vivre-a-chalon.com : Une autre info à Chalon et dans le Grand Chalon

Le portail local de chalon sur saone, pour les chalonnais ... par les chalonnais

dimanche 22 janvier 2017

Bonne Fête Vincent

Photo de Chalon

entre nous

Sorties à Chalon et dans le Grand Chalon

Vous êtes ici :

Vous retrouvez l'ensemble des programmes et informations concernant les sorties en devenir dans notre AGENDA

 

 

 
Publicité.
 

Près Saint Jean : Retrouvailles conviviales et galettes pour les aînés

Samedi après midi, les aînés du quartier des Près Saint Jean ont répondu à l'invitation du comité, présidé par Marcelle Simon. Avec l'équipe de dévoués et fidèles bénévoles, la présidente n'a pas manqué de formuler à l'assemblée des vœux de santé et de prospérité.


Les participants ont dégusté d'excellentes galettes dans une atmosphère conviviale.

 
Imprimer - - par Daniel DERIOT - 21 jan 2017 - Réagir

Des élèves chalonnais sur les traces de Vivant Denon

Dans le cadre d’un appel à projets proposé par les ministères de la Culture et de l’Education nationale, une classe de CE2 de l’école élémentaire de Bourgogne Pierre Vaux à Chalon-sur Saône participe au projet « Patrimoines en Bourgogne » au musée Denon.


 

«Patrimoines en Bourgogne» est un appel à projets émanant de la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles) de Bourgogne Franche-Comté et du rectorat de l’Académie de Dijon auquel le musée Denon a répondu.
Une classe de 24 élèves de CE2 de l’école élémentaire Bourgogne Pierre Vaux de Chalon-sur-Saône part sur les traces de Dominique Vivant Denon, à travers 4 journées et demie de découvertes et de travaux pratiques.

Sur les pas de Denon
Tout a commencé lundi 9 et mardi 10 janvier dernier où un premier groupe d’élèves s’est approprié le travail de Vivant Denon et les thèmes de prédilection de cet artiste aux mille facettes : le paysage, la végétation, le portrait ou l’architecture.
L’aventure a débuté sur le chemin reliant l’école au musée. Les élèves ont observé et relevé les différents styles architecturaux, les détails de l’espace urbain, se sont intéressés aux monuments rencontrés sur leur trajet.

De l’observation à la pratique
Puis, au sein du musée, après une découverte de la diversité des collections, ils ont dévoilé tous leurs talents à travers plusieurs ateliers pratiques consacrés à la reproduction de l’image. Gravure, linogravure, gaufrage, monotype… sont désormais autant de procédés plastiques qui n’ont plus de secret pour ces élèves. Le Service des Publics du musée s’est appuyé sur l’aide précieuse de Fanny Maugey, artiste plasticienne, qui a fait découvrir sa pratique, partagé son expérience et familiarisé les enfants à ces différentes techniques de multiplication de l’image, toujours à la manière de Denon.

Un temps de restitution fin janvier
Un deuxième groupe d’élèves a d’ores et déjà rendez-vous à la fin du mois de janvier pour réaliser le même travail que leurs camarades. A l’issue du projet, chaque élève constituera un carnet rassemblant l’ensemble de leurs travaux.

Une exposition est prévue à l’école élémentaire Bourgogne Pierre Vaux. Celleci permettra aux jeunes artistes de se mettre dans la peau d’un médiateur pour échanger sur leur travail et mettre en lumière cette belle aventure auprès des parents et élèves des autres classes de l’école.

L’actualité du musée sur :
www.facebook.com/museedeno

 
Imprimer - - par Musée Denon - 21 jan 2017 - Réagir

CHALON : Sortir avec V@C, une vue rapide de votre week-end

 

 

 

Notre agenda se présente sous plusieurs formes :

Détail de chaque événement : mode calendrier  et cliquer sur la flèche :

 


NDLR

Nous n'avons reçu aucune information précise sur les événements absents ou ne comportant pas de liens.

Pour figurer dans notre agenda, écrivez-nous ici 

 

Publicité.

 

Imprimer - - par @Mr Albert - 19 jan 2017 - Réagir

La BIBLIOTHEQUE POUR TOUS vous accueille rue Saint-Georges à Chalon


La Bibliothèque pour Tous, créée dans les années 80 et dont la responsable est Véronique Deliry, a investi des locaux dans le courant du 2è semestre 2016, dans l’ancienne Maison des Associations, offrant encore quelques espaces aux associations et située au 30 rue Saint-Gorges à Chalon-sur-Saône.


Cette association logée par la municipalité, occupe ces locaux au rez-de-chaussée pour la durée des travaux entrepris à l’Espace des Arts où elle occupait un espace dans le vaste hall d’entrée.

La Bibliothèque pour Tous est une association nationale qui se découpe en plusieurs antennes régionales de départementales.


 

Cinq bénévoles, Valérie, Dominique et Dominique  … Christine et Anne, grandes lectrices passionnées, guident les adhérents dans leurs choix et entourent Véronique.


 

La Bibliothèque pour Tous a occupé au fil du temps des espaces rue Docteur Mauchamp et aux Aubépins avant de s’installer à l’Espace des Arts.

La Bibliothèque pour Tous c’est quelque milliers de livres dans tous les domaines : romans, policiers, documentaires grand public, classiques, œuvres littéraires, biographies …

Chaque mois l’association achète une vingtaine de livres, surtout les nouveautés … nombreuses en période de prix littéraires.

Dans cette association, une relation amicale s’est installée entre les bénévoles et les lecteurs, qui partagent leurs goûts littéraires … Les bénévoles savent ce qui peut plaire à leurs adhérents et achètent, souvent, des livres en fonction de leur demande … ce qui provoque de beaux moments de partage.

Article et photos : Christiane Chapé

 
 
 
Imprimer - - par christiane chapé - 18 jan 2017 - Réagir

EDA et une Mouette vint se poser parmi nous...

Thomas Ostermeier, metteur en scène allemand, a porté La Mouette (1898), œuvre d’Anton Tchekhov, au Théâtre du Port nord de Chalon-sur-Saône.


Cette pièce retrace la passion de Konstantin, un jeune homme nourrissant le rêve de devenir écrivain pour le théâtre et pour sa première actrice, Nina. Il tentera, pendant 2h30 de spectacle, de faire ses preuves en tant qu'écrivain sous le regard d'une famille désapprobatrice, tout en subissant sa passion pour Nina, ce qui le mènera au désespoir.


La pièce était jouée par 8 acteurs et une artiste peintre qui tapissait le fond de la scène du paysage que l'on pouvait voir depuis la maison de Konstantin. Le ton était très porté sur le désespoir, la recherche du rêve et les passions dévorantes, mais en conservant une place pour l'humour, le tout emmené par des acteurs fougueux et d'âges très variés.

La représentation était accompagné d'effets sonores et de bandes sons d'une rare qualité, qui nous transportaient dans l'univers et les pensées des personnages : la pièce de Konstantin, appuyée par les images projetées sur la scène et la distorsion du son des acteurs était absolument terrifiante et extrêmement immersive. On avait le sentiment que l’âme slave était là sur scène…

Cette représentation russe, une fois terminée, dans le drame, laisse la tête du spectateur pleine de questions et de réflexions sur la fin de la vie, la foi, le tourment des passions dévorantes, l’écriture… Des questions fortement abordées tout au long de la pièce par les personnages qui nous font oublier le temps de la représentation, 2H30 de spectacle qui passent à toute vitesse !

Cette représentation de La Mouette était une grande performance, une grande réussite, du grand Tchekhov et un véritable bonheur pour moi !

Les photos sont d'Arno Declair.


vivre-a-chalon et la licence TAIS de l'IUT de Chalon-sur-Saône sont partenaires avec l'Espace des arts, Espace patrimoine, la bibliothèque de Chalon, le conservatoire de Chalon, la Bobine et RCF en Bourgogne

 

 

 

 
Publicité.

 

Imprimer - - par Brice, étudiant en TAIS à l'IUT de Chalon - 17 jan 2017 - Réagir

Deux expositions au musée Nicéphore Niépce sont prolongées

Deux expositions temporaires présentées au musée Nicéphore Niépce sont prolongées //

- Yan Pei Ming, "D'après Photo" est prolongée jusqu'au 22 janvier


- Lamia Joreige, "And the living is easy, Variations autour d'un film" est prolongée jusqu'au 29 janvier

 

Photo Patrice Josserand

Imprimer - - par Musée Niepce - 16 jan 2017 - Réagir

Succès pour la 5ème édition du FESTI'D'BULLES à Saint-Rémy ce week-end ...

reportage photos : 3/3
Imprimer - - par christiane chapé - 15 jan 2017 - Réagir

Boucicaut : Succès du loto

C'est au clos bourguignon, que s'est déroulé le loto, organisé ce dimanche par le comité de quartier Boucicaut-Champ fleuri-Verrerie. Une édition dotée de nombreux lots.


Michel Duployer, président du comité, n'a pas manquer de saluer Gilles Platret maire ainsi que Bernadette Vellard, Jacqueline Gaudillère et Dominique Rougeron , conseillère municipale.


Le comité participera bien sûr, au repas de l'union des comités de quartier, qui se déroulera salle Marcel Sembat, le dimanche 22 Janvier prochain.

 
 
Imprimer - - par Daniel Dériot - 8 jan 2017 - Réagir

A la salle Esperluette de la bibliothèque : « êtes-vous livre, samedi ? » ...


Partages conviviaux et passionnés ce samedi après-midi dans la salle Esperluette de la bibliothèque municipale de Chalon.

 


 

Chaque lecteur/lectrice parle d’un ou plusieurs livres qu’il a aimé, dans tous les genres de littérature … ou qu’il a moins apprécié, cela arrive.

L’on peut venir aussi juste pour écouter.

L’échange est toujours intéressant et incite aussi à ouvrir son univers.

Ce samedi, le partage s’est fait autour de livres très différents :
* « L’ Enigme des blancs-manteaux » de Jean-François Parot
* « Les fleurs d’hiver » d’Angélique Villeneuve
* « Ecoutez nos défaites » de Laurent Gaudé
* « Bondrée » d’Andrée A. Michaud
* « Le grand marin » de Catherine Poulain
* « En attendant demain » de Natacha Appanah
* « L’invention de nos vies » de Karine Tuil
*« Chrysis » de Jim Fargus
* « Vivement l’avenir » de Marie-Sabine Roger

Quelques lignes sur chacun d’eux, sachant qu’à la suite des rencontres, ces ouvrages sont présentés dans le Coin des lecteurs à la bibliothèque Adultes et sur le site dans la rubrique « partage de lectures » …

 

 


* « L'Énigme des Blancs-Manteaux » est un roman policier historique de Jean-François Parot publié en 2000. Ce titre inaugure la série des enquêtes criminelles se déroulant au XVIIIème siècle du commissaire Nicolas le Floch.En 1761, le commissaire Lardin, chef de Nicolas, a disparu rue des Blancs Manteaux depuis le vendredi. Le lieutenant général Sartine lui donne une lettre de mission pour enquêter et lui adjoint Bourdeau. Semacgus, médecin de la morgue, révèle que son esclave Saint Louis a disparu vendredi aussi alors qu'il était dans un tripot avec Lardin qui eut une algarade avec Descart. Semacgus affirme qu'avec Descart, ils sont amants de Louise Lardin. Grâce à une déposition, Nicolas retrouve des restes humains à Montfaucon avec des objets de Lardin. Descart est tué. Louise chasse Nicolas. Bourdeau capture le malfrat Bricart et tue son compère ...

 

 

 

* « Les fleurs d’hiver » est l’histoire de Jeanne et Toussaint, jeune couple d'ouvriers parisiens soudé par l'amour en dépit des aléas de la vie, voit son quotidien déchiré par la déclaration de guerre de 1914. Toussaint part au front tandis que Jeanne, fleuriste, élève seule leur petite fille dans un climat de pénurie. Fin 1916, Toussaint est blessé à Verdun et sera hospitalisé au Val-de-Grâce pendant presque deux ans. A son retour chez lui, chacun tente de trouver sa place dans l'espace minuscule de l'appartement. Jeanne mène sa propre bataille pour renouer des liens avec son mari et, peu à peu, la force de l'amour et du désir charnel viennent remplacer les mots ...


* « Ecoutez nos défaites » : est l’histoire d’un agent des services de renseignements français (et de biens d’autres « grands ») gagné par une grande lassitude est chargé de retrouver à Beyrouth un ancien membre des commandos d'élites américains soupçonné de divers trafics. Il croise le chemin d'une archéologue irakienne qui tente de sauver les trésors des musées des villes bombardées. Les lointaines épopées de héros du passé scandent leurs parcours :– le général Grant écrasant les Confédérés, Hannibal marchant sur Rome, Hailé Sélassié se dressant contre l'’envahisseur fasciste...

 

 

* « Bondrée » : l’histoire se déroule lors de l’été 1967 au Québec : une jeune fille disparaît dans les épaisses forêts entourant Boundary Pond, un lac aux confins du Québec rebaptisé Bondrée par un trappeur enterré depuis longtemps. Elle est retrouvée morte, sa jambe déchirée par un piège rouillé. L'enquête conclut à un accident : Zaza Mulligan a été victime des profondeurs silencieuses de la forêt. Mais lorsqu'une deuxième adolescente disparaît à son tour, on comprend que les pièges du trappeur ressurgissent de la terre ...

* « Le grand marin » : une femme rêvait de partir. De prendre le large. Après un long voyage, elle arrive à Kodiak (Alaska). Tout de suite, elle sait : à bord d’un de ces bateaux qui s’en vont pêcher la morue noire, le crabe et le flétan, il y a une place pour elle. Dormir à même le sol, supporter l’humidité permanente et le sel qui ronge la peau, la fatigue, la peur, les blessures…. C’est la découverte d’’une existence âpre et rude, un apprentissage effrayant qui se doit de passer par le sang. Et puis, il y a les hommes …

* « En attendant demain » : à Paris, Adam rencontre Anita, originaire de l'île Maurice. Ils s'installent sur le littoral Atlantique avec leur fille Laura. Pour vivre, Anita renonce à ses velléités d'écrivain et Adam à son désir de peindre. Alors que la routine distend le couple, ils recueillent Adèle, une Mauricienne sans-papiers. Le drame arrive lorsque celle-ci découvre qu'elle sert leur inspiration à son insu ...

 

 

* « L’invention de nos vies » : Sam Tahar semble tout avoir : la puissance et la gloire au barreau de New York, la fortune et la célébrité médiatique, un « beau mariage ».… Mais sa réussite repose sur une imposture. Pour se fabriquer une autre identité en Amérique, il a emprunté les origines juives de son meilleur ami Samuel, écrivain raté qui sombre lentement dans une banlieue française sous tension. Vingt ans plus tôt, la sublime Nina était restée par pitié aux côtés du plus faible. Mais si c’était à refaire ? À mi-vie, ces trois comètes se rencontrent à nouveau, et c’est la déflagration… …

 

 

* « Chrysis » : Paris, 1925. Gabrielle “Chrysis” Jungbluth, âgée de 18 ans, entre à l’atelier de peinture des Élèves Femmes de l’Ecole des Beaux-Arts, pour travailler sous la direction de Jacques Ferdinand Humbert, qui fut le professeur de George Braque. Exigeant, colérique, cassant, Humbert, âgé de 83 ans, règne depuis un quart de siècle sur la seule école de peinture ouverte aux femmes. Mais malgré toute son expérience, il va vite se rendre compte que Chrysis n’’est pas une élève comme les autres …

 

 

* « Vivement l’avenir » : « dans les maternités, d’après moi, il n’y a que des princesses et des princes charmants, dans les petits berceaux en plastique. Pas un seul nouveau-né qui soit découragé, déçu, triste ou blasé. Pas un seul qui arrive en se disant : plus tard, je bosserai en usine pour un salaire de misère. J’aurai une vie de chiotte et ce sera super. Tra-la-lère. » … (4è de couverture).

 


L’échange littéraire s’est tenu à la salle Esperluette en présence de Christelle Adnet de la bibliothèque des Prés Saint Jean, Edith Valdenaire et une douzaine de lectrices.

 

 

Christiane Chapé


-------------------


Infos pratiques :
« êtes-vous livre, samedi ? » : tout public à partir de 15 ans – places limitées

horaires : de 14h30 à 15h30

lieu : bibliothèque Adultes - A l’Esperluette

contact : secretariat.bibliotheque@chalonsursaone.fr
tél. 03 85 90 51 50

 

Imprimer - - par christiane chapé - 8 jan 2017 - Réagir

Inauguration de la « Pizzéria du Rempart » ce mercredi soir à Givry ...

Inauguration de la « Pizzéria du Rempart » ce mercredi soir à Givry …

 

 

Après huit années d’activité et quelques mois d’interruption, Silvio Giustiniani a inauguré ce mercredi, la PIZZERIA DU REMPART, située au 8 boulevard de Verdun, au cœur de Givry.

Pizzaïolo doué pour faire voler la pâte … Silvio est accompagné de Théo Garnier et Barthélémy Perrin pour recevoir, servir les clients venus nombreux ce mercredi pour encourager cette renaissance … et s’initier à la fabrication des pizzas dont le choix est très varié (pas moins de 20 pizzas sur la carte),


L’ouverture officielle se fera le 3 janvier prochain.

Cet établissement possède un matériel à la pointe, deux salles (dont une en mezzanine) et aux beaux jours une grande terrasse sera installée sur le large trottoir face au restaurant.

Les pizzas seront à déguster sur place ou à emporter avec une carte de fidélité pour le « à emporter ».

Souhaitons bonne route à cette belle initiative.

 

 

 



Article et photos : christiane chapé


-----------------


infos pratiques :
- Pizzéria du Rempart : 8 boulevard de Verdun – 71640 Givry
- 03 85 44 39 38
- ouvert de 11h à 14h et de 18h à 22h
- fermé le dimanche et le lundi toute la journée

Imprimer - - par christiane chapé - 29 déc 2016 - Réagir

Cartes : 35 années d'existence pour le « Tarot Club Chalonnais »

« Nous accueillons aussi les non licenciés » a confié André Vion, le président du « Tarot Club Chalonnais ». Une association fondée en 1981, voilà plus de 35 ans, déjà. Du lundi au vendredi, les joueurs ont leurs habitudes, ils se rendent à l'espace associatif Jean Zay, à partir de 14 H, jusqu'à 18 Heures. Au programme, concours le mercredi après et l'association en organise deux importants chaque année, dont le championnat de France seniors, le 4 mars prochain au clos Bourguignon.


Aux côtés du président , André Vion, le bureau est composé de Jacky Gaudillère ( Vice président), Joêl Fauvre ( secrétaire), François Vuillaume ( trésorier) et Salvatore Bartella, Michel Bouchard, Jean Chapuis et René Poesel, membres du bureau.


Nos photos : Au tarot Club avec le président André Vion

Imprimer - - par Daniel Dériot - 29 déc 2016 - Réagir

Dernière rencontre de l'année pour le « temps des copains », mercredi

Mercredi après midi, à l'espace associatif Jean Zay, dans la salle occupée par « Le temps des copains », l’assistance était nombreuse pour la dernière rencontre de l'année civile.


Deux fois par semaine, ils se retrouvent pour échanger tout en jouant aux cartes et à différents jeux de société, dans un esprit convivial et sympathique. Point commun, ils résident tous aux Près Saint Jean. L'association est présidée par Bernadette Spadaccini. 

 

Nos photos : lors de la dernière rencontrée, de l'année 2016, mercredi après midi, à l'espace associatif Jean Zay

 
Imprimer - - par Daniel Dériot - 29 déc 2016 - Réagir

Chalon dans la rue sur Arte pour les fêtes de fin d'année

Chalon dans la rue sur ARTE pour les fêtes. L'équipe d'ArteTv -Daniela Pulverer, Boris Raim- avait arpenté le pavé de la 30è édition à la rencontre des clowns qui étaient proposés dans la programmation pour un documentaire consacré aux Clowns. Pour ce documentaire, deux diplômés d’une école de clowns allemande sont partis à la rencontre de confrères et de consœurs du monde entier : au cirque du Soleil et à Chalon dans la rue entre autre ! avec en itw cie Colbok, cie Le Ressort, Ludor Citrik.


Vous pouvez le regarder en replay sur le site d'Arte ici-même. le documentaire dure 52 min. 

http://www.arte.tv/guide/fr/067100-000-A/le-secret-des-clowns

Imprimer - - par L'Abattoir - 27 déc 2016 - Réagir

Saint Laurent : Un nouveau bar de nuit : « L' hexagone » vient d'ouvrir

Bar d'ambiance, cocktails, soirées à thèmes, karaoké dès 18 heures, telles sont les prestations proposées du mardi au dimanche par Philippe et Olivier . Ils viennent d'ouvrir « l'Hexagone » au 57, rue de Strasbourg. L'un et l'autre connaissent bien le monde de la nuit. Olivier a travaillé durant une dizaine d'années, au « Traxx » à Montchanin, avant de revenir sur Chalon.


La capacité de « L'hexagone », c'est une cinquantaine de places. Le tandem souhaite diversifier l'offre de nuit sur le chalonnais et plus spécifiquement sur l' île Saint Laurent.

 


« L'Hexagone » succède donc au « O bar » dont la fermeture date de mai dernier, qui lui même avait remplacé « L'étoile de l'ïle » et il y a une vingtaine d'années déjà « L'oiseau de nuit »....


« Nous prenons nos marques en cette fin d'année » ont confié Philippe et Olivier, qui attendent l'autorisation administrative pour placer une nouvelle enseigne.

 
 
 
Imprimer - - par Daniel Dériot - 26 déc 2016 - Réagir

Erik Satie et les Bibliambulles au théâtre « LE GRAIN DE SEL » à Chalon ce vendredi soir ...


« 100 % SATIE (ou presque) » … est un spectacle est conçu autour de la musique du recueil « sports et divertissements » (composé en 1914), de la suite « avant dernières pensées, de mélodies sur des poèmes de divers auteurs de son temps (dont Léon Paul Fargue), et de textes extraits essentiellement des « cahiers d’un mammifère », tout ceci agrrmenté par une Gymnopédie, trois Gnossiennes, une Ogive et la sarabande n° 3.


 

 

Erik Satie, musicien né au XIXè mais ancré par sa musique dans le XXè siècle, a beaucoup écrit de textes sarcastiques, cocasses, décalés, voire provocateurs, dans un style précurseur des « dadaïstes » adepte des jeux de mots improbables, qui s’épanouirent pendant la première guerre mondiale, sa musique n’est pas en reste, ni sa vie, pour le moins singulière.



"Les Bibliambulles est une troupe d’une quinzaine de comédiens, lecteurs et musiciens réunis par le goût d’interpréter et de faire connaître les auteurs qu’ils aiment.


Ces amateurs ont pour foyer d’activités le Val-de-Saône et principalement Macon, où ils sont adhérents de « la Buissonnière » et Chalon-sur-Saône, siège de leur association autonome. Ils sont membres de « Rencontre Animation Théâtre », association qui fédère les troupes d’amateurs de Saône-et-Loire.

Bientôt, la troupe théâtrale va entamer les répétitions en vue d’une représentation sur un week-prolongé, les 10, 11 et 12 mars 2017 au Studio 70 à Chalon-sur-Saône.
 

 

Une thématique se dégage déjà de la tête bouillonnante de Jacky Tatreaux, responsable de la troupe de Chalon sur Saône, qui travaille en harmonie avec celle de Macon : « LE CLIMAT SOCIAL ACTUEL » qui va passer par les émeutes, les revendications, Francis Blanche, Raymond Queneau, la poésie, le mieux-vivre ensemble par le biais des jardins solidaires et toutes actions tendant à réunir les gens et les initiatives de citoyens responsables et engagés, l’embellissement de la vie et de la ville …


 

De nombreuses surprises : musicales, théâtrales, photographiques et graphiques seront au rendez-vous"".


 


Acteurs sur scène ce vendredi soir :
- Catherine Weissmann : comédienne, lectrice et chanteuse
- Jacques Tatreaux : comédien et lecteur
- Jean Pierre Tixier : piano et lecture

 

 

 


 

 

christiane chapé


–--------------------------------------


Infos pratiques : jacques.tatreaux@gmail.com

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Imprimer - - par christiane chapé - 17 déc 2016 - 1 commentaire - Réagir

Les enfants sont des « humains magiques » avec Myrtille et Gédéon au village de noël ...


Dans le cadre de « Rêves de Noël », les enfants des écoles Kergomard et Fontaine aux loups ont appris ce vendredi, sous la tente mystérieuse et décorée comme un sapin de noël, à reconnaître les lutins, les elfes, les nains, les gnomes, les djinns, les korrigans, les fées et les trolls.


 

Autant de petits êtres aux vies, aux maisons et aux sentiments différents, mais qui tous … distribuent de LA MAGIE.

Car il y a de la magie partout dans la vie… mais surtout au pays de Myrtille et Gédéon et son p’tit accordéon.


 

La magie c’est un petit cordonnier qui dépose deux morceaux de cuir sur son établi et retrouve une belle paire de chaussures le matin venu … fabriquée par deux petits lutins TOUT NUS ...

La magie ce sont les cloches de l’église Saint Pierre qui sonnent en même temps que les douze coups de minuit sous la tente !!

La magie c’est la lumière qui apparaît sur la tête des enfants aux yeux écarquillés …


« Les enfants, vous avez tous des lutins chez vous » déclare Myrtille, « des petits lutins qui prennent vos chaussettes pour en faire des sacs de couchage » …

Mais d’autres encore …

Sauriez-vous les reconnaître ??


 

Et à ce moment précis … intervient Gédéon et ses bruitages, aidant les enfants à les identifier … et Myrtille à les récompenser avec une pierre … magique, bien sûr !

Allez l’on récapitule :

- les lutins habitent dans les maisons, ils aident les humains
- les elfes volent dans les airs et aiment la lumière
- les nains habitent sous la terre et aiment cacher les clés
- les djinns … non, pas les pantalons … habitent dans les lampes
- les korrigans aiment la musique et vivent en Bretagne
- les fées sont partout et sont bienveillantes
- les trolls sont méchants et laids et jouent de mauvais tour
et ...
- les gnomes ont des maisons sous les arbres et peuvent exaucer des vœux …

Alors, vous savez ce que vous allez faire pour fêter noël cette année, annoncent joyeusement en choeur Myrtille et Gédéon, les enfants ?

Vous allez vous rendre au parc, vous savez « le parc aux biches » à Chalon, vous allez nettoyer les racines d’un arbre, déposer à son pied un petit caillou … magique et doré … et faire un vœu.


 

Mais pas n’importe quel vœu : vous allez demander des choses raisonnables qui fonctionnent avec la nature … et remercier l’arbre qui nous protège, les pierres, les insectes … et danser tout autour de l’arbre ... ensembles ...


ET … BON NOEL A TOUS … vous êtes merveilleux … et magiques.

 
 
 
 
 
Article et photos : christiane chapé


---------------------------------------


Dans le rôle de Myrtille : Anne Prost-Cossio, conteuse
Dans le rôle de Gédéon et son p’tit accordéon : Vézio Cossio conteur … et bruiteur ...
... et dans le rôle des enfants : des enfants magiques
Imprimer - - par christiane chapé - 17 déc 2016 - Réagir

L'Instant Patrimoine ce samedi à la salle Esperluette de la bibliothèque de Chalon


Dans le cadre des « Instants Patrimoine », la présentation de la bible imprimée par Anton Koberger en 1479, a été ce samedi l’occasion d’évoquer les secrets de la typographie ainsi que l’épopée passionnante des premiers imprimeurs.

 

 

 


Etabli en 1470 à Nuremberg, Koberger fut le plus important typographe de cette ville. Il donna à la gravure sur bois un essor extraordinaire et fut notamment l’imprimeur des célèbres Chroniques de Nuremberg qui se trouvent aussi dans les collections de la Bibliothèque.

L’animation conduite par Hélène Jouannelle, Conservateur des collections patrimoniales, a porté notamment sur les incunables.
Qu’est-ce qu’un incunable ?

Un incunable est un livre imprimé en Occident avant
1500. On distingue les incunables tabellaires ou xylographiques, obtenus au moyen de planches de bois d'une seule pièce, sculptées ou gravées, et les incunables typographiques, composés en caractères mobiles, d'abord en bois, puis en métal.

Les incunables n’ont pas de page de titre, il fallait chercher au début et à la fin du texte pour se repérer.

Nous n’avons pas la date d’imprimerie pour tous les incunables.
La mise en page comprend un texte dense dans les manuscrits et l’utilisation de l’écriture que les imprimeurs connaissaient …

Les incunabulistes trouvent des détails pour dater les écritures au travers de catalogues.

L’on ressence aujourd’hui 27 000 incunables et 36 000 au sens plus large.

Les 19 incunables de la bibliothèque de Chalon sur Saône ne sont pas encore pointés, mais bientôt la reprise du catalogue se fera.

Le plus ancien incunable de Chalon sur Saône, présente ce jour, date de 1472.

La bible présentée ce jour est en deux volumes et présente des enluminures, une mise en page en colonnes sur papier velin, les caractères sont gothiques, sans page de titre et foliotée à droite (pas de verso) avec le sommaire à gauche de la première page.

Grâce aux copistes, l’on va faire survivre les textes.


 

Concernant la bible, les parties communes sont l’ancien testament entre les textes sacrés des religions juive et chrétienne.

La bible a été traduite pour l’ancien testament en hébreu et en araméen, et pour le nouveau testament, en grec … plus les traductions en latin.

Pour l’imprimerie, plusieurs façons de traduire le texte ont été employées, notamment la xylographie (bois) … Notons que le bois Protat a été découvert dans les bois de la Ferté, considéré comme le plus ancien bois gravé d’occident (Le bois Protat est le nom donné à un fragment de bois, gravé sur ses deux faces, qui est considéré comme le plus ancien bois gravé du monde occidental, certainement du début du XVe siècle. Son nom vient de l'imprimeur mâconnais Jules Protat, qui en fit l'acquisition au XIXe siècle, après sa découverte à la fin de 1899 près de l'abbaye de La Ferté en Saône-et-Loire). Il est conservé depuis 2001 au département des Estampes et de la Photographie de la Bibliothèque nationale de France.

L’on trouve les caractères mobiles en Chine, en argile ainsi que les caractères métalliques.
Nous devons cette invention à Gutembert en 1440 à Strasbourg.

Ledit Gutemberg qui mène une vie originale, fabrique des miroirs et des insignes pour les pélerins à Mayence … que l’on retrouve plus tard, endetté, et qui s’associe avec qui lui apporte de l’argent.

Il est à noter que la bible se nomme B42 car elle possède 42 , de forme gothique pour les livres religieux. Il en existe 49 exemplaires dans le monde … pour notre bible, objet de notre conférence : 118 en comptant les fragments.

Concernant les caractères : l’on fabrique un poinçon en relief et à l’envers, imprimé sur un métal tendre (cuivre, coulé dans une alliage formé de plomb, d’antimoine et d’étain) utilisons l’encre, le papier et la presse pour imprimer.

Les premiers incunables peuvent être imprimés sur du velin, le papier venant de Chine et en France de Moulins dans la Loire.


 

A Chalon sur Saône, deux volumes sont impimés par Anton Kobergé.
D’après les chroniques de Nuremberg il avait 24 presses et 100 ouvriers : fondeurs, graveurs, pressiers, copistes, liseurs de copies, relieurs, rubricateurs et enlumineurs  …

Le temps passionnant a manqué à cette conférence bien que débordant sur l’horaire …

A noter, juste, que Kobergé a imprimé 15 bibles dont celle de Chalon sur Saône avec gravures sur bois, lettrines et enluminures martelées … et que cette bible émane du couvent des Dominicains …


La BIBLE … LIBER … LIVRE SACRE …

 
 
Article et photos : christiane chapé
Imprimer - - par christiane chapé - 13 déc 2016 - Réagir

La galerie du CHATELET ouvre ses portes cette semaine aux Editions EVEIL et DECOUVERTES ...

Les Editions Eveil et Découvertes basées à Chalon-sur-Saône, créent en 2005 par sa gérante, Bénédicte Mosnier, exposent à la Galerie du Châtelet jusqu’à dimanche soir, : des livres d’enfants de 0 à 15 ans, mais aussi des livres CD, des CD et des DVD.


 

Ces éditions s’adressent aux enfants mais aussi aux parents, aux professionnels de la petite enfance.

Des artistes talentueux sont aux côtés d’Eveil et Découvertes et partagent la belle aventure de la création et de l’édition : Arthur H., Alexandre Astier, Anne-Marie Desplat, Bénédicte Guettier, Luce, Lorant Deutsch, Marion Billet …


 

L’on peut trouver lors de cette exposition : une collection d’albums « tout carton ». Ces imagiers aux illustrations proches des petits, permettent d’aborder l’apprentissage des couleurs et des chiffres de façon simple et intuitive, le livre CD « Peppa Pig » concernant les enfants de 2 à 5 ans, grande sortie de cette fin d’année, le livre CD et DVD « Bonne nuit les petits », le livre jeux illustré par Alain Grée pour les 4 à 8 ans, « Le premier livre de mon bébé », un coffret de 3 CD de comptines, formulettes et jeux de doigts, « La fabrique à comptines, « Tatatoum » pour l’éveil corporel et chansons à mimer, « Les enquêtes de l‘inspecteur Bubulle », des contes d’Andersen, une belle collection de livres historiques pour les 9/12 ans, des romans futuristes pour les 12/13 ans ...etc ...


Les Editions Eveil et Decouvertes étaient présentes au 1er salon du livre jeunesse cette année et ont connu un grand succès.

Cette maison d’éditions est dirigée par Bénédicte, Adeline, Emilie et Delphine qui assurent la gérance, la direction artistique, les illustrations, et le marketing commercial.

 
 
Article et photos : christiane chapé

---------------------------------------


infos pratiques :
Eveil et Découvertes : 26 rue Général Leclerc à Chalon sur Saône
- 03 68 89 00 55
- contact@eveiletdecouvertes.fr
- www.eveiletdecouvertes.fr
- page facebook
Imprimer - - par christiane chapé - 13 déc 2016 - Réagir

FETONS NOEL AVEC "SAPIN PROD" au village de Noël à Chalon ...

Pour fêter Noël, un trio atypique au village de Noël  à Chalon-sur-Saône : « la Miss Kate, le Bob et la Martine ...

 

 

Dans le cadre des fêtes de Noël, le village éponyme a installé ses chalets, le petit train, le manège, le grand sapin, des exposants de produits de bouche dans la tente… et … à l’arrière de celle-ci, dans un cadre chaleureux, enfantin et décalé … une troupe composée du Bob, de la Martine et de la Miss Kate, vous propose un Noël de Rêve.

Miss Kate … se la pétant un peu grave … rapport à son passé de star internationale … échouant tout à trac sur S.A.P.I.N. Prod …


 

Choc thermique !!!

Avec pour prétexte une émission de radio sur la fréquence « S.A.P.I.N. Prod », nos trois lascars nous chamboulent avec leurs noëls d’antan !!

Voir nous émeuvent avec un gros paquet cadeau contenant juste … une orange … et le feu de bois, le sapin, la neige, le merveilleux …

Leurs souvenirs d’enfance, un peu désuets par rapport à notre époque informatisée et qui courre tout le temps, rappellent une époque où une papillote était un cadeau royal, un sapin décoré par un écolier le ramenant à la maison un trésor et une partie de luge une féerie ...


S.A.P.I.N. Prod invite le public, d’enfants mais aussi d’adultes « jouant le jeu » à assister au tournage des premiers épisodes de sa nouvelle série « Un noël de rêve » et à participer à son grand casting de rêve !!!

Ainsi Germaine est l’assistante de Miss Kate, Gérard devient le bruiteur … avec les moyens du bord, Sylvie l’amoureuse éconduite, Jean Claude le gamin qu’il a été avec sa voix de fausset … la gamine qui bouffe tous les gâteaux, l’assistante de Miss Kate … etc, etc, etc ...


Dans le rôle de la « Miss Kate» : Anne Prost-Cossio, dans le rôle de la « Matine » : Emmanuelle Liéby-Menand et dans le rôle « du Bob » : Vézio Cossio.

 
 
 

 

Article et photos : christiane chapé (les photos sont floues tout comme les personnages ...)


-------------------


Infos pratiques :
- du vendredi 2 au samedi 31 décembre (voir le programme)
- durée 40 mn
- tout public à partir de 4 ans

 

Imprimer - - par christiane chapé - 12 déc 2016 - Réagir

Retour en images sur l'édition 2016 du Festival des soupes du Grand Chalon.

Vidéo : Retour en images sur l'édition 2016 du Festival des soupes du Grand Chalon.

Imprimer - - par Le Grand Chalon - 11 déc 2016 - Réagir

Lux : Loto «  Mike dans notre cœur » : Carton plein pour la 5éme édition

Succès populaire, la salle polyvalente de Lux était trop petite pour contenir les plus de 800 participants à la 5éme édition du loto, organisée d'une main de maître par l'association « Mike dans notre coeur ».


600 RÉSERVATIONS...UNE TRENTAINE DE BÉNÉVOLES
La nuit venait tout juste de tomber, peu après 17 h, alors que se pressaient déjà les premiers joueurs à l'extérieur de la salle. A l'intérieur, pas moins de 30 bénévoles s'activaient encore. Les uns à la buvette pour préparer les sandwichs, gaufres et les boissons. « L'intendance, c'est aussi un moyen d'assurer des bénéfices » a confié, le président de l'association. Un président veillant aussi à la sécurité avec une équipe de volontaires, spécifiquement dédiée à ces fonctions. Côté logistique, la ville de Chalon, a mis à disposition des tables et des bancs.


 

Pas moins de 600 inscriptions ont été enregistrées avant que les portes ne s'ouvrent aux environs de 18 H 30.

 


 

UNE SOIXANTAINE DE PARTENAIRES
Et pour cette édition, c'est donc pas moins d'une soixantaine de partenaires qui ont offert des lots. Des commerçants et artisans du chalonnais aux côtés de la ville de Chalon, du Grand-Chalon, « c'est plusieurs mois de démarches, de rencontres et de sollicitations » a remarqué le Président Didier Collaudin.
Gilles Platret, maire et conseiller régional avec l'adjoint John, Guigue, ont salué les organisateurs et les nombreux participants ( environ 800 ).


PRÉVENTION ROUTIÈRE ET SOLIDARITÉ
Les bénéfices de cette soirée permettront à l'association d'accroître ses activités dans le domaine de sensibilisation des collégiens et lycéens aux dangers de la route. L'an dernier, l'association n'avait pas oublié la famille endeuillé d'un motard de Beaumont sur Grosne. Cette année, un chèque a été remis à l'association « Soutenons Adrian ». atteint d’une maladie génétique non diagnostiquée, Adrian de Saint Christophe en Bresse, doit se rendre avec ses parents deux par an en Espagne pour des thérapies et soins s, à la charge de la famille. Celle œuvre en acquérant du matériel adapté à l’enfant ou pour adapter son environnement à ses besoins, faciliter ses déplacements et stimuler son développement.. L'association « Mike dans notre coeur » crée suite à la disparition tragique d'un jeune adulte n'oublie donc pas celles et ceux se trouvant aussi confrontés à d'importantes difficultés.

 

 
 

Nos photos : Samedi en début de soirée, à la salle polyvalente de Lux,pour la 5éme édition du loto "Mike dans notre coeur", un succès populaire.

 
Imprimer - - par Daniel Dériot - 11 déc 2016 - Réagir

Les lotos « installés dans le paysage associatif »

Succès véritablement populaire, « le loto organisé par l'association « Mike dans notre coeur » est l'un des plus importants de la région »...Le constat, c'est celui d'un connaisseur, Eric Lavocat, cet habitant d'Epervans, sillonne la grande région depuis 25 ans déjà.

Il a animé bien des événements similaires avant de lancer une entreprise dénommée L.V.O. Il vend du matériel pour les associations organisatrices ( cartons, boules pour tirage etc ) mais aussi des bâtons magnétiques, des trousses, sacs, tickets de bongo pour les joueurs.


Plusieurs éléments expliquent le succès du loto de Lux : les lots mais aussi la cause et la promotion de la communication, assurée avec plus de 20 000 flyers distribués dans la région. Eric Lavocat, parcourt toute la région Franche-comté pour promouvoir ses articles,et côtés lotos, il cite « ceux de Buxy connaissent un vif succès »...

Ces manifestations se déroulent en général les samedis et dimanche mais pas seulement, certains ont lieux en semaine, comme dans le bassin minier ou encore dans certains villages du Jura.

 

 

 
 
Imprimer - - par Daniel Dériot - 11 déc 2016 - Réagir

Le Carmel célèbre l'hiver en photos et vidéo

Au fil des clics et des flashs célèbre l’image dans les espaces du Carmel.


Cet évènement, initié par Mina Jaillard, est une première à Chalon : trois jours de fête autour de la vidéo et de la photographie et nombreux sont les participants à s’inscrire dans ce projet.
Les membres du Photoclub Niépce et L’œil de Lux présentent leurs clichés autour du thème de l’hiver.

 


L’association des Amis du Musée Nicéphore Niépce propose sur leur stand au sein de la Chapelle pleins d’idées cadeaux pour les fêtes de fin d’année : livres, tirages … à un prix modeste.
L’association audiovisuelle Cité Créatif permet de découvrir une vidéo humoristique sur le thème de Noël réalisé par Bilel Belmahdi.


La salle Givry abrite une petite bibliothèque éphémère.


Des ateliers animés par Thierry Roberjot et Patrick Badet se dérouleront ce week-end.
Chacun pourra déguster lors de sa déambulation les collations et rafraîchissements exotiques proposés par l’association « Afrique-Terre des Hommes ».


Cet évènement permet aussi de présenter et mettre en valeur le travail photographique de l’artiste chalonnais, un peu prof d’anglais, un peu peintre, un peu membre du Collectif La Méandre et un peu photographe, Pierre Acobas.
Bercé par la musique de Charlie Solo, l’inauguration de cet évènement s’est déroulée en présence d’un public venu en nombre malgré les festivités de la fête des Lumières.

 
Imprimer - - par Josserand Pascale - 10 déc 2016 - Réagir

"LES IRREELS" à Chalon pour la fête des lumières ... MAGIE ...

Place du Châtelet à Chalon ... ce vendredi soir ...

reportage photos : christiane chapé
Imprimer - - par christiane chapé - 9 déc 2016 - Réagir

EDA : Borderline

Je me trouve dans la magnifique salle du port nord, assis tout à droite de la scène. Nous sommes encore dans le noir et je peux distinguer une forme métallique, comme une cage de deux mètres de haut environ. J'essaie de prendre quelques photos pour rendre compte de l'ambiance mais mon appareil ne peut voir ce que mon œil perçoit...


Le spectacle commence et tout de suite je suis saisi par la qualité de la musique, elle marque un tempo soutenu et des sonorités électriques qui vous prennent aux tripes. Un tableau humain s'offre à mon regard, il est d'une beauté et d'une grâce absolue. Les interprètes se déplacent avec légèreté et précision se servant de leurs corps avec virtuosité. Ils enchaînent les tableaux et m'impressionnent tellement leurs chorégraphies sont exécutées avec précision. Tours à tours, ils vont s'envoler dans les airs, se marcher dessus, s'enlacer à deux même trois personnes dans les mouvements au millimètre près.


 

On imagine à peine le temps qu'il a fallu pour façonner ces corps de manière à rendre possible l'impossible. « On ne sait jamais ce qu'un corps peu » faire et qu'elles sont ses limites disait le philosophe Spinoza, en voici la parfaite illustration.


Parallèlement à cette explosion de prouesse physique, une voix égraine des textes. Un professeur révolté et horrifié par l'intrusion et la violence dont on fait preuve la gendarmerie au sein de sa classe. Un vieil homme raconte les injustices frappant les exploités. Les riches, une fois qu'ils ont mangés, une fois qu'ils ont bu, une fois qu'ils ont fait l'amour, à quoi peuvent servir leurs richesses ?

Une seule fausse note viendra ternir ce magnifique spectacle, la reprise des élucubrations de Masura Emoto sur la mémoire de l'eau, expérience contredite par toute la communauté scientifique. Non, il n'est pas possible de transmettre des émotions à du riz contenu dans deux flacons hermétiques. Non l'un ne va pas bien vieillir et l'autre pourrir suivant qu'ils seront bien traités par la parole.


Ce spectacle méritait mieux que ces supercheries, mais c'est là un moindre mal tant ce fut un plaisir de passer du temps avec cette compagnie.

Bravo les artistes !

Imprimer - - par Jérôme, étudiant en licence TAIS de l'IUT de Chalon sur Saône - 9 déc 2016 - Réagir



Rechercher dans cette rubrique  


 

LE FIL INFO EN DIRECT

EN UNE - SORTIR
NOUS CONTACTER

 agenda FOCUS 

HUMEURS, & DÉBATS 
Lettre d'information

Nos billets
PHOTOS  BD
CINÉMAS
 
TV Portraits FAQ  LIRE Revue de web



RÉGIE PUB : Contact ici


Nos partenaires : Votre site internet Communication événementielle