nécessaire, osez demander de l’aide.




Petit mémo des signes d’alerte de déshydratation, notamment chez la personne âgée :

• Modification du comportement habituel, grande faiblesse, grande fatigue, difficulté inhabituelle à se déplacer.
• Maux de tête, étourdissements, vertiges, troubles de la conscience, voire convulsions.
• Nausées, vomissements, diarrhée, soif.
• Crampes musculaires.
• Température corporelle élevée (supérieure à 38,5°C).
• Agitation nocturne inhabituelle.


Les nourrissons, les jeunes enfants et les adultes (notamment les travailleurs exposés à la chaleur) s’exposent aussi au risque de la déshydratation, car ils transpirent beaucoup pour maintenir leur corps à la bonne température. Pour y remédier, ils doivent boire abondamment, surtout de l’eau ou des boissons non alcoolisées.

Les personnes isolées peuvent appeler le centre communal d’action sociale ou la mairie pour s’inscrire sur un fichier « personnes vulnérables » leur permettant d’être contactées et prises en charge.

Par ailleurs, un numéro national gratuit 0 800 06 66 66 (depuis un poste fixe en France) permet d’obtenir des conseils pour aider à supporter les fortes chaleurs et des informations utiles en cas de situation particulière.
 
Imprimer - - par Préfecture de Saône-et-Loire - 31 juil 2018

Fortes chaleurs dans le département de Saône-et-Loire. : Recommandations

ortes chaleurs dans le département de Saône-et-Loire

Météo France prévoit dans le département de la Saône-et-Loire plusieurs jours consécutifs de fortes chaleurs.

La préfecture de Saône-et-Loire et les services de l’Agence Régionale de Santé (ARS) souhaitent rappeler, notamment aux personnes fragiles (personnes âgées de plus de 65 ans, personnes handicapées ou malades à domicile, personnes dépendantes, femmes enceintes…), les conseils de prévention en cas de fortes chaleurs :

- Buvez régulièrement de l’eau sans attendre d’avoir soif ;
- Rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps (au moins le visage et les avants bras) plusieurs fois par jour ;
- Mangez en quantité suffisante et ne buvez pas d’alcool ;
- Évitez de sortir aux heures les plus chaudes et passez plusieurs heures par jour dans un lieu frais (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché...) ;
- Évitez les efforts physiques ;
- Maintenez votre logement frais (fermez fenêtres et volets la journée, ouvrez-les le soir et la nuit s’il fait plus frais) ;
- Pensez à donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches et, dès que nécessaire, osez demander de l’aide.



Petit mémo des signes d’alerte de déshydratation, notamment chez la personne âgée :

• Modification du comportement habituel, grande faiblesse, grande fatigue, difficulté inhabituelle à se déplacer.
• Maux de tête, étourdissements, vertiges, troubles de la conscience, voire convulsions.
• Nausées, vomissements, diarrhée, soif.
• Crampes musculaires.
• Température corporelle élevée (supérieure à 38,5°C).
• Agitation nocturne inhabituelle.



Les nourrissons, les jeunes enfants et les adultes (notamment les travailleurs exposés à la chaleur) s’exposent aussi au risque de la déshydratation, car ils transpirent beaucoup pour maintenir leur corps à la bonne température. Pour y remédier, ils doivent boire abondamment, surtout de l’eau ou des boissons non alcoolisées.

Les personnes isolées peuvent appeler le centre communal d’action sociale ou la mairie pour s’inscrire sur un fichier « personnes vulnérables » leur permettant d’être contactées et prises en charge.

Par ailleurs, un numéro national gratuit 0 800 06 66 66 (depuis un poste fixe en France) permet d’obtenir des conseils pour aider à supporter les fortes chaleurs et des informations utiles en cas de situation particulière.
Imprimer - - par Préfecture de Saône et Loire - 27 juil 2018

Raphaël Gauvain : " M. Platret est encore dans la polémique."

M. Platret est encore dans la polémique.

La mise en cause des services de l’État en matière de sécurité pour « Chalon dans la rue » par M. Platret est irresponsable.

Elle nuit au bon déroulement du festival. Surtout, elle fragilise la pérennité d’un évènement culturel incontournable à Chalon depuis plus de 30 ans, auquel les Chalonnais sont attachés et qui favorise notre vivre ensemble.

Il ne sert à rien de cliver et de vociférer en permanence. Il convient au contraire de rassembler au-delà de toute attache partisane, et de travailler au service de tous.

Depuis de nombreuses années, la ville est le jouet d’ambitions personnelles. Elle souffre d’un sectarisme qui ne fait que dresser les uns contre les autres. Je ne peux que le regretter.

Raphaël Gauvain
Député de Saône et Loire
 
Imprimer - - par Raphaël Gauvain Député de Saône et Loire - 19 juil 2018





Rechercher dans cette rubrique  


 
LE FIL INFO EN DIRECT

EN UNE - SORTIR
NOUS CONTACTER

agenda FOCUS 

HUMEURS, & DÉBATS 
Lettre d'info

Nos billets
PHOTOS  BD
CINÉMAS
 
TV Portraits FAQ
LIRE Travaux musique



PROPOSEZ VOS INFOS

 

 

Nos partenaires : Votre site internet Communication événementielle