entre nous - chalon sur saone

Entre-nous : C'est vous qui le dîtes !

C'EST VOUS QUI LE DITES !

 Envoyez ici vos contributions et réagissez aussi éventuellement à celles qui sont proposées par les chalonnais.

Sur vivre-a-chalon.com... "c'est VOUS qui le dîtes" !

 


 
Publicité.
 

La Lettre de Givry - Septembre 2018


France Lyme Bourgogne au forum des associations

Seconde participation au forum des associations , France Lyme Bourgogne ,association basée à Chalon , aide toutes les personnes atteintes de maladies vectorielles à tiques .
soutien aux malades


Une permanence a lieu à à Chalon-sur-Saône, Maison des Associations , salle Pierre Carême, 14h30
les 06/10/18
10/11/18
15/12/18

Renseignements sur section.bourgogne@francelyme.fr

 
Imprimer - - par Okrzesik annie

CHALON : Mise à jour de votre annuaire des associations

Vivre-a-chalon.com procède en permanence à la mise à jour de l'annuaire des associations notamment pour tenir à jour les adresses email qui sont de plus en plus utilisées mais ne figurent pas souvent.


Si vous êtes responsable d'association :

 

1. Vérifiez ICI les informations concernant votre association ou INSCRIVEZ-VOUS !

2. Contactez-nous pour les corriger, les compléter ou simplement les valider.

3 . Pour éditer vous-même le programme de vos activités et vos information disponibles sur le site contactez-nous pour recevoir votre MOT DE PASSE !

Mail : contact@vivre-a-chalon.com  /  Téléphone : 03 85 900 910

 

Vous êtes membre d'une association ? Merci de faire passer l'info à votre président !


Le méchoui de la FNACA réussi !

Le traditionnel méchoui de la FNACA CHALON-VILLE s'est tenu sous les frondaisons du château de la Loyère. Le sanglier qui tournait à la broche depuis l'aube, fut découpé avec dextérité avant de rejoindre les assiettes des 70 convives venus spécialement pour le déguster. Retrouvailles réussies par une magnifique journée ensoleillée. 


Deux salariés d'Amazon Sevrey à la découverte de Seattle

Neufs des salariés français d'Amazon voyageront à Seattle aux Etats-Unis du 27 août au 31 août 2018. Le but de ce voyage : découvrir le siège du groupe et de nombreuses infrastructures de l’entreprise, dans la ville aux origines d’Amazon qui compte désormais près de 45 000 employés de l’entreprise.

 

Ces collaborateurs sont les heureux lauréats d’un concours interne intitulé « Fiers de travailler chez Amazon », organisé dans toute l’Europe, et notamment dans les cinq entrepôts français (Sevrey, Saran, Montélimar, Boves et Lauwin-Planque) en mars dernier. Deux gagnants de chaque centre de distribution français ont été sélectionnés parmi les 1500 participants en Europe.

A Amazon à Sevrey il s’agit d’Isabelle Thomas (qui travaille chez Amazon depuis l’ouverture du site de Sevrey en 2012) & Christopher Pfeiler Suas (près de 2 ans d’ancienneté), tous deux agents d’exploitation logistique.

Pour remporter ce voyage, ces derniers étaient invités à témoigner leur fierté de travailler chez Amazon et à expliquer leurs motivations. Tous ont manifesté leur enthousiasme de travailler pour une entreprise qui soutient ses collaborateurs, leur permet d’évoluer et est un partenaire engagé auprès de nombreuses associations locales.


Durant ce voyage, les collaborateurs seront invités à découvrir le Campus d’Amazon et la ville de Seattle, à visiter un centre de distribution américain ou encore à rencontrer Dave Clark et Beth Galetti, les senior vice-présidents du groupe. Ils rejoindront les 20 autres gagnants italiens, polonais, tchèques et slovaques ayant participé à l’édition du concours de cette année.

Pour Laëtitia de Montgolfier, DRH d’Amazon France Logistique, cette opération est une réussite : « Amazon propose un environnement de travail sûr et agréable pour tous. Il est très satisfaisant de voir que les retours du concours sont très positifs et que nos salariés sont fiers de travailler chez Amazon. »

 
 
Imprimer - - par Amazon

CHALON Associations : Focus sur "JAPON SUR SAONE"

 

CHALON Associations : Focus sur RASCA-PROD

Périodiquement vivre-a-chalon vous propose  (re)découvrir dans notre annuaire une association qui nous a fait parvenir des informations sur son activité, mis à jour son profil, ou que nous trouvons aussi intéressante à faire découvrir :

Aujourd'hui focus sur l'association : JAPON SUR SAONE

Promouvoir les relations franco-japonaises dans notre région et diffuser la culture nippone (organisation d'évènements, cours de japonais, cours de cuisine japonaise, etc...).


Lire la suite

 

Depuis des années vivre-a-chalon vous propose un annuaire des associations que VOUS mettez à jour. Nous donnons en effet non seulement la parole aux associations mais aussi, avec cet espace sur internet, des moyens de communication appropriées à une communication moderne :

  • une fiche d'identité éditable et modifiable à volonté dans l'annuaire 
  • la publication des actualités de chaque asociation dans une rubrique dédiée
  • la possibilité d'inscire les événements de votre association dans l'agenda chalonnais

Sur notre site vivre-a-chalon.com chaque association qui le désire dispose gratuitement et sans obligation d'un accès privé permettant de modifier ses informations et... de diffuser des messages dans l'actualité des associations et l'agenda, au choix.

 

 

Inscrivez votre association, mettez à jour ses informations, informez sur ses activités...c'est gratuit !

Avec vivre-a-chalon.com communiquez sur l'actualité de votre association et partagez vos informations !

 


Il faut vous enregistrer ici : /espace_association/inscription/
Ensuite vous devrez vous faire connaître sur le site : cliquez sur "Accès espace membres" au dessus du .com en haut de l'écran avec votre identifiant et le mot de passe que nous vous enverrons.
Vous accéderez ainsi à votre espace privé sur le site. Et bien sûr participer à l'


CHALON Associations : Focus sur "MANDOL'IN ECHO"

 

CHALON Associations : Focus sur RASCA-PROD

Périodiquement vivre-a-chalon vous propose  (re)découvrir dans notre annuaire une association qui nous a fait parvenir des informations sur son activité, mis à jour son profil, ou que nous trouvons aussi intéressante à faire découvrir :

Aujourd'hui focus sur l'association : MANDOL'IN ECHO

Ensemble instrumental composé de mandolines, mandoles et guitares


Lire la suite

 

Depuis des années vivre-a-chalon vous propose un annuaire des associations que VOUS mettez à jour. Nous donnons en effet non seulement la parole aux associations mais aussi, avec cet espace sur internet, des moyens de communication appropriées à une communication moderne :

  • une fiche d'identité éditable et modifiable à volonté dans l'annuaire 
  • la publication des actualités de chaque asociation dans une rubrique dédiée
  • la possibilité d'inscire les événements de votre association dans l'agenda chalonnais

Sur notre site vivre-a-chalon.com chaque association qui le désire dispose gratuitement et sans obligation d'un accès privé permettant de modifier ses informations et... de diffuser des messages dans l'actualité des associations et l'agenda, au choix.

 

 

Inscrivez votre association, mettez à jour ses informations, informez sur ses activités...c'est gratuit !

Avec vivre-a-chalon.com communiquez sur l'actualité de votre association et partagez vos informations !

 


Il faut vous enregistrer ici : /espace_association/inscription/
Ensuite vous devrez vous faire connaître sur le site : cliquez sur "Accès espace membres" au dessus du .com en haut de l'écran avec votre identifiant et le mot de passe que nous vous enverrons.
Vous accéderez ainsi à votre espace privé sur le site. Et bien sûr participer à l'


Une justice sociale équitable

Les pauvres valent mieux qu'une balle de tennis. Il est temps pour nous de démontrer que les pauvres ont une force plus intelligentes que des adversaires en proie de pouvoir. Si notre gouvernement est en crise, il n'est pas ainsi à la hauteur pour faire face à la réalité quotidienne des personnes qui cherchent une justice sociale équitable.
Ne laissons nul détruire notre dignité, il en va de notre fiereté d'être en résistance et non en résilience.
Imprimer - - par Soulier Lucienne

Nostalgie du jour ... "LES OISEAUX SE CACHENT POUR MOURIR" ...

MA VIE LA NUIT EST PLUS BELLE QUE VOS JOURS ...

J’ai revu -revu- récemment « LES OISEAUX SE CACHENT POUR MOURIR » ...


Se cachent depuis 35 ans …les piafs … sont tenaces !

Doivent quand même être bien cramés des ailes les zoziaux à ce jour.

Depuis l’temps.

Et plutôt pâles de teint tellement ils se sont planqués.

Mais ils ne sont pas morts, au final … fortiches les vertébrés tétrapodes ailés …

Parce qu’ils se sont bien cachés, hé, hé, hé !!!

Pour vivre longtemps et heureux, , vivons cachés … a dit Lao Tseu ! où Deleuze !

Peut-être que cette maxime est de moi !

N’empêche qu’à l’époque, où la télé était un gros poste posé au milieu du salon, où l’on croyait que Catherine Langeais était cachée dedans, où l’on n’avait même pas imaginé le minitel et sa messagerie rose dans chaque foyer -voir dans chaque nid- … où l’ordinateur n’avait même pas de nom … encore moins le téléphone portable rendant esclaves les bipèdes … des midinettes comme moi rêvaient leur vie devant un feuilleton où un prêtre tombait amoureux d’une jeunette !!

Dans laquelle j’endossais le rôle … il va de soi !

Une jeunette qui l’avait bien chauffé le prêtre … pour qu’il craque !

Pourtant, il avait résisté, résisté, s’était flagellé, flagellé, s’était confessé, confessé …

Et avait fini par craquer … craquer !

Ah ! l’amur, l’amur … quand tu nous tiens !

A l’époque, dans ce feuilleton, je n’y voyais qu’une histoire d’amour, d’amour pur … Une histoire où des petits oiseaux voletaient au-dessus des cœurs des jeunes filles, portant des branches de lauriers roses dans leurs becs ... et chantaient "alléluia, alléluia" …

Ben quoi ??

Mais bon, je ne suis pas un critère de référence tellement j’étais gourdasse et bécasse à la fois, dans les années 70..
Enfin, pure et naïve

35 ans après, avec l’«évolution» -à voir- de la société et de ses mœurs, scandales dévoilés au sein de l’église … et ailleurs … plus ou moins cachés … (comme les oiseaux) … plutôt plus à mon avis … … ce feuilleton va certainement paraître désuet, démodé … voir naïf … où irréaliste !

Je l’ai regardé avec bonheur et avec mon œil de faucon (zeugma!) … et le premier qui me traite de romantique cul-cul la praline … je lui picore le trognon.

Chamberlain, quand même, c'était pas de la roupie de sansonnet !

Bon, sur une autre chaîne, il y avait à la même heure : « Joséphine ange gardien » … c’est vous qui voyez !


Christiane.

 
Imprimer - - par christiane chapé

Billet : Devoir de réserve et d'informer, Oradour et Benalla

Umberto ÉCO a prononcé un discours dont le titre en français peut surprendre par son injonction : Reconnaître le fascisme, c’était en avril 1995 à Columbia, une Université de New York. Le texte a connu plusieurs éditions dans plusieurs pays jusqu’à celle des éditions Grasset en 2017. Voilà un quart de siècle que le savant écrivain a donné quelques clés pour identifier ce qu’il nommait « l’Ur-fascisme, le fascisme primitif et éternel » (p. 34).

Cet « Ur-fascisme », le plus souvent dormant, devient repérable lorsqu’un dirigeant élu d’un régime démocratique prend des distances avec des usages ou des textes estimés mineurs. Il faut décrire et analyser ce moment où un dirigeant s’exonère du respect dû à une règle dont il est le gardien.

Deux exemples pour illustrer le processus.
D’abord un lieu : Oradour-sur-Glane. Le 28 avril 2017, Emmanuel Macron, candidat en campagne pour le deuxième tour de l’élection présidentielle vient à Oradour. Il y est accueilli par les autorités locales : l’Association nationale des familles des martyrs, le maire, les notables et Robert Hébras, A 90 ans passés, il est le dernier rescapé des fusillades. Hébras est un personnage fusionnel, il dirige la visite du candidat qui vit là un moment de calme et de recueillement dans la compétition électorale. Oradour est un lieu où la candidate de l’extrême droite n’aurait pas été reçue. C’est efficace pour la fabrication des images : les ruines, les autorités locales et un bon guide, un survivant du massacre du 10 juin 1944 au demeurant républicain et pacifiste. C’est à lui, autorité morale, que le candidat promet de revenir, s’il est élu, pour la prochaine commémoration.

Il est élu et il tient sa promesse le 10 juin suivant, un samedi. Mais le Président de la République ne vient pas seul, il fait déployer un protocole qui mobilise des centaines d’écoliers, des autorités civiles, militaires, religieuses et les médias. Bien sûr il y a une foule recueillie, beaucoup d’uniformes, des chants, des dépôts de gerbes de fleurs, un discours du Président… Et plusieurs heures de direct des radios et télévisions privées et publiques.

Le lendemain, dimanche 11 juin, est prévu le premier tour des élections législatives. La campagne électorale est close depuis le vendredi soir. Toutes les affiches de propagande des candidats du nouveau parti du président élu imposent son image (silhouette en buste de face, carrure triomphale, regard fixe, perçant). Elle domine celle plus anodine du candidat de la circonscription. La proposition est simple ; élisez le candidat du Président.

Mais la «réserve » imposée aux administrations en période électorale est oubliée. C’est seulement une « bonne pratique ». Et puis qui oserait protester ? C’est le Président et c’est Oradour… Alors, que la campagne électorale soit close la veille du scrutin devient une affaire sans importance. Quelque chose qui ne compte pas ; seule compte la présence présidentielle à Oradour.

Le second exemple, appelons-le « l’affaire Benalla ».
Du nom de ce collaborateur de la Présidence de la République chargé de mission pour la sécurité du Président. Un concours de circonstances fait que le dit chargé de mission se compromet dans une intervention lors d’une manifestation le 1° mai 2018 à Paris. Qualifiée dans un premier temps d’inopportune, cette intervention est connue immédiatement des responsables de l’Ordre public à la Préfecture de police puis des services de la Présidence de la République (l’Elysée, le Château). Le chargé de mission fait l’objet d’une sanction par son employeur. Mais l’affaire reste en lieu clos et le procureur compétent n’en est pas informé comme l’exige un article du Code de procédure pénale. L’Autorité judiciaire non informée, aurait-on imaginé que cette affaire puisse rester ignorée du public ?
C’est faire peu de cas de la dynamique de la transparence, des images circulantes, des vidéos voyageuses et de la curiosité de journalistes. L’affaire Benalla éclata aux yeux du pouvoir, un cercle qui estimait l’avoir traitée, techniquement traitée. Mais ni juridiquement, ni politiquement, ni moralement. Dans le contexte d’un projet de réforme constitutionnelle, l’absence de ces traitements a créé un désordre dans les Institutions de la République. Ce n’était, avant sa découverte publique, qu’une petite chose, l’objet d’une omission.
Les arrangements du pouvoir avec un article de loi, une pratique, un usage sont des signaux de « l’Ur-fascisme » apparus dans l’espace public. Ils dénotent un mépris de l’opinion publique. Umberto Éco, en sémiologue averti, nous guide - même s’il nous manque - pour les décrypter. Ses textes nous permettent de les identifier et nous incitent à en produire une analyse critique.

J. J. Fouché / 28 /07/ 2018 / dernier livre publié : Oradour, (Liana Levi, Picolo, 2013)
 
Imprimer - - par Jean Jacques Fouché

CHALON : Coup de gueule contre les gougnafiers !


Fidèle lecteur de la lettre de Chalon, j'aimerais pousser un coup de gueule contre les gougnafiers qui viennent passer un moment convivial au bord de la Saône et ne laissent pas les abords de la rivière dans l'état où ils les ont trouvés !!!



J'habite Crissey et profite de notre belle Saône, soit en m'y promenant sur les berges soit en y naviguant en canoë et à chaque fois, je me met en colère quand je vois que des personnes indélicates y abandonnent leurs détritus...

Il faut savoir que des bennes à verre existent partout dans les communes...

ça me désole ...😭😭

 

 
Imprimer - - par JPG

Expulsion à Nolay - Plus de 1000 signatures

Regardez bien cette photo .....C'est celle d'un enfant dans les bras de son père.....Un enfant qui sourit content de porter le maillot de l'équipe de France.....

Eh bien ce soir 16 juillet, ce bambin sa soeur sa mère et son père dorment dans un centre de rétention à Metz car demain la France qu'ils ont pourtant tant aimée les expulse vers le Kosovo où leurs vies seront en danger !!!

Réagissons, ce monde devient fou ! Les politiciens se pavanent un soir devant un ballon rond et le lendemain brisent des vies !

Partagez massivement svp, afin que le monde entier connaisse le vrai visage inhumain de cette France ! #sauvonsAgimetBlerta

 

 

 Note de la rédaction de vivre-a-chalon.com :
Notre position de VOUS donner la parole, d'ouvrir nos colonnes virtuelles à des sensibilités très différentes nous conduit à publier de nombreux articles d'horizons très différents en rappelant cet avertissement présent à la une de vivre-a-chalon.com

Qui dit quoi ? Qui parle sur vivre-a-chalon.com ?

 

 

 
Imprimer - - par Bernard RAUX

CHALON DANS LA RUE... et poésie ...

Et le revoilà
Encore une fois

Le Festival
Estival



Le 32ème du nom
Grosse agitation
Chalon Dans La Rue
Tout le monde afflue


C’est d’la balle
De régional
C’est pas banal
Il est devenu national



Devant la cathédrale
Où l’abbatiale
De luxe et royal
C’est le graal

 

 

Un régal
Une cavale
Rendez-vous colossal
Bonheur total


Chalon Dans La Rue
Intitulé CDLR
Bonheur absolu
Venez avec votre belle-mère !


Christiane

 
 
 
 
 
Imprimer - - par christiane chapé

Qui sont ces gens ??

Qui sont ces gens apparaissant sur de grandes photos noir et blanc, sur des fenêtres d'immeubles au centre ville de Chalon ou rue Gauthey ??


Et que cela signifie t'il ?

Enigme ... à résoudre ... amis photographes ...

 


J'attends vos réponses !!

Christiane Chapé

 
 
Imprimer - - par christiane chapé

Humeur : SLC ... Salut les copains


Lorsque par hasard, tu n'as aucun rendez-vous à l'extérieur pour ton activité de journaliste/photographe et que tu allumes ta télé en début d'après-midi ... tu te rends compte que les programmes sont affligeants et s'adressent à des tous vieux papys/mamys, leur imposant des feuilletons à "la con" avec un chien policier, genre Rex, renifleur à … 50 mètres, des énigmes décelables dès la première image, des sujets de société, mais pas la leur, des ventes aux enchères auxquelles ils ne pourront jamais participer, vu qu’ils sont avachis sur leur canapé, des émissions de d’jeunes complètement décalées … leur échappant … jusqu’à arriver aux jeux tristes à mourir genre « les chiffres et les lettres », implantés depuis 250 ans …

 

Le tout intercepté par des pubs sur les couches 50 litres, les serviettes hygiéniques anti-odeur, la crème soulageant l’arthrose, le Stimulateur circulatoire Actegy revitive IX circulation booster, dispositif médical présenté par Marion Game, soulageant la circulation artérielle, les p’tits vieux nageant dans une piscine d’eau de Vichy, supprimant, comme qui rigole, leurs rides et leurs ventres ventripotents, les régimes alimentaires à la semaine, ne coûtant trois fois rien et permettant de perdre 10 kg en deux jours … Pour arriver, sur le coup des 16 heures, sur le Mag de la coupe de France, mes Jumeaux ont deux Pères … ou Tellement vrai …

Paniquée à l’idée de faire partie de cette communauté … me renvoyant ma vieillesse en pleine face, j’ai zappé … la télé … Et me suis connectée sur l’émission de l’été en replay « Salut les copains » … sur France Inter …

SLC SALUT LES COPAINS !!!

En voilà une émission qui rajeunit ...

La Mamy Kiki.

 
Imprimer - - par christiane chapé



Rechercher dans cette rubrique  


 
Tipi.net
LE FIL INFO EN DIRECT

EN UNE - SORTIR
NOUS CONTACTER

agenda FOCUS 

HUMEURS, & DÉBATS 
Lettre d'info

Nos billets
PHOTOS  BD
CINÉMAS
 
TV Portraits FAQ
LIRE Travaux musique



PROPOSEZ VOS INFOS

 

 

Nos partenaires : Votre site internet Communication événementielle