entre nous - chalon sur saone

Entre-nous : C'est vous qui le dîtes !

C'EST VOUS QUI LE DITES !

 Envoyez ici vos contributions et réagissez aussi éventuellement à celles qui sont proposées par les chalonnais.

Sur vivre-a-chalon.com... "c'est VOUS qui le dîtes" !

 


 
Publicité.
 

Pensée du jour...

L'intelligence artificielle n'est rien comparée à la stupidité naturelle.

 

Thomas Edison

Imprimer - - par Boule sans bile

Pensée du jour...

Si tout est permis, rien n'est permis.

 

Vladimir Jankélévitch


 

Imprimer - - par Boule sans bile

Pensée du jour... ?

« Internet est la plus belle saloperie inventée par les hommes »


Jacques Seguela

Imprimer - - par Boule... sans bile

Pensée du jour...

 

"On transforme sa main en la mettant dans une autre."

Paul Eluard 

 

 

 

Imprimer - - par Boule sans bile

Le grand silence, une invitation à la méditation et au recueillement...

Une invitation à la méditation et au recueillement...
"vivre aussi continuellement que possible dans la lumière de l'amour de Dieu"


Un lieu, austère et majestueux, hors du temps et retiré du monde, des moines silencieux, une vie de prière et de recueillement, des hommes, en soutane qui passent le plus clair de leur temps à prier.

Les charteux sont des moines "contemplatifs", leur but unique et exclusif, c'est d'accueillir "l'amour de Dieu", en cultivant le silence, et la prière "pure et continuelle".

Pour atteindre cet état d'ouverture et de réceptivité au mystère divin, les moines pratiquent donc, la solitude et le silence, et une liturgie (l'office), très épurée.

La solitude (relative) est assurée d'une part, par la clôture, le mur d'enceinte du monastère, d'autre part la cellule, chambre individuelle dans laquelle le moine passe le plus clair de son temps.

Encore ces deux moyens n'assurent ils qu'une solitude extérieure. Ce n'est là qu'un premier pas qui cherche à favoriser la solitude intérieure, ou pureté du cœur : tenir son esprit éloigné de tout ce qui n'est pas Dieu ou ne conduit pas à Dieu. C'est à ce niveau que le Chartreux rencontre les caprices de son imagination et les fluctuations de sa sensibilité. Aussi longtemps que le moine discute avec son "moi", ses sensibilités, ses pensées inutiles, ses désirs irréels, il n'est pas encore centré sur Dieu. C'est ici qu'il fait l'expérience de sa fragilité et de la puissance de l'Esprit et qu'il apprend peu à peu « ...l'habitude de l'écoute tranquille du cœur qui permette à Dieu d'y pénétrer par tous les chemins et tous les accès. »



La liturgie cartusienne, autre moyen de trouver le contact divin, très simple, comporte, on s'en serait douté, de nombreux temps de silence et de "méditation", où la musique est présente à travers un seul instrument : la voix humaine et le chant grégorien.

L'ordre des chartreux a été fondé il y à neuf siècles, par Saint Bruno, né à Cologne, en 1030.

L'ordre compte encore aujourd'hui 24 monastères dans le monde , dont 6 implantés en France, un en Suisse.L'Espagne compte 4 monastères, l'Italie en abrite 4 également on en trouve encore en Allemagne, au Brésil, aux Etats Unis, en grande Bretagne, au Portugal, en Corée du sud, et même un en Slovénie.

Les débuts du monachisme en Europe sont difficile à situer, on admet généralement qu'il nous vient d'orient, et qu'il s'est inspiré des expériences des ermites et des premières communautés chrétiennes en Egypte et au moyen orient.

Par contre on connait mieux les périodes d'essor du monachisme et de son formidable développement au milieu du moyen âge, à l'époque où notre pays s'est couvert d'un "blanc manteau d'églises" ; époque qui correspond, également à une période de "crise", à travers tout le monde occidental, au moment des grandes invasions barbares, et donc de l'écroulement de l'Empire romain occidental.



Je crois comme l'a dit un certain Malraux, que le 21 ème siècle sera "spirituel" ; je pense également que les "crises" que nous vivons, et que nous voyons se développer, ne peuvent se résumer à leur dimensions économique et comptable.

Lles moines, par leur exemple, leur sérénité, leur joie de vivre et leur simplicité, nous donnent peut être quelques clefs pour prendre du recul, changer de regard sur ce qui est véritablement essentiel, ouvrir une porte vers plus de profondeur et d'amour.

" À la louange de la gloire de Dieu, Le Christ, Verbe du Père, depuis toujours a choisi par l'Esprit Saint des hommes pour les mener en solitude et se les unir dans un amour intime."


Imprimer - - par GUY DEPOIL

Histoire : d'une Kiki à l'autre ...

Moi la mamy Kiki de Chalon-sur-Saône, tantôt photographe, tantôt journaliste, tantôt mariée une longue période avec un p’tiot gars de Chatillon-sur-Seine … je me sens un peu légitime pour parler de cette Reine de Montparnasse, modèle, muse … parfois … amante d’artistes célèbres … également chanteuse, danseuse, gérante de cabaret …. et peintre et actrice de cinéma … et idole du quartier du Montparnasse de l’entre deux guerres …

 


Et née à Chatillon-sur-Seine.

Dite : « LA KIKI DE MONTPARNASSE » … Pseudonyme d’Alice Ernestine Prin.


 

Enfant, illégitime, élevée par sa grand-mère dans une grande pauvreté, elle quitte Châtillon-sur-Seine pour rejoindre sa mère, Marie Prin, linotypiste à Paris.

Bonne à tout faire, posant nue pour des artistes, peintres et sculpteurs … elle devient en 1921 la compagne et le modèle préféré de Man Ray.


 

Buvant trop et se nourrissant mal, en 1934 Kiki pèse 80 kg. La presse semble d'ailleurs s'en amuser puisqu'en 1936, elle relate qu'à la suite d'un régime, Kiki passe de 80 kg à 57 kg.

Cela ne l’empêche pas de poser pour le peintre Per Krohg qui, trouvant sa « croupe très belle », pense « à un trois-mâts toutes voiles dehors ».

 


De janvier 1935 à janvier 1937, elle chante régulièrement au Cabaret des fleurs, 47, rue de Montparnasse.

En 1937, elle ouvre son propre établissement Babel chez Kiki.

 

 

 

Morte en 1953, Kiki est inhumée au cimetière parisien de Thiais, dans une tombe reprise en 1974. Seul Léonard Foujita aurait assisté à son enterrement.

Ernest Hemingway lui rendra un brillant hommage.

Imprimer - - par christiane chapé

Pensée du jour...

Tout le monde disait que c’était impossible. Il est venu un imbécile qui ne le savait pas, et qui l’a fait.

Marcel Pagnol. 

Imprimer - - par Boule sans bile

C'est VOUS qui le dites : En voilà de la culture!!!

Je n'ai pas pu m'empécher de vous transmettre cette capture d'écran qui en dit long sur l'état de ce nous appelons culture aujourd’hui'hui.

Voilà ce que le grand maître de notre navigation Goggle me propose sous l'étiquette "Culture" lorsque je lui demande les actualités du jour.

Si les mots ont un sens le mot Culture n'en a plus !
Imprimer - - par Gilbert

Pensée du jour...

« L'argument fon­da­men­tal pour la liberté d'expression est le carac­tère dou­teux de toutes nos croyances »


Ber­trand Russell 

Imprimer - - par Boule sans bile

Pensée du jour...

Si nous avons chacun un objet et que nous l’échangeons, nous avons chacun un objet. Si nous avons chacun une idée et que nous les échangeons, nous avons chacun deux idées.

Proverbe chinois

Imprimer - - par Boule sans bile

Pensée du jour...

Il est inutile de noyer ses soucis dans l'alcool car les soucis sont de bons nageurs.

Robert Musil

Imprimer - - par Boule sans bile

Poème : être et avoir été

                                                        ETRE ET AVOIR ETE

Sans  savoir le lendemain, d’un précipice aux gorges profondes,

n’attendant que le lever du brouillard d’un timide matin chaud

se réveillant à l’aube d’une nuit noire, expirant de tant de labeurs

tardifs sous la lueur d’une tendre main câline et d’une figure blême,

tu n’apparais que douce et mystérieuse ! Toi, tu n’es que l’ombre  de

cet espoir, et cherchant  à t’enfuir tu es scotchée sur ton divin surlendemain,

attendant qu’un jour meilleur t’envahisse à jamais et t’emporte loin  au rivage

et te laisser porter par la similitude de ton chagrin partagé à jamais, ô toi douce

femme si frêle  et  lancinante de sérénité et de prospérité !

Le bonheur ne tient qu’à cette main si douce et renversante, qu’à ce poème quen  w

tu nous murmures à chaque instant, ne sachant que faire de ces moments disparus

d’un lointain regard du vieillard… Tu touches cette terre ferme et âpre, et toi, par tes gestes

langoureux, tu caresses le devenir incertain de l’éphémère, tout simplement  ton monde et

ton  destin ! Femme rebelle et battante, tu veux apprendre et connaître plein de choses qui

ne t’apporteront que du bien-être dans ce monde de fous o  ù tout est accord, musique et rimes :

en attendant, personne ne passe sur ton chemin et tu en es fière et toute gaie… Ne sois pas

impatiente , le monde de l’au-delà viendra à toi sans que personne ne t’appelle, toi, la divine

comédie de ton être et non de ton mal-être !

Avant tout, ne retiens que le bon et booste-toi pour retrouver ton énergie perdue, vis, ris, chante

Et danse, bouge-toi sans jamais te nuire et apprends  sans lendemain. A toi , à nous et à tes disparus,

aime les comme les autres… en regardant, chaque pas, sans te retourner et sans fuir un instant,

Remonte ton col, et sois fière, n’attends rien de personne et trace ton chemin !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Imprimer - - par Doc

Pensée du jour...

" Je vais m'efforcer d'être jeune comme un beaujolais et de vieillir comme un bourgogne " 

Robert Sabatier (Via D.Deriot)

Imprimer - - par Boule sans bile

Pensée du jour...

  "Je ne juge pas mon frère avant d'avoir fait cinq kilomètres dans ses mocassins"

Proverbe

Imprimer - - par Boule sans bile

Pensée du jour...

"Être de gauche, c'est d'abord penser le monde, puis son pays, puis ses proches, puis soi ; être de droite c'est l'inverse".


Giles Deleuze

 

 

Imprimer - - par Boule sans bile



Rechercher dans cette rubrique  


 
Tipi.net
LE FIL INFO EN DIRECT

EN UNE - SORTIR
NOUS CONTACTER

 agenda FOCUS 

HUMEURS, & DÉBATS 
Lettre d'information
PROPOSEZ VOS INFOS

Nos billets
PHOTOS  BD
CINÉMAS
 
TV Portraits FAQ  LIRE Revue de web



RÉGIE PUB : Contact ici

 
Nos partenaires : Votre site internet Communication événementielle