entre nous

Actus, Infos, News... parlons du chalonnais et de Chalon !

Vous êtes ici :

LIGNE DIRECTE : CHALON-INFOS

Vous souhaitez communiquer une information. Vous avez été témoin d'un fait ?

Vous avez assisté à quelque chose d'insolite ou d'important ?

Ecrivez ici

 VAC

Pour envoyer un avis cliquer sur "Participer à cette rubrique " à droite de cette page.
Pour réagir à un message cliquer sur "Donnez votre avis" dans la page qui s'ouvir


Publicité

 


 

Solidarité  : l'association N.I E.P.C.E vient en aide à des enfants du Maroc

Du 7 au 17 novembre prochain, une délégation chalonnaise de l'association N.E.P.C.E- Solidarité Maroc , participe à une nouvelle expédition humanitaire en coopération avec des associations du Maroc.


DES PALETTES EN DIRECTION DU MAROC
C'est pas moins d'une tonne de papeterie, vêtements, chaussure et différents matériels pour des enfants scolarisés mais aussi pour des crèches qui sont acheminés avec la contribution active de plusieurs entreprises de la région chalonnaise dont Comeca ( Papeterie) ou encore le groupe Loriot d'Epervans, l'association des ambulanciers de Saône et Loire. Des palettes ont pris la direction du Maroc en attendant que les bénévoles partent eux aussi vers Marrakech, puis le désert., ils partiront dans une vingtaine de jours. Christine Hugonnot-Delamorinière, présidente de Niépce solidarité Maroc a détaillé les contacts avec les associations locales, à Merzougat notamment, mais également avec des artisans locaux que l'association entend faire travailler localement. L'association entend poursuivre la récolte de dons dans notre pays pour les réinvestir dans des travaux à réaliser sur place.


UNE VIE ASSOCIATIVE INTENSE
«  nous serons à Marrakech... accueillis par l'association AL KARAM. Nous y rejoindrons Wasania qui nous a mis en contact avec cette asso et qui suivra notre périple.
Les palettes, qui ont quitté Chalon le 22 Septembre, dernier, sont bien arrivées sur le sol marocain » a relevé la présidente, en évoquant les liens tissés de longue date.


Depuis peu, l'association Niépce solidarité Maroc, dispose d’un box de stockage à l’espace Jean-Zay, mis à la disposition par la mairie. Par ailleurs, les membres de l'association ont dressé un bilan positif de leur participation au forum des association.

Imprimer - par Daniel DERIOT - 20 oct 2017

CONFERENCE SUR LA MOBILITE INTERNATIONALE - Jeudi 19 octobre 2017.

Ce jeudi, les étudiants de l’Iut de Chalon-sur-Saône ont pu profiter d’une conférence sur la mobilité internationale (Europe et Monde), organisée par le Pôle Formation et Vie Universitaire Chalon (PFVU Chalon). Ils ont pu bénéficier des informations et conseils des représentants de la mobilité internationale du Conseil Régional Bourgogne Franche-Comté, du Bureau des stages et de la mobilité de la Maison de Rhénanie-Palatinat et du référent Relations Internationales de l’Université de Bourgogne à l’Iut.


 

Deux jeunes en service civique, originaires d’Allemagne, ont fait part de leur expérience de mobilité.

Après la conférence, un moment d’échanges autour d’un café a permis aux étudiants de s’informer davantage dans une ambiance très conviviale. Plusieurs ont annoncé leur volonté de faire un stage pendant leur cursus à l’Iut ou une année d’études à l’étranger (Chili, Pologne, Scandinavie, Rhénanie-Palatinat …).

En 2016 – 2017, 25 étudiants de l’Iut sont partis à l’étranger.
Cette conférence, organisée à la suite des Erasmus Days, pour les 30 ans d’Erasmus + et en lien avec d’autres événements sur le territoire chalonnais, fait partie d’un ensemble d’actions proposées aux étudiants par le Pôle Formation et Vie Universitaire Chalon durant la semaine de la mobilité internationale à l’Iut : une exposition documentaire à la Bibliothèque Universitaire et à l’Espace Orientation/Insertion sur la thématique de la mobilité (partir étudier à l’étranger, le CV en anglais, rédiger sa lettre de motivation en espagnol,…) et la possibilité d’une relecture par un enseignant de CV en anglais.

En bref, une semaine à l’Iut tournée vers la mobilité internationale

 
 
Imprimer - par IUT Chalon - 20 oct 2017

CHALON : FOCUS CETTE SEMAINE SUR VIVRE-A-CHALON - 20/10/17

Mise à jour le vendredi 
Le dernier récapitulatif qui nous est parvenu pour les travaux sur les voiries de Chalon qui vont nécessiter des aménagements de stationnement ou de circulation.
Travaux en cours sur la Ville

   

  

Photo David Mercier

 

  UNE SÉLECTION D'ARTICLES ET COMMUNICATIONS  

L'info en continu : voir ici TOUS les derniers articles publiés
 
La Chalonnaise court le 22 octobre... la recherche avance 20 oct 2017

Coup de théâtre «démocratique" : Catherine Gabrelle, élue Présidente de la Communauté de Communes du Tournugeois-Maconnais, sans être candidate... 20 oct 2017
PAULÉE 2017 : Retrouvez nos articles 19 oct 2017
La galerie du Châtelet ouvre ses portes cette semaine à l'association BANGRE SORE 19 oct 2017


 
Publicité.

Ancien professeur, Pierre Casez, une figure de la C.F.D.T de notre ville, n’est plus 19 oct 2017
Chalon : un tapis végétal autour du monument aux morts quai Gambetta
19 oct 2017

Portraits chalonnais : Florent de l’Antre des bulles 19 oct 2017
Réception donnée en l'honneur de l'Association de Chiens Guides d'Aveugles et du don d'un chien à Christelle VAUPRÉ 19 oct 2017
Assurance chomage 2017 : de nouvelles règles d'indemnisation 19 oct 2017
Nécrologie : Gérard Duchamp, ancien patron d’auto école, a rejoint Marie France 18 oct 2017
« Non, le stade n'est pas abandonné par le service public» déclare Gilles Platret ... 18 oct 2017

Portraits chalonnais : Christophe, un fromager pas comme les autres à la Citadelle
18 oct 2017
Journée mondiale du refus de la misère : refuser la fatalité et la culpabilité  18 oct 2017
Le "mercredi noir" des associations : S.O.S les contrats aidés sont indispensables 18 oct 2017
Réduire l’utilisation des produits phytosanitaires en Bourgogne Franche-Comté 18 oct 2017
Commerce : Quel devenir pour la rue Pasteur ? Des réactions de commerçants et de riverains, après les 3éme États Généraux du Commerce Chalonnais. 18 oct 2017
Chatenoy le Royal : le futur maire, Vincent Bergeret...un élu municipal de longue date. 18 oct 2017
Chalon ne doit pas faire oublier Mardor 17 oct 2017
Chalon et ses environs en images 17 oct 2017
Nouvelle édition d'INSTANCES, festival de danse 17 oct 2017
Vincent Bergeret sera candidat à la succession de maire de Châtenoy-le-Royal 17 oct 2017
Portraits chalonnais : Olivier, une épicerie très fine 17 oct 2017
EDA : L’Espace furieux interroge... 17 oct 2017
Projet de halle commerciale Place G De Gaulle : Gilles Platret, dénonce « les contestations tous azimuts » 17 oct 2017
Démission de Marie Mercier : la réaction de Sébastien Martin 16 oct 2017
Nécrologie : L'au revoir à Yildrim Katmaz, un citoyen du monde 16 oct 2017
Portraits chalonnais : Sylvie et son « Saudade Café » 16 oct 2017
EDA : un moment inoubliable avec Puerto Candelaria 16 oct 2017
La paulée se termine en beauté 16 oct 2017
 

Publicité

 

   SORTIR A CHALON - L'AGENDA           

Concerts, rencontres, jeune public, vie publique, théâtre, cinémas, humour, salons, foires, vide-greniers, conférences, visites, fêtes, sports, ateliers...

Et aussi : programme TV, expos !

 

  Voir toutes les sorties... 

     
   ET CHAQUE SEMAINE...         

 


 
  Un P'tit Coup de Pub GRATUIT ?
(Petites structures, associations, ouverture...)
 

 

Abonnez-vous à notre Lettre d’informations ;-)

 

 

Imprimer - par @La rédaction - 20 oct 2017

Ancien professeur, Pierre Casez, une figure de la C.F.D.T de notre ville, n'est plus

Professeur de dessin, durant de longues années au lycée Mathias, Pierre Casez, a été également l'un des responsable régional du S.G.E.N-C.F.D.T. Durant toute sa vie, il a fait preuve d'humilité et d'originalité, ont souligné les intervenants lors de ses obsèques qui se sont déroulées, mercredi matin.


LA FRESQUE ET LA CRÈCHE DE L'EGLISE SAINT PAUL
La célébration religieuse, a eu lieu à l'église Saint Paul, un édifice dans lequel se trouve une fresque symbolisant des scènes de l'apocalypse conçues par Pierre Casez, lui même, a précisé, Pierre Bezin. L'office religieux a été célébré par le père Dominique Nguyen, et par Jean Michel Duband, prêtre ayant exercé, durant une quinzaine d'années dans cette paroisse, à laquelle était particulièrement attaché, le défunt. « Il m'avait surpris, lorsqu'il avait réalisé une crèche avec des objets récupérés » a indiqué le père Dominique Nguyen.


UN CROYANT ENGAGÉ DANS LA VILLE
Père de trois enfants, Pierre Cassez, était donc un créatif, passionné par sa profession mais aussi pleinement impliqué dans la vie chalonnaise. Il s'est engagé un temps dans l'accompagnement et le soutien aux migrants En 1966, ce croyant engagé est signataire aux côtés du Chanoine Brugneaux et des pères Ludovic Rebillard et de Noël Desbois d'un appel aux Chrétiens chalonnais, à propos de l'accueil des étrangers « si lundi soir aucune solution vraiment humaine n’a été trouvée, l’église Saint-Pierre sera ouverte pour la nuit aux sans-abris, jusqu’à ce que le problème soit résolu décemment » mentionnait cette déclaration publique. A la même époque, le jeune enseignant ; accompagne la création de la C.F.D.T. Pierre Casez, était également membre actif du groupe de la retraite sportive.


AU SEIN D'UNE ORGANISATION SYNDICALE INTER-PROFESSIONNELLE
Pierre Cassez, a occupé différentes responsabilités au sein des structures départementale et régionale du S.G.E.N ( Syndicat Général de l’Éducation Nationale) mais aussi de l'Union locale et départementale de la C.F.D.T, a mentionné, Pierre Chaumont. Sa position de professeur de dessin puis d’arts plastiques lui a permis de percevoir les dysfonctionnements de notre système éducatif :un enseignement cloisonné, accordant peu de place aux matières artistiques et misant trop peu sur la créativité des élèves.
En adhérant au SGEN, il adhérait aussi à un projet de réforme de l'école basé sur l'analyse que celle-ci joue dans la reproduction des inégalités sociales dès l'enfance.
C'est à ce projet ambitieux que Pierre a adhéré et travaillé" » a remarqué M. Chaumont, au nom de la C.F.D.T. A noté que cette cérémonie ponctuée d'hommages familiaux et syndicaux a eu lieu alors que des syndicalistes de notre région participaient à un hommage à Edmond Maire, l'ancien numéro un de la C.F.D.T.
Dans l'assistance, nous notions la présence de M. Gindre, représentant la C.F.DT, de Claude Souchon, ancien maire de Saint Rémy, Yvette Segaud, ancienne conseillère municipale de notre ville.


A Jacqueline, à ses trois enfants et à toute la famille, notre rédaction, présente ses plus vives condoléances.

 
Imprimer - par Daniel DERIOT - 19 oct 2017

Réception donnée en l'honneur de l'Association de Chiens Guides d'Aveugles et du don d'un chien à Christelle VAUPRÉ


Au salon d’honneur de la mairie de Chalon, en présence de Gilles Platret, maire, Annie Lombard, Evelyne Lefèbvre, Laurent Protano, directeur associé de l’association Guide chiens d’aveugles de Lyon et du centre-est, d’André Genot, président du Lions Club Chalon Cercles d’or et de nombreuses associations de service, une cérémonie a été donnée pour officialiser le don de Jazzy, une chienne labrador de 3 ans 1/2 à Christelle Vaupré.

Jazzy succède à Astuce, une chienne de la même race, qui a pris sa retraite en juillet 2016 à l’âge de 12 ans.

Christelle Vaupré est bien connue à Chalon pour sa participation à des actions de sensibilisation, dévouée et disponible au service des autres, notamment auprès des jeunes pour parler de la différence, et déléguée régionale de l’association Guide Chiens d’Aveugles.

Elle partage la vie de Jazzy depuis neuf mois, sachant qu’un chien d’aveugle est le prolongement de la personnalité et un compagnon de route pour de nombreuses années.

Le chien d’aveugle, sélectionné à l’âge de 6 mois, est formé par l’association Guide chiens d’aveugle Lyon/Centre-Est.

Il est à noter qu’il est remis une douzaine de chiens par an.

Cette « opération » fêtée ce mercredi soir à l’hôtel de ville n’aurait pas pu avoir lieu, notamment, sans la participation financière du Rotary Club, du Lions Club Chalon Cercle d’Or et du club Inner Wheel qui ont participé, respectivement à hauteur de 500 €, 10 000 € et 1 500 €.

Astuce a rejoint aujourd’hui Monsieur et Madame Cornut, sa famille d’accueil, et va partager sa vie de retraité avec Imel, une petite chienne de 4 ans, dans une maison avec jardin à la campagne.



Article et photos : Christiane Chapé
 
 
Imprimer - par christiane chapé - 19 oct 2017

Nécrologie : Gérard Duchamp, ancien patron d'auto école, a rejoint Marie France

Durant plus d'une trentaine d'années, Gérard et Marie France, ont formé un tandem professionnel à l'unisson, du côté de la place de la République.


PASSIONNE DE SPORT MOTOCYCLISTE
Lui, l'ancien champion de France "de moto ball", passionné de sports mécaniques, énergique, tout aussi consciencieux que méthodique; elle organisant avec un grand sens des relations publiques, les plannings, en charge de la gestion et l'organisation de ce qui a été une "entreprise familiale", rayonnante et accueillante.
Arrivés de Picardie, en 1976, ils reprennent l'auto-école Renon, place de la République, qu'ils ont contribué à faire rayonner sur la place
chalonnaise. Malheureusement, à l'heure de la retraite, souffrante Marie France, est décédée d'une maladie en 2008.
Gérard, est lui décédé ces derniers jours à l'âge de 72 ans. Ses obsèques ont été célébrées, mercredi , à l'église Saint Cosme, par le père Gabriel Clause.
Des chansons qu'affectionnaient particulièrement Gérard, "les copains d'abord " de Georges Brassens et "Champagne" de Jacques Higelin, ont ponctué la cérémonie religieuse.


DÉLÉGUÉ DÉPARTEMENTAL DE L'ANPER
Pleinement impliquée dans la vie professionnelle, Gérard avait été le délégué départemental de l'A.N.P.E.R ( Association Nationale pour la promotion de l'éducation routière) œuvrant notamment en faveur de la promotion de la sécurité routière, de la formation auprès de futurs jeunes conducteurs mais aussi intervenant sur des thèmes liés à
la profession ( permis à point, formation continue).


D'anciens collègues, témoignant de leur reconnaissance, se sont joints aux amis de longue date et des voisins.Gérard résidait, Boulevard de la République.


Nombreux sont ceux qui se souviendront des moments passés dans les locaux de l’auto-école ou encore des temps partagés avec Marie France et Gérard, passionnés non seulement par leur vie professionnelle mais aussi par bien des épisodes de la vie chalonnaise.


A leurs trois enfants, Laurent, David et Nicolas et cinq petits enfants, notre rédaction exprime leurs sincère gratitude et leurs condoléances attristées.

 
Imprimer - par Daniel DERIOT - 18 oct 2017

« Non, le stade n'est pas abandonné par le service public» déclare Gilles Platret ...

« Non, le stade n’est pas abandonné par le service public» déclare Gilles Platret …

Un point sur les quartiers sous forme « d’opération vérité » est fait par le maire de Chalon ce mardi, à la suite d’échos émanant de l’OPAC, concernant les quartiers des Aubépins et du Stade/Fontaine-au-Loups, soi-disant abandonnés.


« Que l’OPAC dise qu’il est le seul service public encore présent sur ces quartiers, notamment au Stade, c’est tout de même un peu fort » déclare le maire.

Le maire met l’accent sur la politique des maisons de quartier : des moyens sont mis en place dans les quartiers sus-cités : présence des services de la ville par le biais des régies de quartier, contrats aidés, renforcement des ressources humaines, chef de service de coordination, le recrutement d’un agent et de trois adultes «relais» avec un rôle d’information vers les publics fragilisés et éloignés sur service public, équipe renforcée au service jeunesse avec un animateur dans chaque maison de quartier, ouverture d’une nouvelle école au stade (670 000€ engagés pour les travaux), revalorisation du quartier …

« Depuis trois ans, la ville met des moyens pour accompagner la population par le biais notamment des maisons de quartier, relais essentiel entre la population et le service public », précise le maire.

« Notez bien, que l’argent que l’on n’a pas exonéré à l’OPAC, nous le réinvestissons ailleurs » martèle le maire.

Gilles Platret a refusé la signature d’une convention avec l’OPAC, permettant un abattement de 30 % de la taxe foncière sur le bâti, prétendant que l’organisme social n’a pas respecté l’idée de la loi, qui est de proposer des actions nouvelles pour un meilleur cadre de vie des habitants.


Article et photo : Christiane Chapé

 
Imprimer - par christiane chapé - 18 oct 2017

Journée mondiale du refus de la misère : refuser la fatalité et la culpabilité 


Des chansons en nombre, des messages tout aussi nombreux, lancés tout d'abord à proximité du Palais de Justice, square Thevenin puis Place de l'Hôtel de Ville ont ponctué la 30éme journée mondiale du refus de la misère ...


Journée célébrée, mardi, pour la 20éme année consécutive dans notre ville à l'initiative du collectif chalonnais comptant dans ses rangs des membres d'ATD Quart Monde, du C.C.F.D, d'artisans du monde, du secours catholique, d'artisans du monde, de Peuple Solidaires, de la Ligue des Droits de l'Homme, d'Habitat-Humanisme ou encore du syndicat C.F.D.T.



UNE DALLE EN CARTON
Plusieurs élus, notamment, Gilles Platret maire, Hervé Dumaine, Joêl Lefevre, Evelyne Lefèbvre mais également l'élue régionale Nathalie Leblanc et Mourad Laoués, se sont rendus, au square Thevenin.



Ils ont salué les participants à cette journée, regroupés autour d'une dalle de couleur blanche sur laquelle figuraient la citation du père Joseph Wrésinski :  « Là ou des hommes sont condamnés à vivre dans la misère, les droits de l'homme sont violés. S'unir pour les faire respecter est un devoir sacré».

Cette dalle de carton symbolisait celle se trouvant depuis 1987, sur le Parvis du Trocadéro, à Paris.



Plusieurs prises de paroles, comme celle du président Christian Celdran, de la section chalonnaise de la Ligue des Droits de l'Homme ont exprimé une pleine solidarité avec les actions et initiatives portées par ATD QUART MONDE dans le cadre de cette journée notamment : L'ACTUALITE AVEC LES CONTRATS AIDES.



Place de l'hôtel de ville, parmi les témoignages, des lycéens de seconde du club solidaire du lycée Hilaire de Chardonnet ont évoqué également des actions concrètes de solidarité.



Patrick, dans une intervention s'est insurgé de la baisse des contrats aidés, « ces contrats permettent à des jeunes, à des personnes se trouvant dans de grandes difficultés de renouer avec le travail, ils sont un facteur d’insertion ».


Environ 150, participants ont effectué la marche, entre le square Thévenin et la place de l’hôtel de Ville.

Certains participants ont été partagé ensuite le verre de la solidarité au salon d'honneur de la mairie et ont remis des témoignages aux élus, histoire aussi que cette journée ne demeure pas une lettre morte.

 
 

 

 

Article et photos : Christiane Chapé et Daniel Dériot

Imprimer - par christiane chapé et danie dériot - 18 oct 2017




 
getfluence.com
LE FIL INFO EN DIRECT

EN UNE - SORTIR
NOUS CONTACTER

agenda FOCUS 

HUMEURS, & DÉBATS 
Lettre d'info

Nos billets
PHOTOS  BD
CINÉMAS
 
TV Portraits FAQ
LIRE Travaux Musique  GAGNEZ



PROPOSEZ VOS INFOS

 

 

Nos partenaires : Votre site internet Communication événementielle