vivre-a-chalon.com : Une autre info à Chalon et dans le Grand Chalon

Le portail local de chalon sur saone, pour les chalonnais ... par les chalonnais

samedi 25 février 2017

Bonne Fête Roméo

Photo de Chalon

entre nous

Sorties à Chalon et dans le Grand Chalon

Vous êtes ici :

Vous retrouvez l'ensemble des programmes et informations concernant les sorties en devenir dans notre AGENDA

 

 

 
Publicité.
 

24 février : 97ème édition du carnaval de Chalon-sur-Saône 


Ce lundi en présence de Gilles Platret, maire, René Dubois, Président du Comité des fêtes de Chalon, Sébastien Mercey, Vice-Président du comité de fêtes, Joël Lefèvre et Sophie Landrot, un point est fait avant « le top » de démarrage du carnaval.


Le carnaval, 97ème du nom, revient cette année sur le thème du retour aux sources et à la ferme : « la clé des champs ».
Le carnaval est une grande fête populaire, gratuite et familiale, à laquelle la municipalité participe depuis toujours et où la dérision et le rire sont les maîtres mots.
C’est l’occasion de laisser les soucis à la maison ou de jouer à quelqu’un d’autre.


Organisé par le Comité des Fêtes de Chalon avec le soutien de la municipalité, le carnaval se déroulera à partir du 24 février au 5 mars avec à ses côtés, toute la semaine, une grande fête foraine.

Côté sécurité, compte-tenu du climat ambiant, cette édition sera sous surveillance. De nombreux dispositifs seront mis en place, tant sur la plan humain que technique, afin que la fête se déroule dans les meilleurs conditions et le moins perturbateurs possible.
Toutefois la ville reste ouverte.

Fin de cette semaine, les déambulations partiront du port Villiers direction l’hôtel de ville et le deuxième dimanche, elles partiront du quai Gambetta pour aller rue Michelet, boulevard de la République, place de Beaune, place Mathias, rue Colette, place de Beaune, rue Ml. Leclerc pour arriver à l’hôtel de ville.

Le carnaval de Chalon c’est :
* un impact sur toute la France
* un plus sur le C.V. des artistes des troupes
* une fête de qualité malgré les subventions réduites (152 750 € cette année + la valorisation des moyens techniques + les sommes récoltées lors des événements organisés tout au long de l’année par le Comité des fêtes de Chalon)
* un plus pour l’économie locale
* 1 000 artistes reçus sur deux week-end
* le Carnaband’s show, un spectacle unique en Europe (7 000 billets vendus sur 2 séances)
* une manifestation connue en Europe de l’Est …

Quelques rendez-vous à partir du 24 février :
* soirée d’ouverture le 24 à 20h place de l’hôtel de ville
* Carnaband’s show le 25 : 2 séances à 14h30 et 20h30 au Colisée
* journée des Gôniots le 26
* thé dansant salle Marcel Sembat le 28 à 14h30
* bal des enfants costumés le 1er mars salle Sembat
* grande soirée bavaroise le 4 mars à 20h au parc des expositions
* le 5 mars : journée du triomphe de sa Majesté Carnaval
* samedi 11 mars : grand bal des gôniots …


Article et photos : Christiane Chapé

-------------------------------

Info pratique :
* Comité des fêtes de Chalon-sur-Saône : 03 85 43 08 39 pour réservations et ventes de billets

 
 
Imprimer - - par christiane chapé - 20 fév 2017 - Réagir

Les Charreaux : succès de la soirée théâtre avec la compagnie « Paroukonsors »

Samedi soir, l'amicale des donneurs de sang de Chalon, en organisant une nouvelle soirée théâtrale a enregistré un nouveau succès. Les acteurs de la célèbre compagnie « Paroukonsors » avec « Toqué avant d'entrer », une pièce en deux actes de François Scharre ont conquis un public venu en grand nombre.

DEUX NOUVELLES REPRESENTATIONS- HUMOUR AU RENDEZ VOUS
Cette représentation était la huitième de cette pièce mélangeant comédie et humour. Le jeune Mathys, âgé d'une dizaine d'année, a donné le coup d'envoi de cette soirée. La compagnie de Lux, dans laquelle se retrouve des acteurs et passionnés de théâtre, contribue régulièrement à la promotion de spectacles de qualité. Deux autres représentations sont programmées, le vendredi 10 Mars à Saint Loup de Varennes et le week end suivant pour un min festival du rire à Lux avec un spectacle le samedi 18 Mars à 20 H et la participation de la compagnie « Les décontr' actes » de Fragnes avec « Un curé très bling bling » , le dimanche 19 Mars à 14 H 30, Salle Dumont.
La scène de la salle des fêtes des Charreaux récemment rénovée à non seulement accueilli un spectacle de qualité, particulièrement apprécié mais aussi des décors contemporains permettant aux acteurs d'évoluer dans un certain confort.

TROIS COLLECTES CETTE SEMAINE
Jean Pierre Guittard, président de l'amicale des donneurs de sang de Chalon n'a pas manqué de saluer ses collègues des différentes amicales représentées pour cette nouvelle soirée. Il n'a pas manquer de rendre hommage aux bénévoles, en rappelant la trilogie « Bénévolat, Volontariat et Anonymat » qui caractérise l'esprit des donneurs.
Trois collectes sont organisées cette semaine : Lundi à Crissey ( Salle des fêtes ) ; Mardi à Saint Rémy ( Salle des Fêtes-Georges Brassens ) et vendredi à Saint Marcel ( Salle des fêtes Alfred Jarreau).
Président de l'union régional et de l'union départementale, Philippe Pigeaud, était présent à cette soirée récréative.
L'assemblée générale de l'amicale chalonnaise se déroulera le mardi 14 Mars, au Clos Bourguignon à 20 H.

Nos photos : Samedi soir, à la salle des fêtes des Charreaux, nouveau succès de la soirée théâtrale ...La compagnie et quelques uns des acteurs.

Imprimer - - par Daniel DERIOT - 19 fév 2017 - Réagir

EDA : De l'imagination...

Clara Le Picard, comédienne, chanteuse et metteuse en scène, nous a présenté, au théâtre Piccolo, une pièce original intitulé "De l'imagination".


L'artiste nous transmet une part mystérieuse et énigmatique d'un célèbre conte de Charles Perrault, celui de ''Barbe Bleu''. Nous nous sommes alors posé cette question : Que pouvait penser la femme de Barbe Bleu pendant ce fameux quart d'heure de prière avant que son marie ne l'a châtie ?

Accompagné d'Emmanuel Borghi, un formidable pianiste et de Maud Pizon, une danseuse hors pair, ces trio étonnant nous reconstitue ce drame musical, rédigé par un auteur inconnu (joué par Guilhem Jeanjean).


Cette pièce nous offre une représentation peu orthodoxe de ce que peut être le théâtre classique. Dépassant les limites qu'impose la scène, la pièce va évolué au sein du public et ira jusqu'à s'étendre au travers de la salle du théâtre. Le public n'est alors plus qu'un simple spectateur, il participe à la pièce, ce qui suscite davantage notre intérêt et notre curiosité sur les mystères qu'entourent ce drame.
Son décor, certes minimaliste, n’empêche pas à la pièce, par le jeu des comédiens et de la lumière, d'immerger progressivement le public dans une ambiance à la fois mystique et mélancolique. De par notre imagination, nous sommes inconsciemment transportés dans une aventure passionnante et trépidante issue du conte.


Bien plus qu'un simple divertissement, les comédiens ont su nous faire partager leur passion et leur connaissance du monde artistique, mêlant ainsi diverses anecdotes et opinions qui ne manquent pas d'humour.

Cette pièce est un subtile mélange de danse, de chant et de piano, de très haut niveau, ce qui fait de celle-ci, une prestation unique en son genre. On en viendrait presque à regretter que cela passe si vite ! A peine une heure de spectacle ! Pour ma part, j’ai passé un très bon moment ! Merci !


vivre-a-chalon et la licence TAIS de l'IUT de Chalon-sur-Saône sont partenaires avec l'Espace des arts, Espace patrimoine, la bibliothèque de Chalon, le conservatoire de Chalon, la Bobine et RCF en Bourgogne

 

 

 

 

 
 
 
Imprimer - - par Sylvain, étudiant en TAIS à l'IUT de Chalon-sur-Saône - 17 fév 2017 - Réagir

Espace des arts : Hommage à Lou Reed

Oui, j’ai bien eu la chance de vivre jeudi soir le concert hommage à Lou Reed, Run, run, run d’Emily Loizeau accompagné de Julie-Anne Roth et Csaba Palotaï. Ce fut un moment fort, profond, émouvant et sans rappel selon la grande particularité de Lou Reed lui-même. Lou Reed est décédé à 71 ans, le 27 octobre 2013 et beaucoup de choses ont circulé sur lui, des pires aux moins bonnes, parfois mêmes exécrables…

 

Ce qui semble important pour comprendre Lou Reed – ou du moins tenter de le comprendre – c’est de bien prendre en compte qu’à 17 ans – ses parents ayant découvert son homosexualité – il a dû subir un traitement aux électrochocs pour le ramener à la « normalité » ! Oui, en 1959, il y avait des psychiatres pour proposer ce type de traitements à des parents ! Les parents de Lou Reed, famille juive newyorkaise, voulaient être dans la normalité, dans l’anonymat collectif. Le nom juif avait été changé en un Reed assez américain et cette homosexualité était perçue comme gênante…

 

Il faudra attendre une chanson en 1975, Kill your sons, pour qu’il évoque cela. Quand Emily Loizeau évoque cela elle dit : « Je me dis, il aurait pu en mourir ou sombrer dans la folie. Il a choisi la musique, la poésie, le rock’n roll. Il l’a pris à bras le corps et a dit au monde que sur ce territoire-là, on ne l’aurait pas, que sa normalité en ce lieu, elle pouvait aller se faire foutre. »

 

Cet hommage ne passe rien sous silence des excès du chanteur du Velvet Underground, drogue, sexe, alcool… Le groupe est soutenu financièrement par Andy Warhol et on baigne dans un monde particulier que New York a vu éclore dans les années soixante. Il faut être conscient que Lou Reed à cette époque est complètement inconnu du grand public qu’il méprise d’ailleurs comme cela est très bien évoqué dans le spectacle… Lou Reed quitte le Velvet Underground en 1970, tente de se refaire une santé chez ses parents et commence en 1972 une carrière solo avec un premier tube, magnifiquement interprété par Emily Loizeau hier soir, Walk on the Wild Side…

 

Mais Lou Reed ne s’installe pas dans une carrière simple et tranquille et ses vieux démons ne le quittent pas. Ce qui est fascinant et ce spectacle le met admirablement en lumière, c’est la qualité de sa musique, de ses texte, sa perception du monde, son humanité… c’est parce que l’artiste Emily Loizeau a su le percevoir dans sa globalité que cet hommage est un grand hommage et un très beau spectacle !

 

A la sortie de Run, run, run, on pouvait voir des amateurs comme moi de Lou Reed – ceux qui l’avaient écouté dans les années soixante-dix – et d’autres qui le découvraient, tous unis dans une même émotion, celle transmise par trois artistes de qualité : le chanteuse Emily Loizeau, l’actrice Julie-Anne Toth qui chante aussi avec une belle voix et le musicien complet Csaba Palotaï…

 

Une magnifique soirée coréalisée par l’Espace des arts et le Conservatoire du Grand Chalon.  

 

 
Imprimer - - par Michel Bonnet - 17 fév 2017 - Réagir

Classe en 9 : De retour à Chalon avec un concours de belote

C'est au Clos Bourguignon, que s'est déroulé lundi après midi, un concours de belote organisé par l'amicale des classes en 9.

« LA GRATUITE DES SALLES...PLUTOT APPRECIEE »
Un concours annuel, se déroulant à la Salle des Fêtes de Rully, depuis une vingtaine d'années déjà. « Il était logique et naturel de revenir sur Chalon . Les amicalistes habitent la ville et les environs » a confié Pierre Grepin. Le président affiche aussi une réelle satisfaction, « les salles sont désormais gratuite, c'est un plus pour notre amicale , nous apprécions le geste de la ville». Un bémol toutefois, il n'y avait pas foule, alors que les joueurs sont une bonne cinquantaine, mais ce lundi, il y avait au moins deux autres concours identiques à moins d'une quinzaine de kilomètres du centre de Chalon.


UNE SOIREE THEATRE LE VENDREDI 24 MARS

Un autre rendez-vous se prépare activement. Celui du vendredi 24 mars, à 20 H 30, à la salle des fêtes de Chatenoy le Royal, pour une soirée théâtrale. Au programme, une pièce intitulée « Une Clé pour deux » avec les Gergomédiens.
Prix d'entrée 8 euros, renseignements et réservations au 03 85 48 44 23

Imprimer - - par Daniel DERIOT - 14 fév 2017 - 1 commentaire - Réagir

L'atelier de lecture « LA PAGE QUI RIT » pour un spectacle ce dimanche à la bibliothèque de Chatenoy-le-Royal ...


L’atelier la PAGE QUI RIT, c’est une dizaine de personnes passionnées des mots … des mots qui oublient les maux …

Des maux qui en disent long.

Et qui les utilisent de façon joyeuse !!


 

Ce dimanche, face à un gentil et nombreux public, la troupe a présenté ses textes sur le thème « l’art d’utiliser les restes ».

Les restes dans tous les sens de leurs termes : culinaires, nostalgiques, bâtisseurs (de meubles notamment chez Ikéa), de souvenirs d’enfances ou de jeunesse, de recettes de cuisine …


 

Marie-Annick, Sonia, Annie, Guillaune, Eliane, Christiane, Virginia … ont proposé leurs œuvres et leurs ressentis personnels sur le sujet … accompagnés par le groupe musical « PETER S CECIL TRIO, composé de Sylvain à la trompette cornet à bouquin,Cécile à la guitare et Pierre à la contrebasse …

La PAGE QUI RIT est une association qui se réunit une fois par mois autour d’un sujet littéraire mais aussi par une amitié partagée.

 
 

Article et photos : christiane chapé

Imprimer - - par christiane chapé - 13 fév 2017 - Réagir

« Aromarie - Arôme Voyageur » : soupes et épices : le bon mariage

reportage photos : 2/2
Imprimer - - par christiane chapé - 6 fév 2017 - Réagir

« Aromarie - Arôme Voyageur » : soupes et épices : le bon mariage


Samedi après-midi, une dizaine de personnes ont assisté à un atelier « soupes et épices » dans la boutique « Aromarie-Arôme Voyageur » située 37 rue aux Fèvres à Chalon-sur-Saône.


 

Chez Farahane, le propriétaire des lieux, les épices sont artisanales et les mélanges sont fait maison.

Et sa gaîté, venue tout droit des îles, donne envie d’apprendre à bien les mélanger pour parfumer les plats et notamment, ce samedi, les soupes.

Opération réussie …


 

La soupe c’est le plat d’hiver par excellence, mais parfois un peu « tristounet » et ce samedi Marie-Noëlle a préparé quelques recettes à déguster, faciles à faire … et abordables.

Farahane et Maie-Noëlle, son épouse, animent cet atelier et font découvrir diverses associations originales pour parfumer les soupes.

 

 

Plusieurs recettes sont proposées à la dégustation : soupe potiron et fenouil avec des graines de cumin, soupe ventre léger avec un tour de moulin de « Digério », mon minestrone rapide au pesto de roquette parfumée avec un mélange italien, ma soupe ultra rapide aux raviolis parfumée au curry, soupe asiatique minute aux crevettes avec gingembre et citronnelle, soupe indienne de lentilles corail avec du colombo et un petit tour de moulin de curry à moudre …

Toutes les soupes de Marie-Noëlle sont démarrées à l’huile d’olive (sans crème, sans beurre et sans pommes-de-terre) pour ne pas perdre les vitamines, le gras étant utile à l’organisme).


 

Nous apprenons que :

*les épices ne sont pas piquantes et faciles à utiliser pour une cuisine de tous les jours
* la cuisine est universelle car tout est question de saveur
* il est important de mettre un nom sur tout ce que l’on consomme
* le poivre au citron fait languir tous les agrumes et ne pique pas (intéressant pour les salades de fruits et les confitures))
* les condiments ne se cuisent pas
* les épices peuvent se cuire
* le poivre sauvage de Madagascar parfume bien la soupe
* le curcuma est bon pour les articulations
* le gingembre, la baie de goji, le ginseng et la noix de cola sont anti fatigue
* la cannelle parfume le riz
* l’épice magique à cuire remplace le bouillon
* la cannelle bonbon parfume les yaourts et qu’elle est anti-inflammatoire
* les épices … c’est la santé …

… et de jolis noms d’épices :
* pétale d’ail
* colombo
* pan massala
* sumac
* raz et hanout
* curry madras
* macis
* poivre de timut
* sel du diable
* salério
* gourmansio

Mais encore bien d’autres que vous découvrirez en visitant la boutique « Aromarie-Arôme Voyageur », devant laquelle les effluves odorantes et exotiques titillent vos papilles.

 
 
 

 

Article et photos : Christiane Chapé (sauf une …)

----------------------------------

infos pratiques :
* Aromarie-Arôme Voyageur : 37 rue aux Fèvres à Chalon-sur-Saône
* 03 85 96 61 55
* aromarie@hotmail.fr
* Marie-Noëlle (naturopathe) : 06 33 60 84 53
* www.aromarie-naturo.com
* aromarie@hotmail.fr

------------------------------

reportage photos : 1/2

Suite :  « Aromarie - Arôme Voyageur » : soupes et épices : le bon mariage

Imprimer - - par christiane chapé - 6 fév 2017 - 1 commentaire - Réagir

La Saône-et-Loire séduit les Belges !

A l’occasion du Salon des Vacances de Bruxelles, le premier salon européen de tourisme, Destination Saône & Loire a organisé un événement presse et grand public pour présenter tous les atouts de son territoire.


 

C’est dans le plus bourguignon des restaurants bruxellois, La Quincaillerie, que journalistes, influenceurs et grand public, se sont réunis durant une journée pour découvrir les multiples richesses de la Saône-et-Loire.

Ce moment convivial, organisé autour d’une dégustation de produits locaux et de vins de la région a permis aux invités de s’imprégner de la destination. En effet, à quelques heures de Bruxelles, la Saône-et-Loire possède de nombreux atouts qu’elle n’a pas manqué de valoriser : 13 chefs étoilés, 246 kilomètres de voies vertes et bleues pour se balader etc.


 

Le président de Destination Saône-et-Loire, Arnaud Durix, a ainsi insisté sur les nouvelles offres Country Break que propose le département. Des séjours entre nature, culture, gastronomie et patrimoine.

A l’image de ces Country Break, le comédien Thomas Volatier a proposé de façon inattendue des stands up originaux qui alliaient humour et histoire, afin de mettre en avant les liens entre la Belgique et la Bourgogne.


 

Une opération séduction qui se poursuit pendant quatre jours puisque Destination Saône-et- Loire est présente au Salon des Vacances de Bruxelles. Avec ses six offices de tourisme partenaires (Autun, La Bresse bourguignonne, Chalon-sur-Saône, Cluny, Mâcon, Tournus Sud Bourgogne) et les Gites de France Saône-et-Loire, la destination attend les visiteurs et les « peut-être » futurs invités qui viendront découvrir son territoire.

Photos de l’événement au Restaurant La Quincaillerie ainsi qu’une photo du Président Arnaud Durix au Salon des Vacances de Bruxelles.


 

Imprimer - - par Destination Saône & Loire - 3 fév 2017 - Réagir

Ca « swing » et ça « jazz » ce jeudi soir à la Taverne à Saint-Rémy avec Swing Folie


Dans le cadre des « Jeudis de la Taverne » à Saint Rémy, le groupe SWING FOLIE a conquis un public venu nombreux ce jeudi soir.


 

SWING FOLIE est un groupe musical de la région chalonnaise, formé en 2005 avec David Foucard à la guitare solo, Eric Bijon à l'accordéon, Joseph Bijon à la guitare rythmique et Nicolas Minard à la contrebasse.


 

Leur musique, très rythmée et joyeuse, est d’inspiration « jazz manouche », tant pour quelques reprises que pour leurs compositions personnelles.

Les quatre musiciens ont déjà « sorti » deux albums et le troisième, en fabrication, verra le jour au printemps prochain.


 
 
 

Article et photos : Chritiane Chapé

------------------
infos pratiques :
* la Taverne : rue Auguste Martin à Saint Rémy
* David : 06 63 46 01 05

Imprimer - - par christiane chapé - 3 fév 2017 - Réagir

Saint Vincent tournante : les décorations maintenues jusqu'au 5 Février - 3

reportage photos : 3/3
Imprimer - - par christiane chapé et daniel dériot - 30 jan 2017 - Réagir

Saint Vincent tournante : les décorations maintenues jusqu'au 5 Février 2

reportage photos : 2/3
Imprimer - - par christiane chapé et daniel dériot - 30 jan 2017 - Réagir

Saint Vincent tournante : les décorations maintenues jusqu'au 5 Février


Ce lundi encore, de nombreux touristes sillonnaient en voiture notamment, compte tenu d'une météo peu favorable, les villages et hameaux de Saint Martin Sous Montaigu et de Mercurey.


 

VISIBLES LE WEEK END PROCHAIN
Alors que des groupes de bénévoles s'activaient dans les deux communes pour effectuer des démontages et rangements, Christophe Hannecart, maire de Saint Martin Sous montaigu, ne dissimulait pas sa joie, «Cela a été un succès populaire. Sur le territoire de la commune, il y a eu plus de visiteurs dimanche que samedi».

Un constat que confirment d'une manière générale les viticulteurs qui depuis près de deux années se sont activement mobilisés pour garantir le succès de cette édition.

La dernière Saint Vincent Tournante ayant eu lieu en 1985.

Les décorations seront donc encore visibles, le week end prochain, dès le rond point du guide de Marloux. 

PLUS DE 100 000 VISITEURS
D'après les services de sécurité et la gendarmerie, c'est environ 100 000 personnes qui ont découvert samedi et dimanche, les deux localités de la Côte Chalonnaise.

En 1985, le nombre de visiteurs dépassait déjà les 100 000 ; nous n'avons pas de comptage précis pour l'édition de 1962.

La météo plutôt favorable du week end et une communication axée au delà de la région expliquent en partie le succès de ces deux derniers jours.

 
 
 

Article : Daniel Dériot et Christiane Chapé
Photos : Christiane Chapé

-----------------------------

reportage photos : 1/3

Suite du reportage :

  • Saint Vincent tournante : les décorations maintenues jusqu’au 5 Février 3 
  • Saint Vincent tournante : les décorations maintenues jusqu’au 5 Février 2

  •  

    Imprimer - - par christiane chapé et daniel dériot - 30 jan 2017 - Réagir

    «Les p'tites lectures du patrimoine » avec l'association « La Page qui Rit » ce dimanche à l'Espace du Patrimoine

    «Les p’tites lectures du patrimoine » avec l’association « La Page qui Rit » ce dimanche à l’Espace du Patrimoine

     


    En partenariat avec le service du patrimoine, l’association « La Page qui Rit » a participé ce dimanche après-midi aux « p’tites lectures du patrimoine ».

    « La ville en poésie » et plus précisément « l’homme dans la ville », thème en harmonie avec le lieu parce que l’on y parle d’urbanisme, a permis de découvrir des textes d’auteurs allant du XVIIè siècle au XXIè siècle : Woody Allen, Nicolas Boileau, Julien Gracq, Jacques Réda, Christian Oster, Olivier Barrot …


     

    Ainsi les spectateurs ont pu se promener grâce à ces auteurs, à Nantes, Boulogne, Malakoff, Fontenay-aux-Roses, Brooklyn et même Manhattan avec un fond sonore de Georges Gers.hwin.

    « La Page qui Rit » est une association guidée par Marie-Annick Fargeix.
    L’association participe à un atelier d’écriture à Chalon et participe à diverses manifestations, notamment le printemps des poètes où elle déclame des poèmes dans les rues les jours de marché.
    Elle a pour but l’amour des beaux et bons mots et le plaisir de les partager.

    A la lecture ce dimanche après-midi les spectateurs ont pu applaudir Annie, Sonja, Guillaume, Marie-Annick et … Céline de l’Espace du Patrimoine pour son accueil.

     
     

     

    Article et photos : Christiane Chapé

    Imprimer - - par christiane chapé - 29 jan 2017 - Réagir

    CHALON : Sortir avec V@C, une vue rapide de votre week-end

     

     

     

    Notre agenda se présente sous plusieurs formes :

    Détail de chaque événement : mode calendrier  et cliquer sur la flèche :

     


    NDLR

    Nous n'avons reçu aucune information précise sur les événements absents ou ne comportant pas de liens.

    Pour figurer dans notre agenda, écrivez-nous ici 

     

    Publicité.

     

    Imprimer - - par @Mr Albert - 26 jan 2017 - Réagir

    Mercurey : Saint Vincent revêt son habit de fête -3

    reportage photos : 3/3
     
    Imprimer - - par christiane chapé - 26 jan 2017 - Réagir

    Mercurey : Saint Vincent revêt son habit de fête - 2

    reportage photos : 2/3
    Imprimer - - par christiane chapé - 26 jan 2017 - Réagir

    Mercurey : Saint-Vincent revêt son habit de fête

    reportage photos 1/3
     

     

    Suite du reportage photo :

  • 26 jan 2017 - Mercurey : Saint Vincent revêt son habit de fête -3 - christiane chapé
  • 26 jan 2017 - Mercurey : Saint Vincent revêt son habit de fête - 2 - christiane chapé


     
    Publicité.
  • Imprimer - - par christiane chapé - 26 jan 2017 - 1 commentaire - Réagir

    Union des comités de quartier : Des retrouvailles conviviales

    Un maître mot, ce dimanche, salle Marcel Sembat, pour les retrouvailles annuelles de l'union des comités de quartier : « la convivialité ». Michel Duployer , le président de l'union devait accueillir l'ensemble des bénévoles des différents quartiers, les vice reines du Grand Chalon, les élus en nombre, une délégation du comité des fêtes et des rondes de nuit.


    Gilles Platret, maire a présenté ses vœux en soulignant l'intensité des activités et le rayonnement des différents comités. Michel Duployer, s'est déclaré satisfait de l'entente au sein de l'union et de la renaissance du comité Saint Laurent.
    Etaient également présents : Isabelle Dechaume, Nathalie Leblanc, Christophe Sirugue, Dominique Rougeron, Elisabeth Vitton, jacqueline Gaudillère, Bernadette Vellard, Solange Dorey, Jacques Morin, et Raymond Gonthier, conseiller départemental.


    René Dubois, président du comité des fêtes, avec les vices reines Mathilde Barnay et Amélie Goudard ; Celia Masson, reine des près Saint Jean et Charline Granet, reine du quartier Boucicaut.


    Le menu composé d'une choucroute ou d'un coq au vin a été cuisiné par les équipes d'Eric Jacquard, traiteur à Mervans.

     
     
     
    Publicité.
    Imprimer - - par Daniel DERIOT - 23 jan 2017 - Réagir

    Près Saint Jean : Retrouvailles conviviales et galettes pour les aînés

    Samedi après midi, les aînés du quartier des Près Saint Jean ont répondu à l'invitation du comité, présidé par Marcelle Simon. Avec l'équipe de dévoués et fidèles bénévoles, la présidente n'a pas manqué de formuler à l'assemblée des vœux de santé et de prospérité.


    Les participants ont dégusté d'excellentes galettes dans une atmosphère conviviale.

     
    Imprimer - - par Daniel DERIOT - 21 jan 2017 - Réagir

    Des élèves chalonnais sur les traces de Vivant Denon

    Dans le cadre d’un appel à projets proposé par les ministères de la Culture et de l’Education nationale, une classe de CE2 de l’école élémentaire de Bourgogne Pierre Vaux à Chalon-sur Saône participe au projet « Patrimoines en Bourgogne » au musée Denon.


     

    «Patrimoines en Bourgogne» est un appel à projets émanant de la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles) de Bourgogne Franche-Comté et du rectorat de l’Académie de Dijon auquel le musée Denon a répondu.
    Une classe de 24 élèves de CE2 de l’école élémentaire Bourgogne Pierre Vaux de Chalon-sur-Saône part sur les traces de Dominique Vivant Denon, à travers 4 journées et demie de découvertes et de travaux pratiques.

    Sur les pas de Denon
    Tout a commencé lundi 9 et mardi 10 janvier dernier où un premier groupe d’élèves s’est approprié le travail de Vivant Denon et les thèmes de prédilection de cet artiste aux mille facettes : le paysage, la végétation, le portrait ou l’architecture.
    L’aventure a débuté sur le chemin reliant l’école au musée. Les élèves ont observé et relevé les différents styles architecturaux, les détails de l’espace urbain, se sont intéressés aux monuments rencontrés sur leur trajet.

    De l’observation à la pratique
    Puis, au sein du musée, après une découverte de la diversité des collections, ils ont dévoilé tous leurs talents à travers plusieurs ateliers pratiques consacrés à la reproduction de l’image. Gravure, linogravure, gaufrage, monotype… sont désormais autant de procédés plastiques qui n’ont plus de secret pour ces élèves. Le Service des Publics du musée s’est appuyé sur l’aide précieuse de Fanny Maugey, artiste plasticienne, qui a fait découvrir sa pratique, partagé son expérience et familiarisé les enfants à ces différentes techniques de multiplication de l’image, toujours à la manière de Denon.

    Un temps de restitution fin janvier
    Un deuxième groupe d’élèves a d’ores et déjà rendez-vous à la fin du mois de janvier pour réaliser le même travail que leurs camarades. A l’issue du projet, chaque élève constituera un carnet rassemblant l’ensemble de leurs travaux.

    Une exposition est prévue à l’école élémentaire Bourgogne Pierre Vaux. Celleci permettra aux jeunes artistes de se mettre dans la peau d’un médiateur pour échanger sur leur travail et mettre en lumière cette belle aventure auprès des parents et élèves des autres classes de l’école.

    L’actualité du musée sur :
    www.facebook.com/museedeno

     
    Imprimer - - par Musée Denon - 21 jan 2017 - Réagir

    La BIBLIOTHEQUE POUR TOUS vous accueille rue Saint-Georges à Chalon


    La Bibliothèque pour Tous, créée dans les années 80 et dont la responsable est Véronique Deliry, a investi des locaux dans le courant du 2è semestre 2016, dans l’ancienne Maison des Associations, offrant encore quelques espaces aux associations et située au 30 rue Saint-Gorges à Chalon-sur-Saône.


    Cette association logée par la municipalité, occupe ces locaux au rez-de-chaussée pour la durée des travaux entrepris à l’Espace des Arts où elle occupait un espace dans le vaste hall d’entrée.

    La Bibliothèque pour Tous est une association nationale qui se découpe en plusieurs antennes régionales de départementales.


     

    Cinq bénévoles, Valérie, Dominique et Dominique  … Christine et Anne, grandes lectrices passionnées, guident les adhérents dans leurs choix et entourent Véronique.


     

    La Bibliothèque pour Tous a occupé au fil du temps des espaces rue Docteur Mauchamp et aux Aubépins avant de s’installer à l’Espace des Arts.

    La Bibliothèque pour Tous c’est quelque milliers de livres dans tous les domaines : romans, policiers, documentaires grand public, classiques, œuvres littéraires, biographies …

    Chaque mois l’association achète une vingtaine de livres, surtout les nouveautés … nombreuses en période de prix littéraires.

    Dans cette association, une relation amicale s’est installée entre les bénévoles et les lecteurs, qui partagent leurs goûts littéraires … Les bénévoles savent ce qui peut plaire à leurs adhérents et achètent, souvent, des livres en fonction de leur demande … ce qui provoque de beaux moments de partage.

    Article et photos : Christiane Chapé

     
     
     
    Imprimer - - par christiane chapé - 18 jan 2017 - 1 commentaire - Réagir

    EDA et une Mouette vint se poser parmi nous...

    Thomas Ostermeier, metteur en scène allemand, a porté La Mouette (1898), œuvre d’Anton Tchekhov, au Théâtre du Port nord de Chalon-sur-Saône.


    Cette pièce retrace la passion de Konstantin, un jeune homme nourrissant le rêve de devenir écrivain pour le théâtre et pour sa première actrice, Nina. Il tentera, pendant 2h30 de spectacle, de faire ses preuves en tant qu'écrivain sous le regard d'une famille désapprobatrice, tout en subissant sa passion pour Nina, ce qui le mènera au désespoir.


    La pièce était jouée par 8 acteurs et une artiste peintre qui tapissait le fond de la scène du paysage que l'on pouvait voir depuis la maison de Konstantin. Le ton était très porté sur le désespoir, la recherche du rêve et les passions dévorantes, mais en conservant une place pour l'humour, le tout emmené par des acteurs fougueux et d'âges très variés.

    La représentation était accompagné d'effets sonores et de bandes sons d'une rare qualité, qui nous transportaient dans l'univers et les pensées des personnages : la pièce de Konstantin, appuyée par les images projetées sur la scène et la distorsion du son des acteurs était absolument terrifiante et extrêmement immersive. On avait le sentiment que l’âme slave était là sur scène…

    Cette représentation russe, une fois terminée, dans le drame, laisse la tête du spectateur pleine de questions et de réflexions sur la fin de la vie, la foi, le tourment des passions dévorantes, l’écriture… Des questions fortement abordées tout au long de la pièce par les personnages qui nous font oublier le temps de la représentation, 2H30 de spectacle qui passent à toute vitesse !

    Cette représentation de La Mouette était une grande performance, une grande réussite, du grand Tchekhov et un véritable bonheur pour moi !

    Les photos sont d'Arno Declair.


    vivre-a-chalon et la licence TAIS de l'IUT de Chalon-sur-Saône sont partenaires avec l'Espace des arts, Espace patrimoine, la bibliothèque de Chalon, le conservatoire de Chalon, la Bobine et RCF en Bourgogne

     

     

     

     
    Publicité.

     

    Imprimer - - par Brice, étudiant en TAIS à l'IUT de Chalon - 17 jan 2017 - Réagir

    Deux expositions au musée Nicéphore Niépce sont prolongées

    Deux expositions temporaires présentées au musée Nicéphore Niépce sont prolongées //

    - Yan Pei Ming, "D'après Photo" est prolongée jusqu'au 22 janvier


    - Lamia Joreige, "And the living is easy, Variations autour d'un film" est prolongée jusqu'au 29 janvier

     

    Photo Patrice Josserand

    Imprimer - - par Musée Niepce - 16 jan 2017 - Réagir

    Succès pour la 5ème édition du FESTI'D'BULLES à Saint-Rémy ce week-end ...

    reportage photos : 3/3
    Imprimer - - par christiane chapé - 15 jan 2017 - Réagir



    Rechercher dans cette rubrique  




      
     



     

    LE FIL INFO EN DIRECT

    EN UNE - SORTIR
    NOUS CONTACTER

     agenda FOCUS 

    HUMEURS, & DÉBATS 
    Lettre d'information

    Nos billets
    PHOTOS  BD
    CINÉMAS
     
    TV Portraits FAQ  LIRE Revue de web



    RÉGIE PUB : Contact ici


    Nos partenaires : Votre site internet Communication événementielle