vivre-a-chalon.com : Une autre info à Chalon et dans le Grand Chalon

Le portail local de chalon sur saone, pour les chalonnais ... par les chalonnais

vendredi 20 janvier 2017

Bonne Fête Sébastien

Photo de Chalon

entre nous

Actus, Infos, News... parlons de Chalon !

Vous êtes ici :

LIGNE DIRECTE : CHALON-INFOS

publié 26 sept 2006 20:28 par La Rédaction

Vous avez été témoin d'un fait ?

Vous avez assisté à quelque chose d'insolite ou d'important ?


Ecrivez le ici pour nous en faire profiter !

 

combines.gif

Pour envoyer un avis cliquer sur "Participer à cette rubrique " à droite de cette page.
Pour réagir à un message cliquer sur "Donnez votre avis" dans la page qui s'ouvre.

 
Publicité.

 

 

CHALON : FOCUS CETTE SEMAINE SUR VIVRE-A-CHALON - 20/01/17

Mise à jour le vendredi 
Le dernier récapitulatif qui nous est parvenu pour les travaux sur les voiries de Chalon qui vont nécessiter des aménagements de stationnement ou de circulation.
 
Travaux en cours sur la Ville
      


  Photo Pascale Josserand

  UNE SÉLECTION D'ARTICLES ET COMMUNICATIONS  

L'info en continu : voir les derniers articles publiés
 

vivre-a-chalon vous présente ses Meilleurs voeux pour 2017

Jouons avec Elie SEMOUN pour gagner une place  

 

Transports urbains : Des usagers de Chatenoy le Royal réagissent et alertent 20 jan 2017
Nisrine Zaïbi (PS) : « Vincent Peillon, une position centrale pour rassembler et pour présider » 20 jan 2017
Primaire de la gauche et des écologistes : les bureaux de vote à Chalon et dans le chalonnais 20 jan 2017
Primaire de la gauche et des écologistes : Les soutiens à Vincent Peillon s’expriment 20 jan 2017
Visite de la chaufferie bois, rue des Frères Lumière à Chalon ce jeudi après-midi ... 19 jan 2017
Christophe SIRUGUE inaugure le Parc d'Activités d'Autun vendredi 20 janvier 19 jan 2017
BD et Franc-Maçonnerie : les enquêtes du commissaire Marcas ! 19 jan 2017
La ville s'embellit (3) : de la bibliothèque à l'Espace des Arts sans oublier le pont Jean Richard 19 jan 2017
SAÔNE-ET-LOIRE : Lancement Saison culturelle de la BDSL le 20/01 19 jan 2017
Palais de Justice : Audience solennelle-bilans et inauguration 19 jan 2017
BD et mémoire de femmes Vietnamiennes... 18 jan 2017
La BIBLIOTHEQUE POUR TOUS vous accueille rue Saint-Georges à Chalon 18 jan 2017
Primaires de la gauche et de l’écologie : Cinq représentants ont débattu mardi soir au Creusot 18 jan 2017
BD : Le Grand Prix 2017 de la ville d’Angoulême, résultats du premier tour... 18 jan 2017
Photo du jour complétement givré 18 jan 2017
La ville s’embellit (2) : aux Près Saint Jean, extension de l’espace associatif Jean Zay 18 jan 2017
GRAND CHALON - Accueil de Jour suite du Plan Grand Froid 18 jan 2017
Point sur les travaux entrepris à la BIBLIOTHEQUE de Chalon-sur-Saône 18 jan 2017
Les voeux aux chalonnais du Maire de Chalon le 20 janvier 18 jan 2017
GRIPPE : 5 semaines d’epidemie de grippe 18 jan 2017
L’association LIRE A L'HÔPITAL à tenu son ASSEMBLÉE GÉNÉRALE le 13 janvier ... 17 jan 2017
Primaires de la gauche et de l’écologie : Cinq représentants ont débattu mardi soir au Creusot 18 jan 2017
BD et mémoire de femmes Vietnamiennes... 18 jan 2017
EDA et une Mouette vint se poser parmi nous... 17 jan 2017
Prolifération des éoliennes en BFC : la DREAL ne peut rien faire ! 17 jan 2017
Le grand froid s'installe. SUEZ prévient : Attention au gel des compteurs d'eau ! 17 jan 2017
LA VILLE S'EMBELLIT (1) : du nord au sud, d’est en ouest, petits et grands travaux 17 jan 2017

 

Grand Chalon : 51 Communes... Et 15 Nouveaux conseillers communautaires installés 17 jan 2017
Entreprise : Michèle Dereims, Chevalier de la légion d’honneur 17 jan 2017
Communauté Portugaise : Retrouvailles et vœux dans une atmosphère conviviale 17 jan 2017
Plateau St Jean : Vœux et galettes au" Club Bon accueil" 17 jan 2017
Les infos du RTC : résultats du week-end du 14/15 janvier 16 jan 2017
Législatives : Sonia Cheval et Julien Garçon, candidats du P.C.F,  dans la 5éme circonscription 16 jan 2017
Mémoire : Trait d’union entre différentes générations à l’U.N.S.O.R 71 16 jan 2017
Vie Politique : Echos de Gauche... de Droite... et d’ailleurs 16 jan 2017
Primaire de la gauche : A Pierre de Bresse, soirée télé pour le 2éme débat, A.Montebourg favori 16 jan 2017
Succès pour la 5ème édition du FESTI'D'BULLES à Saint-Rémy ce week-end ... 15 jan 2017

 

Saint Jean des Vignes : Des retrouvailles dans un esprit convivial 15 jan 2017

Près Saint Jean : Succès du loto 15 jan 2017
Bilan de la 1ère Nuit de la lecture à Chalon et ailleurs... 15 jan 2017
Alain Monnet, à la rencontre de ses lecteurs, samedi après midi 15 jan 2017
Législatives : La candidature de Catherine Amiot, validée par les instances de LR dans la 3éme 15 jan 2017
Politique : Marie Jeanne Philippe au sein du pole Éducation du candidat François Fillon 15 jan 2017
Législatives : Le conseil national de "Les Républicains "a validé les candidatures 14 jan 2017
L'AMICALE GAULLISTE DU CHALONNAIS a tenu son assemblée générale 14 jan 2017
Prix france Info de la bande dessinée 2017 14 jan 2017
École Vivant Denon : Les parents d’élèves s’associent 14 jan 2017

CHALON photo du jour pour rafraichir (aussi) la mémoire 14 jan 2017

Grève au Conseil Régional de Bourgogne Franche Conté 13 jan 2017
SAÔNE-ET-LOIRE : modification des limites d’arrondissements / 61 communes concernées 13 jan 2017
BD et identité nationale ? Champs d’honneur 13 jan 2017

 
   SORTIR A CHALON - L'AGENDA           

Concerts, rencontres, jeune public, vie publique, théâtre, cinémas, humour, salons, foires, vide-greniers, conférences, visites, fêtes, sports, ateliers...

Et aussi : programme TV, expos !

 

  Voir toutes les sorties... 

     
   ET CHAQUE SEMAINE...         
Imprimer - par @La rédaction - 20 jan 2017 - Réagir

L'au-revoir à Daniel Bersot, ancien directeur de l'U.L.E.Q, militant d'éducation populaire


Ce vendredi en début d'après midi, se sont déroulées au funérarium de Bourgogne, à Crissey, les obsèques de Daniel Bersot. Ce dernier a été de 1980 à 1985, directeur de l'Union Locale des Equipements de Quartier ( U.L.E.Q ), regroupant alors les différentes maisons de quartiers et centres sociaux de notre ville. Très engagé, ces dernières années, le militant d'éducation populaire, s'est tourné vers l'apiculture, la géobiologie et le magnétisme. Il était âgé de 69 ans.


DE SANVIGNES A SAINT MARCEL EN PASSANT PAR CHATENOY LE ROYAL
Daniel Bersot, comme l'ont rappelé ses frères ainsi que Roger Leborne, ancien maire de Saint Marcel était natif d'un village de Haute Marne. Il a passé une partie de sa jeunesse et de son adolescence à Saint Dizier. C'est dans cette ville, qu'il s'engage dans l'éducation populaire, au sein des Eclaireurs et Eclaireuses de France ( E.E.D.F), puis au sein de la M.J.C de la ville. En 1976, il arrive en Bourgogne, tout d'abord à Sanvignes en, qualité de directeur de la M.J.C, puis dans notre ville en 1980.
Personnage bienveillant, pétri des idées d'humanisme, il déploie beaucoup d'énergie dans ses différentes fonctions, il se retrouve à Chatenoy le Royal pour mettre en place de nombreux projets socio-culturels. Quelques semaines après l'élection de Roger Leborne, à la mairie de Saint Marcel, Daniel Bersot, organise et structure ce qui deviendra un centre socio culturel. 
Par la suite, il rejoint l'association ACCES, développant de multiples activités : jardins familiaux, jardin et ferme pédagogique... 


L'APICULTURE...ET BIEN D'AUTRES DISCIPLINES
« Il était fidèle aux philosophes des lumières . Profondément attaché aux valeurs laïques, à l'émancipation de l'humain par l'éducation populaire«  a noté Roger Leborne, ami personnel du défunt. Ce dernier, avec Chantal Louvel s'est orienté vers l'apiculture, mais aussi d'autres disciplines comme la géobiologie ou encore le magnétisme.
Face à une maladie implacable, il a fait peuvre de ténacité et de courage.
Président du Groupement Départemental Sanitaire Apicole de Saône et Loire ( G.D.S.A 71), Marc Piard, a salué « celui qui était bienveillant, discret, toujours présent...Un petit grain de l'univers qui brille s'est éteint, mais ne disparaît pas »a lancé M. Piard.


Des chansons de Jacques Brel, Jean Ferrat et de Georges Moustaki ont ponctué la cérémonie. Dans l'assistance, avaient pris place Roger Leborne et Jean Noël Despocq, anciens maires de Saint Marcel ; Raymond Brenot, ancien maire de Chatenoy en Bresse, d'anciens élus de Saint Marcel : Raymond Prost, Guy Gonnot , Georges Flatot, Pierre Buch ; Jocelyne Michelot, présidente du Centre d’information des droits des femmes et de la famille (CIDFF 71)


A Sa compagne Chantal , à ses enfants et à toute sa famille, notre rédaction, exprimes ses plus vives condoléances.


Nos photos : A l'issue de la cérémonie, Marc Piard, président du G.D.S.A 71, il a rendu hommage à Daniel Bersot

 
 
Imprimer - par Daniel DERIOT - 20 jan 2017 - Réagir

La ville s'embellit : nos reportages

La ville, le Grand Chalon mais aussi l’État, en complémentarité, conduisent actuellement de grands chantiers sur le territoire chalonnais.


 

 

Retrouvez ci-dessous notre dossier consacré à ces travaux et projets :   La ville s'embellit

 

Imprimer - par @La rédaction - 20 jan 2017 - 1 commentaire - Réagir

La ville s'embellit (4 ): promenade Sainte-Marie - maison des vins- théâtre de verdure


A Chalon le quartier promenade Sainte Marie-maison des vins est en pleine mutation. Ouverte depuis à peine deux mois, la nouvelle voie routière contribue déjà à la transformation de ce secteur comprenant d'un côté la maison des vins, le futur espace multi accueil pour la petite enfance mais aussi un autre projet en face, dans celui d'une résidence dans le secteur occupé historiquement par l'hospice Saint Louis que porte un promoteur privé.

 

D’un côté donc, la ville, (propriétaire de la maison des vins), le Grand Chalon pour l'espace multi accueil de l'autre un promoteur immobilier contribuent à une profonde configuration d'un quartier de notre ville.


MAISON DES VINS : AMÉNAGEMENTS DES ABORDS … PLANTATION DE VIGNES
Cette année, ce sont les abords de la maison des vins dont la nouvelle extension s'est concrétisée en 2016, qui seront repris.

Gilles Platret, maire, a présenté en fin d'année les différents plans avec à ses côtés Agnès Vitteaut, la Présidente de cette structure.

Pour la petite histoire récente, ce qui s'est nommé longtemps le Chalet de la foire, propriété de la ville de Chalon, est devenu en 1982, la « maison des vins ».


Outre la structure du même nom dans laquelle il est possible d'acquérir les vins des vignerons de la côte chalonnaise, se trouve, au premier étage un restaurant ouvert en 1997, géré par la famille Dauvergne.

« lLes parkings seront repris, de la vigne sera plantée, nous réfléchissons aussi à l'éventuel transfert des campings-cars » relève l'adjoint en charge de l'urbanisme et de l'espace public, Joël Lefevre.


 

« Ces aménagements, tout comme ceux liés à l'espace multi accueil porté par le grand Chalon, vont se poursuivre en 2017, vont contribuer aussi aux habitants du quartier mais aussi au développement du tourisme » complète Giles Platret, en pointant l'accès plus facile à la maison des vins et à l'aménagement futur de ces abords.

UN ESPACE MULTI-ACCUEIL DANS L'ANCIENNE HALLE DE LA FOIRE
Occupée par les services techniques de la ville de Chalon (espaces verts notamment), l'ancienne halle Sainte Marie (propriété de la ville) sera transformé cette année en un espace multi-accueil regroupant les crèches du centre ville.

D'une capacité de 63 places, cette nouvelle structure est portée par le Grand-Chalon. Sébastien Martin, Président, évoque non seulement l'accès facile avec le regroupement des structures existantes au centre ville mais aussi le cadre environnemental constitué avec le Parc Georges Nouelle voisin ...

Cela démontre une réelle complémentarité dans le respect des compétences des identités que sont le Grand Chalon d'un côté et la ville de l'autre, soulignent les élus.


L'ESPACE SAINT LOUIS : UNE OPÉRATION IMMOBILIÈRE PRIVÉE
« Le charme nostalgique du passé recomposé » ...
Tous les chalonnais connaissent l’Hospice Saint Louis, vénérable institution élevée sur les bords de Saône, à quelques pas de la cathédrale Saint-Vincent.


Après quelques années d’oubli l’Hospice se métamorphose pour devenir « le Saint-Louis », c'est ainsi que le promoteur du futur ensemble assure la promotion de la future construction.
Une résidence « contemporaine dont les lignes épousent à merveille ce décor historique peut-on lire sur la plaquette de présentation rédigée par les sociétés PROMOVAL et DOMOA mettent en avant » . « Le vivre demain, un bonheur contemporain au cœur du patrimoine chalonnais. ». La promotion du futur ensemble est bien assurée.  « Le Saint-Louis » : une résidence bâtie sous le signe de l’équilibre.


 

Des lignes sobres et contemporaines, un rythme d’ouverture régulier, des toits à forte pente inspirés des constructions voisines… Tout a été pensé pour que la résidence « Le Saint-Louis » trouve naturellement sa place dans ce décor zen. Une harmonie renforcée par de grandes ouvertures invitant la lumière à toute heure. » Un parc classé pour voisin. Vivre en ville dans un îlot vert et clos de murs c’est l’autre privilège "Saint-Louis". Les architectes paysagers ont associé au parc boisé classé de nombreux aménagements qui rythment l’espace d’un bâtiment à l’autre. Promenade piétonne, jardin de cloître, jeux d’enfants pour rappeler la vocation du parc ». Joël Lefevre, confirme ce que décrit parfaitement la plaquette.


L'adjoint en charge de l’espace public et de l'urbanisme complète et précise « C'est une opération immobilière privée, la ville a été bien entendu associée, suivi l'évolution du dossier en vérifiant le respect des règles urbanistiques notamment en souhaitant que la liaison avec la résidence Béduneau soit conservée, voir renforcée » …


 

C'est donc un chantier qui débutera dans les mois à venir … pour s'achever en principe en 2018 …

Autre dossier à l'étude et en pleine réflexion, celui d'une rénovation et sécurisation du théâtre de verdure, afin de lui redonner une seconde jeunesse … cette année, sera plutôt celle de la réflexion sur cet ensemble faisant partie intégrante du patrimoine architectural et naturel de la ville.



A NOTER: Ce vendredi à partir de 18 heures, le maire de Chalon, lors de la présentation des vœux à la population et aux associations, devrait sans doute revenir sur des dossiers municipaux en cours, dont certains ont été évoqués dans cette rubrique et que nous poursuivrons en relatant également la  cérémonie de ce jour. 


 

Article : Daniel Dériot et Christiane Chapé
Photos : Christiane Chapé


 

Imprimer - par christiane chapé et daniel dériot - 20 jan 2017 - Réagir

Saint Laurent : renaissance du comité de quartier, une nouvelle salle dans l'ex-maternité


Maguy Grelin, a été élue jeudi en début de soirée, Présidente du comité de quartier de l'ïle Saint Laurent, dénommée aussi île d'Amour.


 

Les secteurs de la cité des Varennes, des Granges Forestiers, des rives de Saône ne seront pas oubliés par ce comité renaissant après une année de sommeil …


« JOUER COLLECTIF »
C'est par acclamations, à l'unanimité, que des habitants ont élu le nouveau bureau du comité de quartier. Unanimité aussi pour la désignation de Marc Jusseau à la présidence d'honneur , il a consacré une vingtaine d'années à la présidence de comité.

Des encouragements ont été délivrés par les représentants du maire, Maxime Ravenet, (Adjoint à la vie associative) et John Guigue (Adjoint au quartier). Les présidents d'autres comités, Yvette Michelin (Saint Jean des Vignes), Solange Dorey (Saint Cosme) et le président de l'union des comités de quartier, Michel Duployer (Boucicaut) ont assuré de leur soutien la nouvelle équipe réunie autour de Maguy Grelin.

Une équipe composée de Geneviève Chombré (Secrétaire) et de Mauricette Terret (Trésorière).
Cette équipe va impulser des rendez-vous festifs, conviviaux, dès l'ouverture d'une salle municipale dans les locaux de l'ancienne maternité, dans quelques semaines, avant le printemps.
« Nous devons jouer collectif » a mis en avant Maguy Grelin.


UN PREMIER ÉVÉNEMENT : UNE BROCANTE LE SAMEDI 6 MAI PROCHAIN
La participation à la fête des voisins, des événements sur la future esplanade en bord de Saône, un marché du producteur au consommateur ou encore la participation aux manifestations de l'union ont été évoqués tout comme la première organisation d'une brocante, le samedi 6 mai prochain (rempart Saint Laurent).

 


Dès l'ouverture de la salle municipale, dont les travaux de rénovation vont débuter prochainement, des après midi récréatifs seront programmés.

John Guigue n'a pas manqué de rappeler de l'ouverture prochaine de la maison des seniors, dans les anciens locaux du C.C.A.S, rue Général Leclerc.
Le comité pourra être aussi être un relais de cette nouvelle structure, notamment pour les personnes isolées.

Énergique, battante, Maguy Grelin est une habitante native des Chavannes,  engagée de longue date dans la vie associative chalonnaise (Maison de Quartier-Chorale etc...), d'un tempérament calme et serein, Geneviève Chombré et Mauricette Terret, sont engagées de longue date dans la vie du quartier. La fille de Mauricette, Terret  a été reine du quartier Saint Laurent et reine du carnaval …

Article : Christiane Chapé et Daniel Dériot
Photos : Christiane Chapé

 

 

 
Publicité.
Imprimer - par christiane chapé et daniel dériot - 20 jan 2017 - Réagir

Visite de la chaufferie bois, rue des Frères Lumière à Chalon ce jeudi après-midi ...


Soucieuse des enjeux économiques et environnementaux de la ville de Chalon-sur-Saône, « Chalon’Energie » a fait évoluer son réseau de chaleur pour en faire un outil adaptable au profit de ses usagers et de l’environnement.


 

Le réseau de chauffage urbain de la ville de Chalon date des années 60.
Le réseau historique alimentait le quartier des Aubépins avec sa propre chaufferie et fonctionnait exclusivement au charbon.
Il s’est développé au cours des deux décennies suivantes, et une seconde chaufferie dite « de l’Est » a été construite en 1973 pour permettre l’alimentation de l’Est de la ville.
D’autres énergies sont venues compléter le charbon : le fioul lourd d’abord en 1969, puis le gaz naturel sur l’ensemble du réseau à partir de 1989.


 

La production d’énergie est complétée en 2000 avec une installation de co-génération.

En 2004, une première chaufferie biomasse est construite sur le site des Aubépins.

Puis en 2010, à l’occasion de la construction du nouvel hôpital de Chalon, une nouvelle chaufferie bois-énergie est mise en service pour produire et distribuer la chaleur nécessaire au fonctionnement de l’établissement.


 

En 2013, une troisième installation biomasse est construite sur le site de la chaufferie Est et vient compléter le dispositif qui permet d’accélérer la transition du réseau vers des énergies locales et renouvelables.


Chalon’Energie s’est engagée à renforcer la performance énergétique et la fiabilité du réseau de chaleur, grâce à un important programme de rénovation de ses installations.
Auprès des abonnés, Chalon’Energie a engagé une démarche responsable de maîtrise et d’optimisation de la consommation d’énergie grâce à la mise en place d’un système de télégestion de la puissance de chaleur appelée.


L’objectif : proposer un nouveau mode de facturation équitable, adapté à la consommation des abonnés.
Les abonnés du réseau de chaleur de Chalon’Energie peuvent désormais bénéficier d’une chaleur de faible empreinte environnementale à un prix maîtrisé grâce aux 31 kms de réseaux construits à travers la ville de Chalon.

 

 

Chalon’Energie s’inscrit complètement dans la transition énergétique amorcée par les villes et répond au triple objectif environnemental, économique et social des quartiers durables.

En effet, énergie totalement renouvelable, la biomasse ne produit ni déchet ni pollution atmosphérique. Elle est disponible localement et n’est pas tributaire de la volatilité et de l’augmentation des prix des énergies fossiles. Elle permet également de soutenir les filières bois locales et donc de contribuer à l’emploi. Distribuée équitablement par le réseau de chaleur et disponible à un coût maîtrisé, elle constitue aussi une réponse solidaire à la montée de la précarité énergétique.


 

Le réseau de Chalon dessert 15 000 logements environ (chauffage urbain).

En 2005, l’énergie renouvelable était de 0 % et en 2017 de 53 %.
L’énergie renouvelable est maintenant dans la vie d’un chalonnais sur deux, avec des motifs de satisfaction.


 

Le réseau de chaleur Chalon’Energie c’est donc : aujourd’hui d’une puissance totale de 124 MW, le réseau de chaleur alimente en chauffage et en eau chaude l’équivalent de 15 200 logements dans les quartiers Saint Cosme, Aubépins et à l’Est de la ville, grâce à 214 sous-stations réparties sur 31 kms de réseau. Chalon’Energie fournit 53 % des besoins en énergie du réseau, évitant ainsi le rejet dans l’atmosphère de 31 570 tonnes de CO2 par an, soit l’équivalent des émissions annuelles de 22 500 véhicules. Le recours majoritaire à cette énergie renouvelable (53 % de biomasse, 38 % co-génération et 9 % gaz) permet aux usagers du réseau de chaleur de maîtriser leurs coûts de chauffage et de bénéficier d’un taux de TVA réduit à 5.5 %.


Quelques chiffres ... :
* 2012 : remplacement de 650 mètres linéaires de réseau
* 2013 : remplacement de 665 mètres linéaires de réseau
* 2014 : remplacement de 260 mètres linéaires de réseau
* 2015 : remplacement de 700 mètres linéaires de réseau
* 2016 : remplacement de 370 mètres linéaires de réseau
* 2017 : remplacement de 450 mètres linéaires de réseau


 

Et en résumé … Chalon’Energie c’est :
* 3 centres de production
* 31 kms de réseau
* 124 MW de puissance totalement
* 53 % de biomasse dans le mix énergétique
* 31 570 tonnes de CO2 évitées pas an
* 15 200 équivalent logements


 

La visite de la chaufferie bois s’est effectuée ce jeudi en présence de Gilles Platret, maire, Paul Thébaut, conseiller municipal, Michel Azière de l’ADEME de Dijon, Damien Petitot de la direction des métropoles ENGIE réseaux, Adrien Vadrot, directeur de la délégation Bourgogne Franche Comté et de M. Lamard, directeur départemental.


 

Article et photos : christiane chapé

 

Publicité

 

Imprimer - par christiane chapé - 19 jan 2017 - Réagir

Palais de Justice : Audience solennelle-bilans et inauguration

Mercredi après midi, dans la salle de la cour d'assises, s'est déroulée l'audience solennelle des différents tribunaux chalonnais.

Tour à tour, Françis Gutierrez et Gérard Morel ont retracé les bilans des juridictions du conseil des prud'hommes et du tribunal de commerce qu'il préside. Le procureur de la république, Damien Savarzeix, a dressé bilan de l'année 2016 du Tribunal de Grande Instance. Le procureur a relevé le traitement plus rapide des procédures grâce à l'informatique.
La coopération entre les professionnels du droit et les médecins sont programmées pour l'année à venir.


DANS LE HALL DU PALAIS : LE S.A.U.J
A l'issue de cette audience, s'est déroulée l'inauguration du Service d''accueil unique du justiciable, installé dans le hall du palais de justice. service installé dans la cour d'appel de Dijon, il en existera 349 d'ici 2022. Il est implanté également au Creusot, quatre fonctionnaires du ministère de la justice ont été formés pour aux usagers. La présidente du tribunal d'instance, Catherine Grosjean, a présenté aux nombreuses personnalités, autorités judiciaires et civils les orientations de cette structure permettant d'informer, d'accueillir et d'orienter les citoyens. « Ce service permet une justice plus proche, plus accessible et plus efficace ». . Deux greffiers ont été affectés au S.A.U.J, qu'il est possible de contacter au 03 85 93 77 00.

 


DE NOMBREUSES AUTORITES JUDICIAIRES ET CIVILES
Aux côtés de Catherine Grosjean et de Damien Savarzeix, se trouvaient également Jean Jacques Boyer, sous Préfet, les parlementaires , Cécile Untermaier et Marie Mercier ; Gilles Platret , Maire de Chalon ; Sébastien Martin, président du Grand-Chalon, Hervé Dumaine, premier adjoint ; Les commandants Jean Avarre ( Gendarmerie),le commissaire divisionnaire, Bertrand Pic ( Police) ; Karine Malara, Procureure de Macon.

 

Nos photos : A l'issue de l'audience solennelle de rentrée, lors de l'inauguration du S.A.U.J, La présidente Catherine Grosjean ,présente le service et les personnels en charge.

Publicité

 

 

Imprimer - par Daniel DERIOT - 19 jan 2017 - Réagir

La ville s'embellit (3) : de la bibliothèque à l'Espace des Arts sans oublier le pont Jean Richard



La ville, le Grand Chalon mais aussi l’État, en complémentarité, conduisent actuellement de grands chantiers sur le territoire chalonnais.

A deux pas de la salle des délibérations du conseil municipal, dans les locaux notamment de la bibliothèque … en sortant de l'hôtel de ville, prochainement seront entreprises des études pour des aménagements futurs rue de Lyon, rue Pasteur, Place Saint Jean du Maizel, afin de donner une nouvelle configuration à cette entrée du cœur de ville.

En 2018, l'Espace des arts (géré par le Grand Chalon) sera à nouveau ouvert, après une rénovation totale, venant de débuter.

Autres travaux en cours, ceux liés au pont Jean Richard, qui sera végétalisé et "tombera " dans le patrimoine communal.

 DU COTE DE LA BIBLIOTHÈQUE MUNICIPALE
La fermeture pour travaux à la Bibliothèque de Chalon fait se poser des questions de la part des lecteurs inquiets, abonnés et assidus.


Ce mercredi matin, le point a été fait sur l’amélioration, notamment, de l’espace informatique, mais aussi des différents travaux de confort pour la clientèle, à la bibliothèque municipale et sur les dates de fermeture, que l’ensemble du personnel souhaite le plus court possible.
 
Des travaux de grande envergure sont en effet entrepris à la bibliothèque pour le confort de tous !


 

La zone de la chapelle a été refaite, notamment le plancher en revêtement façon plancher, plus moderne et plus pratique pour le passage des chariots, ce, en décembre sur une durée de trois semaines.

30 000 documents ont été « descendus » dans les magasins (sous la chapelle), nettoyés avant (et après les travaux), courant sur une durée de trois semaines avec les 38 membres du personnel.

L’escalier menant à la mezzanine a été poncé et remis en état, la bibliothèque jeunesse section enfants, contenant 10 000 ouvrages, a été refaite (murs et plafonds) ainsi que l’éclairage, la bibliothèque des Prés Saint Jean a bénéficié d’un rideau amovible en mezzanine pour assurer l’isolation.
 
Il est à noter que la bibliothèque municipale sera fermée au public du 28 JANVIER AU SOIR au 28 FEVRIER AU MATIN.
 La RÉOUVERTURE SE FERA LE 1er MARS.
Les livres réservés seront à chercher au secrétariat dans la cour de l’Hôtel de Ville aux jours et heures suivants :
 - du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h pendant tout le temps de la fermeture de la bibliothèque, sachant qu’au PREMIER MARS PROCHAIN, tous les services de la bibliothèque seront au top pour satisfaire les lecteurs.


Un travail de grande envergure côté logistique et informatique a été obligatoire pour moderniser le système, notamment par le biais du logiciel « BGM GM Indent » qui va gérer les quatre bibliothèques de la ville de Chalon et dont l’application se fera sur les téléphones ...  
Il est à noter que la bibliothèque municipale a été fermée trois semaines en 2015 et toujours opérationnelle sans fermeture depuis 2009.
La bibliothèque compte 5 400 lecteurs sur l’ensemble du réseau.


RUE DE LYON ET RUE PASTEUR : des études prochainement
« Nous souhaitons réaménager si possible et requalifier les rues de Lyon et rue Pasteur » confie, Joël Lefevre, adjoint en charge notamment de l'Espace public mais aussi de l’urbanisme. C'est ainsi que des études vont être entreprises par les services d’ingénierie mutualisée travaillant pour la ville et le Grand-Chalon. Précaution toutefois : études ne veut pas dire réalisation immédiate ; à l'issue de ces études, les services proposeront des hypothèses de travaux et un calendrier afin de planifier des travaux dans ce secteur qui pourraient débuter l'année prochaine.


 

A L'ESPACE DES ARTS : une reconfiguration totale
Tout juste 45 années après l'inauguration par le ministre Jacques Duhamel de ce qui était alors la maison de la culture (devenue en 1984 espace des arts), l'imposant bâtiment dont la façade fait face au centre ville va connaître d'importants changement. Depuis sa fermeture, en septembre dernier , ce sont des travaux de désamiantage qui ont été entrepris. L'architecture de l'ensemble sera nettoyé, restauré. L'accès principal se fera au niveau du parvis. A l'intérieur un espace de 220 m², sera crée sur le point le plus haut du bâtiment, tout en haut de la cage de scène.
Dans ce lieu trouveront place des espaces pour les artistes en résidence et un accueil de publics en nombre limité (50 personnes). Répétitions, rencontres avec les artistes, réunions rythmeront ce lieu hautement symbolique.


 

Le Budget total s'élève à 9 millions d’euros HT : coût de l’opération (étude, honoraires et travaux). Il sont financés par
- le Grand Chalon (Maître d’ouvrage) : 3 millions d’euros
- le Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC : 4 millions d’euros
- La Région Bourgogne Franche-Comté : 1 million d’euros et le Département de Saône-et-Loire : 1 million d’euros.

C'est un groupement d’architectes belges et français.qui a été chargé de la préparation des travaux.
L’atelier d’architecture Pierre Hebbelinck et Pierre De Wit de Liège sont des spécialistes de la transformation patrimoniale et théâtrale.
Parmi leurs principales références : le tout nouveau Théâtre de Liège (2013), le Mac’s, le Musée d’Art contemporain du Grand Hornu (2002), site inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO et le théâtre du Manège Mons à Mons, capitale européenne de la culture 2015 (2002).

L’atelier d’architecture Pierre Hebbelinck et Pierre De Wit de Liège se sont associés à un autre atelier d’architecte, expert en équipements culturels français : l’Atelier Hart Berteloot (HBAAT) de Lille.
« Nous avons plutôt bien anticipé l'ensemble de ce dossier, en amont avec l'ouverture du Théâtre du Pont Nord, avec une capacité de 500 places et en aval côté financements » , résume le Président du Grand Chalon, Sébastien Martin.

LE PONT JEAN RICHARD :  dans le patrimoine chalonnais après rénovation
Autre travaux se poursuivant depuis mars dernier, ceux liés à l’étanchéité du Pont Jean Richard.Le pont Jean Richard, dont la structure actuelle a été construite d'avril 1949 à octobre 1951, présentait des désordres qui nécessitent un entretien important de la structure.


A l’issue de cette période de travaux, le pont rénové sera d’un design plus moderne (nouveaux candélabres à leds, gardes corps, habillages des corniches par des coques polyester). Une attention particulière sera portée à la végétalisation du pont. Des jardinières seront installées sur toute la longueur du pont et permettront la plantation de végétaux persistants.


 

Ils se termineront au printemps prochain. « Il sera rétrocédé à la ville de Chalon, par l’Etat » relève Joël Lefevre …
Ce dernier précise que la ville va pouvoir ensuite le mettre en lumière. Il est non seulement un élément ssentiel du patrimoine mais il est l'une des entrées principales de notre ville, portant le nom de celui qui occupait les fonctions de maire, il y a 100 ans …

Article : Daniel Dériot et Christiane Chapé
Photos : Christiane Chapé

 
Publicité.

 

Imprimer - par christiane chapé et daniel dériot - 19 jan 2017 - Réagir



Rechercher dans cette rubrique  


 

LE FIL INFO EN DIRECT

EN UNE - SORTIR
NOUS CONTACTER

 agenda FOCUS 

HUMEURS, & DÉBATS 
Lettre d'information

Nos billets
PHOTOS  BD
CINÉMAS
 
TV Portraits FAQ  LIRE Revue de web



RÉGIE PUB : Contact ici


Nos partenaires : Votre site internet Communication événementielle