entre nous

Actus, Infos, News... parlons du chalonnais et de Chalon !

Vous êtes ici :

LIGNE DIRECTE : CHALON-INFOS

Vous souhaitez communiquer une information. Vous avez été témoin d'un fait ?

Vous avez assisté à quelque chose d'insolite ou d'important ?

Ecrivez ici

 VAC

Pour envoyer un avis cliquer sur "Participer à cette rubrique " à droite de cette page.
Pour réagir à un message cliquer sur "Donnez votre avis" dans la page qui s'ouvir


Publicité

 


 

Verdunois : Ce dimanche : Second tour à Verjux, pour élire un conseiller municipal

Les électeurs sont conviés à se rendre aux urnes, ce dimanche, pour départager Marion Févre et Alain Duriaux. Ce dernier est arrivé en tête d'une dizaine de voix. Il s'agit d'élire un conseiller municipal, afin de remplacer Bernard Paillard, maire, décédé en juin dernier. Le bureau de vote sera ouvert de 8 H à 18 H.
Imprimer - par Daniel DERIOT - 15 sept 2019

Un oiseau d'élevage récupéré grâce à sa bague et remis à sa propriétaire. Il s'était échappé de Marnay

 

Denis Martin, président de «  l'oiseau chalonnais » , a remis samedi après midi, « Rio » un oiseau d'élevage « Calopsitte ».Cet oiseau d 'un an, s'était échappé le 28 Août dernier, de Marnay. Sa propriétaire, une lyonnaise, l'a récupéré à Fragnes-La Loyère, lors d'un salon annuel.


BEAUCOUP D'EMOTIONS
Elles étaient particulièrement émues, Yvette, sa fille Isabelle Doury et Marie Claude Martin, habitante Saint Germain du plain et épouse du présidente de l'association l' « oiseau Chalonnais » .
Le 28 Août dernier, l'oiseau en garde à Marnay, s'échappe. Il rejoint un vol d'hirondelles. Quelques jours plus tard, il se pose sur le bras d'un rameur à Gigny sur Saône. Le rameur à la bonne idée d'apposer des affichettes dans un magasin de Saint Germain du Plain.


LE COUP D’ŒIL DE MARIE CLAUDE ET L'OISEAU POSSÉDE UNE BAGUE
L'une des ses affichettes, attire l’œil de Marie Claude Martin, Rentrée à la maison, Marie Claude évoque le sujet avec Denis .Ce dernier prend aussitôt contact avec celui qui a récupéré cet oiseau d'élevage. Denis, constatant que l'oiseau est bagué entre également en contact avec une fédération d' 'éleveurs qui a identifié sa propriétaire. Isabelle Doury, une lyonnaise a récupéré cet oiseau, qu'elle possède depuis un an, avec beaucoup d'émotions.

 
 
Imprimer - par Daniel DERIOT - 14 sept 2019

Grand Chalon : Plus d'une centaine d'élus à la 6éme université d'été

"Des outils pour l'élu communal", tel est le thème de la 6éme université d'été organisée par le Grand Chalon à l'intention des élus des 51 communes. Ils sont plus d'une centaine à participer à une dizaine d'ateliers. En guise d’introduction, le président ,Sébastien Martin a évoqué le projet de loi "Proximité et engagement"constituant toute la fois un thème d'actualité mais aussi un sujet de préoccupation pour bon nombre d'élus. "Au sein de l'agglomération, nous avons depuis le début un conseil des maires, , des commissions ouvertes à l'ensemble des conseillers municipaux...depuis de longue date nous travaillons au delà des frontières partisanes et au delà des frontières communales" a relevé Sébastien Martin. Nicolas Portier, délégué général de l’association des communautés de France conclura cette université d'été sur l'évolution des intercommunalités et l’impact du projet de loi précité.
Imprimer - par DANIEL DERIOT - 14 sept 2019

30éme Rallye des Gazelles : Un équipage du nord chalonnais avec Leila de Sassenay et Coralie de Crissey

Du 13 au 28 Mars 2010, se déroulera le « 30éme rallye des gazelles », au Maroc, spécificités de cet événement, il est à 100 % féminin et à 100 % hors pistes. Un équipage composé de Leïla Saley et de Coralie Clerc, la première est une habitante de Sassenay, la seconde réside à Crissey. Elles sont amies, partagent les mêmes goûts pour les trails, les courses à pied, l'aventure. Elles ont également un p'tit grain de folie et elles s'engagent pour ce rallye exceptionnel. Elles ont crée une association dénommée « E2LY » pour les soutenir. D’ores et déjà une vingtaine de partenaires ont été réunis pour soutenir ces aventurières qui souhaitent réunir un budget de près de 35 000 euros, comprenant notamment la location d'un 4 X4...


- Pour les soutenir : Leïla aley- 43, rue du mont 71530 Sassenay- Page facebook : leico-pilotes.

Imprimer - par Daniel DERIOT - 14 sept 2019

Rentrée également pour l'Université Populaire du Chalonnais : Pas moins de 25 activités pour l'année 2019-2020

 

Une nouvelle fois, c'est au clos Bourguignon, que s'est déroulée le coup d'envoi de la nouvelle saison pour l'Université Populaire du Chalonnais, mercredi en début de soirée


700 ADHERENTS- 25 GROUPES
Joseph Sassonia, Président a évoquer les trois objectifs, que perpétue l'U.P depuis sa fondation en 1984 : « Permettre de rompre l'isolement dans un climat convivial, contribuer à se former et contribuer au développement du bien être corporel ».
Cette année, pas moins de 25 Groupes avec des animateurs et personnes ressources possédant des connaissances qu'ils partagent. « Nous devrions atteindre les 700 adhérents » a commenté,Joseph Sassonia, avant que ne débute une soirée placée sous le signe de la convivialité.


PORTES OUVERTES : SAMEDI 21 SEPTEMBRE
« Le forum associatif et sportif de samedi dernier a contribué à nous faire connaître » a relevé, le président ,Joseph Sassonia en précisant « Nous préparons activement nos portes ouvertes, qui se dérouleront le samedi 21 Septembre ». Elles se dérouleront de 9 H à 13 H, au siège de l'U.P.C, 5, Rue Rougeot ( quartier de la gare-Saint Cosme).
Début des cours : Lundi 30 Septembre-


Pour plus d'information : upc71.org

 
 
 
Imprimer - par Daniel DERIOT - 12 sept 2019

Gilets jaunes : Yves Kremeur au Tribunal de police...pour une tribune...

Il a du patienter un peu plus de quatre heures, avant de comparaître mercredi après midi, au tribunal de police pour des faits qu'il a contesté. Yves Kremeur, revêtu de la chasuble jaune, a été cité à 17 H 45. Il était convoqué car il conteste « avoir avoir stationné sur un rond point considéré comme dangereux ». Les faits datent du 18 Novembre, c'est à dire le deuxième jour pour le mouvement « des gilets jaunes ». A l'époque le mouvement était balbutiant, spontané et citoyen. Outre le constat établi par les policiers, le rapport détaillé a été lu par le président, Thierry Deruelle .

 


« J'ETAIS EN CHARGE DE LA SECURITE »
Chauffeur routier en retraite, celui qui a été un temps syndicaliste n'a rien perdu de sa verve. Le président, doit lui rappeler, qu'il y a un ordre à l'audience et que c'est lui qui donne le temps de parole. A la lecture des faits, Yves Kremeur, répond , « J'étais en charge de la sécurité , avec une voiture munie d'un gyrophare »...Effectivement ce qui peut apparaître pour lui comme « un filtrage » apparaît au regard du constat rédigé par les forces de l'ordre, comme « un barrage »...

 


« LE TRIBUNAL N'EST PAS UNE TRIBUNE »
Le commandant Gauthier, au nom du ministère public, réclame 135 euros d'amende. Le tout nouveau retraité ne manque pas de s'étonner et de dénoncer. « Le tribunal, n'est pas une tribune » remarque le président. Alors, qu'Yves Kremeur relève « quelque soient nos fonctions...nous sommes tous des hommes »...Le président rétorque, « Merci pour cette part d'humanité »...

 


LE MOUVEMENT REVIENT ET ANNONCE UN RASSEMBLEMENT A CHALON
Yves Kremeur était presque seul ce mercredi après midi, excepté un habitant de Champforgeuil ( sans gilet jaune) qui lui aussi a contesté un procès verbal établi ce même 18 novembre. Il avait stationné sa voiture sur une voie réservée à des travaux. L'infraction a été requalifiée en « stationnement gênant » au lieu de «dangereux ». Le ministère public avait réclamé « une dispense de peine », les magistrats ont suivi...
Ce mercredi, « Les gilets Jaunes » ont annoncé un nouveau rassemblement à Chalon. Il se déroulera le samedi 5 Octobre, le rendez-vous est fixé en début 'après midi, place de Beaune.


Nos photos : Yves Kremeur, « un solitaire solidaire », devant le palais de Justice.

Imprimer - par Daniel DERIOT - 11 sept 2019

Gilets Jaunes : Yves Kremeur, le solitaire solidaire, au tribunal de police, ce mercredi

13 H 15, seul sur les marches du Palais de Justice, Yves Kremeur attend l'ouverture des portes du tribunal. Il a oublié sa convocation. Cet habitant de chagny, est cité ce mercredi après midi à comparaitre devant le tribunal de police.


"Gilet Jaune" de la première heure, il conteste avoir délibérément entravé la circulation, le 18 Novembre 2018, sur la R.D 906 à Champforgeuil.


Il devra patienter un peu, une quarantaine de d'affaires sont audiencées cet après midi. Il est venu sans avocat mais néanmoins revêtu d'une veste jaune fluo...A suivre.

 
Imprimer - par DERIOT DANIEL - 11 sept 2019

Louhans : les sénateurs M Mercier et J.P Emorine à l'écoute des maires : « faire rimer proximité et sécurité »

 

Prochainement, tour à tour le Sénat et l’assemblée Nationale débattront d'une loi dont les objectifs sont de conforter chaque maire dans son intercommunalité, de renforcer les pouvoirs de police du maire, de simplifier le quotidien du maire et de renforcer et reconnaître les droits des élus. Mardi en fin 'après midi, les sénateurs Marie Mercier et Jean Paul Emorine, ont présenté cette loi aux maires, élus municipaux et présidents d'intercommunalité à Louhans (1 ) . A leur côtés se trouvaient Anthony Vadot, maire de Branges, président communauté de communes Bresse Louhannaise et conseiller départemental. Gérard Larcher, président du Sénat, sera à Monceau les Mines, vendredi prochain pour écouter les élus du département.

 


UN CONSTAT : L'ETAT S'ELOIGNE
Un premier constat a été dressé lors des différentes interventions : « L’État s'est éloigné » des pouvoirs locaux. Illustrations de ce diagnostic, les propos convergents des différents maires :

 

EXTRAITS DES INTERVENTIONS
- ANTHONY VADOT ( MAIRE DE BRANGES) : «  Il faut faire confiance aux élus, laisser de la souplesse ».

 

- JOEL PROST ( MAIRE DE BEAUVERNOIS) : « Ce qui nous manque, c'est une police de proximité. Pourquoi pas une police à l’échelon intercommunal.Je suis Officier de Police Judiciaire, mais je n'ai pas les moyens d’exercer cette mission ».


- FREDERIC BOUCHET ( LOUHANS ) : Les gendarmes font leur boulot, mais cela ne suit pas côté justice. Le bras armé du maire, c'est les gendarmes, il faut donner à la gendarmerie des moyens ».

 

- DENIS FICHET : ( MAIRE DE MONTJAY- PRESIDENT D’INTERCOMMUNALITÉ)
« Les maires devraient connaître la situation judiciaire des personnes dangereuses, bien sur dans le respect d'une discrétion et de confidentialité ».

 

- CLAUDE BARBIER ( MAIRE DE RATENELLE) : « Nous avons besoin de soutien, j('ai été menacé par un porteur d'une arme blanche, j'ai déposé plainte , l’affaire a été classée sans suite ».


- JEAN FRANCOIS FARENC : ( MAIRE DE BLANOT-PRESIDENT DE L'ASSOCIATION DES MAIRES RURAUX DE SAONE ET LOIRE)
« Nous devons tendre à l’obligation d'écoute et de suivi des maires dans le cadre de mission d'Officier de Police Judiciaire ( O.P..J)


- DENIS LAMARD ( CONSEILLER REGIONAL) : « Cette loi risque d’accroître les responsabilités du maire alors que l’État refile et se décharge les sujets sensibles aux élus locaux ».


- CLAUDETTE JAILLET ( MAIRE DE PIERRE DE BRESSE) : J'ai eu la boule au ventre, ma semaine la semaine dernière, lors d'un événement ( un spectacle ) interdit par l'autorité préfectoral le matin puis autorisé  l'après midi ».


- SYLVIE BOUVIER ( ADJOINTE AU MAIRE DE SAINT CHRISTOPHE EN BRESSE) :
« Nous souhaitons un réel statut de l'élu. Souvent promis mais qui ne vient pas ».


INTERCOMMUNALITÉ AU SERVICE DES ELUS ET DES CITOYENS
Les sénateurs , Marie Mercier et Jean Paul Emorine, ont souligné leur volonté de stabilité sur ce sujet : il n'est pas question pour eux d'un retour en arrière. L'échelon intercommunal est et doit rester un outil au service des communes et de leurs habitants, qui permet de faire aboutir des projets et de gérer des services que les communes ne pourraient plus prendre en charge seules, à la fois pour des raisons financières et techniques. C'est d'ailleurs tout l'esprit qui anime les propositions de loi et les rapports sénatoriaux depuis plusieurs années.

 

PROPOS DES SÉNATEURS : « LA COMMUNE, C'EST DES PETITES RÉPUBLIQUES »'
« La commune, c'est des petites républiques », Marie Mercier. « Les élus sont des corps intermédiaires devant être mieux écoutés', Jean Paul Emorine ou encore : « Le maire, c'est le service social »propos de Mme Mercier, maire de Chatenoy le Royal de 2001 à 2016.
( 1) : des réunions identiques se sont déjà déroulées à Chalon la semaine dernière le lundi à Autun

 

- A Noter également : Les parlementaires : Cécile Untermaier et Jérome Durain, animeront une rencontre similaire, lundi soir à Sennecey Le Grand, dans le cadre d'un atelier citoyen.

Nos photos : Les sénateurs Marie Mercier et Jean Paul Emorine aux côtés d'Anthony Vadot- Une assistance composée de maires et d'élus de l'arrondissement de Louhans. Lors des interventions des élus.

Imprimer - par Daniel DERIOT - 11 sept 2019




 
468 page pub
LE FIL INFO EN DIRECT

EN UNE - SORTIR
NOUS CONTACTER

agenda FOCUS 

HUMEURS, & DÉBATS 
Lettre d'info

Nos billets
PHOTOS  BD
CINÉMAS
 
TV Portraits FAQ
LIRE Travaux Musique  GAGNEZ


 

 

Nos partenaires : Votre site internet Communication événementielle