vivre-a-chalon : Une autre info à Chalon et dans le Grand Chalon

Le portail local de chalon sur saone, pour les chalonnais ... par les chalonnais

mardi 27 juin 2017

Bonne Fête Fernand

Photo de Chalon

entre nous

Sorties à Chalon et dans le Grand Chalon

Vous êtes ici :

Vous retrouvez l'ensemble des programmes et informations concernant les sorties en devenir dans notre AGENDA

 

 

 
Publicité.
 

Cinéma : j'ai vu pour vous : « Ce qui nous lie » de Cédric Klapisch... un bon cru ...

Résumé ... ou synopsis, c’est selon :

« « Jean a quitté sa famille bourguignonne, viticultricesur ses terres du côté de Santenay, en différent avec son père, et sa Bourgogne natale,


il y a dix ans, pour faire le tour du monde et se retrouver en Australie … où il devient viticulteur !!

En apprenant la mort imminente de son père, il revient dans la terre de son enfance.

Il retrouve sa sœur, Juliette, et son frère Jérémie. 

Leur père meurt juste avant le début des vendanges. 

En l’espace d’un an, au rythme des saisons qui s’enchaînent, ces trois jeunes adultes vont retrouver ou réinventer leur fraternité,
s’épanouissant et mûrissant en même temps que le vin qu’ils fabriquent » ».

Le réalisateur de « L’Auberge espagnole » met à profit son talent à capter l’air du temps pour signer un film de terroir aux accents contemporains, dans un gouleyant alliage d’humour et d’émotion.

La mise en scène est fluide, la photographie est jolie et les acteurs sont authentiques …

Acteurs joliment mis en valeur par des prises de vue en plongée ou en gros plans, au sein du vignoble bourguignon, par tous les temps et toutes les saisons.

Cette saga familiale, au premier abord taxée de bluette par les critiques snobinards, est très profonde et empreinte de sentiments rugueux, douloureux, enflammés, sincères … débordants parfois, mais toujours mus par l’amour filial, indestructible et essentiel.

Cet amour que le père viticulteur, et son père avant lui, ont transmis depuis leur plus tendre enfance à leurs trois frères et sœur … les initiant à la dégustation les yeux bandés et dont ils se souviennent tout au long du film, est le fil conducteur d’une histoire qui les lie très fort, au-delà de leurs différences.

Le retour/arrière n’est pas mièvre … il est joyeux et nécessaire à la réflexion et à la construction de chacun, pratiqué avec beaucoup d’humour, au travers des soucis familiaux d’héritage … notamment les voix off des deux frères, complices dont ils sont les observateurs … un vrai régal.

A mes yeux, observatrice de l’être humain au travers des portraits que je lui porte régulièrement sur ce site, mon préféré, au demeurant, ce film est un beau film.

Une belle histoire de fratrie beaucoup plus mue par l’amour familial et du vin que par le profit que cette dernière pourrait leur apporter.

Une petite larme m'a échappé ... destinée à alimenter le rang de la vigne ... ou le sang de la vigne ...

A déguster sans modération.

Christiane Chapé

 
Imprimer - - par christiane chapé - 26 juin 2017 - Réagir

Fête des anciens fours à pains à Chaudenay ce week-end


Oorganisée par la Confrérie des Anciens fours à Pain, la fête des anciens fours à pains s’est déroulée à Chaudenay ce wee-end.


Samedi, l’inauguration s’est faite par un défilé de la Confrérie et de Confréries amies et une cérémonie à la salle des fêtes avec un rassemblement joyeux autour d’un repas.

Dimanche, dans les rues du village : visite des anciens fours en fonctionnement pour l'occasion avec la possibilité d'assister à la cuisson de miches à l'ancienne, des flans traditionnels et brioches artisanales, qu'il sera possible d'acheter au gré de la balade gourmande.

De nombreux stands d’artisanat d'art sont installés dans la rue principale du village avec exposition de véhicules anciens, tracteurs et plusieurs concerts …

Un rendez-vous incontournable "La Tartinade de Midi", apéritif déjeunatoire (formules originales à base de tartines) en libre accès et au rythme d'un banda "Les Bandalous" qui vous immergeront à l'envie des Fêtes du sud-Ouest.

 
 
 

Article et photos : Christiane Chapé

Imprimer - - par christiane chapé - 19 juin 2017 - Réagir

Saint-Rémy : journée éco-citoyenne sous le signe du « lapin blanc » d'Alice ...


4ème journée éco-citoyenne ce samedi, place de l’hôtel de ville à Saint-Rémy avec vide jardins, chantiers citoyens, animations et restauration … et le marché dominical.


 

Au programme :

* chantier paillage : aménagement du massif de la rue Ottweiler, au travers d’un atelier paillage. Cette technique consiste à recouvrir le massif de graviers pour l’embellir et lutter contre les mauvaises herbes

* chantier jardinage : le service environnement du Grand Chalon expliquera les intérêts et les méthodes du jardinage au naturel


 

* savez-vous planter les fraises ? Plantez des jardinières dans lesquelles vous pourrez récolter les fruits et légumes tout au long de l’été

* labyrinthe végétal : retrouvez votre chemin dans le labyrinthe à l’aide d’un quizz pour toute la famille

* expositions : des expos autour du jardin au naturel et de la protection de l’environnement seront proposées

* les z’héros phytos : pour passer d’un monde triste et pollué à un monde propre et joyeux, devenez un Z’héros phytos en relevant des défis et en résolvant des énigmes.

Des aménagements, fabriqués par le club senior de la commune et des habitants, sont installés sur la place de la mairie : salon réalisé en palettes, jardinières peintes aux couleurs de la Cabane à Lire, plantations en espaliers …

Plusieurs associations « vertes » expliquent leur démarche et donnent quelques conseils pour bien jardiner, vivre mieux avec l’écologie, la bonne nourriture ... un orchestre et des acteurs déguisés sous le signe d'Alice au pays des merveilles et du lapin blanc animent la journée qui se poursuivra jusqu’à 19heures, ce samedi.

 
 

 

Article et photos : Christiane Chapé

Imprimer - - par christiane chapé - 17 juin 2017 - Réagir

Portes ouvertes à l'Association « Brut d'Expression » à Chalon


L’association BRUT D’EXPRESSION, crée en 1995 par Annie et Jean-François Maugey, respectivement artiste, éducatrice spécialisée, responsable de l’ensemble des ateliers et éducateur spécialisé, sérigraphiste et graveur.


 

Ce jeudi soir, dans le jardin de l’association -un havre de verdure et de silence-, situé dans l’enceinte du Bastion Saint-Pierre, remparts de protection de la ville, trésor du patrimoine chalonnais datant du XVè siècle, Daniel Brandely a proposé une performance artistique en plusieurs tableaux avec des ballons -trouvés sur place- avec une histoire poétique sur le rêve, l’attachement ou le détachement … face à des invités ravis.


 

A noter ce jeudi, la présence, entre autres nombreux invités, de Benoit Dessaut, Adjoint à la culture et de Christelle Morin Dufoix, responsable de l'Espace Patrimoine de Chalon.

La « Maison-Atelier » est constituée d’une équipe de professionnels qui accueillent et accompagnent des personnes en situation de handicap et des personnes du tout public, pour vivre ensemble des temps d’atelier, dans toutes les disciplines de l’expression artistique : arts plastiques, gravure, peinture, dessin.


 

La « Maison-Atelier » a plusieurs pièces de convivialité : bibliothèque, cuisine pour collation et restauration lors des stages, des outils tels qu’une presse à graver, des instruments pour peindre, des matériaux et divers supports.

Des installations arts plastiques et graphiques installées dans le jardin -telles les Mains Vertes- de Viviane Foulatier, les fines racines du lierre accrochées au mur du Bastion et peintes en couleurs vives, jouent avec la lumière et le vent, rendant le lieu féérique.


 

BRUT D’EXPRESSION est un lieu où l’on court un risque : celui de la rencontre, de la différence, de la sincérité avec soi-même, avec l’autre, de la création.
C’est un peu le sentier buissonnier de l’art.
L’Association est également un lieu de réflexion et de recherche sur la pratique artistique.

« « L’ART C’EST LE RISQUE » » : B. Van Velde.

 
 
 
 

Article et photos : Christiane Chapé

------------------

Infos pratiques :
* Association Brut d’Expression : 14 rue Professeur Leriche à Chalon sur Saône
* 03 85 93 46 79
* brutdex@gmail.com
* dans le cadre du « festival de caves » : spectacle ce vendredi à 20h à l’association
* Brut d’Expression ouvre les portes de son jardin à 2 compagnies de Chalon Dans La Rue avec 4 représentations par jour

Imprimer - - par christiane chapé - 16 juin 2017 - Réagir

Saint laurent : Une quinzaine de créateurs au marché artisanal

« Du côté météo, ce n'est pas idéal ; par contre pas moins d'une quinzaine d'artisans et créateurs ont répondu à notre invitation, pour ce troisième marché de l'année » a confié, Jérome Ruget, président de l'association « Au Coeur de l’île ».


« Nous animons à la fois le quartier avec la présence mensuelle d'artisans » complète Jérome Ruget.
Le marché artisanal, de la rue de Strasbourg, devrait s'achever vers 22 heures. Le mois prochain, il se déroulera le mercredi 12 Juillet, une date à retenir d'ores et déjà.

 
Imprimer - - par Daniel DERIOT - 14 juin 2017 - Réagir

Les Midis du Patrimoine : « La Fontaine » dans la rue : aujourd'hui le chat


Dans le cadre des « Midis du Patrimoine », visite ce mercredi autour du fabuliste animalier La Fontaine et plus particulièrement du chat.


 

Ce cycle de visites-lectures, proposé par le service animation du patrimoine, s’est faite à deux voix avec Véronique, guide du Patrimoine et Marie-Annick, fondatrice et lectrice de l’association « La Page qui Rit » qui a récité la fable « Le chat et les deux moineaux ».
C’est autour du chat que s’est déroulée la visite.


 

Rendez-vous a été donné au n° 13 de la rue du Blé, devant la belle porte d’un immeuble du XVIIè siècle qui va évoluer en fonction des besoins. Cette bâtisse est munie de deux ouvertures en arc brisé, communes au n° 11 et au n° 13.

Cette belle porte en ferronnerie en fonte, comprend deux panneaux ouvragés avec une ouverture en verre pour laisser passer la lumière, aux décors riches représentant la faune et la flore … et le chat avec ses yeux malins … et ses « cornes » !! Un chat cornu, peut-être ? Un chat huant aux grandes oreilles ?? Un chat du désert ??
Le motif en fer forgé est en symétrie avec la fleur et les oiseaux qui l’entourent.


 

La grille de la porte est conçue pour séparer l’intime de la vie publique.

Le chat a toujours accompagné les époques de l’histoire : les Egyptiens vénéraient le chat, Richelieu est souvent représenté avec des chats à ses pieds … et plus près de nous saluons Félix le Chat, le bienheureux … et dans notre imaginaire moderne, de nombreux animaux se rapportent au chat : avec des cornes ou de grandes oreilles !!

Tous les pays ont des attitudes différentes avec les chats : ainsi ne parle t’on pas de chat noir … ou de chat blanc adoré en Asie représentant la vigilance ...

La ville de Chalon a un riche patrimoine de ferronneries qui ont évolué au cours du temps : de la ferronnerie en fonte à la ferronnerie moulée.
La visite au travers des animaux dans la ville est une façon différente de regarder l’architecture avec les fables de La Fontaine, qui nous parle de ses sentiments au travers de petites répliques bien senties … genre « il faut se méfier des gens puissants » … sous couvert des animaux.

L’on dirait aujourd’hui « MJDCJDR » !!

Chalon est une ville pleine d'animaux.

""" Le Chat et les deux Moineaux
A Monseigneur le duc de Bourgogne
Un Chat, contemporain d'un fort jeune Moineau,
Fut logé près de lui dès l'âge du berceau.
La Cage et le Panier avaient mêmes Pénates.
Le Chat était souvent agacé par l'Oiseau :
L'un s'escrimait du bec, l'autre jouait des pattes.
Ce dernier toutefois épargnait son ami.
Ne le corrigeant qu'à demi
I se fût fait un grand scrupule
 D'armer de pointes sa férule.
Le Passereau, moins circonspect,
 Lui donnait force coups de bec ;
En sage et discrète personne,
Maître Chat excusait ces jeux :
Entre amis, il ne faut jamais qu'on s'abandonne
 Aux traits d'un courroux sérieux.
Comme ils se connaissaient tous deux dès leur bas âge,
Une longue habitude en paix les maintenait ;
Jamais en vrai combat le jeu ne se tournait ;
Quand un Moineau du voisinage
S'en vint les visiter, et se fit compagnon
Du pétulant Pierrot et du sage Raton ;
Entre les deux oiseaux il arriva querelle ;
 Et Raton de prendre parti.
Cet inconnu, dit-il, nous la vient donner belle
D'insulter ainsi notre ami ;
Le Moineau du voisin viendra manger le nôtre ?
Non, de par tous les Chats ! Entrant lors au combat,
Il croque l'étranger. Vraiment, dit maître Chat,
Les Moineaux ont un goût exquis et délicat.
Cette réflexion fit aussi croquer l'autre.
Quelle morale puis-je inférer de ce fait ?
Sans cela, toute fable est un œuvre imparfait.
J'en crois voir quelques traits ; mais leur ombre m’abuse,
Prince, vous les aurez incontinent trouvés :
Ce sont des jeux pour vous, et non point pour ma Muse ;
Elle et ses sœurs n'ont pas l'esprit que vous avez."""

Jean de la Fontaine
---------------

Bientôt «Les midis du patrimoine » avec Jean de la Fontaine dans nos rues : « l’éléphant » et « le cerf ».

 
 
 

 

Article et photos : Christiane Chapé

------------------
infos pratiques :
Espace Patrimoine Chalon sur Saône  : 03 85 93 15 98

Imprimer - - par christiane chapé - 14 juin 2017 - Réagir

Maman, papa, je suis collée ! QUOI !!! Ado Vs Parent, qui a raison et qui a tort ?

Jusqu’à maintenant, ils ont proposé des conférences et des petits groupes d’échanges, pour parler des problèmes que rencontrent les enfants et leurs parents. Mais ce mardi 13 juin, à la salle municipale du Clos bourguignon, le « Réseau atout parents d’ados » ainsi que d’autres partenaires nous ont proposé une soirée atypique d’un nouveau genre.


 

A cette occasion, 4 comédiens, issus de la troupe Arc en Scène basé à Autun, sont venus assurer le show afin de soutenir les parents et proposer un temps d’échange aussi amusant que ludique entre parents et adolescents. Un spectacle d’improvisation sous forme de petits sketchs qui reprennent des scènes de la vie quotidienne. Ils démontrent l’absurdité des comportements à la fois des enfants mais aussi de leurs parents et des conséquences qu’ils engendrent au sein de leur vie de famille.


L’intervenante, Lucie Fauvet, va ensuite revenir sur ces scènes pour que le public puisse échanger, partager des expériences et obtenir des conseils. Mine de rien, le projet aura mis 6 mois à être préparé, avec un échange constant entre la troupe et ses partenaires afin que chaque situation soit bien préparée et qu’elle porte du sens pour les familles…


 

Pour un premier essai, ce théâtre-débat a ouvert la bonne voie. Un spectacle d’une heure trente qui ne manque pas d’humour et qui fait réfléchir. En voilà une belle manière d’apprendre et de comprendre tout en s’amusant. Grand et petit étaient ravis de cet échange et nous espérons qu’il en sera de même pour les prochaines éditions.

 
 
 
Imprimer - - par Sylvain et Corentin, journalistes-stagiaires - 14 juin 2017 - Réagir

24ème marché de la création sous le signe du CŒUR ce dimanche sur les quais à Chalon


SOUS LE SIGNE DU COEUR avec la démarche d’aide et de partage du Lions Club féminin Saocouna, au profit d’œuvres sociales : « la canne blanche », « le centre de glaucome », les bibliothèques sonores », les écoles de chiens guides …

 

 

Les Lions agissent grâce aux 1 200 français et à leurs associations spécialisées.

Le Lions de France, une fédération de générosité depuis plus de 60 ans.

Saocouna, Lions Club féminin de Chalon sur Saône, mis en place par Jeannine, a 25 ans d’âge et présente ce dimanche, sur les quais de Saône, sa 24ème édition du marché de la création.

La devise des clubs est « Nous servons » et des verbes forts entourent le logo du club : unir, créer, promouvoir, encourager, s’intéresser.

 

$

 

 

SOUS LE SIGNE DU COEUR, par la présence, ce matin sur le marché de la création, de l’association « Toujours femme », à l’écoute et apportant son aide aux femmes atteintes du cancer du sein.

SOUS LE SIGNE DU COEUR grâce à Lydie, par son savoir-faire de modiste-chapelière au travers de jolis bandeaux originaux et colorés, pour les femmes perdant leurs cheveux en cours de traitement.


 

SOUS LE SIGNE DU COEUR, par de nombreuses œuvres artistiques, faites main.

70 exposants ont répondu présents pour exposer leurs savoir-faire ce dimanche : céramique, textiles, bois, bijoux, maroquinerie, papier, fil de fer, gravures sur verre, livres, tissus, galets, peintures, vieux outil, suspensions de jardins, calligraphie, laine, boutons ...

« Le cœur y est » ce dimanche sur les quais de Saône à Chalon : une belle exposition artisanale et artistique, sous le soleil, exactement.

 
 
 

 

Article et photos : Christiane Chapé

Imprimer - - par christiane chapé - 11 juin 2017 - Réagir

Duo de clavecins, pour un hommage à Froberger

L'association Abigail Mathieu n'en reste bien sûr pas là. Comme à son habitude, après chaque présentation, l'association nous divertit d'un concert des plus vivifiants. Également envoyés par le conservatoire de la ville, nous avons eu cette fois-ci, un duo de clavecinistes, deux professeurs des conservatoires de Chalon-sur-Saône et Montbéliard. Carie Seguin et Michel Laizé, dont le talent n'est plus à prouver, ont profité de l'occasion pour rendre un hommage à un compositeur du XVIIème siècle peu connu par les Français, Johann Jakob Froberger.



Il en restera pas moins un personnage des plus importants et des plus passionnants, dont le travail, touchant tous les styles à travers l'Europe, aurait influencé les plus grands compositeurs de l'époque, comme par exemple Bach ou encore Mozart. Sa musique est un récit de ces péripéties, de ces nombreux voyages à travers l'Europe dont il nous transmet l'émotion vécue. Ce fut un sacré personnage avec une vie bien remplie dont les deux musiciens n'ont cessé de « chanter » les louanges.



Un très beau choix de la part de ces deux clavecinistes qui lui font un très bel hommage, 350 ans après son décès. Ses œuvres ne furent pas exclusives à la représentation, d'autres morceaux furent interprétés mais tous ont été aussi influencés par l’œuvre de Froberger. Bien plus court que la chorale de la dernière fois, cela n'en reste pas moins une performance magnifique, à la fois douce et raffiné, dont nos oreilles sauront s'en souvenir longtemps...

 
 
Imprimer - - par Sylvain, journaliste-stagiaire - 11 juin 2017 - Réagir

Les Derniers préparatifs avant le grand soir - Un décor pour les Totors

Depuis février, un vendredi sur deux, de 15h à 20h, s'organisaient des ateliers participatifs de construction, ouverts à tout public.

 

Les encadrants, Julie HONORE (plasticienne membre du collectif La Méandre) et Nicolas PIRON (éducateur spécialisé au service d'accueil à l'APAJH) accompagnés de volontaires motivés, travaillent depuis près de 5 mois sur un projet en relation avec le spectacle des Totors Robert « Les yeux plus gros que le ventre » qui aura lieu ce dimanche 11 juin 2017. Leur mission : embellir et mettre en valeur la salle du spectacle, en relation avec les décors issus de la pièce. A partir de matériaux de récupération, de carton et de bois, ils ont pu concevoir toutes sortes d'éléments : des arbres, des lettres, tout ce qui peut s'étendre à Madame Rouge, personnage emblématique de la pièce. En ce dernier vendredi 9 juin, c'est le moment pour ces bénévoles d'installer et de mettre en place toute leur décoration.


Nous pouvons remercier cette belle initiative de la part de la péniche ainsi que tout le travail fourni par les participants à ces ateliers. C'était à la base un projet visant à aider et soutenir les aidants naturels et personnes en situation de handicap en collaboration avec des associations spécifiques tel que le yoga du rire ou la boule santé. La participation était libre et gratuite.

'' Le nombre de participants n'était jamais fixe pouvant regrouper jusqu'à 40 participants certains jours mais toujours dans la joie et la bonne humeur'', d'après Julie HONORE qui dirigeait ces ateliers.

Il ne reste maintenant qu'à découvrir le résultat de ce dur labeur. Nous en sauront un peu plus ce soir, à 18h, dans cette salle fraîchement décorée de la Péniche.

 
 
 
Imprimer - - par Sylvain, journaliste-stagiaire - 11 juin 2017 - Réagir

Plateau Saint Jean : Opération brioches , ce week end

Samedi et dimanche, les membres du comité de quartier du plateau Saint Jean, se sont mobilisés pour la fête du quartier, samedi et dimanche matin, à proximité du bureau de vote, au groupe scolaire Pablo Neruda.


C'est ainsi qu'ils ont proposé des brioches à la cente. Les bénéfices, permettront d'organiser des activités au profit des enfants, des aînés et des personnes en situation de handicap. La doyenne, Paulette Descharrières, âgée de 84 ans, a confié « nous avons un accueil excellent ».

Imprimer - - par Daniel DERIOT - 11 juin 2017 - Réagir

Aubépins : Vide grenier au centre commercial

Jusqu'en fin d'après midi, se déroule le premier vide greniers organisé par l'association « Loisirs Aubépins », présidée par Amandine Budin. Cette dernière a succédé à Pascal Budin, actuel secrétaire de l'association , fondée en 2005.

UNE TRENTAINE DE PARTICIPANTS
Cet événement regroupe donc une trentaine de participants. Il est donc possible de chiner, sous la halle du centre commercial et à proximité.
L'association organise une sortie au zoo du Pal, le 8 Juillet prochain, il est possible de s'inscrire lors des permanences, le vendredi, au point chaud de l'avenue de Paris ou encore en téléphonant au 06 15 06 96 39. Deux autres rendez-vous se dérouleront en Septembre, le dimanche 10, avec un autre vide greniers et un voyage à Waliby ,le 30 Septembre.

Imprimer - - par Daniel DERIOT - 11 juin 2017 - Réagir

Ce dimanche : La fête du port de plaisance se poursuit

Animations et attractions en nombre, du côté du port de plaisance, pour la 4éme édition d'une fête regroupant une vingtaine d'associations liées aux sports de l'eau.

 

Samedi, en fin de matinée, c'est en présence de Gilles Platret, maire et de Sébastien Martin que s'est déroulée l'inauguration. La première journée, s'est achevée avec une animation musicale avec « Magic Spoon ».

BALLADES - BAPTÊMES SUR EAU-MASSAGE ZEN
Ce dimanche, se poursuivront des ballades en bapteau ( 5 euros par adulte ) avec « Chalon PLaisance » ou encore des baptêmes et ballades en Jet Ski ( 7 euros) avec « Club Chalon Jet) sans oublier des baptêmes de plongées ( 2euros) avec « Plongée loisirs Chalon) , et les massages zen sur chaise ergonomique avec Valérie.
Sont également programmées uniquement ce dimanche, des démonstrations de chiens de sauveteurs, avec l'amicale Jurassienne du Chien Terre Neuve.


MODÉLISME NAVAL ET VIDE CALE

Dans l'attente d'un important rendez-vous fixé les 1 er 2 Juillet, à l'étang Chaumont à Chatenoy le Royal, le Club Modélisme Naval de Chatenoy, présente des bateaux réalisés par ses membres. Autre exposant, Roland Mercier, cet habitant de Farges, lui propose « un vide cale » , avec Mireille, il vend du matériel d'une vedette hollandaise, avec qui ils ont parcouru les voies navigables de la France entière durant près d'une vingtaine d'années. « D'une longueur de 22 mètres, nous l'avons vendu, cela a nécessité beaucoup d'entretien » a confié, Roland.

Je
Imprimer - - par Daniel DERIOT - 11 juin 2017 - Réagir

Louis-Alain Dalery dédicace ses deux derniers ouvrages ce samedi à la librairie Gibert Joseph


Louis-Alain Dalery, écrivain illustrateur, mais aussi collectionneur et archiviste, présente ses deux derniers ouvrages « Mercurey Saint-Vincent 2017 » et « Notre pain quotidien » à la librairie Gibert Joseph à Chalon.


 

« Mercurey Saint-Vincent 2017, préfacé par Dominique Juillot, maire de Mercurey, raconte toute l’histoire de Saint-Vincent, patron des vigneron, l’histoire du vin, de la vigne et des moines, ainsi que des tonneaux …

« Notre pain quotidien », promu par Jean -Pierre Pernot, nous fait découvrir l’histoire du pain depuis l’homme préhistorique jusqu’au boulanger de nos jours, en passant par les graminées.
Ce livre est préfacée par Dominique Rivière, Conservateur de l’écomusée de la Bresse bourguignonne, du musée du blé et du pain de Verdun-sur-le-Doubs.


 

Ces deux ouvrages de formats16x24 et 19x25, sont imprimés chez Dicolor à Ahuy (21) et sont vendus respectivement 18 et 22 €.

Louis-Alain présente ce jour ses 8ème et 9ème ouvrages.
Six ont porté essentiellement sur l’histoire, dont quatre sur Chalon-sur-Saône, un consacré à été à Oradour-sur-Glane, un ouvrage illustré pour enfants et un sur l’histoire de l’écriture.


 

Ce dimanche, 11 mai, Louis-Alain Dalery sera présent sur le « marché de la création » sur les quais de Saône à Chalon.

 
 
 

Article et photos : Christiane Chapé

Imprimer - - par christiane chapé - 10 juin 2017 - Réagir

Retour sur un beau festival : Europopcorn à Mervans

Quand il pleut, vente ou tempête, quand la météo met en danger le festival, les bénévoles se battent comme de beaux diables pour que le spectacle puisse continuer !

 

 

 

 

Samedi soir à Mervans, plusieurs artistes ont rappelé nos valeurs de solidarité, d’humanité, de respect et malgré la pluie des femmes et des hommes étaient là pour écouter, partager, soutenir… malgré une actualité difficile.

 

 

Et puis... Un air deux familles dont le public connaissait presque toutes les paroles par cœur… Dix chansons mythiques, dix hymnes à la liberté, à la vie, au partage, au bonheur…

 

  » L'Europopcorn festival 2017 commence sous la pluie...
  » Petit billet après un beau festival... à Mervans !
  » Retour sur l'Europopcorn festival de Mervans... The Fat bastard gangband !
  » Retour sur l'Europopcorn festival de Mervans... Alee Ordoeuvre !
  » Retour sur l'Europopcorn festival de Mervans... Un air deux familles !

 

 

 

Articles Michel Bonnet

Imprimer - - par @La rédaction - 8 juin 2017 - Réagir

Crissey : Succès populaire et festif pour la 2éme descente de caisse à savon

Devant plusieurs centaines de spectateurs, la deuxième édition de descente de caisses à savon a enregistré un triple succès. Celui de la participation tout d'abord, avec seize équipages engagés, celui d'un public nombreux venu encourager durant toute la journée de lundi les participants à cet événement organisé d'une main de maître par les bénévoles de l'association « Pour le bonheur de Clara », enfin n'oublions pas l'action de solidarité à l'égard de Clara et de ses parents.


Véronique, présidente de l'association et Emmanuel, à l'heure de la remise des prix, n'ont pas manqué de remercier l'assistance nombreuse, lundi en fin d'après midi, tout comme ils n'ont pas oublié de saluer les différents partenaires engagés aux côtés de la mairie de Crissey, représentée sur le podium par Eric Mermet, maire de la commune.

 

 
 
Imprimer - - par Daniel DERIOT - 6 juin 2017 - Réagir

Balade ce dimanche sur les pas du Seigneur de Montaigu... Alexandre de Bourgogne



Lorsque les pas d’anciens p’tiots gamins de la Rochepot et de Gamay, accompagnés d’une p’tiote gamine passionnée d’architecture et de patrimoine, les conduisent autour des ruines du château de la Roche Pot et forêt alentours … le roi n’est pas leur cousin !!


 

Sur le tracé des sentiers escarpés et chemins boisé odorants, ils ont 15 ans, ce dimanche … ces vieux gamins … fouinant, creusant, humant, escaladant … jusqu’à déboucher jusqu’à la galerie menant au pont levis du château …

Émerveillement ...

Le château de La Rochepot est un château fort de style néogothique bourguignon du XIIIe siècle, remanié au XVe siècle, entièrement restauré au XIXe siècle, avec tuile vernissée de Bourgogne.


 

Les ruines et les portes secrètes des grottes, subsistent dans la forêt alentour ... intérêt particulier de nos aventuriers citadins … au centre de la terre ... ne retrouvant pas leur terrain de jeux … la végétation des années 60 ayant repris ses droits.

Qu’importe … la mousse, les oiseaux, les jeunes pousses des arbres et les barbelés alentour leur racontent la vie, depuis leur jeunesse, du château depuis …

Ils les attendaient …

Au détour d’un escalier … leurs souvenirs sont intacts …

Seule la pente est un peu plus pentue !!

Allez, suivez-moi …


 
 
 


Article et photos : Christiane Chapé

----------------------------------------

Reportage photos : 1/2

Suite :  Balade ce dimanche sur les pas du Seigneur de Montaigu ... Alexandre de Bourgogne 2

Imprimer - - par christiane chapé - 5 juin 2017 - Réagir

Balade ce dimanche sur les pas du Seigneur de Montaigu ... Alexandre de Bourgogne ...

reportage photo : 2/2
Imprimer - - par christiane chapé - 5 juin 2017 - Réagir

Rendez-vous aux jardins » : ALOSNYS à Curgy : le jardin des saveurs et des savoirs 2

reportage photos : 2/3
Imprimer - - par christiane chapé - 5 juin 2017 - Réagir

 Rendez-vous aux jardins » : ALOSNYS à Curgy : le jardin des saveurs et des savoirs 3

reportage photos : 3/3

Imprimer - - par christiane chapé - 5 juin 2017 - Réagir

« Rendez-vous aux jardins » : ALOSNYS à Curgy : le jardin des saveurs et des savoirs


A Curgy en Saône-et-Loire, près du château de Sully et à 10 kms d’Autun, Alosnys, un « village vert » sur 5 500 m², a ouvert ses portes -ou plutôt ses barrières en bois- aux visiteurs ce week-end dans le cadre des « RENDEZ-VOUS AUX JARDINS ».


 

L’opération « rendez-vous aux jardins » est cette année la 15ème édition, portant sur le thème du partage.

Les jardins ouverts sont fleuris ou potagers (ou les deux), et Alosnys, fonctionnant en permaculture dans l’esprit de Pierre Rabhi, est l’un d’eux.

Sur les anciennes terres du comte d’Alosne, l’oiseau Colibri, le totem de l’écocentre, est heureux d’accueillir les visiteurs, dans son jardin mandala à Curgy. C’est un jardin insolite en permaculture, des animaux curieux et des méthodes pour vivre en harmonie avec la nature. Il est également un jardin pédagogique pour les enfants et un éco-centre en permaculture.

Il fonctionne en association.

L’association crée en 2007 a pour objectif de sensibiliser les citoyens à la protection de la biodiversité et de l’environnement.
En 2012 est né le jardin pédagogique de 5 500 m² sur un domaine 3,5 ha.
L’association compte environ 20 bénévoles actifs et plus de 200 adhérents.


 

Le jardin, en forme de « mandala », créant une harmonie, dont Adrien Laporte en a été le guide ce dimanche, propose plusieurs espaces :

* l’espace de loisirs : le jardin est en auto-cueillette de mai à octobre. Les visiteurs peuvent venir en famille, cueillir et découvrir les fruits rouges et les 200 variétés de tomates et nombreux autres légumes, visite du jardin des animaux avec un espace de détente, un paradis pour les passionnés de jardinage et un espace pour les enfants pour découvrir des animaux insolites ou jouer à la chasse au trésor, dégustation des gourmandises et élixirs du jardin

* l’espace pédagogique : les objectifs de l’association sont :
- sensibiliser à l’environnement et au développement durable par la découverte des différents éco-systèmes du jardin et de son environnement proche
- éveiller la curiosité et les sensibilise
- susciter la participation active de chacun
- animations pour enfants : plusieurs types d’animations, conformes aux programmes scolaires, sont proposés : des ateliers tournant d’une à deux heures avec plusieurs thèmes, un parcours ludique pour découvrir le jardin en s’amusant, une visite guidée et gourmande du jardin et des animaux. Toutes les animations sont encadrées par une animatrice professionnelle, agrée par l’éducation nationale


 

* l’espace formation : « pour rêver d’une vie et d’un emploi plus sain et respectueux de la planète » . Aurore et Bruno, professionnels du jardinage bio depuis 20 ans, dévoilent leurs secret pour atteindre l’autonomie alimentaire ou tout simplement pour découvrir le bases du jardinage en permaculture. Les formations (d’un à cinq jours ou longues d’un à douze mois) ont lieu dans le jardin cultivé en permaculture depuis 2012. Les 5 500 m² permettent l’autonomie alimentaire pour 20 personnes tout en préservant la bio-diversité végétale et animale. La formation est agrémentée de nombreux ateliers pratiques.

ALOSNYS souhaite développer une oasis : c’est-à-dire un lieu exemplaire en matière d’écologie (agro-écologie, sobriété énergétique) avec transmission des savoirs autour du jardin, de la cuisine saine, la médecine préventive et l’éco-construction.

Une belle visite qui laisse admiratif face à l’harmonie et aux trésors de la nature, qui fait réfléchir sur nos modes de vies et de consommation et donne envie de faire plus, pour soi et pour la planète et de partager.

« Des fleurs et des légumes à partager » ...

« Cultiver son potager, ce n’est pas seulement produire des légumes, c’est apprendre à s’émerveiller du mystère de la vie ». Pierre Rabhi.

 
 
 

Article et reportage photos : Christiane Chapé

------------------------------

Infos pratiques :
* adresse : Vergoncey – 71400 Curgy
* 06 74 62 93 15
* Alosnys@mail.com
* www.alosnys.com
* plusieurs fêtes sont au programme de l’association : fête des plants anciens en mai, fête de la permaculture, des savoir-faire et des 200 variétés de tomates du jardin, en août

----------------------------

reportage photo : 1/3

Suite : 

  • Rendez-vous aux jardins » : ALOSNYS à Curgy : le jardin des saveurs et des savoirs 2 - christiane chapé
  • Rendez-vous aux jardins » : ALOSNYS à Curgy : le jardin des saveurs et des savoirs 3 - christiane chapé


  •  

    Imprimer - - par christiane chapé - 5 juin 2017 - 1 commentaire - Réagir

    Petit billet après un beau festival... à Mervans !

    Pendant que le remarquable Alee Ordoeuvre - révélation pour moi lors de cet Europopcorn 2017 - chantait « La rime explose » des terroristes faisaient tomber la mort sur Londres une fois de plus...

     

    Une pensée profonde et émue pour les victimes et une volonté toujours aussi forte de continuer à penser, dire, écrire et agir : il ne faut pas céder et continuons à être ce que nous sommes, dans le respect des autres...


    Une guerre est toujours longue et cruelle. Or il se joue bien une guerre entre des groupes qui ne partagent pas les mêmes valeurs… Recentrons-nous sur nos valeurs ; recréons du lien avec, entre autres, la culture ; n’oublions pas que les richesses de la planète ne nous appartiennent pas et doivent être partagées avec l’humanité entière y compris celle à venir…

     

    Hier soir à Mervans, plusieurs artistes ont rappelé ces valeurs de solidarité, d’humanité, de respect et malgré la pluie des femmes et des hommes étaient là pour écouter, partager, soutenir… Alors ne désespérons pas – même si je peux comprendre l’abattement de certains ce matin – et continuons d’avancer sans infléchir notre chemin…

     

    Pour rester dans la culture, disons simplement, the show must go on !

     
    Imprimer - - par Michel Bonnet - 4 juin 2017 - Réagir

    L'Europopcorn festival 2017 commence sous la pluie...

    Un festival, contrairement à ce que certains peuvent penser, ce n’est pas un rassemblement de saltimbanques ou de traines savates, c’est un lieu habité pendant un certain temps par des artistes, des organisateurs – presque toujours bénévoles – et un public passionné qui peut faire des kilomètres pour retrouver ses musiques préférées, ses spectacles chéris, ses œuvres et performances adorées… Alors, quand il pleut, vente ou tempête, quand la météo met en danger le festival, les bénévoles se battent comme de beaux diables pour que le spectacle puisse continuer !

     

    Oui, The show must go on !!! Même à Mervans hier soir avec une pluie qui a oublié d’être fine et délicate…

     

     

     
     

     

    Donc merci et bravo à tous les bénévoles de l’Europopcorn festival 2017 !

     

    Imprimer - - par Michel Bonnet - 4 juin 2017 - Réagir

    Street Art City ... à proximité de chez nous dans l'Allier

    Je suis allée à la toute nouvelle cité consacrée au Street Art... direction Lurcy Lévis. Pas déçue le moins du monde de m'y être rendue, l'accueil est chaleureux et familial. Les anciens murs des postes servent aux grapheurs du monde entier ... des colombiens, portugais, espagnols, allemands ... décorent désormais ces anciens lieux professionnels ... leurs travaux seront éphémères car au fur et à mesure ils seront recouverts par de nouveaux graphes quand tous les murs seront taggés ...

     

    J'avais vu cette proposition de sortie via TF1 ... seule différence une fois sur place par rapport au reportage, pas possible de voir les chambres d'artistes ... en effet, à peine ouvert au public, le manque de respect des visiteurs leur ont fait revoir la proposition (mamies qui tapotaient le bras des grapheurs en plein travail, manque de respect des artistes au travail) ...

    Les propriétaires des lieux m'ont fait savoir que ça serait reproposé de temps en temps ... Voilà où mène l'irrespect et aussi le manque de tolérance de certains visiteurs n'acceptant pas d'attendre 5 minutes de plus que les groupes précédents redescendent pour pouvoir prendre leur suite ... bref, quand on ne peut pas attendre 5 minutes de plus et qu'on râle on n'a rien à faire dans une visite artistique ... et puis là les grapheurs s'expriment comme à l'origine, sur des murs ... leurs oeuvres s'adaptent au support, à l'environnement, au lierre grimpant, il joue avec les fenêtres ... le pur jus du graphe (enrichir un mur c'est autre chose que ces grapheurs qui ont la cote et se déclinent sur une toile ... l'essence originelle n'a pas survécue !).

    Là aussi, un grand changement, beaucoup de propositions sont esthétiquement très réussies, très belles, parfois même oniriques mais peu d'oeuvres revendiquent quelque chose ... Nous sommes donc dans l'esthétisme plus que dans la revendication d'une cause ... 4 à 5 graphes avaient un fort message pour le reste un don réel parfois bluffant et dans le coin cafét des oeuvres mises sur toile ou sur simple carton et le résultat est impressionnant ... qu'est-ce que c'était beau ... laisser passer le temps et y retourner quand d'autres grapheurs supplanteront les graphes des 1ers venus. A recommander pour une belle sortie détente.

     

    NDLR : vidéo ajoutée par la rédaction.
    En savoir plus : https://www.street-art-city.com/

    Imprimer - - par ANTUNES Laure - 3 juin 2017 - Réagir

    Visite hors les murs : Musée des Confluences à Lyon -2

    reportage photos : 2/3
    Imprimer - - par christiane chapé - 2 juin 2017 - Réagir



    Rechercher dans cette rubrique  




     
     



     

    LE FIL INFO EN DIRECT

    EN UNE - SORTIR
    NOUS CONTACTER

     agenda FOCUS 

    HUMEURS, & DÉBATS 
    Lettre d'information

    Nos billets
    PHOTOS  BD
    CINÉMAS
     
    TV Portraits FAQ  LIRE Revue de web



    RÉGIE PUB : Contact ici

     
    Nos partenaires : Votre site internet Communication événementielle